Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)


Partagez | .
 

 Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 897

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Dim 11 Juin - 19:19

Les amis de mes amis sont mes amis.
Quand il avait rencontré Peter pour la première fois, Pietro ne pensait pas que leurs chemins se recroiseraient de cette manière. Et pourtant c’était le cas. Enfin, concrètement, leurs chemins se croisaient parce que Pietro cherchait Peter, dans le but de lui parler de ce qu’il avait découvert auprès de Wanda. Donc, ce n’était en aucun cas le fruit du hasard. Ce qui était juste hasardeux, c’était le fait que sa sœur lui parle d’un ami de cet inconnu qu’il avait rencontré par hasard, qu’il avait fini par apprécier au fil de la conversation. Et il fallait que ce soit pile poil ce jeune homme qu’il avait croisé par hasard qui se retrouvait être celui qu’il cherchait pour sauver une créature (un arbre géant ou un truc comme ça, d’après ce qu’il avait compris avec Wanda). En un sens, cela tombait assez bien donc, même si la situation était loin d’être parfaite. Parce que Pietro cherchait le jeune homme dans le but de lui apprendre que l’un de ses amis se retrouvait enfermé dans le QG de la Confrérie, un groupe de mutant terroriste. Il y avait bien mieux comme nouvelle à apprendre à quelqu’un, quand même.

Heureusement que Peter avait eu la bonne idée de lui dire où il avait des chances de le trouver, parce que ça n’aurait vraiment pas été évident pour lui de le retrouver autrement. Pietro pouvait parcourir un maximum de kilomètre en peu de temps, ce n’était pas pour autant qu’il pouvait forcément trouver quelqu’un dans un pays aussi grand que les États-Unis. Et rien ne lui disait que Peter était encore dans le coin. Enfin si, pour le coup, il était dans le coin et il avait réussi à le contacter pour pouvoir lui parler de ce qu’il avait à lui dire. Le destin était quand même bien fait. Pietro se rendit donc au point de rendez-vous qu’ils avaient convenu avec Peter, attendant qu’il arrive. Le jeune homme savait être patient par moment, mais ce n’était pas non plus son for. Et dans ce genre de situation, ça l’était d’autant moins parce qu’il fallait vraiment qu’il parle rapidement à Peter Quill, pour qu’ils puissent rapidement mettre en place le sauvetage du colosse végétal enfermé avec les confréristes. Quand Peter arriva, Pietro ne put s’empêcher de rentrer dans le vif du sujet. En grande partie parce qu’ils n’avaient pas non plus du temps à perdre.

« Salut Peter ! »
Il prit quand même la peine de le saluer, parce qu’il n’allait pas lui sauter à la gorge non plus. « J’ai un truc super important à te dire. » Pietro n’allait de toute façon pas commencer à lui demander s’il allait bien. Logiquement, si l’un de ses amis était disparu, il ne pourrait pas vraiment aller bien. En tout cas, il fallait qu’il lui dise ce qu’il avait à lui dire. « Tu connais un certain Groot ? »

Ça c’était juste pour s’assurer que le Peter Quill dont sa sœur lui avait parlé était bien celui qu’il connaissait, sait-on jamais.
Code by Gwenn


_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 875

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Lun 12 Juin - 21:04


Les amis de mes amis sont mes amis.
P

lus le temps passait, plus Peter se désespérait de retrouver un jour ou l'autre Groot. Ils avaient tout tenté, exploré toutes les pistes, et ils n'avaient absolument rien trouvé. Et c'était un comble, tout de même, de ne plus retrouver la trace du gardien de la galaxie supposé passer le moins inaperçu, c'était pourtant le cas. Certes, la Terre était une grande planète (si Groot était encore sur Terre), mais Peter songeait que la siilloner tout entière ne changerait rien à la situation actuelle. Hors de question de repartir sans lui ou sans au moins découvrir ce qui lui arrivait, c'est certain, mais en attendant, l'état de la situation procurait à Star-Lord un sentiment de profonde impuissance, et c'était sérieusement agaçant de n'avoir de prise sur rien. Ce n'était même pas comme s'ils avaient un semblant de début de piste concernant le colosse végétal, ils étaient dans l'ignorance la plus totale. Bref... quand Pietro demanda à le voir, ne s'imaginant pas une seule seconde de ce qu'il allait lui apprendre, Peter devait bien admettre accepter de le voir à contrecoeur. Il était convaincu dans tous les cas d'avoir mieux à faire. Certes, il trouvait Pietro très sympathique (sans doute parce qu'il se reconnaissait en partie en lui, ça devait forcément aider), mais il n'était pas capable de gérer le problème des autres alors qu'il était confronté aux siens propres (oui, c'était égoïste, mais qu'importe). Car oui, il était convaincu que c'était de cela qu'il s'agissait, que Pietro rencontrait l'un ou l'autre souci et avait besoin de son aide. Après tout, il lui avait bien laissé comprendre que c'était important. Et il n'était tout simplement pas d'humeur à gérer cela. Enfin, malgré tout, il fit l'effort de se présenter sur les lieux de leur rendez-vous.

Ceci dit, après seulement quelques secondes de conversation, Peter devait bien reconnaître avoir eu tort quant aux intentions de Pietro, parce que ce qu'il avait à dire ne le concernait pas directement, et avait toutes les chances d'être effectivement important. Il n'en revenait pas d'entendre son interlocuteur prononcer ainsi le nom de Groot, alors qu'il était convaincu de ne pas l'avoir évoqué avec lui jusqu'alors, mais il n'allait certainement pas s'en plaindre, bien au contraire, entendre ce nom de la part de quelqu'un qui ne soit pas un gardien de la Galaxie, et donc susceptible d'avoir de nouvelles informations à leur communiquer, c'était à ses yeux une véritable aubaine. Il ne manqua pas, d'ailleurs, de laisser comprendre, sans l'ombre d'un doute, à son interlocuteur qu'il avait en effet parfaitement connaissance de ce nom, et il était même heureux de l'entendre, même si rien ne garantissait que Pietro lui parle de Groot pour lui annoncer de bonnes nouvelles.

-Tu sais où il est ?
demanda-t-il donc précipitamment, et sans y mettre plus de forme.



code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 897

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Lun 7 Aoû - 11:10

Les amis de mes amis sont mes amis.
Peter répondit par une question à la sienne, mais Pietro n’eut pas réellement besoin d’autre chose pour savoir que c’était bon… Peter Quill que sa sœur avait mentionné était bien l’homme qu’il avait sous les yeux. S’il n’avait pas connu Groot, il était évident que ce dernier ne lui aurait pas demandé s’il savait où il se trouvait. Comme quoi, le hasard faisait mine de rien réellement du bien par moment. Pietro aurait très bien pu ne jamais rencontrer Peter, leur rencontre n’était pas spécialement romanesque d’ailleurs. Ils s’étaient croisés à Central Park, les débuts avaient été quelque peu particuliers d’ailleurs, avant de finalement s’entendre assez bien. Et tout cela, avant que Wanda ne lui parle d’un arbre parlant (sérieusement, un arbre parlant quand même) enlevé par la Confrérie des Mauvais Mutants et qui s’avère être le pote de ce Peter… bref, le destin faisait bien les choses par moment. Comme quoi, c’était une bonne chose de se reposer sur la chance, même si à trop jouer avec celle-ci, on pouvait rapidement se brûler les ailes.

« Ouais je sais où il est. » Dit-il alors, sans perdre un instant avant de reprendre la parole. « Tu sais, ma sœur dont je t’ai parlé. Elle m’a dit qu’il y avait un genre d’arbre enfermé par les terroristes pour qui je travaillais. Elle m’en a parlé pour que je l’aide à le sortir de là. Et il lui a parlé de toi et de tes amis. »

Donc, Peter comprendrait sans doute qu’il avait fait le lien entre les informations que le colosse végétal avait donné à Wanda et ce qu’il savait déjà. En tout cas, Pietro devait bien avouer qu’il appréciait de pouvoir aider Wanda, mais aussi d’aider Peter. Il ne savait pas exactement ce qui c’était passé, mais puisque le Groot se trouvait enfermé dans une cage à la confrérie et que Peter ne semblait pas savoir où il était (en même temps, normale), ça allait donc l’aider.

« Je vais t’aider à le sortir de là. On va avoir besoin d’être plusieurs. Je connais bien les lieux, je pourrais vous faire entrer facilement. »
Autant dire que Pietro n’avait pas l’intention de juste balancer l’information à Peter et le laisser se démerder ensuite. Le QG de la confrérie n’était pas vraiment évident quand on ne le connaissait pas. Et vu qu’ils allaient avoir à faire à des mutants – très puissants pour certain – ils ne pouvaient pas juste foncer dans le tas. « D’après ce que j’ai compris, il ne va pas falloir trop tarder à le sortir de là. »

En même temps, quand on se retrouvait prisonnier de la confrérie, ce n’était jamais une très bonne chose. Même quand on n’était pas prisonnier d’ailleurs. Techniquement, Wanda ne l’était pas, ça ne l’empêchait pas de ne pas avoir toute sa liberté et d’être utilisé comme une arme. Et puis, mine de rien, Pietro devait bien avouer que ça lui disait bien de contre carrer un plan de Magnéto. Même si cela concernait aussi Liv.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 875

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Mar 8 Aoû - 18:33


Les amis de mes amis sont mes amis.
P

leter éprouva un immense soulagement quand Pietro lui assura qu'il savait où se trouvait Groot. Certes, c'était presque absurde de se dire que le seul humain avec lequel il ait pris la peine de sympathiser depuis qu'il avait remis les pieds sur terre était celui-là même qui, miraculeusement, pouvait le mettre sur la piste du colosse végétal qu'il recherchait, avec les gardiens de la Galaxie, depuis ce qui lui semblait être une immense éternité tant l'absence de son ami se laissait sentir au quotidien. Il savait où il était... à ce sujet, Star-Lord avait un milliard de questions à poser à son interlocuteur, mais il laissa à ce dernier le soin de prendre les devants. Vu les circonstances, il ne voulait pas le faire mariner, et le jeune homme l'en remerciait intérieurement, il n'y avait guère de temps pour les fanfaronnades, loin s'en faut. Il parla donc de sa soeur, cette soeur jumelle qu'il avait déjà mentionnée sans que Peter ait jamais l'occasion de la rencontrer. Sa soeur travaillait encore pour les mutants que Pietro avait décidé de quitter au péril de sa vie, et c'était ces mutants qui retenaient Groot prisonnier. C'était donc ça... Au fond, Peter aurait peut-être dû tiquer. Un groupe de mutants qui se qualifiaient eux-mêmes comme mauvais, c'était un peu ce qui semblait le plus susceptible, sur sa bonne vieille planète natale, de venir à bout du colosse végétal. Quel autre humain normalement constitué aurait pu réussir un tel exploit ? Personne, sans doute. En tout cas, c'était un soulagement quelque part, oui, mais qui soulevait d'autres inquiétudes. Ceci dit, le discours du jeune homme, pour commencer, était engageant, cela voulait dire que Groot était vivant, et que les jumeaux Maximoff étaient tout disposés à aider les gardiens de la Galaxie à retrouver leur ami et à le libérer de son sort. Il connaissait bien les lieux, il connaissait l'ennemi, c'étaient des avantages qui devaient leur garantir de bel et bien savoir récupérer Groot sain et sauf. Pourvu qu'ils retrouvent Groot sain et sauf ! Car oui, tout ce discours par de nombreux aspects engageants le fut un petit peu moins quand Pietro ajouta quelques mots, quelques mots qui laissaient présager le pire à Peter.

-Qu'est-ce qu'ils lui on fait ?
demanda-t-il alors vivement, sentant une inquiétude qu'il avait su taire remonter en flèche.

Qu'est-ce qu'ils avaient bien pu lui faire ? Il était prisonnier et en vie, certes, mais ça ne signifiait pas qu'il était en excellente santé, il avait peut-être, sûrement, même, été torturé, et cette perspective fit naître en lui un profond sentiment de colère et d'injustice. Il était hors de question de laisser Groot croupir dans sa cellule trop longtemps encore. Peter ne pouvait qu'être d'accord, il fallait agir le plus vite possible. Les minutes étaient comptées.


code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 897

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Mar 19 Sep - 20:41

Les amis de mes amis sont mes amis.
Pietro n’avait pas envie d’inquiéter plus Peter qu’il ne fallait, mais en même temps il ne pouvait pas non plus minimiser la situation. Bien au contraire, Groot était dans une situation vraiment complexe, et il était clair et net qu’il ne fallait pas le laisser là-bas trop longtemps. Le mutant ne donnait pas réellement cher de sa peau, même s’il se doutait que Magnéto avait un intérêt avec lui et qu’il n’allait donc pas le tuer. Du moins, il n’allait pas le faire tout de suite. Pas tant que l’arbre qui parle pouvait lui apporter quelque chose. Quoi ? Pietro ne savait pas exactement. D’après les informations qu’il avait pu obtenir avec Liv – il n’en revenait quand même pas qu’elle soit responsable de cet enlèvement, même s’il savait bien qu’elle n’avait pas l’intention de changer d’allégeance – Magnéto avait envie de se servir de ses pouvoirs. Pietro ne savait pas exactement ce que ce Groot savait faire, mais en tout cas tant qu’il intéressait le chef de la confrérie des mauvais mutant, ça allait. Il n’allait pas mourir en tout cas, c’était ça le truc. Mais quand même, il ne valait mieux pas qu’ils le laissent trop longtemps dans le quartier général des mauvais mutants.

Peter lui demanda ce qu’on lui avait fait et ce n’était pas vraiment la question que le jeune homme aurait bien aimé entendre. Parce qu’il n’avait pas réellement moyen de répondre à la question de son ami. Il ne savait pas exactement ce que Groot avait subi dans le quartier général des mauvais mutants, il se doutait simplement qu’il était enfermé dans l’une de ces cages que le jeune homme avait déjà eu l’occasion de voir (et dans laquelle il se serait trouvé si jamais son ancien maître – et accessoirement son père, mais il ne le savait pas encore – n’avait pas décidé de le tuer). Il n’osait même pas imaginer ce que les mutants lui avait fait subir.

« Je n’en sais rien. » Dit-il se montrant parfaitement honnête. Il n’allait pas inventer des choses, il ne pouvait pas minimiser la situation. Il ne voulait pas le faire, il ne voulait pas dire à Peter que ça allait aller, alors qu’il n’en savait rien. Bon, il était plutôt optimiste de base, mais quand même. « Je ne sais pas les détails, mais à mon avis… ils ne se sont pas contentés de l’enfermer. »

Il disait les choses honnêtement, sérieusement, parce que pour le coup, il ne pouvait pas prendre la situation à la légère. Il aimait bien le faire d’habitude, mais là ce n’était pas le cas. Quand bien même il ne connaissait pas du tout Groot, il connaissait Peter. Il appréciait suffisamment son ami pour ne pas prendre la situation légèrement, pour la prendre au sérieux.

« La seule chose que je sais, c’est qu’un mutant l’a enlevé pour le compte du patron. »
Pietro soupira. « Et tant qu’il trouvera Groot utile, il va le garder en vie. »

Mais cela ne voulait pas dire qu’ils avaient du temps devant eux.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 875

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Mer 20 Sep - 18:26


Les amis de mes amis sont mes amis.
L

a réponse de Pietro ne se fit pas attendre, et elle fut malheureusement à la hauteur de toutes ses appréhensions. Groot était aux mains de ces mutants extrémistes, et manifestement, ils ne faisaient pas dans la dentelle. Si le colosse végétal avait été capturé par la Confrérie des mauvais mutants, les membres de ce groupe terroriste auraient sans doute fait plus que seulement l'enfermer. L'imagination de Peter fonctionnait en plein régime, et malheureusement, ça ne pouvait que lui faire appréhender le pire, cela signifiait sans doute que Groot avait été torturé, l'était sans doute encore en cet instant. Ce qui ne faisait que confirmer le fait qu'il fallait le sortir de là au plus vite (même si ça n'avait fait aucun doute dès le départ, il faut le dire)... malgré tout, les nouvelles n'étaient pas complètement mauvaises non plus. A présent, il savait où se trouvait son ami, il saurait donc où le chercher. Et si les mutants avaient besoin de lui en vie, ça voulait dire qu'il le retrouverait en ch... en écorces et en branches, et ça, c'était déjà une excellente chose. Il ne préférait pas savoir, ceci dit, en quoi ce mutant considérait que Groot pouvait bien être utile, il fallait juste espérer qu'il le reste jusqu'au bout, jusqu'au moment où il le tirerait de là, et il ne comptait pas s'y prendre à deux fois. Il espérait d'ailleurs que, sur ce point, le jeune homme pourrait l'aider encore. Il avait affirmé qu'il l'aiderait à sauver Groot, il espérait bien que sa promesse se tiendrait réellement. Il ne reprit pas la parole tout de suite, se laissa le temps de rassembler ses esprits afin de ne pas se laisser submerger par la pensée tenace qui l'invitait à imaginer Groot dans le pire état possible.

-D'accord, d'accord. On va le sortir de là le plus vite possible,
affirma-t-il alors, ce qui ne pouvait bien sûr qu'être vrai, il était hors de question pour lui de patienter trop longtemps, déjà qu'il supposait qu'élaborer une stratégie pour planifier l'évasion du colosse végétal allait forcément leur faire "perdre" du temps. Fais-moi le topo, ajouta-t-il alors d'un ton déterminé, mettant ses craintes de côté afin d'aller à l'essentiel. Où est-ce qu'il a été enfermé, exactement ? On doit s'attendre à quel genre de comité d'accueil une fois sur place ?

Chaque détail avait son importance, et pour cause, le moindre d'entre eux déterminerait sans doute la survie de Groot voir la leur. Certes, Peter savait ce que lui et le reste des gardiens de la Galaxie valaient, et ils en avaient vu d'autres, sans compter que le pouvoir de Pietro pourrait clairement leur être utile, mais s'ils avaient des mutants face à eux, la partie risquait d'être au mieux équitable, au pire de jouer en leur défaveur. Ils ne pouvaient pas négliger cela.



code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 897

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Mar 14 Nov - 13:30

Les amis de mes amis sont mes amis.
Ils étaient d’accord, il devait sortir l’arbre qui parle rapidement des mains des mutants. En même temps, si Peter tenait à son ami, il était évident qu’ils devraient agir vite. Pietro se disait déjà qu’ils allaient déjà arriver trop tard pour réellement « sauver » le Groot, que ce dernier avait dû subir pas mal de chose déjà. Il connaissait suffisamment la confrérie des mauvais mutants pour savoir qu’ils n’étaient pas tendres. Ce n’était pas une bonne chose d’être enfermé dans l’une de ces cages et à choisir, Pietro avait préféré largement avoir un contrat sur sa tête que d’être dans l’une de ces cages. Ils devaient donc le sortir de là. Et Pietro était persuadé que son ami ne pouvait qu’avoir envie de le faire en même temps. Peter affirma en tout cas qu’ils allaient le sortir le plus vite possible de là. En même temps, il valait mieux. En un sens, cela ne concernait pas réellement Pietro, mais il prenait quand même cette histoire à cœur. Principalement parce que Wanda la prenait à cœur et qu’elle lui avait demandé de l’aide. Au vu de la situation, au vu de la manière dont elle lui avait parlé de tout cela, il ne pouvait que prendre tout ça au sérieux. Même si ça ne lui ressemblait pas, il savait quand même prendre certaine chose au sérieux tout de même. Quand c’était nécessaire.

Mais avant de foncer tête baissé – quand bien même, c’était un peu l’habitude de Pietro de foncer sans trop réfléchir – ils devaient se mettre d’accord sur une manière de faire. Bon, il faudra sans doute prévoir un plan d’action avec les amis de Peter, parce qu’ils allaient devoir se coordonner.

« Il se trouve dans le quartier général de la confrérie. » Il l’avait peut-être déjà dit ça, il ne savait plus. « Et on doit s’attendre à se retrouver confronté à des mutants complètement tarés. » Bon, ils ne l’étaient pas tous, pas autant que Magnéto, mais quand même. Dans le groupe, il y avait quand même un certain nombre de mutant barge, qui avaient le goût du sang. Trop de goût du sang et de la violence, ce qui était le cas de Pietro aussi avant. Parce qu’il avait souffert à cause de ces humains qui ne comprenaient pas ce qu’ils étaient. « Mais ma sœur sera sur place, elle nous aidera. Elle va s’arranger pour nous permettre d’entrer. » Il savait que sa sœur ne pourrait pas rester sans rien faire de toute façon, surtout si lui prenait la peine de se rendre dans le quartier général dans le but de sortir Groot. Ce qu’elle n’avait pas envie qu’il fasse, mas elle ne pouvait pas l’en empêcher. « On devrait pouvoir arriver à entrer, récupérer votre pote et le sortir sans croiser personne. Si on gère ça bien. »

C’était peut-être trop beau de penser comme cela, mais c’était bel et bien ce qu’il faisait. Avec de la chance oui, mais ils n’en auraient pas entièrement. Quoi que ça pourrait être pire.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 875

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Mar 14 Nov - 17:56


Les amis de mes amis sont mes amis.
G

root était donc enfermé dans le quartier général de la Confrérie. Si ce n'était en soi pas très surprenant, Peter décidait dans tous les cas de considérer que c'était une excellente chose. Car quand bien même il ignorait totalement pour l'heure où ce QG pouvait bien se trouver et à quoi il pouvait bien ressembler, précisément, cela voulait dire que Pietro connaissait les lieux et pourrait les guider et les aider à s'infiltrer sans que cela ne pose trop de problèmes. Restait à savoir à quels ennemis ils pourraient bien être confrontés. Des mutants complètement tarés, ça, il s'en doutait un peu, que ce serait leur éventualité comité d'accueil puisque, apparemment, la Confrérie était constituée d'une sélection choisie de ce genre d'individus. L'ennui, c'est que les pouvoirs de certains mutants pouvaient bien les mettre à terre en moins de deux (Peter en avait assez appris de sa rencontre avec Alex pour le savoir - rencontre qui au-delà de ça avait été loin d'être déplaisante, il faut bien le dire), et si en plus on devait les attribuer à es psychopathes notoires... Dans l'idéal, oui, mieux valait qu'ils ne croisent personne. Et cétait apparemment dans le projet de son interlocuteur... Il comptait pour cela sur sa soeur, la fameuse Wanda que Peter n'avait toujours pas eu l'occasion de rencontrer. Pietro pouvait bien se plaindre du fait que sa soeur ne veuille pas quitter le groupe de cinglés que lui-même avait fui, pour l'heure, Peter était reconnaissant envers elle. Parce qu'avoir l'un des leurs de leur côté, qui pourait les aider à s'infiltrer, à venir et repartir sans attirer l'attention (ce qui n'était jamais simple quand Groot était dans les parages)... Bon, ça, c'était si tout allait bien. Mais pour le coup, Peter savait bien que même les plans le plus élaborés rencontraient bien souvent un couac de plus ou moins grande ampleur, alors il faudrait se préparer à cette éventualité.

-On va gérer ça bien,
affirma-t-il quand même avec assurance, parce que ce n'était pas le moment de se laisser démonte. Il avait désespéré de revoir Groot, incapable de savoir où il se trouvait. Maintenant, il avait de l'espoir, il savait où il se trouvait et ils avaient de bonnes chances de le sortir de là rapidement, alors il avait la ferme intention de positiver, ce même s'il ne savait malheureusement pas dans quel état il avait retrouvé son ami. Est-ce que tu pourrais récupérer un plan du QG ? demanda alors Peter, qui était rarement aussi sérieux. Dans l'idéal, il faudra que nous nous réunissions tous. Tous, c'est-à-dire les gardiens de la galaxie et Pietro. Et, dans l'idéal. Le plus tôt serait le mieux. Tu crois que ta soeur pourrait se joindre à nous ?

Ils devraient préparer un plan sans accrocs. La vie et la liberté de Groot en dépendaient.


code by Mandy

[/quote]

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 897

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Ven 5 Jan - 10:38

Les amis de mes amis sont mes amis.
Pietro se doutait que Peter avait envie que toutes cette situation soit gérée de la bonne manière. Ils n’avaient pas vraiment le choix en même temps, s’ils voulaient sauver l’arbre qui parle. Pietro ne pouvait pas être sûr que la situation allait bien se dérouler, mais en même temps ils n’avaient pas le choix et autant qu’ils s’arrangent pour que tout se passe au mieux. Quand Peter lui demanda s’il pouvait récupérer des plans du quartier général de la confrérie des mauvais mutant, le jeune homme hocha de la tête.

« Je peux me débrouiller. »
Il ne savait pas s’il allait forcément y arriver, mais il pouvait tenter de le faire, surtout avec l’aide de Wanda.

Dans tous les cas, le jeune homme était d’accord sur le fait qu’il valait sans doute mieux qu’ils se réunissent tous fin de mettre en place un plan d’action. Pietro ne connaissait pas vraiment tous les Gardiens de la Galaxie, il connaissait surtout Peter – parce que c’était son pote – et il connaissait un peu Gamora par la force des choses. Mais sinon, le jeune homme ne connaissait pas les autres et il se disait que ça ne serait pas une mauvaise chose qu’il prenne la peine d’en parler tous ensemble, qu’ils préparent un plan d’action Pietro était donc forcément d’accord avec le jeune homme sur le fait qu’ils devaient se réunir, même s’il se disait qu’ils n’avaient pas énormément de temps non plus. Ils devaient agir vite avant que Groot ne meure tout simplement sous les traitements des mutants, même si Pietro osait croire qu’ils avaient un intérêt de l’avoir avec eux. Mais si l’arbre parlant ne suivait pas les recommandations des mauvais mutants, s’il ne décidait pas de les aider, alors Magnéto risquerait clairement de décider de le tuer.

« Non, elle ne pourra pas. » Pietro n’avait aucune envie de voir Wanda se joindre à eux. Il voulait bien qu’elle les aide, il savait bien qu’ils ne pourraient pas s’en sortir si elle ne les aidait pas, mais il était hors de question qu’elle se joigne à eux. S’il devait arriver quoi que ce soit, si on devait découvrir leur présence dans le quartier général de la confrérie des mauvais mutant, Pietro n’avait aucune envie qu’on découvre que Wanda était impliquée. Quand bien même, ça risquerait forcément d’arriver. Il y avait peu de chance qu’on ne se dise pas qu’elle avait aidé son frère, mais Pietro n’avait pas envie de jouer avec le feu. « Elle va nous aider à son niveau, mais elle ne pourra pas se joindre à nous. »

Pas concrètement donc, quand bien même Wanda allait s’arranger pour leur faciliter le passage, pour que les choses se passent bien. Même si bien sûr, ils auraient pu avoir clairement besoin de son aide sur place, qu’elle pourrait être d’une aide précieuse au vu de ses capacités, mais Pietro n’avait aucune envie qu’elle prenne de telles risques. Au pire, lui, on ne l’aimait déjà pas dans ce groupe, ça n’allait pas changer grand-chose qu’on le découvre en train de sauver Groot.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 875

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Ven 5 Jan - 11:19


Les amis de mes amis sont mes amis.
T

out se goupillait bien. Du moins aussi bien que possible au vu des circonstances. Car pour l'heure, Groot n'était pas sauvé, et tout pouvait encore partir en vrilles. Mais ils étaient sur la bonne voie. Si Pietro pouvait lui dégoter un plan du QG de la Confrérie des mauvais mutants, ce serait déjà une étape significative, qui très clairement leur permettrait de prévoir un plan d'attaque digne de ce nom. Pour le reste, il faudrait qu'ils en discutent tous ensemble pour se mettre définitivement d'accord. Pour ce qui était d'intégrer sa soeur à leurs plans. Peter ne le lui reprocherait pas, il comprenait très bien pourquoi. Le gardien de la galaxie n'avait pas tout suivi, précisément à leur histoire, mais il en savait assez pour deviner d'où venait la réserve de son ami. Lui avait quitté ce groupe de cinglés psychopathes, mais ce n'était pas le cas de sa soeur, et donc, si elle les aidait trop directement, elle risquait gros. Peter avait bien compris que la jeune femme comptait énormément pour son frère jumeau. Et c'était le genre de sentiment qu'il était parfaitement capable de comprendre. Certes, il n'avait plus de famille depuis longtemps (enfin si, il avait un père-planète qui traînait quelque part, mais au final, ce n'était pas plus mal qu'il ne le sache pas), mais les gardiens de la Galaxie étaient sa famille, à présent, et il ne tolèrerait jamais de mettre leurs vies en péril, d'une manière ou d'une autre. Tant pis si la fameuse Wanda (qu'il ne semblait pas prêt de rencontrer, à ce rythme) agissait dans l'ombre, ça leur serait toujours utile. Son aide, même déguisée, leur serait d'une grande utilité.

-Qu'est-ce que tu ne ferais pas pour éviter que je la rencontre,
répondit Peter dans un fin sourire, pour lui faire comprendre qu'il comprenait la situation et qu'il l'acceptait sans soucis. Il faisait référence à la remarque que le mutant lui avait faite, lors de leur rencontre, concernant sa soeur et sa volonté de ne pas la lui présenter de crainte qu'il la drague... ce qu'il se plaisait à ne pas démentir, même si, en réalité, il avait un peu oublié de ces considérations à présent, non pas qu'il puisse être insensible à la vision d'une jolie demoiselle, mais bon (il était malade, comme dirait l'autre, mais il se soignait). On va faire avec, ça va le faire, assura-t-il alors, qui avait davantage besoin de se convaincre que de convaincre son interlocuteur. Tant qu'il n'aurait pas Groot sous les yeux, tant qu'il ne serait pas libéré, il serait forcément inquiet, il ne pourrait en être autrement. Est-ce que tu as d'autres détails en tête que je pourrais transmettre aux autres ? demanda-t-il aux autres afin de ne rien omettre quand il irait trouver les autres gardiens.


code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 897

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Sam 3 Mar - 19:51

Les amis de mes amis sont mes amis.
Pietro afficha un sourire amusé quand Peter affirma qu’il faisait tout pour que ce dernier ne puisse pas rencontrer sa sœur jumelle. Si ce n’était que ça, ça serait vraiment drôle. Mais même dans une telle situation, il trouvait ça amusant en effet. Non pas qu’il imagine réellement Peter sauter sur l’occasion pour draguer sa sœur – surtout qu’il avait bien compris qu’avec la jeune femme verte, c’était quand même un peu ambigüe – mais il ne pouvait pas nier que le jeune homme était quand même un bel homme. Enfin bon, ça n’avait pas de rapport avec cela, Pietro cherchait simplement à protéger sa sœur jumelle, c’était la seule chose qui comptait. Pour l’arbre qui parle, le jeune homme pourrait peut-être faire des exceptions (enfin plus précisément, pour le jeune homme sous ses yeux, parce que l’arbre parlant, il ne le connaissait pas du tout), mais il considérait qu’ils n’avaient pas besoin d’elle. Wanda pourrait les aider de là où elle serait, si jamais, mais le jeune homme n’avait pas envie de trop l’impliquer. Au cas où. Si quelqu’un devait tomber, il voulait que ça soit lui, mais pas elle.

Peter sembla sûr de lui en tout cas quand il affirma qu’ils allaient faire avec, que tout allait bien se passer. Pietro avait l’habitude de prendre les choses à la légère et cette remarque lui plaisait bien, mais en même temps, ils étaient quand même en train de parler de la confrérie des mauvais mutants et il était évident qu’ils ne pouvaient pas les prendre à la légère. Mais bon, il préférait largement l’état d’esprit de Peter.

« Ça va le faire ouais. » Ça ne pouvait que le faire de toute façon, ils devaient y parvenir. S’ils voulaient sauver l’ami de Peter, ils n’allaient pas avoir le choix. Il ne savait pas exactement comment les choses allaient se passer, mais dans tous les cas ils devaient le faire, ils devaient y parvenir. « Je ne pense pas, tenez juste vous prêt au moment d’agir. » Il ne voyait pas ce qu’ils pouvaient se dire de plus. Oh, ils devaient mettre un plan en place avec les amis de Peter, mais là, tout de suite, Pietro n’avait pas d’autres informations à donner à son interlocuteur. Il n’y avait rien qui pouvait concrètement les aider à entrer dans le quartier général et à en sortir, rien qui puisse donner plus d’information à Peter sur ce que vivait l’arbre qui parle. « Moi, je serais prêt dès que vous le serez. »

C’était la moindre des choses qu’il pouvait faire, même si Pietro n’avait en réalité pas forcément envie de trop s’impliquer dans les affaires de la confrérie des mauvais mutants. Il n’avait pas envie de les aider, il n’avait pas forcément envie de les empêcher d’agir parce qu’il ne voulait pas causer du tort à sa sœur jumelle. Mais en cet instant précis, le jeune homme ne se voyait pas faire comme si de rien n’était, laisser ce pauvre homme – cette chose – dans ces cages.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 875

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Sam 3 Mar - 20:08


Les amis de mes amis sont mes amis.
I

l n'avait fallu à Peter et Pietro qu'une rencontre pour constater qu'ils se ressemblaient beaucoup tous les deux : le même sens de l'humour un rien du tout, la même décontraction en quasiment toute circonstance, le même aplomb, la même témérité, le même courage. Bref, ils auraient pu se détester pour ces ressemblances mais elles avaient finalement fait d'eux de très bons amis, et à l'heure actuelle, Peter se sentait vraiment soulagé et rassuré de savoir que Pietro abordait la situation sous le même angle que lui : avec une certaine gravité et un certain sérieux tout de même (car la vie de Groot était en jeu, et on ne pouvait pas plaisanter avec ça) mais quand même avec un optimisme sûr. Même face aux situations les plus désespérées, le jeune homme était d'avis qu'il ne fallait pas baisser les bras et toujours envisager la victoire. C'était peut-être présomptueux, mais s'engager dans un combat avec défaitisme ne pouvait clairement pas avoir une issue heureuse, et fort de cet enseignement, le jeune homme avait toujours envisagé les choses de cette façon.

L'optimisme du jeune mutant était communicatif et Peter arrivait vraiment à se convaincre qu'ils seraient capables bel et bien de soulever des montagnes. Ils avaient passé ces derniers jours, lui et le reste des gardiens de la galaxie, dans l'appréhension et l'incertitude. Enfin, ils entrevoyaient un coin de ciel bleu. Alors, forcément, il fallait qu'il s'en réjouisse. Et le plus tôt ils auraient mis un terme à cette situation, mieux ce serait, là aussi ils semblaient parfaitement d'accord. Pietro assura qu'il se tiendrait prêt quand eux-mêmes le seraient, alors ce serait vite vu. Sitôt qu'il aurait appris à Gamora, Rocket et Drax que le chaînon manquant de leur groupe avait été retrouvé et qu'ils devaient s'engager dans une mission très probablement dangereuse pour le ramener auprès d'eux, il ne faisait pas un pli qu'ils accoureraient et fonceraient tête baissé. Les gardiens manquaient peut-être parfois de stratégie (ou en tout cas, celle-ci se limitait à une cohésion de groupe déjà bien rôdée combinée à un sérieux culot), mais ils étaient efficaces, et là, on leur donnait clairement la meilleure raison de se battre qu'ils aient jamais eu. (Enfin, même si, dans l'idéal, ils pouvaient peut-être espérer n'avoir à lever les armes à aucun moment, mais le jeune homme n'y croyait pas réellement, il n'était pas spécialement habitué aux plans qui ne rencontraient aucun couac).

-Ca marche,
répondit Peter car à ce stade, il n'y avait pas grand-chose de plus à dire. Tout allait se jouer dans les prochaines heures, dans les prochains jours, tout simplement. Merci beaucoup, pour ce que tu fais pour nous, je te revaudrai ça.

Après tout, même si Pietro et lui s'étaient liés d'amitié, rien ne l'obligeait à agir comme il le faisait, en se mettant en danger au passage. Le geste, vraiment, était très apprécié.


code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 897

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Mar 1 Mai - 15:16

Les amis de mes amis sont mes amis.
La situation était grave, ça c’était évident et ils ne pouvaient clairement pas le nier. Ce n’était pas pour autant que Pietro et les Gardiens de la Galaxie devaient céder à la panique. Bon, s’en prendre à la Confrérie des Mauvais Mutants, ce n’était pas une partie de plaisir non plus, le mutant était quand même bien placé pour savoir que ça n’allait peut-être pas être facile… mais ils ne pouvaient pas non plus partir défaitiste. S’ils le faisaient, c’était évident qu’ils n’arriveraient pas à leur but, bien au contraire. Alors non, clairement, Pietro avait envie de croire qu’ils allaient définitivement s’en sortir. Même si ce n’était pas forcément évident. En tout cas, il était clair qu’ils devaient quand même garder un minimum d’optimisme s’ils avaient l’intention de s’en sortir. Ce que faisait Pietro, il espérait bien qu’ils allaient y arriver quand même. Et il allait être prêt au moment où il allait falloir se lancer au combat (parce que en un sens, le jeune homme se doutait qu’il risquait quand même d’y avoir un combat, s’ils devaient croiser de mauvaises personnes et il y en avait quand même dans le quartier général de la confrérie).

Peter n’aurait qu’une seule chose à faire, le prévenir et il allait être avec eux. Même s’il ne connaissait rien de ce Groot, qu’il ne savait pas qui il était réellement. Ce qu’il savait, c’était que contre toute attente, Peter était l’un de ses amis et donc, forcément, il ne pouvait qu’avoir envie de l’aider. Lui et les autres bien sûr, mais il avait quand même bien plus d’atomes crochus avec Peter. Le jeune mutant se contenta d’afficher un sourire à son ami, quand ce dernier lui affirma que ça marchait. Avant de lui préciser qu’il allait lui être redevable. Oh, il ne pouvait pas réellement lui donner tort en effet, mais en même temps ce n’était pas comme si Pietro se sentait capable de l’abandonner et d’abandonner l’ami de son ami aux mains des confréristes. Et puis, en plus, Wanda lui avait demandé de l’aider donc, il n’allait définitivement pas pouvoir faire autrement. Mais on n’avait pas besoin de le pousser à le faire.

« Oh, c’est rien franchement. »
Dit-il en haussant les épaules. « J’aime bien sauver la veuve et l’orphelin… ou un arbre qui cause. » Pietro ne voulait pas manquer de rester à l’ami de Peter – quand bien même, un arbre qui parle c’était quand même étrange – il se contentait simplement de continuer dans ses plaisanteries un peu douteuses. En grande partie dans le but de détendre l’atmosphère, parce qu’ils n’avaient pas de raison de trop se prendre le choux… que pour arriver à leur fin, ils ne devaient pas trop stresser ou il ne savait quoi d’autre. « Tu n’auras qu’à me payer de nouveau un burger, c’était pas mal la dernière fois. »

Autant dire… il n’avait aucune raison de le remercier. Le jeune homme faisait vraiment ça par bonté d’âme, parce qu’il ne voulait pas abandonner son ami, parce que sa sœur le lui avait demandé.
Code by Gwenn


_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 875

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Jeu 3 Mai - 20:39


Les amis de mes amis sont mes amis.
C

e qui est sûr, c’est qu’en termes d’humour, Peter et Pietro s’étaient bien trouvés. Les propos du jeune homme, Peter aurait tout à fait pu les prononcer si les rôles avaient été inversés, c’était même évident. Si bien que le gardien de la Galaxie ne put qu’accueillir son trait d’humour avec le sourire. Il était plus qu’évident que ce n’était pas rien, c’était la vie d’un ami, d’un compagnon que Peter considérait autant comme un frère, qui était en jeu, et à ce titre, l’aide que Pietro daignait lui apporter à l’heure actuelle était la plus précieuse au monde. Qu’il soit dans ses habitudes de sauver la veuve, l’orphelin et les arbres qui parlent (il émettait quelques doutes sur ces derniers points, on ne le lui reprochera pas), peut-être… Ce n’est pas forcément comme cela que Peter avait tendance à le visualiser, mais en même temps, ils avaient encore beaucoup à apprendre l’un de l’autre, et il était sûr qu’avec les pouvoirs exceptionnels dont le jeune homme disposait, ce ne serait pas si étonnant. Ce qui lui importait à l’heure actuelle, et il savait que c’était assez égoïste, c’est que son ami s’en sorte sans dommages. Pour le reste, cela lui importait peu, il serait toujours tant de s’en soucier plus tard. Plus tard, donc, quand les gardiens de la Galaxie seraient tous réunis. Et il était grand temps que cela arrive. La famille de Peter était incomplète, et quand elle était incomplète, ses membres s’avéraient un peu démunis (beaucoup, même, à vrai dire). Pour cela, il était plus qu’évident que le jeune homme mériterait toute la gratitude de l’univers, et Peter se sentirait toujours infiniment redevable à son adresse, c’était certain… Pour l’heure, Pietro ne voyait peut-être pas quel service lui rendre, mais si cela devait advenir un jour, Peter se promettait de tout faire pour lui rendre la pareille. Même si les circonstances ne faciliteraient peut-être pas les choses… Car il y avait de fortes chances qu’une fois Groot récupéré, ils se remettent à sillonner la galaxie, pour un temps du moins… ne serait-ce que pour se remettre un peu. En attendant, un burger, on peut le dire, ce n’était vraiment pas cher payé.

-Ne commence pas à t’imagine que je roule sur l’or, hein, profiteur,
se plut à plaisanter Peter.

Le fait est que certes, il ne roulait pas sur l’or, surtout si on parlait en monnaie terrestre, dont il manquait bigrement, même s’il savait toujours bien s’arranger de ce côté-là, pas toujours de manière très légale, faut-il le préciser, mais bien évidemment, il acceptait sans souci de lui rendre la pareille. Et puis, ce serait l’occasion de passer un peu de temps avec le jeune homme, et le fait est qu’il l’appréciait. Il lui manquerait quand il allait retrouver le Milano et retourner errer de planète en planète en compagnie de ses camarades de presque toujours. Mais ils n’en étaient pas encore là, et ne risquaient pas d’en être là tant qu’ils n’auraient pas mis leurs plans à exécution. Pour l’instant, c’était là-dessus qu’il fallait se concentrer.



code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 897

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Mer 11 Juil - 21:43

Les amis de mes amis sont mes amis.
Pietro ne voyait pas du tout ce que Peter pourrait bien faire pour le remercier. En même temps, il considérait qu’il n’avait aucune raison de le remercier. Le jeune homme faisait ça parce qu’il tenait à aider Groot, l’arbre parlant, et surtout à aider Peter. Il ne se voyait pas ne rien faire alors qu’il pensait pouvoir faire quelque chose. Il était quand même une question de vie humaine, enfin de vie tout court. Parce que bon, mine de rien, le jeune homme ne pouvait pas qualifier l’arbre qui parle comme humain, mais vous avez compris le principe. Peter n’avait donc aucune raison de faire quelque chose ensuite pour le remercier, parce que c’était la moindre des choses. Mais en même temps, Pietro ne pouvait pas nier le fait qu’il n’avait pas spécialement envie de se retenir d’accepter un burger. Il ne refusait jamais un burger, surtout quand il était gratuit.

Pietro ne se retint pas d’afficher un sourire quand son ami affirma qu’il ne devait pas commencer à s’imaginer qu’il roulait sur l’or, ne manquant pas de le qualifier de profiteur. Il était évident que le mutant n’allait pas mal prendre les propos de son interlocuteur, bien au contraire. Il ne pouvait pas nier que ce dernier n’avait pas entièrement tort non plus. Après tout, Pietro avait bien profité du fait que le jeune homme pouvait lui offrir un burger. Et puisqu’il adorait manger.

« Tu restes toujours plus blindé que moi, donc je vois pas où est le souci. »
Répondit-il avec une nonchalance qu’il savait ne gênerait pas entièrement Peter. Parce qu’ils étaient un peu les mêmes au final tous les deux, ils se ressemblaient quand même beaucoup, surtout dans l’humour. Bref, il savait que Peter n’allait pas mal prendre ce qu’il venait de dire. « Quand j’aurais des tunes, je te rendrais la pareille. » Répliqua-t-il alors, parce qu’il espérait bien pouvoir payer un burger – ou quoi que ce soit d’autre en fait d’ailleurs – à Peter. Pas seulement parce qu’il avait envie de rendre la pareille à son ami, mais parce qu’il espérait quand même qu’ils allaient pouvoir se revoir encore bien souvent dans le futur. « Quand j’aurais plus besoin de compter sur ma copine pour avoir un toit et de quoi manger. »

Il avait quand même l’intention, à un moment donné, de ne plus dépendre de Liv. Non pas que ça le dérangeait de dépendre d’elle en un sens, il adorait le fait de vivre avec elle, mais s’il pouvait apporter un peu son beurre aux épinards, ça serait quand même mieux. Qu’il participe un peu au dépense du… « ménage ». Même si on ne pouvait pas non plus qualifier la situation comme ménage non ? Peut-être bien, en fait. Enfin, dans tous les cas, ça lui disait bien de pouvoir travailler un peu quand même, même si la situation dans laquelle il était, était forcément compliqué. Sans papier, ce n’était pas évident de trouver quelque chose.
Code by Gwenn


_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 875

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Jeu 12 Juil - 18:25


Les amis de mes amis sont mes amis.
S'

ils devaient vraiment jouer à qui est le plus fauché, il se pouvait en effet que Pietro remporte la partie, mais de justesse, quand même, aux yeux de Star-Lord, surtout si l'on ne parlait que de monnaie terrienne. Enfin, ce n'était clairement pas un autre burger qui allait le ruiner ou lui poser soucis. Les bons comptes font les bons amis, à ce qu'on dit, mais ce n'était clairement pas le genre de choses dont le jeune homme choisissait de se soucier... lui, il n'en avait que faire de ces considérations, même s'il croyait dans les dettes que l'on pouvait contracter envers ceux qui vous rendaient de fiers services... et en l'occurrence, c'était plus qu'un fier service, que lui rendait Pietro. S'ils retrouvaient Groot sain et sauf grâce à lui, Peter aurait une dette envers lui pour le restant de ses jours... Mais inutile de revenir sur le sujet, ça ne servirait qu'à les angoisser. Pietro avait choisi de détendre l'atmosphère (une méthode qu'ils avaient en commun), et le jeune homme laissait faire sans aucun souci. Au fond, ça lui faisait du bien. Avec les autres gardiens, difficile d'en faire autant, ce qui était parfaitement normal, l'absence de Groot pesait bien trop au sein de leur groupe pour qu'ils puissent faire comme si de rien n'était. Enfin, quoi qu'il en soit, Pietro n'avait pas à lui rendre la pareille, il n'attendait rien de tel de sa part, mais c'était toujours amusant de faire semblant, et puis, c'était comme passer un contrat d'amitié qui les engageait à se revoir, même si à un moment ou à un autre, les gardiens retourneraient sillonner l'espace - au grand complet, fallait-il l'espérer. Et ça lui donnait l'occasion d'en apprendre plus sur son interlocuteur.

Alors comme ça Pietro vivait chez sa copine ? Aux crochets de sa copine, même ? Ca, c'était bien la preuve du fait qu'il avait encore beaucoup de choses à apprendre de son interlocuteur. Il ne savait même pas qu'il avait une petite amie, c'est dire ! La seule fille dont il ait entendu parler était sa soeur (si bien qu'il s'était demandé s'il n'y avait pas un truc un peu locuhe entre eux), mais visiblement non. Intéressant, intéressant... il retenait l'information.

-Donc en plus t'es un homme entretenu et tu te permets de faire des chichis ?
répliqua-t-il avec amusement, comme si cela avait vraiment de l'importance pour lui, ou comme si ça avait de l'importance tout court. La prochaine fois, amène-la, c'est elle qui régalera, au moins.

Après tout, Pietro était son ami, il découvrait qu'il avait une copine, forcément qu'il avait envie de la rencontrer... Sans réaliser que cette rencontre allait bel et bien avoir lieu... et qu'elle n'allait pas lui faire la meilleure des impressions, bien au contraire.



code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 897

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Jeu 13 Sep - 13:46

Les amis de mes amis sont mes amis.
Ce n’était pas parce qu’ils parlaient précédemment d’un sujet grave qu’ils devaient se retenir de rendre tout cela plus léger. Pietro avait conscience de la gravité de la situation de l’arbre qui parle, mais ils allaient réussir à le sauver, alors ils pouvaient déconner un peu pour l’heure. Quelque chose lui disait en prime que ça ferait du bien à son interlocuteur en plus. Parce que vu que son ami se trouvait dans une horrible position, il était évident qu’il pouvait quand même avoir besoin de quelqu’un pour le décompresser un peu, de se changer les idées. Ce que Pietro osait croire être capable de faire assez bien.

Et si en prime il pouvait se retrouver avec un burger, Pietro avait bien envie de se dire qu’il était quand même sacrément gagnant. Même s’il abusait peut-être un peu. Manger à l’œil c’était quand même agréable, quand bien même le jeune homme se doutait bien que son interlocuteur ne roulait pas forcément sur l’or. Mais bon, un burger… ça ne lui coûtait pas tant que ça non ? Le jeune homme afficha un sourire quand son ami mentionna le fait qu’il était un homme entretenu et qu’il se permettait de faire des chichis. Bon c’était sûr, Pietro était carrément entretenu. Il vivait chez Liv, elle payait tout parce qu’il n’avait pas de travail (et il ne savait pas bien quand il allait pouvoir en avoir un d’ailleurs). Le mutant n’avait pas forcément envie de voir la situation comme cela, mais elle était bel et bien ainsi.

« Ma sœur, ma copine… il te les faut toutes ma parole. » Répliqua-t-il quand son interlocuteur affirma que la prochainement fois il devrait l’emmener avec lui, comme ça c’était elle qui allait payer l’addition. Pas dit que sa petite amie apprécie réellement cette idée. Ils ne se doutaient pas encore qu’ils allaient se rencontrer d’ailleurs, Peter et Liv, dans des circonstances clairement pas faites pour bien s’entendre. Ce n’était pas en soit que Pietro n’avait pas envie de présenter sa petite amie à Peter, mais quelque chose lui disait vraiment qu’ils n’avaient aucune raison de s’entendre, que Liv ne supporterait pas Peter. « Ce n’est pas que je ne veux pas. » Reprit-il d’ailleurs. « Mais elle doit déjà me supporter, je ne sais même pas comment elle fait. Je ne peux pas lui en demander trop. »

Et en soit, ce n’était pas faux. Pietro ne savait pas du tout comment Liv faisait pour le supporter. La seule chose qu’il savait c’était que de son côté, il ne pouvait plus du tout imaginer ne pas vivre avec Liv. Il savait bien que la jeune femme l’aimait – plus qu’elle n’avait aimé qui que ce soit d’ailleurs, ce qui ne manquait pas de lui plaire –, mais ce n’était pas pour autant qu’ils ne pouvaient pas craindre le pire. Ça lui arrivait souvent à Pietro de se dire que Liv pouvait très bien décider qu’elle ne pouvait plus le supporter, ce qu’il ne voulait évidemment pas voir arriver.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 875

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   Jeu 13 Sep - 19:57


Les amis de mes amis sont mes amis.
P

eter se contenta d'afficher un sourire amusé quand Pietro suggéra qu'il en avait après toutes les femmes de sa vie. Peut-être que ça n'aurait pas été si faux que ça dans une autre vie, mais à l'heure actuelle, le fait est qu'il ne lui en fallait qu'une, et que ce'était très bien comme ça. Ceci dit, il restait assez intrigué d'apprendre l'existence de la petite amie de Pietro, et il espérait bien que son interlocuteur ne la lui cacherait pas éternellement (quoi qu'en sachant de qui il s'agissait il réviserait son avis sur la question), ce serait beaucoup trop dommage. Dans tous les cas, il n'y couperait pas, en dépit des excuses que Pietro se donnait pour éluder cette possibilité. Bon, il pouvait bien concevoir le fait que vivre avec le jeune homme au quotidien ne devait pas une mince affaire (sans offense aucune, s'il se permettait de faire ce genre d'observation, c'était simplement parce que leurs caractères étaient très similaires, et il savait bien que lui-même n'était pas du tout du genre simple à supporter), mais quand même. Enfin, de toute façon, il n'allait pas non plus poursuivre éternellement les négociations, il était assez évident qu'ils avaient de plus graves préoccupations à l'heure actuelle. Ceci dit, le gardien de la Galaxie pouvait bien admettre que ça lui faisait du bien de discuter de sujets un peu plus léger. Cela ne lui faisait pas oublier la situation chaotique dans laquelle se trouvait son ami, mais ça avait le mérite d'occulter ses soucis et ses craintes un minimum, même si elles ne mettaient jamais à revenir le hanter.

-C'est sûr, cette fille doit être une sainte... Si elle existe.


Hey, s'il ne voulait pas la lui présenter, c'était peut-être qu'il venait de l'inventer (juste une hypothèse, comme ça). En tout cas, concernant cette fille, il était clairement loin du compte et "sainte" était certainement le mot qui convenait le moins bien pour qualifier la sociopathe qui avait volé le coeur de Pietro (non sans y avoir planté une dague bien aiguisée au préalable). Mais c'était davantage une manière de conclure la discussion qu'autre chose... car malheureusement, le temps pressait.

-Bon, c'est pas tout ça, mais je ferai mieux de rejoindre les autres et de leur apprendre la nouvelle. Je t'en dirais plus dès que j'aurai briefé les autres, on se tient au courant, d'accord ?

Même si plaisanter Pietro était tout sauf une activité déplaisante, il se devait de remettre les pieds sur terre et de se rappeler mentalement à l'ordre. Groot n'apprécierait sans doute pas qu'il s'amuse à jouer les jolis coeurs et à négocier des burgers pendant que lui-même était aux prises avec il ne savait quels psychopathes qui pourraient chèrement lui faire payer sa seule existence.



code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les amis de mes amis sont mes amis (Peter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les amis et ennemis de captain america
» Les amis de Camille sont vos amis !
» Sasuke et naruto : amis ou ennemis?
» Amis/Ennemis?
» nos amis americains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Reste du monde :: Autres lieux des USA-