L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]


Partagez | .
 

  L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Messages : 1350

MessageSujet: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Dim 9 Avr - 16:38



L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
C'

était comme être dans un entre-deux étrange, comme dans cette phase de sommeil où l'on ne sait plus trop si l'on rêve ou si l'on est conscient ou si l'on rêve encore. Elle était comme enveloppée d'un songe épais duquel elle était parfaitement incapable de s'extirper, elle avait le sentiment que son corps tout entier était une espèce de masse cotoonneuse sur laquelle elle n'avait pas la moindre autorité, et en même temps, elle entendait tout, elle savait, par exemple, que Peter était resté bien souvent à son chevet, qu'il lui parlait souvent, elle savait également que sa mère était venue, qu'elle pleurait souvent (et pour cause, perdre sa fille après avoir perdu son époux serait une épreuve qu'elle ne supporterait pas). Elle avait voulu, vraiment, la rassurer, mais elle n'avait pas le moindre contrôle sur son corps. Et plus le temps passait, plus la crainte de ne jamais réussir à se réveiller l'envahissait, pour autant, ce ne faisait que décupler sa volonté. Elle cherchait à tout prix à quitter cet entre-deux terrible... Et elle ne saurait dire ce qu'il y avait pu avoir de différent entre cette fois et les précédentes.

Elle n'avait rien fait de plus que les autres fois, mais cette fois-ci, quand elle chercha à lever ne serait-ce que le petit doigt, ce dernier eut effectivement un léger spasme. Quelques (longues) minutes de plus, et elle fut en mesure d'ouvrir les yeux. La lumière, à laquelle elle n'était plus habituée, l'aveugla tout d'abord et il il lui fallut un léger temps pour parvenir à s'y accommoder. Et encore un temps supplémentaire pour prendre conscience de la situation. Elle était là, elle était vivante. Elle ne sut rien dire dans un premier temps, seulement à l'écoute des battements de son coeur et des bruits en provenance des machines qui devaient l'avoir soutenu tout au long de son coma. Il lui fallut monopoliser une certaines énergie et attendre un temps de plus avant de réussir à tourner la tête sur le côté.

-Peter.


Ce fut tout ce qu'elle parvint à dire, d'une voix encore faible et éraillé de n'avoir pas parlé depuis... combien de temps ? Elle n'en avait pas la moindre idée. Le temps avait eu tendance à prendre une dimension totalement différente, dans l'état de semi-conscience où elle se trouvait.  Elle pourrait être là depuis quelques heures, quelques jours, quelques semaines ou quelques mois, elle pourrait difficilement la différence. Peter était là, en effet, à son chevet, et elle se sentit soulagée, pas seulement de s'être réveillée, mais de l'avoir à ses côtés, et dans le même temps de pouvoir le rassurer. Elle savait qu'il s'était inquiété, et elle devinait qu'il devait se sentir coupable. Mais quoi qu'il en soit, elle était à présent de retour.


code by Mandy

_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 788

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Dim 9 Avr - 17:44

Peter & Gwen
L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
Elle ne se réveillait toujours pas… Peter avait le sentiment de devenir dingue à attendre qu’elle se réveil, sans savoir si elle allait le faire ou pas. Elle ne s’était pas réveillée après sa chute alors Peter l’avait conduite à l’hôpital. Elle n’était pas morte non, mais elle n’était pas pour autant consciente. Cela faisait plusieurs jours qu’elle était dans un coma à l’hôpital et Peter devenait tout simplement dingue. Il ne se sentait particulièrement impuissant, incapable de savoir ce qu’il pouvait faire pour venir en aide à celle qu’il aimait. Non, parce que ce n’était pas parce qu’ils n’étaient plus ensemble qu’il ne l’aimait plus. Bien au contraire, il était encore fou amoureux d’elle et le jeune homme ne savait pas du tout comment il allait se remettre de ce qui s’était passé. Il en était au stade où il avait tout arrêté pour rester auprès de Gwen. Il était présent le plus souvent possible, laissant tout de même la mère de Gwen seule en sa compagnie quand elle venait, mais sans pour autant s’éloigner. Il n’était pas allé en cours depuis, il n’avait pas non plus chercher à affronter Harry. Harry… le responsable de tout cela, le Hobgoblin. Peter n’en revenait pas de se rendre compte qu’il était le super-vilain, il ne l’aurait vraiment pas cru. Mais même s’il considérait que son ancien ami (non parce que là, c’était impossible pour lui de considérer le jeune homme encore comme un ami) était responsable de l’état de Gwen, il ne pouvait pas mettre de côté sa propre responsabilité. C’était de sa faute aussi… il n’avait pas agi comme il le fallait sur place, il n’avait pas été assez rapide, il n’avait pas su la protéger de la bonne manière. Il était responsable… tout était de sa faute.

Comme d’habitude, donc, Peter se trouvait au chevet de la jeune femme. Il était assis sur un fauteuil à côté d’elle, endormi. Parce que ça faisait des heures qu’il était là, parce qu’il n’avait pas dormi depuis… depuis son accident en fait, il ne dormait presque plus et qu’il était juste épuisé. Il s’était assoupi, quelques secondes… bon quelques minutes. Et ce ne fut que quand il entendit son prénom qu’il ouvrit les yeux, se disant sur l’instant qu’il avait rêvé. Combien de fois il n’avait pas eu cette impression de la voir bouger, de voir ses grands yeux (qu’il adorait tant) se tourner vers lui, de l’entendre lui parler. Mais cette fois-ci, ce n’était pas une illusion.

« Gwen ! » S’exclama-t-il (comme si elle avait besoin d’entendre qu’il se rappelait de son prénom), avant de se lever et de s’approcher d’elle. Elle était bien réveillée, elle était là, elle lui avait parlé… elle était vivante. « Tu es réveillée ? » Bonne question conne, mais il était vraiment chamboulé. « Elle est réveillée. » S’écria-t-il à l’adresse des infirmiers qui se trouvaient dans le couloir. Et ce fut à ce moment-là que les blouses blanches entrèrent dans la chambre, pour examiner Gwen. Mettant Peter un peu de côté, non sans le frustrer complètement.
Code by Gwenn


_________________
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1350

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Dim 9 Avr - 19:01



L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
E

ncore un peu sonnée, Gwen n'avait pas réalisé que Peter dormait, elle s'en rendit compte quand il se réveilla, et un fin sourire s'esquissa sur ses lèvres, encore difficile à s'afficher, quand il prononça son nom. Juste son nom. Ce n'était pas grand-chose, mais entendre le son de sa voix lui faisait un bien fou, déjà. Elle savait, maintenant, et pour de bon, que c'était bien réel, elle était bien de retour, et Peter était bien là, à ses côtés. Elle ne répondit pas quand le jeune homme demanda si elle était réveillée, ce qui ne pouvait bien sûr qu'être une question toute rhétorique. Elle pouvait l'entendre, elle pouvait parler, elle pouvait poser les yeux sur lui. Elle se sentait encore faible et engourdie, mais elle était malgré tout capable de tout ça, ce qui signifiait donc qu'elle était bien présente, qu'elle était effectivement de retour. Elle n'eut rien le temps de dire et de penser, Peter avertissait déjà les médecins de son réveil. Le reste se déroula comme dans un brouillard qui se dissipe petit à petit. On lui fit passer une batterie d'examens, elle se laissa faire sans rien dire, et une fois qu'elle fut capable de se redresser légèrement sur son lit, et alors qu'on lui apportait le premier déjeuner qu'elle aurait dégusté depuis un bon moment, on l'autorisa à rester de nouveau seul, accompagnée de Peter. Même si elle ne se sentait pas encore au meilleur de sa forme, elle se sentait déjà bien plus réveillé, ce qui lui avait permis de constater qu'elle avait une minerve autour du cou et quelques hématomes çà et là sur le corps. Mais au vu de ce qui lui était arrivé, au vu de ce qui aurait dû lui arriver, ce n'était pas grand-chose. D'ailleurs, on lui avait assuré qu'elle pourrait quitter l'hôpital assez rapidement, en définitive.

Alors qu'elle se retrouvait seule avec Peter, Gwen prenait enfin l'ampleur de toute la situation. Elle était heureuse d'être avec Peter, mais elle ne pouvait pas oublier tout ce qui expliquait leur présence à tous les deux ici, leur séparation, son histoire avec Harry (qu'elle regrettait amèrement à présent), la double identité de ce dernier. Elle avait toutes les difficultés du monde à savoir comment appréhender exactement la situation, et elle avait plus de mal encore à savoir ce qu'elle devait dire maintenant. Finalement, elle se contenta d'une simple question.

-Comment tu vas, toi ?


Parce que même si elle semblait d'emblée la plus affectée, elle n'avait pas été la seule à être touchée par les événements, Peter avait été aux premières loges, lui aussi, et en définitive, elle n'avait pas la moindre idée de ce qui s'était passé après qu'elle eut perdu connaissance. Est-ce que Harry était revenu ? Que lui était-il arrivé, d'ailleurs ? Mais bon, le fait que Peter soit présent, et visiblement en forme, était rassurant en soi.



code by Mandy

_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 788

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Lun 10 Avr - 12:18

Peter & Gwen
L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
À peine les médecins étaient entrés dans la chambre que Peter regrettait de les avoir prévenu. Bon, il l’avait fait parce qu’au vu de son état, Gwen devait forcément être surveillée par des médecins et qu’ils voudraient savoir qu’elle était sortie du coma. Mais en même temps, il eut le sentiment qu’on l’empêchait tout simplement de savourer le réveil de la jeune femme. Celle-ci passa une batterie d’examen et Peter attendit, le plus patiemment possible, sans avoir la moindre envie de s’éloigner. Il n’avait pas trop le choix d’attendre un peu à l’écart, mais de toute façon il était là et il n’avait pas l’intention de quitter l’hôpital avant d’être sûr que la jeune femme allait bien. Ce fut donc particulièrement long, mais il attendit parce qu’il n’avait de toute façon pas le choix. Et au bout d’un moment, on l’autorisa enfin à rester seul en compagnie de Gwen, alors qu’on venait de lui apporter son premier déjeuner depuis un moment.

Peter était à ses côtés, il l’observait, mais il n’osait pas dire quoi que ce soit. Il n’y pouvait rien, il se sentait tout bonnement trop coupable pour dire quoi que ce soit. Finalement, ce fut la jeune femme qui pris la parole en première, lui demandant comment il allait lui. Elle, elle allait aussi bien qu’elle le pouvait. Au vu de son état, Peter n’avait pas vraiment besoin de lui demander comment elle se sentait. Elle portait une minerve, elle avait des hématomes, mais au moins, elle était vivante en fait. Au vu de la chute qu’elle avait faite, de ce qui était arrivé, elle s’en sortait quand même plus que bien. Mais ça n’enlevait rien au fait qu’il se sentait vraiment coupable.

« Mieux maintenant. »

Répondit-il sincèrement, ne pouvait pas vraiment dire qu’il se sentait bien non plus. Oh, il était extrêmement soulagé, heureux que la jeune femme ne soit pas morte comme ça aurait pu (comme ça aurait dû) arriver, mais tout de même. Il venait de passer d’horrible jour à espérer constamment que celle qu’il aimait – parce qu’évidemment il était encore fou amoureux de Gwen, malgré ce qui s’était passé – se réveil et ne meurt pas. Mais maintenant, il allait mieux.

« Je suis tellement désolé… » Il ne pouvait pas s’empêcher de s’excuser, il s’en voulait tellement. Tout ç c’était de sa faute, il avait espéré pouvoir la protéger en s’éloignant d’elle, mais ça n’avait évidemment pas été la bonne solution. Il les avait fait souffrir tous les deux pour rien, finalement elle avait quand même failli mourir. La prédiction n’avait pas eu lieu finalement, mais c’était bel et bien la situation qui avait été décrite dedans. À moins que finalement, ça ne soit qu’un avant-goût, que la mort de Gwen doive arriver à un autre moment, dans les mêmes circonstances. Peut-être… mais une chose était sûre maintenant, avec ce qui venait d’arriver, Peter n’avait pas l’intention de s’éloigner de nouveau de la jeune femme (à moins que ça soit ce qu’elle décide elle…) et il allait tout faire pour arrêter Harry.
Code by Gwenn


_________________
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1350

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Lun 10 Avr - 19:53



L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
G

wen afficha un fin sourire quand Peter affirma qu'il se sentait mieux, maintenant. Elle savait que cela n'ôtait rien au fait qu'il ne devait pas se sentir au meilleur de sa forme pour autant, et elle était responsable de cela. Même si elle n'y pouvait pas grand-chose, elle s'en voulait de lui avoir fait aussi peur. Elle se doutait que la situation avait dû être des plus difficile pour lui, alors qu'elle se trouvait sur ce fil ténu entre la vie et la mort, alors qu'il s'inquiétait pour sa vie, alors qu'il appréhendait de la perdre. Elle le connaissait suffisamment bien pour deviner comme il pouvait se sentir. Il devait forcément culpabiliser, elle en était sûre et certaine, et elle en eut encore la confirmation quand il s'excusa. Il lui affirmait être désolé, et elle était convaincue qu'il l'était bel et bien. Et pourtant, il n'avait vraiment pas la moindre raison de l'être. Elle ne lui en voulait pas. Comment pourrait-elle seulement lui en vouloir ? Il n'était responsable de rien, il n'avait rien fait du tout. C'était même tout l'inverse. Alors certes, il pouvait peut-être s'en vouloir de n'avoir pas si la protéger, mais ce n'était pas bien grave, en réalité. Cette situation était sans doute inévitable, mais quoi qu'il en soit, elle était encore vivante alors qu'elle devrait être morte, peut-être que sa décision de s'éloigner d'elle y était pour quelque chose, alors... Il était trop tard pour revenir en arrière de toute façon. Mieux valait se réjouir de la situation. Elle était toujours vivante, c'était tout ce qui comptait vraiment. Même si elle ne savait pas ce que ça voulait dire pour eux exactement.

-Tu n'as aucune raison de t'excuser
, répondit-elle sincèrement. Tu m'as sauvé la vie, tu n'as rien à te faire pardonner. Et c'était vrai. Il l'avait sauvée. Sans lui, elle ne serait plus là... Bon, s'il n'avait pas été là, elle se serait peut-être évité la crise de jalousie de Harry, mais ça, c'était encore une autre histoire... Une histoire qui la travaillait beaucoup. Non, Peter n'avait aucun reproche à se faire, il avait été exemplaire. Ce qui n'était pas son cas à elle. C'est de ma faute, tout ça... Je me sens tellement idiote...

Et c'était le cas, elle se sentait effectivement idiote. Elle était sortie avec Harry, ce faisant, elle avait eu le sentiment de trahir Peter, et elle se sentait d'autant plus mal aujourd'hui qu'elle avait découvert son vrai visage. Elle avait été responsable de son sort, et elle s'en voulait terriblement. D'autant qu'elle ne savait pas si Peter pourrait encore croire en la sincérité de se sentiments après tout ce qui s'était passé. Et pourtant, cette épreuve n'avait fait que lui prouver combien elle l'aimait.



code by Mandy

_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 788

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Lun 17 Avr - 13:26

Peter & Gwen
L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
C'était de sa faute, vraiment, Peter le pensait comme ça. Il considérait qu'il était responsable de tout ça, qu'il n'avait pas agit comme il le fallait. Il avait été idiot de croire qu'en s'éloignant de sa petite amie, il allait pouvoir la protéger. Il avait été idiot de croire que ça allait suffire et c'était bien la preuve que ça n'avait pas suffit du tout. À cause de lui, la jeune femme s'était retrouvée dans cette position, elle s'était retrouvée sur le planeur du Hobgoblin et pour plusieurs raisons. Ils n'étaient plus ensemble, il avait attisé la jalousie de Harry puisqu'ils étaient ensemble (et ils n'auraient pas été ensemble, du moins il l'espérait, si Peter n'avait pas décidé de rompre). Tout cela, c'était de sa faute, quand bien même Gwen lui dit le contraire. Il n'avait pas à s'excuser d'après elle, parce qu'il lui avait sauvé la vie donc il n'avait rien à se faire pardonner. Peter afficha un léger sourire, mais il ne croyait pas du tout aux propos de la jeune femme. Oh, elle le pensait peut-être, mais lui ne pouvait pas du tout penser de la même manière. Après tout, il l'avait sauvé parce qu'il avait en quelque sorte provoqué cette situation. Sans lui... elle ne serait pas tombée comme ça.

Mais bon, au moins, elle était vivante. Peter espérait qu'ils avaient vraiment réussi à passer outre cette prédiction, que Gwen ne craignait plus rien. Que ce n'était pas juste un avant goût avant que le moment fatidique n'arrive. Cela serait vraiment étrange qu'elle vive deux fois la même situation... mais en même temps, la situation en elle même était déjà étrange. Harry en Hobgoblin, lui en Spider-Man... Gwen au milieu de tout ça. Peter sentit son cœur se serrer en entendant la jeune femme affirmer que c'était de sa faute à elle, qu'elle se sentait idiote. Il n'aimait pas du tout l'entendre parler de cette manière, alors qu'elle n'était responsable de rien.

« Tu n'y es pour rien. » Affirma-t-il vivement. Sans vraiment le réaliser, le jeune homme attrapa la main de Gwen dans la sienne. Peter n'avait aucune envie qu'elle se blâme, parce qu'elle n'y était pour rien. Elle s'était retrouvée dans ce tourbillon. Enfin, à moins qu'elle n'ait été au courant pour Harry, mais de ce qu'il avait vu et compris, ce n'était pas le cas. « C'est... » Peter ne termina pas sa phrase, mais il ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'Harry était effectivement responsable de tout ça. Parce que c'était lui qui avait mis Gwen sur son planeur, c'était lui qui l'avait mis en danger. Même si le jeune homme allait quand même continuer de considérer qu'il avait sa part de responsabilité, qu'il aurait pu éviter tout cela. « Il va payer pour ce qu'il t'a fais... »

D'accord, Peter ne devrait peut-être pas le dire, surtout que bon... Gwen et Harry étaient proches. Mais il ne pouvait pas s'en empêcher, comme il ne pouvait pas penser autrement. Harry avait failli tuer Gwen, il ne pourrait jamais lui pardonner.
Code by Gwenn


_________________
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1350

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Lun 17 Avr - 13:53



L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
P

eter avait serré la main de Gwen dans la sienne. Peut-être qu'elle devrait empêcher ce contact, mettre de la distance entre eux, au vu du flou total où ils se trouvaient, mais elle était bien incapable de rejeter ce signe d'affection, elle avait trop besoin de sentir qu'il était encore présent pour elle, en dépit de tout ce qui s'était passé entre eux, elle avait trop besoin de son soutien, elle qui avait le sentiment de ne plus avoir que ça. La jeune femme, donc, au lieu de retirer sa main, resserra plus fermement ce contact. Agrippée à sa main, elle n'avait plus envie de la lâcher. Elle se sentait bien mieux ainsi. Tellement mieux. Peter affirma qu'elle n'y était pour rien. Il avait beau dire, elle ne le pensait pas. Il y avait eu des signes, elle l'avait compris au moment de découvrir la véritable identité de Harry, elle n'avait pas voulu comprendre l'évidence, c'était tout, et elle avait préféré initier ce malsain jeu de séduction entre elle et l'assassin de son père. Double traîtrise. Envers son père. Envers Peter. Rien que d'y penser, elle sentait son estomac se nouer. Si, c'était de sa faute, tout était de sa faute, elle n'aurait vraiment pas dû agir de la sorte. Elle n'avait rien compris, elle avait tout gâché. Absolument tout. Quand Peter commença sa phrase sans la finir, Gwen comprit très bien ce qu'il voulait dire. C'était Harry, c'était lui le responsable. La jeune femme n'avait pas l'intention de démentir. Elle ne trouverait pas de circonstances atténuantes à celui qui avait été son meilleur ami puis son petit ami, il n'en méritait pas, il ne méritait rien du tout. Vraiment rien. Si bien qu'elle ne chercha même pas à contredire Peter quand ce dernier affirma que Harry allait payer pour ce qu'il avait fait.

En d'autres temps, et d'autres circonstances, Gwen se serait affligée d'une telle décision, elle aurait cherché à sauver Harry, à tirer le meilleur de lui. S'il lui avait expliqué ce qui lui arrivait, si elle avait conviction qu'il ne désirait pas être le Hobgoblin, elle l'aurait soutenu. Mais les faits étaient là. Il avait tué son père et malgré tout, il était resté là, auprès d'elle, comme si de rien n'était. Il avait eu connaissance de la prédiction, et il n'avait rien fait pour l'empêcher, c'était même tout le contraire. Il l'avait trahi, il lui avait menti, c'étaient des choses qu'elle ne pouvait pas pardonner. Il devait payer, ce n'était pas qu'une question de vengeance. Harry était dangereux, alors il devait être mis hors d'état de nuire. La jeune femme hocha doucement la tête.

-Je sais ce que tu vas me répondre... mais je veux t'aider. S'il te plaît.

Ils en venaient toujours au même point, mais tout de même, quelque chose avait changé à présent. Et sa détermination était d'autant plus grande.



code by Mandy

_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 788

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Lun 1 Mai - 16:41

Peter & Gwen
L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
Peter n'aimait pas vraiment se montrer aussi catégorique concernant le sort d'une personne, il n'était pas comme ça normalement. Le jeune homme avait conscience que la vengeance n'était une bonne mécanique, que ça n'allait pas forcément les aider. Mais en même temps, Harry méritait vraiment de payer. Il ne devrait peut-être pas dire une chose pareille devant Gwen, mais il n'y pouvait rien. Pour la première fois de sa vie, le jeune homme avait l'intention d'arrêter coûte que coûte quelqu'un. Ce n'était pas juste l'arrêter et l'enfermer, il s'en rendait bien compte. Ce n'était pas une bonne chose sans doute, mais c'était comme ça. Harry avait failli tuer Gwen, il méritait vraiment de payer pour tout ça. Cependant, Peter eut un peu peur que la jeune femme souhaite protéger le jeune homme. Après tout, ils étaient proches – plus que ce qu'il aurait aimé d'ailleurs, mais il n'avait pas son mot à dire de toute façon – elle avait de bonne raison de ne pas vouloir lui faire payer tout ça, de vouloir le sauver surtout. Peter se disait qu'il y avait peut-être une façon de le sauver, mais en même temps il ne pensait pas que son ancien ami le méritait. Parce qu'il avait mis la vie de Gwen en danger, parce qu'il avait tué son père, parce qu'il était resté auprès d'elle alors que de son côté il l'avait quitté dans le but de la protéger.

D'ailleurs quand Gwen reprit la parole, en disant qu'elle savait ce qu'il allait lui répondre, Peter cru justement qu'elle allait prendre sa défense. Mais ce ne fut pas le cas, elle lui affirma qu'elle voulait l'aider. Encore... au fond, le jeune homme aurait dû s'en douter. Mais effectivement, elle savait ce qu'il allait lui répondre et il n'avait pas vraiment de raison à répondre autrement.

« Et je vais donc te répondre que c'est beaucoup trop dangereux. » Peter poussa un soupire. « J'ai cru... j'ai cru que tu étais morte Gwen, je peux pas revivre ça. » Le jeune homme sentit sa gorge se serrer, alors qu'il repensait à ce moment. À cet instant où elle était tombée au sol et où il avait vraiment cru qu'elle était morte, qu'il l'avait perdu pour toujours. Il se retint d'ailleurs de fondre de nouveau en larme. « Je peux pas te laisser prendre de risque. S'il t'arrive quelque chose je... » Bon, il ne devrait peut-être pas parler comme ça, mais il n'y pouvait rien. Il l'aimait toujours, il l'aimait comme un fou et il ne pouvait vraiment pas supporter l'idée qu'elle meurt. Il avait eu un avant goût de ce que ça aurait pu être. Il n'était pas question que ça arrive encore. « Je vais l'arrêter, par tous les moyens. Mais je crois que je ne vais pas y arriver seul. Alors je vais demander de l'aide. » Peter s'arrêta une seconde, mais reprit rapidement pour éviter de laisser Gwen reprendre la parole. « Mais pas la tienne. » C'était catégorique, il ne voulait vraiment pas qu'elle se mette en danger. « Il y a d'autre super-héros en ville. »
Code by Gwenn

_________________
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1350

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Lun 1 Mai - 17:09



L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
L

a situation avait beau être ce qu'elle était, la réponse de Peter ne varia pas d'une once et, une fois n'est pas coutume, le jeune homme lui assura que la situation était bien trop dangereuse, qu'elle ne devait pas se mettre en danger, qu'il était hors de question qu'elle l'aide. Elle savait pourquoi il s'exprimait ainsi, elle comprenait pourquoi, même. Il avait encore de meilleurs arguments maintenant qu'avant, parce qu'il avait vraiment cru qu'il allait la perdre. Gwen n'avait aucun mal à deviner ce qu'il avait ressenti, parce que si les situations avaient été inversées, si elle s'était retrouvée dans une situation où elle aurait cru voir Peter mourir sous ses yeux, elle en serait devenue complètement dingue. Elle aurait été incapable de le supporter, parce que ce serait comme perdre une partie d'elle-même. Oui, elle l'aimait à ce point, et elle osait croire que Peter lui aussi l'aimait de la même manière. Même s'ils n'étaient plus ensemble, à présent, et que Gwen n'imaginait pas qu'ils puissent véritablement reprendre de zéro après tout ce qui s'était finalement passé entre eux. Il affirma alors qu'il avait bel et bien l'intention de l'arrêter, mais que s'il devait le faire, il ne le ferait plus seul. Elle était au moins rassurée qu'il prenne cette décision-là, car elle préférait ne pas le savoir se confronter seul à Harry, surtout alors que ce dernier semblait avoir accumulé à son encontre toute la haine du monde, et même plus encore que cela... Qu'il soit épaulé par d'autres super-héros, c'était une excellente chose, et ça la rassurait. Mais elle n'aimait pas pour autant l'idée de rester seule face à son malheur, et encore moins l'idée de le savoir affronter un tel danger et sans rien faire.

-Tu as raison, je préfère que tu n'agisses pas seul,
reconnut-elle dans un léger sourire, même si elle se doutait qu'elle n'avait dans tous les cas pas son mot à dire. Spider-Man agissait comme il l'entendait. Mais tu peux pas me laisser de côté, pas cette fois..., pas après ce qui s'est passé.

Et pourtant, une fois encore, il ne lui devait rien, il pouvait bien agir comme il l'entendait. Mais elle avait souffert d'être éloignée de lui, terriblement souffert, et au final, ça n'avait rien changé. Elle avait été exposée au danger alors que Peter avait tout mis en oeuvre pour la protéger. Alors tant qu'à faire, si elle devait vraiment risquer sa vie, elle préférait que ce soit en tout état de cause et pas en se laissant surprendre par les événements. Elle n'avait pas envie qu'il la mette à l'écart, et en affirmant cela, elle pensait à tous les aspects de sa vie. Elle avait trop besoin de lui.


code by Mandy

_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 788

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Lun 8 Mai - 17:00

Peter & Gwen
L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
Peter se rendait bien compte qu'il allait avoir besoin d'aider concernant Harry – et encore, le jeune homme ne se doutait pas que tout un groupe de super-vilains était en train de se former afin de l'abattre – et c'était donc ce qu'il allait demander, de l'aide. Mais pas celle de Gwen, parce qu'il n'était pas question qu'il la laisse aller se mettre en danger. Pas comme ça en tout cas. Il comprenait bien que la jeune femme ait envie de l'aider, elle venait quand même de découvrir que son meilleur ami (et petit ami accessoirement sur la fin) avait tué son père, c'était normal qu'elle cherche à se venger, qu'elle souhaite lui faire payer ce qu'il avait fait. Tout comme le jeune homme espérait faire payer à Harry ce qu'il avait fait à Gwen. Il ne pouvait pas laisser passer ce qui venait d'arriver, il était important qu'il paie pour ce qu'il avait fait. Mais en même temps, Peter n'avait pas l'intention de laisser la fille qu'il aimait (parce que malgré tout, Peter était encore fou amoureux de Gwen) prendre des risques, affronter le Hobgoblin. Lui-même n'arrivait pas à l'avoir tout seul, Peter ne parviendrait pas à se concentrer s'il devait veiller sur la jeune femme. Et il ne pouvait pas revivre ce qu'il avait vécu. Il ne supporterait pas de voir encore une fois Gwen mourir sous ses yeux.

Gwen affirma qu'il avait raison de ne pas agir seul, qu'elle préférait qu'il ne le fasse pas. Au moins, ils étaient d'accord sur ça. Mais Peter savait que trop bien que son ex petite amie était bornée et que quand elle avait une idée en tête, c'était difficile de l'y déloger. En même temps, Peter aussi savait se montrer particulièrement têtu quand il le fallait. La preuve avait le fait qu'il avait tenté (parce qu'au final, ça n'avait pas non plus été une vraie réussite) de s'éloigner de la jeune femme pour la protéger.

« Je ne veux plus te laisser de côté. » Dit-il doucement, ne parlant pas vraiment en réalité de Spider-Man. Non, Peter ne voulait pas que la jeune femme s'impliquer dans les affaires de l'homme-araignée, mais en même temps il n'avait pas spécialement envie de l'éloigner de lui autrement. Oh, rien ne serait comme avant Peter s'en rendait bien compte, mais il n'avait plus envie de se battre contre son envie de voir Gwen. « Mais il n'est pas question pour moi de te laisser te mettre en danger avec lui. » Autant dire, elle faisait ce qu'elle voulait, tant qu'elle ne fonçait pas tête baisser vers le Hobgoblin.

En tout cas, Peter avait l'intention de s'occuper le plus rapidement possible de son adversaire pour que Gwen n'ait aucune raison de se retrouver dans une position désastreuse. Il n'avait aucune idée de comment il allait devoir s'y prendre, il ne savait pas du tout s'il allait y parvenir non plus, mais il allait le faire dans tous les cas. Parce qu'il ne pouvait pas laisser le Hobgoblin s'en sortir comme ça.
Code by Gwenn

_________________
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1350

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Lun 8 Mai - 17:32



L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
U

ne esquisse de sourire se dessina sur les lèvres de Gwen quand Peter affirma qu'il n'avait plus envie de la laisser de côté. Elle avait envie de lire entre les lignes, d'entendre ce qu'elle avait envie d'entendre, à savoir que ne pas la mettre de côté, cela valait pour Spider-Man mais aussi et surtout pour Peter Parker. Elle n'avait plus aucune envie de mener sa vie à l'écart de la sienne, elle ne le voulait déjà pas avant, et avoir cru mourir lui en avait d'autant plus fait prendre conscience. Elle avait besoin de Peter, elle avait besoin d'être auprès de lui. Parce qu'elle l'aimait, tout simplement, plus que tout et plus qu'elle-même, quand bien même son attitude ne l'avait pas forcément prouvé. Elle aimait entendre dans les propos du jeune homme un engagement, le fait qu'il voulait encore d'elle dans sa vie, et ça, c'était la chose la plus agréable qu'elle pouvait entendre. Bien sûr, elle n'irait pas jusqu'à demander à Peter de la reprendre, elle ne pensait pas que ce serait juste, et si le jeune homme la considérait comme volage alors, elle se verrait mal lui donner tort au vu de ses récents agissements. Et pourtant, il était le seul qui comptait. Celui qui lui donnait envie de retrouver goût à l'existence en dépit de tout ce qu'elle avait enduré, celui qui lui donnait l'envie de se battre, à ses côtés si possible, et même si ça ne devait pas complètement lui plaire. Et d'ailleurs, ça ne lui plaisait pas, comme le prouva ce qu'il ajouta alors. En même temps, elle s'y était attendue. Il était parfaitement logique qu'il ne veuille pas qu'elle se mette davantage en danger.

-Je ne me mettrai pas en danger,
assura-t-elle alors d'un ton sérieux. Même si, au fond, elle ne pouvait pas du tout être sûre de ça, étant donné sa situation, il était très probable qu'elle encourt de nouveaux risques, mais au moins, cette fois, ce serait en son âme et conscience, pas ballotée par des événements sur lesquels on ne lui avait pas laissé avoir la moindre incidence. Je veux t'aider, être avec toi, c'est tout, ajouta-t-elle alors.

Et quand elle parlait d'être avec lui, on pouvait y entendre plusieurs sens, c'est évident, même si elle savait que précipiter quoi que ce soit n'était pas du tout avisé. Ils s'étaient séparés, elle était même allée jusqu'à sortir avec quelqu'un d'autre (comme elle regrettait, aujourd'hui, elle se sentait aussi faible qu'idiote, en y repensant), elle ne pouvait pas demander à Peter de la reprendre comme si de rien n'était, elle ne pouvait pas lui demander de faire comme avant leur séparation. Mais ce n'était pas l'envie qui lui en manquait, malgré tout.


code by Mandy

_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 788

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Ven 30 Juin - 23:05

Peter & Gwen
L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
Gwen lui semblait vraiment sérieux quand elle affirmait qu’elle ne se mettrait pas en danger. Peter avait envie de croire qu’il pouvait lui faire confiance. Mais en même temps, il craignait que la jeune femme cherche à se venger, à venger son père et prenne donc des risques inconsidérés. C’était normal en même temps, au vu de la situation. Au vu de ce qu’elle avait découvert, de la manière dont les chose s’était passé. Peter ne pourrait pas le lui reprocher, mais en même temps il ne voulait vraiment pas qu’elle se mette en danger, parce qu’il était évident qu’elle ne pouvait rien faire contre Harry. Ce n’était pas contre elle qu’il pensait ça, Peter considérait aussi que Spider-Man n’était pas à la hauteur pour battre le Hobgoblin seul. C’était pour cela que le jeune homme comptait sur la nouvelle alliance qu’il avait formé avec les autres super-héros (entre autre, certain c’était à se demander ce qu’ils foutaient là) chez les Avengers. Il ne pouvait rien faire seul, il avait besoin d’aide, mais pas vraiment celui de Gwen. Quand bien même, Peter n’était pas bien placé pour lui refuser de lui donner son aide… il retenait la leçon.

Il avait tenté de s’éloigner de Gwen dans le but de la protéger, dans le but de l’éloigner de Spider-Man, donc qu’elle ne meurt pas. Et force lui était de constater que ça n’avait pas du tout marché. En soit, Peter ne pouvait pas s’empêcher de penser que c’était de sa faute. Parce que même s’il avait décidé de s’éloigner de Gwen, il n’avait pas pu le faire entièrement. Il n’avait pas pu s’empêcher de la surveiller de loin et il avait été là, à ce moment, quand Harry était arrivé. Mais en même temps, le jeune homme ne pouvait que comprendre que ça ne servait à rien, qu’il ne pouvait pas juste s’éloigner. Il n’avait aucune envie de le faire. Finalement, ils avaient souffert tous les deux pour rien du tout. Parce que Gwen s’était quand même retrouvé dans une telle position. Et au final… est-ce que son éloignement n’avait pas justement provoqué cette situation. Ils ne pourraient pas du tout le savoir. Ils ne le sauraient sans doute jamais. Et alors que Gwen affirmait qu’elle avait envie de l’aider, qu’elle avait envie d’être avec lui, tout simplement… il était évidemment pour le jeune homme qu’il ne pouvait pas juste prendre une décision comme avant. Dans un geste finalement plus instinctif qu’autre chose, Peter attrapa la main de Gwen, enlaçant ses doigts dans les siens. Peter avait envie d’entendre plus dans les propos de Gwen, il espérait même que cela signifiait plus. Même si en même temps, le jeune homme ne pouvait pas juste mettre de côté le fait qu’elle avait décidé de sortir avec Harry. Mais une chose était sûr pour le jeune homme, il avait cru mourir en voyant Gwen tomber, quand il avait cru qu’elle était morte. Il ne voulait plus que quelque chose l’empêche de montrer ce qu’il ressentait. Et ce fut d’ailleurs sans dire le moindre mot que le jeune homme vint déposer ses lèves sur celles de Gwen. C’était peut-être trop tôt, mais tant pis.
Code by Gwenn

_________________
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1350

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Sam 1 Juil - 13:47



L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
G

wen sentit un agréable frisson la traverser quand Peter attrapa sa main, la serra contre la sienne. Ce simple geste, d'une tendresse infinie, la ramenait quelques mois en arrière, quand ils étaient encore ensemble, quand rien ne semblait devoir les séparer. Chaque geste, toujours, d'une infinie simplicité, comme s'ils ressentaient dans l'instant ce dont l'autre avait besoin. Gwen avait eu bien vite ce sentiment, celui d'être étroitement liée à Peter, et que leurs destins devaient l'être également. Elle aimait Peter, plus fort qu'elle n'avait jamais aimé qui que ce soit, ni n'aimerait jamais qui que ce soit d'autre. Elle avait su dès l'instant de leur rupture, qu'elle ne l'oublierait pas, et elle regrettait profondément, à ce moment précis, de l'avoir cherché malgré tout, dans les bras de Harry. Sa relation avec ce meilleur ami qui n'en était plus du tout un à présent reposait bien plus sur un besoin de compréhension et de réconfort que sur de réels sentiments. De son côté du moins. Et elle avait peur maintenant d'avoir tout gâché. Bien sûr, leurs doigts entrelacés lui hurlaient le contraire, mais la peur de la perdre mêlé au soulagement de l'avoir retrouvée pouvaient bien induire un comportement qu'il aurait tôt fait de regretter ensuite. Mais pour autant, elle ne mit aucune distance entre eux, bien au contraire, et serra plus fermement sa main dans la sienne, heureuse de cette complicité retrouvée. Heureuse de le retrouver, lui... Elle voulait bien mourir des centaines de fois encore si cela pouvait lui permettre de vivre à nouveau un tel instant.

Et encore... leurs mains l'une dans l'autre, ce n'était rien, rien du tout... le mieux, c'était ce baiser. Il déposa ses lèvres sur les siennes, et elle sentit son coeur battre à tout rompre. Elle ne se souvenait plus s'être sentie un jour plus légère et plus forte à la fois. Toutes les émotions du monde passaient dans ce baiser : l'amour qu'elle ressentait pour lui, le soulagement qu'il l'aime toujours, lui aussi, la tendresse qu'ils avaient mutuellement l'un pour l'autre. L'espoir, bien réel, que leur histoire n'était pas terminée, qu'une nouvelle page se tournait, et qu'ils en écrirait le prochain chapitre ensemble. Elle prolongea ce baiser et eut bien du mal à éloigner ses lèvres des siennes, tant elle se sentait à la fois heureuse et rassurer de les retrouver de nouveau. Mais elle avait besoin d'être sûre.

-Tu... tu ne m'en veux pas ?

Elle parlait de Harry, bien sûr. Ils ne pouvaient pas oublier si vite qu'elle était sortie avec un autre, et elle devait d'ailleurs passer pour une véritable girouette tant les choses allaient vite, présentement. C'était sûrement trop rapide, et en même temps, elle n'avait pas envie de perdre de temps. Elle avait besoin de lui.


code by Mandy

_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 788

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Dim 2 Juil - 16:26

Peter & Gwen
L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
C’était sans doute idiot, mais Peter avait le sentiment que tout tournait rond à nouveau en posant ses lèvres sur celles de Gwen, sans qu’elle ne repousse. Elle le prolongea même, ce qui ne manqua pas de confirmer à Peter qu’ils ressentaient encore tous les deux la même chose. Le jeune homme ne pouvait pas nier qu’il avait eu peur qu’elle le repousse, qu’elle lui fasse comprendre que ce n’était pas ça qu’elle voulait. Même si ses sous-entendus avaient été clairs, Peter s’était peut-être trompé. Peut-être qu’il avait entendu ce qu’il avait voulu entendre aussi. Mais non, Gwen ne le repoussa pas et elle prolongea même leur baisser. Elle était vivante, elle était là et ils s’embrassaient. Et mine de rien, ça lui faisait vraiment du bien, il avait le sentiment de revenir en arrière, quand tout allait bien. Même si bien sûr, rien n’était parfait. Peter en avait bien conscience, tout était différent d’avant. Après tout, Gwen était sortie avec Harry – et cela, il ne pouvait évidemment pas l’oublier – mais il espérait que ça n’allait pas avoir trop de conséquence, que ça n’avait pas eu trop d’importance. En tout cas, Peter n’avait pas envie de se poser plus de question que ça. Il s’était posé trop de question avant et à cause de cela, il avait perdu du temps avec la fille qu’il aimait. Il l’avait vu s’éloigner parce qu’il ne pouvait pas être avec elle. Il ne pouvait pas refaire la même erreur et donc, le jeune homme avait décidé de ne plus se poser de question. Comme le fait de savoir s’il lui en voulait ou pas ? Ce qu’elle lui demanda quand leurs lèvres se séparèrent. Peter savait de quoi elle parlait, qu’elle voulait parler d’Harry, du fait qu’elle avait été avec lui.

« Non pas du tout. » Et il était sincère, il ne disait pas ça juste comme ça. Il le pensait vraiment, il n’avait aucune raison d’en vouloir à Gwen pour ça. Pour quoi que ce soit. Et au final, c’était surtout Gwen qui avait des raisons de lui en vouloir. « C’est toi qui devrait m’en vouloir en réalité. »

Sans la décision qu’il avait prise, ils n’en seraient peut-être pas là au final. Ou alors si, et peut-être que Gwen serait morte. En même temps, ils ne pouvaient pas le savoir, ils ne pouvaient rien savoir. Mais cela n’empêchait que c’était quand même lui qui avait pris la décision en premier lieu de s’éloigner de Gwen, sans que ça soit réellement justifier. Sans que ça serve à quelque chose en réalité.

« Si tu trouves ça trop rapide, je comprendrais. »
C’était peut-être ça aussi. Gwen fréquentait quand même Harry avant que ce dernier ne pète un câble et l’attaque, l’envoyant dans le coma. Elle n’avait peut-être pas envie que les choses reprennent de cette manière tout de suite. Elle voulait peut-être prendre son temps. Et en même temps, de son côté, il n’avait aucune envie d’en perdre plus. « Mais je… tu sais, je n’ai pas cessé de t’aimer. »
Code by Gwenn

_________________
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1350

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Dim 2 Juil - 16:50



L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
G

wen ne pouvait s'empêcher de se sentir soulagée en entendant Peter lui assurer qu'il ne lui en voulait pas le moins du tout. Elle aurait pourtant compris qu'il en soit autrement. Durant tout le temps qu'avait duré sa relation avec Harry (même si elle avait été finalement très courte, il faut bien le dire), elle n'avait cessé d'avoir le sentiment de trahir Peter. Elle espérait qu'il soit sincère, qu'il pense réellement ne jamais lui reprocher de s'être rapprochée d'un autre. Mais elle avait l'impression qu'il était bel et bien sincère, alors elle avait envie d'y croire, elle ne demandait qu'à croire en eux, dans tous les cas, parce qu'elle tenait à lui comme à n'importe qui d'autre, et si on leur accordait une nouvelle chance d'être ensemble, elle n'avait pas la moindre envie de la gâcher, surtout pas. Il ajouta que c'était elle, plutôt, qui devrait lui en vouloir. Elle n'était pas du tout de cet avis, pour sa part. Au contraire, même... Quoiqu'elle ne pouvait pas prétendre ne pas en avoir voulu à Peter quelquefois, pour une raison des plus simples : il lui manquait, leur histoire lui manquait, et elle n'imaginait pas qu'elle puisse prendre fin de cette manière. Si brutalement, si... absurdement. Elle lui en voulait parce qu'en renonçant à eux, sa vie avait perdu du sel et du sens, à n'en point douter. Pour autant, elle ne se voyait plus lui faire le moindre reproche à ce jour. Tout ce qu'elle voulait, c'était laisser le passé derrière eux et aller de l'avant, reprendre de zéro, parce qu'il était évident qu'ils s'aimaient. Et c'était ce qui comptait plus que tout le reste non ? Elle sourit en l'entendant dire qu'il n'avait jamais cessé de l'aimer. Au fond, elle le savait, mais il n'en était pas moins agréable de l'entendre. Elle en avait même besoin.

-Moi aussi,
répondit-elle, sincère. Elle aussi, oui, n'avait jamais cessé de l'aimer. Elle le lui avait bien mal montré, mais ce n'en était pas moins vrai. Tu sais je voulais juste... me guérir de toi. Et c'était vrai, Harry avait été un pansement, un baume sur son coeur... et c'était perturbant à considérer à présent qu'elle savait que c'était lui qui l'avait piétiné en premier lieu, ce coeur. C'était idiot. Et c'était impossible. Elle marqua une légère pause. C'est peut-être trop rapide. C'était même une certitude, c'était vraiment beaucoup, beaucoup trop rapide, et en toute logique, ils devraient reprendre le cours des choses un peu plus posément, mais en même temps, elle n'avait pas envie d'attendre pour le principe d'attendre, elle n'avait pas envie de pencher du côté du raisonnable, pour une fois. Mais j'ai pas envie d'attendre.



code by Mandy

_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 788

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Sam 19 Aoû - 14:04

Peter & Gwen
L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
Ce n’était peut-être pas grand-chose en soit, mais le jeune homme appréciait sincèrement d’entendre Gwen lui affirmer qu’elle l’avait toujours aimé. Peter le pensait en effet, qu’ils avaient continué à s’aimer malgré tout. Mais quand même, ça lui faisait vraiment du bien de l’entendre, surtout qu’il n’avait quand même pas pu s’empêcher de douter un peu, quand il avait découvert qu’elle sortait avec Harry. Il avait cru qu’elle l’oubliait, ce qui était un peu le but en fait. Ce qu’elle confirma en affirmant qu’elle avait simplement cherché à se guérir de lui. Peter ne pouvait pas nier qu’il aurait aimé qu’elle fasse autrement – même si en même temps, peut-être qu’ils ne se seraient pas retrouvés sans tous ces événements – mais en même temps il ne pouvait pas du tout lui en vouloir. C’était lui qui avait décidé de s’éloigner d’elle afin de la protéger, elle n’avait aucun compte à lui rendre. Ce n’était pas du tout comme cela que Peter aurait dû agir, il s’en rendait compte maintenant mais… eh bien, on pouvait dire qu’ils accumulaient les erreurs. Sauf que maintenant Peter n’avait plus aucune envie de faire n’importe quoi. D’accord, tout cela lui confirmait encore plus que Gwen était en danger à ses côtés, comme c’était le cas de Tante May d’ailleurs. Mais cela ne devait pas l’empêcher de vivre. Peter avait décidé de suivre une voix de super-héros, il devait assumer les risques et Gwen les assumait autant que lui au final. Il ne voulait plus prendre de décision à sa place, il voulait la laisser choisir. Alors… si elle voulait toujours être avec lui, il ne la repousserait plus jamais. Puisque de toute façon, ça ne changeait rien au fait qu’il était fou amoureux d’elle et qu’elle était quand même en danger.

Le sourire du jeune homme se fit plus grand quand Gwen affirma que c’était effectivement sans doute trop rapide (ça ils ne pouvaient vraiment que le reconnaître tous les deux), mais qu’elle n’avait aucune envie d’attendre. Si elle lui avait affirmé que c’était effectivement trop rapide pour elle et qu’elle voulait juste attendre un peu, alors il l’aurait fait. Mais à choisir, il n’avait aucune envie d’attendre non plus.

« Moi non plus. »
Dit-il dans un souffle, son regard plongé dans celui de la jeune femme. Il se sentait tellement bien en sa compagnie, il se sentait tellement soulagé de la savoir en vie. « En même temps, on peut juste aller à notre rythme. » Clairement, le jeune homme devait bien avouer qu’il avait bien envie de juste profiter du moment présent, du fait que la fille qu’il aimait venait de sortir du coma et qu’il était juste soulagé. Qu’il l’aimait, qu’elle l’aimait et qu’ils allaient pouvoir reprendre là où ils s’étaient arrêtés. Quand bien même, il y avait eu de nombreux changement. « Faire comme on veut, quand on le veut. »

C’était la décision de Peter en tout cas, ne plus rien s’imposer concernant Gwen pour être raisonnable. À quoi bon l’être ? Ils n’avaient qu’une vie après tout.
Code by Gwenn

_________________
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1350

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Sam 19 Aoû - 14:29



L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
G

wen et Peter pensaient de la même manière... En même temps, ça avait toujours été plus ou moins le cas. Les circonstances les avaient poussés à bout, très clairement, mais leurs sentiments n'étaient pas à remettre en cause pour autant, pas le moins du monde, même... Et c'était pour cette raison qu'ils pouvaient si facilement non pas repartir de zéro mais reprendre où ils s'étaient arrêtés. Parce que, au fond, leur rupture n'avait fait que semblant den être une. Ils avaient continué de s'aimer, et quand Gwen avait fréquenté Harry, elle s'en était autant voulu que si elle avait concrètement trompé Peter, ça voulait tout dire. Oui, ils étaient prêts à se retrouver, et tant pis si ça allait trop vite, quelque part, si tous les deux étaient d'accord quant au rythme qu'ils avaient envie d'adopter, tous les deux, de concert. Elle sourit quand il suggéra qu'ils fassent les choses à leur rythme, qu'ils agissent comme bon leur entendait. Si cette expérience avait dû leur apprendre quelque chose, c'est que la vie était courte. Par conséquent, ils se devaient d'en profiter un maximum, sans crainte ni regrets. Parce que vivre dans la peur de faire du mal aux autres n'avait rien de franchement stimulant, il faut bien le dire. Ils devaient simplement profiter du bonheur d'être ensemble, et pour cela ne jamais se séparer, c'était aussi simple que cela, en fin de compte. Simple, mais pas toujours évident malgré tout.

-Faire comme on veut quand on veut
, répéta Gwen, j'adore vraiment cette idée, répondit-elle alors en soirant.

Et c'était un fait, elle aimait ça. C'était sans doute ce qui leur avait manqué avant cela. Ils s'imposaient des contraintes. Bien sûr, c'était une bonne chose d'être prudent, mais en même temps, même quand ils cherchaient tous les deux à être prudents, ils arrivaient quand même à s'attirer des ennuis. Autant que ce soit pour une bonne raison, non ? Et la meilleure raison qu'elle puisse trouver au monde, c'était clairement le jeune homme qu'elle dévorait en cet instant des yeux. Elle l'aimait tellement, il lui avait tant manqué... Bien sûr qu'elle ne voulait pas perdre la moindre seconde, plus jamais.

-J'aimerais tellement ne plus être scotchée à ce lit d'hôpital,
répondit-elle alors, j'ai envie de prendre l'air.

Cela résonnait presque comme une invitation. Ceci dit, elle n'était pas sûr qu'elle serait capable de s'extirper de ce lit, elle venait à peine de se réveiller, et elle se sentait encore endolorie, dans le cirage... Mais clairement, l'hôpital était un endroit qu'elle n'aimait pas (en même temps, qui aimait ça ?), même pas du tout. Elle avait envie de s'évader, de pouvoir passer un moment complètement seule à seul avec Peter, pour pouvoir le retrouver complètement. Mais ce n'était pas gagné encore.



code by Mandy

_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 788

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Jeu 5 Oct - 16:44

Peter & Gwen
L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
En un sens, il valait sans doute mieux qu’ils ne se prennent pas la tête, tout simplement. C’était si simple, mais en même temps, on ne pouvait pas dire que Peter avait agi d’une manière simple ces derniers temps. Il avait voulu trop préserver Gwen (et à raison), mais en se prenant à ce point la tête pour le faire, il n’avait pas du tout arrangé la situation. Bien au contraire. Est-ce qu’il l’avait empiré ? Pas sûr, mais force était de constater qu’il n’avait pas du tout pris la bonne décision alors qu’il s’était quand même pris la tête. Et qu’il avait souffert au même titre que Gwen. Peter savait bien qu’il ne pouvait pas refaire l’histoire, qu’il ne pouvait pas revenir en arrière, mais il pouvait quand même tenter de faire les choses d’une meilleure manière maintenant. En ne se prenant pas la tête, en vivant simplement à sa vitesse. En prenant son temps. Ce genre de chose. Il avait envie d’être avec Gwen, malgré tout. Parce que le fait d’avoir cru qu’elle était morte, ça n’avait pu que lui rendre compte à quel point il ne pouvait pas vivre sans elle. Il avait bien compris depuis longtemps que Gwen était indispensable pour lui, il n’avait jamais cessé d’aimer la jeune femme, mais il savait parfaitement qu’il ne pouvait tout simplement pas vivre sans elle.

En tout cas, ils étaient tous les deux sur la même longueur d’onde et c’était sans doute la meilleure chose qu’il pouvait arriver. Peter se doutait que tout cela allait sans doute laisser quelques traces, mais en même temps il avait envie de croire qu’ils ne pouvaient que remonter la pente. Ils étaient donc sur la même longueur d’onde, ils avaient envie de faire les choses comme ils le voulaient. Même si ça pouvait sembler un peu rapide, mais ils n’avaient aucune raison de se prendre la tête pour l’heure. Autant qu’ils profitent. Peter avait envie de profiter en tout cas, surtout maintenant qu’il savait que sa petite amie (non parce que du coup, c’était sa petite amie non ?) était hors de danger. Elle allait peut-être avoir des séquelles, elle allait avoir besoin de repos… mais en même temps, elle était en vie.

« Je ne sais pas si c’est vraiment raisonnable. »
Dit-il quand Gwen affirma qu’elle avait envie de prendre l’air, qu’elle en avait assez d’être dans ce lit d’hôpital. Il ne pouvait que la comprendre, à sa place il serait tout simplement incapable de tenir. Ce n’était pas raisonnable non, mais de toute façon, le jeune homme savait bien qu’il n’était pas forcément bon de rester constamment raisonnable. « Je ne pense pas que les médecins seront d’accord… mais en même temps, rien ne nous empêcher d’aller faire un petit tour. »

Dit-il dans un fin sourire, en tournant une seconde son regard vers la fenêtre. Non, il n’y avait vraiment rien qui l’empêchait d’emmener Gwen faire un tour dehors, afin de prendre un peu l’air. En toute discrétion.
Code by Gwenn

_________________
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1350

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Jeu 5 Oct - 19:22



L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
G

wen avait formulé le fond de sa pensée sans pour autant s'attendre à ce que Peter rebondisse dessus. Il l'avait bien assez souvent exhortée à la prudence pour qu'elle ne s'attende pas à le voir la sortir de son lit d'hôpital pour fuir à l'extérieur même l'espace de quelques minutes... Et pourtant... Alors qu'elle s'attendait simplement à ce que son petit ami (après tout, ils étaient de nouveau ensemble, non ? Et dorénavant, elle n'avait plus la moindre envie de pouvoir l'appeler autrement, c'était même hors de question, en réalité). Oui, ce n'était pas raisonnable, oui les médecins ne seraient pas d'accord... jusque-là, son discours ne différait pas de ses attentes du tout. Mais il ne s'arrêta pas là. Elle tourna son regard en direction de la fenêtre en même temps que le jeune homme. Rien ne les empêchait de filer l'air de rien, juste quelques minutes, le temps de prendre un peu l'air, de changer d'atmosphère, de se retrouver dans un décor un peu moins... glauque. Elle ne put s'empêcher de sourire. Elle se sentait encore un peu vaseuse, et elle devrait sûrement rapidement se reposer, mais elle se sentait malgré tout totalement capable de sortir un peu, elle était même convaincue que ça lui ferait du bien. Dans tous les cas, elle en avait vraiment envie, plus qu'envie, même. Ce n'était rien, juste une petit intermède. Elle ne risquait plus rien, elle était guérie. Elle était juste un peu assommée par les médicaments, mais c'était absolument tout. Elle jeta un coup d'oeil autour d'elle. Pas d'aiguilles, pas de perfusions. Elle pouvait s'extirper de son lit sans souci.

-Personne ne le saura si on s'absente quelques minutes, répondit-elle alors sans perdre une seule seconde son sourire.

Peut-être que c'était la perspective de sortir un peu, la légère adrénaline qu'elle éprouvait à l'idée d'enfreindre les règles, ou tout simplement le bonheur d'avoir retrouvé Peter, dans tous les cas, elle se sentait vraiment légère, et elle éprouvait bien plus d'énergie qu'à ses débuts. Elle se redressa le plus précautionneusement du monde, elle fit de son mieux pour contrôler le tremblement de ses jambes, qui flagellèrent légèrement. Elle ne voulait pas inquiéter Peter et qu'il revienne sur sa proposition. Elle s'avança vers Peter, en profita pour se serrer dans ses bras avant de déposer ses lèvres sur les siennes. Ces gestes de douceur et de tendresse lui avaient incroyablement manqué, et elle adorait les retrouver, le retrouver. Elle plongea son regard dans le sien, lui laissant tous le loisir de la regarder dans des yeux qu'il lui avait dit trouver irrésistibles (autant mettre toutes les chances de son côté, des fois qu'il se ravise). Et elle reprit la parole.

-On y va ?



code by Mandy

_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 788

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Jeu 30 Nov - 14:41

Peter & Gwen
L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
Ce n’était clairement pas raisonnable pour Gwen de sortir de son lit d’hôpital, elle venait à peine de sortir du coma tout de même. Mais en même temps, Peter comprenait son envie de prendre un peu l’air. Après tout, on ne pouvait pas dire que cette chambre avait quelque chose d’agréable, bien au contraire. Et puis, si ça pouvait lui faire du bien de prendre un peu l’air. Le jeune homme était forcément tenté de juste l’appeler à la prudence, lui dire qu’elle ne devait pas dépasser les limites. Mais en même temps… eh bien, il avait cru la perdre et clairement, il ne se voyait pas lui refuser quoi que ce soit. Bon, il n’allait pas non plus la laisser faire n’importe quoi, mais rien ne pouvait l’empêcher d’aller prendre un peu l’air. Et s’ils sortaient ensemble, elle ne craignait rien non ? Peter afficha un sourire quand sa petite amie précisa que personne ne saurait rien s’ils se contentaient de sortir quelque minute. C’était tout à fait le cas. Ils n’avaient pas besoin de partir longtemps, juste le temps pour Gwen de prendre un peu l’air avant de revenir dans son lit.

Peter l’observa se redresser, s’approcher de lui. Il la voyait trembler un peu, mais le jeune homme se dit que c’était normal. Après tout, elle avait passé plusieurs jours dans ce lit sans bouger. Elle s’approcha de lui, se serrant contre lui, l’embrassant… et plongeant son regard dans le sien. Son regard. Ses yeux. Il les adorait. Il les avait toujours adorés. Et quand elle le regardait comme ça, comment pouvait-il refusait quoi que ce soit ? Impossible. Elle était cruelle quand elle le voulait. Même si dans tous les cas, Gwen n’avait pas eu besoin de le convaincre.

« On y va. »
Souffla-t-il avant de la prendre dans ses bras et de la porter. S’ils passaient par la fenêtre, il allait la porter. Et si en prime, ça pouvait ne pas la pousser à forcer de trop. « Accroches toi bien. »

Dit-il avant d’approcher de la fenêtre, de l’ouvrir et de passer à travers. Ils n’avaient pas d’intérêt à s’absenter très longtemps alors… Peter se contenta de grimper au mur pour rejoindre le toit de l’hôpital. Ce n’était pas grand-chose en soit, mais ça leur permettait quand même de prendre l’air et l’hôpital avait une hauteur suffisante pour qu’ils aient quand même une vue pas trop mal. Non, concrètement, il n’avait pas envie de prendre le risque de se balader de rue en rue dans New-York, on ne savait jamais… si c’était pour croiser la route de Harry. Et puis, en soit, il ne portait pas son costume donc. Bref, il monta sur le toit de l’hôpital. Et quand ils arrivèrent au sommet, Peter reposa sa petite amie – puisqu’ils étaient de nouveau ensemble – sur ses pieds avant de s’emparer de ses lèvres. Il reprit la parole, n’éloignant pas vraiment ses lèvres des siennes.

« Je t’ai déjà dit que tu pouvais pas faire ça. » Dit-il dans un sourire. « Me regarder avec ces yeux-là. »
Code by Gwenn

_________________
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1350

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Jeu 30 Nov - 19:33



L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
C

e qu'ils faisaient n'était clairement pas prudent, il vaudrait bien mieux que Gwen reste dans son lit d'hôpital, en faisait le minimum de mouvement, mais la jeune femme n'avait aucune envie d'être prudente. La prudence avait failli avoir raison de leur histoire, alors qu'elle était certainement la plus forte et la plus intense que l'on puisse espérer vivre au monde. Alors tant pis, elle s'en fichait. Elle se laissa porter, au sens propre comme au figuré, quand Peter l'aida à sortir par la fenêtre pour rejoindre le toit. C'était tout ce ont elle avait besoin. Ce genre d'endroit insolite qu'ils pouvaient être seuls à atteindre, loin de l'ambiance déplaisante de l'hôpital, où ils pourraient n'être qu'à deux et oublier tout le reste, tout simplement. Gwen était encore un peu faible, mais malgré tout, elle se sentait bien, mieux qu'elle ne l'avait été depuis bien longtemps, parce qu'elle était avec lui, et elle n'avait finalement besoin que de lui pour se sentir bien, légère, heureuse. Sitôt de retour sur la terre ferme, il la prit dans ses bras, s'empara de ses lèvres... la situation pourrait difficilement être plus parfaite qu'en cet instant. Bien sur, elle aurait préféré ne pas manquer d'être assassinée, bien sûr, elle aurait préféré ne jamais sortir avec Harry ni découvrir son vrai visage, mais s'il avait vraiment fallu cela pour qu'ils soient ici et maintenant, alors elle décidait de ne rien regretter, parce que ici et maintenant, elle pouvait difficilement être plus heureuse. Elle était auprès de l'homme qu'elle aimait, et cette fois, elle était bien décidée à ne plus jamais le laisser lui échapper, quoi qu'il advienne, elle avait beaucoup trop besoin de lui.

-Tu n'aurais jamais dû me le dire,
affirma Gwen dans un sourire en coin. Tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même.

C'est vrai que depuis qu'il lui avait appris qu'il était tout bonnement incapable de résister à son regard (encore qu'il y était tout de même parvenu lors de leur séparation - elle aurait préféré qu'il n'en soit rien), elle n'avait pas manqué de l'appuyer en plongeant son regard dans le sien dans l'espoir de le faire craquer. En même temps, elle ne pensait pas que ce soit déplaisant ni pour lui ni pour elle, alors pourquoi s'en priverait-elle ? Elle aimait réentendre ces compliments de sa part. Il avait vraiment le don de la faire se sentir unique. Harry y avait presque failli, lui aussi, mais avec Peter, rien n'était pareil, tout était plus fort, plus intense. Elle ne voyait aucune explication à cela si ce n'est le fait qu'ils étaient tout bonnement faits l'un pour l'autre. Et oui, elle assumait de le penser. Elle caressa doucement ses cheveux, le dévorant de ses grands yeux.

-Tu m'as tellement manqué...


code by Mandy
[

_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 788

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Jeu 18 Jan - 23:01

Peter & Gwen
L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
Ce n’était pas raisonnable du tout, bien au contraire, pour Peter et Gwen de se rendre sur le toit de l’hôpital, alors que la jeune femme quittait à peine le coma. Mais tant pis, le jeune homme n’allait pas passer son temps à négocier avec la jeune femme pour qu’elle soit raisonnable, alors qu’il venait à peine de la retrouver. Parce que c’était ça au final, le jeune homme venait à peine de retrouver sa petite amie, parce qu’il avait cru qu’elle était morte, d’une part, mais aussi parce qu’elle et lui étaient de nouveau ensemble. Mais bon, le jeune homme allait clairement profiter de cet instant précis, il ne pouvait clairement pas regretter une seconde d’avoir décidé de conduire Gwen ici, alors qu’elle se serrait contre lui. Il était tellement heureux de la retrouver, il se sentait tellement soulagé. C’était un peu comme si les derniers mois n’avaient pas du tout existé, comme s’ils n’avaient pas vécu tout cela. Comme s’ils ne s’étaient pas séparés donc. Comme s’ils avaient juste fermé une parenthèse de quelque chose qui n’avait pas spécialement eu d’importance. Ce n’était pas réellement le cas cependant, Peter ne pouvait pas prétendre le contraire, mais il avait envie de définitivement tirer un trait sur tout ça.

Peter afficha un énorme sourire quand Gwen affirma qu’il n’aurait jamais dû lui dire qu’elle le faisait craquer en le regardant avec ces beaux et magnifiques yeux d’enfer. Le jeune homme ne pouvait clairement que s’en prendre à lui-même pour le coup, mais en même temps il n’avait pas spécialement envie de se retenir.

« J’aime trop tes yeux pour ça. »

Il adorait quand elle le regardait comme elle le faisait, quand elle tentait de le convaincre de quelque chose en plongeant ses yeux dans les siens. Il adorait tout chez elle. Comme la manière dont elle caressa doucement ses cheveux, le dévorant de ses yeux justement. Peter adorait se retrouver en compagnie de Gwen, pouvoir la serrer dans ses bras, la sentir contre lui et savoir qu’elle l’aimait autant qu’il l’aimait. Bon, il n’avait jamais ignoré le fait qu’il y avait des sentiments entre eux, bien sûr, mais il avait cherché à se dire qu’ils ne devaient pas être ensemble. Alors que si, il pouvait l’être.

« Tu m’as tellement manqué aussi. »
Il ne pouvait pas dire le contraire après tout, elle lui avait tellement manqué. Même s’ils s’étaient vus souvent (et que Peter avait plus souvent vu Gwen qu’elle l’avait vu d’ailleurs, puisqu’il n’avait pas pu s’empêcher de veiller sur elle à distance – sans réel résultat au vu de la situation), ce n’était pas pour autant qu’elle ne lui avait pas manqué bien au contraire. L’idée qu’il ait pu la perdre… ça avait le don de lui serrer son cœur. « On va avoir beaucoup de chose à rattraper tous les deux. »

Dans tous les cas, Peter avait envie de passer le plus de temps possible auprès de Gwen, pouvoir profiter d’elle, de sa présence, du fait qu’elle soit en vie tout simplement.
Code by Gwenn

_________________
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1350

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Dim 21 Jan - 11:01



L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
G

wen ne l'aurait pas cru possible, et pourtant, oui, elle avait bel et bien découvert que quelqu'un que l'on côtoie régulièrement peut tout de même vous manquer. Oui, ils s'étaient souvent vus depuis leur rupture... Forcément, ils avaient des cours en commun, alors impossible de faire autrement. Mais ce n'était pas pareil. Ce qui lui manquait, ce n'était pas sa présence, cette dernière avait été plus douloureuse qu'autre chose, en fait, ce qui lui manquait, c'était leurs conversations à rallonge, le nombre hallucinant de messages qu'ils pouvaient s'échanger dans la journée, les débats sans fin qu'ils avaient sur l'implication qu'elle pourrait avoir dans son rôle de super-héros, les moments où ils ne disaient rien, se contentaient de se regarder dans le blanc des yeux et étaient heureux rien que comme ça, leur complicité naturelle. Son aura, son sourire, ses regards, ses baisers, ses étreintes... Bref, oui, il avait été là, mais il n'avait pas été présent. Maintenant, c'était le cas, et elle avait le sentiment qu'elle avait retrouvé la moitié d'elle-même qui ne lui avait que trop manqué. Et même si leur situation n'était pas idéale, même s'ils se précipitaient bien trop, même si ils devraient sans doute mettre à plat ces sujets de conversation qu'ils ne voulaient pas aborder, elle était heureuse juste comme ça. Elle vivait un moment qu'elle avait longtemps espéré sans oser le formuler. Et s'il avait fallu qu'elle frôle la mort pour cela, eh bien tant mieux, ça en valait bien largement la peine à ses yeux. Ce qui est sûr, c'est qu'elle ne risquait pas d'avoir le moindre regret à ce sujet.

-Ca, c'est évident,
répondit Gwen avec un sourire tandis que Peter affirmait qu'ils allaient avoir beaucoup de choses à rattraper. Elle en était convaincue. Certes, ils n'avaient été séparés que quelques mois, mais elle avait eu le sentiment que ces mois avaient duré une bonne éternité. En tout cas, ça avait été beaucoup, beaucoup, beaucoup trop long à ses yeux. On va devoir passer énormément de temps ensemble pour compenser.

Et c'était le cas, oui. Elle ne voulait pas se montrer trop collante, d'autant que ce n'était pas en soi dans on tempérament, elle qui était indépendante de nature, mais ce n'était pas simple pour elle d'être loin de lui maintenant qu'elle l'avait enfin retrouvé. Elle ne savait pas du tout comment les choses allaient bien pouvoir se passer entre eux, elle savait pertinemment qu'ils ne devraient pas griller les étapes, mais pour l'heure, ce qu'elle souhaitait, et par-dessus tout, c'était juste être avec lui. Elle voudrait que tous les moments se passent comme maintenant. Elle ne se sent que trop bien avec lui. Personne en ce bas monde n'est capable de lui faire autant de bien.


code by Mandy

_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 788

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Jeu 15 Mar - 16:59

Peter & Gwen
L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
Au vu de la situation, Peter ne pouvait que regretter la décision qu’il avait prise de tenter de s’éloigner de Gwen pour la protéger. Parce que d’une part, il ne l’avait pas protégé du tout et aussi… on ne pouvait pas dire qu’il avait réellement réussi à s’éloigner assez pour réellement la mettre en sureté. Mais tout allait bien maintenant. Gwen allait bien, c’était le principal. Il était évident que le jeune homme aurait bien aimé s’épargner tout cela, mais tout était bien qui finissait bien. Pendant tout ce temps, elle avait été là, si proche de lui, sans qu’il n’accepte de lui laisser une place dans sa vie. Il avait cru que c’était la meilleure chose à faire, mais ça n’avait pas été le cas. Mais bon, maintenant, c’était quelque chose qu’ils pouvaient mettre derrière eux. Peter se doutait qu’il n’allait pas pouvoir juste oublier tout ce qui s’était passé, mais au moins ils pouvaient tourner la page et passer à autre chose. Reprendre où ils étaient. Sans pour autant complètement oublier ce qui s’était passé, mais en prenant tout cela pour être bien plus forts. En un sens, cette histoire allait peut-être pouvoir les rendre plus forts, plus unis encore. Parce que comme ils le soulignaient, les deux jeunes gens avaient beaucoup de chose à rattraper tous les deux.

« On n’a pas le choix, c’est une question de nécessité. »
Répondit-il dans un nouveau sourire, sans pour autant quitter le regard de Gwen. Ses yeux étaient tellement beaux, mais le jeune homme n’était peut-être pas très objectif concernant sa petite amie (puisqu’elle était de nouveau sa petite amie… en un sens, il avait envie de croire qu’ils n’avaient jamais cessé de l’être). « De toute façon, vu ton état, il va bien falloir que quelqu’un prenne soin de toi après tout. »

Elle lui avait tellement manqué – même s’ils avaient continué de se voir, qu’ils avaient été présents dans la même pièce en cours – et le jeune homme avait clairement envie de passer le plus de temps possible avec Gwen. Maintenant qu’ils s’étaient retrouvés, il avait envie d’en profiter le plus possible de la jeune femme. Et dans tous les cas, il ne pouvait pas nier qu’il s’inquiétait quand même pour sa petite amie. Que ça soit parce qu’elle venait quand même de passer du temps dans le coma, qu’elle avait fait une chute mortelle en s’en sortant tout de même… mais aussi parce que Harry avait quand même décidé de la balancer dans le vide et qu’il n’avait aucune idée de ce qu’il allait faire maintenant. D’accord, Peter risquait sans doute de se montrer encore un peu trop protecteur avec sa petite amie, mais en même temps il n’y pouvait rien du tout. Il tenait bien trop à elle, pour ne pas craindre de la perdre.

« Si ça ne te dérange pas que je prenne soin de toi. »

Qu’ils passent juste du temps ensemble, c’était la seule chose qui comptait réellement. Qui comptait pour Peter en tout cas.
Code by Gwenn

_________________
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1350

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   Jeu 15 Mar - 19:43



L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie.
C'

était tellement agréable de plaisanter ainsi avec Peter, elle avait le sentiment que ces mois de séparation n'avaient pas réellement existé, qu'ils reprenaient leur relation où elle s'était arrêtée, en fait, elle avait le sentiment qu'il n'y avait pas eu de séparation. En tout cas, elle n'avait plus envie de penser à cette période éprouvante. Elle avait dû passer par le pire pour ça, mais à présent, elle se sentait parfaitement à sa place. Sa place qui était auprès du jeune homme. Il plaisantait, c'est vrai, mais en même temps, elle n'était pas loin de penser qu'être avec lui était effectivement une nécessité. Il n'y avait que quand elle se trouvait en présence de Peter qu'elle se sentait bien, heureuse, en sécurité, et elle avait vraiment besoin de lui dans sa vie. Un besoin impérieux. Elle sourit quand il lui parla du fait qu'il fallait qu'on prenne soin d'elle. Indépendante de nature, elle avait tendance à penser qu'elle savait très bien prenre soin d'elle-même, et elle n'avait pas forcément envie de repartir dans une dynamique où Peter la surprotégerait. En même temps, elle avait très envie qu'il prenne soin d'elle, effectivement, alors elle se voyait mal se laisser contrarier pour si peu. Au contraire, se laisser bichonner un peu, pour changer, ça lui faisait du bien.

-Au contraire, ça me plaît,
répondit-elle en se blottissant aussi fort que possible contre lui. Ce n'était pas faiblesse, après tout, que de se laisser chouchouter de temps à autre, et c'est vrai que, après ce qu'elle avait vécu, elle en avait tout de même sacrément besoin. Elle resta un moment serrée contre lui sans rien dire, pour le seul plaisir de pouvoir sentir contre elle une présence qui lui avait beaucoup trop manqué, puis elle reprit finalement la parole. Si tu comprends que veiller sur moi, c'est rester à mes côtés, alors j'ai tout gagné, ajouta-t-elle dans un fin sourire.

Et ce n'était pas faux, après tout. En soi, Gwen n'avait jamais reproché à Peter de s'inquiéter pour elle et de vouloir la protéger, après tout, elle faisait exactement la même chose de son côté, et elle ne lui avait jamais caché l'inquiétude qu'elle ressentait chaque fois qu'il enfilait la tenue de Spider-Man, même si elle était toujours très fière de lui à chaque fois. Avec les vies qu'ils menaient, ils n'étaient pas prêts d'être vraiment tranquilles quant au destin de l'autre. Mais quoi qu'ils aient à vivre, de bon ou de mauvais, l'essentiel était qu'ils le vivent ensemble. C'était à deux qu'ils étaient plus forts, pas séparément. C'était la plus grande leçon qu'ils pouvaient tirer de l'éprouvante expérience qu'ils avaient endurée. Et une leçon que Gwen n'aurait aucun mal à retenir.


code by Mandy

_________________


No matter how buried it gets, or how lost you feel,
you must promise me that you will hold on to hope.
Keep it alive. We have to be greater than what we suffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. [pv Peter <333]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Publicités pour le voyage inaugural
» [Larsen, Reif] L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet
» voyage interne ..
» Voyage en espagne...forfait bloqué virgin...
» Le voyage de Lapinou - Nouveauté P.4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: New York City :: Bronx :: North Central Bronx Hôpital-