If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain [Moord] [Peter ♥]


Partagez | .
 

 If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain [Moord] [Peter ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 142

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain [Moord] [Peter ♥]   Ven 23 Juin - 18:42

Le claquement des barreaux derrière moi ne fait que me rappeler la situation délicate dans laquelle je me trouve actuellement. Je serre les dents en essayant de contrôler le flot de douleur qui inonde mon corps en vagues intenses. De toutes les situations merdiques dans lesquelles je me suis trouvée, l’actuelle entre facilement dans le top 3. J’essaie de tirer un peu sur les menottes, mais elles sont bien resserrées et je jure silencieusement. La première fois que je me suis échappée après m’être déboitée les poignets volontairement, je n’ai fait que quinze mètres en dehors de ma cellule avant de me faire électrocuter dans le dos par l’un de mes captifs. Du coup, ils ont changé la serrure de la porte (ce qu’ils auraient du vérifier en premier lieu, s’ils étaient un minimum intelligents ce que les Badoons n’ont jamais été à ma connaissance) et aussi mes menottes, passant au tout dernier modèle Kree qui bloque intégralement les mains et monte jusqu’aux coudes. Je grimace en m’asseyant pour essayer de sentir toutes mes blessures puisque je ne suis pas capable de les palper. Mes côtes ont définitivement pris un coup après la façon dont ce monstre m’a encastrée dans le mur. Mon front me fait un mal de chien, autant la coupure qui saigne abondamment sur le côté de mon visage que l’intérieur de mon crâne qui tambourine, signe distinctif d’une commotion cérébrale.

Je ferme les yeux, fronçant les sourcils. Non, ma vue est toujours éteinte. Je ne sais comment, mais depuis mon dernier combat dans l’arène, les Badoons ont réussi à désactiver mes implants cybernétiques. Je ne dirais pas que j’ai pris l’habitude d’uniquement compter sur eux, mais je les possède depuis tellement longtemps qu’ils font partie intégrante de ma vie. Et que la dernière fois qu’ils ont autant merdés, j’étais encore sous le joug de Thanos et ses scientifiques pouvaient me rafistoler. Encore, en ce qui concerne les implants dans mes bras et jambes, on parle de nanotechnologie en taille là, donc c’est invisible à l’œil nu, ce n’est pas très grave, j’adapterai simplement ma façon de combattre. Mais ce qui m’inquiète, ce sont mes implants oculaires qui eux, par contre, m’handicapent complètement pour tout ce qui est visuel. Ayant déjà eu des pannes d’implants, surtout après leur installation et calibration quand j’avais douze ans, je sais que je peux survivre en étant aveugle pendant près de vingt heures, le temps qu’il leur faudra pour se rebooter. Mais cela risque d’être plus délicat avec l’implant de régénération se trouvant dans l’os de ma clavicule, qui lui, ce n’est pas un bon signe qu’il ne fonctionne pas.

Je le savais que je n’aurai pas du sortir de ce bar où nous fêtions le retour de Groot. Ce n’était pas une question de verre de trop, ni de danse de trop avec Peter, parce que le début de notre relation est tout simplement parfait, rien à redire. J’étais uniquement sortie pour utiliser les toilettes (quel bar possède encore des toilettes dehors de nos jours ?) et ce gars me collait. Je l’ai donc confronté dans une ruelle, mon épée sur sa gorge. Sauf qu’il était bon, presque aussi bon que moi. Je n’ai pas vu son taser. Quand je me suis réveillée, je n’étais plus sur Knowhere, mais dans une cage éléctromagnéfiée dans le vaisseau de ce chasseur de prime en direction de Moord dans le système lomorien pour subir la justice de mes ennemis de toujours. Mon histoire avec les Badoons ne remonte pas à hier : ils ont décimé ma planète et ma race et en échange, j’ai leur ai presque rendue la pareille. À l’exception près qu’à cause de leur ségrégation de genre, les mâles vivent sur Moord et les femelles sur Lotiara. Ne me demandez pas comment ils font pour se reproduire, déjà le fait qu’ils soient reptilien est particulièrement repoussant…

Je m’attendais sérieusement à ce qu’ils m’exécutent sur le champ. Mais non, ils ont voulu vengeance, ils ne pouvaient pas faire ça proprement comme je l’aurai fait, il a fallu qu’il le transforme en spectacle. Ils m’ont donc fait combattre plusieurs fois par jour dans leur arène sur Moord. Je sais quelle planète c’est pour y avoir déjà essayé de massacrer l’intégralité de leur confrérie masculine. Et j’aurai réussi si Nebula et sa jalousie n’étaient pas intervenues il y a dix ans. Sauf que pour profiter au maximum du spectacle, ils ont décidés de m’handicaper un peu plus à chaque fois que je tue l’un des leurs dans l’arène. Limitant mes mouvements, mes sens maintenant… cela risque vraiment de se finir en exécution publique si ça continue. Et bien sûr, je suis désarmée à chaque fois, Godslayer étant resté dans cette ruelle sur Knowhere dans une flaque de mon sang que les autres Gardiens ont probablement repérée jusque-là.

Je soupire en m’allongeant le plus confortablement possible malgré le froid glacial du sol de ma cellule. Mes poignets sont toujours déboités et font affreusement mal dans ces menottes Kree étroites, la moitié de mes côtes sont cassées, j’ai des bleus et des coupures un peu partout, sans oublier une commotion cérébrale et… ah oui, mon genou droit déboité qu’il faudra remettre en place. Ça c’est quand j’ai essayé de briser mes chaînes durant mon dernier combat. Et que j’ai tué leur dernier monstre génétiquement modifié, parce qu’ils en ont marre de perdre des leurs. Je soupire. Je devrais avoir quelques heures de repos avant le prochain combat, ils laissent toujours environ huit heures de répit entre chaque combat pour faire monter l’excitation de la foule. J’en suis déjà à quatre combats, donc une journée et demi depuis ma capture. J’espère vraiment que les autres Gardiens sont déjà en route, sinon ils risquent d’arriver trop tard.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
En ligne Leader des Gardiens
Messages : 646

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain [Moord] [Peter ♥]   Sam 19 Aoû - 10:38


If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain
U

n verre (ou deux ou trois) sur Knowhere, voilà qui devrait réussir à apaiser les esprits une bonne fois pour toutes. Normalement. Et au début, ça fonctionnait très bien. Il y avait un moment que Peter n'avait pas pris soin de vider son esprit de la moindre préoccupation. Derrière ses atours insouciants, il pouvait cogiter bien plus qu'on ne pourrait l'imaginer... surtout depuis qu'il ne dépendait plus seulement de lui-même (bon, techniquement, il avait dépendu des  ravageurs... mais bon !) mais appartenait à tout un groupe... Depuis qu'il avait une famille, en fait. Et quelle famille ! Mais là, justement, il profitait de la présence de sa famille, buvait sans doute un peu trop, dansait plus encore (mais on ne danse jamais trop). A un moment de la soirée, Gamora s'éclipsa, et Peter, quant à lui, resta sur la piste de danse (en même temps, il n'allait pas l'accompagner n'importe où non plus)... plusieurs trop longues minutes. Jusqu'à ce que l'absence de Gamora lui paraisse bien trop longue et surtout trop suspecte. Ces derniers temps, chaque fois qu'un des gardiens de la Galaxie disparaissait de sa ligne de mire, il s'inquiétait... Souvent à tort, maiis pas cette fois, visiblement, car quand il sortit à la recherche de la jeune femme, son regard finit par tomber sur Godslayer. Le simple fit qu'il soit là, par terre, sans Gamora à proximité, était déjà sacrément alarmant, mais le fait qu'il baigne dans une mare de son sang (bon, il exagérait peut-être, mais il était quand même sérieusement inquiet) ne le rassurait pas du tout.

Le sort s'acharnait, et bien sûr, Peter n'avait aucune intention de perdre Gamora. Il devrait compter sur le reste de l'équipe, mais ce fut seul qu'il se précipita en direction du Milano. Tout le monde avait été fragilisé par la crise précédente, et, plus simplement, il avait agi à l'instinct, il n'avait pas réfléchi. Il s'était précipité dans son vaisseau, et voilà tout. Ce ne fut pas une mince affaire, mais Peter parvint à localiser Gamora. Elle était captive sur la planète Moord, aux mains des Badoons. Les échos qu'il  avait des combats qu'elle était contrainte de mener en arène ajoutaient à son anxiété. Il avait peur de l'état dans lequel il allait la retrouver, mais si elle était toujours en mesure de combattre, c'était quelque part une bonne chose, non ? ...

Atteindre la cellule où était enfermée Gamora ne fut pas une mince affaire, mais à force de persévérance - et grâce au soutien très utile de Godslayer, il devait bien le reconnaître -, et non sans un sûr acharnement, il finit par la retrouver.

-Gamora...
Et ça recommençait, elle était dans un état terrible. Il sentait l'inquiétude lui serrer le coeur et l'estomac. Je crois que t'as oublié un truc, dit-il en désignant son épée d'un geste.

D'accord, c'était la pire entrée en matière du monde. Mais ça lui était venu plus facilement que de lui exprimer d'emblée toute l'inquiétude qu'il avait eue- qu'il avait toujours -  pour elle.

code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 142

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain [Moord] [Peter ♥]   Sam 19 Aoû - 22:14

Les différents bruits de pas dans la prison ne commencent à me parvenir que lorsqu’ils se rapprochent de ma cellule. Pourtant, je ne réagis pas en les entendant, mon esprit ailleurs, à moitié endormie et évanouie, uniquement consciente de l’immense douleur à des endroits spécifiques de mon corps et la certitude que si je ne me repose pas, je mourrais lors du prochain combat. Je n’entends pas vraiment le bruit de la porte de ma cellule qui s’ouvre lorsque les pas sont vraiment proches, tellement proches qu’une autre personne doit aussi se trouver dans la cellule avec moi. Mais je suis trop fatiguée pour m’en rendre compte. Pourtant, une voix brise le silence, une voix que je reconnaitrais entre mille, une voix que je n’osais plus espérer entendre de nouveau. Il est tout proche, sans doute à moins d’un mètre et je force mon esprit à émerger, à reprendre pleinement conscience. « Peter ? » ma voix croasse, inutilisée depuis un long moment. « Où… où es-tu ? » je demande, ma vision encore éteinte. Elle le sera pour un moment. Je fronce les sourcils à sa remarque, que j’ai oublié quelque chose, mais mon esprit n’arrive pas à se souvenir de quoi. Et c’est tellement hors contexte, que j’en suis encore plus confuse. « Mais de quoi tu parles ? »

Allongée sur mon côté gauche, je relève doucement la tête, clignant des yeux sans le voir. « Je… je ne peux pas te voir… c’est temporaire, mais… » Handicapant, c’est le moins qu’on puisse dire. Pourtant, je suis persuadée qu’il est là avec moi, que ce n’est pas juste une hallucination liée à mon état. « Tu es vraiment là ? » je demande, ma voix tremblant sous l’espoir redoutant d’être réduit en cendres. Je tends aussi la main vers lui, ou plutôt j’essaie, puisque les menottes montant jusqu’à mes coudes me retiennent. Le métal froid et serré tire sur mes poignets cassés et je ne parviens pas à retenir un cri de douleur alors que ma tête retombe un peu trop lourdement sur le sol de pierre. J’avais oublié leur portée si courte. Le fait que je ne vois pas Peter n’arrange pas les choses. Mais pendant que cette nouvelle vague de douleur redescend en me faisant serrer les dents et maudire un peu plus les Badoons –comme si c’était possible vu mon passé–  j’essaie de m’assoir en veillant cette fois-ci à ne pas tirer sur mes chaînes pour ne pas aggraver mes blessures. Je n’ai toujours pas déterminé si Peter est une hallucination, je dois en avoir le cœur net. Parce que la folie n’est pas une étape par laquelle j’ai envie de passer avant ma mort. « Peter… c’est vraiment toi ? Je ne suis pas en train d’halluciner ? Dis-moi, je t’en prie… » je ne pensais pas que ma voix allait sonner aussi faible et suppliante un jour. Et si je n’étais pas temporairement aveugle, je pense que je verrais mes propres mains trembler sous l’émotion.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
En ligne Leader des Gardiens
Messages : 646

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain [Moord] [Peter ♥]   Dim 20 Aoû - 11:24


If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain
U

n coup d'oeil en direction de Gamora lui avait laissé découvrir qu'elle avait été malmenée, qu'elle était loin de sa forme initiale, mais jamais il n'aurait pour autant imaginé qu'elle aille aussi mal... Pour lui, Gamora était une véritable force de la nature, rien ne pouvait l'atteindre. Alors, l'entendre tout à coup lui affirmer qu'elle ne le voyait pas, qu'elle ne pouvait rien voir, entendre sa voix, si faible, l'entendre lui parler comme s'il pouvait n'être qu'une illusion, la voir entravée par les menottes qui lui détruisaient le poignet, et le ton de sa voix, si suppliant... c'était un véritable crève-coeur. Il était arrivé beaucoup trop tard. Il avait fait tout son possible pour la retrouver aussi vite qu'il le pouvait, mais de toute évidence, il avait trop tardé, il se le reprocherait toujours... Mais il n'était clairement pas temps de s'appesantir. Il fallait qu'il la sorte de là, le plus vite possible. Il avait espéré qu'elle soit encore en mesure de se battre, de toute évidence non, ça n'allait pas arranger les choses pour partir d'ici, mais peu importe, au moins, elle était là, elle était en vie, et il allait la sauver. Peu importe comment, il allait la sauver, et rien d'autre ne saurait compter.

-C'est bien moi,
répondit-il avec douceur. Il aurait aimé pouvoir l'approcher suffisamment pour pouvoir l'atteindre, la toucher, la réconforter, mais quand il passa la main entre deux barreaux de sa cellule, il ne sut atteindre que du vide. Ils n'avaient pas un seul instant à perdre. Les petits copains de la tripotée de Badoons qu'il avait sommairement exécutée n'allaient pas tarder à rappliquer. Encore fallait-il trouver comment la tirer d'ici. Son expérience avec Groot aurait peut-être dû faire de lui un expert en matière de serrures à forcer, mais pas vraiment... Je vais te sortir de là...

Oui, mais au prix de nombreux et bruyants efforts. A force d'acharnement et en usant de toutes les armes à sa disposition, il finit par réussir à forcer l'ouverture de la cage où Gamora était inhumainement enfermée. C'est sûr qu'avec ça, il n'avait pas misé sur la discrétion. Tant pis. Aussitôt qu'il parvint à ouvrir la porte de sa cellule, il se précipita à l'intérieur pour se rapprocher de Gamora. Il mourait d'envie de la prendre dans ses bras, mais il n'allait certainement pas s'amuser à lui faire plus de mal qu'elle ne souffrait déjà. A la place, il caressa doucement son visage du bout de ses doigts, l'occasion de constater de plus près encore l'étendue des dégâts. Puis son regard se baissa sur les menottes qui pour l'heure la gardaient captive. Voilà autre chose... En s'acharnant avec Godslayer, peut-être ? En attendant, il entendait distinctement des pas se rapprocher.

code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 142

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain [Moord] [Peter ♥]   Dim 20 Aoû - 15:56

Une larme de bonheur glisse sur ma joue lorsque la voix tendre de Peter retentit de nouveau et me prouve qu’il est bel et bien là avec moi. Parvenant enfin à m’assoir et reposant mes bras menottés sur mes cuisses, je me demande pourtant ce qu’il fait encore aussi loin, sa voix distante. Ma lucidité revient avec chaque coup qu’il donne à la porte de ma cellule et qui, en temps normal, m’aurait fait grincer des dents avec tout ce boucan. Mais nous avons des choses plus importantes à faire comme sortir de là avant que les renforts Badoons ne rappliquent. Et c’est dommage que je ne sois pas en état de me battre, sinon j’aurai de nouveau essayé de tous les exterminer, jusqu’au dernier. La promesse de Peter résonnant dans mes oreilles, j’ai confiance, il me sortira de là, je soulève doucement les menottes en évitant de me faire mal. J’ai beau ne pas pouvoir compter sur ma vision, je connais ce type de menottes Kree. Pour en avoir mis des dizaines aux ennemis que Ronan voulait exécuter lui-même par exemple. Nous avons peut-être une chance.

Puis Peter parvient à ouvrir ma porte et la caresse de ses doigts sur mon visage et la meilleure chose que je pouvais imaginer. J’approche ma tête plus près de lui, profitant de la caresse comme si j’en avais besoin pour survivre, ce simple contact la preuve définitive que je ne suis pas en train d’halluciner. Que j’ai encore une chance, que nous avons une chance. Que mon heure n’est pas encore venue. Sa présence apaisante suffit à sécher mes larmes et je souris même si je ne peux pas voir son visage. Je me racle la gorge. « Tu m’as tellement manquée. » Et je l’aurais embrassé si je savais où est son visage et si je n’étais toujours pas entravée. « Merci. » J’essaie de placer tous mes sentiments dans ce simple mot, merci de ne pas avoir perdu espoir, merci d’être venu me chercher, merci d’avoir persévéré, merci d’être là, d’être toujours là et merci d’être mon sauveur quand même moi je ne peux pas me sauver toute seule.

Et maintenant que je suis lucide, je sais que les ennemis ne vont pas tarder à rappliquer et que les embrassades devront attendre. Nous avons peu de temps. Je ne pourrais pas me battre cette fois-ci, car même si par miracle j’arrive à clopiner sur une jambe –merci genou déboité– je n’arriverais sûrement pas à éviter les tirs ennemis.  « Peter, j’espère que tu parlais de Godslayer quand tu disais que j’ai oublié quelque chose. » Je souris en disant ça, je commence à bien le connaître, mon Peter, et il n’y a que lui pour faire ce genre de commentaire dans une situation pareille. « Si c’est le cas, on a peut-être une chance. » Je replace mes menottes sur mes cuisses, de manière à ce que mes bras soient bien droits et devant lui (du moins aussi devant lui que je puisse me placer, n’y voyant rien du tout). « La lame de Godslayer est scindée en deux sur l’intégralité de l’épée, ça fera le parfait outil. Je ne peux pas me sortir de ces menottes seules, mais toi tu peux m’en sortir. Je connais ces menottes Kree, Ronan avait l’habitude de les utiliser. » Je grimace lorsque je prononce son nom, mais ce n’est pas le moment de repenser à mon psychopathe d’ex-employeur. « Elles ont une faiblesse tout en bas à leur base. Il y a un trou là où se lient les chaînes, en y insérant la pointe de Godslayer et tournant, comme pour crocheter une serrure, tu devrais réussir à casser le mécanisme de fermeture. Donc me libérer. » En soit, ces menottes ne sont pas impossibles à détruire, c’est juste que le prisonnier lui-même ne peut pas le faire. « Mes deux poignets sont déjà cassés, tu peux y aller franchement. » Je serre les dents pour me préparer à la douleur. Maintenant que Peter est à mes côtés, je peux subir n’importe quoi, je sais que nous nous en sortirons. Nous faisons partie des putains de Gardiens de la Galaxie après tout.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
En ligne Leader des Gardiens
Messages : 646

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain [Moord] [Peter ♥]   Hier à 18:23


If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain
U

n fin sourire s'afficha sur les lèvres de Peter quand Gamora lui souffle qu'elle lui a manqué, la réciproque était tout aussi vrai. S'il n'écoutait que son imprudence (et ce n'était pas nouveau, il était décidément bien trop imprudent), il la prendrait dans ses bras et l'embrasserait, mais non seulement il doutait fort que ce puisse être agréable pour la jeune femme, mais en plus, ils n'avaient vraiment pas une seule seconde à faire. Bref, ils auraient toute l'occasion de célébrer leurs retrouvailles plus tard, on verrait bien... Pour le moment, il fallait surtout qu'il débarrasse Gamora de ses entraves afin qu'ils puissent disparaître d'ici le plus vite possible. Sauf qu'il ne savait pas comment. Il avait envisagé d'utiliser Godslayer, effectivement, mais de façon un peu plus... bourrine que ne le suggéra la jeune femme quand elle lui expliqua qu'il était possible de crocheter les menottes avec la pointe de l'arme... Bon. Il n'y avait plus qu'à, hein... Quand Gamora en parlait, ça avait l'air tout simple, mais lui, avec Godslayer entre les mains et les mains de Gamora tendues face à lui, il trouvait l'entreprise bien plus complexe, en fin de compte... Mais il n'était pas tant de se poser des questions, il était temps d'agir. Heureusement, Peter avait toujours été assez doué quand il était question d'agir avant de réfléchir. Il savait bien que, un jour ou l'autre, ça porterait ses fruits et aurait son utilité.

-Merci, je suis totalement rassuré, maintenant,
grimaça-t-il alors dans ce qui était à la fois une pointe d'humour mais quelque chose de malgré tout sérieux. Parce que oui, clairement, ce n'était pas le fait d'apprendre que ses poignets étaient déjà cassés qui allaient la rassurer. Mais en fin de compte... il était en train de se demander s'il restait encore quoi que ce soit qui ne soit pas même un minimum amoché chez elle. On ne l'avait clairement pas épargnée. Faire une blague de son état physique, c'était moyen, ce n'était pas de très bon goût, mais il n'avait rien de mieux à faire.

Bref, il ne dit rien de plus et, armé de Godslayer, il fit de son mieux pour débarrasser la jeune femme de ses menottes. Ce ne fut pas évident du tout, et il dut s'y reprendre à plusieurs fois (comme s'il avait vraiment le temps pour ça), mais il finit par réussir à débarrasser Gamora de ses liens. Peter l'aida à se relever du mieux qu'il le pouvait, C'était une nouvelle étape d'acquise, mais ils étaient encore loin du compte.

-Et maintenant, on...


...se taille, avait-il voulu dire, sauf que, bien sûr, quand il se retourna, ils n'étaient plus seuls, une poignée de Badoons était toute prête à les cueillir.

code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 142

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain [Moord] [Peter ♥]   Aujourd'hui à 12:16

J’avais raison, c’est bien à Godslayer que Peter faisait référence tout à l’heure. Et d’une part, je suis rassurée de savoir que mon arme favorite se trouve à proximité et qu’elle pourrait nous aider à crocheter les menottes, mais d’une autre part, je suis aussi agréablement surprise de découvrir qu’il l’a prise avec lui. Les armes blanches ne sont pas ses armes favorites, je le sais bien, et mon épée aurait pu le gêner durant son voyage même si elle est rétractable. Rocket aurait sûrement dit « oh, c’est mignon, il a gardé son arme avec lui » et il n’a pas tord, je suis particulièrement contente que Peter ai gardé mon arme avec lui. Et je suis probablement aussi en train de rougir, parce que ce sont ces petites choses-là, ces gestes qui prouvent à quel point il tient à moi. En plus du sauvetage qu’on va visiblement faire tous seuls, parce que les autres Gardiens se seraient déjà pointés sinon.

Je souris à sa petite blague, tendant mes mains un peu plus. « Je te fais confiance. » Et quelques secondes plus tard, il se met au travail, plaçant la pointe de Godslayer comme je lui ai indiqué. Cela prend du temps et de l’effort, mais en même temps, c’est loin d’être une tâche facile. Ces menottes sont réputées pour être d’excellente qualité, voilà pourquoi Ronan et les Kree en général en étaient si friands. Puis, après quelques minutes d’intense concentration, un craquement retentit et le métal se déchire, l’ouverture suffisamment grande pour que je suis sortir mes bras. Je soupire de soulagement en sentant mes poignets libérés, mais la douleur est toujours présente. C’est bel et bien cassé, pas de doute là-dessus. Ça va être délicat pour se battre, si on en vient à là. Mais lorsque Peter m’aide à me relever du sol, je grimace et me mords violemment l’intérieur de la bouche pour ne pas trop montrer ma douleur et hurler. Je n’ai même pas besoin de palper mon genou droit pour savoir qu’il est déboité. Et ça, c’est un problème qui va m’empêcher de marcher. « Peter… » Je peux presque terminer sa phrase, alors que je pose tout mon poids sur ma jambe gauche, agrippant ses épaules pour ne pas tomber sous ma position précaire. Je ne comprends pas pourquoi il ne termine pas sa phrase jusqu’à ce que des bruits de pas et des sifflements reptiliens se fassent entendre. Je dirais qu’ils sont cinq d’après les bruits et leurs respirations. Et pour une fois, je suis bien contente de ne pas pouvoir voir leurs têtes hideuses de lézards passés sous une tronçonneuse spatiale dans un chantier naval.

« Peter, je risque de ne pas pouvoir tenir mon arme, du moins pas longtemps, mais je devrais pouvoir marcher si j’arrive à remboîter mon genou et donc donner des coups de pied » je murmure dans son oreille, me tenant toujours à lui sinon je vais tomber. « Je devrais y arriver seule, mais il faut que tu me tiennes, parce que sinon je vais tomber. » Ce n’est qu’après que nous pourrons nous débarrasser des Badoons. Sauf s’il a un meilleur plan, ce qui est fort probable. Mais les Badoons n’ont pas l’air décidés à nous tuer sur le champ, ils se contentent de pointer leurs armes sur nous en sifflant dans leur langue affreuse. Et le pire, c’est que je les comprends. « Hors de question que je retourne dans votre arène de merde ! » Je lance dans la direction générale des hommes-lézards, la colère réformant mes traits. Ils répliquent en retour que je n’ai pas le choix et que si je ne coopère pas, ils vont ouvrir feu sur Peter. Coinçant mon pied droit dans l’interstice entre deux dalles, je serre les dents et cherche le regard de Peter. « Prêt ? » J’attends qu’il confirme avant de tourner violemment ma jambe coincée, le craquement de l’articulation se remettant en place brisant le silence et accompagnant mon cri.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
En ligne Leader des Gardiens
Messages : 646

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain [Moord] [Peter ♥]   Aujourd'hui à 20:44


If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain
B

on bon bon, autant le dire, hein, cette situation était hautement merdique, le genre de situation qui remet en cause votre espérance de vie dans des proportions assez considérables. En même temps... Peter était habituée, à force, à ce genre de situations. Et jusqu'ici, s'il avait pu s'en sortir amoché, il s'en était toujours tiré vivant, et c'était ce qui importait. De toute manière, il ne pouvait pas se laisser abattre (au sens propre comme au figuré), parce qu'il avait une excellente raison de se battre, celle-là même qu'il aidait à tenir debout en dépit de ses nombreuses blessures qui ne laissaient pas présager grand-chose en cas d'un éventuel combat. Qui n'avait rien d'éventuel, en fait, ils allaient devoir affronter les Badoons qui leur faisaient face (bordel, ce que ça pouvait être laid, ces machins, et mieux valait qu'ils le fassent à deux, même avec Gamora plus que diminué, seul, il n'aurait sans doute pas la moindre chance. Finalement, elle lui souffla à l'oreille que pour pouvoir ne serait-ce que tenir sur ses jambes et riposter, elle allait devoir prendre appui sur lui pour remboîter son genou. Peter grimaça à cette perspective. Il faut dire qu'elle n'avait absolument rien de plaisante, mais ce n'est pas comme si les options étaient légion, en l'occurrence, et il faudrait bien que Gamora en passe par là, d'une manière ou d'une autre.

Il s'apprêtait à approuver verbalement, mais l'ennemi était toujours là, et il ne manqua pas de signaler sa présence. Peter n'en pipa mot, mais Gamora, elle, comprenait parfaitement, et lui permettait de déduire, en substance, la situation. Il n'était pas difficile de comprendre que s'ils n'intervenaient pas directement (bon, leurs armes pointaient bien dans leur direction, par contre), c'était parce qu'ils voulaient continuer leur petit jeu sadique avec elle. Et Peter ne pouvait qu'approuver le propos de son interlocutrice, il ne les laisserait pas faire dans tous les cas, même s'il lui fallait pour cela porter Gamora à un bras et se battre de l'autre. Peter hocha la tête quand elle lui demanda s'il était prêt. Bah... Ce n'est pas spécialement comme s'ils avaient le choix, hein. Alors elle procéda, remit son genou en place dans un bruit horrible qu'accompagna sinistrement son cri. Peter serra les dents, s'abstint de tourner son regard vers elle même s'il était plus que tenté, afin de se concentrer sur l'ennemi. De toute évidence, ils ne s'attendaient pas à un tel spectacle, et tant mieux. C'était peut-être l'occasion. En tout cas, ils n'avaient plus une seconde à perdre. De sa main vacante, Peter tira son pistolet de sa ceinture...

-Bon, c'est parti,
déclara-t-il alors, et il regretterait presque de ne pas avoir de musique de circonstance pour accompagner ce combat-ci. Preuve qu'il avait dû agir dans l'urgence, sans quoi il aurait clairement remédié à ce problème.

...et il tira à la cantonade.

code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain [Moord] [Peter ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

If you like kicking Badoon butt and getting caught in the rain [Moord] [Peter ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Major Archibald Butt
» MONSTRE DE BADOON [Monster of Badoon]
» [ROM] 23/01/2010 RAID FR 1.1 HD2 21889 sense 2.5
» My name is Miou, I'm about kicking ass...
» Musique... euh... vous verrez!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Reste du monde :: En dehors de la Terre-