Einstein dormait trois heures par ans, et il a réussi. (Tony)


Partagez | .
 

 Einstein dormait trois heures par ans, et il a réussi. (Tony)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 490

MessageSujet: Einstein dormait trois heures par ans, et il a réussi. (Tony)   Mar 18 Avr - 21:09

Tony & Pepper
Einstein dormait trois heures par ans, et il a réussi.
Les journées de Pepper n’étaient vraiment pas de tout repos, ça c’était évident. Mais en même temps, la femme l’avait quand même cherché à force, si elle ne voulait pas travailler autant, il faudrait qu’elle arrêter d’être l’assistante de Tony Stark. Sauf que justement, elle ne pouvait pas arrêter de l’être. Elle était bien trop investie dans son travail pour pouvoir faire marche arrière de toute façon. Et qu’est-ce qu’elle pourrait faire d’autre en même temps ? Elle n’avait que son travail dans sa vie. Au fond, Pepper n’avait même pas d’ami d’ailleurs. Oh, elle en avait eu, mais elle n’avait pas eu assez de temps à leur accorder pour avoir une relation saine et forte. Il y avait bien Cassandre, mais ces derniers temps, l’assistante de direction ne la reconnaissait pas vraiment. Elle ne semblait plus la même. En même temps, Pepper n’avait pas vraiment l’occasion de voir très souvent son amie, si elle pouvait vraiment la considérer comme telle. Autant dire donc, qu’elle n’avait aucune envie en dehors de son travail et donc que sans lui, elle ne serait pas grand-chose. Elle n’aurait vraiment rien dans sa vie.

Et puis, actuellement, elle ne pouvait pas nier qu’elle passait même encore plus de temps au travail, parce qu’elle ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter dès qu’elle quittait les locaux de la tour Stark. C’était idiot, elle le savait bien, mais elle avait vraiment dû mal à se remettre de son agression. Elle ne le montrait pas, elle n’avait pas envie de passer pour une femme faible, mais elle avait peur maintenant quand elle se promenait dans la rue seule. Elle avait constamment peur de se faire de nouveau agressée. Mais bon, elle ne voulait pas donner le sentiment qu’elle était faible, qu’elle n’était pas capable de surmonter ce qui était arrivé. Cela faisait un moment maintenant qu’elle était sortie de l’hôpital, elle n’avait aucune raison de craindre quoi que ce soit. Et pourtant… bref, elle passait donc encore plus de temps à travailler, même si c’était quand même difficile. Parce que de toute façon, elle passait son temps à travailler déjà.

La soirée était bien avancée donc, quand elle arriva dans les appartements de Tony Stark dans le but de le retrouver. Elle n’allait pas le déranger, parce qu’elle savait parfaitement qu’il n’avait rien de prévu en particulier. Même quand il devait passer une soirée en charmante compagnie, elle le savait. Elle savait tout, parce que le directeur de Stark Industrie ne pouvait pas s’en sortir sans elle, pour rien. Par moment, Pepper se demandait même s’il serait capable de manger si elle ne lui rappelait pas de temps en temps de le faire. Bon, en même temps, elle pouvait parler mais elle n’était pas forcément mieux. Après tout, elle avait fini par adopter le surnom Pepper constamment dans sa vie (sauf concernant ses parents, mais ça c’était normal), surnom qui lui venait de Tony. Pepper arriva donc dans la pièce où se trouvait son patron, un gros dossier dans ses mains.

« J’ai des devoirs pour vous. »
Dit-elle en termes de salutation, en posant le gros dossier devant lui. Quelque chose qu’il n’allait pas apprécier, mais en même temps il fallait bien qu’il travaille un peu. Elle avait eu envie de se retenir un peu, mais elle ne put s’empêcher de se montrer vraiment curieuse. « Votre rendez-vous ultra secret avec l’organisation secrète s’est bien passé ? » Ce qu’elle ne devait pas savoir, normalement, mais qu’elle savait quand même. Même si, elle ne savait pas du tout ce qui s’était dit, ce qui s’était passé et qu’elle avait envie de savoir.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 8

MessageSujet: Re: Einstein dormait trois heures par ans, et il a réussi. (Tony)   Mar 18 Avr - 22:48

Pepper m'obsède. Parce que j'ai de plus en plus l'impression que c'est elle que je dois prendre soin, pas l'inverse. Et comme nous sommes dans ce cercle vicieux où je suis bien plus dépendant d'elle, qu'elle ne l'est de moi, j'ai peur de la perdre à tout moment. Ma seule existence lui rend la vie difficile, notre équilibre fragile pourrait voler en éclat à tout moment. Il suffirait qu'on lui propose mieux qu'un grand enfant incapable de s'occuper de soi- même... J'ai beau prendre de nouvelles résolutions à ce propos, la réalité finit toujours par me rattraper. Sans cesse occupé par mes activités de PDG, de héros et de chercheur, je suis bien en peine de changer de comportement... La seule chose que j'ai finalement réussi à faire, c'est arrêter de coucher avec toutes les beautés qui me font de l'oeil. Je n'y trouve plus goût, je suis usé par un mode de vie aussi vide. Comment n'en serait- il pas autrement, quand je cherche à ressembler à ce qui se rapproche le plus d'un héros?

Je dois combattre certaines manies, devenir meilleur. Et un jour peut- être, j'aurais le droit de voir le bout du tunnel. En attendant, je bosse sur de nouvelles armures, toujours plus puissantes, toujours plus pratiques, toujours plus perfectionnées. A côté, je développe de nouvelles technologies à application civile, comme des voitures entièrement électriques qui auraient des performances bien meilleures que les véhicules à énergies fossiles. Je suis encore loin de véritables résultats applicables dans la vie réelle, mais je n'abandonne pas. Il y a aussi le réacteur ark que je dois démocratiser, pour que mon rêve devienne réalité: celui de voir nos centrales électriques remplacées par des usines ark. On ne brûlera plus de charbon, on ne dégagera plus de dioxygène à outrance. L'humanité sera enfin capable de dépasser ses limites, sans avoir peur de briser son foyer.

Puis une idée m'ait venu... Quand on me connait, on sait que mes idées les plus géniale ou les plus folles me viennent les plus soudainement. Comme un moustique que je n'ai pas remarqué et qui me pique d'un coup. Je ne peux plus l'ignorer, ça me gratte, et plus je gratte, plus ça me démange. Oh Oh Pepper... Il me faut les plans de l'Iron Man standard, le modèle de base à partir duquel j'ai construit tous les autres. En somme, le deuxième Iron Man jamais construit, le premier officiellement.

"Jarvis? Mon garçon?
- Puis- je vous être utile, Monsieur Stark?
- J'aurais besoin de travailler dans mon atelier virtuel, transforme la pièce immédiatement.
- Vous voulez des plans sur lesquelles travailler?
- Le modèle standard Iron Man.
- Tout de suite, Monsieur."

Des pixels partent dans tous les sens dans mon atelier, le transformant en atelier holographique. J'enfile mes gants sensoriels.

"On a du boulot, fiston. Tu reproduiras dans la réalité chaque pièce holographique que j'aurais fini. Puis tu les assembleras exactement comme je te le dirai.
- Monsieur... Vous m'intriguez.
- HAHAHAHAHA Mon ami! Je suis en pleine création!"

Quelques heures plus tard, les pixels 3D disparaissent de la pièce, retournant se concentrer uniquement dans le coin dédié. Je retire mes gants sensoriels et soupire de soulagement en tombant surun fauteuil qu'un bras mécanique de Jarvis a poussé au bon moment sous mes fesses.

"ça y est! On l'a fait!
- Mes félicitations, Monsieur. Mais sans vouloir vous déranger dans votre moment favori d'autosatisfaction, Mademoiselle Potts est sur le point d'entrer."

Je fais pivoter le fauteuil pour faire face à mon assistante qui entre, un sourire énigmatique sur mon visage. Elle dépose une pile de dossier sur la table à côté de moi, j'y fais à peine attention. Toute mon attention est reportée sur elle, je veux analyser ses prochaines réactions quand elle découvrirait la "bête". Elle demande si la réunion au SHIELD s'est bien passé... Pas envie d'en parler. Donc comme toujours, j'élude finement:

"On le saura bien assez tôt. Tu seras la première informée des résultats, promis!"

C'est faux. Je me lève doucement en prenant une grande inspiration, et pose mes mains sur les épaules légères de Pepper.

"J'ai toujours été seul. Dans ma tête, je veux dire. Seul au sommet, seul dans le ciel, seul à voler. J'aimerais changer ça, de temps en temps. Je ne connais personne au monde qui mérite de voler à mes côtés quand je me sens seul..."

Je place un bracelet autour de chacun de ses poignets trop rapidement pour qu'elle puisse réagir.

"... A part toi! Jarvis, activation de l’armure Mark-1616!"

Des pièces d'armure arrivent alors dans un ordre bien précis, venant s'assembler autour de Pepper. Il va sans dire que je me suis éloigné durant le processus, un sourire de fierté sur le visage en regardant ma dernière invention en marche.

"Cette armure est tout à fait anecdotique, elle ne possède aucune arme ni le système d'autodestruction. Par contre, elle a toutes les autres capacités de l'armure standard. J'ai demandé à Jarvis de checker vos mensurations, j'espère que vous ne m'en veuillez pas.
- J'ai tout d'abord refusé, Mademoiselle, mais il m'a forcé à le faire.
- Fais pas ta chochote, tu es censé me protéger, pas m'envoyer en pâture à mon assistante..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 490

MessageSujet: Re: Einstein dormait trois heures par ans, et il a réussi. (Tony)   Ven 28 Avr - 15:52

Tony & Pepper
Einstein dormait trois heures par ans, et il a réussi.
Pepper était curieuse, elle l’était de nature et elle ne pouvait pas s’empêcher de l’être avec Tony. Parce qu’il y avait tant de mystère qui l’entourait. Au fond, c’était peut-être ça qui l’avait attiré le plus chez lui en premier lieu, ces mystères. Il était le genre d’homme qu’on ne pouvait pas comprendre du premier coup d’œil. Oh, on pouvait croire le comprendre, le considérer seulement comme un playboy fêtard, qui ne pense qu’à s’amuser, dépenser son argent, faire la fête. Mais en réalité, Tony Stark était bien plus que cela et depuis qu’il était Iron Man, il le prouvait un peu plus chaque jour. Et il plaisait un peu plus chaque jour à Virginia Potts. En tout cas, Pepper avait envie de savoir comment s’était déroulée la réunion secrète avec le SHIELD. Elle en avait entendu un peu parlé, mais elle n’en avait pas su plus et elle se sentait quand même frustrée. Sauf qu’apparemment, Tony n’avait pas envie d’en parler. Ou alors il ne pouvait pas le faire ? Ou bien, il n’avait pas envie de le faire avec elle ? Cela étant, l’homme éluda la question comme à son habitude. Son assistante le connaissait bien trop pour se faire prendre à son jeu. Il ne voulait donc pas en parler… soit.

Elle pensait ajouter quelque chose, insister un peu elle devait bien l’avouer, mais Tony fut plus rapide qu’elle. L’homme se leva pour venir devant elle, posant ses mains sur ses épaules. Ce simple geste a le don de la faire frissonner, mais elle n’en montre rien. Par chance, Pepper sait parfaitement rester professionnelle. En même temps, si ce n’était pas le cas, elle ne serait plus au service de Stark depuis bien longtemps. L’homme affirma alors qu’il était toujours seul, seul dans sa tête – sur ce point, Pepper se permettait quand même quelque réserve – seul dans le ciel. La jeune femme ne voyait pas du tout où il voulait en venir, ce qu’il attendait d’elle en affirmant ça. Est-ce qu’il avait encore eu une idée farfelue qui allait lui attirer des ennuis. Malheureusement, c’était l’hypothèse la plus probable. Mais encore une fois, avant qu’elle n’ait eu le temps de répondre quoi que ce soit, il attacha des bracelets à ses poignets. Elle s’apprêtait à contester ce qu’il était en train de faire, quand elle fut prise de court par l’arrivée massive des parties d’amures. Et elle fut donc recouverte d’une armure « Iron Man » plus rapidement que l’éclair.

« Qu’est-ce que… » Parvint-elle quand même à sortir, se retrouvant complètement déboussolé alors que Tony reprenait ses explications. Une armure sans armement, mais avec les autres capacités. D’accord… qu’est-ce qu’il était encore en train de fabriquer ? Pepper observa un instant ses mains recouvertes donc de cette armure, avant de lever les yeux vers Tony. « Je ne t’en veux pas, je sais bien que tu n’y es pour rien. » Dit-elle à l’adresse de Jarvis qui venait de s’excuser d’avoir aidé son patron à prendre ses mensurations. « Qu’est-ce que vous êtes encore en train de fabriquer Tony ? Pourquoi ? »

Bon, elle devrait sans doute le remercier, mais elle ne le ferait que quand elle saurait exactement ce qu’il avait en tête. Et elle était bien placée pour savoir qu’il fallait toujours se méfier de ce que Tony Stark avait en tête.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Einstein dormait trois heures par ans, et il a réussi. (Tony)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Einstein dormait trois heures par ans, et il a réussi. (Tony)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trois heures moins le quart.
» C'est arrivé... entre midi et trois heures:
» C’est arrivé entre midi et trois heures ( From Noon till Three ) – 1975 – Frank D. Gilroy
» 3 heures, l'heure du crime - Three O'clock high - 1987 - Phil Joanou
» Les 3 Heures de Contres 1960-1984

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Entrez en scène :: New York City :: Manhattan :: Stark Tower-