Bring it on home to me [Peter ♥] - Page 2


Partagez | .
 

 Bring it on home to me [Peter ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 705

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Sam 29 Juil - 11:51


Bring it on home to me  
P

eter voulait se montrer le plus patient, le plus attentif et le plus tendre possible avec Gamora, tout simplement parce qu'elle en valait la peine et parce que, même s'il avait très clairement envie d'elle (et pouvait difficilement le cacher, d'ailleurs, présentement), pour une fois, ce n'était pas juste leur rapprochement physique qui l'intéressait. Bon, bien sûr, il comptait, et Peter n'échangerait rien, rien du tout, contre ce moment, mais il y avait bien plus, beaucoup plus, et ce quelque chose accaparait son esprit qu'elle soit près ou loin de lui. Alors oui, il pouvait attendre, non, rien n'était pressé. Bon, là, tout de suite, alors que la jeune femme réfrénait ses ardeurs en lui assurant préférer ne pas aller plus loin pour cette fois. Normal. Il comprenait. Si, si, il comprenait vraiment. Il pouvait difficilement affirmer qu'il ne prenait pas cette remarque comme un seau d'eau glacé en pleine figure, parce que la chaleur ambiante avait jusque là atteint des summums. Mais non, ce n'était pas grave, ça n'avait rien de grave, parce qu'ils avaient déjà été plus intimes qu'ils ne l'avaient jamais été, et ce moment en lui-même signifiait dors et déjà quelque chose, quelque chose d'important. Alors oui, il attendrait, le temps qu'il faudrait. Rien ne pressait. Il le lui avait dit, c'était à elle de mener la danse, et il le pensait. Dans le feu de l'action, il l'avait peut-être un peu oublier, parce qu'il était un danseur-né, mais il ne le pensait pas moins pour autant. Il rangea donc ses mains aventureuses, en cala une au creux du dos de la jeune femme, autorisa l'autre à caresser doucement sa chevelure.

-Je sais,
répondit-il alors, conscient qu'il était allé trop vite en besogne. Il faisait de son mieux pour adopter le bon rythme de croisière avec Gamora. C'est juste qu'il n'avait pas été trop habitué à ça avant elle... et tant mieux, dans le fond, c'était sûrement pour ça aussi qu'elle était la première à compter. Ce qui n'avait pas de sens, ce qui n'avait été que mécanique, en avait à présent, alors, ça pouvait bien exiger de lui un peu de la patience qu'il n'avait pas autrement en temps normal. Désolé.

Et franchement, elle devait se sentir privilégiée (si, si), parce qu'il ne s'excusait pas si souvent, mais en l'occurrence, il ne voulait pas qu'elle s'imagine fautive de quoi que ce soit. Il fallait juste qu'il se fasse à cette relation, à ces nouveaux codes dont il ne savait pas grand-chose, mais qu'il tenait à appliquer à la lettre. Pour elle.




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 362

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Dim 30 Juil - 0:00

C’est peut-être délicat à trouver comme rythme de danse, mais personne n’a dit que ce serait facile. La vie n’est pas facile pour la majorité des gens, elle est cruelle et injuste. Mais c’est la seule qu’on a et je compte profiter de ce que j’ai. C’est l’une des choses majeures qui a changé depuis la formation des Gardiens de la Galaxie : je profite, je ne fais pas que survivre. Pour une fois, je peux prendre le temps, aller à mon rythme, m’autoriser à faire des choses que j’aurais jugée vaines et futiles auparavant. Mais depuis que j’ai rejoints les Gardiens, depuis cette première danse avec Peter, beaucoup de choses ont changées, dans le bon sens. Et je ne peux m’empêcher de sourire doucement en entendant les paroles de Peter, un sourire non pas amusé, mais compréhensif et surtout reconnaissant. « Tu n’as pas à t’excuser, c’est tout aussi nouveau pour toi que pour moi. Mais on va y arriver. Ensemble. » Et je reste là dans ses bras, confortablement installée et ne voulant pas bouger le moins du monde. Si Nebula me voyait en cet instant, elle s’en arracherait les yeux. Et il est vrai que quelques années plus tôt, je n’aurai jamais imaginé me retrouver ainsi dans les bras de quelqu’un volontairement. Mes lèvres migrent alors vers celles de Peter, comme pour sceller cette promesse de continuer et de comprendre cette danse ensemble. « Merci de comprendre. Et d’accepter de faire des efforts. Je vois à quel point c’est délicat pour toi… » Essayant de détendre l’atmosphère après ce sceau d’eau froide, je laisse mon regard tomber sur son entrejambe prononcée. Quelqu’un est décidément content de me voir.

Et je m’en veux un peu de l’avoir stoppé en cet instant, je sais à quel point cela peut être délicat pour la gente masculine de se faire brutalement refouler sans possibilité de libération. Mais je sais aussi que si nous avions franchi l’étape suivante, aussi innocente qu’enlever un pantalon puisse être, nous aurions précipité les choses. Et c’est un moment que je ne tiens absolument pas à gâcher, pas comme ça et pas maintenant. Nous avons trop de choses en tête en ce moment, même si mes pensées concernaient uniquement Peter depuis que nous sommes entrés dans sa chambre. Mais maintenant que la chaleur a un peu diminué, je repense à notre mission, à Groot qui est enfermé quelque part et à nos deux autres compagnons dans les pièces d’à-côté. « Si tu veux, je peux aller essayer de préparer quelque chose pour le petit déjeuner et en attendant tu peux aller annoncer la bonne nouvelle à Rocket et Drax. Sauf si tu veux que je le fasse. Ils seront contents. » J’imagine déjà le sourire de Rocket faire trois fois le tour de son museau, même si les nouvelles qu’apporte Peter signifient aussi que Groot est en train de souffrir. Au moins, il est vivant et nous sommes presque certains de le revoir. Pourtant, malgré ma proposition, je ne fais pas le moindre effort pour bouger, venant soudain de découvrir que Peter est le meilleur coussin au monde et que ses caresses dans mes cheveux sont particulièrement plaisantes, voir même apaisantes.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 705

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Dim 30 Juil - 9:55


Bring it on home to me  
N

on, c'est vrai, il n'avait sans doute pas de raisons de s'excuser, en fin de compte, mais il n'avait pas pu s'en empêcher. Non pas qu'il ait l'excuse facile, en réalité, mais il tenait à faire bien les choses, et il se maudissait lui-même quand il n'y parvenait pas, quand il faisait les choses de travers... Il se disait que si un faux pas les faisait revenir à la case départ avec Gamora, il ne se le pardonnerait pas. Peter esquissa un sourire quand Gamora affirma qu'elle voyait combien c'était délicat pour lui, son regard filant un instant du côté de son entrejambe. Pour le coup, on pouvait comprendre le verbe "voir" au sens premier du termes, car la bosse entre ses jambes n'avait en effet rien de bien discrète, mais en même temps, il aurait fallu qu'il soit diablement insensible, et à plus d'un titre, pour que son corps ne réagisse pas tout naturellement à ce qui s'était passé entre eux. Bon... maintenant, il apprécierait que la bosse en question disparaisse. Il avait ses petites astuces pour ce faire, mais en l'occurrence, il n'avait pas spécialement envie de laisser ce genre de pensées obstruer ses pensées alors que Gamora se trouvait dans ses bras, et qu'il ne voulait penser qu'à elle.

Mais il n'y avait pas qu'eux, et ce fut Gamora qui le lui rappela, suggérant qu'elle pourrait tenter de leur préparer un petit-déjeuner digne de ce nom pendant qu'il irait apprendre la bonne nouvelle à Drax et Rocket. Drax et Rocket, oui... L'espace d'un instant, il les avait totalement occultés de son esprit, et Groot aussi, d'ailleurs, ce dont il n'était pas forcément très fier (mais en même temps, il aurait été très mal à propos de penser à eux un peu plus tôt... quoi que ça pouvait un peu l'aider). Mais oui, il était sans doute temps de leur apprendre la bonne nouvelle. Mais Gamora n'esquissait pas le moindre geste pour se déloger de ses bras, et Peter, de son côté, ne bougeait pas d'avantage. Il émit un léger grognement et tendit l'oreille quelques secondes. Il ne distinguait aucun bruit ni mouvement dans le vaisseau.

-Je crois pas qu'ils soient réveillés, constata-t-il alors, sourire au coin des lèvres. Bien sûr, il pouvait bien les réveiller, ils ne lui en voudraient pas, vu les excellentes raisons qu'il avait de le faire, mais franchement, il n'avait pas spécialement envie de quitter son lit. Pas si Gamora s'y trouvait, en tout cas. Juste encore quelques minutes..., ajouta-t-il alors avant de poser une nouvelle fois ses lèvres sur les siennes.




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 362

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Dim 30 Juil - 16:43

Je me demande si Peter réalise l’effet qu’il a sur moi. Car, il sait que je sais l’effet que j’ai sur lui. Et je pense qu’il se doute qu’il est aussi la première personne avec qui je m’autorise cette exploration scrupuleuse, cette découverte, autant du partenaire que de moi-même. Comme si nous avions toujours été faits pour passer du temps ensemble de cette manière, de se découvrir et d’apprécier chaque petit nouveau détail. Peut-être que cela s’apparente à être amoureux, à s’aimer plus que de la simple amitié ou l’amour familial, je ne sais pas. Mais en tout cas, je n’ai pas le moins du monde l’envie d’arrêter cette danse et ça tombe bien, Peter non plus. AU moins, vu la façon dont il ne fait pas non plus d’effort pour bouger et aller réveiller les autres. Et en tendant l’oreille je me rends compte qu’il a raison, Drax et Rocket ne sont pas encore debout. L’un a bricolé toute la nuit, l’autre ma relevée de ma garde vers trois heures, ce n’est pas étonnant qu’ils ne soient pas encore en train de retourner le Milano sens dessus-dessous. À moins que le raton-laveur soit ai plaqué ses oreilles poilues contre la porte de sa chambre et nous espionne en secret, le vilain. Ce serait tout à fait dans le genre de Rocket d’attendre le bon moment pour venir nous déranger et nous embarrasser le plus possible. Mais pourtant, je ne pense pas que ce soit le cas. Sinon, il serait déjà intervenu depuis longtemps.

Après que les lèvres de Peter effleurent de nouveau les miennes, je souris contre ses lèvres entre deux baisers. « Mhm tu as raison. Ils peuvent bien attendre quelques minutes… » Ma voix est basse, presque inaudible, un murmure suave contre sa peau. Certes, j’ai demandé à ce qu’on prenne notre temps avant de passer à l’étape suivante dans notre relation, si on peut appeler cela une relation vu que je n’ai jamais été dans une relation auparavant, mais cela ne veut pas dire que l’on doit complètement s’arrêter et ne pas profiter de cet instant pour développer la découverte de ce que nous connaissons déjà. Et c’est pourquoi mes mains se remettent à parcourir le long de son dos, explorant la surface tendue de ses muscles puissants sous mes doigts. Peter est loin d’avoir la musculature d’une armoire à glace comme Drax, mais il est encore plus loin d’être un gringalet. En fait, sa musculature est juste parfaite, admirablement dessinée et bien présente, mais sans en faire trop comme Drax. Pile dans mes préférences. Mais pour ne pas flatter encore plus l’égo de mon cher Starlord, je ne le lui dis pas. Un jour peut-être dans un meilleur moment.

Un sourire joueur sur les lèvres, je m’efforce le plus possible de ne pas le quitter des yeux trop longtemps, sauf lorsque nous nous embrassons, son plaisir à lui mon unique but du moment, encore plus qu’il y a quelques minutes. Parce que, même si je m’en veux de l’avoir refroidis, je ne reviendrais pas sur mes positions. Cela ne signifie pas forcément que je ne peux pas lui faire plaisir autrement et c’est pourquoi l’une de mes mains vient se poser sur sa cuisse, sans toucher son entre-jambe. « Si tu as besoin d’aide avec ça, dit-le moi. » Cela pourrait être gênant, je suis bien consciente de mon audace, mais je sais aussi à quel point cela peut-être physiquement douloureux pour un homme. Et ma proposition est tout à fait honnête. Libre à lui de l’accepter. Dans n’importe quel cas, je ne lui en voudrais pas.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 705

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Lun 31 Juil - 19:57


Bring it on home to me  
S

i Peter s'écoutait, quelques minutes deviendraient bien vite quelques heures tant l'envie lui manquait de quitter ce lit, cette chambre, même si c'était pour la bonne cause, même s'il devrait être plus impatient que cela d'apprendre à leurs deux camarades que leur ami avait été localisé (et il avait été diablement impatient pour commencer, quand il était entré dans le Milano, c'était juste qu'il ne s'attendait pas spécialement à ce qui était arrivé ensuite, et forcément, le reste avait fini par compter un peu moins). Il savait qu'il était plutôt égoïste de sa part de privilégier ce moment à celui des grandes révélations, mais en même temps, ça ne faisait de mal à personne, ce n'était de toute manière pas comme s'ils allaient pouvoir immédiatement se précipiter dans la gueule du loup et libérer Groot. Qu'ils le veuillent ou non, il allait leur falloir s'organiser, et donc, qu'ils apprennent la nouvelle maintenant ou plus tard ne changerait pas grand-chose. Si, techniquement, plus tard ils l'apprenaient, moins ils auraient à attendre avant de retrouver Groot... Oui, bon, Peter s'inventait clairement des excuses. Mais que voulez-vous, il était bien, là, il n'avait pas la moindre envie de quitter cet endroit, il n'avait pas la moindre envie de ne plus sentir sa peau contre la sienne... Qu'ils n'aillent pas plus loin n'était pas grave, il ne voulait juste pas que ça s'arrête... Même s'il fallait bien abandonner leur bulle à un moment ou à un autre, et retrouver le monde réel... Juste... pas tout de suite, d'ailleurs, la bulle retrouva bien rapidement sa place quand les doigts de Gamora caressa son dos tandis que leurs lèvres retrouvaient une nouvelle fois. Il frissonna légèrement quand l'une de ses mains vint se déposer sur sa cuisse.

-Hum...
Peter se sentit étrangement mal à l'aise quand Gamora lui suggéra de l'aider avec cette protubérance qu'il aurait bien aimé savoir faire disparaître d'un claquement de doigts. En d'autres circonstances, il n'aurait même pas eu besoin de se poser la question, il aurait répondu "oui", mais là, eh bien... Il ne saurait trop l'expliquer, mais il trouvait que ça gâcherait quelque chose. Non pas que l'envie en soit absente non plus, d'autant que c'était bien un mal qu'il allait devoir soulager par ses propres moyens à un moment ou à un autre, mais ça. Ça ira, se contenta-t-il d'affirmer avant de serrer la main qui s'était égarée sur sa cuisse dans la sienne et de l'embrasser une nouvelle fois.

C'était aussi sa manière de lui faire comprendre que la situation lui allait très bien telle qu'elle était.




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 362

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Lun 31 Juil - 23:49

Hochant la tête devant l’affirmation de Peter, je n’ai que le temps de sourire avant que ses lèvres ne viennent de nouveau clamer les miennes, à mon plus grand bonheur. Et, tandis que nous alternons baisers et caresses sans changer le moins du monde de position et toujours à demi-nus, j’en oublie le temps qui passe. Perdue dans mes propres pensées par moments lorsque notre ardeur redescend un peu, j’en viens à penser à mes propres parents, du peu que je me souviens d’eux en tout cas. Les Badoons se sont assurés de tout détruire sur leur passage et de ne rien me laisser, même s’ils n’ont pas exterminé l’intégralité des Zen-Whoberiens comme le reste de la galaxie le pense. Et j’hésite à mentionner ce petit détail à Peter, mais le moment serait très certainement mal choisi alors je tais cette anecdote pour l’instant. Et pour me fait parler de ce genre de souvenirs douloureux, de ceux qui font mal encore aujourd’hui, il me faudrait une bonne dose d’alcool pour m’ouvrir entièrement. Mais aujourd’hui, je suis bel et bien la dernière de ma race, tous les autres ont péris une dizaine d’années après le massacre sur ma planète. Et c’est encore plus rageant de me dire qu’auparavant, nous avions une chance de ne pas nous éteindre et que, par ma faute, cette chance n’est plus. Mais c’est une histoire pour une autre fois.

Les minutes s’écoulent progressivement et bientôt des bruits se font entendre de l’autre côté de la porte, principalement des grognements bas et caverneux –signé Drax– ainsi que la série habituelle des jurons du matin –signé Rocket– qui indiquent clairement le réveil de nos deux compagnons. Et par la même occasion, la fin officielle de notre moment tranquille. Je rougis légèrement en me reculant doucement, la main de Peter toujours dans la mienne. Je l’observe durant quelques secondes en cet instant, comme pour graver cette image dans ma mémoire, l’image de Peter qui semble heureux pour la première fois depuis des semaines. Je me doute que notre rapprochement et les derniers instants passés ensemble y sont pour quelque chose, mais je ne doute pas une seule seconde que savoir les bonnes nouvelles sur Groot y sont aussi pour beaucoup. Et tant qu’il est heureux, je suis heureuse. Certes, il est notre chef, le cœur de notre équipe et, comme il est un danseur né qui respire la joie de vivre et s’efforce toujours d’accommoder tout le monde et de détendre l’atmosphère, ce statut n’en est que renforcé. Nous sommes tous des rabat-joies à côté de lui. Mais ce n’est pas uniquement son bonheur qui m’importe parce qu’il est le chef. Non, c’est aussi parce qu’il est mon partenaire, par la voie sur laquelle nous nous sommes aventurés, par tout ce qui grandit entre nous un peu plus à chaque seconde. Comme s’il était ma moitié, qu’il me complétait. Et à cause de cela, son bonheur m’importe plus encore.

Je me penche ensuite pour récupérer mon haut, passant dans le même geste son t-shirt à Peter. Je me demande si les autres se doutent de quelque chose. Comme Peter est sorti de toute la nuit, sans doute pas, surtout Drax qui est l’une des personnes les plus denses que je connaisse. Mais c’est certain que si nous sortons tous les deux de cette chambre en même temps, cheveux en bataille et visages rougis, ils vont clairement se douter de quelque chose.

code by sixty


_________________


Dernière édition par Gamora le Mer 2 Aoû - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 705

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Mer 2 Aoû - 18:16


Bring it on home to me  
P

eter n'aurait vraiment su dire combien de temps s'était écoulé depuis qu'ils se trouvaient tous les deux dans cette pièce, sur ce lit, à se découvrir, à s'embrasser, à s'explorer, à se rapprocher. Il aurait bien pu se passer quelques minutes ou plusieurs heures, il n'aurait pas su le dire un seul instant. Durant ce moment partagé, c'était comme si le temps avait interrompu son cours. Ils avaient été dans leur bulle, le monde avait cessé d'exister autour d'eux, comme la moindre des préoccupations qu'il avait pu avoir (et il en avait eu plus d'une, à vrai dire, quand bien même il se sentait mieux depuis qu'il savait où se trouvait Groot et songeait qu'il pourrait le revoir, le sauver bientôt)... Mais la bulle devait bien éclater à un moment ou à un autre, et c'est ce qui, forcément, advint, tandis que s'élevaient finalement les voix de leurs deux camarades, que Peter avait complètement occulté de son esprit, pour tout dire. Le jeune homme retint un grognement, il y avait plus plaisant que d'être ainsi rappelé à la réalité, mais il fallait bien que ça arrive à un moment ou à un autre. Pendant quelques secondes, il ne bougea pas pour autant, il se contenta de regarder Gamora, qui le regardait aussi, et il se rendait compte que se contenter de plonger son regard dans le sien un temps qui avec n'importe qui d'autre lui aurait semblé terriblement gênant, ne l'aurait pas du tout dérangé, avec elle. Mais bon, oui, il était temps de reprendre, l'air de rien, leurs rôles. Peter se saisit du t-shirt que Gamora lui tendit et l'enfila rapidement tandis que la jeune femme se rhabillait également.

Bon, au fond, il aurait sans doute fallu qu'ils profitent que leurs deux acolytes soient endormis pour quitter cette chambre et pouvoir donc faire comme si de rien n'était. Le fait que Drax et Rocket soient réveillés allait maintenant nécessiter de leur part un minimum d'organisation. Il était évident qu'ils ne pouvaient pas sortir tous deux de sa chambre, un rien échevelés, et faire comme si de rien n'était. Dans les circonstances où ils vivaient, c'est-à-dire en communauté, ils ne pourraient sans doute dissimuler bien longtemps le tour que prenait leur relation (même si personne parmi les gardiens de la Galaxie ne devait douter au moins de l'intérêt que Peter portait à Gamora - l'inverse était moins sûr, par contre), mais Peter était loin d'avoir envie, présentement, de recueillir de potentielles remarques de leur part, surtout compte tenu du tempérament de ces deux-là (en fait, tout bien considéré, il pensait que la réaction de Groot était celle qu'il appréhenderait le moins).

-Tu ferais bien d'y aller en premier,
dit-il alors, je vous rejoindrai dans quelques minutes... Il semblait plus logique que ce soit elle qui retrouve leurs acolytes en premier, vu que lui avait disparu toute la nuit. Au pire, il pourrait faire comme s'il venait juste de rentrer.




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 362

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Mer 2 Aoû - 22:26

Aussi agréables que ces moments sont, tout a une fin. Nous sommes tous les deux particulièrement bien placés pour le savoir, au vu de nos passés respectifs. Mais cela ne signifie pas que l’on ne peut pas espérer être tranquille un moment et faire durer ces instants. C’est donc avec un sourire à demi-déçue, malheureusement, que je me relève, une fois de nouveau vêtue convenablement. Je serais bien restée dans ses bras quelques instants de plus, mais ce serait jouer avec le feu. Ou plutôt avec l’humour parfois douteux de Rocket, car je pense que Drax ne serait pas le genre à en faire des tonnes, puisqu’il a lui-même été dans cette situation avec sa femme. À moins qu’ils ne soient vraiment tous les deux dénudés de sentiments et que leurs individus de leur race montrent leur affection autrement… En tout cas, je fini par hocher la tête à la proposition de Peter, ayant eu la même idée. « Faisons comme ça. » Puis, je me hisse sur la pointe des pieds avant de l’embrasser passionnément, mes lèvres insistantes et pressées, féroces et affectueuses à la fois. « Mais j’espère que nous reprendrons ça bientôt. » Si Peter avait été à ma place, il aurait certainement choisi ce moment pour faire un clin d’œil. Pour ma part je me contente d’un sourire encourageant.

Ce n’est pas sortir de la chambre de Peter qui pose problème en fin de compte. C’est expliquer à Rocket pourquoi j’étais dans la chambre de Peter en premier lieu. Même si Drax se pose les mêmes questions, il a au moins la décence de simplement lever un sourcil interrogateur au lieu de brutalement me demander ce que je foutais là-dedans. Au moment où j’ouvre la bouche pour formuler sans doute l’un des pires mensonges de ma vie, je remarque la boîte dans laquelle j’ai laissé les pièces d’armes sur lesquelles Rockets travaillait cette nuit. Il suffit que je la lui tende et que je le relance sur son travail avec des questions techniques pour lesquelles je n’éprouve pas grand intérêt pour qu’il en oublie complètement ma situation précaire d’arrivée. Et dès que je mentionne le petit déjeuner, Rocket disparaît dans la salle des machines, tandis que Drax se propose de me donner un coup de main en cuisine. Je parviens à le distraire suffisamment pour qu’il aille vérifier quelque chose dans le cockpit à ma demande, laissant une ouverture à Peter. À lui de la saisir s’il le souhaite. Je suis d’ailleurs assez curieuse de la stratégie qu’il va adopter, s’il compte tout simplement faire comme s’il venait de revenir de sa mission de cette nuit ou bien ne rien prétendre du tout et sortir de sa chambre dans toute sa splendeur de Starlord un petit matin.

Dans tous les cas, je suis déjà en train de m’affairer aux fourneaux. Ce n’est pas dans mes habitudes de cuisiner, laissant d’habitude cela aux autres ou bien me débrouillant pour trouver quelque chose d’immédiatement comestible. Mais pour ce matin je peux faire une exception. Surtout pour quelque chose d’aussi basique que faire cuir des pancakes. La pâte est déjà prête grâce à cette mixture étrange qu’il suffit de mélanger avec du lait que nous avons trouvé dans un magasin en ville et sur laquelle Peter a immédiatement sauté en nous disant qu’il doit nous faire goûter cette spécialité Terranienne appelés 'pancakes'. Et je dois avouer que ce n’est vraiment pas mauvais, au contraire. D’où notre achat de plusieurs de ces paquets de mixtures après les avoir testés.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 705

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Ven 11 Aoû - 16:37


Bring it on home to me  
S

i tout n'avait dépendu que de Peter, il est certain qu'il aurait fait durer ce moment beaucoup plus longtemps. Cela n'aurait rien changé à sa frustration, au final, quand serait venu le moment de s'éloigner de Gamora. Non pas qu'il puisse envisager de passer sa vie entière collé à elle (ce serait quand même peu pratique), mais leur histoire, sous sa nouvelle forme, en était à ses prémices, et forcément, il avait envie de les savourer à leur juste valeur. Mais bon, il fallait se raisonner. Ils ne pourraient pas jouer à ce petit jeu trop longtemps, c'est sûr (même si garder le secret pour le moment avait quelque chose d'assez... exaltant, en réalité), et ce serait même ridicule de taire l'évolution de leur relation si tout ça devait durer (et il espérait bien que ça dure), ce ne serait pas juste vis-à-vis de leurs camarades, qui de toute façon n'étaient pas des idiots finis et allaient bien finir par comprendre. Mais les piques diverses et variées de Rocket pouvaient encore attendre un peu. En attendant, il se contentait de savourer l'instant présent, et ça, ça avait toujours été son domaine de prédilection. Pas facile, donc, de renoncer à la présence si intime de Gamora, mais elle sut parfaitement clore ce moment quand elle déposa une nouvelle fois ses lèvres sur les siennes avec une passion qu'il appréciait franchement de lui inspirer - et qu'il lui rendait bien au passage. Et puisqu'elle affirmait qu'ils pourraient reprendre où ils s'étaient arrêtés bientôt... il prenait sérieusement note de cette invitation. L'ennui, c'est qu'il ne savait pas trop quand ce serait. Les occasions de se retrouver seuls ensemble n'étaient finalement pas si nombreuses... et même s'ils pourraient bien y aller au culot et se rejoindre dans leurs chambres respectives une fois tous leurs camarades endormis, ça restait une alternative tout sauf dénuée de failles.

Peter patienta dans sa chambre, ce qui fut pour lui l'occasion de se remettre un peu... en état, on va dire, et il guetta le moment propice, ce moment où personne ne le verrait quitter sa chambre. Il avait bien hésité à tout simplement sortir de là comme si de rien n'était et ignorer les questions et réflexions de Rocket comme si de rien n'était, mais finalement, il choisit tout simplement d'attendre que la voie soit libre et de revenir comme s'il venait tout juste de sortir de son escapade nocturne, quand bien même il avait rejoint le Milano depuis plusieurs heures déjà. Une chance pour lui, il ne croisa personne et put rejoindre Gamora, affairée aux fourneaux, comme si de rien n'était. Et à cet instant, il n'était pas peu fier d'avoir fait découvrir les pancakes à toute la joyeuse assemblée de ses camarades.

-Je meurs de faim
, déclara-t-il alors, sourire aux lèvres, en prenant place sur une chaise. Je pourrais manger pour dix.




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 362

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Mar 15 Aoû - 19:44

Rocket et Drax ne font aucun commentaire sur mes activités de cette nuit, encore à moitié endormis tous les deux. Il est vrai qu’en ce moment, nous sommes tous stressés, anxieux et que le sommeil nous fuit la plupart du temps, sinon nous sommes assaillis de cauchemars. Je n’ai qu’à voir les cernes sous les yeux de mes camarades pour me rendre compte qu’ils ont tout autant de mal que moi à dormir. Mais les bonnes nouvelles qu’apporte Peter réussiront certainement à leur remonter le moral. Car, même si Groot ne se trouve pas encore parmi nous, qu’il souffre, qu’il a été kidnappé, nous savons maintenant qu’il est encore en vie. Et ça, c’est la meilleure nouvelle que nous pouvions entendre en ces temps morbides.

Je souris brièvement en voyant Peter entrer dans la pièce, puisque Drax se trouve à quelques mètres à peine et finit par prendre place à ses côtés à la table. Je fais mine de prêter attention à la conversation, me souvenant que Peter fait semblant d’être tout juste rentré et que les autres ne savent pas que je suis déjà au courant de la bonne nouvelle. Je me concentre donc sur la cuisine, l’odeur des pancakes en train de cuir emplissant rapidement l’air tandis que Rocket se joint aussi à la table malgré les pièces métalliques qu’il traficote déjà entre ses mains. « Ça tombe bien, j’en ai encore fait pour tout un régiment. » Je réponds à Peter en déposant sur la table une assiette croulant sous les pancakes. Je sais que mes compagnons possèdent des estomacs immenses –tousse Drax tousse– et que, malgré la situation délicate qui pourrait nous couper l’appétit, ce n’est pas avec un estomac vide que nous sauverons Groot. De plus, j’ai rapidement appris à sauter sur toute nourriture qui se présente, puisque j’avais l’habitude de me battre pour manger sous Thanos. La règle premier arrivé premier servit a bercé une grande partie de mon enfance. Il m’est encore parfois difficile d’ignorer cette règle qui a permit ma survie. Mais j’y arrive de mieux en mieux, progressivement, depuis que je cohabite avec les autres à bord du Milano et que je peux me relaxer en sachant que personne ne va venir me voler ma nourriture sous mon nez.

Une fois des couverts et assiettes posées sur la table pour que chacun puisse se servir de manière civilisée et non pas comme des sauvages, comme cela nous arrive malheureusement encore parfois de faire, je regarde Peter, me demandant de quelle manière il va annoncer la bonne nouvelle. J’essaie de me préparer aussi à réagir en conséquence, puisque je ne suis pas censée savoir. Je devrais avoir l’air surprise et rassurée, mais ça ne devrait pas être difficile d’avoir la même réaction que j’ai eue quelques heures plus tôt lorsque Peter me l’a annoncée pour la première fois.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 705

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Mer 16 Aoû - 17:48


Bring it on home to me  
P

eter ne plaisantait pas quand il affirmait qu'il avait un fin de loup, il faut dire que les heures de marches qu'il avait accumulées pour rejoindre le Milano combinées à ses émotions du soir en compagnie de Gamora avaient eu de quoi lui ouvrir l'appétit. Si ça ne tenait qu'à lui, il se ruerait sur les pancakes et ne dirait plus rien jusqu'à en avoir ingurgité le plus possible. Certes, Gamora en avait préparé pour un régiment (mais en même temps, et surtout quand l'estomac entrait en jeu, les gardiens de la Galaxie pouvaient aisément compter pour un régiment, à n'en pas douter), mais c'était loin d'inquiéter Star-Lord, qui de toute façon savait que, sur ce point, il se ferait toujours botter en touche par Drax. Oui si ça ne tenait qu'un lui il se goinfrerait en silence avant de rouvrir son mythique clapet, mais le fait est que leurs deux camarades s'étaient joints à eux, et au fond, il avait hâte de leur annoncer la grande nouvelle. S'il avait eu le temps de s'en remettre, et qu'il avait presque le sentiment que tout le monde était déjà au courant, Drax et Rocket, eux, n'avaient pas encore, comme lui et Gamora, connu le soulagement de savoir que leur ami était toujours en vie... Pas dans les meilleures conditions possibles, mais il se trouvait quelque part où ils pourraient le retrouver. Peter délaissa donc à regret ses pancakes, songeant que Drax n'aurait sans doute pas le temps de lorgner sur sa propre assiette dès l'instant où il aurait connaissance de la bonne nouvelle.

-Bon, puisque tout le monde est là...

Il leur apprit alors tout ce qu'il avait déjà révélé à Gamora la veille, à la différence près qu'il anticipait cette fois les questions potentielles avant qu'on ne les lui pose. Il préférait tout annoncer d'un coup que de devoir une fois de plus être soumis à des questions auxquelles il avait déjà répondu. Il déballa donc tout, qu'il savait où était Groot, comment il l'avait découvert, comment il comptait s'y prendre pour venir à sa rescousse. A mesure qu'il en parlait, il retrouvait son enthousiasme de la veille, d'il y a quelques heures, quand il s'était trouvé si impatient d'apprendre les faits à Gamora, Gamora dont il ne pouvait s'empêcher de sonder le regard. Il était convaincu qu'elle feindrait la surprise et toutes les émotions adéquates à la perfection, mais il aurait presque des scrupules à tromper son monde comme il le faisait. D'un autre côté, il valait mieux que les choses se passent de cette manière.




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 362

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Jeu 17 Aoû - 18:23

C’est avec une nouvelle tasse de café à la main –la dernière étant imbuvable puisqu’elle fut laissée trop longtemps sur la table alors que j’étais occupée avec Peter– que j’écoute Peter. J’observe aussi la réaction des autres, les diverses questions qui fusent alors que les regards se parent d’espoir, les sourires timides qui ne souhaitent pas trop se dévoiler de peur que ce soit une grosse blague, l’intonation des voix qui s’allègent allègrement, en général la joie qui vient s’installer au fur-et-à-mesure que Peter dévoile son plan. Je fais mine d’être surprise, feignant la découverte et ajoutant une couche de joie à la conversation. Même si c’est répétitif, ce n’est pas menti, je suis vraiment contente de pouvoir bientôt revoir Groot. Et durant toute la conversation, même lorsque je viens porter mon café à mes lèvres tout en m’appuyant sur le bord de l’évier, mon regard ne quitte pas celui de Peter. Pour l’instant, c’est le seul contact que nous pouvons nous permettre sans risquer de dévoiler notre secret. Et cela me va très bien, mais il est vrai que pouvoir être intime avec Peter autrement qu’en cachette est quelque chose que je souhaite pouvoir faire bientôt.

Même si Rocket et Drax semblent sur le point de partir à l’attaque, se mettant à brailler qu’il faut aller libérer Groot maintenant, Peter réussit à les convaincre que la discrétion est vitale et que sans l’aide des Maximoff, ce sauvetage est voué à l’échec. Rocket est le plus facile à convaincre et commence déjà à marmonner dans sa barbe à propos d’explosifs et de faire sauter des saloperies de mutants, mais Drax… Disons simplement que la subtilité n’a jamais été son fort et que pour lui, c’est un grand déshonneur de ruser au lieu de prouver sa force physique. Mais il fini par accepter le plan à son tour et une heure après, tout est de nouveau calme à bord du Milano. Les pancakes ont déjà tous disparus, ainsi que Rocket –soi-disant partie préparer son arsenal pour le sauvetage– ce qui ne laisse que Drax, Peter et moi dans la salle commune. Rassuré du sort de notre ami, le géant fini à son tour par se retirer pour aller s’entraîner dehors, prétextant vouloir en même temps exprimer sa joie et se préparer lui aussi pour le sauvetage. Même si nous avons encore quelques jours à attendre, mais je ne vais pas rappeler ça à Drax. Parce que cela me permet d’être de nouveau seule avec Peter, même pour quelques minutes.

Ramassant la vaisselle sale, je la place dans l’évier. « Tu t’en est très bien sorti. Ils ont bien pris la nouvelle et le plan. Mais si j’ai bien cru que Drax allait fracasser la table de frustration parce qu’on ne peut pas sauver Groot là tout de suite. » Un léger sourire reste présent sur mes lèvres pendant que je fais couler l’eau dans l’évier. « Bien joué, Starlord. » Je lui lance alors un clin d’œil. Oui, il m’arrive aussi de flirter et je suis d’humeur joyeuse.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bring it on home to me [Peter ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [AIDE] Cookies Home Tab : problème Wallpaper étiré
» Question home cinema
» [TWEAK] Icône du menu démarrer sur le HOME impossible à modifier
» Home cinéma de Manson
» conseils : mon premier ampli Home-Cinema

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Reste du monde :: Autres lieux des USA-