Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]


Partagez | .
 

 Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 1185

MessageSujet: Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]   Dim 11 Juin - 15:14


Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons.
C

ela faisait quelques jours que Gwen avait été autorisée à sortir de l'hôpital. Si elle allait beaucoup mieux physiquement, on ne pouvait pas franchement dire que, psychologiquement, tout allait vraiment pour le mieux. Elle était encore passablement ébranlée par ce qui s'était passé, et ce n'était pas seulement du fait d'avoir frôlé de très près la mort (de si près que la prédiction de Liv Jakobsson aurait très bien pu finir par se réaliser bel et bien), ça avait remis en cause beaucoup de choses dans sa vie. D'un part, ça n'avait fait que violemment lui rappeler combien elle aimait Peter, ce qui la rendait immensément coupable de tout ce qui s'était passé, d'autre part, ça avait remis totalement en question sa relation avec Harry. Elle ne parlait pas du fait qu'ils soient sortis ensemble, ça non, dans tous les cas, il était évident que c'était encore une erreur, car Gwen était bien trop amoureuse de Peter pour que cela ait pu mener où que ce puisse être, elle parlait de leur amitié de manière générale, une amitié trahie à plus d'un titre. Il lui avait tant menti, il avait joué avec elle... Il avait prétendu vouloir la soutenir alors même que c'était de lui que ses malheurs venaient en premier lieu : c'était lui qui avait tué son père, c'était à lui qu'elle aurait bien pu devoir sa propre mort. Elle ne le reconnaissait plus... Et elle ne lui trouvait pas la moindre circonstance atténuante. Elle voulait bien croire que le Hobgoblin était une part de lui contre laquelle il avait cherché à lutter, mais s'il avait tenu un tant soit peu à elle, il aurait cherché à la protéger, comme Peter l'avait fait, lui. S'il l'avait aimée, s'il l'aimait, eh bien il l'aimait très mal. Et ce qu'il avait fait était impardonnable.

Gwen avait peur de se confronter à lui, et en même temps, elle avait le sentiment que c'était indispensable. Tant qu'elle n'aurait pas eu de conversation à coeur ouvert avec lui, elle serait incapable d'aller de l'avant. Mais comment faire ? De retour au lycée, Harry n'y était bien évidemment plus. Sans surprise, il avait été déscolarisé. Au fond, cela arrangeait la jeune femme, qui n'aurait pas supporté de le revoir tous les jours, mais lui parler au beau milieu du lycée aurait peut-être évité certains débordements. Car oui, elle tenait à lui parler, quand bien même cette entreprise pouvait être considérée comme suicidaire à plus d'un titre. C'est pourquoi elle avait pris son courage à deux mains et décidé d'aller trouver directement Harry chez lui, en journée pour s'assurer que son père ne serait pas là. C'était fou, c'était dangereux, et elle avait d'ailleurs songé à prévenir Peter de sa décision afin qu'il surveille ses arrières, mais elle savait qu'il ne l'aurait pas laissée faire. Elle était donc venue seule, et elle n'avait à sa disposition qu'une bombe lacrymo, au creux de sa poche, pour se protéger potentiellement de celui qu'elle ne pouvait plus considérer comme son petit ami ou son meilleur ami. Elle sonna. Une fois. Deux fois. Personne n'ouvrit. Peut-être qu'il n'était pas là, peut-être qu'il n'entendait pas, peut-être qu'il ne voulait pas ouvrir. Dans tous les cas, Gwen insista.

-Harry, ouvre-moi, je sais que tu es là.


Elle n'en savait rien en réalité. Mais au pire, s'il n'était pas là, il ne serait pas là pour entendre qu'elle s'était trompée.



code by Mandy


_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 829

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]   Mar 13 Juin - 21:37

Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons.
Ça avait été une décision prise par les deux Osborn, Harry ne retournerait plus à l’école. Sur l’instant, le jeune homme s’était demandé si son père était vraiment sérieux, mais c’était le cas. Au vu de la situation, il était clair et net qu’il ne pouvait plus retourner en cours. Il n’en avait pas envie d’une part, parce qu’il avait le sentiment d’avoir tout perdu, mais surtout il était bien trop instable pour y retourner. Alors, au lieu d’aller en classe, le jeune homme était censé étudier chez lui. Mais force lui était de constater que ce n’était vraiment pas une mince affaire. Mais tant pis, si Norman avait accepté qu’il ne retourne plus en cours, alors il en profitait. Le jeune homme n’y pouvait rien, il ne se voyait vraiment pas retourner à l’école comme si de rien n’était, alors qu’il avait quand même tué la fille qu’il aimait. En plus, Peter était au courant de son secret maintenant et à choisir, le jeune homme n’avait aucune envie de tomber sur son ancien ami (si on considérait qu’ils avaient un jour été ami). Il ne se voyait pas vraiment affronter Peter, quand bien même il semblait logique que ce dernier n’allait pas s’en prendre à lui en classe. Enfin bon… dans tous les cas, Harry ne pouvait pas aller en cours.

Alors à présent, il restait chez lui et la plupart du temps, il y restait en s’enfermant et en ne faisant rien. Son père ne serait sûrement pas très fier de cela, mais pour le moment, il était juste incapable de faire quoi que ce soit. Gwen était morte – c’était ce qu’il pensait parce que justement, il n’avait a en aucun cas pris la peine de se renseigner à ce sujet – il n’avait vraiment goût à rien. La seule chose qu’il avait envie de faire, c’était se venger de Spider-Man, mais il était évident qu’il ne pouvait pas le faire encore. Pas tout de suite, il devait se montrer patient, quand bien même ce n’était pas vraiment son fort. Il tentait de le faire… du mieux qu’il pouvait. En ne faisant donc… rien. Il était d’ailleurs complètement affalé sur le canapé, dans un état pitoyable au point de ne même pas savoir quelle heure il pouvait bien être dans la journée à attendre que le temps passe. Attendre que le temps passe tout en écoutant cette voix dans sa tête, cette voix qui avait pris bien plus de place depuis la mort de Gwen. Cette vois qu’il ne séparait plus vraiment de la sienne, puisqu’il était arrivé au point de finalement ne faire plus qu’un avec le Hobgoblin. Il entendit sonner, mais ne réalisa pas que c’était vraiment le cas. Une fois, deux fois, il ne bougea pas. Et même s’il en avait eu conscience, il n’aurait pas pris la peine d’ouvrir. Et puis… Il l’entendit. Son cœur manqua un battement quand il entendit la voix de Gwen lui dire qu’elle savait qu’il était là. Pendant quelques secondes, il ne bougea pas, se demandant si c’était réel ou pas. Finalement, il se leva pour s’approcher de la porte et ouvrir, tombant donc nez à nez avec Gwen.

« Gwen ? » Et là encore, il se demandait si c’était vrai. Ça ne pouvait pas être vrai, elle était morte… ça devait être une illusion de son esprit.
Code by Gwenn

_________________
But that's why he needs you. Right? To help him make his choices clear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1185

MessageSujet: Re: Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]   Mar 13 Juin - 22:03


Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons.
P

lusieurs secondes s'écoulèrent, pas de réponse. Gwen songea qu'elle avait dû se tromper. Harry n'était pas là, et c'était sans doute une bonne chose, au fond, ainsi, elle ne se mettait pas en danger, ainsi, elle n'aurait pas à se confronter à celui qui avait bien failli le tuer... Mais elle avait tort. Elle le comprit bien vite. Alors qu'elle était proche de tourner les talons, elle perçut un mouvement. Elle attendit donc, le coeur battant, quelqu'un s'approchait, et c'était sûrement Harry. Elle était venue pour ça, elle ne devait pas faire marche arrière, dans tous les cas, elle pensait qu'il était important qu'elle se confronte au jeune homme, elle ne pourrait pas continuer, reprendre le cours de sa vie, sans lui avoir parlé. Elle espérait seulement qu'elle sortirait indemne de cette confrontation, elle l'espérait vraiment. Il finit par lui ouvrir la porte, et le moins que l'on puisse dire, c'est que le jeune homme était en piteux état. Il semblait infiniment fatigué , comme s'il n'avait pas dormi depuis des jours (ce qui était peut-être bel et bien le cas), et en d'autres temps, en d'autres circonstances, Gwen se serait sentie immédiatement inquiétée pour lui, elle aurait cherché à comprendre ce qui lui arrivait, elle aurait compati, elle aurait fait tout son possible pour l'aider et le rassurer du mieux possible... Mais il avait fini par perdre ce droit.

Maintenant, quand elle le voyait, et même s'il semblait au plus mal, elle n'éprouvait plus qu'une seule chose : de l'angoisse. Un large frisson avait parcouru son échine de long en large. Quand elle le voyait, elle se rappelait ce moment charnière où il avait préféré la sacrifier plutôt que de la voir lui échapper, où il l'avait propulsée dans le vide, où il avait manqué de la tuer, où il l'aurait tuée, sans l'intervention de Peter. Il semblait surpris de la voir, Gwen ne s'imaginait pas que Harry pense encore qu'il découvrait seulement maintenant qu'elle était toujours en vie. Gwen soutint son regard avec froideur, les bras croisés. Au moins, maintenant, elle avait la totale certitude de la situation. Plus rien ne serait pareil. Elle avait perdu Harry, définitivement perdu. Et elle ne chercherait pas même à le sauver.

-Tu me fais entrer ?
dit-elle alors tout en gardant dans le son de sa voix la même froideur que dans son attitude, même si sa voix tremblait un peu.

Elle en avait bien conscience, entrer avec lui, c'était, quelque part, pénétrer dans la tanière du loup et prendre le risque de se faire dévorer. Mais quoi qu'il en soit, il fallait qu'ils parlent, c'était important, et même c'était nécessaire, alors peu importe si l'épreuve devait être douloureuse, véritablement, elle était néanmoins essentielle, véritablement.



code by Mandy


_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 829

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]   Lun 7 Aoû - 14:27

Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons.
Le regard d’Harry ne quittait pas une seule seconde Gwen qui se trouvait devant lui, incapable de réellement se faire à l’idée qu’elle était là, qu’elle était bel et bien là. Est-ce que ça ne pouvait qu’être une illusion ? Évidemment, c’en était sans doute qu’une d’ailleurs. Gwen était morte, Harry l’avait vu de ses propres yeux et plus encore, il l’avait vu tomber de son planeur. Il l’avait poussé, en quelque sorte, à cause de Spider-Man, parce que tout était de la faute de Spider-Man. Quelque chose donnait le sentiment à Harry que Gwen venait simplement le hanter, ou que son imagination lui faisait des siennes. Mais son imagination n’était pas en cause, il se dit cela en constatant de quelle manière la jeune femme l’observait. Elle avait les bras croisés, elle se tenait droite devant lui, le regard dur. Jamais encore Gwen ne l’avait observé de cette manière. D’habitude, elle était douce avec lui, prévenante, elle s’inquiétait pour lui. Mais là, il n’y avait rien du tout. Rien de bon en tout cas. Ce qui lui confirma donc que ce n’était pas son imagination, parce qu’elle n’aurait pas été comme ça si jamais c’était de sa tête que son image venait. Un fantôme ? L’idée lui traversa l’esprit, mais en même temps… Harry ne croyait pas aux fantômes (bon, il possédait des supers-pouvoirs à cause de son père qui en avait, il y avait un type araignée qu’il voulait tuer… mais non les fantômes il n’y parvenait pas). Alors, au fil des secondes qui s’écoulaient, il ne pouvait que se dire qu’elle était peut-être réelle, quand bien même son esprit ne manquerait sans doute pas de se questionner quand même encore.

Quand elle prit la parole, d’une froideur qui ne lui ressemblait décidemment pas, Harry sentit une boule dans son estomac. Elle était bel et bien en vue, visiblement et maintenant ? Elle devait le détester et Harry se rendait compte que c’était pire encore que de la savoir morte. La savoir en vie mais le haïssant, il ne pouvait pas le supporter. Il se décala cependant, afin de la laisser entrer dans la maison.

« Tu es vraiment là ? » Demanda-t-il en refermant la porte derrière elle, ne pouvant pas s’empêcher de faire cette remarque, quand bien même elle était plus pour lui que pour elle. Elle était vraiment là, elle n’était pas morte, elle était vivante. « Je croyais que tu… »

Il fut incapable de terminer sa phrase. Cela faisait des jours et des jours qu’il se faisait à l’idée que celle qu’il aimait tant, celle qui le gardait tant humain, était morte. Que sa meilleure amie, sa petite amie, celle dont il était dingue n’était plus de ce monde, alors que lui s’y trouvait encore… souhaitant simplement se venger de cette disparition. Mais maintenant, elle était là. Et même si Harry ne manquait pas d’être perturbé par tout cela, en partie soulagé, il savait une chose, il se rendait compte d’une chose… tout avait changé, il avait changé et il n’y allait plus avoir de retour en arrière possible.
Code by Gwenn

_________________
But that's why he needs you. Right? To help him make his choices clear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1185

MessageSujet: Re: Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]   Mar 8 Aoû - 23:22


Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons.
A

lors qu'elle pénétrait dans la demeure des Osborn, le moins que l'on puisse dire, c'est que Gwen ne se sentait pas le moins du monde sereine, elle se sentait même très mal à l'aise et ne savait s'empêcher de penser qu'elle avait pris la pire initiative au monde en décidant d'aller trouver Harry alors que, justement, elle devrait le fuir comme la peste. Mais c'était un fait, c'était comme ça, elle devait se confronter à lui, elle en avait besoin, pour se débarrasser des images qui la hantaient, pour faire le deuil d'une relation qui n'avait jamais été qu'un tissu de mensonges, pour reprendre au mieux le contrôle de sa vie. Elle était rentrée, de toute façon, elle ne pouvait pas faire marche arrière, c'est certain, même si elle se sentit véritablement prise au piège quand elle vit Harry refermer la porte derrière eux. C'était normal, bien sûr, mais ça ne changeait rien au singulier malaise qu'elle éprouvait. Harry l'observait comme si elle était un fantôme, un revenant... et pour cause, elle devait en avoir tout l'air pour lui, puisque, semble-t-il, il n'avait pas su avant qu'elle se pointe face à lui qu'elle était toujours vivante. C'était encore pire... mais ça justifiait peut-être le fait qu'elle n'ait pas eu des nouvelles de lui avant cela... Quoi qu'elle osait croire qu'il aurait quand même eu la décence de l'importuner dans sa vie. Du moins avait-elle envie de le croire... Et d'un autre côté, eh bien... Elle ne savait finalement rien de lui. Si cet épisode lui avait appris quelque chose, c'était clairement qu'elle ne connaissait pas Harry, elle ne savait rien de lui... Et ce qu'elle devait apprendre à son sujet n'était sans doute pas engageant.

-Que j'étais morte, c'est ça ?
compléta-t-elle avec froideur, mais la voix toujours tremblante. Elle aimerait savoir contenir ces tremblements pour sembler plus agressive, mais elle ne le contrôlait malheureusement pas. Que tu m'avais tuée ? Elle décroisa ses bras et les relâcha le long de son corps en un geste de dépit. Eh bien, comme tu vois, je suis toujours vivante... Elle marqua une légère pause. Ca, c'était dit, mais maintenant.. ? Qu'est-ce qu'elle attendait exactement de Harry ? Qu'est-ce qui allait se passer ? Elle était incapable de le dire. Elle avait ressenti le besoin de lui parler, mais dans le même temps, elle ne savait vraiment pas quoi faire ni quels mots employer. Non pas qu'elle n'y ait pas longuement réfléchi avant de se décider à aller trouver Harry, mais rien ne semblait faire sens ou suffire en situation. Finalement, elle ne sut qu'articuler cette question supplémentaire : Comment tu as pu me faire ça ?

La tuer, la trahir, lui mentir, lui cacher qui il était, se moquer d'elle... Tout.



code by Mandy


_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 829

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]   Jeu 10 Aoû - 20:25

Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons.
Qu’elle était morte, c’était tout à fait ça. Il avait cru depuis ce moment qu’elle était morte et qu’il ne pourrait plus jamais poser les yeux sur elle. Et pourtant, elle se trouvait en ce moment même chez lui, devant lui et parfaitement en vie. Harry avait vraiment cru qu’elle était morte et il ne pourrait pas dire s’il préférait qu’elle le soit ou non. Parce qu’avec la manière dont elle l’observait, le jeune homme se sentait particulièrement mal. Elle savait qui il était, elle savait qu’il avait tenté de la tuer, qu’il avait même presque réussi à la tuer, elle savait qu’il était responsable de la mort de son père… elle savait tout et il ne supportait pas le regard plein de jugement qu’elle lui portait. Alors oui, au fond de lui, Harry se demandait s’il n’aurait pas préféré qu’elle soit bel et bien morte. Même si une part de lui était quand même soulagé de la voir et avait le don de s’éveiller un peu plus à son contact, une humanité dont il n’avait plus ressenti l’existence depuis sa mort. Mais qui ne supportait pas pour autant le fait que la jeune femme le déteste. Harry afficha une grimace quand elle pointa du doigt qu’il avait dû croire qu’il l’avait tué. Non, il ne supportait pas ça. Non, il ne l’avait pas tué, c’était Spider-Man qui l’avait fait. C’était à cause de Spider-Man, lui, il n’avait rien fait.

Forcément, Gwen ne pouvait qu’avoir besoin d’explication, savoir pourquoi il s’en était pris à elle. Pourquoi d’ailleurs ? Aucune idée, il n’en savait rien, c’était arrivé comme ça. Comme d’habitude, ça finissait toujours par arriver à un moment ou à un autre. Évidemment, le jeune homme se doutait que la question de son ancienne meilleure amie, de son ancienne petite amie, englobait plus d’une chose au final. Qu’elle voulait aussi savoir pourquoi il lui avait menti, pourquoi il ne lui avait pas parlé du Hobgoblin. D’autre chose aussi, mais il ne pouvait pas le comprendre.

« Je n’y suis pour rien. »
Dit-il d’une voix tremblante, visiblement mal à l’aise en face de la jeune femme.

Il se sentait tellement mal à l’aise qu’il parvenait à peine à tourner son regard vers son visage, ses yeux ne quittaient pas le sol. Il n’aimait pas la voir comme ça, il n’aimait pas savoir qu’elle le détestait. Parce qu’elle le détestait, assurément. Comment pouvait-il en être autrement ? Alors qu’il avait tué son père, qu’il avait tenté de la tuer. C’était vraiment ça ? Il avait tenté de la tuer ? Les événements étaient de plus en plus troubles dans son esprit. Mais ce qu’il savait, c’était que tout était de la faute de Spider-Man.

« C’est à cause de l’araignée, tout est à cause de l’araignée. »

Il n’était pas forcément cohérent avec lui-même, il se laissait un peu trop aller aux sentiments qu’il ressentait en ce moment. C’était bien la preuve qu’il était incapable maintenant de se rendre à l’école et que Norman Osborn faisait bien de le garder chez eux.
Code by Gwenn

_________________
But that's why he needs you. Right? To help him make his choices clear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1185

MessageSujet: Re: Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]   Jeu 10 Aoû - 20:41


Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons.
G

wen n'en revenait pas. Il osait nier alors qu'elle le plaçait face à ses responsabilités ? Elle ne savait pas ce qu'elle attendait de lui exactement, des excuses peut-être, ou au moins un semblant d'explication, mais à la place, il se contentait de se dédouaner, d'affirmer qu'il n'était pas responsable de ce qui lui arrivait. Au mieux, c'était du déni, au pire... Elle ne savait pas trop ce qu'était le pire, à dire vrai, mais ce qu'elle savait en revanche, c'est qu'elle l'avait sous les yeux. Harry n'était décidément plus lui-même, Gwen lui parlait, et elle ne reconnaissait pas le meilleur ami qui avait recueilli toutes ses confidences des années durant, pas plus qu'elle ne reconnaissait le petit ami à qui elle avait voulu donner (à tort) une chance il n'y a pas si longtemps. Elle avait le sentiment, en fait, que Harry n'existait plus. Il n'y avait plus que le Hobgoblin. Est-ce qu'il avait toujours été là ? Est-ce que c'était elle qui s'était voilée la face tout ce temps ? Elle n'en savait rien, mais ce qu'elle savait en revanche, c'est que le jeune homme qu'elle avait face à elle la terrorisait. Ce jeune homme là, elle en était convaincue, serait capable de lui faire à nouveau du mal, en avait peut-être même l'intention, d'ailleurs. En tout cas, il semblait fou, complètement malade... Non content d'affirmait qu'il n'était pas responsable de ce qu'elle avait subi, il ajoutait que Spider-Man était le véritable responsable... Et le pire, c'est qu'il avait l'air d'y croire... Elle était estomaquée par ce qu'il était en train de lui sortir. Non, définitivement, elle n'aurait pas dû venir. Il ne restait plus rien de Harry, cette fois, elle en avait l'entière certitude.

-Tu es complètement malade...,
affirma-t-elle, un mélange d'agacement et de mépris au creux de la voix. Elle ne pourrait plus jamais prendre sa défense, cette fois, c'était fini, et elle comptait bien lui faire payer tout le mal qu'il lui avait fait. Si elle avait la conviction que les bras bien trop longs de son père ne lui épargneraient pas la prison, elle l'y enverrait sur-le-champ, d'ailleurs, et sans l'ombre d'une hésitation. Peter m'a sauvé la vie, TU m'as jeté dans le vide à plusieurs mètres de hauteur, répliqua-t-elle, hors d'elle.

Et dire qu'elle n'avait rien vu, rien compris... Elle avait mis sa vie et celle de Peter en danger, elle s'était... investie auprès de quelqu'un qui se révélait être un monstre de la pire espèce. Au fond, elle le savait, et même si ça n'aurait pas changé grand-chose, elle aurait aimé retrouvé un Harry sincèrement navré du mal qu'il avait causé. Mais ce n'était pas celui-là qu'elle avait sous les yeux. Et dire qu'elle avait cru qu'il l'aimait.



code by Mandy


_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 829

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]   Dim 13 Aoû - 17:04

Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons.
Si Harry avait pu voir la moindre compassion dans le regard de Gwen, peut-être qu’il se serait sentit mieux. Ou pas. Il ne savait plus du tout ce qu’il était, qui il était. La seule chose qu’il savait c’était que Gwen n’était peut-être pas morte, mais qu’il l’avait perdu, à cause de Spider-Man. Parce que l’araignée avait joué, parce qu’elle l’avait poussé à bout et que maintenant, Gwen connaissait toute la vérité. Elle savait qui il était, elle savait qu’il avait tué son père et il avait même eu envie de la tuer. Parce qu’après tout, il se rendait bien compte qu’il ne pouvait pas l’avoir, qu’il ne pourrait jamais l’avoir de nouveau. Elle ne lui appartenait pas, elle ne lui avait même jamais appartenu en fait. Elle était à Spider-Man, seulement à Spider-Man et lui... il était celui qui restait sur le côté. Il avait cru qu’elle l’aimait, il l’aimait du plus profond de son être, mais ça ne suffisait pas. Il l’avait définitivement perdue et en la perdant, il s’était perdu lui-même. Le ton de Gwen était loin d’être agréable alors qu’elle lui lançait qu’il était malade. Mais ce ne fut rien en comparaison au moment où elle prit la défense de Spider-Man, visiblement hors d’elle. Elle était énervée contre lui, elle défendait l’araignée et elle était en colère contre lui. Spider-Man avait gagné et Harry avait perdu.

« C’est dans ma tête. » Dit-il en serrant des dents et en prenant cette tête justement entre ses mains. Il se sentait mal depuis la mort de Gwen, mais force lui était de constater qu’il avait bien plus mal encore maintenant alors qu’il se trouvait devant elle. Il aurait préféré qu’elle soit morte, pour qu’elle ne le regarde pas comme ça, pour qu’elle ne lui dise pas ça. Il voulait qu’elle l’aime, qu’elle soit à lui, pas qu’elle fasse tout ça. « Je suis malade... c’est dans mes veines, dans mon sang, dans ma tête. »

Il l’était, cela c’était plus qu’évident. Depuis que son père avait mis son sérum dans ses veines, Harry était malade. Mais alors qu’autrefois, il en voulait à Norman Osborn, tout était différent maintenant. Parce qu’avec les derniers événements, Harry s’était bien plus rapproché de son père, qui n’avait jamais montré autant de soutien envers lui. Pour la première fois de sa vie, il avait envie de croire qu’il pouvait rendre l’homme fier de lui, ce qui n’était quand même pas une mince affaire et c’était surtout ce qu’il avait toujours espéré obtenir.

« Vous vous êtes moqués de moi ! » Rétorqua-t-il alors, d’une voix bien plus sombre encore, en tournant son regard vers Gwen. Un regard qui n’avait rien d’engageant, qui ne ressemblait en rien à la manière dont il avait pu l’observer quand il était encore fou d’elle. Il était fou d’elle encore, maintenant, mais d’une manière bien différente. D’une manière bien plus destructrice. « Tu t’es joué de moi, tu m’as utilisé. »

En réalité, Harry avait toujours su que Gwen continuait d’aimer Peter, mais cela ne l’empêchait pas de souffrir pour autant. De lui faire perdre les pédales.
Code by Gwenn

_________________
But that's why he needs you. Right? To help him make his choices clear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1185

MessageSujet: Re: Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]   Dim 13 Aoû - 17:24


Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons.
S

i Gwen ne se sentait pas à ce point blessée, si elle n'était pas à ce point en colère contre Harry, il pourrait presque lui inspirer de la pitié. Car clairement, il n'était plus le même (ou bien il ne prenait tout simplement plus la peine de dissimuler son vrai visage, et elle découvrait pour de bon qui il était vraiment). Malade, il l'était certainement, et visiblement, il en avait conscience, mais c'était loin de tout excuser pour autant. S'il était dans un état pitoyable à l'heure actuelle, ça ne l'avait pas empêché de jouer l'ami loyal, le petit ami fou amoureux, qui prenait soin d'elle, la cajolait, la rassurait, lui rendait le sourire, alors qu'elle cherchait à surmonter la mort de son père, à accepter sa rupture avec Peter... Alors qu'il savait pertinemment ce qui se tramait, alors qu'il avait assassiné son père de sang froid, alors qu'il savait être concerné par la prédiction qui aurait dû lui coûter la vie... et ce n'était clairement pas grâce à lui qu'elle avait eu la vie sauve.

Non, elle ne pouvait pas compatir à son sort. Elle découvrait un Harry paumé, un Harry qui devenait fou, mais elle n'avait pas l'intention de lui tendre une main amicale. Il n'allait pas bien ? Eh bien, il l'avait cherché, c'était aussi simple que ça. Elle ne le consolerait pas, elle ne le pardonnerait pas. Et si cette idée avait dû, pour allez savoir quelle raison, traverser son esprit, elle l'en aurait bien vite délogée au vu de ce qu'il dit alors. Il osait vraiment s'aventurer sur ce terrain-là ? L'accuser de l'avoir utilisée ? D'accord, peut-être que ses sentiments pour lui n'avaient pas été aussi forts que ceux qu'elle avait ressenti pour Peter (et c'était vrai, elle n'avait jamais cessé d'aimer ce dernier, d'ailleurs), mais elle avait véritablement tenu à faire tout son possible pour que leur histoire fonctionne. Non, dans tous les cas, il était hors de question qu'elle se justifie, car c'était clairement Harry qui s'était foutu d'elle, et Peter, lui, n'avait rien fait du tout. Hors de question d'inverser les rôles.

-Je t'ai utilisé, moi ? Tu as assisté à l'enterrement de mon père, Harry... Tu es venu à l'enterrement de mon père alors que...
Elle n'osait même pas le dire tant c'était encore horrible à imaginer. Est-ce que ce n'était pas de sa faute, tout compte fait ? Peter craignait de la mettre en danger, mais au final, elle avait le sentiment d'être une plus grande menace pour son entourage et elle-même que lui. Tu savais comment ça allait finir, je t'ai tout raconté... et tu es resté, alors que tu savais... Tu m'as menti, sur toute la ligne. C'est toi qui a joué avec moi. Alors regarde la vérité en face, arrête de te prendre pour ce que tu n'es pas. Tu n'es pas une victime, Harry, tu es un assassin, c'est tout ce que tu es.



code by Mandy


_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» James : toujours partant pour un spin-off sur Spike
» le mensonge est toujours puni
» Les Seconds Couteaux, ces acteurs dont on ne sait pas toujours le nom
» Scout toujours
» J'entends toujours le bruit de ces talons qui claquent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: New York City :: Manhattan :: Résidences-