L'humanité est une entreprise surhumaine. (Liv <3)


Partagez | .
 

 L'humanité est une entreprise surhumaine. (Liv <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 623

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: L'humanité est une entreprise surhumaine. (Liv <3)   Dim 11 Juin - 16:48

L'humanité est une entreprise surhumaine.
Ce n’était vraiment pas désagréable d’avoir un toit sur sa tête toutes les nuits, bien au contraire. Encore plus quand sous ce toit, il y avait celle qu’on aimait. Bon, la situation était quand même quelque peu particulière, mais ça n’empêchait pas Pietro d’aimer Liv. Il ne pouvait pas expliquer pourquoi, ni comment, mais c’était le cas et le mutant n’avait aucune envie de contrer les sentiments qu’il avait pour la jeune femme. Même si, par moment, comme maintenant, son cœur et sa raison se confrontaient un peu. Parce qu’il venait de parler avec Wanda (qui de toute façon était contre sa relation avec Liv, mais lui-même n’appréciait pas spécialement sa relation avec son robot de petit ami) et qu’elle venait de lui parler de l’arbre parlant qu’elle avait rencontré à la confrérie des mauvais mutants, cette pauvre créature qui était retenue contre son gré. Forcément, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie d’aider sa sœur jumelle à le sortir de là et c’était bien sûr ce qu’il allait faire, une fois qu’il aurait trouvé Peter Quill qu’il avait déjà eu l’occasion de rencontrer. Comme quoi, le monde (et même l’univers en fait, mais Pietro ne s’en rendait pas encore complètement compte) était bien petit. Il allait donc aider Wanda, sauf que cela allait forcément à l’encontre des intérêts de Liv.

Parce que la mutante ne se contentait pas d’être une membre de la confrérie qui retenait l’arbre parlant, elle était celle qui avait manipulé et capturé la créature. Autant dire qu’elle n’allait pas du tout apprécier le fait que Pietro allait aider Wanda à le libérer, mais cela le jeune homme n’avait pas spécialement envie de lui en parler. Non pas qu’il veuille avoir des secrets pour elle, mais il craignait qu’elle s’arrange pour les empêcher de le sortir de là. Or, il n’était pas question pour Pietro de laisser cette créature aux griffes de la Confrérie. Bon, en soit, il était évident que le jeune homme était contre les actes du groupe de mutant. Mais pour le moment, il était quand même resté assez loin de leurs affaires, pour la simple et bonne raison qu’il ne pouvait pas se résigner à affronter sa sœur jumelle. Mais pour le coup, ils étaient sur la même longueur d’onde tous les deux. Il n’avait donc pas besoin d’affronter sa sœur jumelle… par contre, il se retrouvait à devoir le faire avec sa petite amie et ça ne lui plaisait pas énormément. Mais il n’avait pas le choix. Évidemment, à choisir, Pietro aimerait bien que Liv quitte la confrérie, mais il ne se faisait pas vraiment d’illusion.

Après sa conversation avec Wanda, il était donc retourné chez Liv (où il vivait donc à présent), sans trop savoir s’ils allaient discuter de tout cela ou pas. Oh, il aimerait bien en réalité, aborder le sujet de cette pauvre créature que sa petite amie avait manipulé. Parce qu’il savait qu’au fond, elle avait plus d’humanité que ce qu’elle voulait bien montrer, que ce qu’elle devait même soupçonner. Quand il arriva, il se contenta juste de s’installer comme d’habitude en attendant qu’elle rentre du travail.
Code by Gwenn


_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 672

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: L'humanité est une entreprise surhumaine. (Liv <3)   Dim 11 Juin - 23:11


L'humanité est une entreprise surhumaine.
L

a situation était aussi soudaine qu'inédite, mais bien loin de déplaire à Liv, en fin de compte. Elle n'avait pas imaginé que cela puisse réellement être possible, et pourtant, elle éprouvait une certaine impatience à l'idée de rentrer chez elle et de savoir que, sauf imprévu, Pietro l'y attendrait. Elle qui s'était imaginée solitaire et sans coeur (et qui par bien des aspects le restait tout de même) partageait maintenant la vie d'un homme qu'elle aimait si fort que lutter contre ses sentiments pour lui avant de les avouer enfin avait été une véritable torture. Ils n'en avaient pas vraiment discuté concrètement, ça s'était juste fait comme ça, parce que c'était logique. Pietro n'avait pas de domicile fixe, et de manière générale, ils ne demandaient qu'à se retrouver quand Liv quittait son travail, alors c'était au final on ne peut plus logique que le jeune homme finisse par vivre chez elle, qui était un peu moins chez elle, pour le coup. Parfois, en rentrant le soir, elle devait lutter contre sa maniaquerie naturelle, parce que Pietro l'était beaucoup moins qu'elle, mais finalement, c'était loin de lui déplaire. C'était même tout l'inverse, en fin de compte. Pietro la poussait à bien des égards et sans même forcément sans rendre compte dans ses retranchements, il remettait en question de nombreuses choses qu'elle avait pensé acquises, concernant son comportement, son aptitude à éprouver des sentiments, ses réflexes au quotidien. Ces retranchements, c'était la part d'humanité qu'il y avait bel et bien en elle et qu'elle n'avait pourtant pas cru posséder, et ces retranchements contenaient l'impatience sincère qu'elle avait de le voir à son retour chez elle, comme si c'était finalement quelque chose de naturel, comme si elle n'avait jamais été seule, comme s'il avait toujours été là, comme si les différents conflits qui les opposaient et les opposeraient peut-être toujours n'avaient qu'une importance moindre.

En rentrant chez elle, il était bel et bien présent, donc, et si rien ne laissait forcément supposer que sa présence lui plaisait (parce que son visage demeurait, comme d'ordinaire, impassible - il n'était vraiment pas simple pour elle d'afficher ne serait-ce que l'ombre d'une émotion, même pour celles qu'elle éprouvait, à moins de s'y forcer pour faire bonne figure, mais elle ne voulait pas tricher en présence de Pietro), c'était bel et bien le cas. Elle ne dit rien, elle s'épargnait comme d'habitude les mots qui lui semblaient superflus. Inutile de lui dire "bonjour" ou "je suis rentrée", il avait des yeux, il avait bien vu qu'elle était là. Elle aurait pu lui demander comment il allait ou comment s'était passée sa journée, mais c'étaient là des réflexes dont elle n'était pas encore capable. Il fallait quand même lui laisser un léger temps d'adaptation. A la place, donc, en guise de salutations, elle s'approcha de lui et déposa ses lèvres sur les siennes.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'humanité est une entreprise surhumaine. (Liv <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [JEU] TYCOON TRANSPORT DELUXE : Gestion d'une entreprise de transport par autocars, camions, trains, bateaux ou avions [Gratuit]
» livret "Boule et Bill créent une entreprise" (CH)
» [Orsenna, Erik] L'entreprise des Indes
» Petite entreprise...
» Almanach ouvrier-paysan / Journal l'Humanité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Entrez en scène :: New York City :: Bronx :: Résidences-