Savoir prendre un peu de temps pour soi (Natasha)


Partagez | .
 

 Savoir prendre un peu de temps pour soi (Natasha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 500

MessageSujet: Savoir prendre un peu de temps pour soi (Natasha)   Lun 6 Mar - 13:51

Natasha & Pepper
Savoir prendre un peu de temps pour soi.
Ces derniers temps, Pepper avait un peu le sentiment que Tony était encore plus secret que d’habitude. Elle se faisait peut-être des idées, mais elle ne pouvait vraiment pas s’empêcher de le croire. En même temps, ces derniers temps, l’assistante de direction ne pouvait quand même pas nier le fait qu’elle était quelque peu sur les nerfs. Entre son agression en pleine rue et l’ambiance générale dans les rues de New-York, rien n’était évident. Le nouvel an était une nouvelle preuve que les rues n’étaient plus vraiment sûre, les supers-vilains étaient légions en tout cas. Et puis, avec tout ce qu’on entendait sur les mutants… Pepper n’était pas rassuré donc et savoir que Tony était Iron Man ne la rassurait pas du tout non plus il fallait bien l’avouer. Oh, elle ne pouvait pas nier le fait qu’elle appréciait bien plus la manière de voir les choses de Tony depuis qu’il avait pris conscience que Stark Industrie n’agissait pas de la bonne manière, qu’il avait arrêté la fabrication des armes. Mais quand même. Elle n’aimait pas le savoir au cœur de l’action comme ça, elle ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter.

Et en attendant, elle avait encore et toujours du travail et énormément de travail d’ailleurs. En même temps, même si Tony n’avait jamais été vraiment du genre à se montrer sérieux dans son travail, il l’était encore moins depuis qu’il était devenu Iron Man. A se demander, s’il avait encore des raisons d’être à la direction de Stark Industrie. Oh, Pepper n’imaginait évidemment personne à la place de son patron, mais quand même. Il se montrait beaucoup moins sérieux dans son travail qu’avant et avant… ce n’était pas ça déjà. Il avait de la chance qu’elle soit là pour lui. Et par moment, la jeune femme se demandait quand même si Tony en avait conscience. C’était sans doute devenu finalement trop naturel pour lui, de l’avoir dans ses pattes pour régler toutes ses affaires, de la laisser gérer les choses. Peut-être que Pepper devrait penser à le laisser se débrouiller par lui-même, pour voir ce que ça donnerait. Même, elle pouvait très bien arrêter de se faire appeler Pepper simplement parce que Tony lui avait donné ce surnom, quand bien même nombreux était encore à l’appeler Virginia mais son surnom était devenu si naturel.

En attendant, la jeune femme avait besoin d’aide. Elle ne savait pas exactement comment elle parviendrait à se faire aider, mais son agression l’avait poussé à voir les choses un peu différemment. Non, elle n’allait pas arrêter de travailler. Mais oui, elle allait tenter de vivre un peu à côté. Elle savait bien qu’elle allait être incapable de se retenir de travailler constamment, elle ne vivait depuis trop longtemps que pour son travail. Mais elle avait quand même envie de déléguer un peu. Un peu seulement, elle verrait bien ce que ça allait donner. Elle se trouvait donc, en ce moment, dans son bureau à attendre une jeune femme – dont elle avait reçu un cv qu’on pouvait qualifier de parfait – qui venait pour un entretien. Pour devenir un genre d’assistante d’assistante. Même si la première assistante faisait déjà le travail du patron.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 73

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Savoir prendre un peu de temps pour soi (Natasha)   Jeu 16 Mar - 19:08

« Fais attention à toi, Nat. » « Ce n’est qu’un simple rendez-vous, Clint. Une mission comme une autre. En plus, la couverture est l’une des plus sécurisées et ennuyantes que je n’ai jamais eues, il ne m’arrivera rien. » Et c’est ainsi que se termine ma conversation avec Clint. Il faudra que je pense à le remercier tout de même, pour s’être inquiété. Mais ce n’est pas toujours facile de montrer mon affection. Même après plusieurs années à travailler avec lui, à en voir de toutes les couleurs en missions, à le rappeler à l’ordre durant les réunions avec Fury, Hill et Coulson, ce n’est pas facile de le laisser entrer, de lui montrer mes faiblesses et mon attachement. Car, dans la Chambre Rouge, les attachements sont une faiblesse et les faiblesses mènent à la mort. Après une dernière caresse à mon chat noir, je quitte mon logement actuel à Manhattan dans le quartier de la petite Ukraine. Pourtant, ce n’est pas mon foyer, pas vraiment. La décoration est aussi fournie que ma chambre au QG du SHIELD où j’aurai une place tant que je travaillerais pour eux. Clint a essayé de me faire décorer un peu, amenant certains éléments décoratifs, mais rien à faire, cela reste sobre. Puisque ce n’est pas un endroit où je compte m’établir, ce n’est pas un endroit où je suis ancrée. C’est juste un endroit où je dors et où je peux me planquer, m’isoler du reste du monde. La seule différence avec mes autres planques réparties aux quatre coins du globe c’est que mon chat y vit. Donc par conséquent, j’y retourne souvent.

Je gare ma voiture de location sur l’une des places réservées aux invités devant la Tour Stark. J’ai choisi de ne pas prendre ma Corvette Chevrolet Stingray afin de ne pas détruire ma couverture. Mon CV ne me permettrait jamais d’avoir un tel véhicule (un cadeau de Fury soit-dit en passant, après Budapest. Et non, je ne dirai rien à propos de cette mission. Ne demandez pas à Clint, il n’a pas la même version des faits que moi). Je vérifie mon maquillage, l’état de ma robe sobre et professionnelle, mes longues boucles rousses que je n’ai pas pris la peine de teindre, n’en voyant pas l’intérêt. Je suis en avance, comme d’habitude. Cela a toujours été le cas. D’ailleurs, Clint compense cette ponctualité excessive par ses retards répétitifs. Je profite donc de mon absence pour observer les lieux, le périmètre, cherchant les échappatoires au cas où ça tournerait au vinaigre. Il n’y a aucune raison pour que ce soit le cas, mais après tout ce que j’ai vu, fait et vécu, je suis devenu parano. Il me faut toujours une échappatoire, même dans les situations de la vie de tous les jours. Et s’il n’y en a pas, je vais la créer moi-même. Je ne peux pourtant m’empêcher de me demander, en regardant la taille de la Tour, si Monsieur Stark n’aurait pas un certain complexe analysé par Freud…

Je ne suis pas le moins du monde nerveuse durant le transport dans l’ascenseur et profite de ce temps pour me remémorer les détails de ma mission sur laquelle Coulson m’a briefée avant que je parte. J’ai rendez-vous avec Virginia Potts, assistante du PDG de Stark Industries et mon but est d’obtenir le poste d’assistante d’assistante afin de pouvoir mettre à profit mes compétences d’espionnage et de surveillance ni vu ni connu. Ce n’est pas la première fois que je fais ce genre de mission, j’ai l’habitude d’avoir une couverture, même si malheureusement, la majorité est d’un tout autre registre, beaucoup plus vulgaire et débauché. Mais avec mon CV quasiment parfait, je n’ai pas à craindre grand-chose : mon expérience est amplement suffisante dans tout ce qui est secrétariat et administratif, mes « diplômes » le sont aussi, j’ai de nombreuses expériences externes qui prouvent mon adaptabilité et mon ouverture d’esprit et en plus de cela, je parle sept langues différentes, dont le latin. Donc la seule raison pour laquelle Miss Potts pourrait me refuser serait si ma tête ne lui revient pas. C’est pour ça que j’ai été choisie pour cette mission d’ailleurs : parce que je suis la meilleure dans mon domaine et que je suis une parfaite actrice. Lorsque les portes de l’ascenseur s’ouvrent, je me dirige d’un pas assuré vers le bureau de Potts que je trouve dans soucis. Adoptant un air calme et professionnel, je rentre dans mon personnage alors que je frappe à la porte du bureau.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 500

MessageSujet: Re: Savoir prendre un peu de temps pour soi (Natasha)   Lun 15 Mai - 15:55

Natasha & Pepper
Savoir prendre un peu de temps pour soi.
Quand Pepper entendit quelqu’un frapper à la porte, elle sut que c’était son rendez-vous qui arrivait. Un simple regard sur son ordinateur, se dirigeant précisément dans le coin droit de l’écran, lui fit remarquer que son rendez-vous était parfaitement à l’heure. Parfait, ni en avance, ni en retard, c’était déjà un très bon point pour la jeune femme. Ce n’était en soit qu’un détail, mais la jeune femme ne pouvait pas s’empêcher de le remarquer quand même. Elle trouvait que c’était un bon point déjà, pour un rendez-vous tel qu’elle devait avoir. Parce qu’après tout, elle devait faire passer un entretien pour une assistante d’assistante, autant dire une personne qui devrait l’aider. Alors qu’elle faisait déjà le travail du patron, même si ce n’était pas forcément nécessaire de le rappeler. Pepper avait besoin de pouvoir compter sur la personne qui aurait ce travail – et rien que le cv de ladite personne lui portait à croire que c’était bien parti – parce qu’elle avait énormément de responsabilité. Et qu’elle ne pouvait donc pas prendre n’importe qui sous ses ordres. Autant dire que la jeune femme avait l’intention, donc, de se montrer assez exigeante. Parce qu’elle l’était avec elle-même, elle devait l’être envers une personne qui travaillerait juste sous elle. Puisque ce n’était clairement pas Tony qui le ferait à sa place.

Pepper décida de se lever de son bureau pour s’approcher de la porte et l’ouvrir directement. Elle aurait très bien pu inviter, par la voix, la personne à entrer dans son bureau, mais tant qu’à faire autant l’accueillir dignement. Même si, en un sens, la jeune femme ne savait pas encore si elle allait l’engager. Elle avait un très bon cv, mais ça ne voulait pas dire qu’elle ferait l’affaire non plus. Exigence, exigence…

« Bonjour. » Salua la jeune femme en tendant la main à la jeune femme rousse qui se trouvait donc devant elle. « Je suis Virginia Potts, vous venez pour le rendez-vous ? »

Demanda-t-elle, parce qu’elle ne pouvait pas s’empêcher de s’assurer qu’elle parlait bien à la bonne personne. Après tout, cela serait quand même bien dommage qu’elle commence à en dire plus à une personne qui se trouvait juste de passage dans le coin et qui avait frappé par mégarde à la porte… même si, soyons un peu réaliste, la probabilité que ça arrive était faible. Pepper ne pouvait pas s’en empêcher, elle était comme ça, tout devait être droit, bien fait, parfait. Trop sans doute en un sens, parce qu’il était évident qu’elle en faisait beaucoup trop concernant son travail. Au point qu’elle avait mis de côté énormément de sa vie privée, se dévouant corps et âme même à son travail. Et ce n’était pas seulement pour le travail qu’elle le faisait, mais aussi pour le patron. Enfin, ça c’était le genre de réflexion qu’elle gardait bien sûr pour elle, puisqu’elle n’avait aucun intérêt de les ébruiter. Attendant la réponse de la jeune femme, elle se décala donc pour la laisser entrer. Aux premiers abords, Pepper n’avait vraiment rien à dire sur elle. Sa présentation était impeccable.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 73

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Savoir prendre un peu de temps pour soi (Natasha)   Dim 28 Mai - 23:49

Je ne quitte pas mon rôle depuis que j’ai été briefée sur la mission et depuis ma dernière conversation avec Clint quand il avait tenu à m’accompagner jusqu’à ma voiture, ne pouvant pas faire bien plus. Même quand Miss Potts vient m’ouvrir la porte, je continue de jouer le rôle qu’impose cette mission. Mais je ne vais pas me plaindre, c’est un rôle beaucoup plus plaisant à endosser que ce que j’ai eut l’habitude de faire, parfois pour le SHIELD, mais surtout pour le KGB. Je ne suis pas prude, mais je préfère nettement les rôles d’infiltration où je n’ai pas à écarter les jambes pour compléter la mission. Ce qui est arrivé bien trop souvent par le passé et Fury le sait. Les seules fois où je l’ai vu mal à l’aise (et encore, c’était très subtil) c’était quand il m’a demandé de refaire ce que j’avais juré de ne plus faire après mon départ de la Russie. Mais ces moments se comptent sur les doigts d’une main, alors je n’ai décidément pas le droit de me plaindre. Et puis Clint m’a conseillé de vraiment voir cette mission comme une opportunité d’expérience et non pas comme une mission d’infiltration. Pourtant ses conseils se sont arrêtés là, car il sait très bien que j’ai nettement plus d’expérience que lui quand il s’agit de jouer un rôle. Après tout, j’ai passé ma vie à le faire.

« Bonjour. Enchantée de faire votre connaissance, Miss Potts. Je suis bien là pour le rendez-vous, Natalie Rushman à votre service. » Je lui sers la main en guise de politesse comme l’exige le contexte et retourne son sourire professionnel. Tout en grâce et en finesse jusque-là, je suis sur la bonne voie. J’entre donc à sa suite dans le bureau, la dépassant lorsqu’elle me laisse passer et referme la porte derrière moi. Je viens donc m’assoir sur la chaise en face de l’imposant bureau après avoir néanmoins pris quelques secondes pour observer les lieux. À l’extérieur, je vais croire que j’admire la décoration, un sourire curieux sur les lèvres et mon regard passant d’une pièce de mobilier à l’autre, hésitant légèrement avant de m’installer finalement dans la chaise pour ne pas sembler trop hâtive de commencer cet entretien d’embauche. Pourtant, intérieurement, je suis en train de passer en revue toutes les échappatoires, les angles des caméras, les endroits où des micro et autres gadgets pourraient être implantés et s’ils ne le sont pas déjà, où je pourrais les placer si je finis par travailler ici. Puis j’attends que Potts me rejoigne au bureau, prête à répondre à la moindre de ses questions, me tenant la plus droite possible sans pour autant donner l’impression d’avoir un balai dans les fesses. La première question qui me vient à l’esprit est de savoir si Stark va nous rejoindre durant cet entretien, mais les chances que cela se produise me semblent extrêmement fines, quasi inexistantes. De part le dossier que nous tenons au SHIELD sur Anthony Stark, il délègue presque tout à Miss Potts, lui donnant un statut de PDG officieux. Il est certainement trop occupé pour se soucier d’un entretien basique comme le mien. Et c’est tant mieux, comme ça je pourrais me concentrer sur Potts et l’observer plus attentivement afin de me faire moi-même une idée de sa personne. Ce qui sera essentiel si je finis par travailler ici, même temporairement, le temps de ma mission.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 500

MessageSujet: Re: Savoir prendre un peu de temps pour soi (Natasha)   Mar 25 Juil - 22:42

Natasha & Pepper
Savoir prendre un peu de temps pour soi.
Pepper adressa un sourire à la jeune femme, la laissant donc entrer dans le bureau. De premier abord, la jeune femme lui donnait vraiment une bonne impression. Elle se présenta donc, mais Pepper connaissait déjà son nom. Cela ne faisait que confirmer à la jeune femme que c’était la bonne personne qu’elle avait en face d’elle et que c’était bel et bien celle avec un CV incroyable qui allait donc passer l’entretien. Virginia ne prêta pas réellement attention au fait qu’elle observait son bureau. En même temps, elle était loin de se douter qu’elle avait en face d’elle une personne faisant partie du SHIELD. Organisation qu’elle connaissait un peu via Tony, mais dont elle ne savait pas grand-chose non plus au final. Elle ne se doutait donc de rien quand elle revint à son bureau pour s’installer en face de « l’inconnue », pensant simplement qu’elle allait faire passer à cette Natalie Rushman un entretien d’embauche des plus banals. Même si devenir une assistante à Stark Industrie ce n’était pas rien non plus. Enfin, pour le coup, ce n’était que l’assistance de l’assistante… dit comme cela, ça pouvait vraiment sembler très ridicule. Mais ça n’enlevait pas la charge de travail que ce poste réclamait, parce qu’il y avait déjà une très grande charge de travail sur ses propres épaules et Pepper avait sincèrement besoin de déléguer un peu. Pas trop bien sûr, parce qu’elle ne pouvait pas non plus tout donner à une autre personne. Si Pepper se donnait autant de mal dans son travail, si elle laissait Tony lui laissait faire autant, c’était en grande partir par sa faute aussi. Elle le laissait faire, elle aimait ça en un sens. Même si elle se rendait bien compte maintenant qu’elle ne devait pas se sur estimer non plus.

« Alors, vous êtes là pour un poste d’assistante. Ce n’est pas concrètement un poste d’assistante pour Monsieur Stark. » Pepper préférait largement se montrer direct tout de suite, quand bien même elle osait croire quand même que Natalie était parfaitement au courant de cette situation. « Cette offre concerne une place pour devenir mon assistante. Mais n’imaginez pas que la charge de travail n’est pas importante. »

Ainsi, c’était dit et il n’y aurait pas de quiproquo. Il était évident pour Pepper que la personne qu’elle allait engager devait être quand même bien au courant de la situation, qu’elle ne s’imagine pas devenir l’assistante de Stark. En partie parce que Tony n’avait pas forcément besoin d’une deuxième assistante, il se perdait déjà tout seul. Mais aussi en partie parce que Pepper n’avait pas spécialement envie de partager sa place… égoïstement. Elle s’en voulait presque, mais elle n’y pouvait rien.

« Vous avez un Curriculum Vitae vraiment très impressionnant. Est-ce que vous pouvez me faire un résumé de votre parcourt et de vos compétences ? De vos qualités et vos défauts également. »

Pepper avait envie d’entendre de sa bouche ce qu’elle était concrètement capable de faire. Une manière pour elle de la juger du mieux qu’elle pouvait.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 73

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Savoir prendre un peu de temps pour soi (Natasha)   Jeu 3 Aoû - 17:33

Écoutant Potts attentivement, je ne pipe mot au début, la laissant respectueusement parler comme le ferait n’importe quelle personne souhaitant vraiment ce job. « Merci pour ces précisions, même si je suis au courant du rôle de ce poste. » J’ajoute un sourire poli. « Et je n’en attendais pas moins de Stark Industries en matière de responsabilités. » Pour faire clair, je sais dans quoi je m’engage, beaucoup plus qu’elle ne le pense. Mais je dois jouer le jeu, faire comme si je voulais vraiment ce poste et j’espère que ma mission ne sera pas un échec. De toute manière, ce n’est pas comme si nous ne savions rien sur Stark ou Stark Industries. Même sur Potts. Le SHIELD assure toujours ses arrières, Fury est très doué pour ça. Mais je chasse rapidement les pensées concernant ma mission cachée afin de ne pas rater l’entretien, je m’en voudrais d’avoir mis une telle tenue aussi professionnelle pour échouer dès le début.

Pour les questions de Potts, bien que parfaitement logiques, restent délicates à répondre. Pour l’unique et bonne raison que je suis un agent et que j’ai subis tellement de lavages de cerveau que j’ai arrêté de compter. Parfois, il m’arrive encore de me demander quel souvenir était réel et lequel a été implanté. Même si ça va nettement mieux que cinq ans plus tôt. « Je vous en remercie. » Il est tout de même poli de remercier un hôte qui nous complimente, surtout dans ce genre de contexte. « J’ai travaillé dans plusieurs entreprises, que ce soit en tant que secrétaire au début, puis dans des sections d’archives et récemment en tant que directrice des ressources humaines. J’ai aussi reçu une formation en droit et j’ai travaillé un peu dans ce milieu. Comme vous pouvez aussi le voir sur mon CV, j’ai effectué quelques… missions en dehors de mon champ de compétence, comme de la traduction en ambassade à Londres et à Paris ainsi que du mannequinat à Tokyo. » Il est vrai que la moitié de ces choses est fausses, ou du moins, ce ne sont pas des métiers que j’ai réellement exercés, mais plutôt lesquels j’ai eu l’occasion d’essayer durant des couvertures pour des missions. « Mes compétences principales résident dans les domaines de la communication et de l’organisation, de la rédaction aussi. J’ai eu l’occasion au cours de ma carrière de coordonner et d’assister à des réunions professionnelles d’entreprises, des négociations, mais aussi des procès et des évènements divertissants au sein des entreprises. Je possède aussi de bonnes connaissances de bases dans les suites de logiciels les plus répandues et je parle couramment cinq langues, dont le français et l’italien, avec aussi des compétences de base dans plusieurs autres langues. » En vérité, je parle couramment plus de sept langues et je suis capable d’en comprendre une dizaine, mais passons. Je tais mes autres compétences plus… physiques et effrayantes. Mes compétences acquises salement dans la Chambre Rouge ne sont pas quelque chose que j’aime vanter.

« Quand à mes défauts, je suis malheureusement perfectionniste et j’en demande beaucoup des autres autant que de moi-même. Je ne tolère pas l’échec  et je cherche toujours à dépasser mes limites, poussant même parfois les autres à dépasser les leurs. J’ai aussi beaucoup de mal à supporter le manque de professionnalisme, surtout s’il vient de mes employés et j’ai ainsi souvent du mal à pardonner les échecs, même les plus petits. En ce qui concerne mes qualités, je suis capable de m’adapter de façon rapide à un nouvel environnement et contexte et d’adapter mes formes de communication en conséquence. Ayant travaillé dans plusieurs domaines différents, je m’intéresse à beaucoup de choses et considère qu’aucune compétence n’est inutile. Néanmoins, je suis quelqu’un qui place son travail avant tout, avant sa vie privée, ce qui pourrait aussi être considéré comme un défaut par certains. Et je peux aussi me montrer très persuasive lorsqu’il le faut. » Je termine sur cette phrase qui pourrait tout aussi bien être prise dans le contexte général de mon travail, comme pour cet entretien particulier.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Savoir prendre un peu de temps pour soi (Natasha)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Savoir prendre un peu de temps pour soi (Natasha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Combien de temps pour avoir un numéro de Siret ?
» Julia Strachey, Drôle de temps pour un mariage
» Combien de temps pour le lire?
» Faut-il prendre le mode 4/3 pour utiliser tout le capteur
» Sale temps pour les ânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: New York City :: Manhattan :: Stark Tower-