[+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]


Partagez | .
 

 [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Messages : 527

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Lun 9 Oct - 21:27

Il s’en est fallut de peu. Pour des personnes comme nous qui mettent leur vie en danger au quotidien, ce genre de phrase vient souvent à l’esprit. Mais à cause de la fréquence de ces moments délicats où tout peut basculer, nous avons aussi tendance à faire bien attention au moment où nous disons cette phrase. Il nous en faut beaucoup pour que l’on considère une situation comme délicate, certaines choses que d’autres considéreraient comme dangereuses sont banales pour nous. Ou plutôt… une habitude. Et c’est étrange, mais nous ne pourrions pas vivre autrement. Le calme, une vie tranquille, ce n’est pas fait pour nous. Peut-être qu’un jour ça le sera, peut-être qu’un jour nous en aurons marre de l’action et de l’adrénaline. Mais aujourd’hui, ce n’est pas le cas. Pourtant, malgré cela, enchaîner les missions délicates, avec à chaque fois l’un d’entre nous qui revient en plus ou moins mauvais état, c’est fatiguant. L’ambiance à bord du Milano se dégrade progressivement alors que le stress ne retombe pas et nous sommes tous frustrés. Telle personne à fait telle erreur, telle personne a été blessée à tel moment… Des vacances ne nous feraient pas de mal, en soit et c’est ce qui est décidé assez rapidement.

De nouveau, les Gardiens se séparent, mais pour se reposer vraiment et ne pas être constamment dans les pattes les uns des autres. Nous sommes restés sur la même planète pourtant, allant juste à différents endroits pour profiter de quelques jours de repos. Une planète chaude et touristique, pourtant assez peu fréquentée en cette période de l’année standard galactique. Mon sac sur l’épaule et mon épée à la ceinture (on ne sait jamais) je marche à côté de Peter. Le Milano devient rapidement un point à l’horizon alors que nous nous promenons le long d’une allée qui en d’autres circonstances serait probablement bondée de touristes en tous genres. Il est vrai qu’il ne fait pas très chaud, mais c’est déjà mieux que toutes les planètes récentes où nous avons été. Notamment Moord, dont je garde un souvenir douloureux. Il m’arrive encore de repenser à ce moment, même si cela fait des semaines que cela s’est passé. Mais on n’efface pas une épreuve traumatisante aussi facilement. C’est déjà un miracle que mes blessures physiques aient disparues plus vite que prévu grâce à la marque supérieure de mon nouvel implant de régénération, mais je ne dois pas m’attendre à ce que mes blessures psychologiques disparaissent aussi facilement. Quand je pense qu’il y a une semaine j’avais encore mon atèle au genou…

Tout en continuant de marcher aux côtés de Peter, je m’empare de sa main, entrelaçant nos doigts et sans rien dire, simplement satisfaite. Sa simple présence suffit à m’apaiser et pour une fois, ce n’est pas vers une énième mission que nous nous dirigeons, mais bel et bien vers du repos mérité. Avec notre récent passage prolongé sur Terra, la capture de Groot, ma propre capture… Une pause nous fera le plus grand bien. À tous, pas uniquement à Peter et à moi. Mon regard dévie par moments aux quelques personnes que nous croisons, aux arbres dont les branches sont occupées par des oiseaux aux mille couleurs, aux paysages que je n’avais jamais vus auparavant ainsi qu’au soleil qui brille au-dessus de nos têtes. « C’est l’endroit parfait pour des vacances. » Et il va sans dire que ce sont les toutes premières vacances de ma vie.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Mer 11 Oct - 19:33


Can you feel the love tonight
D

epuis que les gardiens de la Galaxie voyageaient à travers l'espace, à accomplir l'une ou l'autre mission plus ou moins glorieuse, ils ne s'étaient jamais accordé un seul moment de répit. Bon, il leur arrivait de temps à autre de tout simplement glander à bord du Milano, et d'attendre, mais ce n'était jamais complètement reposant non plus. Des vraies vacances, ils n'en avaient pas eues... Mais qu'à cela ne tienne, il était grand temps de palier à leurs habitudes et de prendre de vraies vacances dignes de ce nom. Ils avaient opté pour une destination certes très touristique, mais qui ne devrait déplaire à personne étant donné la période de l'année. Bref ils devraient trouver là toute la tranquillité dont ils avaient besoin pour prendre du bon temps et tout simplement se ressourcer. C'était tout naturellement que le groupe s'était dispersé chacun de son côté, vaquant aux activités qui leur convenait. Peter, en ce qui le concernait, n'avait pas d'idée bien précise de ce qu'ils allaient faire. Justement, il appréciait l'idée de ne rien planifier et de tout simplement se laisser porter, il considérait même que c'était le mieux qu'ils puissent faire pour l'heure. Ne se soucier de rien (une activité qui connaissait à Peter, même s'il avait dû la mettre de côté récemment), se laisser vivre... de vraies vacances comme il n'en avait pas connues depuis bien longtemps, et comme Gamora n'en avait certainement jamais connues de son côté pour sa part. Raison de plus pour en profiter à deux. Ces vacances, pour Peter, ne seraient pas comme toutes les autres, parce que maintenant, il pouvait le dire, il était officiellement en couple avec Gamora, avec la femme qu'il aimait, et la perspective de savourer ses journées farniente en sa compagnie ajoutait au plaisir simple qu'il éprouvait à se trouver ici et maintenant.

C'était tout naturellement que Gamora avait glissé sa main dans la sienne tandis qu'ils marchaient sans autre activité que de profiter tout simplement du paysage environnant, et Peter se sentait bien, juste bien. Il y avait longtemps qu'il ne s'était pas senti aussi serein. Il n'avait jamais vécu cela avant, ces moments simples, de douceur et de partage, avec une femme. Sans aucun doute parce que pour toutes les femmes qu'il avait "connues" jusqu'alors, aucune n'avait jamais vraiment compté, et il ne s'était certainement pas embarrassé de ce genre de situations. Il n'y trouvait pas d'intérêt, avant. Maintenant, cette promenade lui paraîtrait bien morne s'il devait la faire en solitaire.

-Un peu trop paradisiaque à mon goût
, plaisanta-t-il en souriant, avant de tourner son regard vers Gamora. T'as envie de faire quelque chose en particulier ?


code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 527

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Jeu 12 Oct - 18:58

Lorsque Peter mentionne que l’endroit est trop paradisiaque, je souris en levant un peu les yeux au ciel. Jamais content celui-là. Mais je n’ai pas le temps de m’attarder sur sa première phrase, sa question qui suit me faisant déjà réfléchir. Je n’y avais pas vraiment pensé en fait. Le fait que je n’ai jamais eu le luxe de partir en vacances, de me reposer aussi sereinement n’aidant pas. « Et bien… » Je me tais, cherchant les bons mots, éprouvant de nouveau cette difficulté à m’exprimer par la parole, parler de ce que je ressens, de ce que j’ai envie, de ce qui compte en soit et de ce qui est vrai. « Je ne sais pas vraiment ce qu’on peut faire pendant des vacances à part se reposer… » Et encore, se reposer ne sera pas une tâche facile, vu que nous sommes tous en général dans l'incapacité de vraiment se reposer pleinement, il y a toujours quelque chose à faire, à réparer. Même dans les moments de calme à bord du Milano quand on ne fait rien personne ne se repose jamais vraiment. C'est dans notre nature, qu'on le veuille ou non. Certes, cela ne réponds pas à la question de Peter, alors je reprends. « Quand le moment sera opportun, pourquoi pas un nouveau cours de danse, monsieur le professeur ? » C’est tout ce qui me vient à l’esprit pour l’instant. « Peu m’importe l’activité, tant que c’est avec toi… » Je serre d’ailleurs sa main, lui offrant un sourire avant de reporter de nouveau mon regard sur le chemin devant nous. Après tout, ce n’est pas pour rien que j’ai voulu passer plus de temps avec Peter, enfin des moments tranquilles où nous ne serons que tous les deux.

Le paysage ne change pas vraiment sur quelques centaines de mètres, pourtant une plage aux couleurs luisantes apparaît au loin à droite, le bruit des vagues se faisant entendre tandis qu’une rangée de bâtiments s’allonge sur la gauche. Commerces, bars, restaurants et hôtels se succèdent, se mêlant les uns les autres comme dans n’importe quelle destination touristique. Les standards ne sont pas si différents que ça d’une planète à l’autre. La plage ne me tente pas spécialement, du moins pas maintenant. L’absence de la tenue adéquate se pose notamment et est probablement la raison de ma faible envie de me baigner, ça et le fait que je ne veux pas montrer mes cicatrices au monde entier. C’était une véritable épreuve de confiance que de les montrer à Peter dans nos moments intimes, hors de question que je fasse ça sur une plage avec des dizaines d’inconnus autour. Bon, dizaines est une exagération, mais tout de même.

« Nous pourrions aller boire un verre ? » je propose en indiquant le bar le plus proche duquel on peut aussi entendre de la musique, même si cette dernière n’a rien avoir avec celle que nous écoutons à bord du Milano. Il est encore tôt dans la journée, mais Rocket dirait qu’il n’y a pas d’heure pour boire et sur ce coup-là, je suis un peu d’accord avec lui. En plus, il a l’air d’y avoir peu de monde à l’intérieur, nous devrions donc être tranquilles.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Ven 13 Oct - 18:23


Can you feel the love tonight
P

eter esquissa un fin sourire tandis que Gamora répondit ne pas trop savoir ce qu'on pouvait faire durant les vacances, si ce n'est se reposer... Logique, c'étaient les premières vacances qu'elle prenait de toute sa vie, normal qu'elle ne sache pas trop quoi répondre. Au fond, elle avait raison les vacances servaient à se reposer (encore que certains privilégiaient les vacance sportives, musclées et riches en sensations fortes, rien de reposant, donc... mais eux, les activités sportives, musclées et riches en sensations fortes, c'était leur quotidien, alors... c'était pas mal de lever un peu le pied), mais il y avait plein de manières différente de se reposer. Il fallait se laisser vivre, tout simplement. Se laisser vivre, ce serait pour leur plus grand bien, au passage, et ça encouragerait par la même une nouvelle étape de leur relation. Ils s'étaient rapprochés au fil des épreuves, mais depuis que leur relation avait pris un nouveau tournant, ils n'avaient pas vraiment eu le temps de souffler, partagés entre opérations périlleuses et angoisse constante, c'était la première fois qu'ils pouvaient le vivre sereinement, simplement, et c'était peut-être ce qui allait déterminer la bonne marche de leur histoire. C'était dans les moments de tranquillité et d'apaisement que l'on pouvait vraiment juger de la pérennité d'une relation sentimentale... Mais Peter était confiant. Pour l'heure, la situation était tout bonnement idyllique, et il en profitait au maximum. Il aimait l'entendre dire que, peu importe l'activité, ça lui allait parfaitement si c'était avec lui. C'était pareil de son côté, il avait juste envie de profiter de sa présence, de l'opportunité qu'ils avaient de passer du temps juste tous les deux, dans l'apaisement le plus total, sans responsabilité, sans épée de Damoclès au-dessus de la tête. Il allait lui répondre que c'était entièrement réciproque, mais elle proposa d'aller boire un verre, en désignant un bar à proximité. Bonne idée, d'autant plus qu'il entendait de la musique s'en échapper. De la musique qui ne lui était pas familière, mais ça ne le dérangeait pas pour autant, au contraire, ce serait pas mmal de changer de disque, pour une fois.

-Un verre, ça me dit bien,
confirma-t-il. En même temps, il était comme elle, tout lui convenait pour sa part du moment qu'ils passaient du temps ensemble. Il pénétra donc à l'intérieur du bar et leur trouva une table un peu à l'écart, où ils ne seraient pas perturbés par des voisins de table. Par ailleurs, ils avaient une vue imprenable sur la plage depuis leur place, ce qui ne gâchait bien évidemment rien. Il y a une piste de danse, observa-t-il d'un ton qui en disait long.


code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 527

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Sam 14 Oct - 17:56

C’est étrange à quel point une personne peut changer en se trouvant en présence de quelqu’un qui compte, quelqu’un sans qui nous ne pourrions pas nous imaginer vivre, quelqu’un qui rythme nos jours et nos nuits, nos pensées souvent, nos rêves parfois. Quelqu’un qui a su se faire une place tellement importante dans notre cœur qu’il en est parfois difficile de respirer. La simple présence de ce quelqu’un suffit pour nous redonner du courage et nous apaiser. Autrefois, je ne pensais pas que ce quelqu’un pouvait exister pour moi, que ce quelqu’un était une bonne chose même. La codépendance, je voyais cela comme une faiblesse, un handicap et non une force.  Mais avec Peter, c’est comme si je voyais enfin le monde en couleur. C’est pourquoi ce moment, bien que légèrement trop utopique, trop parfait, est ce dont j’ai besoin en ce moment. Ce que je veux. Passer du temps avec lui après toutes ces épreuves, nous ressourcer ensemble, voilà des vacances qui me plaisent. C’est sans doute pour ça que mon sourire vient aussi naturellement (bien que ce soit généralement le cas en sa présence, il a cette tendance de faire ressortir le bon côté des personnes qu’il côtoie).

Notre plan pour les prochaines heures décidé, nous entrons dans le bar, toujours avec nos affaires, comme deux touristes cherchant simplement à passer du bon temps. C’est agréable pour une fois de pouvoir se faire passer pour n’importe qui d’autre, quelqu’un qui n’a pas d’attaches, quelqu’un qu’on ignore, quelqu’un de non reconnaissable. Quelqu’un comme Personne. Se faire passer pour des gens lambda n’est généralement pas un luxe que nous possédons, tous autant que nous sommes dans l’équipe maintenant que nous avons sauvé Xandar, mais c’est encore plus vrai pour moi à cause de mon passé. Autrefois je me mentais en croyant que les regards méprisants, les mots violents et les gestes grossiers ne me blessaient pas, mais je ne faisais que me voiler la face. Et aujourd’hui, c’est agréable de me rendre compte que toutes mes interactions avec autrui ne sont pas nécessairement négatives, qu’il y a aussi des gens qui connaissent et apprécient les Gardiens de la Galaxie. Il faudra d’ailleurs que je songe à remercier Peter pour nous avoir proposé une planète avec si peu de touristes pour nous observer (voir probablement insulter). Cela fait du bien pour une fois de passer inaperçue aux yeux du monde.

Je souris en m’asseyant en face de Peter, le paysage dehors magnifique, nos mains toujours liées et mon regard suit le sien vers la piste de danse à la mention de cette dernière. « C’est parfait alors. » De toute manière, nous aurions pu danser n’importe où, nous l’avons déjà fait et ce n’est certainement pas l’absence d’une piste de danse qui nous en empêcherait. Néanmoins, il y a quelque chose d’intriguant de, pour une fois, le faire dans un cadre officiel, dans les règles de l’art pourrait-on dire. Quelque chose qui va de l’ordre du spectacle et non de l’intime, bien que l’intime soit présent malgré tout, seulement de l’intime observé par tous les autres clients de cet établissement. Et je compte bien leur offrir un spectacle digne de ce nom plus tard. Mais pour l’heure, un serveur vient quérir nos commandes et je commande un cocktail fruité après avoir brièvement observé la carte. Et pendant que nos boissons sont préparées, je me lève, laissant nos sacs au pied de la table avant d’entraîner gentiment Peter avec moi. « Allons montrer à ces gens à quoi ressemble une véritable danse. » Car clairement, les dandinements et secouements présents sur la piste ne font absolument pas honneur à cet art prêché dans Loose Feet.

code by sixty


_________________


Dernière édition par Gamora le Lun 16 Oct - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Lun 16 Oct - 17:14


Can you feel the love tonight
P

arfait, c'était le mot, et aux yeux de Peter, il n'avait sans doute jamais été plus judicieusement employé qu'en cet instant précis, où il ne voyait vraiment pas la moindre ombre au tableau. Leur vie aussi trépidante que tumultueuse avait de bons aspects, de très bons, même, mais il y avait toujours quelque chose à améliorer, une petite ou grosse contrariété dont on préfèrerait pouvoir se débarrasser. Qu'à cela ne tienne,toute préoccupation avait complètement déserté l'esprit de Peter en cet instant précis, et il se contentait de savourer l'instant présent... Et tous les ingrédients étaient présents pour contribuer à son bonheur : personne pour venir les solliciter, Gamora auprès de lui, une vue imprenable sur un paysage paradisiaque, deux cocktails bien frais et parfumés servis à leur intention, une piste de danse. Si on avait récemment demandé à Peter ce qu'il pouvait vouloir le plus, il aurait sans doute décrit cette situation à peu de choses près. Maintenant, il la vivait, et c'était mieux, parce que ce parfum de vacances était bien réel, tout comme l'était l'irrésistible sourire de Gamora et la saveur fruitée du cocktail dont il avala une première gorgée tandis que son interlocutrice lui proposait d'office de montrer à tous ce qu'une vraie danse peut être. Peter était totalement de cet avis, d'autant plus que les quelques touristes qui s'essayaient à deux trois pas de danse un peu hésitants et pas spécialement élégants. C'est sûr, cette piste de danse manquait de leur... plussoyance. Non pas qu'il puisse se targuer d'être un danseur professionnel, mais à force, il avait de l'entraînement... et de l'assurance, aussi, ce qui ne gâchait rien, il faut bien le dire. Et puis, il ne connaissait pas meilleure partenaire (de danse, de combat, de vie... pas besoin de faire son choix, le tout à la fois) que Gamora. Peter se laissa donc sans difficultés se laisser entraîner sur la piste, qu'il ne demandait qu'à enflammer.

-Ils devraient revoir leur répertoire musical,
observa-t-il tout en passant une main sur sa taille.

Ce qui ne l'empêcha pas de rapidement rattraper le rythme de la musique et de bouger en accord. La vérité, c'est que ce n'était sans doute pas un mal que de changer un peu de musique. Deux compilations, ça ne faisait pas un choix très varié. Mais pour Peter, ces chansons étaient sacrées, et donc imbattables. Cette musique-là, il ne connaissait pas, mais il pensait tout de même coiffer au poteau tous les autres danseurs présents (et qui n'avaient sans doute rien demandé à personne), ne négligeant pas de monopoliser le plus d'espace possible, tant qu'à faire. Un peu m'as-tu-vu, c'est sûr... mais bon.


code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 527

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Mer 18 Oct - 9:44

Ravie que Peter me suive sur la piste de danse (même si je me doutais qu’il n’allait pas laisser une telle opportunité passer), je souris doucement, presque timidement, mais sincèrement. Le genre de sourire que je ne réserve qu’à lui, le genre de sourire qui m’est venu au cours du temps, le genre de sourire vrai que l’on ne peut pas fausser. Le genre de sourire que je n’ai pas eu depuis le massacre des miens. Main dans la main, nous nous engageons sur la piste, confiants, heureux. Je me doute bien que nous devons donner l’image du petit couple parfait, tout sourire et rayonnant de bonheur, le genre de cliché qui donnerait envie de vomir tellement c’est gnangnan. Néanmoins, je ne le changerais pour rien au monde. Après tout, qui voudrait renoncer à son propre bonheur ? De plus, autant profiter du calme tant qu’il dure encore, qui sait ce qui arrivera demain ? S’il y a bien une chose que Peter m’a apprise (une qui ressort, vu tout ce qu’il m’a appris depuis que l’on se connait), c’est de profiter de l’instant présent et c’est ce que je compte bien faire tant qu’il sera à mes côtés.

Alors qu’il glisse sa main sur ma taille, la mienne vient se poser sur son épaule, l’autre rejoignant sa main libre. Position assez classique, assez innocente et respectueuse. Pour l’instant. Je lève les yeux au ciel avant de me plonger dans le rythme avec lui, me laissant guider. « J’étais sûre que tu allais dire ça… mais c’est vrai que j’ai déjà entendu nettement mieux ailleurs dans la galaxie. » Taquineries, nous voilà. C’est aussi comme ça que fonctionne notre relation, à Peter et moi. Par la remise en question l’un de l’autre quand il le faut et les petites taquineries quotidiennes qui ne font pas de mal. Même si je suis encore loin de maîtriser toutes les subtilités du sarcasme. Mais je fais des efforts et je m’en étonne moi-même. Normalement, les mots, c’est le domaine de Peter, pas le mien.

Alors que nous dansons au rythme de la musique (potable dirons-nous), je sens mes muscles se relaxer progressivement. Nos mouvements se font de plus en plus larges, prenant plus d’espace sur la piste. Les autres danseurs finissent par abandonner cette dernière, que ce soit à cause de nos mouvements ou bien par répit en nous voyant, aller savoir. Mais certains continuent de nous regarder depuis leurs tables, sans commentaire pour l’instant. « Il semblerait que les autres danseurs s’inclinent devant notre maîtrise supérieure… » je lance à Peter sur le ton de la plaisanterie, ma main sur son épaule se déplaçant légèrement pour venir jouer avec quelques boucles sur sa nuque. La première musique ne tarde pas à se terminer rapidement ensuite, enchaînant sur une piste plus rapide, qui demande beaucoup plus de mouvements de hanches et sans doute aussi… de proximité avec son partenaire. Je me fige en entendant la musique, je n’ai jamais dansé sur un rythme aussi rapide avec Peter…

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Mer 18 Oct - 20:21


Can you feel the love tonight
B

ien sûr, Gamora ne tarda pas à répliquer à sa remarque (quoique, en soi, elle ne lui donnait pas totalement tort, ce qui lui convenait très bien), et Peter n'en attendait pas moins d'elle. Il ne cesserait jamais d'y aller de ses remarques pseudo-comiques ou sarcastiques, mais il espérait bien, en contrepartie, que Gamora ne se priverait jamais non plus de l'envoyer sur les roses si ses blagues devaient être de trop mauvais goût. Ca contribuait à leur complicité, après tout, ça en faisait partie intégrante. Ils s'étaient beaucoup cherchés de la sorte avant que de réussir à se trouver, et Peter aimait l'idée qu'ils se cherchent toujours, même alors qu'ils étaient ensemble. Leur histoire franchissait chaque jour de nouveaux paliers, gagnait en importance et en intensité, c'est certain, mais ce n'était pas une raison de renoncer complètement à certaines vieilles habitudes. C'était comme se séduire constamment, et c'était tout sauf désagréable. En tout cas, ça n'avait rien pour déplaire à Peter.

Le jeune homme, focalisé sur sa cavalière, ne prêtait plus la moindre attention à ce qui l'entourait. Il était comme dans une bulle, où il n'y aurait que Gamora, lui, et la musique au rythme de laquelle il se mouvait sans trop y prêter garde tant cela se révélait instinctif, chez lui. Si bien qu'il ne remarqua le fait que tous les autres clients du bar avaient déclaré forfait (ou en avaient juste eu marre, ce qui était fort possible aussi), il n'y avait plus qu'eux sur la piste de danse. Ce qui lui convenait très bien, au passage. Il allait répliquer quelque chose qui viendrait confirmer le propos de Gamora, sans l'ombre de la moindre modestie, bien évidemment, mais la musique changea alors pour un morceau bien moins lent, et Peter sentit d'office sa cavalière se tendre. C'est vrai, ce rythme-là, ils ne l'avaient jamais adopté. Il pourrait bien proposer à Gamora de se rasseoir à leur place, de savourer leur cocktail, inutile de mettre Gamora inutilement mal à l'aise. Mais il avait envie de danser encore. Et il avait envie de croire qu'elle n'y était pas totalement réfractaire non plus. Peter la rapprocha de lui, glissa une main dans son dos, déposa ses lèvres sur les siennes, et glissa quelques mots à son oreille.

-Je te guide, assura-t-il seulement un sourire aux lèvres.

Et c'est ce qu'il fit. Certes, il n'était pas un danseur émérite (même s'il appréciait de se considérer comme tel), il dansait comme ça lui venait. Alors peut-être qu'il n'était pas le meilleur des guides, au final. Mais ce n'est pas comme s'il laisserait qui que ce soit guider Gamora.


code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 527

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Sam 21 Oct - 23:21

Je en peux décidément rien cacher à Peter, car il sent immédiatement mon anxiété face au nouveau rythme et prends les mesures nécessaires pour me mettre à l’aise. Après tous ces mois passés ensemble, à se côtoyer tous les jours, à vivre ensemble sur le même vaisseau (qui peut s’avérer étroit par moment, surtout en cas de colère intense ou d’empiètement d’espace privé) et à travailler, combattre et effectuer diverses missions ensemble, il arrive maintenant à savoir exactement quoi faire pour me rassurer. Chaque personne réagit différemment à différentes choses, à différents gestes et Peter sait maintenant ce qui fonctionne ou non avec moi, même si parfois, c’est encore du tâtonnement. J’aime à croire que j’arrive aussi à trouver les bons gestes, les bons mots quand il le faut, que notre entente est réciproque, que nous sommes synchronisés dans la plupart des cas.

C’est pourquoi je réponds à son baiser en me rapprochant afin de le prolonger, heureuse de pouvoir de nouveau sentir ses lèvres sur les miennes, contact qui m’avait grandement manqué depuis notre dernier moment vraiment intime et qui remonte encore à avant le sauvetage de Groot. Et comme je n’étais clairement pas au top physiquement les dernières semaines après mon petit séjour affreux chez les Badoons, nous n’avons pas pu reprendre là où nous en étions arrêtés. C’est pourquoi le moindre contact affectueux de sa part a le don de rallumer mon désir. Et cette danse est la parfaite introduction.

Hochant la tête, je me laisse donc emporter, guidée par sa main dans mon dos et le rythme de ses pas, le mouvement fluide de son corps. S’il fait des erreurs, je ne m’en rends pas compte, étant moi-même nettement moins expérimentée que lui dans cet art. Progressivement, je commence à comprendre le rythme, à le mémoriser et même à prendre un peu de confiance. Tellement confiance même que je me mets à sourire, mon regard ne quittant plus celui de Peter lorsque je sens que je n’ai plus besoin de regarder nos pieds ou bien ses mouvements. Mes hanches entrent naturellement dans la danse et il me fait même tourner un peu, nos mains moins crispées, mais sans se lâcher pour autant, comme un lien incassable. Et tout va bien, jusqu’à ce que je lui marche sur le pied. Moi-même j’en suis tellement surprise, que je recule, manquant de lâcher sa main. Sauf que la main qu’il a placé dans mon dos me retient et c’est tant mieux, car elle m’empêche de briser notre dynamique avec ce simple petit mouvement de panique. « Désolée » je murmure avant d’essayer de me remettre dans le rythme, un peu gênée d’avoir fait une telle erreur, même s’il n’y a pas mort d’homme.

« J’ai encore un peu de mal avec la nouveauté… » C’est très bancal et vague comme phrase et, actuellement, je fais référence à la danse et à ce nouveau rythme endiablé, mais celui pourrait être aussi compris dans le sens général de notre relation. Ce qui est tout nouveau pour moi et de ce que j’ai compris pour Peter aussi. C’est la première fois que nous nous investissons autant dans une relation et je dois avouer que je suis assez fière de pouvoir dire qu’il est la première personne qui compte vraiment et inversement. « Même si la nouveauté est plaisante. » Et avec cette phrase, mon sourire revient.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Lun 23 Oct - 18:16


Can you feel the love tonight
A

vec Gamora, chaque pas de danse prenait une saveur différente. Son inexpérience en termes de danse, elle le compensait par l'évidente alchimie qu'il y avait entre eux, ils n'avaient pas à se dire quoi que ce soit pour que leurs mouvements s'harmonisent parfaitement. Si l'on voulait faire dans le cliché pur et simple, il avait bien envie d'affirmer que c'était ça, la compatibilité parfait. Il allait s'épargner de dire ça à voix haute, mais il piochait où il pouvait les trouver ce qu'il considérait comme les preuves du fait qu'il était fait pour elle, qu'elle était faite pour lui. En tout cas, en dépit de son appréhension initiale, Gamora se débrouillait comme une pro, et Peter était tout simplement séduit. Ce moment pouvait bien s'étaler sur des heures qu'il ne s'imaginait pas susceptible de se lasser, ce n'est pas comme s'il arrivait de toute manière à avoir une réelle notion du temps et de l'espace, il se laissait porter, au rythme de la musique, par le mouvement de leurs corps, par le regard qu'elle plongeait dans le sien et qui avait le on de lui faire oublier tout ce qu'il y avait autour d'eux. Et ça aurait pu durer encore longtemps s'il n'avait pas été légèrement rappelé à la réalité par une légère pression sur son pied, que Gamora venait d'écraser (enfin, juste un peu). Elle semblait un peu confuse et s'excusa, Peter répondit par un sourire. Ce n'est pas comme si ça avait la moindre importance, dans tous les cas.

-Tu te débrouilles très bien,
lui répondit-il, à l'oreille, tandis qu'il reprenait le rythme, alors que Peter pouvait à nouveau savourer le plaisir simple de voir Gamora sourire, et c'était bien assez.

Bon, il faisait mine de ne parler que de la danse, la vérité, c'est qu'il supposait que ça impliquait beaucoup plus. La nouveauté, ce n'était pas juste cette danse, c'était un tout, c'était leur relation, et en ce sens, c'était tout aussi nouveau pour lui que pour elle. C'était une chose qu'il ne pouvait nier apprécier, d'ailleurs, dans leur relation, ce sentiment de découverte constant, c'était assez stimulant, quelque part.

-J'ai toujours eu un énorme faible pour la nouveauté,
ajouta-t-il avec un sourire en coin.

Ce qui était totalement vrai, au passage, et plus encore quand elle portait le nom et le visage de Gamora. Mais de manière générale, il aimait bien la nouveauté (même si il restait parfois raccroché à de vieilles choses. Cf. ses Awesome mix dont il ne se lassait pas), il n'apprécierait pas de se reposer sur ses seuls acquis.


code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 527

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Mar 24 Oct - 23:17

Entendre Peter me rassurer que j’arrive à me débrouiller est tout ce qu’il me fait pour qu’enfin, je me détende pleinement. C’est sans doute du à nos danses répétées, à toutes cette expérience que j’ai pu acquérir avec lui durant les dernières semaines, les derniers mois même, enfin depuis tout le temps que cette chose non-dite entre nous est devenue plus que dite. Et au final, Peter a tenu parole quand il a promis qu’il allait m’apprendre. Non seulement j’arrive maintenant à me débrouiller sans donner l’impression que j’ai deux pieds gauches, mais je suis aussi plus détendue, pour des activités aussi calmes et presque vaines d’objectif autre que le plaisir même de l’activité, comme c’est le cas de la danse. Moi qui avait dit que j’étais un assassin, une guerrière et que par conséquent je ne dansais pas, me voilà bien loin de celle que j’étais lors de notre premier passage tous ensemble à Knowhere, que je ne connaissais que de nom à l’époque.

Décidément, Peter a bien l’art de faire ressortir les meilleures choses chez les gens. Drax est moins vengeur et fait des efforts concernant les métaphores, Rocket laisse moins de bombes traîner à même le sol à bord du Milano (bien que mes hurlements et insultes y soient aussi pour quelque chose) et Groot… et bien il est Groot, tout simplement, c’est la gentillesse incarnée. Et moi… j’ai tellement évolué depuis que j’ai quitté Thanos que c’en est parfois effrayant. À moins que ce ne soit pas le cas, que je n’ai pas changé, mais que je me permets simplement d’afficher qui je suis réellement, au fond.  Qui sait ? En tout cas, peu importe la réponse à toutes ces questions, je ne changerais pas ma place pour tous les crédits de l’univers.

« Contente de savoir que nous sommes sur la même longueur d’onde » je susurre presque à son oreille, mon souffle chaud dans son oreille. Je permets à l’une de mes mains de se glisser dans ses cheveux, alors que la musique change de nouveau, annonçant maintenant un rythme tout aussi rapide que le précédent, mais avec des tons plus… exotiques, des instruments plus proches de ceux dont je me souviens de mes rares souvenirs pré-Thanos. Malheureusement, je me souviens de peu de choses, jeune comme j’étais, lorsque presque l’intégralité de ma population fut anéantie par les Badoons. Mais je me souviens de certaines choses importantes. J’en ris parfois, de la précision avec laquelle je me souviens de l’amour inconditionnel de mon père et toute l’intensité de son admiration pour ma mère que l’on pouvait lire dans son regard alors que je ne me souviens du visage d’aucun membre de ma famille. Je ne me souviens pas non plus de ma langue natale, à part quelques mots, des bribes de phrases et consonances qu’il me serait impossible d’écrire et que je peine parfois à prononcer. Et, comme pour le regard amoureux de mon père, je me souviens parfaitement des mouvements de ma mère, calmes et assurés, pourtant tendres, même en situation de crise et de sa démarche féline, dangereusement sensuelle presque, pour toute chose, même aussi banale que la cuisine.

Et c’est en écoutant cette nouvelle musique, rythmée de percussions et d’instruments aux sons étranges et pourtant féériques à la fois, comme enchantant, que je me souviens d’une chose particulière de mon enfance. Souriant à Peter devant cette redécouverte de mon propre subconscient, je recule mon visage suffisamment pour pouvoir me plonger dans son regard, mais sans trop le quitter non plus, appréciant beaucoup trop notre proximité intime. « Je me souviens maintenant. Cette musique… bien qu’elle ne vienne pas de ma planète, elle ressemble à ce que j’entendais étant gamine. Ça vient sans doute du même rapprochement d’étoiles que Zen-Whoberi… » J’ai partagé beaucoup de choses avec Peter, mais c’était toujours lui qui parlait de sa mère, pas le contraire. « Ma mère adorait danser, je me souviens maintenant. » Mes paroles signifient que j’aurai oublié cela, et je m’en veux intérieurement, mais la joie de cette redécouverte prend vite le dessus sur l’auto-flagellation mentale que je suis sur le point de m’infliger. « Et je crois me souvenir de certains de ses mouvements. » Danse très sensuelle avec majorité de roulements de hanches, je pense que ça plaira à Peter. Mais en attendant, je fais de mon mieux pour reproduire ce qui se trouve dans mes souvenirs, ou du moins, l’adapter le plus possible à la musique actuelle qui reste différente, malgré tout. Il va pourtant sans dire que je me colle presque à Peter à ce niveau-là, mon bassin taquinant le sien pour qu’il me suive dans cette danse clairement destinée pour des couples.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Mer 25 Oct - 22:09


Can you feel the love tonight
P

eter se contenta d'adresser à Gamora un nouveau sourire (combien de fois avait-il souri depuis qu'ils étaient ensemble ? En fait, il serait plus simple d'énumérer les moments où il ne souriait pas - si l'on omettait les épisodes dramatiques qu'ils avaient traversés, bien évidemment) quand cette dernière affirma qu'elle était heureuse qu'ils soient sur la même longueur d'ondes. Il était du même avis, et il avait attendu ça longtemps. Oh, ils avaient été sur la même longueur d'onde sur plus d'un plan bien avant de se rapprocher davantage, mais là, leurs pensées semblaient tout simplement s'harmoniser, ils s'élevaient mutuellement, ils s'apportaient beaucoup de choses. Il ne dit rien, non, à la place, il se contenta de danser, et beaucoup de choses savaient aussi se communiquer par la seule danse sans besoin de dire quoi que ce soit. La musique changea finalement. Des sonorités et un rythme qui ne lui étaient pas familiers. Ca ne l'empêchait pas de s'adapter, bien évidemment, d'autant que le rythme restait propice à tous les rapprochements physiques, et ce n'était certainement pas pour lui déplaire. Ce fut quelques instants après que Gamora reprit la parole comme prise d'un élan de lucidité, rattrapée en fait par un ancien souvenir longtemps enfoui dans les tréfonds de sa mémoire, mais qui refaisait à présent surface.

Cette musique lui rappelait son enfance, lui rappelait sa mère... C'était la première fois que Gamora lui parlait de sa toute petite enfance, de sa famille, sa vraie famille, de tout ce qui précédait Thanos. Peter n'avait jamais eu l'indiscrétion de l'interroger à ce sujet, parce qu'il le supposait douloureux, et surtout si lointain qu'il ne devait pas être simple pour lui de se le remémorer. Sa mère aimait danser. Ben tiens... finalement, elle avait de qui tenir. L'époque où elle prétendait ne savoir ni vouloir danser était à présent lointaine, et Peter se demandait ce que serait devenu Gamora sans Thanos, sans toute la souffrance subie... Peut-être que la Gamora qui se révélait à lui y ressemblait un peu... mais il manquerait peut-être une part d'elle qui lui plaisait tout autant. Notre passé fait de nous ce que nous sommes. Bon ou mauvais. Peter ne serait pas non plus le même s'il avait connu son père, si sa mère était toujours en vie, si les ravageurs ne l'avaient pas enlevé... Mais ils en étaient là, ici et maintenant, donc tout n'était pas si mal, en fin de compte. Pour une fois, Gamora menait la danse, une danse qui ne manquait pas de sensualité, et c'était tout sauf déplaisante.

-On dirait qu'elle n'avait pas froid aux yeux,
dit-il alors, qui avait pour habitude de tout prendre à la légère, ou de faire mine de tout prendre à la légère, sans le penser forcément. J'aurais beaucoup aimé la connaître.



code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 527

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Ven 27 Oct - 21:16

Ce n’est qu’en voyant la surprise sur le visage de Peter que je me rends compte de la facilité avec laquelle je viens de lui révéler mon souvenir, souvenir lointain que je ne pensais pas me remémorer un jour, souvenir oublié et pourtant souvenir heureux. Il est vrai que je n’ai jamais parlé de mes parents à Peter, sauf cette fois unique à Knowhere lorsque je lui ai amèrement fait la remarque que Thanos n’était pas mon père. D’une part parce que je ne me souviens que de très peu de choses, même le visage de mes parents m’est devenu étranger avec le temps, d’autre part parce que la douleur est encore présente, même vingt ans après. Sa surprise est compréhensible et je m’étonne moi-même de la facilité avec laquelle je lui ai révélé ce souvenir une fois que je m’en suis souvenue. La preuve que je suis maintenant suffisamment à l’aise et en toute confiance pour lui révéler ce genre de choses aussi spontanément. Et je souris quand il me parle de ma mère. « En effet, elle avait un sacré caractère ! » Je ris, me souvenant de sa personnalité débordante. « Elle était tout aussi guerrière sur les bords que mon père et sa personnalité brûlait comme la plus brillante des flammes. »

C’est sans doute d’elle que je tiens majoritairement ma personnalité et de mon père que je tiens ma façon de voir le monde, ma philosophie et mes compétences en négociation sans doute aussi. Il est vrai que mon père était plus calme que ma mère, plus patient et plus sage. Et ça me fait plaisir d’entendre Peter me dire qu’il aurait aimé rencontrer ma mère. « Je l’aurai bien aimé aussi, je suis sûre qu’elle t’aurait apprécié. » Mon père aurait sans doute été plus difficile à convaincre, mais la relation père-fille est toujours très spéciale et particulière. « J’aurai bien aimé rencontrer Meredith aussi, elle était un femme incroyable et fabuleuse. » Je sais qu’elle l’était, pas besoin de supposer. J’arrive à percevoir quelle femme elle était à travers les récits de Peter, à travers son admiration et son amour pour elle. Rien que pour le fait qu’elle est celle qui a en partie fait de Peter celui qu’il est aujourd’hui, qu’elle est celle qui lui a transmis ses valeurs précieuses et respectables, rien que pour cela, je ne finirai jamais de l’admirer.

« Tu penses que nous serions ensemble si Thanos ou les Ravageurs ne faisaient pas partie de nos vies ? » C’est une question sérieuse en soit, même si elle ne s’apprête pas au contexte de notre danse plus que sensuelle. Que je continue d’ailleurs, toujours collée à Peter, confiante comme jamais quand il s’agit de danse, répétant les mouvements de ma mère dont je me souviens, simplement heureuse de pouvoir célébrer sa mémoire, même de cette façon sans doute déplacée.  Déplacée certes, mais qui ne semble pas déplaire à Peter et qui ne me déplais pas à moi non plus. Il y a quelque chose de puissant dans cette danse, de prendre ainsi possession entière de son corps et de l’utiliser pour quelque chose de sensuel pour une fois et non pas agressif ou menaçant.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Ven 3 Nov - 20:42


Can you feel the love tonight
C'

était étrange, d'entendre ainsi Gamora parler de sa mère. Etrange, mais loin d'être déplaisant, bien au contraire, elle s'ouvrait une nouvelle fois à lui, elle lui donnait accès à un pan de sa vie dont il n'avait jusqu'ici rien su, et qu'il appréciait sincèrement, parce qu'il rendaiet Gamora plus... humaine, quelque part, et il n'avait aucun mal à s'identifier à son histoire, même si leurs deux passés étaient différents. Il savait ce que ça faisait de grandir et se construire sans ses parents, il savait ce que cela faisait que de se façonner le souvenir d'une mère pour qui on nourrissait tant d'estime et d'affection que l'on ne savait plus, au bout du compte, ce qui tenait de l'imaginaire ou du véritable fragment de mémoire. Peter voulait bien croire, en tout cas, et sans le moindre problème, que sa mère avait été une femme de caractère, combattive, de même pour son père. Gamora avait de qui tenir, sans l'ombre d'un doute, tout comme Peter se plaisait à imaginer qu'il gardait en héritage de sa mère des traits de caractère qui lui étaient propres, et pour ceux qui ne semblaient pas lui appartenir, ni être le fruit du temps passé auprès des ravageurs, il osait imaginer qu'ils lui venaient de ce mystérieux père dont il ne savait rien (et dont, au fond, il valait mieux qu'il continue de ne rien savoir). Oui, Peter aurait aimé rencontrer les parents de Gamora, tout comme il aurait voulu que sa mère puisse la rencontrer, elle. Il était convaincu qu'elle serait fière de voir son fils au bras d'une femme comme elle. Mais il ne pourrait malheureusement pas en juger, tout comme Gamora ne pouvait pas vraiment lui garantir que sa mère l'aurait tant que cela apprécié (elle aurait peut-être déchanté au bout d'une ou deux blagues vaseuses).

Il envisagea de lui adresser une remarque moyennement drôle et positivement fumeuse suggérant le fait qu'il était le gendre idéal, mais Gamora l'interrompit - fort heureusement - sans le savoir dans son initiative en reprenant la parole, évoquant Meredith. Oui, elle était une femme fabuleuse, il n'y avait pas à le supposer, c'était un fait, autant que Gamora pouvait l'être elle-même. Il avait été chanceux d'être son fils. Et dans des moments comme celui-là, elle lui manquait plus que n'importe quel mot ne saurait l'exprimer.

-Je ne sais pas,
répondit Peter à la question de Gamora, prenant soin d'y réfléchir sincèrement. Peut-être pas. En fait, il était probable que non. Même s'il devait énormément à sa mère, il devait bien admettre qu'il devait aussi une immense part de ce qu'il était devenu à Yondu. Sans lui, sans les ravageurs, outre le fait qu'il n'aurait pas mené les aventures qui l'avaient conduit jusqu'à elle, il n'aurait pas été tout à fait la même personne, sans doute moins susceptible de lui plaire. Et réciproquement. Mais peut-être que le Peter Quill demeuré sur Terre aurait été subjugué par une Gamora qui aurait pu grandir auprès de ses parents. C'était une pensée agréable, d'ailleurs. Celle de croire en la prédestination. Rien que pour ça, nos vies n'ont peut-être pas été si terribles que ça.

Pour ça, pour eux, pour cette danse...


code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 527

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Dim 5 Nov - 23:47

Oui, il a raison, si nos vies avaient été différentes, nous ne nous serions sans doute pas rencontrés, certainement pas de la même manière en tout cas et cela aurait conduit à des vies complètement différentes. Il serait stupide de ma part de croire en ces contes de fée qui disent que quand deux personnes sont faites pour être ensembles, elles se retrouveront dans toutes les vies, dans toutes les époques, dans tous les mondes. J’ai vécu trop de peine, trop de souffrance, pour croire à ces bêtises. Ce sont nos expériences qui nous forgent, point. Mais dans ce cas, pourquoi une partie de moi est triste à l’idée de ne pas être avec lui dans un univers alternatif ?

Et comme toujours, Peter arrive à me sortir de mes pensées lugubres, cette fois-ci avec une phrase optimiste, tout à fait sincère au lieu d’une blague pourrie et douteuse. « C’est sûr que là tout de suite, je ne changerais rien, rien du tout » je murmure alors que la musique exotique et intense diminue pour finalement disparaître, revenant à quelque chose de plus classique et de plus calme, me permettant de glisser mes bras autour de sa nuque, rapprochant nos visages. Me perdant dans ses yeux bleus, j’en oublie le reste du monde. Mes lèvres ne tardent d’ailleurs pas à venir se déposer sur les siennes.

Mais comme toute bonne chose a une fin, la musique change de nouveau au bout d’un moment, une nouvelle découverte d’une planète lointaine que je ne connais absolument pas. Et que je me fiche de connaître sur le coup, puisque tout ce qui compte en ce moment c’est l’instant présent que je passe avec Peter. Je le prends par la main, l’entraînant hors de la piste de danse jusqu’à notre table, un sourire fier sur les lèvres et un regard victorieux alors que j’observer tous les danseurs ayant déclaré forfait. On ne se refait pas, j’adore gagner. Nos sacs et nos cocktails ne se sont pas enfuis, fidèles à leur place près de la fenêtre et je lance un petit soupire en regardant brièvement la plage, plus pour la beauté du paysage qu’une quelconque envie d’y aller. Je pensais ce que je disais quand j’ai assuré à Peter que n’importe quelle activité, tant que c’est avec lui, me convient. Assise en face de lui, je sirote doucement mon cocktail tandis que ma main libre vient trouver celle de Peter, entrelaçant nos doigts. De l’extérieur, ça doit sembler tellement gnian-gnian comme comportement, mais je ne l’imaginerais pas autrement. Ça me semble juste, je le sens au fond de mes tripes que là, nous deux assis comme ça, main dans la main, à siroter des cocktails fruités dans un bar sur une planète paradisiaque, le résumé du plus gros cliché du monde, c’est ce que je veux, ce dont j’ai besoin.

Un simple coup d’œil à l’intérieur de mon sac suffit à m’indique que personne n’a essayé de me joindre sur le communicateur, donc que nous sommes parfaitement tranquilles. Et c’est tant mieux, car je n’ai nullement l’intention d’accourir à la rescousse de Rocket s’il fait sauter une lune ou deux. Pour cette fois-ci, il se démerde. J’ai d’autres chats à fouetter. Ou plutôt, profiter de ces vacances avec un certain Terranien.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Lun 6 Nov - 18:31


Can you feel the love tonight
C'

est toujours facile d'affirmer que si les choses étaient à refaire, on les referait exactement de la même manière, même dans ce qui fut le pire à endurer, pour arriver à cet instant T qui nous rend si heureux que tout le reste devient soudainement accessoire. Mais Peter le pensait néanmoins, en toute sincérité. En même temps, toutes les épreuves qui l'avaient forgé avaient leur importance, et au final, en y repensant, sans être nostalgique, il ne regrettait pas grand-chose, si ce n'est le décès de sa mère... mais ça, il n'aurait pas pu l'empêcher. Gamora avait eu un passé bien plus sombre et terrible, elle aurait toutes les raisons du monde de vouloir revenir en arrière et tout changer, de rêver à un autre passé... mais non, elle pensait la même chose que lui. Il était convaincu de sa sincérité quand il lui assurait qu'elle non plus ne changerait rien. Pour lui, ça voulait dire beaucoup. Les épreuves passées avaient une issue digne de ce nom, et puisqu'ils affronteraient les épreuves futures (parce qu'il y en aurait forcément, il ne faut pas se leurrer... et ils s'ennuieraient sûrement beaucoup s'il ne devait pas y en avoir d'autres, d'ailleurs) ensemble. Mais inutile de parler d'épreuves, là, maintenant, tout de suite, puisque clairement, l'harmonie primait sur tout autre sentiment. Pour peu que Gamora dépose ses lèvres sur les siennes, il n'était pas capable de prendre en compte la moindre autre considération dans tous les cas.

Après une ou deux danses supplémentaires toujours désertée par les autres clients qui n'avaient de toute évidence voulu rivaliser avec eux (en même temps, on ne pouvait que les comprendre), ils avaient rejoint leurs tables et leurs verres. Ils s'installèrent bien vite comme le ferait n'importe quel couple comme les autres. Parce que - oh surprise ? - ils étaient un couple comme les autres ? Non, non, ça, Peter ne l'admettrait pas, ils étaient bien trop exceptionnels pour ressembler à monsieur et madame tout le monde. N'empêche que leur attitude était de celles que Peter aurait lui-même pu railler à une époque. Leurs mains enlacées, leurs regards plongés l'un dans l'autre, sirotant leurs cocktails. Rocket se foutrait bien d'eux s'il les voyait comme ça, aussi. Et il s'en fichait, il était bien comme il ne lavait jamais été. C'était si simple, naturel, avec elle. Ceci dit, il apprécierait bien de se débarrasser du brouhaha ambiant des conversations voisines. Il ne leur manquait que d'être seuls au monde pour que ce moment soit parfait.

-Ca te dirait d'aller sur la plage quand on aura fini nos verres ?



code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 527

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Mar 7 Nov - 23:37

Être ainsi seule avec Peter me permet de me recentrer et aussi, d’une certaine façon, d’oublier le reste du monde, les autres Gardiens, nos soucis actuels. Et je ne serais pas contre être encore plus seule avec lui, vraiment seule pour que nous puissions pleinement profiter du moment. Je ne suis habituellement pas quelqu’un qui s’intéresse à ce que pensent les autres (après un certain niveau de confiance en soi et d’acceptation de soi, il ne peut pas en être autrement), mais ma réputation m’a forcée à faire attention à ce genre de situations, à écouter ce que disent les autres, à guetter leurs réactions afin de ne pas me retrouver avec un couteau dans le dos. Je me suis fait beaucoup d’ennemis au cours des années et c’est toujours le cas, encore aujourd’hui. Nous avons beau avoir sauvé la galaxie et être considérés comme des héros sur Xandar, nous ne sommes pourtant pas dans les bonnes grâces du reste de l’univers. Et même si je suis détendue en présence de Peter, cela ne signifie pas que je vais baisser ma garde. Tant que nous ne serons pas entièrement seuls, je ne pourrais jamais pleinement me laisser aller.

« C’est une bonne idée. » En effet, je n’ai jamais vraiment eu l’occasion de profiter d’une plage. Je sais ce que c’est, quand même, j’ai vu plusieurs types d’océans, de sable, de plages, pourtant je n’ai jamais eu l’occasion de prendre le temps de simplement me promener dessus ou l’observer et voir sa beauté. « Oui, j’aimerais bien que nous fassions ça. » Je souris aussi, excitée à l’idée de cette nouvelle activité qui m’est pour l’instant inconnue. J’ai appris beaucoup de choses avec Peter, bien avant le début de notre relation et, vu comme c’est parti, cela ne risque pas de s’arrêter de sitôt. Ce qui n’est pas plus mal, vu que nous possédons cette relation qui nous permet de montrer le meilleur de nous-mêmes, de nous mettre constamment à l’épreuve et de grandir aussi, en tant qu’individus, en apprenant notamment de nouvelles choses.

Je trempe de nouveau mes lèvres à mon cocktail, ayant aussi un avant-goût de celui de Peter lorsque nous nous embrassons de nouveau, tout sourire et étoiles dans les yeux. C’est comme si son regard venait de capturer l’intégralité de la galaxie. Je pourrais tellement me perdre dans ce cosmos, cette promesse d’éternité et de grandeur. Nous ne tardons pas à finir nos verres, sans doute pressés de rejoindre la plage, sacs sur l’épaule et laissant derrière nous des unités avec un pourboire. L’instant où mes chaussures entrent en contact avec les premiers grains de sable, je souris, observant le sol, prenant pour la toute première fois de ma vie le temps de regarder le mouvement des grains de sable, écrasés et fuyant mes pas, comme des nains devant un géant, le bruit des vagues s’écrasant non loin. C’est si calme et tranquille, cette force de la nature ne se souciant de rien, ignorant tout des soucis de l’univers.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Mer 8 Nov - 18:11


Can you feel the love tonight
I

l n'y a qu'une seule chose au monde (aux mondes, même, devrait-on dire, tant il en avait exploré de nombreux) que Peter saurait échanger contre un moment passé avec Gamora, à savoir un autre moment avec Gamora. S'il savourait à sa juste valeur l'instant présent, alors qu'ils profitaient de leurs cocktails, s'embrassaient, se tenaient la main, bref, faisaient tout ce qu'un couple heureux pouvait bien faire (et pourquoi s'en priver puisqu'ils en étaient un, justement, de couple heureux ?), mais il devait bien admettre être plus impatient encore de s'enfuir sur la plage avec et de prétendre qu'ils étaient seuls sur cette planète, elle, lui, la mer à perte de vue et le sable fin... C'était un tableau idyllique, et il ne demandait qu'à le concrétiser, à plus forte raison que Gamora paraissait tout aussi enthousiaste qu'il pouvait l'être lui-même à l'idée de rester seule avec lui. Bien sûr, n'importe quel moment passé avec elle suffisait à son bonheur à l'actuel, mais s'ils pouvaient s'épargner le moindre regard, ne savourer que la présence de l'autre, alors c'était encore mieux. et c'était ce qui les attendait, puisqu'ils ne tardèrent pas à finir leur verre. Le cocktail tout juste bu était juste ce qu'il fallait pour un surplus de gaieté sans pour autant s'enivrer outre mesure. Quand ils eurent payé leurs consommations, Peter attrapa la main de Gamora et ils ne tardèrent pas à se retrouver sur a plage.

A proximité du bar, quelques touristes avaient manifestement eu la même idée qu'eux, mais il suffisait qu'ils s'éloignent un peu de quelques pas. Ni une, ni deux, Peter se débarrassa de ses chaussures pour goûter au contact du sable sur la plage. Même si cette plage était bien différente de celle où il avait passé plusieurs étés en compagnie de sa mère (d'ailleurs, ce n'était peut-être pas très malin de toucher directement à ce sable inconnu à la couleur particulière, mais vu le caractère touristique des lieux, s'il y avait le moindre risque, il y aurait des panneaux partout pour vous avertir, non ?). Peu à peu, ils s'éloignaient de tout, et ce que Peter souhaitait se produisait. Il n'y avait désormais plus qu'eux, eux et ce paysage idyllique qui les environnait, les enveloppait, le décor idéal à la situation présente.

-Alors, qu'est-ce que tu dis de ta première promenade sur la plage ?

Après tout, si Peter, dans son enfance, avait eu droit à ses vacances en bord de mer, il se doutait que Gamora, elle, n'avait malheureusement pas eu cette chance.


code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 527

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Dim 12 Nov - 23:19

Quand je vois Peter enlever ses chaussures, je finis par faire la même chose. Ça ne m’était même pas venu à l’esprit de le faire, mais je comprends l’attrait de sentir le sable sous ses pieds, sans rien entre la peau et la texture rugueuse, mais agréable, du sable aux teintes rosées. Nous avançons un peu, nous éloignant des autres, isolés du reste du monde, enfin seuls. « C’est agréable » je lance à Peter en souriant et je le pense sincèrement. « C’est tranquille et relaxant. » Le bruit des vagues à proximité, le vent qui souffle dans les quelques arbres par-ci par-là, des cris éloignés d’oiseaux que je n’ai jamais vus de ma vie, tout cela ne fait que renforcer cet aspect tranquille et isolé, presque désertique de cette planète. Se trouver dans un endroit aussi dénudé de monde pourrait en effrayer certains, mais pour moi, cela m’apaise. Je ne suis pas antisociale, mais je souhaite profiter pleinement de ces vacances avec Peter et uniquement avec lui. Nous aurons tout le temps du monde de faire face à la société plus tard.

Nous marchons le long de l’eau, sans la toucher, mais suffisamment proches pour sentir l’odeur salée des embruns à chaque nouvelle vague qui vient s’écraser sur la plage comme si elles faisaient un concours pour nous toucher, allant toujours plus loin, toujours plus longtemps. C’est alors que je lâche la main de Peter et lui fait un croche-pied pour le faire tomber dans le sable, m’éloignant en courant. « Attention où tu mets les pieds ! » Décidément, Peter déteint sur moi, pour avoir des réactions aussi enfantines. Et je sais que ce n’est pas la faute de l’alcool, c’est impossible vu mon métabolisme surhumain. C’est peut-être du au fait que je n’ai jamais eu l’occasion de m’amuser, comme je n’ai jamais eu l’occasion d’aller en vacances, de simplement me promener avec la personne que j’aime sans me soucier des problèmes du monde pour une fois. Le monde peut attendre une journée de plus et j’aimerais bien, pour une fois, savoir ce que ça fait que de prendre du temps pour soi-même et s’amuser un peu. La danse fut un bon début, mais c’est loin de couvrir le panel de toutes les activités amusantes que l’on peut faire, du moins de ce que Peter m’a dit, lui qui sait comment s’amuser, pour le meilleur comme pour le pire.

Je ne me retourne pas pour vérifier si Peter me suis, je cours simplement sur le sable, cheveux volants au vent, parfait cliché d’une personne heureuse, chose que je n’ai jamais eut le droit de faire, ni même de songer à faire. L’éducation, ou plutôt, la formation de Thanos était stricte. Le moindre signe de non-sérieux, de faiblesse, de compassion même et c’était fini. Si ce n’était par Thanos lui-même, c’était par l’un de mes nombreux frères et sœurs qui s’entraînaient avec nous et qui n’auraient pas hésités à me planter un coup de couteau dans le dos pour avoir le fruit le plus mûr. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai appris à me recoudre, après avoir osé montrer de la compassion. Nebula, Korath et moi n’étions pas les seuls, loin de là et les nombres diminuaient au cours des semaines. Il ne fallait pas s’attacher. Je ralentis le pas en remarquant d’étranges objets sur le sol, sortant du sable comme de petits animaux, sauf qu’ils sont immobiles. Je m’arrête donc pour en prendre un, ne sachant pas le moins du monde ce qu’est cette chose nacrée et relativement douce, aux forme rondes et striées de petits lignes symétriques.

code by sixty


_________________


Dernière édition par Gamora le Lun 13 Nov - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Lun 13 Nov - 22:22


Can you feel the love tonight
T

ranquille et relaxant... des adjectifs qu'ils ne pouvaient pas franchement attribuer à leur quotidien, mais qu'il était plus qu'agréable de pouvoir au moins attribuer à cet instant. Tranquillité et relaxation, c'était franchement ce qui leur avait manqué dernièrement, et ils le savouraient d'autant plus, Gamora encore plus que Peter, pensait-il, parce qu'elle découvrait pour la première fois de toute sa vie ce que de vraies vacances pouvaient être, et pour la peine, il comptait bien en faire un moment inoubliable. Savoir que Gamora se sentait bien, était sereine et apaisée, c'était tout ce dont il avait besoin pour se sentir bien lui-même. Il n'aurait jamais pensé avant elle qu'il puisse y avoir une telle corrélation entre son bien-être et le bien-être d'une autre personne. Mais c'était le cas. Et il était heureux, vraiment heureux.

Alors qu'ils profitaient paisiblement de la présence l'un de l'autre et du panorama magnifique qui s'offrait à eux, Gamora lacha sa main, et avant que Peter ne comprenne son intention (qu'il n'aurait pas su deviner même avec plus de temps, en fin de compte), il se retrouva vautré dans le sable, la tête la première. Gamora lui avait fait un joyeux croche-patte avant de filer à la Zen-Whoberienne. Loin d'avoir été heurté par ce charmant croc-en-jambe, son sourire s'étalait d'une oreille à l'autre. Ce n'était que très récemment qu'il avait découvert cet aspect de la personnalité de Gamora, un soupçon d'insouciance mâtiné de gaminerie, et il adorait ça... Certes, il était suffisamment gamin pour eux deux, mais il aimait bien la découvrir ainsi aussi, déteindre un peu sur elle... L'insouciance leur allait bien... Ils avaient bien trop souvent l'occasion de se faire du souci. Il l'observa quelques secondes, courir sur le sable, plus belle qu'elle ne l'avait jamais été à ses yeux (et pourtant, qu'est-ce qu'il la trouvait belle de manière générale), mais il se ressaisit bien vite, il comptait bien obtenir sa revanche. Il courut donc pour la rejoindre, et profita qu'elle se soit arrêtée un instant pour ramasser un coquillage (sans se rendre compte que c'était le premier qu'elle voyait de sa vie) pour fondre sur elle. Avec certainement trop d'enthousiasme et d'énergie, car en fondant sur elle, il tomba une fois encore en avant, mais en entraînant Gamora dans sa chute, cette fois.


code by Mandy

[/quote]

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 527

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Mar 14 Nov - 18:44

Entendant Peter courir derrière moi, le bruit de ses pas étouffé par le sable, je me retourne sans quitter le coquillage des yeux, émerveillée par cette découverte. « Peter, qu’est-ce que cette… » Le missile qu’est devenu Peter me coupe dans mon élan, m’attrapant à la taille et m’emmenant avec lui rejoindre soudainement le sol. La chute amortie ne m’a pas fait spécialement mal, mais le poids de Peter me coupe brièvement le souffle, me faisant lâcher le coquillage. Pendant un instant, je ne sais plus où je me trouve, perdue dans l’absurdité de la situation avant de me souvenir que Peter est le coupable de ma tête enfoncée dans le sable. Quelques mois plus tôt, je me serais fâchée et j’aurai insulté, sans doute même frappé, Peter pour ses gamineries. Mais c’est moi qui ai commencé ce jeu, alors je ris quand je croise son regard, simplement heureuse d’être là. « Tu déteins vraiment beaucoup trop sur moi, Starlord. » Mais l’amusement dans mon regard ne vacille pas, reflet de ma sincérité. Et avant qu’il n’ait le temps de se dégager, je capture ses lèvres des miennes, scellant notre complicité.

Décidément, ces vacances vont nous permettre de nous rapprocher davantage. Et ce n’est pas pour me déplaire. Après un certain temps, je glisse mes genoux sur le côté, inversant nos positions, me retrouvant dorénavant au-dessus. Me redressant et arquant mon dos, je bloque ses avant-bras près de sa tête, dans le même genre de position que lors de notre première rencontre lorsque nous avons essayé de nous tuer. Tombant en cascade de chacun des côtés de ma tête, mes cheveux (mêlés de sable maintenant, mais je suis beaucoup trop concentrée sur le moment présent pour me soucier de la galère que ça va être pour enlever tout ce sable) nous cachant du reste du monde comme un paravent naturel, mes mèches violettes brillants au soleil. Je l’embrasse de nouveau, le taquinant et laissant ses mains se balader un peu s’il le souhaite, avant de reculer pour m’assoir sur lui et lui montrer le coquillage.

« Qu’est-ce que c’est ? » L’innocente curiosité sur mon visage pourrait le faire rire, mais je suis sérieuse. Je fais tourner l’objet entre mes mains, admirant sa beauté et les reflets irisés du soleil sur la surface nacrée. « C’est magnifique, j’ai rarement vu d’aussi belles choses. » Bien entendu, j’en ai vu des perles, des bijoux parfois splendides. Ce n’était pas que des criminelles que j’ai assassinées, j’ai aussi du sang de royauté sur les mains. Pourtant, je ne me suis jamais arrêtée pour observer les bijoux de mes cibles…

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Mer 15 Nov - 17:57


Can you feel the love tonight
P

eter n'avait pas spécialement eu l'intention de faire basculer Gamora au sol, il n'avait pas outre mesure contrôlé ni sa vitesse, ni sa force quand il lui avait foncé dessus, mais il ne songea pas à s'en excuser - pour une fois que c'était lui qui la mettait à terre. Il l'aurait peut-être envisagé si elle s'était agacée de son comportement (encore que ce n'était pas certain, il avait sa fierté), mais ce n'était pas le cas. Après tout, c'était elle qui avait commencé, hein. Et quand elle rit de bon coeur, il ne put s'empêcher de rire à son tour. Oui, de toute évidence, il déteignait sur elle, par certains aspects, elle devrait peut-être s'en inquiéter, mais en l'occurrence, il trouvait que ça lui allait bien. La voir heureuse le rendait tout bonnement euphorique de son côté, et quand elle approchait ses lèvres des siennes pour l'embrasser, alors là... Il était hors de question de revenir des mois en arrière, quand ils se cherchaient et s'attiraient sans aucun doute, mais sans parvenir à se trouver. A présent, tout sonnait comme une évidence. L'éclat de son rire, la douceur de ses baiser, la beauté de son regard... Evidents.

Peter se laissa faire et n'opposa à Gamora aucune résistance quand elle inversa les rôles et se plaça au-dessus de lui, dans les circonstances actuelles, c'était clairement loin de le déranger, encore moins alors qu'elle l'embrassait de nouveau. Peter laissait à ses mains le soin de courir le long de son dos jusque sur ses hanches où elles s'attardèrent un instant. Elle se redressa sans quitter complètement sa position, Peter n'aurait pas été contre le fait de voir ce baiser s'éterniser plus longtemps, mais puisqu'il était convaincu qu'il y en aurait d'autres, il pouvait bien prendre son mal en patience tandis que Gamora lui demanda ce que c'était... quoi ? eh bien, un coquillage. Elle n'en avait donc jamais vu ? Ce n'était peut-être pas si anormal, il est vrai que jusqu'ici, Peter n'en avait jamais vu ailleurs que sur sa planète natale. C'était étonnant de voir Gamora s'émerveiller pour si peu de choses. Etonnant, mais assez charmant, en vérité.

-Tu veux dire, si l'on fait exception de ma beauté incandescente,
plaisanta-t-il avec une suffisance toute calculée, avant de daigner répondre plus sérieusement à sa question. Sur Terre, on appelle ça un coquillage. La coquille d'un mollusque, si tu préfères.

Mais dis comme ça, c'était tout de suite beaucoup moins mignon. Il est vrai que quand on ramassait des coquillages sur la plage, on préférait éviter de penser à l'animal qui les avait abrités, les trucs mous, visqueux et gluants, c'était rarement romantique.


code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 527

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Jeu 16 Nov - 23:42

Je me rends bien compte que je taquine Peter à alterner ainsi moments intimes et ruptures, le forçant à prendre son mal en patience. Cela pourrait se retourner contre moi, certes, mais je n’ai pas l’intention de simplement le taquiner et le laisser en plan ensuite, je ne fais rien dans la demi-mesure. Mais pour ces choses-là, ma relation avec Peter et ce voyage dont nous découvrons de nouvelles facettes chaque jour, je ne veux pas me précipiter. Je veux profiter de chaque instant, chaque nouvelle chose, car pour une fois, nous avons le luxe de pouvoir en profiter et aujourd’hui, nous pouvons prendre tout notre temps. Demain ou dans quelques jours, il nous faudra retourner à nos occupations (la galaxie ne va pas se sauver toute seule et la menace de Thanos est plus présente que jamais), mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui, je profite de mes instants avec Peter, de ces cocktails et pistes de danse, de cette plage et même de ces… coquillages.

Je lève les yeux au ciel face à la remarque narcissique de Peter, mais je suis habituée maintenant à ce genre de réplique et je souris. On ne se refait pas. Peter restera Peter et c’est très bien ainsi, même si récemment il a prit en maturité et responsabilité. « C’est très glamour, Peter » je lance sarcastiquement avant de rire. « En matière de romantisme, on a fait mieux. » J’observe le coquillage un autre petit instant, absorbée par les reflets irisés avant de lancer l’objet vers la direction générale de mon sac, tombée quelque part durant notre chute. « Je suis sûre que tu peux faire mieux. » Qu’il le prenne comme un défi ou une simple joute verbale, c’est comme il veut, en tout cas, je reste campée sur mes positions, toujours assise au-dessus de lui, lui cachant légèrement le soleil et prenant le temps d’observer son visage heureux pour la première fois véritablement depuis notre arrivée sur cette planète. Quelques grains de sable sont coincés dans ses cheveux comme des particules de poussière. Je glisse le bout de mes doigts le long de sa barbe de quelques jours, toujours aussi fascinée par sa texture rêche comme je l’étais au premier jour, lors de la première fois que j’ai vraiment pu toucher son visage. Il s’en est passé des choses depuis ce moment-là, beaucoup de choses.

Pendant que nous sommes là, vautrés dans le sable et dans une position tout à faire compromettante, je garde les yeux et les oreilles ouvertes au cas où quelqu’un vienne nous déranger. Ou qu’on nous attaque. Nous sommes censés être en vacances, mais mes vieux instincts ne sont pas faciles à ignorer. J’ai passé beaucoup trop de temps à survivre par mes propres moyens pour ignorer mes sens qui guettent le moindre bruit, la moindre silhouette. Au pire, j’ai deux-trois couteaux cachés sur ma personne. Et je sais très bien viser, la main de Peter en a fait les frais dès notre rencontre.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Ven 17 Nov - 21:44


Can you feel the love tonight
P

eter ne perdit rien de son sourire quand Gamora leva les yeux au ciel pour toute réponse à sa remarque fondamentalement narcissique. Ce n'était que dans l'espoir de la voir réagir de la sorte qu'il ne se lassait jamais de réagir comme il le faisait. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle approuve ou abonde dans son sens, il aimait qu'elle lui oppose ce rien de résistance qui la rendait plus belle encore à ses yeux, exceptionnelle comme aucune autre n'avait jamais su l'être avant cela. Alors finalement, il aimait autant la voir lever les yeux au ciel que la voir sourire, l'entendre rire, ou l'embrasser, c'était pareil. C'était un tout. Ce qu'il aimait, c'était être avec elle, tout simplement. Son sourire daigna s'agrandir encore quand Gamora ajouta qu'il avait eu une manière très romantique de voir les choses, et qu'il aurait clairement pu faire plus glamour. C'était certain... et c'était volontaire. En même temps, Peter n'avait jamais été très romantique. Oh, des beaux discours pour emballer le coeur de ces demoiselle, il en avait prononcé des dizaines, mais avec elle, ce n'était pas la même chose. Parce que s'il devait prononcer les mêmes mots eh bien, il les penserait, et ça changeait beaucoup de choses pour lui, évidemment. Il pouvait en dire, des choses, lui donnait toutes les preuves d'amour qu'elle désirait, puisqu'il le ressentait vraiment. Seulement, aux dernières nouvelles, elle était encore moins à l'aise que lui concernant ce genre de choses. Ceci dit, elle le surprenait de jour en jour, et il savait qu'il avait encore de nombreuses facettes de sa personnalité à découvrir. Des facettes qu'elle-même ne devait pas forcément connaître non plus, d'ailleurs.

-Je ne pensais pas que c'était ton truc, le romantisme,
observa-t-il, la narguant un peu mais le pensant vraiment, tout de même, malgré tout. Mais si tu veux, je peux te sortir le grand jeu, si tu veux, ajouta-t-il tout en passant une main dans ses cheveux, le regard plongé dans le sien. Si tu dis "cours", je courrai avec toi. Si tu dis "cachons-nous", nous nous cacherons. Parce que l'amour que je ressens pour toi briserait mon coeur en deux si jamais tu tombais...

Il ne se souvenait pas du reste des paroles... Il n'empêche que c'était bien la première fois qu'il récitait du David Bowie dans le texte et qu'il trouvait que ça faisait sens. Elle donnait du sens à beaucoup de choses en réalité.


code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 527

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   Mar 21 Nov - 23:06

Allongés ainsi, l’un sur l’autre, nous devons sans doute donner l’impression d’être le petit couple le plus parfait du monde sur le point de s’envoyer en l’air. Et même s’il est vrai que ma relation avec Peter est l’une des plus belles et meilleures choses qui me soit jamais arrivée, elle n’en est pas pour autant parfaite. Nous avons nos disputes comme tout le monde et il arrive que le Milano soit parfois trop petit pour nous deux. Mais le positif pèse toujours plus lourd dans la balance et, mine de rien, nous arrivons à faire fonctionner tout ça. La remarque de Peter me fait pourtant froncer les sourcils. « Ce n’est pas… » Me voilà confuse. Et comme d’habitude, c’est la faute de Peter. Mais je me rends compte rapidement qu’il a raison. Quelques mois plus tôt, je n’aurais jamais fait ce genre de remarques. « Ce n’était pas mon truc. Avant. » Avant les Gardiens, avant mon envie de réparer mes erreurs et de nettoyer le sang sur mes mains. « Je m’y suis habituée, puisque c’est ton truc. » Je hausse les épaules pour ne pas admettre que, mine de rien, c’est aussi devenu mon truc maintenant, d’où mes paroles précédentes sur le glamour, etc.

Et même si Peter voit sans doute maintenant à travers mes mensonges aussi facilement qu’à travers les vitres du Milano après le nettoyage de printemps, je garde le silence et l’écoute. Ses paroles… elles ont beau être du Peter tout craché, être des choses qui me feraient lever les yeux au ciel, elles résonnent quand même en moi avec la même intensité que je regarde dorénavant l’homme sous mes cuisses. Celui que j’ai décidé de suivre envers et contre tout, celui qui m’a permis de me redécouvrir, celui qui m’a aidée à maintes reprises et celui sans qui je ne m’imagine pas pouvoir vivre. Et immanquablement, cela me rappelle nos récentes aventures et la peur que je lui aie causée. Je dois avouer que je me suis aussi fait peur, vraiment, j’ai cru que les Badoons finiraient par avoir raison de moi. Et comme une ancienne plaie qui aurait mal cicatrisée, mon genou me lance soudain et mes yeux me piquent. Même si ce n’est pas pour ça que mes yeux se mettent à briller alors que je retiens mes larmes de toutes mes forces. Parce que je sais, je sens que Peter est sérieux et que c’est vraiment la première fois que le fait qu’il me confesse son amour me touche à ce point. Peut-être parce que j’ai du revoir mes perspectives récemment avec ma rencontre dangereuse avec la mort.

Et comme mes mots ne seront jamais aussi beaux et bien trouver pour exprimer ce que je ressens, je l’embrasse de nouveau, sans fougue, mais avec tendresse, détresse presque comme si l’instant d’après il allait disparaître et tout cela s’avèrerait n’être qu’un doux rêve. Mes mains s’arrêtent sur son visage, traçant les courbes de sa mâchoire, le bout de mon pouce longeant ses lèvres. Je voudrais tellement lui dire, être capable de m’exprimer aussi facilement et bien que lui. Mais mes formes de communication sont dans les actes et non pas dans les mots, même si je m’améliore. Et qu’entre nous deux, ce sera sans doute toujours lui le premier à dire « je t’aime ».

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[+18] Can you feel the love tonight? [Peter ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Dédicacer une chanson!
» Interprète "Can You Feel the Love Tonight" diffusée dans le parc Studio (BONNE ANNÉE!)
» Premier love....
» Trilogie Tintin : Steven Spielberg et Peter Jackson
» Peter Benoit - Jozef Cantré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Reste du monde :: En dehors de la Terre-