Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]


Partagez | .
 

 Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 1141

MessageSujet: Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]   Dim 11 Juin - 15:14


Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons.
C

ela faisait quelques jours que Gwen avait été autorisée à sortir de l'hôpital. Si elle allait beaucoup mieux physiquement, on ne pouvait pas franchement dire que, psychologiquement, tout allait vraiment pour le mieux. Elle était encore passablement ébranlée par ce qui s'était passé, et ce n'était pas seulement du fait d'avoir frôlé de très près la mort (de si près que la prédiction de Liv Jakobsson aurait très bien pu finir par se réaliser bel et bien), ça avait remis en cause beaucoup de choses dans sa vie. D'un part, ça n'avait fait que violemment lui rappeler combien elle aimait Peter, ce qui la rendait immensément coupable de tout ce qui s'était passé, d'autre part, ça avait remis totalement en question sa relation avec Harry. Elle ne parlait pas du fait qu'ils soient sortis ensemble, ça non, dans tous les cas, il était évident que c'était encore une erreur, car Gwen était bien trop amoureuse de Peter pour que cela ait pu mener où que ce puisse être, elle parlait de leur amitié de manière générale, une amitié trahie à plus d'un titre. Il lui avait tant menti, il avait joué avec elle... Il avait prétendu vouloir la soutenir alors même que c'était de lui que ses malheurs venaient en premier lieu : c'était lui qui avait tué son père, c'était à lui qu'elle aurait bien pu devoir sa propre mort. Elle ne le reconnaissait plus... Et elle ne lui trouvait pas la moindre circonstance atténuante. Elle voulait bien croire que le Hobgoblin était une part de lui contre laquelle il avait cherché à lutter, mais s'il avait tenu un tant soit peu à elle, il aurait cherché à la protéger, comme Peter l'avait fait, lui. S'il l'avait aimée, s'il l'aimait, eh bien il l'aimait très mal. Et ce qu'il avait fait était impardonnable.

Gwen avait peur de se confronter à lui, et en même temps, elle avait le sentiment que c'était indispensable. Tant qu'elle n'aurait pas eu de conversation à coeur ouvert avec lui, elle serait incapable d'aller de l'avant. Mais comment faire ? De retour au lycée, Harry n'y était bien évidemment plus. Sans surprise, il avait été déscolarisé. Au fond, cela arrangeait la jeune femme, qui n'aurait pas supporté de le revoir tous les jours, mais lui parler au beau milieu du lycée aurait peut-être évité certains débordements. Car oui, elle tenait à lui parler, quand bien même cette entreprise pouvait être considérée comme suicidaire à plus d'un titre. C'est pourquoi elle avait pris son courage à deux mains et décidé d'aller trouver directement Harry chez lui, en journée pour s'assurer que son père ne serait pas là. C'était fou, c'était dangereux, et elle avait d'ailleurs songé à prévenir Peter de sa décision afin qu'il surveille ses arrières, mais elle savait qu'il ne l'aurait pas laissée faire. Elle était donc venue seule, et elle n'avait à sa disposition qu'une bombe lacrymo, au creux de sa poche, pour se protéger potentiellement de celui qu'elle ne pouvait plus considérer comme son petit ami ou son meilleur ami. Elle sonna. Une fois. Deux fois. Personne n'ouvrit. Peut-être qu'il n'était pas là, peut-être qu'il n'entendait pas, peut-être qu'il ne voulait pas ouvrir. Dans tous les cas, Gwen insista.

-Harry, ouvre-moi, je sais que tu es là.


Elle n'en savait rien en réalité. Mais au pire, s'il n'était pas là, il ne serait pas là pour entendre qu'elle s'était trompée.



code by Mandy


_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 807

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]   Mar 13 Juin - 21:37

Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons.
Ça avait été une décision prise par les deux Osborn, Harry ne retournerait plus à l’école. Sur l’instant, le jeune homme s’était demandé si son père était vraiment sérieux, mais c’était le cas. Au vu de la situation, il était clair et net qu’il ne pouvait plus retourner en cours. Il n’en avait pas envie d’une part, parce qu’il avait le sentiment d’avoir tout perdu, mais surtout il était bien trop instable pour y retourner. Alors, au lieu d’aller en classe, le jeune homme était censé étudier chez lui. Mais force lui était de constater que ce n’était vraiment pas une mince affaire. Mais tant pis, si Norman avait accepté qu’il ne retourne plus en cours, alors il en profitait. Le jeune homme n’y pouvait rien, il ne se voyait vraiment pas retourner à l’école comme si de rien n’était, alors qu’il avait quand même tué la fille qu’il aimait. En plus, Peter était au courant de son secret maintenant et à choisir, le jeune homme n’avait aucune envie de tomber sur son ancien ami (si on considérait qu’ils avaient un jour été ami). Il ne se voyait pas vraiment affronter Peter, quand bien même il semblait logique que ce dernier n’allait pas s’en prendre à lui en classe. Enfin bon… dans tous les cas, Harry ne pouvait pas aller en cours.

Alors à présent, il restait chez lui et la plupart du temps, il y restait en s’enfermant et en ne faisant rien. Son père ne serait sûrement pas très fier de cela, mais pour le moment, il était juste incapable de faire quoi que ce soit. Gwen était morte – c’était ce qu’il pensait parce que justement, il n’avait a en aucun cas pris la peine de se renseigner à ce sujet – il n’avait vraiment goût à rien. La seule chose qu’il avait envie de faire, c’était se venger de Spider-Man, mais il était évident qu’il ne pouvait pas le faire encore. Pas tout de suite, il devait se montrer patient, quand bien même ce n’était pas vraiment son fort. Il tentait de le faire… du mieux qu’il pouvait. En ne faisant donc… rien. Il était d’ailleurs complètement affalé sur le canapé, dans un état pitoyable au point de ne même pas savoir quelle heure il pouvait bien être dans la journée à attendre que le temps passe. Attendre que le temps passe tout en écoutant cette voix dans sa tête, cette voix qui avait pris bien plus de place depuis la mort de Gwen. Cette vois qu’il ne séparait plus vraiment de la sienne, puisqu’il était arrivé au point de finalement ne faire plus qu’un avec le Hobgoblin. Il entendit sonner, mais ne réalisa pas que c’était vraiment le cas. Une fois, deux fois, il ne bougea pas. Et même s’il en avait eu conscience, il n’aurait pas pris la peine d’ouvrir. Et puis… Il l’entendit. Son cœur manqua un battement quand il entendit la voix de Gwen lui dire qu’elle savait qu’il était là. Pendant quelques secondes, il ne bougea pas, se demandant si c’était réel ou pas. Finalement, il se leva pour s’approcher de la porte et ouvrir, tombant donc nez à nez avec Gwen.

« Gwen ? » Et là encore, il se demandait si c’était vrai. Ça ne pouvait pas être vrai, elle était morte… ça devait être une illusion de son esprit.
Code by Gwenn

_________________
But that's why he needs you. Right? To help him make his choices clear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1141

MessageSujet: Re: Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]   Mar 13 Juin - 22:03


Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons.
P

lusieurs secondes s'écoulèrent, pas de réponse. Gwen songea qu'elle avait dû se tromper. Harry n'était pas là, et c'était sans doute une bonne chose, au fond, ainsi, elle ne se mettait pas en danger, ainsi, elle n'aurait pas à se confronter à celui qui avait bien failli le tuer... Mais elle avait tort. Elle le comprit bien vite. Alors qu'elle était proche de tourner les talons, elle perçut un mouvement. Elle attendit donc, le coeur battant, quelqu'un s'approchait, et c'était sûrement Harry. Elle était venue pour ça, elle ne devait pas faire marche arrière, dans tous les cas, elle pensait qu'il était important qu'elle se confronte au jeune homme, elle ne pourrait pas continuer, reprendre le cours de sa vie, sans lui avoir parlé. Elle espérait seulement qu'elle sortirait indemne de cette confrontation, elle l'espérait vraiment. Il finit par lui ouvrir la porte, et le moins que l'on puisse dire, c'est que le jeune homme était en piteux état. Il semblait infiniment fatigué , comme s'il n'avait pas dormi depuis des jours (ce qui était peut-être bel et bien le cas), et en d'autres temps, en d'autres circonstances, Gwen se serait sentie immédiatement inquiétée pour lui, elle aurait cherché à comprendre ce qui lui arrivait, elle aurait compati, elle aurait fait tout son possible pour l'aider et le rassurer du mieux possible... Mais il avait fini par perdre ce droit.

Maintenant, quand elle le voyait, et même s'il semblait au plus mal, elle n'éprouvait plus qu'une seule chose : de l'angoisse. Un large frisson avait parcouru son échine de long en large. Quand elle le voyait, elle se rappelait ce moment charnière où il avait préféré la sacrifier plutôt que de la voir lui échapper, où il l'avait propulsée dans le vide, où il avait manqué de la tuer, où il l'aurait tuée, sans l'intervention de Peter. Il semblait surpris de la voir, Gwen ne s'imaginait pas que Harry pense encore qu'il découvrait seulement maintenant qu'elle était toujours en vie. Gwen soutint son regard avec froideur, les bras croisés. Au moins, maintenant, elle avait la totale certitude de la situation. Plus rien ne serait pareil. Elle avait perdu Harry, définitivement perdu. Et elle ne chercherait pas même à le sauver.

-Tu me fais entrer ?
dit-elle alors tout en gardant dans le son de sa voix la même froideur que dans son attitude, même si sa voix tremblait un peu.

Elle en avait bien conscience, entrer avec lui, c'était, quelque part, pénétrer dans la tanière du loup et prendre le risque de se faire dévorer. Mais quoi qu'il en soit, il fallait qu'ils parlent, c'était important, et même c'était nécessaire, alors peu importe si l'épreuve devait être douloureuse, véritablement, elle était néanmoins essentielle, véritablement.



code by Mandy


_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les blessures les plus profondes ont toujours eu trait à des trahisons. [pv Harry <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» James : toujours partant pour un spin-off sur Spike
» le mensonge est toujours puni
» Les Seconds Couteaux, ces acteurs dont on ne sait pas toujours le nom
» Scout toujours
» J'entends toujours le bruit de ces talons qui claquent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Entrez en scène :: New York City :: Manhattan :: Résidences-