Tout est toujours une question de points de vue [pv Logan ]


Partagez | .
 

 Tout est toujours une question de points de vue [pv Logan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 1733

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Tout est toujours une question de points de vue [pv Logan ]   Mer 14 Juin - 16:18


Tout est toujours une question de points de vue
C'
était devenu insupportable. Certes, la vie de Pietro était sauve, et il n'aurait désormais plus Magnéto ou un autre de ses sbire-psychopathes à ses trousses (merci papa), et la situation, quelque part, avait connu quelques améliorations par rapport à ces derniers mois, mais Wanda ne savait pas complètement s'en réjouir. Tout simplement parce que, pour sa part, elle était coincée. Quoi qu'elle puisse penser encore de la confrérie (qu'elle avait tout de même intégrée avec conviction et sans qu'on l'y force, elle ne pouvait pas que blâmer les autres à ce sujet), elle était de toute façon coincée, elle n'avait pas d'autre choix que de jouer la carte de l'obéissance et de fermer les yeux sur tout ce qu'elle avait accepté autrefois dans le plus total des aveuglement. C'était plus simple de rester dans le noir quand on y avait toujours été... ça se compliquait nettement quand on en était sorti. Voir le bout du tunnel pour rebrousser chemin, c'est ce qu'on pourrait appeler une entreprise contre-productive. Mais elle n'avait pas le choix. C'était tout l'inverse, même, maintenant que Magnéto avait connaissance de l'ampleur qu'étaient en train de prendre ses pouvoirs (en même temps qu'elle-même, au passage, et ce n'était pas forcément pour la réjouir au demeurant), il ne la lâchait pas d'une semelle, et les missions au service de la Confrérie s'accumulaient. Elle avait de plus en plus honte de ce qu'elle faisait pour le compte de Magnéto, mais pour autant, elle ne pouvait pas reculer.

Et c'était à ce titre qu'elle avait accepté sans broncher de participer à une nouvelle mission, qui avait lieu à Washington, cette fois. Le but était simple : s'en prendre aux membres d'une association anti-mutants qui, dernièrement, faisait des émules au sein de la ville. Certes, ils étaient inoffensifs en soi, mais leur parole et leurs messages ne l'étaient pas, pour leur part. Wanda n'avait aucune estime pour ces gens-là, ça lui facilitait un rien la tâche, mais pour autant, on ne pouvait pas dire qu'elle abordait la situation avec beaucoup d'enthousiasme ni n'était vraiment heureuse de devoir se joindre à ce qui promettait d'être un massacre en règle. Elle avait laissé ses compagnons faire la majorité du travail. Elle, elle s'était contenté de maintenir à distance d'éventuels témoins et de bloquer les issues. Ca ne la rendait pas plus fière pour autant. La mission s'était dans l'ensemble bien passée, si l'on puis dire, le groupe avait été neutralisé, et les mutants n'avaient plus qu'à repartir sur le champ, sauf qu'alors qu'elle quittait les lieux du crime en faisant au mieux pour sembler le plus naturel possible et marchait à pas rapides le long d'une ruelle qu'elle pensait déserte, elle se trouva nez à nez avec un homme qu'elle n'avait pas vu arriver en sens inverse. Et non des moindres.



code by Mandy


_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 146

MessageSujet: Re: Tout est toujours une question de points de vue [pv Logan ]   Dim 27 Aoû - 0:01


Wanda Maximoff et James Howlett
Scarlet Witch et Wolverine
Tout est toujours une question de point de vue
T

out se passa en plein milieu de Washington DC, en pleine après-midi. Logan avait été déposé par le Blackbird, piloté par Cyclope, à plusieurs mètres de la ville, à l’abri des regards indiscrets, et avait récupéré un engin deux roues qu’il avait expressément demandé au SHIELD et qui lui avait été livré à ces coordonnées précises. L’avantage quand on était à la fois un X-Men et un Avenger, c’était de pouvoir bénéficier du soutien tactique des deux organisations. Certes, niveau matériel, l’Institut Charles Xavier était loin derrière, mais le peu d’appareil dont il disposait égalait, voir même surpassait la plupart que ces agents gouvernementaux avaient en leur possession. Certes, cela obligeait Logan à devoir se rendre plus souvent sur le terrain, mais ce n’était pas ce qui le dérangeait le plus, au contraire. Pour lui, toute cette période d’inactivité avait été vaine. Alors oui, aidez les jeunes mutants à se développer, à grandir, à pouvoir mieux accueillir le monde qui se présentait à eux était une tâche honorable, que Wolverine avait finalement reconnu à ce cher Charles Xavier. Cependant, il avait trouvé un nouvel argument. Un argument qui, il en était sûr, du moins presque, aurait fait changé de point de vue le professeur si seulement il faisait encore parti du monde des vivants. A quoi est-ce que ça servait d’envoyer les jeunes mutants dans le grand monde, si ce fameux était en train de s’autodétruire à cause des mêmes personnes qui ont cherché à nous nuire durant toutes ces années ? Il n’était plus temps de philosopher désormais. Il fallait désormais passer à l’action, et éradiquer le mal à la racine.

Depuis que Logan avait commencé à travailler pour le SHIELD, il avait dû faire face à de nouvelles organisations ennemies. L’Hydra, L’AIM et j’en passe… Cependant, il n’oubliait pas d’où il venait. Et son ennemi principal, celui des X-Men, restait la Confrérie des Mauvais Mutants. En début d’après-midi, Tornade avait repéré des activités suspectes et soupçonnait que le groupe terroriste s’en prenne une fois de plus à des non-mutants. Et… En toute honnêteté… Quand Logan apprit qu’il s’agissait d’une ‘’secte’’ anti-mutant qui allait être la cible de l’attaque, il ne broncha pas et resta impassible. C’est un sermon relativement vif de la part de Tornade qui le fit bouger ses fesses jusqu’à Washington pour empêcher ça. En ‘’espérant’’ qu’il n’était pas trop tard.

Et il était ‘’malheureusement’’ trop tard. En entrant dans les lieux du crime, Logan tomba face à un véritable carnage. Des cadavres empilés les uns sur les autres, une mare de sang, cette odeur de décomposition… En mettant deux doigts à son oreille, il activa le dispositif de communication incorporé à sa tenue d’X-Men, entièrement noir avec la lettre X dessiné sur le torse et sur la boucle de ceinture, et signala à Tornade qu’il n’était pas arrivé à temps. Grâce à Cyclope, qui était en vol stationnaire au-dessus de la ville avec le système de camouflage activé, la mutante pouvait voir depuis le Q.G des X-men les déplacements des dernières personnes ayant quitté les lieux du crime. Etant seul sur le coup, Logan dû se résoudre de ne poursuivre qu’une seule cible. Grâce aux indications données par Tornade et à ses sens sur-développés, il emprunta des petites ruelles et parvint à rejoindre facilement sa proie, qui le heurta de plein fouet pour ensuite entamer une chute qui la mit à terre. C’était fou n’empêche le nombre de jeune qui lui rentrait dedans ces derniers temps. Comme s’il n’était pas suffisamment imposant. Aussitôt, il sortit ses griffes en Adamantium et, sans se pencher, ignorant les pouvoirs que pouvait receler cette mutante (car oui, il l’avait identifié comme mutante, bien qu’il sentait que ses mains étaient moins couvertes de sang que celles de ses petits camarades), la menaça en les pointant dans sa direction. « C’est bon, j’en ai une Tornade. Dis à Cyclope de procéder à l’extraction. » Il reporta ensuite entièrement son attention sur la jeune femme. Cherchant à la déstabiliser, il lui adressa ces quelques mots. « On tardera pas à mettre la main sur les autres pourritures de ton espèce. Alors je te préviens ma mignonne, si tu tentes le moindre geste, je n’hésiterai pas à me débarrasser de toi et à interroger un autre de tes pot… » « Poulay ! Achetez vos délicieux poulets ! Ils sont bons ; ils sentent bon ! Monsieur, avec des couteaux pareils, vous ne devriez avoir qu’une envie, c’est d’embrocher ces deux belles cuisses, n’est-ce pas ? »

code by Mandy

_________________
     
Healing factor or not...
That's around the time I lock eyes with him, that's when I notice it... the son nova bitch is smiling. Take me a second to realize... I am too. There's a part a' me that want to tear flesh and rend bone. A part that would rather than think. Used to believe that part a' me was inexhaustible. I was wrong. There is nothing left. He's taken it all. I almost want to say thanks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1733

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout est toujours une question de points de vue [pv Logan ]   Mar 29 Aoû - 18:01


Tout est toujours une question de points de vue
A

pparemment, Wanda ne se contenta pas de se retrouver face à l’homme qui arrivait en sens inverse dans la ruelle qu’elle avait arpentée au pas de course pour s’éloigner le plus possible des lieux du crime, elle lui avait également littéralement foncé dessus… tant pis pour elle, hein… Dans tous les cas, la surprise et le choc aidant, semble-t-il qu’elle soit tombée à terre. Pas brutalement non plus, mais suffisamment pour perdre d’une contenance qui pourtant lui serait d’une très grande aide en la circonstance, elle entendit vaguement la voix masculine de l’homme qui l’avait bousculée, suffisamment pour comprendre que leur « rencontre » n’était pas un hasard, mais elle ne comprit l’ampleur de la situation quand elle se redressa et se retrouva face à une véritable armoire à glace, manifestement décidée à lui faire payer des crimes pour lesquels elle méritait sans doute mille fois de payer en effet. Sauf que non… C’était ces vies innocentes ou celle de son frère, et qu’importe si c’était égoïste, elle choisissait Pietro, elle choisirait Pietro. Elle sentit malgré elle un frisson lui traverser l’échine en découvrant les griffes imposantes qui traversèrent ses main… Bon… Elle devait bien reconnaître qu’elle aurait préféré s’épargner de croiser quiconque, et encore moins un mutant de cette envergure. Qui était-il ? X-men ou justicier ? Les deux ? Apparemment, il appartenait à un groupe tout entier, qu’elle ait affaire à l’un des mutants surentraînés du professeur X semblait en conséquence être une hypothèse plus que probable. En l’occurrence, on est bien d’accord, ça ne changeait pas franchement grand-chose à son problème. Il comptait en découdre et si la prudence et l’envie de s’épargner plus de violence que nécessaire l’invitait à fuir, son devoir envers Magnéto la gardait sur place. S’il pensait qu’elle n’allait pas riposter. Elle allait d’ailleurs répliquer quand ils furent interrompus dans les prémices d’un combat qui aurait pu promettre d’être épiques par un vendeur de… poulet… Hein que… Oh puis merde. RP.

-Partez
, intima-t-elle au gêneur d’un ton ferme. Ce dernier se contenta de la regarder, décontenancé… Non mais vraiment… D’un geste ferme de la main, elle envoya valser l’homme contre le mur le plus proche. Pas assez pour l’assommer ou le blesser. Juste ce qu’il fallait pour qu’il admette – à juste titre – qu’il avait très certainement mieux à faire ailleurs. Et oui, c’était le cas, c’était forcément le cas, à n’en pas douter. L’homme se carapata sans demander son reste et Wanda puis de nouveau se concentrer sur son interlocuteur. Tu disais ? demanda-t-elle alors en adressant à l’homme un regard teinté de mépris.

Au moins, cette intervention pour le moins étonnante (et contrariante) aurait eu le mérite de lui permettre une petite démonstration des pouvoirs dont elle pouvait bien être capable… Elle n’avait pas vraiment envie de combattre, encore moins avec un homme qui au fond aurait pu être son allié à peu de choses prêt. Mais elle contentait surtout se montrer à la hauteur des attentes de Magnéto. En conséquence, elle ferait face.



code by Mandy


_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 146

MessageSujet: Re: Tout est toujours une question de points de vue [pv Logan ]   Sam 30 Déc - 18:20


Wanda Maximoff et James Howlett
Scarlet Witch et Wolverine
Tout est toujours une question de point de vue
U

ne interruption aussi grotesque et inattendue décontenança Logan qui, toujours penché au-dessus de la mutante, une main la tenant fermement par le col et une autre avec les griffes sorties pointées dans sa direction, resta immobile, comme figé, se demandant même si cette arrivée surnaturelle était, au fond, réel ou non. La jeune femme semblait elle aussi tout aussi médusée par cette intervention futile (mais nécessaire ; entre joueurs, admettons-le). « Partez. » Ce même mot était sortit exactement au même moment des lèvres des deux mutants. L'ordre avait de quoi être intimident. À un tel point d'ailleurs que le vendeur de poulet en devint figé à son tour. Puis finalement, la mutante montra la nature de ses pouvoirs en bousculant le type contre un mur, avec une douceur assez étonnante pour une membre de la Confrérie. Et par douceur, j'entends par là qu'il s'agissait juste d'une bousculade, un coup d'épaule comme l'aurait fait Logan s'il avait eu à intervenir, comme un maître chassant son chat de son dîner d'un geste de la main. James lança un regard à la jeune femme, cette dernière l'invitant avec beaucoup d'insolence à reprendre. « Je… Merci. » L'affaire avait été réglé rapidement et sans effusion de sang. Le mot de reconnaissance lui avait presque échappé par mégarde. Grâce à elle, cela faisait un casse-pied de puni sur 7 milliards d'autres peuplant la Terre. « … de tes potes donc. Un autre de tes potes », acheva Logan. Après un léger silence gêné, où James savait désormais à qui il avait à faire, il se racla légèrement la gorge avant de poursuivre. « Bref. La norme du Nice Guy veut que je t'en foute une pour avoir fait du mal à un innocent. Mais bon, pour cette fois je vais faire une exception. Contente toi juste d'être sage jusqu'à ce que je te ramène à l'Institut Charles Xavier. » Si Logan était décontenancé ? Un peu, oui ! Et ce n'était pas tant ses pouvoirs qui le gênaient. Une membre de la Confrérie des Mauvais Mutants ayant supposément causé un massacre avec ses camarades lors d'une manifestation de non-mutants bousculant légèrement un non-mutant exaspérant. Il y avait de quoi se poser des questions.

D'une poigne forte (tout de même, Wolverine restant Wolverine), il releva la mutante et la plaça dos à lui, ses deux mots maintenues dans le dos par une des siennes. « Tornade, il en est où le Cyclope pour l'extraction ? » « Extraction impossible de l'endroit où vous vous trouvez, Logan. Le massacre a été découvert par des passants. Pour ne pas éveiller de soupçons, il faut que tu t'en éloignes le plus possible avant que Scott puisse te récupérer. » « Fait chier. » Il jeta un regard mauvais à la mutante. « Vous m'emmerderez décidément jusqu'au bout, toi et ta bande de bras cassés. » Exerçant une légère pression dans son dos, il força la jeune femme à avancer, tout en continuant à la maintenir. « Avance sans faire d'histoire, et tout se passera bien pour toi. » Les deux mutants regagnèrent les rues principales. Après quelques minutes de marche, les faisant s'éloigner de la scène du crime : « C'est quoi ton nom à toi ? »

code by Mandy

_________________
     
Healing factor or not...
That's around the time I lock eyes with him, that's when I notice it... the son nova bitch is smiling. Take me a second to realize... I am too. There's a part a' me that want to tear flesh and rend bone. A part that would rather than think. Used to believe that part a' me was inexhaustible. I was wrong. There is nothing left. He's taken it all. I almost want to say thanks.


Dernière édition par James Howlett le Jeu 19 Avr - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1733

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout est toujours une question de points de vue [pv Logan ]   Sam 30 Déc - 18:58


Tout est toujours une question de points de vue
W

anda fut très surprise d'entendre son interlocuteur/adversaire la remercier. la remercier de quoi ? De les avoir débarrassés du vendeur de poulet importun ? Potentiellement... Va savoir, elle était un peu prise de court, elle devait bien l'admettre, d'autant qu'elle ne s'était vraiment pas attendue à ce que des remerciements s'échappe des lèvres du mutant... dans quelque circonstance que ce soit, d'ailleurs (même si elle ne se fondait jamais que sur de purs préjugés le concernant, les circonstances ne l'encourageaient pas forcément à considérer cet homme du meilleur oeil). Enfin, soit. En définitive, il daigna finir sa phrase. Seulement, agacée qu'elle avait été par l'intervention du vendeur qu'elle avait pour la peine légèrement bousculé, elle en avait complètement oublié le début. Bon, ça ne l'empêchait pas de deviner le sens général, ceci dit. Et si ça n'avait pas été le cas, elle aurait de toute manière compris quand l'homme parla de la conduire à l'institut Xavier. Bon, c'était donc bel et bien un x-men. Sans franchement de surprise, hein, elle ne voyait pas vraiment de qui il aurait pu s'agir d'autre. Elle allait répliquer (en mots ou en gestes, elle n'était pas vraiment décidée sur la question), mais elle n'en eut au final guère le temps, car l'homme prit le parti de l'immobiliser pour la faire avancer. Ben merci... Et il la mena sur plusieurs mètres de la sorte, qui plus est. Le bougre ne manquait pas de force, c'est le moins qu'on puisse dire, mais Wanda n'avait pas la moindre intention de s'en laisser compter.

-Scarlet Witch,
répondit-elle, qui n'allait bien évidemment pas donner ses vrais noms à son interocuteur. Même si ça ne changerait pas grand-chose, sans doute. Wanda Maximoff n'était personne pour la plupart... Mais pouvait-elle continuer de se considérer comme une Maximoff après ce qu'elle avait découvert de ses origines. Pietro arguerait que oui et lui en voudrait de ne serait-ce qu'avoir eu une autre pensée, mais elle n'était pas forcément de cet avis. Tu peux me lâcher, tu sais, répliqua-t-elle ensuite très posément. Si j'avais l'intention de fuir, je l'aurais déjà fait. Bon, elle était un peu présomptueuse, mais le fait est qu'elle pensait avoir le pouvoir de foutre une mandale à son interlocuteur si elle le voulait, mais elle n'était pas convaincue que ce soit la meilleure option. Charles sera sans doute ravi de me voir, je m'en voudrais de lui faire faux bond, ajouta-t-elle simplement.

Parce que qui disait institut disait Charles Xavier. Et on pouvait dire qu'à force de se côtoyer, elle commençait à bien le connaître. Et ceci dit, elle espérait bien décontenancer un peu son interlocuteur en évoquant Charles alors qu'elle était sans doute le croire mort. Encore fallait-il que Charles soit de retour à l'institut, ce que Wanda ne croyait qu'à moitié. Mais bon, elle bluffait.





code by Mandy


_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 146

MessageSujet: Re: Tout est toujours une question de points de vue [pv Logan ]   Jeu 19 Avr - 0:27


Wanda Maximoff et James Howlett
Scarlet Witch et Wolverine
Tout est toujours une question de point de vue
L

ogan avait réussi à attraper une cible parmi toutes celles qui avaient causé ce massacre et s'apprêtait à la ramener à l'Institut Charles Xavier pour… Euh… Pour… … Vous savez le problème avec les briefings de mission ? C'est que c'est chiant à lire. Alors bon, il avait brièvement survolé la première partie, ayant pour but d'empêcher le massacre de la Confrérie (Perdu), mais ne savait pas du tout ce qu'il fallait faire en second lieu. La ramener à la base pour l'interroger ? L'emprisonner ? Fallait-il seulement la ramener ? Demander aux autres X-Men ? Impossible, ça aurait été le meilleur moyen de donner à Cyclope de quoi se moquer de lui. Et plutôt mourir (Si seulement) que de donner le bâton pour se faire battre à cette tête de nœud.

Logan ne savait plus vraiment où il en était. Avec la mort de Charles qui lui pesait encore beaucoup sur les épaules… Bon sang, à quel moment les X-Men se sont dit que c'était une bonne idée de le laisser seul sans protection ? À chaque fois que le Professeur était appelé en dehors de l'Institut, il devait être accompagné de Jean, de Tornade, de Cyclope ou de Logan. Et là, qu'est-ce qu'il s'était passé ? Aucun des professeurs n'avait été contacté ce fameux jour. Le mutant s'en voulait chaque jour de ne pas avoir été là. De ne rien avoir pu faire. Et ça le préoccupait, le hantait. Il ne s'appliquait plus du tout dans ce qu'il faisait, la preuve présente dans cette opération.

Finalement, il décida donc de la ramener à l'Institut, malgré tout. Après avoir donné ses directives, il resta silencieux. La jeune femme lui lâcha le surnom qu'on lui donnait, Logan n'en demanda pas plus. Lui aussi avait tendance à se présenter sous le surnom qu'il portait. Celui de la membre de la Confrérie lui évoqua un souvenir lointain, mais rien de bien concret. Un nom lâché parmi tous ceux qui avaient commit des atrocités envers les non-mutants.

Les deux mutants se frayèrent un chemin parmi la foule, faisant se retourner certains passants sur leur passage. Ben oui, un type habillé entièrement de noir au visuel cuir (Tenue des opérations X-men obligatoire… Et il fallait l'admettre, plutôt pratique sur le terrain quand il y avait du grabuge) avec pour seule touche rompant l'aspect sombre une ceinture grise portant l'initiale X, assez imposante, tenant de force une jeune femme et la faisant avancer presque contre son gré, ça pouvait éveiller des soupçons. Sur ce, cette dernière émit l'hypothèse qu'il pouvait la lâcher, qu'elle n'allait pas s'enfuir et que si cela devait arriver, elle l'aurait déjà fait. Cela ne convainquit pas plus que ça Logan, qui néanmoins restait encore dans le flou concernant le potentiel de la jeune femme. Le faible aperçu qu'il avait pu voir sur ce vendeur devait cacher, selon lui, un plus fort potentiel. Puis soudain, elle évoqua Charles et le simple fait qu'il serait ravi de la voir. Cela déclencha un truc en Logan qui, malgré lui, le fit serrer sa prise plus fort. « Donc vous n'êtes au courant de rien… » Finalement, se laissant berner pas la fausse naïveté de sa cible et agacé de ses regards insistants autour d'eux, il lâcha prise. « Tu sais ce qui t'attend si tu manques à ta parole. »

Les deux mutants continuaient de progresser au milieu de la foule. Au loin, on pouvait entendre les sirènes de police et d'ambulance se rassembler à l'endroit où il y avait eu le massacre. Logan renifla avec mépris avant de s'adresser à la mutante qu'il ''escortait''. « Ça vous apporte quoi de faire ça ? À part rendre la communauté mutante plus détestable jour après jour ? »

code by Mandy

_________________
     
Healing factor or not...
That's around the time I lock eyes with him, that's when I notice it... the son nova bitch is smiling. Take me a second to realize... I am too. There's a part a' me that want to tear flesh and rend bone. A part that would rather than think. Used to believe that part a' me was inexhaustible. I was wrong. There is nothing left. He's taken it all. I almost want to say thanks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1733

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout est toujours une question de points de vue [pv Logan ]   Jeu 19 Avr - 18:44


Tout est toujours une question de points de vue
M

anifestement, son petit coup de bluff avait fonctionné, comme quoi, quand elle le voulait, Wanda était capable de manipuler certains esprits coriaces et ce sans utiliser ses pouvoirs. Elle avait de qui tenir, sans doute... même si elle ne le savait pas encore. Quoi qu'il en soit, elle avait obtenu gain de cause, et le mutant avait accepté de la lâcher. Est-ce qu'elle devait en profiter pour s'enfuir ? Peut-être, mais elle n'en fit rien. Et pour cause, elle savait que ses tentatives avaient de fortes chances de ne pas fonctionner. Elle avait plus d'un atout dans sa manche, certes, mais Wolverine n'était pas en reste non plus. Elle aurait possédé la super-vitesse de Pietro, elle s'y serait peut-être risquée... mais là, elle préférait ne rien faire pour le moment... qui sait, elle parviendrait peut-être à se trouver une issue à un moment ou à un autre. En attendant, la réponse de son interlocuteur semblait lui avoir révélé une information importante : contrairement à ce qu'il pouvait affirmer, ce n'était pas ele qui était ignorante, mais lui. Puisque des deux elle semblait être la seule à l'heure actuelle à savoir que le professeur Xavier était toujours en vie. Etait-ce une bonne chose ? Pas forcément, parce que si Logan l'avait menée à Charles, elle aurait été quasiment certaines de pouvoir s'en sortir. Là, en revanche, rien n'était moins sûr. Même si elle comptait bien mettre toutes les chances de son côté afin de pouvoir regagner au plus vite le QG de la confrérie. Non pas qu'elle soit impatiente de rejoindre ses "confrères", mais au moins, ses jours ne seraient - techniquement - plus en danger.

-Notre but n'a jamais été de nous faire aimer d'eux, répondit posément Wanda quand son interlocuteur l'interrogea sur les motivations des Confréristes. Elle ne savait même pas pourquoi elle prenait la peine de lui répondre, peut-être ne devrait-elle pas, d'autant que son discours, émoussé par les années, manquait aujourd'hui de sa ferveur d'autre fois. Mais répondre ne lu coûtait rien. Ils ne nous accepteront jamais, quoi que l'on fasse. Mais nous sommes la clé de l'avenir, pas eux, ajouta-t-elle, rabâchant ainsi un discours souvent prononcé par Magnéto.

Mais une fois encore, elle n'avait l'air que moyennement convaincue par ce qu'elle disait. Parce qu'elle ne l'était plu. Ses années d'errance avec Pietro et le sort cruel que l'on avait réservé à ses parents adoptifs conjugués à l'aide providentielle que Magnéto leur avait apporté à ce moment-là avaient fait naître dans un premier temps une réelle dévotion chez Wanda à la cause des Confréristes. Mais aujourd'hui, ce n'était plus pareil. Elle avait rencontré suffisamment d'exceptions à la règle pour savoir que tous les non-mutants ne se ressemblaient pas, et la Confrérie avait tué son frère. Littéralement. Elle n'était là que par obligation, résignation. Plus rien à voir avec la volonté ou l'ambition.




code by Mandy


_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 146

MessageSujet: Re: Tout est toujours une question de points de vue [pv Logan ]   Mer 25 Avr - 23:54


Wanda Maximoff et James Howlett
Scarlet Witch et Wolverine
Tout est toujours une question de point de vue
L

ogan avait finalement accepté de lâcher l'emprise qu'il avait sur la jeune mutante qu'il avait capturé. Malgré ce geste, il n'avait pas total confiance en elle non plus. Il comptait plus sur l'ignorance de cette dernière, qui semblait ne pas savoir pour la mort de Charles Xavier, et qui une fois qu'elle aurait retrouvé son Q.G., pourrait communiquer les informations à Magneto. (Car oui, comme dans tout nanar qui se respecte, le méchant retrouvera toujours son Q.G. et ne restera jamais prisonnier des gentils. Sinon, c'est fin du film ou l'arrêt de la série au troisième épisode.) Peut-être qu'en apprenant cette nouvelle, le manipulateur du métal comprendrait qui est le véritable ennemi, et que ce foutu conflit entre mutant n'avait plus aucune raison de continuer. Que le véritable ennemi n'était pas le pauvre boulanger vendant honnêtement son pain chaque matin, mais les vrais organisations terroristes discréditant la cause mutante et donnant à ceux qui en faisaient partis le rôle de danger contre l'humanité.

Néanmoins, elle ne posa aucune question, et se contenta de répondre à celle de Logan. Elle répondit par une phrase qui aurait pu faire sourire le mutant s'ils avaient été dans le même camp, expliquant que leur but n'avait jamais été de se faire aimer d'eux. « Sans blague. » rétorqua-t-il tout simplement, jetant un œil rapide derrière lui, là où les ambulances et les voitures de police continuaient de se rendre en nombre. En même temps, à quelle autre réponse aurait-il pu s'attendre ? À des excuses ? Logan serait prêt à promettre que le jour où il entendrait un membre de la Confrérie s'excuser et regretter les actes qu'il a commit, il accepterait sans broncher le code costume ridicule des Super-Héros du moment aux couleurs flashy et ridicules. En soit, c'était drôle quand on y réfléchissait. Les conversations avec les terroristes. ''Pourquoi t'as fait ça ?'' - ''Je ne les aimais pas.'' Un argumentaire équivalent à celui de petit Tommy, huit ans, jetant ses épinards par terre. ''Pourquoi t'as fait ça ?'' - ''J'aime pas ça.'' Même question. Même réponse.

Elle rabâcha ensuite le même discours que Logan avait déjà entendu maintes et maintes fois de la bouche d'un membre de la Confrérie. En ce qui concernait le premier argumentaire, Wolverine était toujours mitigé. Depuis plus de cent ans qu'il foulait cette terre, effectivement, les rapports entre les non-mutants et les mutants n'avaient pas évolués. Au contraire, cela avait même empiré, avec l'arrivée d’extrémistes dans l'Histoire, tel que ce Graydon Creed. Et la seule personne qui arrivait à maintenir Logan du côté ''Optimiste'' de la barrière n'était malheureusement plus là pour le faire. En revanche, il n'était pas du tout d'accord avec le deuxième argumentaire. « Arrête tes conneries. » lâcha-t-il soudainement, continuant de se frayer un chemin parmi la foule. « Ton pote Magneto a toujours parlé d'évolution de la race humaine. Sauf que vous vous contentez d'essayer d'inverser le rapport de force entre les mutants et les non-mutants. Si vous réussissez, l'espèce humaine n'aura pas évolué. Elle se sera contentée de stagner, attendant que ce même rapport de force s'échange, encore et encore. Et ça durera jusqu'à ce que l'espèce humaine entière, mutant comme non-mutant, s'autodétruise. C'est ça que vous voulez ? Car vous aurez beau faire tout ce que vous pourrez, les non-mutants ne s'éteindront jamais éternellement. Toi, qui est mutante, tu devrais le savoir mieux que quiconque. Les mutants ont été oppressé et ont réussi à parvenir à un équilibre avec les non-mutants. Alors peut-être que vous arriverez à renverser la situation. Mais les non-mutants subiront la même remontée que nous, et l'histoire se répétera, encore et encore. Une guerre sans fin, avec beaucoup trop de morts des deux côtés. C'est ça que vous voulez ? » Plus les deux mutants avançaient, plus l'agitation de la foule allant en direction du lieu de l'attentat se calmait. Logan emprunta les petites ruelles afin de couper son trajet pour aller plus vite. « Les non-mutants ne doivent pas disparaître. L'équilibre doit perdurer. Tu imagines un monde où ne vivraient que des mutants ? Ce serait la loi du plus fort. Et pense-tu vraiment que Magneto sera le plus fort ? Nous serons juste condamnés à vivre dans un monde où l'Anarchie prévaudra, où la loi du plus fort l'emportera et où l'unique mot guidant la vie des Hommes sera celui de ''survivre'' »

code by Mandy

_________________
     
Healing factor or not...
That's around the time I lock eyes with him, that's when I notice it... the son nova bitch is smiling. Take me a second to realize... I am too. There's a part a' me that want to tear flesh and rend bone. A part that would rather than think. Used to believe that part a' me was inexhaustible. I was wrong. There is nothing left. He's taken it all. I almost want to say thanks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1733

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout est toujours une question de points de vue [pv Logan ]   Jeu 26 Avr - 17:02


Tout est toujours une question de points de vue
W

anda avait adressé une réponse on ne peut plus classique à son interlocuteur, le discours de base, sans justification ni forcément de conviction puisqu'elle n'en possédait plus guère. Elle ne s'attendait pas le moins du monde à ce que, en retour, son ennemi semble-t-il naturel lui balance à la figure un pamphlet gigantesque qui résumait des idées qu'il n'avait en réalité pas besoin de lui asséner. Parce que Wanda pensait tout cela, et à la vérité, elle ne pensait pas du tout différemment. Peut-être que le discours de Logan aurait eu son petit effet sur un Confrériste aveugle et convaincu, qui n'aurait pas eu l'occasion de considérer le problème dans tous ses aspects, de considérer que la situation était toujours moins manichéenne qu'il semblerait. Oh, pour contredire la Confrérie, Wanda aurait usé d'arguments différents, sans doute moins pragmatiques et plus émotionnels, mais ça ne changeait rien. Son interlocuteur n'avait aucune nécessité de lui dire tout ça. Qu'attendait-il de sa part ? la convertir ? Elle n'y croyait pas le moins du monde, pour tout dire. Peut-être qu'il cherchait juste à passer le temps, va savoir. Dans tous les cas, la sorcière rouge demeura parfaitement imperméable à son discours, pas parce qu'elle était fermée à ses arguments ou déterminée à ne pas y accorder de crédit, juste parce qu'elle ne pouvait pas voir les choses de cette façon.

-Tu parles trop,
se contenta-t-elle finalement de dire, sans revenir un seul instant sur les mots qu'il venait de prononcer.

Peut-être qu'il aurait été intéressant de débattre sur la question, mais puisque c'était sans issue, elle n'estimait pas que cela soit nécessaire, tout au contraire, même. Ce n'était pas nécessaire parce que son opinion personnelle ne pouvait pas peser dans la balance, et elle serait bien incapable de contre-argumenter sans se montrer terriblement hypocrite, et au-delà d'hypocrite, même. Elle ne se voyait pas défendre des idées qui n'étaient plus réellement les siennes. Prétendre les cautionner, c'était une chose, les encourager, c'était en revanche une tout autre affaire.

-Ne gaspille pas ta salive avec moi, ce n'est vraiment pas la peine.

Ce qu'elle pensait totalement honnêtement. Non, vraiment, ses beaux discours trouveraient meilleur entendeur ailleurs.




code by Mandy


_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 146

MessageSujet: Re: Tout est toujours une question de points de vue [pv Logan ]   Ven 3 Aoû - 0:02


Wanda Maximoff et James Howlett
Scarlet Witch et Wolverine
Tout est toujours une question de point de vue
C

elle-là, il ne l'avait pas volé. Après, on s'étonnait et on pestait du fait que Logan ne soit pas un grand expressif. La Sorcière Rouge venait de briser tout le discours de son geôlier en une phrase. Et comme pour achever les restes, elle lui dit de ne pas gaspiller sa salive avec elle. James n'était pas un grand bavard. Le discours qu'il avait sorti, c'était celui que Charles lui avait rabâché durant des années et que le mutant avait tenté de retranscrire avec ses mots. Il avait mit un certain temps à l'imprimer et à y adhérer, pensant que les personnes à qui ce discours était adressé étaient irrécupérables. Et malheureusement, cette jeune femme le prouva une nouvelle fois aux yeux de Logan. Pourtant, il avait eu un pressentiment vis-à-vis d'elle. Il avait senti un… ''je ne sais quoi''. Déjà, de tous les membres de la Confrérie des Mauvais Mutants, c'était probablement la moins violente qu'il ait pu croiser. Alors, bizarrement, il avait senti quelque chose en elle. Une porte ouverte, une main tendue… Que dalle oui !

Logan était resté silencieux suite aux remarques de la jeune mutante. Elle lui avait clairement coupé l'herbe sous le pied. Il ne se serait pas contenu, un malencontreux ''salope'' aurait pu sortir de nul part. Un malheureux accident ! Cela aurait été terrible !… Terrible…

Pour le coup, il n'insista pas. Il avait compris le message. Il n'allait pas partir en Musical, un haut de forme sur la tête et un verre à shot dans une main, déclamant :
« Ne veux-tu pas t'échapper du rôle qu'on ne cesse de te faire jouer ? J'ai ce qu'il te faut, alors, viens avec moi en balade de l'autre côté de la palissade ! »(Ah, les versions françaises.) Non, rien d'aussi extravagant. Au bout d'un moment, il lâcha tout simplement un : « Tant pis pour toi. » Marquant une légère pause, il enchaîna
par : « Mais tant que vous continuerez vos conneries, soyez sûrs que vous me trouverez toujours sur votre chemin, quoi qu'il arrive. »

Les deux mutants se rapprochaient au fur et à mesure de la zone de récupération du Blackbird, situé sur le toit d'un immeuble. « Cyclope, j'arrive bientôt sur la Z.A. Prépare-toi à nous récup… » Un explosion au loin attira l'attention de Logan au milieu d'une foule qui s'immobilisa dans un premier temps, puis qui se précipita, telle une marée humaine, dans la direction opposée de l'action qui venait d'arriver.

code by Mandy

_________________
     
Healing factor or not...
That's around the time I lock eyes with him, that's when I notice it... the son nova bitch is smiling. Take me a second to realize... I am too. There's a part a' me that want to tear flesh and rend bone. A part that would rather than think. Used to believe that part a' me was inexhaustible. I was wrong. There is nothing left. He's taken it all. I almost want to say thanks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1733

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout est toujours une question de points de vue [pv Logan ]   Ven 3 Aoû - 23:48


Tout est toujours une question de points de vue
T

ant pis pour elle, oui. Sans doute... La jeune femme voudrait bien prétendre qu'elle ne pensait pas de cette manière de son côté, mais ce serait évidemment mentir, car la vérité, c'est qu'elle n'avait pas attendu que son interlocuteur prononce ces mots pour les penser de son côté. C'était quelque chose qu'elle pensait, et depuis un moment, maintenant. Son investissement au sein de la Confrérie avait été un choix (motivé par la reconnaissance qu'elle éprouvait à l'adresse de Magnéto, certes, mais quand bien même), mais à ce jour, la notion de choix ne pesait plus vraiment dans la balance. De nombreuses autres informations étaient venues peser dans la balance, qui avaient absolument tout changé. Pietro était mort par la faute de Magnéto, et ce dernier s'était garanti le soutien de Wanda, et donc surtout de ses pouvoirs dont elle était loin d'avoir encore exploré toutes les facettes en la menaçant. Et entre-temps, elle avait découvert qu'il était son père. Oui, tant pis pour elle. Si Wolverine était capable de comprendre tout ce qu'elle traversait, peut-être la situation serait-elle tout autre, mais il ne fallait évidemment pas y compter une seule seconde. Wanda n'avait pas envie de discuter de tout ça avec lui de toute façon. Si le mutant se contentait de l'avertir qu'il se trouverait toujours sur le chemin des confréristes, en soi, eh bien, soit. En toute honnêteté, ça ne manquait pas de lui faire une belle jambe. Plus que de se savoir embarquée par les x-men. Elle se la jouait pour ne pas perdre contenance, mais le fait est qu'elle ne se sentait pas sereine à l'heure actuelle, d'autant plus qu'elle n'entrevoyait aucune échappatoire... à moins d'un coup de pouce du destin ?

Et quand on parle du loup. Une explosion à proximité. Et pour le coup, si c'était un coup des siens, la jeune femme n'avait pas du tout été mise au courant de la situation. En tout cas, cette dernière déstabilisa suffisamment Wolverine pour qu'elle réussisse à se libérer de son emprise. La jeune femme, pour faire bonne mesure, en profita pour faire valser Logan à plusieurs mètres du sol avant de le faire atterrir le plus violemment possible contre l'immeuble le plus proche.

-Désolée,
souffla-t-elle, presque par réflexe, avant de prendre la tangente.






code by Mandy


_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tout est toujours une question de points de vue [pv Logan ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout est toujours une question de points de vue [pv Logan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Deconnection Edge, 3G, HSPDA en auto ?
» Toujours une question de matos
» Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Titanic
» question d'elfe
» On a toujours le choix...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Reste du monde :: Washington City :: Washington's Streets-