Roulettes sur pattes. [feat. Charles Xavier]


Partagez | .
 

 Roulettes sur pattes. [feat. Charles Xavier]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 131

MessageSujet: Roulettes sur pattes. [feat. Charles Xavier]   Mer 14 Juin - 10:16


Charles Xavier et James Howlett
Professeur X et Wolverine
Roulettes sur pattes.
L

ogan était affalé dans le canapé du grand salon de l'Institut Charles Xavier. La télévision avait été allumée par les élèves et constituait un fond sonore auquel le mutant n'accordait aucune importance. James n'avait pas beaucoup dormi ces derniers temps. Il était devenu encore plus irritable qu'avant avec ses collègues mais restait correct et toujours très protecteur avec ses élèves. Il donnait cependant moins cours que d'habitude depuis qu'il vagabondait afin de retrouver le meurtrier de Charles. Les autres lui reprochaient de ne pas avoir fait son deuil. Et c'était vrai, Logan souffrait, encore. Heureusement, il pouvait compter sur Tornade qui avait fait office d'oreille attentive, ou plutôt de défouloir verbal pour James. Alors qu'il se faisait tard et que les élèves commençaient à aller se coucher chacun, Logan se leva puis quitta le salon, disant bonne nuit à ceux qui passaient à côté de lui. Il alla jusqu'à l'ascenseur puis appuya sur le bouton du dernier sous-sol, qui le conduisit jusqu'au Q.G. des X-Men. Durant le trajet, il sortit un cigare de sa poche qu'il alluma et sur lequel il commença à tirer plusieurs lattes. Il poussa un long soupir, juste avant que les portes de l'ascenseur ne s'ouvrent pour enfin le laisser sortir.

Arrivé au dernier sous-sol de l'Institut, il déambula un peu dans les pièces en faisant bien attention de toucher à rien. De manière générale, il s'était plus accoutumé à fréquenter les salles d'entraînements virtuels plutôt que les autres. Il y venait souvent pour s'entraîner lui-même, mais également pour former les jeunes X-Men. Son seul regret était de ne pas encore avoir pu y emmener Scott afin que les deux mutants puissent s'y faire quelques échanges. En continuant sa marche, il réajusta correctement sa veste marron qu'il avait mit à l'arrache en quittant le canapé du grand salon. Il passa brièvement dans le hangar où se trouvait le Blackbird, qui commençait à prendre la poussière soit dit en passant, pensant qu'il serait temps un jour qu'il demande à Jean ou à Tornade de lui apprendre à piloter cet engin. C'était probablement le seul appareil volant sur lequel il se sentait à peu près en sécurité. Il continuait de tirer plusieurs lattes sur son cigare, jusqu'à ce qu'il arrive enfin devant la salle du Cérébro. Là, il éteignit son cigare en écrasant le côté de la braise dans la paume de sa main. Devant la grosse porte en métal se trouvait le fauteuil de Charles que Logan avait lui-même mit ici. Cela pouvait sembler stupide, mais c'était ici qu'il venait pour se recueillir. Il restait là, debout, immobile et silencieux. Et il réfléchissait. À pleins de choses. À trop de choses.

Puis soudain, sa super-ouïe lui permit d'entendre les portes de l’ascenseur s'ouvrir au loin. Au départ, il pensait qu'il s'agissait de Tornade qui descendait le retrouver, s'inquiétant de ne pas le voir remonter, comme toujours. Mais en reniflant deux fois de suite, son super-odorat ne lui permit pas de reconnaître la personne qui arrivait… Et ça, ce n'était pas normal. Il se planqua aussitôt dans une des salles puis sortit lentement les griffes en Adamantium de sa main droite… Et lorsque l'individu passa à sa portée, il l'attrapa violemment par le col et le colla brusquement contre le mur le plus proche, le menaçant juste en dessous de la gorge avec ses trois lames. ''Je te préviens… Si je vois quoi que ce soit bouger, apparaître… Si je commence à me sentir mal où quoi que ce soit d'autres… Je n'hésiterai pas à repeindre ces murs avec ton sang. Maintenant, tu vas me dire qui t'es et ce que tu fous ici. Tout de suite !''

code by Mandy

_________________
     
Healing factor or not...
That's around the time I lock eyes with him, that's when I notice it... the son nova bitch is smiling. Take me a second to realize... I am too. There's a part a' me that want to tear flesh and rend bone. A part that would rather than think. Used to believe that part a' me was inexhaustible. I was wrong. There is nothing left. He's taken it all. I almost want to say thanks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 569

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Roulettes sur pattes. [feat. Charles Xavier]   Ven 11 Aoû - 17:09

Roulettes sur pattes.
Il était temps, il était vraiment temps maintenant pour lui de retourner à l’institut qui portait son nom, afin de retrouver ses amis et élèves. Cela faisait un moment maintenant que le jeune homme qu’il était devenu errait ici et là à New-York, il était temps qu’il rentre à la maison. Il avait cherché à se faire le plus discret possible, afin de ne pas attirer l’attention sur lui pour que le « dieu » qui l’avait tué ne s’en prenne pas à nouveau à lui (c’était qu’il n’allait pas pouvoir s’en sortir deux fois de la même manière en fait). Mais maintenant, il ne pouvait pas continuer de faire croire à ses proches qu’il était mort. Tout le monde pensait que Charles Xavier était mort, il était évident qu’ils devaient souffrir. Enfin, Charles sans prétention pensait quand même que sa mort n’avait pas été de tout repos pour les personnes se trouvant à l’institut. Le mutant savait parfaitement que l’école était entre de bonnes mains, ce n’était pas ce qui le préoccupait le plus. Il avait simplement considéré qu’il était enfin temps qu’il arrête de se faire passer pour mort. Même si bien sûr, cela n’allait pas être évident de faire comprendre à tout le monde qu’il était bel et bien Charles Xavier. Heureusement que le professeur X avait plus d’un tour dans son sac et qu’il pouvait se servir de ses pouvoirs pour ça.

Le « jeune » homme se rendit donc à l’école pour mutant en taxi, il était tard quand il arriva. La plupart des élèves devaient déjà être couchés, ce qui arrangeait assez bien ses affaires. Ce n’était pas qu’il ne voulait pas les croiser, leur avouer à tous la vérité, mais il valait mieux qu’il y aille petit à petit. Il allait se contenter de croiser quelqu’un qui allait le croire, qui allait considérer qu’il était bel et bien Charles Xavier. Quand il passa les portes de l’institut, le mutant ne manqua quand même pas de se dire que l’endroit n’était pas assez sécurisé. Mais soit, il avança donc sur ses deux jambes. Il fit usage de ses pouvoirs afin de rester parfaitement invisible, jusqu’à l’ascenseur qui devait le conduire jusqu’à Cérébro. Il était encore dans l’ascenseur, quand il capta la présence de Logan, ça sera parfait. À peine les portes s’étaient ouvertes que l’homme fonda sur lui, l’attrapant par le col avant de de le pousser brusquement sur le mur le plus proches, ses lames proches de sa gorge. Il n’en attendait pas réellement moins de la part de Logan, il devait bien l’avouer.

« Si j’étais toi, je ne ferais pas ça Logan. » Dit-il avec une assurance sans faille. Il savait que Logan était puissant et que s’il voulait le tuer, il en serait capable. Mais il l’en empêcherait. « Je n’ai pas vraiment qu’on tâche les murs de mon école de sang, même les parties qui ne sont pas autorisés aux élèves. » Ces propos étaient évidemment là dans le but d’éveiller la curiosité de l’homme. « Et dans tous les cas, tu ferais une grave erreur James. »
Code by Gwenn

_________________
Pour le bien de tout le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 131

MessageSujet: Re: Roulettes sur pattes. [feat. Charles Xavier]   Sam 23 Déc - 1:06


Charles Xavier et James Howlett
Professeur X et Wolverine
Roulettes sur pattes.
R

ares étaient ceux qui pouvaient rejoindre le Q.G. des X-Men sans être remarqués ou sans déclencher l'alarme qui avertissaient tous les professeurs de l'arrivée d'un inconnue au sein de l'Institut. Les seuls pouvant rejoindre cet endroit faisaient soit parti du corps enseignant, soit des élèves (ces derniers ayant pour interdiction de s'y rendre sans l'autorisation d'un professeur et non-accompagné). Hors, en cet instant précis, ce type n'appartenait à aucune des deux catégories. Son visage ne disait rien à Logan. Son odeur non plus. Tout ce qui émanait de ce type, pour le moment, ne lui rappelait rien de familier ou de rassurant. De plus, avec les derniers événements qui étaient survenus à l'Institut et dans la vie du mutant, ce pauvre type pouvait encore s'estimer heureux de respirer un peu plus longtemps.

En y réfléchissant, Charles Xavier, outre le fait que Logan ignorait complètement qu'il s'agissait de lui à ce moment là, n'avait vraiment pas fait le bon choix en décidant de rejoindre le mutant aux griffes d'Adamantium pour son grand retour. En regardant bien, des cinq professeurs majeurs de l'Institut, il a fallut qu'il choisisse le plus violent et le plus bestial. Une personne sensée serait aller directement allée voir Tornade ou Jean Grey. Ou encore même le Cyclope, bien qu'en analysant attentivement la liste, ça aurait été la dernière personne que Logan serait allé retrouver. Le Fauve également, ce bon vieux Hank, aurait probablement été moins agressif que Wolverine, bien que plus poilu, car sa raison de scientifique l'aurait poussé à faire tourner ses méninges afin de comprendre pourquoi et comment ce type pourrait être Charles Xavier, plutôt que de lui bondir et de lui hurler dessus jusqu'à ce qu'il dise tout ce qu'il avait à dire. Non, vraiment, le choix de Logan comme personne référente au retour du Professeur X à l'Institut (outre le fait qu'il était à ce moment là le seul personnage joué) était vraiment curieux.

Mais revenons à l'instant présent. Logan maintenant le nouveau contre un mur, les pieds légèrement décollés du sol, le maintenant d'une poigne ferme de sa main droite et le menaçant avec les griffes sortant de sa main gauche. Le type semblait impassible. Très calme. Trop calme. Et bon sang qu'est-ce que ça agaçait Logan. Il usa même d'un sarcasme, ne voulant pas tâcher les beaux murs de son école. Dans des moments comme celui-là, il était fortement déconseillé de vouloir faire de l'esprit avec lui. Ne faisant aucun rapprochement, il compris juste qu'il était tombé sur un enfoiré qui voulait s'approprier l'école après la mort de son ami. Prêt à en lui en envoyer une en plein dans la tronche, il fut néanmoins interloqué par le fait que ce type son véritable prénom. Une fois encore, forcé de devoir faire le deuil de son ami il y a quelques déjà, la première chose à laquelle pensa James fut qu'il s'agissait d'un type l'ayant tourmenté dans son passé. Un type du genre de Dents-de-Sable qui lui avait vivre un enfer durant de très nombreuses années, jusqu'à ce que Logan puisse définitivement s'en libérer en rejoignant l'Institut Charles Xavier.

D'un geste brusque, Logan frappa brutalement le mur juste à côté du visage du nouveau venu, enfonçant ses griffes dans la surface métallique, avant de les ressortir afin de les aligner pile devant les yeux du fauteur de trouble. D'une voix rauque, il lui posa cette question qui résonna comme un ultime coup de semonce.
« Bordel t'es qui ?! » Sa respiration, puissante, bestiale, n'avait rien de rassurant. Une corde sensible avait été touché. Dans l'esprit de Logan, tout défilait à mille kilomètres à la minute, cherchant qui était ce type et comment cela se faisait-il qu'il le connaissant. Et pourtant… Cette façon de parler, ce calme devant la dangerosité d'une situation lui disait cruellement quelque chose… Mais quoi ? Pour le moment, il était beaucoup trop hors de lui-même pour le savoir…

code by Mandy

_________________
     
Healing factor or not...
That's around the time I lock eyes with him, that's when I notice it... the son nova bitch is smiling. Take me a second to realize... I am too. There's a part a' me that want to tear flesh and rend bone. A part that would rather than think. Used to believe that part a' me was inexhaustible. I was wrong. There is nothing left. He's taken it all. I almost want to say thanks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 569

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Roulettes sur pattes. [feat. Charles Xavier]   Mar 13 Fév - 16:48

Roulettes sur pattes.
Charles devrait sans doute se montrer bien plus direct qu’il ne l’était, parce que de toute évidence ses subtilités ne parvenaient pas à faire comprendre à Logan qui il était. C’était sûr que si le jeune homme qu’il était maintenant s’était rendu auprès de Jean, elle n’aurait pas mis longtemps – elle – pour comprendre qui il était. Mais en même temps, cette situation aurait été quand même beaucoup trop simple sans doute, Charles se découvrait un petit côté masochiste sans doute. Dans tous les cas, il se retrouvait donc toujours plaqué vivement contre le mur, sans pouvoir réellement bouger – mais si Logan cherchait à réellement le tuer, il ne le laisserait pas faire… une fois pas deux, il n’avait pas de nouveau corps de rechange – et attendait le moment où son ami allait enfin comprendre où il voulait en venir. Le « James » était censé le mettre sur le voie, mais sa manière de procéder sembla plus l’énerver qu’autre chose. Soit…

Charles ne se démonta pas plus que ça, encore une fois, quand Wolverine planta vivement ses griffes dans le mur. Il tourna un instant son regard vers le trou qui se trouvait maintenant à côté de sa tête… il ne savait pas exactement combien de temps son école allait tenir debout avec un énergumène comme lui, s’il n’était pas là pour le contenir un peu. Mais bon, en même temps, ça prouvait bien que son école était en sécurité quand même.

« J’espère que vous n’avez pas dépensé toute l’argent de l’école pendant mon absence. »
Dit-il alors dans un soupir, sachant parfaitement qu’il jouait sans doute encore un peu trop avec le feu.

Parce qu’il était évident que Charles devait se montrer plus explicite, plus clair et qu’il devait dire les choses clairement à son interlocuteur. Ce qu’il allait faire bien sûr, parce qu’il n’avait pas spécialement envie de voir Logan tenter de traverser ses yeux avec ses griffes. Et le « jeune » homme était bien placé quand même pour savoir que le mutant pouvait se montrer quand même particulièrement violent par moment, se laissant emporter par ses instincts bestiaux. Bref, il devait se montrer plus clair.

« J’avais cru que tu serais capable de me reconnaître, toi, James. Mais j’ai dû me tromper. Cela m’arrive parfois. » Bon, c’était le cas souvent en réalité, mais il n’appréciait pas réellement de le reconnaître. Parce que s’il ne se trompait pas, Charles ne serait pas mort maintenant. « C’est moi, Charles. » Dit-il alors, en plongeant son regard dans celui de Logan. Et parce qu’il se doutait que des simples paroles n’allaient pas suffire à le convaincre, il décida de se montrer encore plus explicite et de rentrer une nouvelle fois dans son esprit, comme il en avait si souvent l’habitude. Tout cela dans le but de lui montrer quelques images, celle de sa mort dans le corps qu’il avait autrefois et celle de sa renaissance dans celui qu’il avait aujourd’hui. Si avec ça il ne comprenait pas, Charles ne voyait pas ce qu’il allait pouvoir faire.
Code by Gwenn

_________________
Pour le bien de tout le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 131

MessageSujet: Re: Roulettes sur pattes. [feat. Charles Xavier]   Lun 23 Avr - 0:13


Charles Xavier et James Howlett
Professeur X et Wolverine
Roulettes sur pattes.
L

ogan se sentait comme une bête en cage. Malgré le fait que cet homme soit à sa merci (du moins, c'est ce qu'il pensait), il détestait la manière qu'il avait de jouer avec lui. Cela renversait les positions du dominant et du dominé. Plus cet inconnu jouait avec lui, plus James grognait de rage. Dans des situations comme celle-ci, le seul répondant du mutant était représenté par ces grognements… Dès fois, ça pouvait être intimident. À d'autres moments, c'était tout simplement ridicule.

Oui, ce type allait devoir être plus concret s'il ne voulait pas finir planté telle une vulgaire brochette. Après la disparition de Charles Xavier, Logan avait fui, une fois de plus, allant combler son malheur dans les bières bon marché d'un vulgaire bar d'auto-route, cherchant tel un aveugle dans un labyrinthe ce qui avait bien pu arriver à son nouvel ami. Une erreur de plus, montrant bien que contrairement aux apparences, Wolverine avait plus tendance à fuir les responsabilités plutôt qu'à s'y confronter directement. Chose dont il a certainement dû s'apercevoir au bout d'un moment, puisqu'il était finalement revenu en se jurant de protéger ces jeunes mutants jusqu'à son dernier souffle. Autant dire pour l'éternité dans ce cas là. Au fond de lui, il était sûr que ça aurait été la dernière volonté de son ami à son égard.

Et donc, la protection de ces élèves devait commencer par le recadrage de quelconque connards inconnus au bataillon réussissant à entrer dans l'Institut sans mettre en alerte le système de sécurité. Y en avait-il seulement un, se disait en fin de compte Logan ?.. Bah ! Ce n'était pas le moment de se poser la question ! L'autre type continuait de jouer avec lui en évoquant les fonds de l'école. Le mutant aux griffes d'Adamantium s'apprêtait à répliquer beaucoup plus violemment que jusqu'à maintenant, prenant une profonde inspiration comme coup de semonce, mais il fut interrompu dans son action par la dernière révélation. Un silence s'en suivit cette phrase… « C'est moi, Charles. » Ces trois mots raisonnaient dans la tête de Logan. Sa respiration, moins forte et moins bestiale, le mutant détacha chaque mots qui sortirent de sa bouche. « C'est quoi ces conneries..? » Sa voix était rauque, caverneuse.

Soudainement, tout devint noir. Tout disparu autour de Logan. Les couloirs du Q.G. des X-Men, le prétendu Charles… James se retrouva dans les rues de New York au milieu d'une foule de gens. À en croire les affiches et la bannières brandis, il se trouver dans énième manifestation en faveur de la loi du fichage des mutants. Une foule imposante, oppressante, dont Logan ne désirait qu'une chose : s'en échapper ; s'en libérer. Se frayant un chemin au milieu des gens qui avançaient d'un même pas vers leur cause commune, il se retrouva face à une scène qui semblait figée dans le temps. Deux hommes se faisant face. L'un d'eux avait comme le visage flouté. Concernant l'autre, il s'agissait de Charles, dans son fauteuil, tel que l'Immortel l'avait toujours connu. Mais avant qu'il ne puisse entreprendre d'aller à sa rencontre, l'individu au visage flouté le poignarda soudainement, déclenchant un cri de rage bestial de la part de Logan. Mais à peine l'action eut lieu qu'elle fut remplacée par une autre, où le mutant assista au réveil d'un homme, cet homme qu'il avait confronté dans le Q.G. des X-Men. En observant les agissements de cet homme qui semblait ne pas le voir, le lien se fit aussitôt dans l'esprit de James.

De retour à la réalité, Logan rangea doucement ses griffes puis lâcha l'homme qui lui faisait face, encore troublé de ce qu'il venait de voir. Il hésita un instant à exiger de la part de ce dernier qu'il ouvre la porte du Cérébro afin de prouver une fois pour toute qu'il était Charles Xavier. Malheureusement, si la vision qu'il avait eu s'avérait juste, ce serait chose impossible. L'âme lui faisant face étant celle du Professeur X, mais pas son corps. Et donc, pas ses yeux. Son regard resta figé quelques instants sur le fauteuil roulant de son ami. Finalement, il fit quelques pas en direction de l'ascenseur, en silence, puis s'arrêta. Il tourna légèrement la tête en direction de nouveau venu. Il devait en avoir la certitude. Il ne devait pas douter. « Ces enfants sont le meilleur espoir de la cause mutante… »

code by Mandy

_________________
     
Healing factor or not...
That's around the time I lock eyes with him, that's when I notice it... the son nova bitch is smiling. Take me a second to realize... I am too. There's a part a' me that want to tear flesh and rend bone. A part that would rather than think. Used to believe that part a' me was inexhaustible. I was wrong. There is nothing left. He's taken it all. I almost want to say thanks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Roulettes sur pattes. [feat. Charles Xavier]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Roulettes sur pattes. [feat. Charles Xavier]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The game of minds // feat Charles Xavier
» LE FLEAU (Juggernaut)
» [News]Wolverine and The X-Men
» Les liens se forgent dans les années (Scott)
» Pourquoi sommes-nous un problème ? [PV Charles Xavier]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Reste du monde :: Autres lieux des USA :: Xavier Institute :: Q.G. X-Men-