Bring it on home to me [Peter ♥]


Partagez | .
 

 Bring it on home to me [Peter ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Messages : 467

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Bring it on home to me [Peter ♥]   Sam 8 Juil - 15:38

Tout n’est que sang et chaos.

L’ombre titanesque de mon pire cauchemar surplombe le champ de bataille, se dressant comme la plus inatteignable des tours, cachant même le soleil, les nuages, tout. Les ombres se rapprochent, murmurant des atrocités, répétant les plaintes des blessés comme un écho cruel. Les cris des corbeaux se font déjà entendre au loin, un essaim de noirceur se rapprochant à chaque seconde, marquant l’heure fatidique tel le glas d’une holohorloge citadine. L’heure est venue, je le sais. Mais mon corps refuse de baisser les bras, il s’accroche à mon épée, tranchant l’air et la terre, traçant des coupures de feu sur son passage. Je ne suis qu’un insecte devant la tour sombre qui se rit de ma mauvaise fortune. Ce rire tonitruant tel le fracas du tonnerre qui gronde en secouant le sol, me faisant perdre l’équilibre et me retrouver à genoux.

Comme à chaque fois que j’effectue ce rêve, depuis toutes ces années. La tour s’abat dans un dernier élan, détruisant l’intégralité du champ de bataille et moi avec. Sauf que cette fois-ci, le visage de Groot m’apparait avant ma mort, doux et souriant, si innocent parmi cette violence macabre. Rassurant.




C’est pourtant en sursaut et avec un cri mourant sur mes lèvres que je me réveille ce matin. La sueur colle mes cheveux sur ma nuque et à mon front et mes yeux hagards mettent quelques secondes pour déterminer que je me trouve dans ma chambre à bord du Milano. Ignorant la couverture jetée sur le sol dans mon combat nocturne et inconscient, je me dirige immédiatement vers les douches, souhaitant plus que tout me débarrasser des traces de ce cauchemar qui ne m’avait pas hantée depuis des mois. Pas depuis la chute de Ronan… Mais les choses ont changées depuis l’enlèvement de Groot et mon inquiétude a fini par se frayer un chemin jusque dans mes rêves. Comme si j’avais besoin de cela en plus de la fatigue quotidienne, des insomnies et de l’inquiétude de plus en plus forte envers notre colosse végétal favoris.

Ce n’est qu’une fois vêtue de vêtements propres pour la journée que je me décide à aller voir mes camarades. Et que je me rends accessoirement compte du bordel qui a été laissé sur la table de la salle commune sur laquelle nous mangeons habituellement. Je soupire. Il est vrai que j’ai donné un coup de main à Rocket hier concernant le montage d’une nouvelle arme et qu’il m’a ensuite aidé à creuser de potentiels pistes pour retrouver Groot à partir des holonews de Xandar. Et que mon holopad est encore sur la table, ainsi que des morceaux d’arme. J’espère qu’aucun d’entre eux ne risque d’exploser et au cas où, je les mets tous dans une boîte. Ce n’est pas la première fois que Rocket laisser des trucs dangereux traîner, mais je ne vois le rongeur nulle part. Un café plus tard, je suis de nouveau assise à la table, les holonews de Xandar allumées de nouveau tandis que je continue mes propres recherches sur mon holopad en retenant des bâillements toutes les trois secondes.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 728

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Dim 9 Juil - 9:57


Bring it on home to me  
E

n cet instant précis, Peter regrettait sincèrement de ne pas disposer des pouvoirs de pietro. Un rien de supervitesse, en cet instant précis, lui aurait fait le plus grand bien, pour pouvoir rejoindre le Milano au plus vite, mais il devait se contentait de sa vitesse toute humaine, que sa moitié de sang extraterrestre ne compensait pas, et il lui fallut toute la nuit pour rejoindre son précieux vaisseau. Pour autant, il ne regrettait pas d'avoir accepté de voir Pietro quand ce dernier lui avait assuré avoir une information importante à lui communiquer. Il ne lui avait pas menti, et Peter avait le coeur bien plus léger à son retour qu'à l'aller, alors que la situation lui paraissait encore inextricable. Cette fois, ils pouvaient retrouver bon espoir, et cette optique anéantissait sa fatigue et le motivait à rejoindre le vaisseau au plus vite. Le matin était levé quand il arriva enfin. Il franchit les derniers mètres qui le séparaient de l'entrée au pas de course, impatient d'annoncer la nouvelle à tous les gardiens de la galaxie. Cela faisait des jours et des jours qu'ils vivaient dans un état de stress et d'angoisse immense, qui allait augmentant à mesure que les jours passaient et qu'aucune trace de leur ami ne se laissait découvrir. Ce n'était pas faute, pourtant, d'avoir cherché. Ils semblaient avoir écumé toutes les options. Mais ils avaient eu tort. Et le hasard, finalement, faisait parfois bien les choses. Parmi le peu de Terriens avec lesquels Peter avait pris la peine d'entrer en contact, et même de sympathiser, il était tombé sur le gars qui possédait les informations nécessaires afin de localiser Groot, et mieux encore de le sauver.

C'était donc un peu fatigué par sa course mais entièrement satisfait de ce qu'il avait découvert (même si rien n'était fait encore et qu'il allait sans doute falloir attendre que Groot soit à nouveau à leurs côtés pour qu'ils soient complètement sûrs et rassurés) qu'il pénétra à  l'intérieur du Milano, impatient d'apprendre à tous les autres ce qu'il avait lui-même appris il y a quelques heures de cela. Mais une fois sur place, il ne vit ni Drax, ni Rocket... sans doute dormaient-ils encore ? Il n'avait pas la moindre idée de l'heure qu'il pouvait bien être, il se doutait seulement qu'il devait être relativement tôt, encore... une heure à laquelle lui-même n'aurait sans doute pas été réveillé en d'autres circonstances. Enfin, Gamora était là, au moins, elle serait donc la première informée. Il lui adressa un sourire avant de prendre la parole. Quelques mots seulement, mais qui en disaient long.

-Je sais où est Groot.




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 467

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Lun 10 Juil - 17:24

Je ne relève pas la tête en entendant la porte du Milano s’ouvrir, reconnaissant le bruit des pas de Peter, bruit que je serais capable de reconnaître entre mille. Bon, entre ceux plus légers de Rocket, ceux hyper lourds de Drax et ceux qui se « traînent » un peu de Groot, je ne devrais pas avoir trop de difficulté. Mais savoir avec précision combien de personnes et si elles sont armées et protégées était l’une des compétences qu’il a fallut que je développe très vite pour réussir les missions que Thanos me donnait. Ce sont les paroles de Peter, prononcées avec tellement d’excitation et d’espoir, qui me font relever la tête. Mon holopad tombe sur la table avec un fracas et en quelques secondes, je me retrouve devant Peter. Mes yeux remplis d’espoir scrutent son visage à la recherche de preuves, n’osant pas croire en cette bonne nouvelle, comme si j’avais fini par m’habituer à la série d’échecs et de culs-de-sac que nous rencontrons depuis des semaines. Pourtant, Peter ne ment pas. Déjà, il n’est pas le genre à mentir sur ce genre de choses et ensuite, il semble beaucoup trop joyeux pour que ce soit une mauvaise blague. Pourtant, je ne peux m’empêcher de demander « C’est vrai ? » comme si je n’arrivais pas à le croire.

Voyant que son sourire fait toujours trois fois le tour de son visage, je me jette dans ses bras, le serrant fort en murmurant « Dieu merci ! » malgré mon athéisme (c’est le genre d’expression à la Peter que j’ai commencé à utiliser après la chute de Ronan). Profondément soulagée, je reste ainsi blottie dans les bras de Peter pendant presque une minute, profitant de sa présence en essayant de m’habituer à cette pensée que oui, enfin, Groot sera de nouveau parmi nous bientôt. Puis je recule, avec un immense sourire sur mes lèvres reflétant celui de Peter. Mes mains viennent simplement se poser dans les siennes alors que je l’assaille de questions. « Comment le sais-tu ? Où est-il ? Il va bien ? Quand est-ce que nous allons le chercher ? Il nous faut un plan… » Sur ces dernières paroles, alors que je réfléchis déjà à toutes les manières d’aller sauver Groot, enfin, s’il faut le sauver et non pas le chercher, même si la réponse est plutôt évidente, je vire toutes les choses sur la table, faisant déjà de la place pour réfléchir à une stratégie. Je préfère ne pas encore réveiller Rocket et Drax, qu’ils se reposent encore après la nuit agitée qu’ils ont eue, l’un ajoutant de nouvelles armes à sa collection qu’il sera ravi de tester dans pas longtemps j’en suis sûre et l’autre montant la garde après m’avoir remplacée. Je me rassois à ma place et décide alors de prendre ma tasse de café en mains pour ne pas trembler sous l’émotion. Le fait que je manque de vider la moitié du liquide brûlant sur mon holopad est un fait que je décide de tout bonnement ignorer. « Raconte-moi tout » je fais signe à Peter de s’assoir à mes côtés.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 728

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Jeu 13 Juil - 14:37


Bring it on home to me  
P

eter se contenta de hocher la tête, un immense sourire aux lèvres, en réponse à la question de Gamora, même si cette dernière n'en nécessitait pas vraiment, puisqu'il était plus qu'évident que Peter était entièrement sincère. Il n'était pas rare, c'est vrai, qu'il abreuve son auditoire de récits tarabiscotés ou de blagues de très mauvais goût, mais il ne se serait certainement pas permis de plaisanter sur un tel sujet. Forcément, s'il disait savoir où était Groot, c'était qu'il le savait, et il était heureux de pouvoir enfin partager cette nouvelle avec Gamora. La disparition de leur ami avait mis un sérieux coup au moral de tous les gardiens de la Galaxie, et ils avaient tous grand besoin de cette grande nouvelle pour aller de l'avant. Il était également impatient de découvrir la réaction de Rocket et de Drax quand ils sauraient la nouvelle (de Rocket surtout. C'était après tout lui qui en était le plus proche), mais en attendant, il se contentait très bien de la réaction de Gamora, qui fut à la mesure de ce qu'il avait escompté. Elle le prit dans ces bras, de toute évidence soulagée, et Peter se sentit doublement ravi : d'avoir enfin une piste sérieuse concernant Groot d'une part, et de sentir Gamora dans ses bras. La voir sourire comme elle le faisait en cet instant valait sans nul doute tout l'or du monde. Il la laissa lui poser toutes les questions qu'elle voulait lui poser. Il s'était douté qu'elle lui ferait passer un vrai petit interrogatoire à son retour, et ses réponses étaient préparées d'avance. Il attendit seulement qu'elle les ait toutes formulées pour venir s'installer à ses côtés et enfin assouvir la curiosité de son interlocutrice.

-C'est Pietro qui me l'a appris,
expliqua-t-il donc. Il faisait partie d'un groupe de mutants un peu tordus, avant, et sa soeur y est toujours pour le protéger. C'était une introduction dans les règles qui pouvait sembler ne pas avoir trop de rapport, mais s'il ne commençait pas par là, le reste aurait l'air flou. Wanda, la jumelle de Pietro, a vu Groot. Il est enfermé dans une cellule, dans le QG de ces tarés... Je le sais pas exactement comment il va, mais ce qui est sûr, c'est qu'il est vivant, parce qu'ils ont l'intention d'en faire... une sorte d'arme secrète, j'imagine. Cette idée le révulsait grandement, mais c'était effectivement le cas. Avec leur aide, on devrait pouvoir infiltrer les lieux et récupérer Groot le plus rapidement possible, il faut juste encore qu'on peaufine certains détails.

Oui, le sort de Groot n'était pas le plus heureux au monde, mais puisqu'il était toujours en vie (ce dont Peter avait fini par douter), et puisqu'ils avaient les meilleures chances du monde de le retrouver, Star-Lord ne savait que se réjouir.





code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 467

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Ven 14 Juil - 19:02

À la mention de Pietro je me fige. Je ne peux pas vraiment dire que je suis surprise, vu qu’avec tout le temps que nous avons passé à chercher des pistes sur Groot, je me suis imaginé des dizaines de scénarios plus faramineux les uns que les autres. Mais d’un autre côté, je ne pensais pas que Pietro, qui prend un malin plaisir à me taquiner d’une manière si différente de Peter et qui parvient toujours à me frustrer, aurait quelque chose avoir avec la disparition de Groot. Pourtant, je peux très bien comprendre son passé même si je ne connais pas tous les détails : j’ai moi-même fait d’affreuses choses dans ma vie, des choses que, malheureusement, je ne parviendrais jamais à réparer, des choses qui me hanteront toute ma vie et qu’il me faut vivre avec, c’est pourquoi je comprends que l’on puisse faire des erreurs et vouloir se rattraper. Pietro marque des points lorsque Peter m’apprend qu’il n’appartient plus à ce groupe de mutants tarés. D’après mon expérience, les sectes font toujours des choses louches. Je ne connaissais pas vraiment son histoire, n’étant pas le genre spécialement curieuse et respectant la vie privée de chacun. Mais apprendre cela de la bouche de Peter est un peu comme une révélation et je vois un peu Pietro sous un autre jour maintenant. Peut-être que la prochaine fois, je serais moins froide avec lui, même si cela ne change rien à l’amitié vache que nous avons, si on peut parler d’amitié dans notre cas, ce qui m’étonnerais.

J’écoute donc Peter attentivement, encore plus lorsque la carte Maximoff est jetée sur la table. Plus j’apprends de choses et plus je sens la colère et le dégoût monter pour ces mutants de cette confrérie bizarre… Ce n’est que grâce à mon entraînement draconien qui m’a appris à contrôler ma force et mes émotions que je n’explose pas la tasse entre mes mains à force de la serrer trop fort. Pourtant, mon regard, lui, s’est durci, surtout sur le passage de l’arme secrète. J’ai perdu toute trace de bonne humeur, même si le soulagement de savoir que Groot est toujours en vie est là. Peut-être que Peter arrive actuellement à être si joyeux, car il a eu le temps de s’habituer à l’idée que des psychopathes complètement malades veulent faire de notre ami une arme. Immédiatement, des images de Groot, torturé, blessé, abattu me passent devant les yeux comme des flashs de ces… films dont Peter parle souvent. Je ne connais pas les techniques de ces mutants confréristes, mais je connais la torture. Cela n’est rien de bon. Je leurs arracherais la tête les uns après les autres à ces confréristes... Je ne veux pas gâcher la bonne humeur de Peter pourtant et, même si nous ne savons pas comment il va. Le coup de la torture pourrait être uniquement une conséquence de ma paranoïa et il pourrait aller très bien, mais les prisonniers ne sont jamais les mieux lotis… Je ne veux pas me laisser submerger par ces sentiments négatifs de colère et de vengeance envers ces mutants, de honte envers moi-même que nous n’ayons pas sorti Groot de là plus tôt et d’inquiétude sur l’état de notre colosse végétal favoris, mais c’est plus fort que moi. Je me pince d’ailleurs violemment la cuisse sous la table pour ne pas laisser ces émotions exploser, gardant un visage impassible alors que je lutte à regagner le contrôle sur mes sentiments. La colère, contrairement à l’amour, a toujours été le sentiment le plus facile à laisser voir une fois Ronan détruit –le nombre de fois que j’ai hurlé sur le reste de l’équipage pour x raison- pourtant ce n’est pas une excuse pour ruiner la bonne humeur de Peter. Car en effet, c’est une bonne nouvelle qu’il m’apporte, une excellente nouvelle même, probablement la meilleure depuis des mois. Alors je dépose ma tasse de café sur la table en plantant maintenant mes ongles dans ma cuisse, avant de lever les yeux vers Peter. « Quels sont ces détails ? » Je grimace intérieurement en entendant à quel point ma voix tremble et je me serais frappée si Peter n’était pas là pour être aussi faible. Pourquoi faut-il que je peine autant à contrôler mes émotions ou à les montrer quand il le faut maintenant que je suis presque parfaitement libre de le faire ?

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 728

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Sam 15 Juil - 9:22


Bring it on home to me  
S

i Peter avait décidé de se réjouir avant tout de cette nouvelle, il comprit bien vite, à voir la réaction de Gamora, qu’elle faisait preuve de son côté de plus de réserve et de moins d’enthousiasme. Ce qui était normal. En d’autres circonstances, s’il n’y avait eu cette succession de jours à n’en plus finir passés à chercher le colosse végétal où ils finissaient par ne jamais le trouver, ce n’était certainement pas avec le sourire que Peter aurait appris aux gardiens de la Galaxie que leur ami avait été capturé et probablement torturé. Ce qui ne voulait pas dire non plus qu’il prenait les choses complètement à la légère, qu’il ne compatissait pas au sort de Groot, et qu’il se moquait royalement des souffrances qui lui avaient été infligées, non… mais il voulait se concentrer sur le positif ; Quoi qu’on lui ait fait endurer, ce serait bientôt fini : ils l’avaient retrouvé. Dans peu de temps, ils iraient le chercher, et ils feraient payer chèrement à ceux qui avaient eu l’audace de s’en prendre à leur ami leur cruauté et leur insolence. Bien sûr, rien n’était certain et rien n’était fait, puisque pour le moment, ils étaient ici et lui là-bas, ils ne pouvaient pas être à l’abri d’une mauvaise, voire très mauvaise surprise. Mais le pessimisme n’avait jamais été le fort de Star-Lord, et s’ils avaient réussi à sauver la galaxie, ce n’était pas un groupe de mutants terriens qui allaient les arrêter. Quand Gamora reprit la parole, il fut surpris d’entendre sa voix trembler, et déplora finalement son discours. Il devait passer pour l’homme le moins empathique qui ait jamais existé, en cet instant. Pourtant, ce n’était pas le cas. Il était sincèrement inquiet pour Groot, et il espérait vraiment qu’ils n’allaient pas le retrouver dans le pires des états… Il répondit immédiatement à la question de Gamora, à la fois pour ne pas la laisser dans l’ignorance, mais dans l’espoir que ça la rassure un peu, également.

-Wanda doit faire l’inventaire de toutes les mesures de sécurité qui ont été mises en place, pour qu’on puisse les contrer à l’avance et qu’on ne soit pas pris au dépourvu le moment venu.


Pietro lui avait fait en gros le topo, mais ils avaient tous les deux jugé préférable de noter le moindre détail, foncer dans le tas ne serait pas une bonne idée en la circonstance. Certains de ces mutants avaient des pouvoirs conséquents, auxquels il était tout de même préférable qu’ils ne se frottent pas s’ils le pouvaient. Peter n’avait rien contre la bonne vieille méthode qui consistait à foncer dans le tas. Bien au contraire, même, puisqu’il l’utilisait très régulièrement. Mais là, l’enjeu était beaucoup trop important pour laisser quoi que ce soit au hasard. Peter attrapa doucement la main de Gamora, dans l’espoir de l’apaiser un peu, même s’il savait bien qu’ils ne seraient rassurés tout à fait qu’à l’instant où leur ami serait à nouveau auprès d’eux. Ce qui pour le moment n’était malheureusement pas le cas.






code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 467

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Sam 15 Juil - 20:58

De nouveau, j’écoute les paroles de Peter avec attention afin de ne rien rater, comme si le moindre détail était primordial, comme si je ne pouvais pas me permettre de manquer ne serait-ce qu’une seule syllabe. Je hoche la tête lorsqu’il a fini, mon cerveau essayant déjà de calculer le temps que ces détails à planifier pourraient prendre et j’en arrive à la conclusion qu’il nous faille au minimum quelques jours, mais que ce serait effectivement une question de jours et non de semaines. « C’est un très bon plan. » Je dis simplement, puisque nous aurons besoin de toute l’aide que nous pourrons avoir. Et qu’il faut nous préparer au mieux. Parce qu’on ne plaisante pas avec des choses aussi importantes que la vie de ses amis.

Le contact de la main de Peter me fait lever la tête vers lui et c’est fou à quel point simplement son regard a le don de m’apaiser. Ce n’est pas comme si toute cette inquiétude, tout le poids sur mes épaules, le poids que tous les membres de notre équipage portent s’était soudain évaporé, mais une partie s’est bel et bien levé en apprenant que Groot est en vie et que nous avons un plan pour le sortir de là. Savoir que nous allons bientôt passer à l’action me rassure. Bon, d’accord, la présence de Peter me rassure beaucoup aussi. Je ne me dérobe pas à son contact, mais enlace nos doigts presque sans réfléchir, mon regard se perdant un instant dans le mur derrière lui, quelque part sans grande importance. Il est certain que nous allons venger Groot une fois que nous l’aurons sauvé, Drax ne serait pas le seul à avoir le mot vengeance à la bouche ce jour-là. Il faut penser au positif, Groot est en vie. Et rien que cette pensée remplit mon cœur de joie. Prenant exemple sur Peter, je chasse progressivement ces pensées de vengeance, appliquant l’un des conseils de Nebula : prends toute cette vengeance, cette haine et cache la au fond de toi, garde la précieusement pour la laisser pleinement exploser le jour où l’occasion se présentera de te venger. Et c’est ce que je compte faire, mettre cette haine de côté jusqu’au moment où Groot sera de nouveau avec nous. Ce n’est qu’à ce moment-là que ces pensées négatives seront utiles. Il serait stupide de me laisser noyer par ces dernières maintenant, surtout que je ne veux pas gâcher ce moment plus qu’agréable avec Peter. Ces moments ont été plus rares récemment, avec Rocket et Drax souvent à bord du Milano et avec toutes les pistes que nous avons fouillées en solo (notamment mon passage à Manhattan et ma… conversation avec Loki). Cette chose non-dite, enfin, plus vraiment non-dite, que nous avons, Peter et moi, disons qu’elle n’est pas encore officielle et que c’est très bien comme ça pour l’instant.

Je fais alors glisser ma tasse de café dans la direction générale de Peter, avant de me lever pour m’assoir à côté de mon cher Star-Lord, en veillant à ce que nos mains ne se lâchent pas. Une fois à côté de lui, je soupire en le regardant timidement, hésitant sur la prochaine chose à faire, mon cœur battant de nouveau la chamade comme cette soirée quand nous nous sommes embrassés pour la première fois. Je souris timidement aussi, avant de déposer ma tête sur son épaule, légèrement tendue en attendant sa réaction, ne me relaxant pas tout à fait au cas où il se déroberait. « Je n’arrive pas à croire qu’il sera bientôt avec nous… je suis si contente… » Peut-être que mes mots parviendront à décrire ce que mon visage ne peut pas vraiment.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 728

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Dim 16 Juil - 9:37


Bring it on home to me  
P

eter afficha un léger sourire, sans forcément de prétention (pour une fois) quand Gamora affirmait que c'était un bon plan. C'était ce qu'il pensait, lui aussi (en même temps, s'il ne le pensait pas, il en chercherait un autre). Certes, cela les obligeait à encore un peu de patience, et attendre commençait à être insupportable tant cela faisait une éternité qu'ils étaient contraints à cela, et plus encore si l'on tenait compte qu'à chaque minute passée, ils ne pouvaient pas vraiment savoir le sort que leur ami subissait de son côté, mais ça en vaudrait la peine. Au moins,ils auraient la certitude à quatre-vingt-dix-neuf pour cent de revenir en compagnie de Groot. Peter n'était pas forcément l'homme le plus doué du monde quand il s'agissait de trouver les mots qui rassurent, même s'il était quand même capable de plus de tact que Drax (mais n'importe qui était capable de plus de tact que Drax), mais il avait le sentiment d'avoir réellement réussi à rassurer Gamora, et il est était lui-même rassuré, il n'avait pas envie qu'elle s'angoisse plus encore que la situation ne le nécessitait déjà. Quelque chose dans son regard, et dans son geste surtout, lui laissait deviner qu'elle était un peu plus sereine, un peu plus détendue. Leurs doigt s'étaient enlacés, et ce geste tout simple, presque innocent, lui faisait du bien à lui aussi. D'autant qu'il faut bien le dire, il n'était pas toujours si confiant que cela sur sa relation naissante avec Gamora, aussi surprenant cela puisse-t-il paraître de la part de ce séducteur-né qui avait un tableau de chasse conséquent en termes de conquête féminine.

Mais Gamora n'était pas une simple conquête, justement. Elle avait dépassé depuis un bon moment le statut de simple femme à séduire parmi tant d'autres. Et parce qu'il tenait sincèrement à elle, plus qu'il n'avait jamais tenu à qui que ce soit d'autre. Il appréhendait de faire quelque chose de travers (fait inédit pour lui dans ce domaine) et il avait un peu le sentiment de marcher sur des oeufs... Depuis la fameuse soirée où ils s'étaient embrassés, ils ne s'étaient jamais vraiment retrouvé tous les deux ensemble, et donc, tout semblait comme en suspens, et il était comme rassuré de voir que le degré de complicité qu'ils avaient acquis récemment était toujours bien présent. Oui, ils devaient procéder par étape, et ce n'était pas simple dans l'espace restreint d'un vaisseau où ils vivaient tous en communauté, surtout que pour le moment - et ils étaient de toute évidence d'accord là-dessus -, ils ne tenaient pas à ce que le reste des gardiens de la galaxie soit au courant de ce qui se passait entre eux, en tout cas certainement pas pour l'instant... Gamora se rapprocha de lui déposa sa tête contre son épaule. Ce n'était pas grand-chose en soi, mais son coeur battait déjà plus vite pour la peine.

-Moi aussi,
assura doucement Peter, qui n'aurait pu être plus sincère en la circonstance. Et si elle était contente, il l'était d'autant plus.

De sa main vacante, il caressa tendrement la joue de Gamora.
Il avait très envie de l'embrasser, là, maintenant.





code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 467

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Dim 16 Juil - 18:37

Petit à petit, je me détends, la présence de Peter m’apaisant. C’est le premier véritable moment que nous avons l’opportunité de passer ensemble sans les autres, le premier moment depuis notre petite soirée après cette balade dans la forêt. Voyant que Peter ne recule pas, qu’il semble même apprécier ma présence et mon initiative, je ferme les yeux en me trouvant une position un peu plus confortable quand le tissu rêche de sa veste ne vient pas torturer ma joue. Je soupire, mon pouce caressant doucement le dos de la main de Peter. « Je suis tentée de réveiller les autres pour leur annoncer la bonne nouvelle, mais… » je me mords doucement les lèvres avant de rouvrir les yeux, un brin d’espièglerie dans mon regard, comme si j’étais une gamine de cinq ans en train de planifier une bêtise. « …j’ai envie de passer du temps avec toi. Ce genre de moment privé. Tu m’as manqué. »

Bien entendu, je ne fais pas référence à sa présence générale à bord du Milano puisque nous nous voyons tous les jours. Même si chacun a ses tours de garde, ses propres activités, ses besoins et ses pistes à découvrir concernant Groot. Nous avons tous été occupés récemment à faire diverses choses solitaires. Non, je fais référence à notre soirée spéciale et l’absence de moments comme ça depuis qu’elle a eut lieu. Pour différentes raisons qui comprennent principalement le fait de ne pas vouloir changer les dynamiques de l’équipe, de ne pas causer plus de vagues que la disparition de Groot a causées, de vouloir profiter de ça uniquement nous deux pour l’instant. Ce sont nos moments privés, nos moments personnellement égoïstes, mais tout à fait légitimes. C’est tout nouveau, c’est… je ne sais pas vraiment ce que c’est, mais je comprends l’attrait de le garder secret, cette petite étincelle entre nous, le fait d’avoir un secret que les autres ne connaissent pas et de le partager avec Peter comme deux gamins préparant un mauvais coup.

Les raisons de taire notre relation naissante sont beaucoup plus nombreuses que ça bien entendu, la situation est très compliquée et je n’ai pas envie d’y réfléchir. Je veux juste me laisser porter par la musique. Et en l’occurrence, par Peter. « C’est égoïste, mais je voudrais profiter de ce moment entre toi et moi. » Je souris ensuite lorsque sa main vient caresser ma joue, me laissant aller à son toucher, le bout de ses doigts frôlant les multiples marques argentées sur mon visage qui tracent ma physionomie Zen-Whoberienne, mais aussi les anciennes cicatrices dues aux implants cybernétiques. Tournant la tête vers Peter, mon regard est immédiatement attiré par ses lèvres invitantes, légèrement entrouvertes comme s’il s’apprêtait à dire mon nom. Notre proximité est telle que je peux sentir son souffle sur mon visage, si enivrant. Ce n’est donc pas une surprise lorsque je me penche un peu plus en avant afin que nos lèvres se rencontrent enfin après tant de temps passées séparées. Oui, ça aussi ça m’a définitivement manqué.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 728

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Lun 17 Juil - 21:02


Bring it on home to me  
G

amora n'était pas quelqu'un d'égoïste, de loin pas, et Peter était bien placé pour le savoir, mais en l'occurrence, il ne saurait pas lui reprocher ce que l'on pouvait prondre potentiellement pour un soupçon d'égoïsme, car il partageait la même pensée qu'elle. Bien sûr, iune telle vérité méritait d'être partagée avec tout le reste de l'équipage, et Drax et Rocket, qui s'étaient rongé les sangs autant qu'eux, méritaient sincèrement d'être mis au courant le plus vite possible, mais tout comme elle, Peter n'avait pas spécialement envie de voir cet instant d'intimité, où ils pouvaient profiter chacun de la présence de l'autre, troublé par la présence des deux autres. C'était comme ça, il avait envie de profiter pleinement de la présence de Gamora, puisqu'ils le pouvaient, puisqu'ils étaient enfin juste tous les deux. Peter avait vraiment l'impression que cela faisait vraiment une éternité qu'ils avaient échangé leur premier baiser... et c'était franchement frustrant de la côtoyer tous les jours sans pour autant pouvoir profiter de sa présence comme il le voudrait vraiment.

Bien sûr, ce serait peut-être plus simple s'ils en informaient le reste des gardiens de la Galaxie, mais d'une part, il était beaucoup trop tôt pour ça, et d'autre part, le secret avait ses attraits, et il n'avait pas envie d'y renoncer tout de suite. Oui, il n'allait certainement pas lui dire non, pas alors qu'elle lui laissait concrètement entendre qu'ils étaient sur la même longueur d'ondes, qu'ils n'avaient pas cessé de vouloir les mêmes choses, qu'elle n'avait pas changé d'avis... Oui, les autres pouvaient bien attendre, il serait bien incapable de contredire Gamora, de toute manière, alors que leurs visages se rapprochaient, alors que leurs lèvres se rencontraient. Le goût de ses lèvres, la saveur de leurs baisers... Alors qu'il en profitait à nouveau, il se demandait comment il avait fait pour tenir si longtemps sans cela. Une chose était sûr, ça lui avait bel et bien manqué.

-Ça ne se fait pas, de réveiller les gens
, répondit-il alors d'un ton amusé, un sourire au coin des lèvres quand ces dernières se détachèrent de celles de la jeune femme (mais pas trop longtemps tout de même). Tu m'as manqué aussi, ajouta-t-il alors tout simplement.

Pour les mêmes raisons qu'elle. Bien sûr, ils se voyaient sans arrêt tous les deux, ils ne risquaient pas de se manquer à bord du Milano, dont on avait fait le tour, mais ce n'était quand même pas pareil... Et plus le temps allait passer, plus ça allait lui être difficile de la voir en faisant comme si de rien n'était, ça il s'en rendait bien compte. Sans dire un mot de plus, considérant clairement que ce n'était pas nécessaire, il s'empara une nouvelle fois de ses lèvres.




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 467

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Mar 18 Juil - 23:21

Souriant aux paroles de Peter, je ne peux qu’acquiescer pour une fois. Les autres ont tout à fait le droit de dormir encore et si cela nous permet de passer un moment intime entre nous deux, alors autant en profiter. S’il y a bien une chose que je compte faire depuis que j’ai trahis Ronan et Thanos, c’est de profiter de la vie maintenant que plus ou moins libérée de leurs jougs. Chassant donc l’image du titan violet de ma tête, je ne réponds rien, inclinant simplement ma tête un peu plus, mon regard brillant de désir. C’est fou à quel point Peter arrive à me mettre à l’aise. Quand il m’est arrivée de penser à ce qu’il pourrait y avoir entre nous et j’ai commencé à me poser ce genre de questions après avoir défait Ronan quand nous récupérions tous sur Xandar de nos blessures après le combat et les conséquences d’avoir tenu la pierre (ceux à quoi nous n’aurions pas du survivre, rappelons-le). Et je suis particulièrement contente de savoir que j’ai manqué à Peter aussi. Non pas que je ne le savais pas, je peux sentir que nos sentiments sont réciproques, mais je suis amusée, ravie et fière, je ne le cache pas, de savoir que j’ai eu ma place dans ses pensées durant les derniers jours, depuis notre premier baiser.

Je ne dis pourtant rien après notre échange, tue par les lèvres avides de Peter auxquelles je ne peux m’empêcher de répondre tout aussi avidement. C’est fou à quel point il arrive à me donner envie de prendre quelques initiatives alors que je ne suis d’habitude pas comme ça du tout dans le domaine sentimental, domaine auquel je préfère ne pas me confronter d’ailleurs. Ou du moins, c’était le cas avant. Je ne sais pas encore l’étendue de mes sentiments pour Peter et ce n’est pas quelque chose que je suis pressée de découvrir, après tout, le voyage vaut beaucoup plus que l’arrivée à destination dit-on. Mais après la destruction de mon monde et de ma race, après Tartoonla, après Thanos… je ne pensais pas pouvoir aimer quelqu’un de cette façon.

Ma tasse de café dorénavant oubliée, je laisse ma main dans cette de Peter et utilise l’autre pour venir se blottir un instant dans ses cheveux. Je réalise doucement que ses boucles blondes sont un peu plus longues que depuis notre dernière soirée. Tout comme sa barbe rêche vient chatouiller légèrement mon visage, ce qui est relativement plaisant d’ailleurs. Un peu de poil sur le visage lui va bien. Puis ma main libre quitte ses cheveux pour venir dans son dos, se posant simplement là alors que je me rapproche encore plus, voulant être toujours plus près, m’enivrant de son odeur si humaine, mon cœur battant tellement la chamade qu’il pourrait sortir de ma poitrine à tout moment. C’est alors que dans mon mouvement, mon genou heurte le sien et je romps notre baiser, mon regard attiré sous la table et réalisant le peu d’espace que nous avons assis ainsi. Pas vraiment la meilleure situation pour explorer. « Désolée » je souffle face à ma maladresse. Voilà que j’étais trop confidente dans mes capacités romantiques. Bon, ce n’est pas comme si c’était la fin du monde, mais tout allait si bien. Impatience de reprendre ce moment magique, j’embrasse Peter de nouveau. Je n’ai pas assez d’expérience dans ce domaine de la romance et le meilleur moyen que je connaisse pour en gagner, c’est de s’entraîner. Et puis Peter a bien promis qu’il allait m’apprendre à danser, j’espère que cette promesse s’étendra aussi à d’autres activités…

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 728

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Mer 19 Juil - 15:11


Bring it on home to me  
L

a caresse de ses doigts dans ses cheveux, la douceur de sa main dans la sienne, la chaleur, la saveur intense de leur baiser... Chacun de ses gestes lui communiquait un sentiment qu'il n'avait jamais éprouvé auparavant, avec aucune autre femme, et pourtant, il s'était souvent vanté d'un tableau de chasse (véridique) dont il était très fier, et avec des femmes venues de toutes planètes. Mais non, ce n'était pas pareil. Sans doute parce qu'il n'était jamais tombé amoureux d'aucune de ces femmes-là, ne se l'était sans doute pas autorisé non plus, d'ailleurs. Gamora était unique à plus d'un titre, Peter le savait, et il avait la ferme intention de de ne rien gâcher, dans la mesure de ses capacités, en tout cas... même si, présentement, il ne réfléchissait pas à grand-chose dans tous les cas, juste à ses sensations présentes, qu'il avait le sentiment d'expérimenter pour la toute première fois. Il se contentait simplement de profiter l'instant présent, sans penser à rien d'autre. Jusqu'à ce que son genou cogne le sien. Léger retour à la réalité alors qu'elle s'excusa. Elle n'avait pas la moindre raison de le faire. Tout bien considéré, cependant, c'est vrai qu'entre eux et la table, il n'y avait pas beaucoup d'espace. Elle n'avait pas été si maladroite, mais quand bien même, il trouvait ce semblant de maladresse assez... attendrissant, peut-être parce qu'il était davantage habitué à voir Gamora avoir le contrôle sur tout, ne jamais se laisser destabiliser. Ils se retrouvaient enfin dans une situation où il avait plus d'expérience qu'elle. En bref, c'était à lui de mener la danse, et à vrai dire, ça lui convenait très bien. Leurs lèvres ne tardèrent pas à se rejoindre de nouveau, mais Peter ne tarda pas à les séparer, le temps seulement de prononcer quelques mots.

-On devrait peut-être aller dans ma chambre...
Bon, dès qu'il l'eut dit, il fut bien conscient que ses propos étaient très équivoques... mais en même temps.... oui, ils l'étaient sans doute un peu à juste titre. On aurait un peu plus de place... et puis ça nous évitera d'être surpris.

Bon, il s'enfonçait un peu plus à mesure qu'il se justifiait, il s'en rendait bien compte, mais en même temps... ce n'était pas que ses arguments étaient faux, c'est qu'ils étaient maladroits. Au final, ce n'était pas seulement elle qui était un peu maladroite. Même s'ils apprivoisaient leur lien à mesure qu'il évoluait, tout ça restait très récent, et Peter n'avait pas encore bien conscience des limites qu'il pouvait ou non franchir.




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 467

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Jeu 20 Juil - 16:50

Le prochain baiser est malheureusement de courte durée et lorsque Peter recule légèrement, je ne peux m’empêcher de lever un sourcil interrogateur. Sourcil qui monte encore plus haut (ce qui ne me semblait pas physiquement possible) lorsque sa proposition parvient à mes oreilles. Plusieurs émotions se succèdent alors sur mon visage. Tout d’abord une certaine surprise qu’il ait le courage et l’audace de proposer ça, ensuite un certain amusement et les avantages possibles que procurerait ce changement d’endroit, puis enfin une certaine anxiété face à toutes les conséquences qu’un tel déplacement pourrait avoir, autant sur notre relation que sur nos ‘activités’. J’essaie de cacher mon anxiété devant Peter, ne voulant pas refuser sa proposition, car il est vrai que passer à l’étape suivante est quelque chose que je voudrais faire. Mais une part de moi fait ressortir cette hésitation que je pensais avoir enterrée à jamais, que les évènements de Tartoonla ne ressurgiraient jamais de la sorte. Bien entendu, j’ai eu des relations depuis ce jour-là, j’ai pris ma sexualité en main dès que j’ai commencé à effectuer de vraies missions solo pour Thanos et c’était bien avant qu’il ne me ‘prête’ à Ronan. Mais c’est complètement différent de ce que j’ai avec Peter. Avant, c’étaient des coups d’un soir, oui, j’en ai aussi eut, même s’ils n’étaient pas aussi nombreux que ceux de Peter. Et c’était différent, il n’y avait pas d’émotion, juste un plaisir léger lié à un besoin naturel à satisfaire avec la promesse au partenaire de ne plus jamais se revoir et de ne pas en parler.

Mais avec Peter c’est tellement différent. Je ne veux rien foirer, je veux que notre relation marche. Mais je ne peux nier que je suis nerveuse, anxieuse même, c’est pourquoi je baisse la tête et me détourne légèrement, toujours assise à côté de lui, mais mon corps n’est plus tourné vers lui. « Ce n’est pas que je ne veux pas, Peter… » je commence, cherchant les bons mots histoire de ne pas le refroidir, mais de lui expliquer la situation de mon côté. « Je veux vraiment continuer sur cette voie avec toi… mais j’ai un peu peur… je n’ai pas beaucoup d’expérience dans le domaine des sentiments et… je ne veux pas te décevoir. Je ne veux pas tout faire foirer en faisant le mauvais geste ou en disant la mauvaise chose. J’ai déjà été avec d’autres personnes sexuellement, mais j’ai aussi eu… de très mauvaises expériences. Je t’en parlerais peut-être un jour même. Mais… je ne suis pas vraiment à l’aise dans ce genre de situation. » Je garde la tête baissée, comme si c’était un crime que d’admettre mes pensées. « Mais je tiens à toi et je veux continuer. Alors oui, allons dans ta chambre, mais… pouvons-nous y aller doucement ? » Ce n’est pas comme si j’avais peur que Peter me saute dessus dès que nous serons dans sa chambre, il n’est pas comme ça. Mais quand on a été violé une fois, les doutes se transforment en possibilités et restent toujours dans un coin de notre tête, peu importe le temps qui passe. Et je n’ai jamais pris mon propre plaisir au sérieux, c’était tout une question de satisfaction des désirs du corps, rien de plus. Remarquant alors que nos mains sont toujours ensemble, je prends enfin mon courage entre mes deux pour le regarder en face, timidement, car ce que je viens de révéler est l’une des choses que je n’ai jamais dites à personne. Puisque je n’avais jamais rencontré quelqu’un à qui je pouvais autant faire confiance.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 728

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Jeu 20 Juil - 17:45


Bring it on home to me  
B

on. Il avait peut-être été trop rapide, ou trop maladroit, ce qui est sûr, c'est que dès l'instant où Gamora reprit la parole, il s'attendit à ce qu'elle le freine immédiatement... mais le discours qu'elle tint fut d'une autre nature. Généralement, quand une phrase commence par "Ce n'est pas que je ne veux pas", ce n'est pas très bon signe, mais en même temps, Peter savait qu'il était peut-être allé trop vite en besogne. Mais elle n'avait pas fini. Elle le rassura, lui assura qu'elle voulait aller plus loin avec lui, seulement, elle avait peur de le décevoir. Ce que Peter trouvait parfaitement absurde. Au vu des sensations que lui procurait un seul baiser d'elle, il en doutait fort... et d'ailleurs, même si leur première fois ne devrait pas être exceptionnelle au sens strict du terme, il savait se convaincre qu'elle serait quand même la plus importante, parce que ce serait la leur. Ce n'était finalement pas tant l'acte qui comptait que le fait de le faire avec elle. Ce qui était clairement inédit pour lui. Il s'apprêtait à le lui dire, d'ailleurs, mais elle poursuivit... Elle n'avait pas besoin de se montrer plus explicite pour que Peter lise entre les lignes... ce qu'elle serait peut-être prête à lui expliquer un jour, plus en détails... et il n'aimait pas ce qu'il comprenait. Peter, pour le coup, se reprochait plus encore son empressement.

-Tu sais, quand je te disais ça, c'était pas forcément pour... Oui bon, si, d'accord...


C'était parce qu'il avait envie d'elle, oui, c'est vrai, et ce n'était pas un mal en soi. Ça ne changeait rien à ses intentions à son égard, ça n'ôtait rien à ses sentiments pour elle, au contraire, ça allait de pair, il l'aimait et il la désirait, tout simplement. Il lui aurait bien assuré qu'ils n'étaient pas obligés d'aller plus loin, là, maintenant, tout de suite, rien ne les y forçait. Bon, d'accord, Peter allait devoir calmer un rien ses ardeurs (les hommes, que voulez-vous), mais il pouvait parfaitement attendre... après tout, il avait déjà tant attendu pour ce seul rapprochement, il n'était plus vraiment à ça près... mais Gamora lui affirma qu'elle avait envie de continuer, et Peter eut la faiblesse de le croire.

-Je te promets qu'on fera tout en douceur. Et si jamais tu ne te sens pas prête, on arrêtera tout, c'est pas grave. Dans tous les cas
- Il plantait son regard dans le sien, à ce sujet, il voulait qu'elle soit absolument sûr-, tu ne me décevras jamais. Gardant sa main dans la sienne, il se leva, afin de les conduire jusqu'à sa chambre. Je te laisse mener la danse, d'accord ?




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 467

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Jeu 20 Juil - 18:30

Peter a l’air d’avoir compris que je préfère y aller en douceur et je suis rassurée de l’entendre me le dire, de me le promettre. Il était peut-être un coureur de jupons avant, mais je sais qu’il tient ses promesses, surtout avec moi. Et il a beau essayer de me faire croire qu’il ne comptait pas me mettre dans son lit pour des raisons tout à fait perverses, je ne le crois pas. Mais sa façon de s’autocorriger me fait sourire et détendre l’atmosphère. Après ces révélations délicates et qui ont bien plombées l’ambiance, j’ai besoin de légèreté et de… douceur. Ce que Peter a l’air plus que prêt à m’offrir, bien que je ne l’ai jamais demandé et que je m’étonne encore de le mériter. Mais son ton est sérieux quand il m’annonce que je ne le décevrais jamais. Il est vrai qu’il faut que j’arrête de tout le temps me décrédibiliser, comme si je m’auto-flageolais pour mes crimes, mais c’est plus fort que moi. Peter n’est pas le seul à me le faire remarquer, mais je travaille dessus. Un jour, j’arriverais à tout accepter et aller de l’avant. Une fois que j’aurai rattrapé mes erreurs. « J’espère que tu as raison » je lance après son commentaire sur le fait que je ne le décevrais jamais. C’est sans doute ma plus grande peur : redevenir le monstre que j’étais avant. Mais en cet instant, je veux croire Peter, alors je ne dis rien de plus à ce sujet. De toute manière, nous sommes déjà debout et en direction de sa chambre.

« Je me sens honorée que le grand Star-lord me laisse mener une danse ! » je lance alors sur le ton de la plaisanterie. Il est vrai que j’adore particulièrement ces petites piques que nous nous lançons quand nous sommes rien que tous les deux, cette façon amusante et gentillette de nous taquiner sans dépasser les limites sur politiquement correct, car nous avons tous deux de nombreux sujets tabous. Nous sommes ensuite dans sa chambre et j’observe ses possessions. Il est vrai que ce n’est pas la première fois que j’y entre, j’y ai même dormi la dernière fois, mais je n’étais pas spécialement dans l’humeur de m’attarder sur les détails de mon environnement. Forcément, la pièce est bourrée de touches à la Peter, majoritairement des années 80 Terraniennes et j’en viens de plus en plus à apprécier sa culture humaine. Je parcours la pièce du regard, la voyant avec des yeux neufs. « Je suis contente que tu ai pris au sérieux mon commentaire sur l’état de saleté de ton vaisseau Peter. » Bien entendu, je fais référence à notre rencontre au moment où nous allions livrer l’Orbe au Collecteur. Et sur le coup, l’état pitoyable (cliché d’un vaisseau habité uniquement par un mâle adulte) de son vaisseau m’avait profondément dégoutée. Mais il a fait des efforts et j’en suis plus que ravie, bien que je n’ai jamais été une obsédée de la propreté (passer des jours dans les mêmes vêtements tachés de sang et d’autres fluides après des missions était devenu une habitude). Mais j’aime bien avoir un cadre de vie propre au minimum. Par exemple, pour ne pas glisser sur des chaussettes sales.

La porte de sa chambre étant dorénavant fermée, je m’approche de lui, le poussant légèrement contre le mur métallique. Je l’embrasse sur les lèvres d’abord, avant de venir titiller son cou, découvrant un nouveau terrain. Laissant quelques baisers sur sa jugulaire, j’essaie de chasser toutes les pensées dans ma tête qui réveillent toutes sortes d’alarmes comme la dangerosité de laisser son cou exposé ou bien de se retrouver dans un endroit si petit sans armes, etc. Toutes ces leçons forcées, inculquées jusqu’à l’épuisement. Mes lèvres retournent sur celles de Peter et toute pensée quitte mon cerveau, laissant mon instinct et mon désir prendre le dessus. Ma main lâche la sienne pour venir se placer sur le mur, à côté de lui, mais sans le bloquer, l’invitant à initier d’autres choses s’il le souhaite ou bien à changer nos positions. Je serais plus courageuse avec le temps, mais pour l’instant, je préfère me la jouer sécurité.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 728

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Sam 22 Juil - 23:58


Bring it on home to me  
P

eter pouvait comprendre les doutes qu'éprouvait Gamora, au vu de son passé et des confidences qu'elle venait de lui faire à demi-mot, mais il continuait de trouve aberrant le fait qu'elle puisse s'imaginer capable de le décevoir. Il trouvait cela d'autant plus absurde que si, des deux, l'un était supposément capable de décevoir l'autre, c'était lui. Il ne le lui avait sans doute pas assez dit (en fait, il n'était pas sûr de le lui avoir dit un jour), mais Peter éprouvait une sincère admiration envers Gamora, et il considérait qu'elle était bien au-dessus de lui dans quasiment tous les domaines. La voir ainsi manquer de confiance, elle qui savait faire preuve de tant d'assurance au quotidien, c'était désarmant. Pas forcément déplaisant non plus, parce que, quelque part, il appréciait qu'elle admette ses faiblesses, qu'elle baisse un peu les armes en sa présence, mais il voulait se montrer digne de cela, à présent, et il n'était pas forcément sûr de l'être. Mais dans tous les cas, pour lui, c'était une certitude, quoi qu'il puisse arriver dans l'avenir, il était absolument convaincu du fait que la jeune femme ne le décevrait jamais, à aucun moment. Il esquissa un fin sourire quand elle assura se sentir flattée que le grand Star-Lord la laisse mener la danse. C'est sûr, ce n'était pas un privilège qu'il accorderait à beaucoup. Sans dire un mot de plus, et le plus discrètement possible (il ne s'agirait pas de réveiller Drax et Rocket maintenant, même si, techniquement, il devrait être impatient de les voir se réveiller pour leur annoncer la grande nouvelle concernant Groot), ils se rendirent donc jusqu'à sa chambre.

Un nouveau sourire éclaira son visage quand Gamora constata qu'il avait tenu compte des remarques qu'elle lui avait faites sur la propreté de son vaisseau. Bon... c'est vrai que le Milano était moins assimilable à une décharge qu'au bon vieux temps. Et ça ne voulait pas spécialement dire que Peter était moins bordélique. Seulement, la vie en communauté l'avait contraint à quelques concessions. Il était loin d'être un modèle de propreté et de maniaquerie malgré tout, mais il faisait des efforts, et puisqu'ils étaient constatés, il appréciait. Cependant, il ne fit aucun commentaire à ce sujet. Il ne pensait pas que les mots soient encore nécessaires alors qu'elle s'emparait à nouveau de ses lèvres, que ses baisers glissaient le long de son cou. Ce n'était pas forcément simple de savoir où étaient les limites, quelles tentatives seraient susceptibles de l'inquiéter. Mais il laissait faire son instinct. Avec douceur, sans rien brusquer, il glissa lentement ses mains son son haut, laissant ses doigts glisser sur la peau de son dos, puis épouser la forme de ses hanches, avant de remonter doucement le long de son ventre.




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 467

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Dim 23 Juil - 18:22

Tandis que nous continuons notre danse apprivoisante dans la chambre de Peter, j’en oublie tout le reste. Aussi égoïste que ça puisse être, j’oublie Groot et notre mission, j’oublie Drax et Rocket qui dorment sans doute encore dans les chambres d’à côté, j’en oublie le monde. Peter a l’air de me faire oublier le monde, d’une façon tout à fait positive. Avec lui le temps ne compte pas, seulement les moments présents afin de les savourer au maximum. Et je ne pensais pas un jour me trouver sur un voyage si fabuleux de découverte. J’ai beau considérer que je connais maintenant particulièrement bien Peter, c’est une toute nouvelle facette de sa personnalité que je découvre depuis notre premier baiser. Je pense qu’inconsciemment, j’ai toujours su qu’il pouvait être doux et attentionné, admiratif presque, mais le voir par moi-même est une toute autre chose. Et, quelque part, bien que mes doutes soient malheureusement encore présents dans mon esprit, restant toujours dans un coin de ma tête, Peter a l’art de faire fondre mes peurs comme neige au soleil. Et je suis presque certaine qu’en prenant notre temps, qu’en y allant doucement, tout se passera bien.

Lorsque ses mains se glissent sous mon maillot, je ne peux m’empêcher de frissonner à son contact. De surprise ou d’anxiété, je ne saurai le dire, mais je me relaxe bien assez vite et le laisse explorer à sa guise, laissant ses doigts tracer la carte de mon dos comme il le souhaite. Ma bouche reprend de toute manière possession de la sienne faisant maintenant une exploration de mon côté, poussant un peu plus, ces nouvelles sensations plus enivrantes que jamais. Et malgré les signaux de danger qui s’étaient allumés dans ma tête quand ses mains se sont glissées sous mes vêtements, il est aussi doux et gentil que lorsque nous nous embrassons, respectant mon souhait d’y aller progressivement. Par les étoiles, je n’aurai pas pu trouver un meilleure partenaire et c’est presque avec un sourire que je réalise que, pour une fois, je ne veux pas que le temps reprenne son cours. Que pour une fois depuis très longtemps, le bonheur est à ma portée. Et c’est grâce à Peter. Mais le dire serait futile, c’est pourquoi je continue de l’embrasser, mes lèvres d’un vert avocat glissant de nouveau jusqu’à sa jugulaire, puis vers son oreille, cherchant à voir comment il va réagir. Je sais que la majorité des personnes est chatouilleuse lorsque l’on fait des papouilles à cet endroit.

Puis lorsque ses mains sages reviennent vers mes hanches, puis frôlent mon devant, je recule légèrement quand je sens le bout de ses doigts passer près de mon nombril. C’est un endroit sensible, pour la raison que c’est un symbole de fertilité, grossesse, famille et que ça représente tout ce que j’ai perdu et que je ne pourrais sans doute jamais avoir. Je n’ai jamais vérifié, mais je n’ai jamais songé à la possibilité d’être mère. Vu mon style de vie, j’ai toujours considéré cela comme une chose que je n’aurai pas, une porte fermée à jamais à cause de Thanos. Et comme je ne veux pas y penser non plus en ce moment, je recule légèrement, m’échappant des bras de Peter en silence, levant simplement la main, lui signifiant d’attendre quelques secondes, un sourire sur les lèvres. Faisant quelques pas dans sa chambre (autant que sa taille me le permette, les pièces sur le Milano ne sont pas très grandes avouons-le), je lui tourne le dos et commence à enlever mon haut. Ne portant pas de soutien-gorge puisque toutes mes tenues soutiennent suffisamment ma poitrine, je me retrouve à moitié nue. Avec mes bras plaqués sur ma poitrine pour cacher mes attributs féminins, je me retourne doucement, le rouge me montant aux joues. Je baisse ensuite le regard, embarrassée par ma nudité, certes, mais aussi par une autre chose : toutes les lignes argentée qui parsèment mon corps comme autant de chemins sur une carte et qui sont les cicatrices que j’ai reçues, après des blessures ou mes implants cybernétiques (bien qu’ils soient nettement moins nombreux chez moi que chez Nebula). Et je fais suffisamment confiance à Peter pour les lui montrer. Ce n’est qu’après quelques longues secondes qui me semblent être des heures, que je relève les yeux pour rencontrer son regard. Et tout doucement, j’écarte les bras.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 728

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Lun 24 Juil - 18:13


Bring it on home to me  
G

amora pouvait très clairement se vanter d'être la seule et unique de ses maîtresses (et dorénavant, il avait bien envie de croire qu'il n'en aurait plus jamais d'autres) auprès de qui il faisait preuve de tant de douceur et de délicatesse. Non pas qu'il n'en soit pas autrement incapable, mais ça n'avait jamais été forcément ce qu'il avait recherché dans ses relations avec le sexe opposé, qui de toute façon étaient vouées à ne durer qu'un court moment pour ne plus jamais se reproduire. Elle changeait tout à ses considérations passées... et c'était tant mieux, car à vrai dire, même s'il appréhendait encore de faire quelque chose de travers, il avait le sentiment que son coeur n'avait jamais battu si fort, qu'il n'avait jamais tant aimé sentir la peau d'une femme frissonner sous ses doigts. Avec elle, tout était intense et nouveau. Et ce qu'il aurait pu apparenter à des préliminaires longuissimes dans une autre vie était tout simplement un moment unique, suspendu hors du temps, inégalable. Il éprouvait de plus en plus d'aisance à se satisfaire de ce nouveau rythme de croisière, et il se posait de moins en moins de question... mais il le regretta un peu quand la jeune femme se recula. Aussitôt, il fut convaincu d'avoir fait quelque chose de travers, d'être allé trop vite une fois encore... mais elle fit taire ses appréhensions en un irrésistible sourire... qu'il perdit de vue un instant tandis qu'elle se retournait, pas tant pour se détourner de lui que pour s'appliquer elle-même à retirer son haut. Quand elle se retourna, elle était à demi-nue, les bras croisés au-dessus de sa poitrine.

Le regard de Peter fut irrésistiblement attiré par les trop nombreuses cicatrices qui striaient sa peau verte, les stigmates d'un passé douloureux, à jamais imprimé dans ses chairs. Peter savait que Gamora avait peut-être souffert plus que n'importe qui d'autre, il devinait que ce n'était pas simple pour elle de se dévoiler ainsi à lui, au sens propre comme au figuré. Elle écarta les bras avec douceur, Peter l'observa un instant sans rien dire. Il avait imaginé ce corps dévêtu plus d'une fois, il devait bien le reconnaître, il ne l'imaginait pas ainsi, néanmoins, il avait omis les cicatrices, mais il ne la trouvait pas moins belle pour autant. Au contraire, même. D'ailleurs, il l'exprima en quelques mots, daignant briser quelques instants un silence qui avait duré un moment, mais d'une voix très basse, pour ne pas l'interrompre trop brusquement.

-Tu es magnifique.


Et il le pensait très sincèrement. Il se rapprocha d'elle, posa une main sur sa hanche, glissa l'autre main dans ses cheveux, et l'embrassa à nouveau tout en l'entraînant sur son lit (ravi de ne pas y avoir abandonné un ou deux slips sales, pour une fois), où il s'assit à côté d'elle. Alors, il laissa ses doigts s'aventurer doucement sur sa poitrine.




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 467

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Lun 24 Juil - 23:34

Mon haut tombe sur le sol dans un froissement de tissu, déjà oublié alors que toute l’attention que Peter me voue accapare ma propre attention. Il est si sincère en cet instant, non pas qu’il ne l’est pas d’habitude, mais là tout particulièrement, que je ne peux que le croire lorsqu’il prononce ces quelques mots qui suffisent amplement. Et alors que ses mains viennent se nicher sur ma hanche et dans mes cheveux comme si elles étaient faites pour s’y poser, se moulant parfaitement avec mon corps, mes yeux se voilent un instant d’intenses émotions. « Personne ne m’avait jamais dis ça avant… » Il est vrai que je n’ai jamais montré mes cicatrices aux autres, même aux coups d’un soir. Il n’y avait d’ailleurs pas le temps pour des préliminaires, tout était une question de tirer un coup vite fait, de satisfaire les besoins de l’un comme de l’autre et c’était fini. Tant que l’apparence physique plaisait et que les organes étaient compatibles (avec certaines races, ça peut être délicat…), rien d’autre ne comptait. Mais avec Peter, tout compte et c’est juste magique. Et je suis si rassurée qu’il ne me repousse pas que je ne trouve pas les mots pour exprimer mon soulagement et ma joie, voir même cette petite chose inconnue en plus qui fait battre mon cœur un peu plus vite. De toute manière, il a déjà capturé de nouveau mes lèvres. Pas que je me plaigne.

Une fois sur son lit, je le laisse explorer à sa guise, arquant mon dos légèrement pour lui indiquer qu’il a carte blanche, gémissant par moments lorsqu'il tombe sur les bons endroits. De toute manière, si quelque chose ne me plait pas, je lui ferais savoir, mais je suis déjà plus confiante en sachant que mes cicatrices ne le dérangent pas, qu’elles ne le dégoutent pas. Toutes ces lignes argentées dont je ne parle jamais et qu’il m’est encore parfois difficile de regarder dans le miroir. Mais elles font partie intégrante de moi et si Peter arrive à les aimer, peut-être que j’y arriverais aussi. C’est ensuite au tour de mes mains de venir se glisser sous son t-shirt, bout des doigts traçant les contours de ses abdominaux particulièrement bien définis qui me font me mordre les lèvres rien qu’en les imaginant. Voir Peter en forme dans sa tenue habituelle est une chose, le voir sans ses vêtements en est une autre entièrement. Et même s’il m’est déjà arrivé de laisser mon esprit vagabonder dans ce domaine que certains pourraient considérer comme pervers, Peter est le premier Terrien que je rencontre. Ce qui ne m’a pas empêcher de me demander à quoi ressemble son corps sans ces couches de vêtements…

Mais avant tout, puisque les limites ne sont pas encore tout à fait connues pour aucun de nous deux, il me faut mettre une chose au clair, c’est pourquoi après l’avoir embrassée de nouveau, plus passionnément cette fois, je murmure en gardant ma voix la plus basse possible, car la possibilité que Rocket et Drax se réveillent à tout moment est toujours bien présente. « Il y a juste une chose qu’il faudrait… éviter. C’est de m’attacher. Même si ce sont simplement les poignets, aucune forme d’attache avec rien. Pas de cordes, de menottes, de cravates… Rien qui puisse m’entraver. » Parce que ce serait comme retourner sur Tartoonla, dans cette allée abandonnée près de la place du marché alors que j’avais désobéis pour la première et dernière fois à un ordre directe de Thanos. Et que j’en ai très amèrement souffert les conséquences. « Même si tu n’y avais pas pensé, je préfère te le dire tout de suite. » Pour te protéger, j’ajoute mentalement. Parce qu’il ne manquerait plus que je panique et que je retourne dans cet endroit

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 728

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Mar 25 Juil - 18:43


Bring it on home to me  
P

eter trouvait réellement aberrant que personne n'ait jamais dit auparavant à Gamora qu'elle était magnifique. Certes, cela ne le dérangeait pas complètement, au sens où il aimait avoir l'exclusivité de ce compliment, il aurait sans doute eu bien moins d'impact si la jeune femme l'avait entendu mille fois déjà, mais tout de même... Tout de même, comment pouvait-on la regarder et demeurer insensible à sa beauté. Peter en avait été incapable, et ce dès leur première rencontre. Peter l'avait pensé dès le premier jour, Gamora était magnifique. Et il s'était avéré qu'elle ne l'était pas que physiquement, chose qu'il avait découverte au fil du temps. Ce n'étaient clairement pas ces cicatrices qui allaient le faire penser différemment. Peut-être étaient-elles disgracieuse, peut-être altéraient-elles une plastique qui aurait été autrement parfaite, car intouchée, mais il n'y a rien de plus ennuyeux que la perfection. Ces cicatrices faisaient partie d'elle, et même si elles étaient la marque d'un passé douloureux, elles avaient aussi forgé sa personnalité. Elle ne serait peut-être pas complètement la même, sans cela, et Peter, lui, il aimait Gamora telle qu'il la connaissait, avec ses fêlures, celles qu'il lui avait devinées et celles qu'il lui découvrait à présent. Il l'aimait forte et il l'aimait fragile, et dans tous les cas, il la trouvait superbe, c'était comme ça. Et si personne ne lui avait jamais dit combien elle était magnifique, eh bien soit, il le lui répèterait suffisamment de fois pour qu'elle en soit entièrement sûre (pas trop quand même, elle prendrait la grosse tête).

Elle s'abandonna à ses caresses, et Peter devait bien avouer éprouver une sorte de satisfaction inédite quand elle lui signifiait par quelques gémissements qu'il visait juste. Pour une fois, et ça aussi, c'était clairement inédit, le plaisir de sa maîtresse importait clairement plus que le sien propre... même s'il n'était pas à plaindre. Sentir les doigts de Gamora dessiner sous son T-shirt les lignes de ses abdominaux n'avait rien de déplaisant non plus, tout comme le baiser passionné qu'ils échangèrent. Il ne s'attendait pas forcément à ce que le silence soit interrompu de nouveau, et fut un rien surpris d'entendre la jeune femme reprendre la parole. Il dut bien reconnaître être surpris de lui entendre parler des méthodes à éviter. Non pas qu'elle ait tort de le faire, mieux valait pour elle qu'elle se préserve, mais l'idée ne lui avait absolument pas traversé, l'esprit. Cela avait pu lui arriver, bien sûr, de jouer à ce genre de petit jeu avec l'une ou l'autre de ses maîtresses, mais il n'avait de cesse de ne pas vouloir brusquer Gamora, ce n'était certainement pas pour l'attacher la seconde suivante, encore moins après ce qu'elle lui avait confié en sous-texte peu de temps auparavant.

-Bon, j'ai plus qu'à ranger mon rouleau de corde et mon ruban adhésif, dans ce cas
, plaisanta-t-il alors (pas très bonne blague, au passage, mais ça) avant de l'embrasser de nouveau. Ne t'en fais pas, ajouta-t-il plus sérieusement.

Après quoi il retira son T-shirt, invitation à explorer ses courbes comme il prenait soin de découvrir les siennes.




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 467

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Mar 25 Juil - 23:37

Arquant un sourcil (ou plutôt l’emplacement où il serait si j’étais Terrienne), je me demande un instant si je dois prendre Peter au sérieux. Ce n’est qu’en voyant son sourire que je me rends compte qu’il plaisante et son commentaire, bien qu’entendu et compris, est très vite oublié. J’ai l’habitude des blagues et jeux de mots de Peter, mais il arrive encore à me surprendre. Et ce n’est pas pour me déplaire. Je n’ai pas pour habitude de laisser l’ennui et la redondance faire partie de ma vie. Peter apporte d’ailleurs cette fraîcheur spontanée et parfaitement libre, parfaitement… juste que je ne pensais pas rencontrer un jour et encore moins en vouloir toujours plus. Bien que je n’arrive pas tout à fait à placer des mots sur mes émotions, sur ce que nous avons, ce qui se passe entre nous, je suis pourtant consciente qu’il agit (et surtout récemment) sur moi comme une drogue. J’avais entendu dire que le début d’une relation amoureuse s’apparente à ces sensations, c’est pourquoi cela ne m’inquiète pas plus que cela. Et je ne vois pas où est le mal à avoir envie d’être en présence de quelqu’un si on apprécie la personne et qu’elle nous apprécie en retour.

En voyant son regard sérieux et avec la confirmation de ses paroles, la fermeté de son ton, je sais que j’ai fait le bon choix en décidant de lui en parler. D’une certaine manière, même si nos expériences passées sont différents, il me comprend et je n’aurai pas pu demander mieux. Mais je ne veux pas non plus passer ces moments tendres et intimes à nager dans des questions philosophiques en me demandant ce qu’il y a vraiment entre nous, à essayer de décortiquer cette chose non dite. C’est pourquoi je reprends la danse de nos langues tout en laissant mes doigts commencer celle sur son torse. Je suis agréablement surprise de me rendre compte qu’il est loin d’être l’individu le plus poilu de la galaxie et, bien que je ne sois pas raciste envers telle ou telle race, j’admets apprécier tout particulièrement la physionomie de Peter. Il a un esprit qui me plait, mais aussi le corps qui va avec pour combler mes yeux. Et je pense que, malheureusement, cela se voit dans mon regard à quel point j’apprécie ses muscles fermes et définis de par la façon presque religieuse avec laquelle je glisse mes mains dessus, doucement, effleurant sa peau du bout des doigts. Comme si j’avais peur de la briser. Il est vrai que je n’avais jamais eu l’occasion ni l’envie d’observer les corps de mes partenaires, mais Peter change complètement la donne. Il m’a changée, d’une façon. Dans un bon sens. Je pense, en tout cas, j’espère. Mais c’est certain qu’il a fait ressortir mon côté plus humain, côté que j’avais enterré sous le joug de Thanos. Côté qui me permet aussi d’être plus maternelle avec Groot, surtout lorsqu’il était blessé après Ronan. En même temps, qui n’est pas attendri par ces grands yeux bruns ?

Mes mains passent des pectoraux de Peter à ses épaules, puis le long de ses bras. Peau verte frottant doucement sur peau beige. Je remarque ses quelques grains de beauté, des taches de naissance dont je ne soupçonnais pas l’existence, mais aussi des cicatrices comme les miennes. Celui qui a dit un jour que les cicatrices sont sexy savait de quoi il parlait… Mais mes doigts s’arrêtent sur une cicatrice particulière et je me souviens d’une discussion musclée et tendue à bord du Kyln, tous ces mois auparavant. Mais au lieu de laisser la jalousie empoisonner mon ton comme on pourrait s’y attendre, je laisse la curiosité prendre le dessus. « As-tu vraiment couché avec une Asgavarienne ? » Le sourire qui orne mes lèvres est amusé, car je suis en train de m’imaginer Peter entouré de dizaines de tentacules plus immondes les uns que les autres. Les Asgavariens ne sont pas réputés pour leur… beauté physique on va dire, ni pour leur compatibilité biologique. Et je suis simplement curieuse de savoir si Drax a raison. Je me rapproche donc un peu plus, m’enfonçant un peu plus dans l’espace libre de ses bras protecteurs, mon regard et mes doigts ne quittant pas la cicatrice en question.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 728

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Mer 26 Juil - 21:49


Bring it on home to me  
I

l y avait quelque chose d'infiniment satisfaisant et agréable au fait de sentir ses doigts parcourir doucement les lignes de son torse, caresser du bout des doigts un corps qui qui lui était entièrement offert et qui ne le serait sans doute plus jamais à aucune autre... Agréable, parce que le moindre de ces effleurements déclenchait une série de frissons dans son échine qui n'avait rien d'anodin. Satisfaisant, parce qu'il devait bien admettre éprouver un certain plaisir au fait de sentir qu'elle n'était pas complètement indifférente à sa pratique, et il aimait lui faire découvrir des courbes qui, sans doute, lui deviendraient familières... mais pas forcément moins appréciées pour autant. Il y allait aussi de ses caresses, et se laissait porter à la fois par les sensations qu'elle savait si bien lui faire éprouver et par celles qu'il cherchait à lui faire ressentir en retour. Du moins jusqu'à ce que Gamora reprenne la parole, un sourire au coin des lèvres... une question à laquelle il ne s'était absolument pas attendue, mais qui l'amusa au fond plus qu'elle ne le dérangea... parce qu'il voyait bien que la curiosité de Gamora tenait de l'amusement plus que de la jalousie... Et Peter pouvait au passage comprendre qu'elle se pose la question... En toute logique, les ascavariens et les humains n'avaient pas grand-chose de compatible, biologiquement parlant... Mais tout se tente, après tout, après quelques verres. Peter rendit à Gamora son sourire amusé. Il n'avait pas spécialement honte de cet épisode de sa vie. En même temps, s'il en avait eu réellement honte, il ne s'en serait pas vanté auprès de Drax... même si ce dernier ne remettrait peut-être pas sa parole en cause s'il lui confiait un exploit sexuel plus "exotique" encore.

-Crois-le ou non, c'est la vérité
, répondit-il. Et oui, c'était en effet la vérité. Bon, il avait des circonstances atténuantes, mais il était aventureux, il n'avait rien contre quelques expériences un peu... à part, on va dire... En l'occurrence, c'était quand même le plus... remarquable... qu'il ait jamais fait. C'était une expérience, disons... intéressante... Mais un tantinet dangereuse quand même, ajouta-t-il en baissant les yeux sur la cicatrice que Gamora redessinait du bout des doigts.

Oui, il fallait savoir prendre des risques, parfois... Bon, là, on ne pouvait pas forcément dire que c'était pour la bonne cause, mais en l'occurrence, il n'avait pas forcément de regrets... Même si tout ça lui paraissait assez lointain, en fin de compte. Sa rencontre avec les gardiens de la galaxie avait changé beaucoup de choses. À commencer par le fait qu'il devait maintenant vivre en communauté... et que tout à coup, une seule femme avait su accaparer son attention.

-Tu n'es pas jalouse, quand même ?


Il ne pensait pas qu'elle l'était, il s'amusait juste à le prétendre.




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 467

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Mer 26 Juil - 23:40

Entendre Peter se justifier me faire sourire davantage. Pas d’un sourire sensuel, mais d’un sourire vraiment amusé. La tournure que les évènements viennent soudain de prendre, cette petite pause comique dans nos activités romantiques, me font sourire. Parce que Peter est le seul à répondre de cette manière et j’apprécie de plus en plus les touches d’humour qui traînent dans son intonation parfois, sans pour autant dénigrer complètement l’honnêteté qui se cache derrière ses mots. Il a l’art de la répartie et ses propos seront certainement toujours plus poétiques et travaillés que les miens –non pas que cela me dérange– mais je sens qu’il est honnête. Et je ne suis pas plus étonnée que ça d’apprendre qu’il a eut une phase de découverte exotique durant ses ébats. Personnellement, ce n’est pas mon délire, mais je ne juge pas Peter pour autant. Qui suis-je pour juger les actions passées des gens, moi la fille adoptive d’un maniaque génocidaire ? Surtout que cela appartient au passé, avant notre rencontre et que cela n’a en rien influencé notre relation, tous les évènements qui ont menés à cet instant dans sa chambre. Donc non, je ne lui en tiens absolument pas rigueur.

Mon regard se relève pour rencontrer le sien uniquement lorsqu’il me pose une question et je n’hésite même pas avant de répondre. « Non. Je ne le suis pas. » Je me baisse alors pour déposer doucement mes lèvres sur sa cicatrice. « Je n’ai aucune raison de l’être, cela appartient au passé. » J’embrasse ensuite, toujours du bout des lèvres, une autre de ses cicatrices, les découvrant pour la première fois et les aimant déjà. « De plus… » J’en embrasse tendrement une troisième avant de rapprocher mon visage vers celui de Peter, sentant son souffle sur mon nez. « Tu n’es pas avec elle actuellement, mais avec moi. C’est elle qui devrait être jalouse. » Je ne peux empêcher un peu de possessivité de venir se mêler à mes mots légèrement sensuels. Et il est vrai que je ne sais pas vraiment comment je réagirai si nous croisons un jour l’une de ses exs, comme je ne sais pas comment je réagirais si nous venions à croiser l’un des miens. Et comme il est inutile de ressasser le passé et de se demander comment le futur va être, puisque de toute manière il nous est inconnu, j’embrasse de nouveau Peter pour l’empêcher de faire un commentaire sarcastique sur ma possessivité.

Les sensations qui suivent sont alors toutes nouvelles tandis que ma poitrine vient se blottir contre son torse, peau contre peau, sans rien entre elles pour gêner. Des frissons me parcourent immédiatement, remontant le long de mon échine et manquant de me faire gémir. Je ne pensais pas qu’un seul contact pouvait être si électrifiant. Comme si nos deux corps n’étaient que des masses d’énergie pure, prêts à nous faire voir des étoiles au moindre toucher. Et je continue de l’embrasser, prolongeant ce moment, alors que mes bras viennent se glisser sous les siens pour agripper ses omoplates, comme si j’avais peur de tomber alors que je suis confortablement assise.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 728

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Jeu 27 Juil - 19:39


Bring it on home to me  
G

amora n'avait pas la moindre raison d'être jalouse, en effet. Elle n'était pas un nom sur la trop grande liste de ses conquêtes, et ça, il osait croire qu'il avait su le lui faire comprendre, au-delà de ses blagues incessantes. Peter était un séducteur-né, et en présence d'un individu de sexe féminin, qu'importe sa planète d'appartenance, il lui venait presque naturellement l'envie de fanfaronner et de plaire. Mais il avait changé. Non pas qu'il avait tout perdu de certaines de ses vieilles habitudes, mais il n'avait plus la tête à ça, il n'avait plus la tête qu'à elle, elle et rien d'autre. Elle l'avait très bien compris, visiblement, d'ailleurs, puisqu'elle ne manqua pas d'observer que tout ceci appartenait au passé. Et c'était entièrement vrai. Maintenant, sans se soucier du futur, parce qu'il restait tout de même très obscur, il ne demandait qu'à se concentrer sur le présent. Et au présent, il vivait sa relation avec Gamora, qui gagnait complètement en naturel, comme si, au fond, ils n'avaient toujours attendu que d'être ensemble, de s'apprivoiser et de s'appartenir. Oh, cette considération ne manquait sans doute pas de guimauve et de naïveté, mais on pouvait sans doute difficilement être amoureux sans, en même temps, être un peu niais, et ce n'était pas forcément si grave que cela, en vérité. Même, ce n'était pas grave du tout, en fin de compte... De toute manière, il avait tendance à se foutre de tout, là, maintenant, tout de suite, alors que Gamora parcourait des lèvres ses cicatrices, alors que se dessinait entre eux une complicité telle qu'il n'en avait jamais connue avec personne d'autre de toute sa vie. Ses lèvres retrouvèrent tout naturellement les siennes, comme aimantées l'une à l'autre... et leurs corps tout autant, semble-t-il. Le contact de leurs épidermes l'un contre l'autre lui procurait des sensations jamais éprouvées avant. Avec elle, rien n'était jamais comme avant, tout était nouveau, à découvrir. Alors que ses bras se glissaient sous les siens, que ses doigts s'agrippaient à ses omoplates, il détacha quelques secondes ses lèvres des siennes, ses doigts caressant doucement son dos.

-Tu vas rendre beaucoup de femmes malheureuses, j'espère que tu en as conscience.


D'accord, cette remarque n'avait rien de nécessaire, mais ça avait été plus fort que lui, il n'avait su s'en empêcher. Cependant, il n'ajouta rien de plus malgré tout et se contenta de s'emparer une fois de plus de ses lèvres. Ses doigts aventureux, glissaient doucement le long de son dos pour venir longer ses jambes, couvertes encore d'un peu trop de tissu à son goût.




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 467

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   Ven 28 Juil - 15:32

Sous les douces caresses des doigts de Peter sur mon dos, je ne peux m’empêcher de frissonner de plaisir, me laissant porter par le flot d’émotions. Ce qui est tout nouveau, puisque je n’avais jamais fait cela auparavant, pas comme ça, et cela ne signifiait certainement pas la même chose. Avec toutes les autres personnes avec qui j’ai été intime, cela ne signifiait rien. Pas d’émotions, pas d’attaches. Rien. Mais avec Peter, c’est complètement différent. Ça compte. Ça commence même à compter beaucoup. Et le plus étonnant, c’est que cela ne me dérange pas du tout. Alors je lève les yeux au ciel en entendant sa remarque, me retenant de lui dire de se la fermer et de m’embrasser à la place. Mais nos lèvres sont déjà les unes sur les autres et continuent de s’explorer, de se découvrir tout autant que nos corps aussi serrés l’un contre l’autre. Si proche de lui, son souffle se mêlant au mien dans nos élans de passion, je ne pensais pas un jour être aussi sereine, mais qui avait l’habitude de considérer le contact physique comme un moyen de défense, comme une potentielle attaque, comme une chose à fuir, car cela signifie que la personne est beaucoup trop près, qu’elle empiète sur mon espace personnel, qu’elle peut à tout moment me blesser. Et blesser peut mener à la mort. C’est incroyable à quel point mes perceptions ont changées depuis que je fais partie des Gardiens de la Galaxie, à quel point c’est devenu naturel d’avoir un contact physique, à quel point c’est devenue nécessaire, vital.

Et je sens les mains de Peter qui commencent à se balader le long de mes jambes, descendant progressivement sur mes cuisses, sans pour autant être invasives. J’ai bien compris le message, mais je ne peux m’empêcher d’avoir de nouveau toutes les alarmes qui s’allument dans ma tête en me criant de faire gare au danger. Même si mon cœur sait que Peter ne me ferait jamais consciemment du mal. Mais mon cerveau se souvient du passé et il agit par logique, par instinct. Et je ne peux tout simplement pas déconnecter l’un ou l’autre. Mon anxiété revient alors et je romps notre baiser, déposant mon front au creux de son cou, cachant mon visage alors que je prends une profonde inspiration avec mes mains toujours placées sur ses omoplates. « Peut-être que nous devrions nous arrêter là pour aujourd’hui… » Il est vrai que nous avons déjà franchi une grande étape depuis la dernière fois et le simple baiser un peu trop chaste. Mais dénudé la partie inférieure du corps est une étape que je ne me sens pas encore prête à franchir. Et même si je sais qu’on en a déjà parlé avec Peter, j’éprouve toujours le besoin de me justifier. « Je veux aller plus loin, mais pas tout de suite. Je ne veux pas précipiter les choses. » Et potentiellement réveiller les autres aussi, accessoirement. Je reste ainsi blottie contre Peter, serrant ses omoplates un peu plus en écho à la tempête qui ronge mes pensées, sans oser regarder son visage ou ses yeux. Nous sommes si bien partis et j’ai peur d’avoir tout ruiné avec ces quelques phrases… qu’il me fallait prononcer pourtant.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bring it on home to me [Peter ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bring it on home to me [Peter ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [AIDE] Cookies Home Tab : problème Wallpaper étiré
» Question home cinema
» [TWEAK] Icône du menu démarrer sur le HOME impossible à modifier
» Home cinéma de Manson
» conseils : mon premier ampli Home-Cinema

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Reste du monde :: Autres lieux des USA-