Les reproches ne sont fait qu'à ceux que l'on estime. (Wanda <3) - Page 2


Partagez | .
 

 Les reproches ne sont fait qu'à ceux que l'on estime. (Wanda <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Messages : 1367

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les reproches ne sont fait qu'à ceux que l'on estime. (Wanda <3)   Lun 8 Mai - 20:00


Les reproches ne sont fait qu'à ceux que l'on estime.
W

anda serra les poings en entendant la remarque de Pietro, quand ce dernier fit remarquer qu'elle ne s'exprimait jamais à son propre sujet. Là-dessus, elle ne pouvait pas lui donner tort, et elle comprenait sans mal que cela le vexe, d'autant plus qu'ils avaient pendant longtemps tout partagé, tout sans la moindre exception, et n'avaient aucun secret l'un pour l'autre. Wanda n'avait pas spécialement envie de faire des secrets à son jumeau, mais il est vrai qu'elle se montrait très secrète à son propre sujet depuis que Pietro avait quitté la Confrérie. Et pour cause, sa vie, quand elle n'était pas avec le jeune homme et avant qu'elle ne rencontre Vision, tournait intégralement autour de la Confrérie et des actes qu'elle commettait en son nom, des actions qui étaient loin de la rendre fière, et sur lesquelles elle ne préférait pas spécialement disserter quand tous les deux avaient de nouveau l'occasion de se retrouver. Elle savait que lui parler de tout ça ne ferait que l'énerver davantage et c'était pour cette raison, entre autres, qu'elle avait tu cet épisode où, sans l'intervention de Vision, elle aurait bien pu y passer. Même si à ce moment là, elle ne se doutait pas de ce qui se passerait entre le synthézoïde et elle, elle ne se voyait pas raconter tout ça à son frère de crainte de l'inquiéter et de l'entendre une nième fois la convaincre de quitter la confrérie, alors que son choix était fait. Pas pour les mêmes raisons aujourd'hui qu'hier, mais irréfutable malgré tout. Quand Pietro la fustigea de questions, elle comprit très bien pourquoi et s'en voulut d'autant plus de ne lui parler que maintenant, elle fit l'effort de lui répondre.

-Une mission pour la Confrérie qui a failli mal tourner, c'est à ce moment-là que je l'ai rencontré,
dit-elle alors sans s'épancher sur des détails qui le feraient potentiellement grincer des dents. C'était comme ça, auprès de Magnéto, elle risquait sa vie constamment, comme lui-même avait sans cesse risqué sa vie dans la rue, avec une criminelle à ses trousses avant qu'elle n'atterrisse dans son lit. Et oui, je voulais t'en parler, mais je savais comment t'allais réagir... Elle poussa un léger soupir. Je le connais depuis quelques mois, mais ce qu'il y a entre nous, c'est très récent. Elle marqua une légère pause. Et ne va pas me faire croire que tu ne me caches rien non plus, toi.

Parce que aux dernières nouvelles, Liv était aux yeux de Pietro une psychopathe notoire qui voulait sa peau (et l'avait eue) et rien d'autre, le sentimentalisme là derrière pouvait toujours aller se faire voir. Alors forcément, il avait dû se passer quelque chose avant ou après le "meurtre", même si cette idée la rebutait... et le baiser qu'elle l'avait vue lui donner à ce moment-là n'avait pas dû être si anodin que ça.


code by Mandy


_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 683

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les reproches ne sont fait qu'à ceux que l'on estime. (Wanda <3)   Sam 1 Juil - 12:46

Wanda & Pietro
Les reproches ne sont fait qu'à ceux que l'on estime.
Pietro bouillonnait complètement, c’était atroce. Mais en même temps, il ne pouvait pas entièrement donner tort à sa sœur jumelle, même s’il ne pouvait vraiment pas apprécier ce qu’il était en train d’apprendre. Le jeune homme découvrait que sa sœur fréquentait quelqu’un – si on pouvait appeler ce Vision de quelqu’un, parce que bon… Non sérieux ! – mais qu’en plus, ce quelqu’un lui avait sauvé la vie. Et c’était pendant une mission pour la confrérie qui avait mal tournée. Évidemment… Ça ne pouvait qu’être pour la confrérie en même temps, parce qu’elle risquait sa vie à chaque fois à cause d’eux. Alors que Pietro lui avait dit plein de fois de quitter le groupe avec lui. Mais bon, elle n’écoutait jamais évidemment. Et à ce moment-là donc, une mission avait mal tourné. Et donc ce Vision l’avait sauvé. Pietro ne savait pas, au final, si c’était le fait qu’elle se soit mise en danger à cause de la confrérie (mais en même temps, c’était habituel, il était évident que quand on travaillait pour la Confrérie des Mauvais Mutants on se mettait forcément en danger, il était bien placé pour le savoir) qui l’agaçait vraiment, ou si c’était le fait que ça soit ce grille-pain qui lui avait sauvé la vie. C’était idiot, vraiment, mais Pietro ne pouvait pas s’empêcher de se dire que finalement Wanda n’avait juste plus besoin que lui. C’était de la jalousie mal placée, qui n’avait clairement pas lieux d’être, mais ça n’enlevait pas le fait qu’il la ressentait. Parce qu’il voyait sa sœur s’éloigner de plus en plus de lui. Même si, en un sens, il s’éloignait un peu aussi de son côté.

Pietro poussa un soupir en même temps que sa sœur, quand elle affirma qu’elle avait eu envie de lui en parler, mais qu’elle savait comment il allait réagir. Elle affirma ensuite que c’était récent avec son machin robot et il s’apprêtait à répondre quelque chose, quand elle lui lança alors qu’il lui cachait aussi des choses. Le jeune homme ne voyait pas les choses de cette manière non… mais force lui était de constater qu’en effet, il ne lui avait pas tout raconté non plus. Pour la ménager en partie, parce qu’il n’avait pas eu envie de l’inquiéter en parlant des fois où Liv lui était « tombée » dessus dans le but d’essayer de le tuer. De la fois où il s’était retrouvé en prison… Mais en même temps, il n’y avait pas eu grand-chose à raconter avant non plus. Rien concernant sa relation avec Liv en tout cas.

« Pas comme ça non. »
Répliqua-t-il alors, faisant preuve quand même d’une grande mauvaise foi. « Bon, de toute façon laisse tomber. » C’était à son tour maintenant de vouloir mettre fin à la conversation. En même temps, il commençait à se dire qu’il en avait largement assez entendu. Et puis, ça ne servait à rien qu’ils continuent comme ça, incapable de discuter sans se prendre la tête. À ce demander ce qu’il leur était arrivé. « Tu devrais aller retrouver ton ange gardien. »

Bon d’accord, il ne pouvait pas s’empêcher. Il était frustré.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1367

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les reproches ne sont fait qu'à ceux que l'on estime. (Wanda <3)   Sam 1 Juil - 15:03


Les reproches ne sont fait qu'à ceux que l'on estime.
P

ietro avait beau affirmer le contraire, Wanda considérait malgré tout qu'il ne s'était pas montré franchement honnête avec elle non plus. D'accord, apprendre comme ça qu'elle fréquentait Vision alors qu'elle ne l'avait jamais évoqué avant, ça ne devait pas être plaisant pour lui, elle pouvait parfaitement le concevoir (et elle regrettait de ne pas en avoir parlé plus tôt, mais ce genre de sujet est si difficile à aborder, en réalité), mais d'un autre côté, elle aussi s'était pris comme une gifle en pleine figure le fait qu'il sortait avec Liv, à présent. Certes, elle la connaissait, au moins, mais elle la connaissait pour être la pire cinglée de l'univers, la folle furieuse qui tuait de sang froid toutes ses victimes sans l'ombre d'un remord, la psychopathe qu'elle avait vu littéralement tuer Pietro sous ses yeux, alors tout de même, il y avait deux poids deux mesures, non ? Ou bien elle se cherchait des excuses... Elle savait qu'elle n'avait pas bien agi, qu'ils n'avaient pas bien agi. Et résultat des courses, ils se disputaient de nouveau. Leur arrivait-il seulement d'avoir une conversation sereine ? Elle avait le sentiment que la dernière remontait à une éternité, et pourtant, ils avaient passé leur vie entière côte à côte, et durant leur prime jeunesse, elle était convaincue qu'ils ne s'étaient jamais disputés. Ils s'épaulaient, se soutenaient quoi qu'il arrive. Alors qu'est-ce qui leur était arrivé ? Elle n'aimait pas cette sensation qu'elle avait, celle qu'ils s'éloignaient de plus en plus, que le fossé se creusait entre eux et finirait par devenir infranchissable. Pourtant, elle avait besoin de lui, et elle avait envie de croire qu'il avait encore besoin d'elle.

Quand il lui dit de "laisser tomber", quand il lui suggéra de rejoindre son "ange gardien", Wanda sentit son sang se glacer. Elle ne voulait pas qu'ils se quittent, comme ça, sur une nième dispute. Et elle n'avait pas non plus envie qu'il croie qu'il ne lui était plus utile depuis que Vision était là, c'était plus que faux. Oui, elle avait des sentiments pour Vision. Mais elle survivrait à l'échec de leur relation, ou à la perte du synthézoïde. Mais si elle devait perdre son frère, c'est une part d'elle-même qu'on lui arracherait, ça n'aurait aucun rapport. Elle comprenait sa jalousie, parce qu'elle éprouvait la même. Mais elle ne voulait surtout pas qu'il se laisse dominer par elle.[color:8e78=##cc3300]

-Pietro... s'il te plaît. Elle ne savait même pas quoi dire pour le retenir, elle le connaissait par coeur, elle savait qu'il pouvait être buté, quand il le voulait. Et là, en l'occurrence, il avait d'excellentes raisons de l'être. Mais elle ne voulait pas qu'il s'en aille. Je suis désolée de t'avoir blessé.

Elle passait aux excuses, parce qu'elle ne voyait pas quoi faire d'autre. Sauf que les excuses ne changeraient rien au fait. Elle resterait avec Vision et haïrait toujours Raven, c'était comme ça.


code by Mandy


_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 683

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les reproches ne sont fait qu'à ceux que l'on estime. (Wanda <3)   Ven 18 Aoû - 8:10

Wanda & Pietro
Les reproches ne sont fait qu'à ceux que l'on estime.
Pietro savait bien qu’il surréagissait un peu trop, qu’il ne devrait sans doute pas réagir comme cela en découvrant que sa sœur fréquentait… bon, un synthézoïde ou il ne savait pas quoi. Mais en même temps, il avait cette sensation horrible qu’il y avait un espace entre eux maintenant, un espace qu’ils ne parvenaient plus à combler. Un espace que tout le monde devait ressentir avec les autres sans doute, sauf que les jumeaux Maximoff n’étaient pas tout le monde. Ils avaient été tous l’un pour l’autre pendant des années, ils étaient si proches, ils avaient besoin constamment l’un et l’autre. Du moins, c’était ce que Pietro pensait. Maintenant… eh bien, force lui était de constater qu’il y avait quand même des zones d’ombres chez chacun et c’était loin d’être plaisant. Il ne pouvait pas s’empêcher d’en vouloir à sa sœur de lui sortir de but en blanc qu’elle fréquentait quelqu’un (ou quelque chose hein, à ce stade on ne savait pas trop), mais qu’en plus ce quelqu’un, elle le connaissait depuis un moment et qu’il lui avait même sauvé la vie. Il ne supportait pas l’idée de ne pas avoir su tout cela avant, même si bien sûr de son côté il ne pouvait pas nier qu’il avait quand même caché des choses à sa jumelle aussi. Il aurait pu lui parler de Liv bien avant. Même si la différence résidait dans le fait que Wanda connaissait Raven, elle n’avait pas su qu’il y avait eu ce jeu entre eux. Elle n’avait pas pu deviner le rapprochement entre les deux mutants. Et c’était bien ça le souci au final. Pietro se rendrait bien compte qu’il partageait de moins en moins de chose avec sa sœur jumelle et il détestait ça. Mais puisqu’ils ne passaient plus leur temps ensemble… c’était normal en un sens. Sauf que Pietro n’avait aucune envie de trouver ça normal.

Et pour le moment, il se sentait simplement vexé. C’était idiot encore une fois, mais le jeune homme se laissait simplement happer par sa mauvaise foi. Il se sentait jaloux de cet homme (si on pouvait dire homme), pare qu’il craignait qu’il prenne une place trop importante pour Wanda. Parce qu’il n’avait déjà pas le sentiment de pouvoir passer suffisamment de temps avec sa sœur, mais si en plus elle devait le partager avec un autre. Et en attendant, ils passaient tout leur temps à se disputer et c’était à se demander s’ils allaient réussir à avoir une discussion sans se prendre la tête. Pietro en tout cas, avait simplement envie d’arrêter de parler de tout cela. Il hésita une seconde à s’en aller même s’il n’avait aucune envie de le faire. Mais de toute façon, quand Wanda reprit la parole, il ne pouvait juste pas le faire. Entendre Wanda s’excuser, alors qu’au fond elle n’avait sans doute aucune raison de le faire, ça avait le don de l’apaiser un peu. Sans rien dire, le jeune homme se contenta simplement de prendre sa sœur dans ses bras, déposant ses lèvres sur son crâne.

« C’est bon, on s’en fout. » Ce n’était sans doute pas aussi simple, mais en même temps Pietro en avait marre de se prendre constamment la tête avec sa jumelle.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1367

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les reproches ne sont fait qu'à ceux que l'on estime. (Wanda <3)   Sam 19 Aoû - 11:20


Les reproches ne sont fait qu'à ceux que l'on estime.
L

a jeune femme avait vraiment craint que son frère se détourne et décide de ne pas lui revenir, qu'il y ait une rupture nette entre eux, quoi qu'il arrive. Elle savait bien que la situation était complexe, pour ne pas dire inextricable, parce que Pietro ne voudrait pas se séparer de Liv et elle ne voulait pas se séparer de Vision. Elle avait peur que leur lien se détériore, une bonne fois pour toutes. Elle voyait déjà combien il était fragile. Tous les deux, ils étaient incapables de passer du temps ensemble sans se prendre la tête, et plus le temps passait, plus les sujets de tension s'accumulaient. Elle craignait de les voir atteindre le point de non-retour... Elle avait peur... Peur de le perdre, tout simplement. Elle fut par conséquent terriblement soulagée quand le jeune homme revint sur sa décision et resta auprès d'elle. On ne s'en foutait pas, non, Pietro pouvait bien le prétendre, mais elle n'y croyait pas. Certes, Pietro avait toujours été plus insouciant qu'elle, beaucoup plus insouciant qu'elle, et elle, elle s'inquiétait pour deux, parce que c'était dans sa nature et qu'elle ne savait pas faire autrement... Mais là, elle était convaincue qu'il ne s'en foutait pas, non, il suffisait de voir à quel point la situation avait été tendue. Ce qui se dressait entre eux, ce n'était pas anodin, ce n'était pas des sujets de discorde sur lesquels ils pouvaient fermer les yeux. Même s'ils faisaient ponctuellement abstraction, ça ne disparaitrait pas, ce serait toujours là, quoi qu'il puisse arriver, ça ne les lâcherait pas. Ce serait toujours là. Mais pendant une fraction de seconde, alors qu'il la serrait dans ses bras, déposait ses lèvres sur son front, elle pouvait bien tout oublier au profit de la complicité qui les unissait.

-Tu sais, tu compteras toujours plus que tout le reste, pour moi,
dit-elle alors après avoir laissé le silence les envelopper un petit moment.

Et en effet, c'était le cas. Il compterait toujours plus que tout le reste à ses yeux. Au-delà de toute l'affection qu'elle avait pour Vision, Pietro était son frère, son sang, la moitié d'elle-même. Elle pourrait souffrir à tout, toutes les épreuves, toutes les souffrances... tout... mais pas à la perte de son frère. Elle l'avait toujours su, mais en avait pris d'autant plus conscience quand elle avait vu le jeune homme mourir sous ses yeux. Il était là, maintenant, et elle n'avait pas envie de gâcher, d'une manière ou d'une autre, le temps qu'ils pouvaient bien passer ensemble, tous les deux. Elle avait peur que Pietro pense autre chose, qu'il imagine pouvoir être détrôné, alors même que Wanda avait terriblement besoin de lui, et en toute occasion. Déjà qu'ils n'avaient que peu d'occasions de se voir, il était hors de question qu'ils gâchent celle-ci.


code by Mandy


_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les reproches ne sont fait qu'à ceux que l'on estime. (Wanda <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les reproches ne sont fait qu'à ceux que l'on estime. (Wanda <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Le livre de poche] Ils se sont fait la belle de Frédéric Ploquin
» [Ploquin, Frédéric] Ils se sont fait la belle
» Ils se haïssaient, se sont fait la guerre, se sont assassiné
» Comment sont fabriqués nos objectifs photo ? (Canon)
» anodes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Reste du monde :: Washington City :: Résidences-