Désolée de débarquer à l'improviste... [Marcus ♥]


Partagez | .
 

 Désolée de débarquer à l'improviste... [Marcus ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 33

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Désolée de débarquer à l'improviste... [Marcus ♥]   Dim 9 Juil - 18:34

Lady Sif m’avait prévenue des obstacles que je pourrais rencontrer sur Midgard, notamment en matière de société. D’une part, je ne suis pas mortelle et mon apparence attire beaucoup trop l’attention, mais ce n’est pas comme si j’avais une illusion sous la main pour cacher mes cornes et de toute manière, je ne vois pas pourquoi je devrais cacher ma véritable nature puisque j’en suis particulièrement fière. Je suis l’une des meilleures guerrières chimères qui existe et l’univers entier devrait le savoir pour que je puisse enfin affronter les guerriers intergalactiques dignes de moi. Mais ce ne sera pas pour aujourd’hui. En matière de combattant dignes de ce nom, Midgard me déçoit, mais elle compense avec ses paysages. Notamment de ce que j’ai pu apercevoir en prenant de la hauteur, ravie par le contact du vent sur mes ailes, la façon dont il s’engouffre sous mes plumes, la légèreté avec laquelle il me soulève… J’ai toujours adoré voler et je n’imagine pas la déception de toutes ces races possédant des ailes, mais ne pouvant pas les utiliser.

Mais les Midgardiens sont particulièrement protecteurs de leur ciel visiblement, car dès que j’ai dépassé la cime des nuages, on s’est mis à me hurler dessus dans la langue que Lady Sif m’avait apprise, l’anglais, avant de me tirer dessus pour aucune raison. Ce n’est pas comme si le ciel leur appartenait. Ou peut-être bien que le ciel est une propriété privée sur Midgard comme le sont les bâtiments sur Asgard. Je comprends ces systèmes de propriété et d’économie, de vente et de demande, mais cela devient beaucoup trop compliqué pour moi et surtout, je considère cela inutile. La possession engendre la jalousie et la jalousie engendre le malheur. Surtout que personne ne se bat à la loyale pour déterminer qui est le guerrier le plus méritant de cet objet de possession. Vraiment, les Asgardiens comme les Midgardiens se compliquent beaucoup trop la vie parfois…

Dans tous les cas, je ne pouvais pas rester simplement là à voler tranquille, surtout quand cet appareil étrange faisant un boucan affreux, tout de métal et de verre (hélicoptère) m’a foncé dessus. Je l’aurais bien attaqué pour le remettre à sa place et lui prouver que je me trouve au-dessus de lui sur la chaîne alimentaire, mais ses lames tournantes sont beaucoup trop menaçantes et ont réussi à blesser mon aile, la coupant légèrement, mais suffisamment pour m’empêcher de voler correctement. C’est pourquoi je me suis tout bonnement écrasée dans une habitation, traversant le toit à cause de ma force Asgardienne. Ces Midgardiens ont vraiment des constructions fragiles. Et empêtrée que je suis dans mes propres ailes, je n'arrive pas à me relever. De plus, la bête de métal est probablement encore en train de survoler la zone, il faut que je retourne au combat pour lui régler son compte. Si j’arrive à enlever ces cordes bleues (rideaux) qui m’entravent et qui semblaient être accrochées à la fenêtre avant que je ne m’écrase.

code by sixty


_________________

You could be the greatest You can be the best You can be the King Kong banging on your chest You can be a master Don't wait for luck Dedicate yourself and you gonna find yourself Standing in the hall of fame And the world's gonna know your name 'Cause you burn with the brightest flame And the world's gonna know your name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Inspecteur
Messages : 422

MessageSujet: Re: Désolée de débarquer à l'improviste... [Marcus ♥]   Sam 26 Aoû - 14:27

Désolée de débarquer à l'improviste...
Une journée de repos... voilà, comment résumer sa journée. Une journée où il ne devait pas se rendre au commissariat, parce qu’on lui avait demandé de se reposer. Autant dire que ce n’était pas le genre de chose que Marcus avait l’habitude et qu’il aimait. Bien au contraire, il détestait ça. Non pas qu’il ne soit pas capable de se reposer quand il fallait vraiment qu’il le fasse mais... d’accord, il n’en était pas capable. Il s’ennuyait, tout simplement. Il se faisait chier, chez lui, alors qu’il ne pouvait même pas travailler. Et d’ailleurs, il ne pouvait pas s’empêcher de penser au travail. Mais bon, on lui avait formellement interdit de mettre les pieds au commissariat pour la journée, donc il faisait ce qu’on lui disait. Il était sortie pendant une partie du temps, dans le but de prendre l’air et de faire quelques courses, avant de rentrer chez lui et de chercher un moyen de s’occuper. Il avait hésité à joindre Mindy, dans le but de la voir, mais il avait finalement renoncé. Non pas qu’il n’avait pas envie de voir sa fille de cœur, mais il fallait sans doute qu’il parvienne à... vivre pour lui ? Autant dire que ce n’était pas quelque chose dont il avait l’habitude. Donc... vivre pour lui.

Marcus avait décidé de finalement s’installer dans son salon, devant la télévision. Ce n’était rien de bien glorieux, bien au contraire. Mais au moins, il prenait du temps pour lui. Il était donc tranquillement devant sa télévision, une bière à la main, un bol de chips sur la table basse. Rien de bien exceptionnel donc, mais le match de foot à la télévision était quand même sacrément pas mal (il devenait le pur américain là). Et quand sa bière fut terminé et que ce fut la mi-temps, Marcus se leva pour se rendre dans la cuisine afin d’en prendre une nouvelle. Ce fut là que le drame arriva. Le policier n’avait rien entendu de ce qui se tramait dans le ciel au dessus de chez lui. Mais il entendit distinctement le fracas sur son toit, dans son toit... à travers son toit ! Ça se passait dans sa chambre. Rapidement, Marcus prit son arme qui se trouvait dans le salon afin de monter les étages et se rendre dans sa chambre, se disant que quelqu’un venait d’entrer par effraction ou quelque chose comme ça, incapable d’imaginer ce qu’il allait découvrir. Un énorme trou dans son toit et une personne (?) dans ses rideaux, en train de chercher un moyen de s’en sortir. Et cette personne n’avait vraiment rien d’humain. D’accord, Marcus n’attendit pas plus pour pointer son arme, on n’était jamais prudent.

« Qu’est-ce que vous foutez ici ? Et vous êtes quoi ? »

D’accord, ce n’était pas forcément très engageant de sa part, mais quand même. Il y avait une sorte de créature entravé par ses rideaux, qui venait quand même de détruire son toit – comme s’il n’avait que ça à faire de le réparer – c’était normal qu’il soit un peu méfiant.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Désolée de débarquer à l'improviste... [Marcus ♥]   Jeu 31 Aoû - 16:41

Si un jour on m’avait dit que j’allais me faire avoir par une créature de verre et d’acier, par une création de la main de fous, j’aurai explosé de rire, ma tête levée vers le ciel et j’aurais gardé cette blague en ma mémoire afin de la raconter par la suite à mes ancêtres lorsque je festoierais avec eux au Walhalla. Mais en l’occurrence, me retrouver ainsi empêtrée dans mes propres ailes ainsi que des liens m’étant étrangers et fortement résistants, je ne peux que grogner de frustration. Jusqu’à ce qu’une personne arrive cela dit, un Midgardien visiblement, ressemblant à Heimdall au vu de la couleur de sa peau. Les deux questions qu’il me pose, bien que logiques et parfaitement légitimes, m’étonne et j’arrête de me débattre un instant.

À quatre pattes, mais avec toujours ma tunique protégeant ma décence, je regarde l’inconnu. C’est sans doute à lui qu’appartient cette construction dans laquelle je me suis écrasée. Je m’efforce de penser en termes de territoire et non pas de propriété, comme a essayé de me l’expliquer Lady Sif. « Je vous prie de me pardonner, Midgardien. Il n’était point de mon intention de m’arrêter sur votre territoire et de provoquer des dégâts de cette sorte. Je suis actuellement pourchassée par une bête de métal et de verre qu’il me faut occire, c’est pourquoi je ne vous gênerais de ma présence qu’un petit moment encore. Le temps de me débarrasser de ces cordes bleues. »

Je ne suis pas effrayée par l’objet qu’il pointe dans ma direction, puisque j’ignore totalement que c’est une arme mortelle qui pourrait mettre fin à mes jours. Je continue donc mes tentatives pour me libérer, grimaçant de temps à autre à cause de la douleur dans mon aile. J’espère vraiment qu’elle guérira vite afin que je puisse me mettre en chasse de la bête dont je n’entends plus les crissements métalliques étranges. Peut-être qu’elle a prit la fuite, peut-être qu’elle est partie alerter les siens pour avoir des renforts. Dans tous les cas, je ne dois pas trainer puisque j’aurai du mal à la poursuivre si je la perds de vue, puisqu’elle n’émet aucune odeur et ne laisse aucune trace puisqu’elle vole et que la chasse n’en sera que plus dure. « Quant à votre seconde interrogation, je suis une Chimère provenant du monde d’Asgard, mais cela ne me serait pas étonnant que vous n’ayez jamais entendu parler de ceux de ma race. »

Puis je me remets à mes gesticulations, mais la frustration n’en est que grandissante lorsque les cordes bleues refusent de céder. Rugissant à la manière d’un lion, j’essaie de les couper avec mes griffes, mais ces dernières sont trop loin des cordes trop serrées. Ma queue à tête de serpent apparaît alors et commence à brûler les cordes, le tissu s’enflammant immédiatement sans que ma peau ne soit blessée par les flammes ou la chaleur soudaine. Cela semble être la bonne solution, les cordes devraient brûler relativement vite pour me permettre de m’extirper de là.

code by sixty


_________________

You could be the greatest You can be the best You can be the King Kong banging on your chest You can be a master Don't wait for luck Dedicate yourself and you gonna find yourself Standing in the hall of fame And the world's gonna know your name 'Cause you burn with the brightest flame And the world's gonna know your name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Inspecteur
Messages : 422

MessageSujet: Re: Désolée de débarquer à l'improviste... [Marcus ♥]   Mar 17 Oct - 11:13

Désolée de débarquer à l'improviste...
À peine la jeune inconnue prit la parole, que Marcus comprit que ça n’allait pas être évident de savoir qui elle était, d’où elle venait et ce qu’elle était. Elle l’appela d’une manière bizarre, que Marcus ne comprit évidemment pas. Elle parlait d’une étrange manière, comme venue d’un autre temps. Affirmant qu’elle était pourchassée par une bête de métal et de verre… à ces mots, le policier leva son regard vers le ciel – qu’il pouvait voir à travers le trou dans son toit – mais ne vit rien du tout. Il ne savait absolument pas de quoi elle parlait. Elle tentait en tout cas de se défaire des liens, pendant que Marcus n’avait aucune idée de ce qu’il pouvait faire. De ce qu’il devait faire. Est-ce qu’il devait l’aider, sans savoir qui elle était et ce qu’elle faisait réellement chez lui. Bon, la jeune femme lui semblait sympathique et elle était clairement polie, mais quand même. Elle s’exprima ensuite sur ce qu’elle était, affirmant être une chimère du monde Asgard. Non, ce nom ne lui disait rien du tout, mais il savait plus ou moins ce que c’était qu’une chimère. Il connaissait un peu la mythologie après tout, comme tout le monde. Il ne savait pas exactement qui elle était, d’où elle venait… mais Marcus voulait bien la croire. Pour la simple et bonne raison qu’il savait qu’il y avait des personnes dans les autres mondes en dehors de la Terre. Il ne connaissait pas tous les détails, mais comme beaucoup le policier avait entendu parler de ces « extra-terrestre » qui avait été aperçu. Et puisque Mindy travaillait avec les Avengers et le SHIELD… il se doutait que tout cela était bien sérieux. Bref, il voulait bien la croire et dans tous les cas, il n’aurait pas pu faire autrement en voyant la scène sous ses yeux.

Elle rugit d’abord comme un lion, avant de laisser sortir une queue… avec une tête de serpent, pour mettre le feu au rideau qui la maintenant toujours au sol. D’accord, soit il était sérieusement en train de rêver, soit il avait le truc le plus fou qu’il n’ait jamais vu sous ses yeux. Et pourtant, Marcus en avait vu des choses folles.

« Si vous pouviez éviter de mettre le feu à ma maison, j’apprécierais. »
Affirma-t-il alors, en baissant son arme. Bon, il osait croire que cette « chose » n’allait pas lui faire du mal, mais il espérait quand même qu’elle ne mette pas le feu à toute sa maison. Déjà qu’elle avait fait un trou énorme dans le toit, sans qu’il ne sache encore comment il allait réparer tout ça. Et qu’il allait donc devoir acheter de nouveaux rideaux, puisque ceux-ci avaient tellement brûlé qu’ils ne servaient plus à rien. Bon, au moins, la chimère était libre sans doute. « Je ne sais pas ce qui vous a attaqué, mais à mon avis… il n’est plus là depuis un moment. » Affirma-t-il alors, en levant une nouvelle fois son regard vers le ciel. « Comment je vais faire avec ça moi… »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Désolée de débarquer à l'improviste... [Marcus ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Désolée de débarquer à l'improviste... [Marcus ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» désolé ça fait un bout
» désolé de te décevoir douxpastels
» Blague à 2 balles - Michel Denisot.... Désolé !!!
» désolé mais j'ai pas trouvé
» Je n'étais plus présent ... désolé !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: New York City :: Manhattan :: Manhattan's Streets-