[Validé] David Styles


Partagez | .
 

 [Validé] David Styles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
chef
Messages : 164

MessageSujet: [Validé] David Styles   Ven 5 Aoû - 11:20

David Styles
The Torment
Nom complet : David James Styles
Surnom(s) : Dav'
Identité : Connue
Age : 32 ans
Lieu de naissance : Texas, Etats-Unis
Date de naissance : 4 aout 1982
Nationalité : Américaine
Race : Humain
Taille : 1m77
Poids : 80kg
Yeux : Noisette
Cheveux : Roux
Statut civil : Célibataire
Origine du pouvoir : scientifique
Type de pouvoir : sur-humain
Affiliation : Lui-même
Métier : Directeur d'une boite de nuit / gangster / criminel...

feat: Michael C. Hall
Biographie

Dans une petite ville du Texas, en pleine campagne, où tout le monde connait tout le monde, on pourrait croire que la vie y est bien plus paisible que dans une grande ville, mais il n’en ait rien. Du moins, le jeune David n’a pas eu ce sentiment alors qu’il vivait avec ses parents et sa sœur de cinq ans son ainée. A première vue, la famille était parfaitement normal, la bonne famille blanche américaine. Ils allaient à l’église tous les week-ends, ils participaient aux évènements du village. Les enfants étaient toujours parfaitement habillés, la mère était souriante malgré son habitude à porter beaucoup de maquillage. Le père était un peu bourru, mais rien d’étonnant pour un homme texan. Sauf que les apparences étaient bien souvent trompeuses.

Suite à un accident au travail, James Styles fut incapable de continuer de travailler. Alors, il s’ennuyait en journée quand il n’avait rien à faire. Et quand il s’ennuyait, il avait tendance à lever beaucoup la bouteille. Lorsqu’il était soûl, il était violent. Envers sa femme principalement, qu’il tenait responsable de son état. La vie n’était donc pas vraiment agréable quand la famille Styles se retrouvait chez elle et David était souvent le témoin des actes de violence de son père. Le jeune garçon était réservé. S’il avait commencé à prononcer des mots aux mêmes âges qu’un enfant normal, il était bien avare en parole. Il ne parlait pas beaucoup, mais il observait énormément. Souvent, il s’installait avec sa peluche sur les marches de l’escalier et regardait son père violenter sa mère en gestes et paroles. Et alors qu’il les observait, le jeune garçon entendait une petite voix se glisser à son oreille : « Il n’a pas le droit de faire ça ». Mais David se contentait toujours de repartir en silence dans sa chambre.

Alors qu’il avait douze ans et que sa sœur en avait dix-sept, David apprit que sa sœur avait été victime d’un viol, par un élève du lycée qu’elle fréquentait et qui habitait près de chez eux. Ses parents étaient au courant, mais ils ne firent rien contre ça. James Styles hurla sur sa fille en lui disant qu’elle n’avait eu que ce qu’elle méritait, parce qu’elle n’était qu’une traînée. Pendant les jours suivants, David n’entendit que sa sœur pleurer dans sa chambre, elle ne sortait pas, même pas pour manger. « Il n’avait pas le droit de faire ça », répétait la voix qu’il entendait toujours se glisser à son oreille comme un murmure, « Il mérite d’avoir mal, pour ce qu’il a fait ». Alors, pendant une nuit, David se dirigea dans la chambre de ses parents en silence. Sa mère portait les marques des derniers coups de son mari, parce qu’elle avait osé omettre l’hypothèse qu’ils devaient pousser leur fille à porter plainte. David attrapa la batte baseball fétiche de son père qui se trouvait dans leur chambre et en sortit tout autant silencieux, pour se rendre dehors. La maison de la famille de celui qui s’en était pris à sa sœur n’était pas fermée, personne ne fermait sa maison dans leur village. David n’eut donc aucun mal à entrer dans la maison et il savait parfaitement où se trouvait la chambre du jeune homme, il avait déjà eu l’occasion de venir dans cette maison. Quand il entra, toujours silencieusement, dans la chambre de l’agresseur de sa sœur, il dormait dans son lit. David l’observa pendant quelques secondes, avant de fendre la batte de baseball jusqu’à son crane aussi fort qu’il pouvait. Ce geste parvint à l’empêcher de réagir et David lança plusieurs fois encore la batte sur le crane du jeune homme. Et sans plus de cérémonie, il rentra chez lui et remit la batte sous le lit de son père, avant de se recoucher. Evidemment, une enquête eue lieu et des recherches furent effectuées. La rumeur de l’agression de la sœur de David s’était rependu, alors le shérif était venu fouiller la maison des Styles. Sans surprise, ils trouvèrent la batte couverte du sang de la victime et ils mirent James Styles en garde à vue. Personne n’osait imaginer une femme comme la mère de David capable d’un tel crime et encore moins un enfant comme lui. Alors, cela ne laissa aucun doute sur la culpabilité de James qui fut envoyé en prison.

Les mois suivants furent un peu spéciaux pour la famille. David continua sa petite vie tranquille, mais sa mère était en proie aux doutes. Elle pensait que son époux n’était pas le responsable de la mort de l’agresseur de leur fille, puisqu’il n’avait pas eu la moindre compassion pour elle. Mais en même temps, elle devait bien avouer qu’elle était soulagée de ne plus l’avoir à la maison. Concernant la sœur de David, elle ne supporta pas le choc de son viol et se suicida. Le jeune garçon se retrouva donc seul avec sa mère, une situation qu’il ne trouve pas déplaisant, au point qu’il parvint à s’ouvrir bien plus. Et la voix avait disparue. La vie n’était pas évidente tous les jours, ils avaient de nombreux soucis d’argent, mais David trouvait qu’ils avaient quand même une belle vie tous les deux. Jusqu’au retour de James. David venait de fêter son dix-septième anniversaire quand l’homme fut libéré de prison. L’avocat qu’il payait cher – et qui était la grande cause des soucis d’argent de la famille – avait réussi à le faire sortir de prison en prouvant qu’il manquait des preuves pour l’inculpé. En dehors de la batte de baseball, ils n’avaient rien contre lui. Et même si c’était le cas, si James avait tué ce jeune homme, il avait quand même violé sa fille au point de la pousser au suicide. Du moins, tout le monde pensait que si James était coupable, il avait des circonstances atténuantes. Il pouvait donc rentrer chez lui, pour le malheur de sa famille. Cela ne faisait même pas vingt-quatre heures que l’homme était de retour qu’il était déjà entré dans une rage folle, pensant que son épouse l’avait trompé pendant son séjour en prison. David, en rentrant du lycée comme tous les jours, fut témoin d’une horrible scène. Sa mère était étendue sur le sol, son père à ses côtés. « Il a recommencé tu vois, c’est mal. Tu devrais lui montrer ce que c’est d’avoir mal. Montre lui David, montre lui ce que tu es vraiment. Laisse-moi sortir encore, laisse-moi lui faire mal ». James tenta de se défendre comme il le pouvait face à son fils, mais ce dernier n’était plus le gamin qu’il avait connu avant son départ en prison. Et les quelques années en taule n’avait pas aidé l’homme à garder la forme. Alors, David n’eut aucunes difficultés à prendre le dessus sur son père, l’assommant rapidement. Mais au lieu de le tuer de suite, il prit la peine de l’attacher à une chaise. Au réveil de James, il s’en suivit de longues heures de tortures. James supplia plusieurs fois son fils de le tuer, pour abréger ses souffrances, mais il n’en fit rien. Mais l’homme ne supporta pas la douleur et fini par pousser son dernier souffle. David rassembla les économies de sa mère, qui gardait son argent en liquide chez eux n’aillant pas confiance en la banque. Il prit le temps de se changer et de prendre quelques affaires, avant de quitter le village en pleine nuit et de partir sur les routes, dans le but de changer entièrement de vie.

Ce fut à New-York qu’il posa ses bagages, se procurant de faux papiers. Il aurait pu se contenter d’essayer d’avoir une vie tranquille, comme il avait eu ces dernières années. Mais ce n’était plus pareille maintenant, il avait bien trop aimé ce qu’il avait fait à son père. Cette voix qui se glissait autrefois dans son oreille et qui était revenue en même temps que son père avait disparu de nouveau. Mais pas parce qu’elle n’existait plus, juste parce qu’elle s’était incrustée dans la tête de David. Le jeune homme fit donc des rencontres et intégra un gang, les Death Démons. Ces derniers étaient légions à New-York. Au début, il ne fut qu’un exécutant comme tant d’autre, mais ça lui suffisait parce qu’il pouvait ainsi assouvir son besoin de violence. Sauf que rapidement, le jeune homme ne put s’empêcher d’avoir envie de beaucoup plus. Parce que les basses besognes c’était bien, le pouvoir s’était mieux. Il ne gagnait pas trop mal sa vie en tant que membre du gang, mais il savait qu’il pouvait faire beaucoup mieux. Alors, il monta les échelons et devint rapidement le bras droit du chef de la bande. Il avait la réputation d’être particulièrement dérangé et il n’y avait, finalement, que cet homme capable d’oser croire lui donner des ordres. Il avait raison de le croire, parce que David s’arrangeait pour qu’il le fasse. Mais il ne fallut pas beaucoup de temps pour que ce dernier passe l’arme à gauche et que David prenne sa place. Décidant de changer un peu les choses, le jeune homme investi dans une boite de nuit et devint directement, ses employés appartenant évidemment à son gang. Et cette boite cachait évidemment des actions bien moins légales, comme du blanchiment d’argent, du trafic de drogue, des jeux illégaux et d’autres choses encore. Autant se diversifier le plus possible, pour avoir bien plus d’affluence. Les années passèrent donc et David agrandit son territoire et son pouvoir, pour son plus grand bonheur, même si ce n’était pas assez encore, ne se retenant pas de mettre la main à la pâte. Ce qui n’arrangea pas du tout sa santé mentale.

Il touchait donc tout à tout et il avait de nombreux contacts. Il n’aimait pas travailler pour les autres, mais il se faisait payer pour certain service. Comme avec cet homme, patron d’une grande multinational, qui lui demanda de se débarrasser d’un de ses concurrents. Ce que David avait donc fait, évidemment. Mais l’homme se montra beaucoup moins généreux quand il fut question de le payer. Il avait versé l’acompte que David lui demandait, mais la suite ne suivit pas. Il était donc évident qu’il n’était pas possible de laisser passer ça, alors David arrangea l’enlèvement de sa fille. La jeune héritière se retrouva donc entre les griffes des Death Démons, qui attendaient que l’homme paie une rançon pour la récupérer. Ce qu’il n’avait pas vraiment envie de faire rapidement apparemment. David avait cru que l’homme payerait vite afin de revoir son enfant, mais il pinailla sur des détails, cherchant à gagner du temps (qu’il n’avait pas besoin au vu du compte en banque qu’il devait avoir). David, frustré, s’était dit qu’il serait gentil avec la jeune héritière, mais il ne parvint pas à se retenir bien longtemps. Il lui réserva donc un sort tout particulier, ne la tuant pas évidemment, mais lui faisant mal. Et puisqu’il était particulièrement frustré de ne pas avoir l’argent de son ancien client, il ne se retint pas de répéter encore et encore à la jeune femme que tout ça c’était la faute de son père, parce qu’il ne voulait pas payer pour la récupérer. Au bout d’un moment, ce fut au tour de l’homme de se faire enlever. David eut la merveilleuse idée de mettre un peu à l’épreuve sa « victime » puisqu’il lui demanda de tuer son père. Pour sa plus grande surprise (et il en était satisfait vraiment), elle le fit. David voyait donc l’influence qu’il avait sur elle et la manière dont il pouvait s’en service. Parce que son père mort, elle était celle qui possédait sa fortune et qu’elle avait l’intention de le laisser en profiter. Il n’avait pas l’intention de perdre cette bonne carte de son jeu.

D’ailleurs, avec le pactole qu’il avait à disposition, il se procura un sérum permettant d’augmenter les capacités humaines pour devenir un surhumain. Le sérum entre les mains, David décida de le tester sur sa toute nouvelle recrue afin d’être certain que les effets secondaires n’étaient pas trop grands. Il marcha du tonnerre et il n’hésita pas à se l’injecter à lui aussi.

Personnalité

La personnalité de David a grandement évolué au court de sa vie, au point de connaître une grande fracture au moment de son changement de vie. Autrefois, David n’était qu’un gamin solitaire et peu bavard, écoutant et observant plutôt qu’agissant. Mais aujourd’hui, tout est bien différent. Au moment où il a tué son père, l’homme responsable de tous les désagréments de son passé, il changea radicalement. Cette voix comme une sorte de conscience qui lui parlait si souvent dans son enfance et son adolescence avait complètement disparu, puisqu’il n’avait plus besoin d’elle pour agir et qu’il était simplement elle.

Aujourd’hui, il ne lésinait pas sur la parole, bien au contraire. Et au vu de sa position, il était de toute façon bien important qu’il communique. Ce qu’il faisait donc beaucoup plus et pas forcément toujours de la bonne manière. Parce qu’aujourd’hui, puisqu’il ne se retenait plus de parler, il avait tendance à dire ce qu’il pensait, ce qu’il passait dans son esprit. Et son esprit était quand même bien tordu.

David a un certain goût pour la violence et la torture, concrètement il prend vraiment son pied en faisant du mal aux autres. Tuer c’était amusant, c’était utile par moment, mais ça n’avait rien à voir avec le fait de faire mal, d’entendre crier les gens parce qu’ils souffraient. Son avidité de pouvoir le pousse donc à agir parfois avec imprudence, étant même capable de se procurer un sérum dans le but de devenir plus fort.

Et est loin d’être dénué de sentiment, bien au contraire, il en ressent énormément et c’était justement ces derniers qui régissait sa vie.

Malgré son côté sombre, David reste quand même propre sur lui. Puisqu’il n’avait pas l’intention de se faire arrêter un jour, il fait vraiment en sorte d’avoir une bonne image. Quand il se trouve dans sa boite de nuit, il est toujours bien habillé. Et cela, même s’il a l’habitude d’abuser de la drogue et de l’alcool, ce qui ne risquait pas d’améliorer son esprit tordu et sa santé mentale.
Habilités

Le sérum que David s’est procuré auprès de Norman Osborn, lui a permis d’obtenir quelques capacités surhumaines.

Force accrue : sa force est plus grande que la moyenne.
Endurance accrue : son endurance est plus grande que la moyenne.
Guérison accéléré : les cellules de son corps se régénèrent plus rapidement.

Maitrise des armes à feux et des armes blanches.
Derrière l'écran

Prénom/pseudo : Gwenn
Age : 27 anss
Comment avez vous connu le forum ? : Comme d'hab Razz
Autres comptes ? : Bah la grosse liste Razz
Un mot pour la fin ? : Prout ! Encore moi \o


Dernière édition par David Styles le Ven 5 Aoû - 15:28, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2372

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [Validé] David Styles   Ven 5 Aoû - 11:27

Mwuuuuuuuuhuhuhuhuhu
Rebienvenue !!!

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
chef
Messages : 164

MessageSujet: Re: [Validé] David Styles   Ven 5 Aoû - 11:29

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
je vois tout
Messages : 441

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: [Validé] David Styles   Ven 5 Aoû - 14:21

Fiche validée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marvel-infinity.forumactif.org
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Validé] David Styles   Dim 7 Aoû - 15:34

Re-Bienvenue ;)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
chef
Messages : 164

MessageSujet: Re: [Validé] David Styles   Dim 7 Aoû - 15:55

Merci Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Validé] David Styles   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Validé] David Styles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» David Tennant
» La mystérieuse affaire de Styles
» Y2J "GFX" Styles
» David Grattan et Stefan Michalski - Directives en matière d’environnement pour les musées — ICC
» [chronique] Sutures de David Small

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Le commencement d'une vie :: Le Registre :: Présentations validées-