Du sable dans les collants [feat. Peter Parker]


Partagez | .
 

 Du sable dans les collants [feat. Peter Parker]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
membre
Messages : 51

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Du sable dans les collants [feat. Peter Parker]   Lun 30 Jan - 0:21


Flint Marko et Peter Parker
L'Homme-Sable Vs Spider-Man
Du sable dans les collants
M

arko, depuis qu'il avait acquit ses nouveau pouvoirs et qu'il était revenu sur New York, avait entreprit une vague de braquages dans la Grosse Pomme. Cela lui avait permit de se faire remarquer vis-à-vis des autorités du pays et des Super-Héros, mais également des membres de la pègre new-yorkaise qui sollicitait grandement, désormais, l'Homme-Sable pour des opérations criminelles dites ''délicates''. Et même s'il rencontrait de fortes résistances durant ses braquages, il était désormais presque impossible de le capturer ou de l'empêcher d'en réussir certains.

Ce coup-ci, l'opération qu'il allait mener n'était pas pour un quelconque employeur. C'était surtout pour lui. Il avait besoin de se renflouer les poches et de continuer de répandre l'image de l'Homme-Sable un peu partout en le gardant actif et efficace. De plus, il avait également besoin de se familiariser avec ses nouveaux pouvoirs en se frottant à des adversaires compétents et conséquents. Et croyez-le ou ne le croyez pas, même si l'Homme-Sable n'était pas là depuis très longtemps, ses sorties valaient au moins l'intervention réunie des forces de l'ordre et d'un Super-Héros. Au moins.

Pour ce braquage, Marko avait donc tout organiser tout seul… Et en même temps, il avait été accompagné. Il se peut que cela soit un peu confus pour l'instant, mais ne vous inquiétez pas, vous comprendrez rapidement. Ce jour-ci, la cible était une banque du Queens. Marko avait ''emprunté'', ou plutôt ''réquisitionné'' trois camions qu'il avait soigneusement prit soin, vous devez vous en douter, de remplir de sable à ras-bord. Trois camions signifiait donc trois conducteurs. Pour cela, il avait créé deux clones à son image. Une fois paré, les Hommes-Sable montèrent dans leurs véhicules et, à une vitesse hallucinante, se jetèrent dans les rues de New York. Ils ne faisaient aucunement attention aux civiles, aux priorités de la route ou à quoi que ce soit d'autre. Si les civils ne se poussaient pas à temps, ils étaient écrasés. Si des voitures se trouvaient sur la route, elles étaient très vivement dégagées. C'était aussi simple que ça.

Plus Flint approchait de la banque du Queens, plus il accélérait. Il ne songeait pas, à aucun moment, de ralentir. Les deux autres camions conduit par les clones passèrent devant celui de l'original et rentrèrent violemment en collision avec les deux extrémités de l'entrée principale. Flint, de son côté, donna un brusque coup de volant qui fit déraper et faire un tonneau au véhicule. Cela enfonça complètement ce qui restait de l'entrée, et le camion finit son parcours à l'intérieur de la banque. Une importante dose de sable était désormais présente à l'intérieur et à l'extérieur du bâtiment. À l'intérieur des camions, on pouvait voir les trois Flint Marko dans en piteux état. Il y en avait un à qui il manquait un bras, l'autre où il manquait toute la partie sous le buste, et enfin le dernier où la tête avait carrément atterrie au guichet de la banque. Les corps meurtris du criminel se décomposèrent puis se recomposèrent en dehors des véhicules, et avec tous les membres à leur place. Les deux clones étaient chargés de vider les coffres et de s'échapper par les conduits ou les canalisations, tandis que celui qu'on pouvait considérer d' ''original'' montait la garde à l'extérieur, à l'affût du moindre ennemi qui voudrait se frotter à lui.

code by Mandy




_________________
       
Everybody has a secret world inside of them.
I mean everybody. All of the people in the whole world. No matter how dull and boring they are on the outside. Inside them they've all got unimaginable, magnificent, wonderful, stupid, amazing worlds. Not just one world. Hundreds of them. Thousands, maybe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 628

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Du sable dans les collants [feat. Peter Parker]   Lun 20 Mar - 13:49

Marko & Peter
Du sable dans les collants
Peter, ces derniers temps, ne pouvait pas complètement cacher le fait qu’il n’était pas forcément au meilleur de sa forme dans sa quête contre les super-vilains. C’était plus fort que lui, le jeune homme avait la tête ailleurs, complètement. Il ne cessait de repenser à Gwen, au fait qu’elle affirmait qu’elle allait partir en Europe, finalement il découvrait qu’elle était avec Harry. Peter savait bien qu’il avait fait une erreur en la quittant, mais c’était pour son bien, parce qu’elle était en danger À chaque fois que le jeune homme entendait parler d’une attaque en ville, il espérait tomber sur le Hobgoblin dans le seul but de pouvoir enfin l’arrêter et le mettre en prison. Est-ce que ça allait complètement sauver Gwen ? Sans doute pas, pas si le super-vilain respirait encore et donc qu’il pouvait lui faire du mal. Mais évidemment, Peter ne pouvait pas non plus envisager de le tuer complètement, il ne pouvait pas prendre la vie de quelqu’un. Ce n’était vraiment pas dans ses mœurs, même pour sauver la fille qu’il aimait.

Enfin bon, en gros, Spider-Man était préoccupé, mais il était quand même sur le terrain. Il avait simplement, par moment, un peu de mal à se concentrer. Mais il n’avait pas le choix, en abandonnant Gwen c’était parce qu’il ne pouvait pas abandonner l’homme-araignée et donc, il fallait qu’il remplisse son rôle sinon ce sacrifice n’aurait servi à rien. Et dans tous les cas, le jeune homme espérait vraiment pouvoir sauver celle qu’il aimait, en arrêtant le Hobgoblin. Quand Peter entendit, via une voiture de police, d’ailleurs, qu’une banque était attaquée, il ne mit pas longtemps avant de se mettre en route. Il n’avait pas d’autre choix que d’intervenir de toute façon, que ça soit le Hobgoblin, le Bouffon Vert ou n’importe qui d’autre.

Et c’était n’importe qui d’autre. Peter ne mit pas longtemps avant de savoir que c’était l’Homme Sable – encore – qui faisait des ravages. En même temps, au vu de la quantité de sable qui se trouvait dans la rue, à l’entrée de la banque et dans la banque, on ne pouvait vraiment pas se tromper. D’ailleurs, l’Homme Sable était devant l’entrée, visiblement en train de faire le guet. Avait-il des complices ? Spider-Man se posait vraiment la question, mais il connaitrait la réponse sans doute que plus tard. Dans un saut périlleux, le jeune homme atterrit en face du super-vilain.

« Non mais regarde-moi ça ! Tu as tout salit encore ! » Lui rétorqua-t-il, sur son ton habituel d’humour. « Si tu voulais aller à la plage mon grand, ce n’était pas ici qu’il fallait aller. »
Code by Gwenn

_________________
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
membre
Messages : 51

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Du sable dans les collants [feat. Peter Parker]   Mer 3 Mai - 13:21


Flint Marko et Peter Parker
L'Homme-Sable Vs Spider-Man
Du sable dans les collants
I

l existait trois personnes sur terre que Flint haïssait plus que tout. Trois individus néfastes qui, s'ils venaient à disparaître de la surface de la Terre, d'un seul coup, subitement, arrangeraient bien les affaires de l'Homme-Sable. La première était son ex-femme, Marcy Conway, pour avoir profité de sa détention pour le quitter et pour couper toute relation possible entre lui et sa fille. Le deuxième était Vic Rollins, l'immonde fils de pute qui avait volé sa gonzesse et, par extension, sa vie. Et enfin, le dernier était Spider-Man, l'Homme-Araignée. Le Super-Héros qui avait réussi à salir le nom de l'Homme-Sable en l'humiliant à plusieurs reprises. Le seul qui avait jusqu'à maintenant osé se frotter à lui. Pour tout vous dire, en revenant à New York, Flint s'attendait vraiment à être confronté à tout. Iron Man et ses flammes pouvant changer le sable en verre, Hulk et sa force incroyable, bref, il s'était bien préparé… Néanmoins, s'il avait su qu'il allait être défait par Spider-Man, le sympathique voisin du quartier qui tire des toiles collantes… Il ne s'attendait vraiment pas à ce que ce dernier devienne son Némésis, sa bête noire. Jusqu'à en oublier tous ceux qui constituaient cette brochette d'Avengers. Franchement, l'Homme-Araignée semblait être partout là où l'Homme-Sable opérait. Au point d'en faire des cauchemars presque.

C'est pour cela que Flint ne fut pas surpris de voir Spider-Man arriver sur les lieux le premier bien avant la police. Il fallait le croire. Pire qu'un moustique cet énergumène. Pendant ce temps, dans la banque, l'opération se déroulait pour le mieux. Les deux clones de Flint, comme la machinerie d'une horloge parfaitement réglée, remplissait des sacs entiers d'argent puis les amenait à un sous-terrain qui reliait l'établissement aux égouts. À partir de là, les billets étaient acheminés par un long réseau de sable placé juste au-dessus de l'eau sale jusqu'à plusieurs sorties de la ville afin que Flint puisse aller les récupérer plus tard. Il ne restait plus qu'à espérer que l'Homme-Araignée ne se doute pas de quelques choses en ne voyant aucun complice sortir de la banque au bout d'un moment pour remplir les camions. Camions qui d'ailleurs étaient renversés et inutilisables, ce qui ne pouvait qu'accentuer le doute.

Dès la première ''vanne'' de l'Homme-Araignée, Flint ne put se retenir de lâcher un soupir. Parce que malheureusement pour lui, ce n'était pas tout de se battre contre Spider-Man. Il fallait également l'écouter parler pendant tout ce processus. Tout en prenant une grande inspiration afin de garder son calme (car perdre le contrôle face à un tel adversaire, l'Homme-Sable avait vu où cela menait), Flint posa un genou à terre ainsi que ses deux mains. ''Spider-Man… Encore toi… Encore et toujours…'' Flint serra les poings et posa ses phalanges face contre sol. ''Tu me connais, à force. J'ai horreur de l'eau.'' La mer ? Sans façon, merci. Soudainement, dans un élan, il frappa violemment le sol, et deux immenses poings de sables sortirent de sous les pieds de l'Homme-Araignée, comme pour le frapper, puis essayèrent de l'attraper alors qu'une troisième, une quatrième puis une cinquième mains en sable, toutes trois également immenses, animés pas des bras gigantesques en sable tout aussi grands, s'attelaient à la même tâche.

code by Mandy




_________________
       
Everybody has a secret world inside of them.
I mean everybody. All of the people in the whole world. No matter how dull and boring they are on the outside. Inside them they've all got unimaginable, magnificent, wonderful, stupid, amazing worlds. Not just one world. Hundreds of them. Thousands, maybe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Du sable dans les collants [feat. Peter Parker]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Du sable dans les collants [feat. Peter Parker]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» peter parker
» PETER PARKER "alter ego"
» Peter Parker
» SPIDER-MAN "6 bras" (Peter Parker) [six arms Spider-Man]
» MF 155 sable dans l'huile moteur AD4-203

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Entrez en scène :: New York City :: Queens :: Queens' Streets-