La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)


Partagez | .
 

 La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 654

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Dim 26 Juin - 13:18

Pietro & Liv & Wanda
La mort rattrape ceux qui la fuient.
Pietro attendait, impatient, au lieu de rendez-vous qu'il avait donné à sa soeur. Elle n'était pas encore là, mais il savait qu'elle allait venir et elle avait tout intérêt à venir. Parce qu'il n'avait pas l'intention de la laisser se défiler. Il attendait et il espérait qu'elle allait vite arriver. Pietro n'était pas vraiment du genre patient, mais il l'était encore moins en cet instant. Il était en avance, donc Wanda n'était pas en retard, mais il commençait quand même à en avoir marre d'attendre. Parce qu'il avait vraiment besoin qu'elle arrive, il avait vraiment besoin de lui parler. Enfin parler, Pietro ne savait pas vraiment si ça allait se passer de cette manière. En tout cas, il attendait qu'elle arrive et il valait mieux qu'elle arrive rapidement. Parce que plus ça allait, plus il s'énervait. Il était en colère oui, comme jamais il ne l'avait été jusqu'à présent.

C'était revenu d'un coup – au moment où Charles Xavier était mort – il avait repris ses esprits comme si on l'avait plongé tout entier dans un bain d'eau glacée. Pietro avait mis un peu de temps avant de réellement comprendre ce qui arrivait, de réellement se rappeler ce qui s'était passé. Et puis finalement, c'était revenu, il se rappelait de tout. Pendant un temps, il avait cru que Wanda était à l'institut (où il se trouvait quand il avait repris ses esprits) avant de comprendre qu'il n'avait jamais croisé sa jumelle dans l'enceinte de l'institut. Et il avait compris à ce moment-là, il avait été berné, manipulé, par la seule personne en qui il avait entièrement confiance. La première chose qu'il avait fait donc, c'était de contacter sa soeur pour la voir et de quitter cet endroit, où personne ne prêta attention à lui de toute façon, trop préoccupé par la mort du professeur. Que Charles Xavier entre dans son esprit pour le manipuler ne l'étonnait pas vraiment, il n'avait eu aucune confiance en cet homme (autant qu'il n'en avait pas pour Magnéto) et sa mort ne l'attristait donc pas du tout (au contraire, pour le coup, ça l'arrangeait vraiment). Mais de la part de Wanda, il était vraiment blessé et donc il prenait des risques en lui donnant rendez-vous comme ça pour lui parler, mais tant pis. Il était bien incapable de raisonner comme il le fallait de toute façon, il était bien trop important pour lui qu'il parle avec sa jumelle, qu'il puisse avoir une explication avec elle. Parce qu'elle avait quand même osé s'allier à Charles Xavier pour le "bloquer" dans l'enceinte de l'institut Xavier. Il aurait pu douter, croire que ce n'était que le mutant maintenant mort qui était dans le coup, mais il savait que sa soeur l'était aussi. Parce qu'il se savait parfaitement le moment où la jeune femme l'avait piégé pour qu'il rencontre (encore une fois) le Professeur X. Elle était dans le coup oui, elle avait demandé à ce type de le manipuler pour qu'il pense qu'elle était aussi à l'institut, pour qu'il y reste afin d'être protégé. Même si c'était pour le protéger, elle lui avait mentit, elle l'avait manipulé. Son impatience arrivait vraiment au bout quand enfin Wanda fit son apparition et il n'attendit pas qu'elle arrive à sa hauteur pour aller à sa rencontre, vivement.

« Comment tu as pu me faire ça ? »
Demanda-t-il vivement, ne laissant donc aucun doute sur le fait que son esprit était bien en place comme il le fallait. « Tu m'as trahis ! Tu l'as laissé me manipuler ! » Bon, elle n'avait pas besoin d'un résumé, elle savait parfaitement ce qui s'était passé. « Comment tu as pu ? »

Et le ton de sa voix ne cachait rien de la peine qu'il avait.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1339

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Dim 26 Juin - 13:21


La mort rattrape ceux qui la fuient.
L

a nouvelle avait été un véritable choc, pour Wanda. Charles Xavier était mort. Elle n'avait pas voulu y croire, au début, espérant à une mauvaise blague, mais elle ne pouvait bel et bien pas en douter, le professeur Xavier était bel et bien décédé. Pour la sorcière rouge, qui l'avait toujours imaginé immortel, la nouvelle était plutôt dur à encaisser. Même s'ils avaient "fait affaire" tous les deux, elle n'avait pas réellement de sentiments personnels pour le professeur X. Sa mort ne l'attristait pas outre mesure, ou du moins pas pour les raisons qu'il faudrait. Elle se sentait surtout angoissée et perturbée, parce que le mutant qu'elle avait considéré comme une véritable force de la nature avait passé l'arme à gauche, prouvant qu'il n'était finalement pas si invincible que cela, et parce que toutes ses tentatives pour mettre Pietro en sécurité avaient finalement mené à un échec qu'elle ne pouvait qu'observer comme des plus cuisants. Elle ne fut pas vraiment surprise, juste inquiète, quand Pietro lui donna rendez-vous. Elle savait pertinemment ce que cela signifiait. Son frère avait retrouvé ses esprits, il savait tout, il forcément, il réclamait d'elle des explications qu'elle n'était pas certaine de vouloir lui donner. Elle n'avait pas de mal à se mettre à sa place, pourtant. Elle se serait sentie particulièrement trahie si son frère lui avait fait la même chose... mais pourtant, quoi qu'il en soit, elle restait convaincue d'avoir fait le bon choix au bon moment, et elle ne reviendrait certainement pas là-dessus. Ce fut sans rien dissimuler de son appréhension qu'elle rejoignit Pietro au lieu de rendez-vous qu'il lui avait communiqué, et elle ne mit pas longtemps avant de comprendre que ses présomptions étaient justes, et que son jumeau était - à juste titre - terriblement en colère contre elle.

-J'ai voulu te sauver, c'est tout
, répliqua-t-elle, qui savait qu'elle n'apprendrait rien à son frère. Ce débat, il l'avait eu mille fois. Elle le priait de rejoindre l'institut, il refusait, elle faisait mine d'abandonner avant de le poignarder dans le dos. Il savait pourquoi elle avait fait ça... Ce n'était pas pour autant qu'il devait l'apprécier. Jusqu'ici, ils ne s'étaient jamais mentis, encore moins trahis. Elle avait dépassé des limites jamais dépassées jusqu'alors en pleine conscience de ses actes, pertinemment consciente du fait qu'il lui en voudrait à mort... Peut-être même qu'il ne lui pardonnerait jamais. Mais durant ce laps de temps, au moins, elle ne s'était plus inquiétée pour lui. Désolée d'avoir dû en arriver là, mais je préfère te savoir vivant et en colère contre moi que l'inverse. Elle marqua une pause, soutenant le regard de son frère. Elle avait envie de s'excuser, oui, mais ce ne serait pas vraiment honnête que d'affirmer qu'elle regrettait. Elle avait fait ce qu'elle jugeait juste, et elle recommencerait s'il le fallait. Si c'était à refaire, je le referai.


code by Mandy

_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 654

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Dim 26 Juin - 21:19

Pietro & Liv & Wanda
La mort rattrape ceux qui la fuient.
Pietro n’avait pas vraiment besoin d’entendre que sa sœur avait voulu le sauver, parce qu’il savait parfaitement pourquoi elle en était arrivée là. Ce n’était pas cela que le jeune homme voulait entendre, il voulait comprendre comment elle avait pu arriver à un tel stade de manipulation. Elle avait décidé pour lui, sans lui laisser le choix. Elle l’avait trahi en offrant son esprit à Charles Xavier. Qu’est-ce qui se serait passé si le mutant ne serait pas mort ? Combien de temps il aurait vécu dans cette illusion ? Pietro n’avait aucune peine dans la mort de Xavier, bien au contraire, il était soulagé qu’il ne soit plus de ce monde, parce qu’ainsi il avait pu reprendre le contrôle de son esprit. Pietro savait donc parfaitement que sa sœur voulait simplement le protéger, mais quand même. Elle n’aurait pas dû agir de cette manière, elle n’avait pas le droit de faire ça. Mais visiblement, elle ne regrettait pas du tout ses actes, bien au contraire. Quand Wanda affirma que si c’était à refaire, elle le referait, il sentit son cœur se briser plus encore. Ils en étaient là alors ? Elle manipulait son esprit pour contrôler sa vie, sans lui laisser le choix. Il n’avait plus de libre arbitre, juste pour qu’elle se sente bien.

« Tu n’es qu’une égoïste ! » Lança-t-il alors, les dents serrées, pensant malheureusement complètement ses paroles. « Tu préfères me savoir en colère que mort ? Il y a un moment où tu as pensé à ce que je peux ressentir moi ? »

Pietro détestait ça, il ne supportait pas cette situation. Il était blessé par ce que sa sœur lui avait fait et il ne supportait pas de se disputer avec elle. Ils ne s’étaient jamais autant disputé que depuis qu’il avait quitté la confrérie et ça le détruisait de l’intérieur. Normalement, ils pouvaient compter l’un sur l’autre à tout moment, ils étaient tout l’un pour l’autre. Pietro pouvait toujours compter sur Wanda et inversement, du moins c’était ce qu’il pensait. Mais apparemment, il se trompait, ce qui ne manquait pas de rendre le moment encore plus douloureux.

« Tu es ma moitié, celle en qui j’ai le plus confiance… et tu me fais ça ? »
La voix de Pietro tremblait sous le coup de la colère et de l’émotion. Il aurait aimé entendre Wanda lui dire qu’elle regrettait, qu’elle était désolée, mais il n’en était rien. « Si je peux même pas avoir confiance en toi… » Le ton de sa voix était bien plus dépressif que colérique pour le coup, parce que le constat qu’il se faisait maintenant était particulièrement douloureux. S’il y avait une seule personne en qui il avait confiance, c’était elle. Mais elle lui avait planté un couteau dans le dos. « J’ai cru que tu étais là-bas avec moi… tu imagines ce que j’ai ressenti quand j’ai compris que ce n’était pas le cas ? »

C’était même pas facile pour lui de l’expliquer.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1339

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Dim 26 Juin - 21:46


La mort rattrape ceux qui la fuient.
W

anda trouvait Pietro parfaitement injuste en la traitant d'égoïste, certes, elle l'avait manipulée, et sans doute avait-elle agi pour sa sérénité d'esprit, oui, mais elle l'avait aussi fait pour sa vie. À quoi lui servait-il de ne pas lui en vouloir si il était mort ? À rien. Durant le temps qu'il avait passé à l'institut Xavier, il avait été protégé, le corbeau n'avait rien pu faire contre lui. Elle devait bien le reconnaître, elle n'avait pas ménagé les sentiments du jeune homme, en fait, elle n'en avait pas tenu compte. Elle avait tout bonnement considéré que les sentiments de son frère devaient passer au second plan au nom de sa survie. Mais il est vrai qu'elle n'avait pas contre pas songé à ce qu'il pouvait éprouver. C'était une chose que d'être vivant, mais Pietro ne l'était qu'à moitié, tout ce temps. Elle n'aimait pas devoir donner raison à son frère en la circonstance, elle n'avait agi qu'en se conformant à son opinion personnelle, à son point de vue sur la situation. Oui, elle referait la même chose si la situation devait se produire de nouveau, ce n'est pas pour autant qu'elle était fière d'elle, ou qu'elle ne comprenait pas la tristesse, la colère et le désarroi de son frère. En l'entendant, son cœur se brisait. Elle était sa moitié... Il était la sienne, et pourtant, elle l'avait trahi. Et il n'aurait plus jamais confiance en elle. Elle vivait son pire cauchemar... Elle pouvait s'épargner l'affection de n'importe qui, mais certainement pas celle de son frère. C'était vraiment épouvantable... Mais elle ne pouvait pas dire qu'elle ne l'avait pas bien cherché. Cette scène, elle la méritait réellement.

-Non, je peux pas l'imaginer...
admit-elle, qui ne pouvait que deviner en surface les terribles émotions qui lui traversaient l'esprit. C'était injuste, c'est sûr, si elle pouvait échanger leurs souffrances, elle le ferait sans l'ombre d'une hésitation, mais il était trop tard. Je voulais pas te faire de mal, je suis désolée, je savais plus quoi faire...

Elle ne voulait pas lui faire de mal, mais elle lui avait voulu lui en faire, néanmoins. Elle était désolée, oui, pas tant de ce qu'elle avait fait que de l'état dans lequel elle le mettait. Peut-être que toutes les deux ne retrouveraient jamais leur complicité d'autrefois, et ce serait de sa faute. Maintenant, elle était en train de perdre son frère, ce qui était déjà une épreuve horrible, mais elle n'était plus du tout à même de le protéger. Pietro serait, à présent, constamment en danger, et elle ne croyait pas si bien dire.

-Écoute, je...


Elle voulut poursuivre, mais ce fut alors qu'elle aperçut une ombre grandir dans le ciel. Le corbeau avait volé au-dessus de leur tête et venait d'atterrir, juste dans le dos de Pietro.


code by Mandy

_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 654

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Dim 10 Juil - 14:39

Pietro & Liv & Wanda
La mort rattrape ceux qui la fuient.
Pietro se laissait complètement emporter par les sentiments qu’il ressentait. S’il était capable de se poser un peu, d’avoir la tête un peu plus froide, il pourrait comprendre pourquoi Wanda avait fait cela. Elle n’avait voulu que le protéger, c’était certain. Et le jeune homme pouvait bien le comprendre bien sûr, parce qu’il serait capable de tout pour la protéger aussi. Mais le mutant était complètement déboussolé par les sensations qui traversaient son esprit maintenant. Il avait vécu en sécurité pendant un temps, il n’avait pas eu à craindre la mort, il n’avait pas eu besoin de se cacher, d’être sur ses gardes, mais en même temps, il n’avait pas vraiment vécu. Si Charles Xavier n’était pas mort, cette situation aurait pu durer bien plus longtemps encore. Est-ce qu’elle l’aurait laissé dans cet état jusqu’à la fin de son existence ? (Bon, même sans l’agression qui avait tué le professeur X, il était quand même plus proche de la mort que lui, mais bon). Si Raven avait été sur son dos pendant encore de nombreuses années, l’aurait-elle laissé dans cet état ? A quoi bon vivre si ce n’était pas pour être vivant, si c’était juste pour être un pantin. Il ne l’avait pas été complètement non plus, mais c’était quand même un peu la sensation qu’il avait maintenant. Pietro ne parvenait pas à pardonner à sa sœur ce qu’elle avait fait. Il était censé pouvoir lui faire confiance à tout moment, elle était la seule qui lui importait vraiment et pourtant, elle l’avait trahi de cette manière.

Pietro se doutait que Wanda pouvait difficilement imaginer ce qu’il ressentait, il peinait lui-même a vraiment décrire les sensations qu’il avait. Il avait l’impression de se réveiller d’un cauchemar, apprenant par la même occasion que sa jumelle n’était plus celle en qui il pouvait avoir entièrement confiance. Le jeune homme n’avait aucune envie que quelque chose se brise entre eux, il avait bien trop besoin de sa sœur, mais il ne pouvait pas le contrôler. Parce qu’elle avait affirmé elle-même qu’elle recommencerait si elle avait le choix. Comment pourrait-il un jour lui pardonner ce qu’elle avait fait ? Même s’il se doutait que ses excuses étaient sincères, qu’elle n’avait vraiment pas voulu lui faire du mal, le jeune homme ne pouvait pas faire comme si de rien n’était, comme si elle n’avait rien fait. Il aimerait pouvoir se contente de tout lui pardonne, tirer un trait sur ça, mais il ne pouvait pas. Il ne pouvait pas oublier ce qu’elle avait fait, dans le seul but de le protéger. Parce qu’elle n’avait pas confiance en lui sans doute. Et même si elle n’avait pas désiré lui faire du mal, elle lui en avait fait énormément…

Pietro continuait d’observer sa jumelle d’un regard noir, n’acceptant pas vraiment ses excuses. Elle reprit la parole, il était quand même prêt à l’écouter. Mais elle n’eut pas l’occasion de terminer. Une ombre apparue au-dessus d’eux, avant qu’il ne sente un mouvement dans son dos. Il n’avait pas besoin de le voir pour savoir qui se trouvait dans son dos. D’un geste de réflexe, Pietro poussa vivement Wanda pour l’écarter. Une manière peu efficace sans doute de l’éloigner et la protéger.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 689

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Dim 10 Juil - 15:11


La mort rattrape ceux qui la fuient.
M

agnéto s'impatientait, et Liv ne pouvait que comprendre pourquoi. Cela faisait des semaines et des semaines qu'elle recherchait en vain la trace de Pietro, et ce sans succès. Elle avait beau sillonner tout New York, elle n'arrivait à rien. Elle ne l'avait pas revu depuis l'attentat et regrettait de plus en plus de ne pas avoir tout simplement détruit sa cible à ce moment-là, certes, c'était à l'encontre de ses propres règles et de tous ses principes, c'est une certitude, mais ça lui aurait facilité la vie, sans l'ombre d'un doute. Car à présent, elle désespérait de parvenir à ses fins... Et en même temps, quelque part, peut-être devait-elle admettre se sentir soulagée de ne pas le retrouver, car elle savait pertinemment que la prochaine fois serait la bonne, qu'elle parviendrait à ses fins, et que sa vision s'accomplirait. Elle était partagée entre la nécessité de répondre aux ordres qui lui étaient donnés, de faire son devoir, et... l'appréhension certaine de devoir tuer Pietro, une appréhension qu'elle n'avait jamais connu avec aucune autre de ses victimes, et elle savait malheureusement exactement pourquoi. Enfin... Le vent semblait enfin tourner, puisque après des semaines et des semaines de recherche, elle avait enfin retrouvé sa piste. Elle l'avait débusqué depuis ses hauteurs, sous l'apparence du corbeau. Et il n'était manifestement pas seul. Il était accompagné de sa sœur... s'il fallait encore une preuve que tous les deux étaient de mèche... Mais Liv n'était pas là pour ça. Affronter Quicksilver et la sorcière rouge en même temps ne l'arrangeait pas, il est vrai, mais elle avait attendu trop longtemps déjà, elle voulait et devait intervenir, il le fallait vraiment, elle ne pouvait pas attendre plus, tant pis si elle devait affronter deux ennemis au lieu d'un.

Elle se positionna dans le dos de Pietro, prête à fondre sur lui, mais ce dernier constata sa présence et, pour premier réflexe, poussa sa sœur aussi loin que possible. Tant mieux, Raven préférait ne pas l'avoir dans les pattes le temps d'accomplir sa besogne. Se précipitant en direction du jeune homme, elle parvint à le propulser au sol. D'un mouvement aussi rapide qu'elle le pouvait, elle tira sa lame de sa ceinture, et la pointa dans sa direction. Elle savait qu'il n'était plus temps d'hésiter un seul instant. Elle avait sa vie au bout de ses doigts, l'occasion d'accomplir une bonne fois pour toutes son devoir... Seulement, alors que son regard soutenait le sien, elle avait bien du mal à s'en tenir à ses résolutions. Elle sentait sa main trembler autour du manche de sa lame, ça ne lui arrivait jamais d'habitude. Elle savait dans tous les cas que son geste serait hésitant et imprécis. Elle l'avait vu. C'était le lieu, l'endroit, l'occasion... Tout comme dans sa vision. Les mêmes sensations étrangères pour lui perturber un cœur qu'elle s'était pourtant convaincue ne pas avoir.

-C'est maintenant...
souffla-t-elle alors.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 654

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Dim 10 Juil - 22:19

Pietro & Liv & Wanda
La mort rattrape ceux qui la fuient.
Pietro aurait dû se douter que c’était une possibilité, que Raven pouvait très bien arriver. En fait, elle pouvait techniquement arriver à tout moment. D’habitude, le jeune homme était plus prudent quand même. Mais là, il avait été tellement perturbé par ce qui s’était passé, par ce que Wanda avait fait, qu’il ne l’avait pas été. Et Raven avait retrouvé sa trace, le corbeau était dans son dos. Cela ne voulait pas dire qu’il allait se faire avoir maintenant, il avait déjà eu l’occasion d’affronter Raven et de s’en sortir. Il osait croire qu’il pouvait s’en sortir, mais forcément le réflexe qu’il eut tout d’abord était de protéger sa sœur. Elle n’allait sans doute pas beaucoup apprécié, mais tant pis. Il ne pouvait pas faire autrement, il n’était pas question qu’il laisse sa sœur prendre le moindre risque. Mais forcément, son action l’empêcha de vraiment se protéger du corbeau qui fonça sur lui, parvenant à le faire tomber sur le sol. Elle tira sa lame de sa ceinture et pendant une seconde, le cœur de Pietro s’arrêta en pensant que c’était terminé. Il eut un moment de doute en effet, mais son regard croisa celui de Raven et pendant un temps, il eut le sentiment que l’instant c’était arrêté. Son cœur se remit à battre à toute vitesse avant qu’il n’attrape la main de Raven qui tenait sa lame afin de l’empêcher de descendre plus vers son corps. Il ne savait pas vraiment si ça allait marcher, mais de toute façon il fallait qu’il essai quelque chose. Parce qu’il n’avait pas l’intention de se laisser mourir, surtout pas maintenant. Ce n’était pas possible… il ne pouvait pas mourir après ce qu’il venait de se passer avec Wanda, après ce qu’il lui avait dit.

« Liv ne fait pas ça ! » Lança-t-il alors, son regard planté dans celui du corbeau. Il faisait évidemment exprès de l’appeler par ce prénom dont il avait eu connaissance quand il s’était retrouvé en prison, dans le but de faire ressortir ce côté de sa personnalité qui n’avait aucune envie de le tuer. Même si bien sûr, il se doutait que c’était Raven qui avait pleinement le contrôle. Il ne savait pas bien si ça allait faire quelque chose, mais tant pis, de toute façon il devait agir et faire quelque chose. Même si pour le coup, il ne pouvait pas faire grand-chose non plus. Il était coincé, elle le tenait, cette lame était proche de lui et il ne pouvait pas bouger sans craindre qu’elle l’embroche (ce qui était même étonnant qu’elle ne l’ait pas fait encore). Alors, il ne pouvait pas faire autre chose que de parler, ce qui était d’ordinaire une force pour lui. Sauf qu’il n’était vraiment pas au meilleur de sa forme, entre ses temps de contrôle mental et sa dispute avec Wanda. « Tu n’as pas besoin de faire ça, tu ne veux pas qu’on discute un peu ? »

Qui ne tentait rien, n’avait rien après tout. Il avait envie de tenter.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 689

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Dim 10 Juil - 22:51


La mort rattrape ceux qui la fuient.
À

quelques mètres d'elle, Wanda, encore un peu sonnée, se redressait doucement. Elle pensait pouvoir affronter et vaincre l'un des deux jumeaux, elle savait pertinemment qu'elle ne pourrait par contre rien faire contre les deux Maximoff, elle devait agir et vite. Et c'était simple, d'une simplicité enfantine. Elle avait toutes les armes en main, au sens propre comme au figuré, sa victoire ne tenait qu'à un geste, un simple geste, et elle savait pertinemment ce qu'elle devait faire. Elle l'avait vu, elle le savait, et tandis que l'une de ses mains était en contact direct avec Pietro, elle savait que rien n'avait changé. Sa vision restait la même. C'était maintenant, c'était cet instant. Rien ne semblait devoir l'empêcher, pas même Scarlet Witch, à moins qu'elle ne perde trop de temps. Sa victoire ne tenait qu'à elle-même, et c'était là que résidait tout le problème. Des meurtres de sang froid, elle en avait tant et tant à son compteur. Celui-ci n'était pas supposé différer des autres. Et pourtant, elle hésitait, et pourtant, elle éprouvait pour la première fois l'envie presque impérieuse d'interrompre ses plans, tout simplement parce que c'était une victime qu'elle ne voulait pas faire. Mais c'était trop tard. C'était le lieu, c'était le moment. Quoi qu'il puisse dire, quoi qu'il puisse faire. Un léger frisson lui traversa l'échine quand il la nomma Liv. Ce n'était pas le moment, parce que c'était le moment. Cette attitude, cette stratégie, elle connaissait, il voulait éveiller la part la plus humaine de sa personne pour rester en vie. Il ne savait pas qu'il n'avait pas besoin de l'invoquer. Par sa seule présence, il éveillait déjà en elle une humanité qu'elle pensait absente. Ce n'était pas Liv, ce n'était pas Raven, ce n'était pas la frontière ténue entre les deux, qui faisait la différence. C'était lui. Juste lui.

-Tais-toi,
dit-elle d'une voix qu'elle aurait voulu moins tremblante. Arrête ça. Ne me sauve pas. Il n'y a rien à sauver.

Il n'y avait rien à sauver en elle. Il n'y aurait rien à sauver en lui. C'était ainsi que les choses devaient se terminer. Sans rien ajouter de plus, elle sentit cette même impulsion que celle vue mille fois au cours de ses visions l'envahir. Et tout se déroula de la même manière. Elle approcha ses lèvres de celles de Pietro, l'embrassa et, sans détacher ses lèvres des siennes, enfonça la lame au creux de son cœur. Elle eut à peine le temps de se relever qu'elle entendit en cri déchirant, partagé entre la colère et l'horreur, puis elle se sentit propulsée violemment en arrière. Wanda avait récupéré ses pleines capacités, et elle ne comptait pas laisser du répit à celle qui, sans l'ombre d'un doute aux yeux de Liv, était en train de devenir l'assassin de son frère.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 654

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Dim 10 Juil - 23:48

Pietro & Liv & Wanda
La mort rattrape ceux qui la fuient.
Il ne l’appelait pas de cette manière sans raison évidemment, Pietro ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de réveiller en elle une certaine conscience. Elle l’avait dit elle-même, Liv le lui avait dit, elle n’avait pas envie de le tuer. Elle n’avait pas envie, mais elle le ferait parce qu’il y avait Raven. Pietro avait envie de la faire ressortir, ne se rendant évidemment pas compte qu’il n’avait pas vraiment besoin de le faire, qu’elle était bel et bien présente. Quand Liv ou Raven (maintenant, il ne savait plus trop comment il devait s’y retrouver en fait) lui demanda de se taire (lui ordonna plus précisément), il savait qu’il avait marqué un point, qu’il agissait comme il le fallait. Il ne pouvait de toute façon pas baisser les bras, ce n’était pas le moment non. Toutes les occasions étaient bonnes pour l’empêcher d’agir, pour la retenir d’abaisser complètement sa lame. Il pensait à Wanda à côté, qu’il ne pouvait pas abandonner maintenant, après ce qu’ils s’étaient dit. Il ne voulait pas mourir non, il ne voulait pas qu’elle le tut. Et pas seulement parce qu’il avait envie de vivre, non, quelque chose d’autre le poussait à vouloir faire sortir le bon côté. Il avait envie de la sauver oui, comme elle lui ordonnait de ne pas le faire. Il n’avait pas l’intention d’arrêter non, parce que tant qu’il respirerait, il allait continuer. Et c’était ce qu’il avait l’intention de faire. Elle pouvait lui dire ce qu’elle voulait, ça ne changeait rien.

D’ailleurs, il avait ouvert la bouche dans le but de répondre quelque chose, son regard toujours planté sur celui de Liv. Mais elle le surprit, elle le surprit comme jamais en collant ses lèvres sur les siennes, pour l’embrasser. Pietro était complètement pris au dépourvu, il sentit son cœur s’accélérer d’un coup. Il était surpris par le geste de la mutante, autant par les sensations que cela lui procura. C’était inédit, agréable même malgré la situation, vraiment, mais de toute façon il n’avait pas vraiment l’occasion de trop se pencher sur tout ça. Parce qu’alors que leurs lèvres étaient toujours jointe, le corps de Pietro fut traversé d’un énorme spasme quand la lame de Liv se planta directement dans son cœur.

Pietro avait toujours entendu dire qu’on voyait sa vie défiler devant sois quand on mourrait et forcément, il s’était toujours demandé si c’était vrai sans pour autant avoir envie de le savoir. Mais maintenant il le savait, puisqu’effectivement, il vit sa vie défiler sous ses yeux alors que le sang coulait abondement de sa poitrine pour se rependre sur le sol. Toute sa vie entière, ne laissant donc qu’une vague de regret énorme après ce qui s’était passé. Et malgré le fait que ses yeux étaient toujours ouverts, plus aucun mouvement n’avait lieu de son corps. Sa poitrine ne se soulevait plus au rythme de sa respiration, ses yeux ne bougeaient plus du tout, tout comme son cœur ne battait plus du tout, la lame toujours planté dedans.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1339

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Lun 11 Juil - 19:31


La mort rattrape ceux qui la fuient.
T

out se passa très vite, trop vite. Bien trop vite. Wanda avait seulement eu le temps de voir l'ombre du corbeau fondre sur son frère avant que ce dernier ne la propulse à l'écart. Ce fut en effet efficace. Sous le choc, Wanda s'était effondrée au sol et, sonnée, elle perçut à peine les voix de son frère et de la Confrériste. Elle voulait intervenir, mais elle peinait à se relever. Quand elle parvint à se redresser sur ses jambes, elle assista au spectacle le plus alarmant que l'on puisse concevoir, de ceux auxquels elle n'aurait pu envisager assister, pas même dans ses cauchemars les plus délirants. Raven, les lèvres collées à celles de son frère. Et Wanda, bien sûr, n'y trouvait rien de beau et de romantique, elle avait plutôt le sentiment de voir la mort personnifiée aspirer l'âme et la vie de son frère sous ses yeux. Et c'était malheureusement loin d'être faux. Elle voulut intervenir, mais au moment même où elle tendit les bras, elle vit le couteau du corbeau s'enfoncer dans la poitrine de Pietro.

-Non ! Le cri qu'elle poussa était à la fois horrifié et déchirant.

Elle avait tout fait pour préserver son frère des serres de cet infâme charognard, et il était en train de lui ôter la moitié d'elle-même sous ses yeux. Et elle n'avait rien su, rien pu faire pour l'en empêcher. De rage, animée d'une colère et d'un désespoir tels qu'elle n'en avait jamais ressenti jusqu'alors, elle utilisa ses pouvoir pour éjecter Liv aussi loin que possible. À cet instant, elle se fichait bien de Magnéto, de la Confrérie, et de ce que ses actes pourraient avoir de conséquences pour elle. Elle ne pensait qu'à Pietro, dont le sang rougissait doucement le sol de la même couleur que le puissant halo qui entourait à présent ses mains, tandis qu'elle se jurait de réduire le corbeau en poussière, s'approchant d'elle d'un pas décidé. Mais Raven ne semblait pas vouloir de se combat supplémentaire. Elle avait déployé ses ailes et s'apprêtait déjà à s'en aller. Alors que Raven prenait son envol, Wanda, qui ne contrôlait plus rien de ses actes et de ses gestes, dominée par son instinct et sa souffrance, au point que pierres et objets diverses se mouvaient autour d'elle sans qu'elle réalise avoir le moindre contrôle sur eux. Elle arracha violemment l'une des ailes du corbeau, qui tomba lourdement au sol en une nuée de plumes noires. Raven, apparemment inconsciente, était à présent allongée au sol, respirant à peine. Wanda brûlait d'envie de lui porter le coup fatal, mais il y avait plus urgent, bien plus urgent. Et ce fut vers Pietro qu'elle se précipita, tentant de lui trouver un souffle de respiration, un pouls quelconque, mais il ne respirait plus. Pietro était mort.

Wanda sentit sa rage décupler en même temps que sa souffrance. Elle serra son frère dans ses bras, pleurant à ne pas savoir s'arrêter. Elle venait de perdre son frère, et avant son dernier souffle, il l'avait haïe, il l'avait détesté à juste titre. On venait d'arracher une partie de son cœur, et elle avait envie de l'arracher entièrement à sa poitrine pour disparaître avec lui, pour ne pas lui survivre. Comment pourrait-elle seulement le vouloir ? Elle n'était rien sans son frère.

-Me laisse pas. T'as pas le droit de me laisser...
répétait-elle inlassablement, en le serrant contre lui, ses mains posées sur sa blessure, sans se rendre compte que ses pouvoirs exauceraient peut-être son plus profond désir.


code by Mandy

_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 654

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Jeu 14 Juil - 15:13

Pietro & Liv & Wanda
La mort rattrape ceux qui la fuient.
Y’avait-il quelque chose après la vie ? Beaucoup pense qu’on se rend dans un lieu sacré, d’autre pense que notre âme se transporte dans un autre corps vivant afin de commencer une nouvelle vie sur Terre. Peut-être que tout était vrai, mais ce qu’il y avait le plus après la mort, c’était le vide. Le grand vide intense qu’une âme pouvait ressentir, alors qu’elle quittait le monde des vivants sans doute pour se rendre dans le prochain. A moins qu’elle reste ici pour toujours ? La question ne se posait pas vraiment en fait, il n’y avait plus aucune conscience. Pietro avait poussé son dernier souffle avant même que Wanda n’ait le temps d’agir et de séparer Raven de son corps, c’était à peine s’il avait entendu le cri de la jeune femme. Parce qu’au moment où la lame froide avait traversé son cœur, tout s’était arrêté. Pietro n’avait donc, pas du tout consciences de ce qui était en train de se passer autour de le lui, de la peine que sa jumelle ressentait par sa disparition Ce n’était pas nouveau, c’était toujours ceux qui restaient qui souffrait le plus. Et il semblait évident que Wanda n’allait pas se contenter de garder sa souffrance pour elle, puisqu’elle ne manqua pas de se montrer brutale avec le corbeau. Mais du côté de Pietro, il n’y avait rien, ce qui était parfaitement normal. Il n’y avait aucune raison qu’il y ait quelque chose, c’était fini.

Du moins, normalement, mais le destin savait jouer sur différent plan. Si par moment, il se montrait particulièrement cruel, il savait changer complètement la donne. Parce que même si Wanda ne s’en rendait pas compte, les mains qu’elle avait posé sur la blessure de son frère, celle-là même qui lui avait pris sa vie, faisaient leurs œuvres. Il n’y avait rien toujours, aucun mouvement, aucun battement et pourtant. Il y eu cette soudaine chaleur, cette voix lointaine, comme un appel. Quelque chose qui ne manquait pas de briser un peu l’harmonie de la mort. Pietro n’avait toujours pas conscience, mais son corps recevait quand même les doux traitements de sa jumelle. Cette force, qu’elle lui insufflait par ses pouvoirs, était en train de le tirer de ces limbes qu’il découvrait à peine et qu’il ne trouvait, finalement, pas si désagréable que cela. Tous ces traitements ne manquaient donc pas de le ramener petit-à-petit, même s’il était loin d’en avoir encore conscience. Les mouvements de son cœur furent un peu timides, loin de ressembler à des battements, alors que son esprit revenait petit à petit à sa place. Et finalement, ce fut comme une explosion. Son cœur se remit à battre fortement d’un coup, dans un premier coup qui ne manqua pas de relancer la machine. Et ce fut moins d’une seconde après ce premier battement que les yeux du mutant s’ouvrirent en même temps qu’il inspira fortement pour remplir à nouveau ses poumons d’air. Pietro était vivant et dans les bras de sa jumelle, alors qu’il aurait dû être mort.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1339

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Jeu 14 Juil - 15:32


La mort rattrape ceux qui la fuient.
D

epuis combien de temps se tenait-elle ainsi, Pietro dans ses bras, pleurant toutes les larmes de son cœur, l'implorant de lui revenir tout en sachant que c'était impossible, tout en constatant que son cœur ne battait plus et qu'il ne respirait plus ? Elle n'aurait su le dire. Peut-être quelques minutes seulement. Elle eut le sentiment que cela dura des heures. Elle éprouvait la plus grande souffrance de son existence. Elle n'avait jamais eu que son frère, dans sa vie. Bien sûr, d'autres personnes avaient su y trouver leur importance, mais elle saurait survivre à leur disparition. À celle de Pietro, par contre ? Elle n'en était vraiment pas certaine. Elle n'avait jamais envisagé, à vrai dire, que cela puisse arriver. Elle avait pensé disparaître avec lui, tout comme ils étaient nés ensemble. Ils avaient ouvert les yeux sur le monde presque en même temps, il ne pouvait pas les refermer si vite et la laisser seule ! Car alors, sur sa vie aussi, il ferait éternellement noir. C'était de sa faute. Elle aurait dû le protéger. Elle s'était trouvé à quelques mètres de lui, et elle l'avait laissé mourir. Elle s'était promis de le protéger à chaque instant, quitte à prendre des risques pour sa propre vie. C'était l'échec le plus douloureux au monde. Elle éprouvait une haine profonde de l'existence, de Raven, bien sûr, l'assassin, mais aussi de Magnéto... Comment avait-elle pu le soutenir quand elle savait ce qui se jouait à l'encontre de son frère ? Ils méritaient tous de mourir si cela pouvait aider Pietro à vivre. Mais il était trop tard. Elle avait tout gâché. Et non seulement elle avait tout gâché, mais dans les derniers instants de sa vie, Pietro l'avait détesté. À quoi rimait-elle encore, alors, cette existence ?

Toute à ces considérations, incapable de se rendre compte de ce qu'elle créait et ranimait malgré tout, elle ne sentit pas tout de suite que le cœur contre lequel elle pressait sa main s'était remis à battre. Ce ne fut que lorsqu'il prit une grande respiration et ouvrit les yeux qu'elle prit conscience de l'incroyable. Perdue, choquée, il fallut un instant à Wanda pour admettre que c'était vrai, que ce n'était pas une hallucination.

-Pietro ! J'ai cru... Tu étais...


Elle ne savait pas comment, elle ne comprenait pas, mais Pietro était là, bien vivant. Tremblante d'émotion, des larmes encore plein les yeux, elle le serra plus fermement encore dans ses bras, éprouvant le besoin de le sentir contre elle, pour s'assurer qu'il était encore physiquement là. Elle devrait peut-être le ménager un peu, mais elle ne parvenait pas à s'en empêcher. Il était là, il était vivant. Elle ne parvenait pas encore à contenir ses larmes tandis qu'elle subissait les effets de l'ascenseur émotionnel le plus violent et vif qu'elle ait jamais connu.

-J'ai eu si peur... J'ai cru que je t'avais perdu.



code by Mandy

_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 654

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Mar 23 Aoû - 22:15

Pietro & Liv & Wanda
La mort rattrape ceux qui la fuient.
Pietro reprenait doucement ses esprits, alors qu’il reprenait son souffle, réalisant donc qu’il était vivant. Il était vivant ? Quand il entendit la voix de sa jumelle, le jeune homme sentit son cœur se serrer, avant qu’il ne la serre plus encore contre lui. Il avait besoin de ce contact, il avait besoin de savoir s’il était bien vivant. Parce que c’était peut-être juste une illusion, parce qu’il était en train de rejoindre un autre monde ? Il n’en savait rien, le mutant s’était cru mort, il s’était vu mourir. Et maintenant, il était là et Wanda était dans ses bras. Et il ne comprenait vraiment rien du tout. Mais il était bel et bien vivant, apparemment, puisque Wanda lui affirma qu’elle avait eu si peur, qu’elle avait cru l’avoir perdu. Elle l’avait perdu, Pietro en était persuadé, pendant un moment il était mort. Il ne savait pas exactement comment expliquer ce qu’il ressentait, mais il le sentait bien qu’il était mort pendant un instant et que maintenant il était vivant. Le jeune homme serra plus fortement encore sa jumelle dans ses bras, avant de reprendre la parole d’une voix roque.

« Je suis là… »

Dit-il donc dans un souffle, il était vraiment là. Il n’avait aucune idée de la raison, il ne savait pas pourquoi, mais il était là. Le jeune homme garda sa jumelle pendant un temps dans ses bras, n’aillant aucune envie de s’éloigner d’elle. Cela lui faisait tellement de bien. Les derniers mots qu’il avait prononcés à sa sœur, il les regrettait amèrement. Il ne savait pas encore comment ça se faisait qu’il n’était pas mort, mais ce qu’il savait c’était qu’ils se disputaient juste avant. Qu’il avait fait énormément de reproche à sa sœur, qu’il était en colère contre elle et surtout qu’il lui en voulait. Quand finalement, Pietro daigna s’écarter un peu de sa sœur, quand bien même il se contenta simplement de la lâcher un peu, il porta son attention sur sa poitrine. Son t-shirt était bel et bien troué et il y avait une légère marque au niveau de sa poitrine, juste au niveau de son cœur. Une légère marque oui, qui n’avait rien à voir avec la blessure qu’il devrait avoir à cause de la lame de Raven.

« Qu’est-ce qu’il s’est passé ? »
Demanda-t-il en tournant son regard vers Wanda. Il se souvenait de la lame de Raven enfoncé dans sa poitrine, avant que ça ne soit le trou noir (et accessoirement du baiser aussi, mais ça ce n’était pas vraiment le moment de se pencher dessus), il savait parfaitement que son cœur avait été touché. Et pourtant, maintenant, c’était comme s’il n’y avait rien du tout. « C’est toi qui a fait ça ? »

Il posait sérieusement la question, parce qu’il savait que les pouvoirs de Wanda étaient impressionnant. Depuis toujours, les jumeaux Maximoff avaient pu découvrir leur évolution, ils avaient pu voir à quel point elle était puissante et ce n’était pas pour rien justement que la confrérie avait besoin d’elle. Est-ce qu’elle était capable d’un tel miracle ?
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1339

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Mar 23 Aoû - 22:56


La mort rattrape ceux qui la fuient.
P

ietro resserra son étreinte et Wanda se sentit capable de respirer de nouveau. Il était bel et bien là, tout contre elle, elle ne l'avait pas rêvé, c'était réel. Elle poussa un profond soupir de soulagement qui n'était sans doute pas si discret que ça mais peu importe. Elle avait vraiment cru que son frère avait rendu l'âme, elle avait bien cru qu'ils n'auraient plus jamais l'occasion de se voir ou de se parler... Elle avait réellement pensé que tout était terminé, et qu'ils s'étaient quittés sur une dispute. Elle se sentait tellement mieux, maintenant ! Il était là. Il était bien là... Le cauchemar était terminé. Pietro s'écarta légèrement, elle aurait aimé le garder serré contre lui éternellement pour être sûre de ne plus jamais le perdre. Elle examina en même temps que lui l'endroit où se tenait auparavant une plaie béante, l'endroit où la lame de Raven s'était plantée dans le cœur du jeune homme. Il ne restait plus qu'une mince cicatrice. Ce n'était pas un miracle naturel, c'était certain, il y avait eu un pouvoir à l'œuvre. Peut-être celui de Pietro ? Lui qui filait plus vite que la lumière avait-il acquis la possibilité de se regénérer très rapidement ? Mais en fait, elle le savait, quelque part, c'était sans doute plutôt les siens, de pouvoirs. Des capacités qu'elle se découvrait seulement à présent et qu'elle trouvait positivement terrifiantes. Puisqu'elle pouvait faire et défaire, créer et détruire, peut-être avait-elle acquis le droit de vie et de mort sur autrui ? Cette perspective ne la réjouissait pas vraiment... mais si c'était vraiment ça, si ses pouvoirs avaient permis à son frère de revenir, alors elle ne s'en plaindrait plus jamais.

-J'en sais rien...
répondit-elle doucement quand il lui demanda ce qui s'était passé. Tout avait été si rapide, elle ne s'était pas vraiment rendue compte de ce qui arrivait avant que, justement, cela n'arrive. Je crois bien que c'était moi, oui, mais j'ai... je ne me suis pas rendue compte de ce que je faisais. Tout comme elle peinait un peu plus à chaque fois à savoir les limites de ses propres aptitudes. C'est pas important. Tu es vivant, c'est tout ce qui compte. Pour le reste, elle préférait y réfléchir plus tard. Il faut qu'on s'en aille d'ici, dit-elle en désignant d'un geste de la tête le corps inanimé de Raven.

Elle ne l'avait pas tuée (ce n'était pas l'envie qui lui manquait pourtant). Déjà que Magnéto risquait de ne pas apprécié qu'elle ait brisé sa petite mercenaire, elle préférait éviter de l'achever, ils avaient suffisamment d'ennuis liés à la Confrérie comme cela pour s'en rajouter encore. Bon, un seul mot de la part de Pietro et elle lui réglait son compte sur le champ, ceci di. Elle n'avait jamais éprouvé à ce point de haine pour quiconque.


code by Mandy

_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 654

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Mer 19 Oct - 22:13

Pietro & Liv & Wanda
La mort rattrape ceux qui la fuient.
La première explication que Pietro vit dans sa résurrection – parce qu’il ne pouvait que réaliser qu’il avait été ressuscité, qu’il était mort mais qu’il ne l’était plus – c’était que Wanda avait fait quelque chose. Des deux jumeaux Maximoff, c’était elle la plus puissante. Pietro avait des pouvoirs qu’il adorait, qu’il maitrisait bien et qu’il n’avait pas spécialement envie de changer. Mais il était évident que c’était sa sœur qui avait les pouvoirs les plus incroyables, ils avaient eu l’occasion de voir souvent leur évolution. Pietro ne serait donc pas vraiment étonné d’entendre que la jeune femme était maintenant présente de ramener quelqu’un à la vie et honnêtement, ça l’arrangeait vraiment. Wanda pensait donc que c’était bien elle, même si elle ne s’était rendu compte de rien. Cela n’étonnait pas spécialement le jeune homme non plus, mais il était quand même soulagé de savoir qu’elle l’avait ramené. Le jeune homme ne pouvait que réaliser en cet instant qu’il était bel et bien mort des mains de Raven, avant de revenir dans ce monde. Sans Wanda, sans ses pouvoirs, il serait mort. Le jeune homme ne put s’empêcher d’être parcouru d’un frisson à cette idée. Il s’était montré très confiance sur le fait qu’ils allaient pouvoir s’en sortir, mais il devait bien avouer qu’il s’était trompé. En tout cas, la jeune femme avait raison en affirmant qu’il valait mieux qu’ils s’en aillent. Au moins, Pietro était vivant et c’était tout ce qui comptait.

Le regard de Pietro suivit le mouvement de tête de Wanda et ce fut à ce moment-là, qu’il vit Raven au sol. Elle ne semblait pas consciente et sur l’instant, Pietro ne put s’empêcher de se demander si elle était vivante. Et l’idée qu’elle puisse être morte, que Wanda ait pu la tuer, lui fit un pincement au cœur. Qu’il décida de ne pas exprimer à sa jumelle, se doutant que ce n’était pas vraiment une bonne idée. Mais si Wanda désirait s’en aller rapidement, c’était parce que Raven pouvait se réveiller à tout moment non ?

« Oui, il vaut mieux qu’on y aille. » Dit-il alors, en se relevant. Il se sentait vraiment un peu étrange, il ressentait une sensation un peu bizarre. Mais c’était sans doute le contre coup du fait qu’il soit mort, avant de revenir à la vie. Il réalisait encore à peine qu’il puisse avoir passé l’arme à gauche, mais qu’il soit quand même encore en vie maintenant. « Tu lui as fait quoi ? »

Demanda-t-il alors, sans parvenir à s’empêcher d’être curieux concernant Raven. Il savait que ce n’était pas forcément le moment, mais il avait envie de savoir. Il estimait qu’il avait le droit de le faire après tout, puisque la mutante venait quand même de le tuer. Et il se doutait que Wanda n’avait pas dû aller de main morte avec elle – ce qu’il ne pouvait évidemment pas lui reprocher – puisqu’il aurait réagi de la même manière de son côté s’il était arrivé quelque chose à sa jumelle.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1339

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Mer 19 Oct - 22:43


La mort rattrape ceux qui la fuient.
I

l ne fallait pas qu'ils s'éternisent, c'était une certitude. Même si elle pensait avoir mis le corbeau hors d'état de nuire tout du moins temporairement, elle ne voulait pas prendre le risque de voir Pietro lui échapper de nouveau alors qu'elle venait miraculeusement de le sauver. Elle était parvenue à cette exploit une fois, sans exactement savoir comment, elle ignorait si elle serait capable de recommencer, ou même si cela était possible, deux fois sur une même personne. Alors il fallait à tout prix qu'elle et son frère se mettent en sécurité, c'était le principal. Le plus important pour l'heure. Wanda ne trouvait pas qu'expliquer dans le détail à Pietro ce qu'elle avait fait à Raven soit l'urgence du moment, mais elle acceptait néanmoins de lui expliquer rapidement ce qui s'était passé après son "absence". Il avait le droit de savoir quel sort elle avait réservé à leur ennemie. Et elle n'en était pas peu fière par ailleurs.

-J'ai arraché l'une de ses ailes et je l'ai assommée,
répondit-elle avec un sourire emprunt de fierté aux lèvres. Oui, elle ne déplorait absolument pas sa cruauté, vraiment pas. Elle aurait dû subir un sort encore plus cruel, en réalité, à ses yeux. Je ferais encore bien pire, si ça ne tenait qu'à moi, mais ce ne serait pas nous rendre service de détruire le jouet de Magnéto.

Au sujet de cet homme qu'elle avait véritablement respecté, auquel elle avait accepté de confier sa vie entière, elle se montrait tout à coup bien plus acerbe que d'ordinaire... mais c'était normal. Elle n'avait jamais pris à la légère la menace qui pesait contre son frère, mais avoir véritablement cru le perdre, ça avait tout remis en perspective, absolument tout.

-Tu te sens la force de courir ?
demanda-t-elle qui avait bien conscience qu'en l'état, Pietro ne se sentirait peut-être pas la force d'utiliser ses pouvoirs.

Ce serait pour autant le meilleur moyen pour eux de quitter les lieux au plus vite, afin de pouvoir discuter de la suite plus posément. Car oui, malgré le choc et l'angoisse, ils ne devaient pas rester statiques, il fallait qu'ils envisagent la suite, ils n'avaient vraiment pas le choix. Wanda n'avait pas encore eu le temps de considérer posément la situation, mais elle savait en tout cas qu'elle brûlait d'envie de quitter la Confrérie, si elle n'avait pu sauver Pietro, elle se serait clairement sentie responsable de sa mort. Elle n'aurait jamais supporté ne chose pareille. Ô grand jamais. Quitter la Confrérie était sans doute une nécessité plus qu'une notion après ce qu'elle avait fait à Raven. Mais elle envisageait peut-être une autre solution, qui ne plairait sans doute pas à son frère, mais qui le sauverait définitivement. Et ça, ça comptait plus que tout le reste, parce qu'elle se refusait à revivre un tel cauchemar à nouveau.


code by Mandy

_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 654

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Mar 13 Déc - 22:36

Pietro & Liv & Wanda
La mort rattrape ceux qui la fuient.
Pietro ne savait pas vraiment comment prendre le sourire de Wanda, alors qu’elle lui expliquait avoir arraché l’aile de Raven. Bon… d’accord, la jeune femme l’avait clairement méritée, puisqu’elle l’avait tué quand même. A la place de sa sœur, le jeune mutant aurait réagi sans doute exactement de la même manière. Parce qu’il ne pourrait pas supporter que quelque chose arrive à sa sœur. Mais quand même… il y avait quelque chose qui le dérangeait un peu dans tout cela, sans doute à cause de ce qui s’était passé juste au moment où elle l’avait tué. Pietro ne parvenait vraiment pas à retirer cette imagine de son esprit, pas plus qu’il parvenait à se réjouir du sort de la jeune femme. Mais bon, c’était évident que le mutant n’allait pas pouvoir revenir sur ce détail. Il comprenait qu’elle s’en réjouisse un peu, même si ça le dérangeait quelque peu de voir un tel sourire. Par chance, Wanda ne manqua pas d’ajouter une légère remarque sur Magnéto. C’était la première fois – depuis très longtemps – qu’il ne l’avait pas vu se montrer si acerbe quand il était question de l’homme qui l’avait fait entrer dans le terrorisme. Si Wanda pouvait décider de quitter complètement le groupe de l’homme, maintenant qu’il avait passé l’arme à gauche, ça l’arrangerait bien.

Le mutant ne répondit rien donc, se contentant simplement d’hocher la tête. Il n’avait aucune envie de faire comprendre à sa sœur qu’il était dérangé par le sort qu’elle avait réservé à Raven. Ce n’était pas le moment que la conversation devienne désagréable avec sa jumelle, elle ne comprendrait pas du tout ce qui était en train de traverser son esprit. Et de toute façon, ils devaient vraiment s’écarter de cet endroit. Quand Liv allait reprendre conscience, il était évident qu’il valait mieux qu’ils ne soient pas dans le coin.

« Je pense que ça devrait aller oui. »

Au fond, pour un type qui venait de mourir, Pietro se sentait quand même plutôt bien. C’était le meilleur moyen pour eux de s’éloigner de cet endroit de toute façon. Il n’y avait aucune raison qu’il ne parvienne pas à courir de toute façon, c’était vraiment naturel pour lui après tout. Sans ajouter le moindre mot, le jeune homme attrapa sa sœur, la tenant fermement contre lui avant de se mettre à courir pour s’éloigner vraiment de cet endroit. Pietro ne s’arrêta que quand ils furent à une distance vraiment suffisante du lieu où il était mort. Quand il s’arrêta, le jeune mutant se sentait plus fatigué que d’habitude, mais puisqu’il venait de mourir, il se doutait que c’était normal quand même.

« Tu vas te décider à quitter la confrérie alors ? »

Demanda-t-il alors, ne sachant pas vraiment si ça allait être une bonne d’aborder tout de suite le sujet. Mais bon, au vu de la situation, il trouvait quand même que c’était justement le bon moment pour voir ça avec elle. Elle ne pouvait quand même pas continuer de travailler pour Magnéto maintenant.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1339

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Mar 13 Déc - 22:59


La mort rattrape ceux qui la fuient.
W

anda n'était pas franchement rassurée à l'idée de voir Pietro utiliser ses pouvoirs si peu de temps après sa "résurrection", il était mort, ce n'était pas rien, ça l'avait forcément affaibli, mais elle ne voyait pas vraiment d'autres possibilités pour leur permettre de s'éloigner le plus rapidement possible. Ils ne pouvaient pas rester là, c'était bien trop dangereux, et même si - et l'épisode qui venait de se produire en donnait une nouvelle preuve - si ses pouvoirs étaient de plus en plus importants (et déstabilisants), elle ne disposait pas celui de fuir à la vitesse de lumière. Ce don, c'était celui de Pietro, et malgré la fragilité de son état, il parvint à les éloigner au maximum de la "scène de crime". Quand Wanda reposa pieds à terre, elle adressa un regard soucieux à son frère. Il ne semblait pas franchement dans son assiette, mais il tenait debout. Il aurait pu être dans un pire état que cela, au final... et puisque Wanda l'avait vu mourir, elle pouvait supporter de seulement le voir fatigué... même si toute cette histoire n'avait pas aidé son inquiétude naturelle pour son frère. Elle était terrifiée à l'idée que la vie qu'elle avait rendue à son frère puisse être reprise. Elle n'avait pas la moindre idée de la manière dont ses pouvoirs pouvaient bien fonctionner, il lui était impossible par conséquent de savoir si ce qu'elle avait fait (et qui semblait un rien contre nature) ne finirait pas par avoir des conséquences néfastes pour Pietro. Mais il n'était pas temps d'y penser. Pour le moment, le jeune homme allait bien, c'était tout ce qui comptait... Et ils avaient d'autres sujets à aborder tous les deux, et qui n'étaient pas des moindres. Même si la question de Pietro fut directe, elle n'eut rien pour surprendre Wanda. Il était en droit de se demander, c'est certain, si elle oserait encore appartenir au groupe de terroriste qui lui avait tout bonnement ôté la vie. Et la réponse, dans son esprit, était évidente.

-Après ce que j'ai fais, tu crois vraiment qu'ils voudraient encore de moi ?
répondit-elle avec un léger sourire aux lèvres. Pour une fois, c'était elle qui se permettait de faire un rien d'humour, même si elle n'était pas très douée pour ça.

Même si ce qu'elle disait était vrai, en même temps. Elle avait sapé la mission de Raven, et elle avait grièvement blessé l'un des petits soldats de Magnéto pour sauver la vie du traître. Elle ne pensait plus être la bienvenue au sein de la Confrérie.

-Je ne veux plus rien avoir à faire avec eux
, répondit-elle d'un ton bien plus sérieux, son regard ancré dans celui de son frère.

Et sur le moment, elle croyait en chacun des mots qu'elle prononçait, elle ne s'en rendait pas compte qu'une conversation avec Magnéto allait tout remettre en cause, que ses pouvoirs trouveraient trop d'intérêt pour le mutant pour qu'il veuille la bannir. Elle n'avait pas conscience qu'il passerait avec elle un marché qui la déciderait à rester parmi les confréristes. Pour le bien de Pietro.


code by Mandy

_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 654

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Mar 7 Fév - 20:59

Pietro & Liv & Wanda
La mort rattrape ceux qui la fuient.
Au vu de ce qui venait d’arriver, Pietro s’en sortait bien tout de même en étant fatigué après avoir utilisé ses pouvoirs. Il venait de mourir et il avait ressuscité visiblement – même s’il avait quand même un petit peu de mal à s’y faire – c’était la moindre des choses qu’il soit un peu fatigué. Franchement, il n’avait vraiment aucune raison de se plaindre, bien au contraire. Pietro avait bien envie de profiter de la vie, au vu de la manière dont il avait failli la perdre. Même si, bien sûr, le jeune homme ne pouvait pas non plus se contenter d’oublier la situation, de passer la page sur ce qui venait d’arriver. Il était quelque peu perturbé, mais il n’avait aucune envie de le montrer. Il ne voulait pas inquiéter Wanda, alors qu’il voyait bien que c’était compliqué pour elle. Plus pour elle que pour lui au final, qui avait perdu conscience avant de revenir. Wanda l’avait vu mourir, elle l’avait vu mort, c’était vraiment une expérience horrible que le mutant était quand même heureux de ne pas connaître. Il comprenait donc parfaitement que sa sœur soit stressée et il le voyait même dans son regard, alors qu’elle le fixait pour vérifier qu’il allait bien. Mais il allait bien, réellement, il se sentait très bien au vu des circonstances. Même si bien sûr, ça pouvait être mieux… mais puisque ça pouvait être bien pire il se sentait bien oui. Le jeune homme afficha un sourire quand sa sœur s’essaya à une plaisanterie, en affirmant qu’après ce qu’elle avait fait, la confrérie n’allait donc plus avoir envie d’elle. Encore heureux voulait-il penser, ça l’arrangeait assez bien. Mais effectivement, après avoir agressé de cette manière une membre du groupe et avoir sauvé son frère (qu’elle était censée avoir abandonné donc), elle n’allait pas avoir sa place. En tout cas, Pietro appréciait qu’elle plaisante, ça lui disait qu’elle allait mieux quand même, qu’elle prenait mieux la situation.

Même si son sérieux revint quand même rapidement, quand elle affirma qu’elle n’avait plus envie d’avoir quoi que ce soit en rapport avec la confrérie. C’était sans doute idiot, mais Pietro ne pouvait pas s’empêcher de se sentir soulagé d’entendre sa sœur dire ce genre de chose, il avait tant espéré de l’entendre le faire et avait finir par croire que ça n’arriverait jamais. Wanda allait quitter la confrérie, enfin, et donc par conséquence ils allaient pouvoir se retrouver tous les deux. Bon, le jeune homme ne se doutait pas encore – mais Wanda non plus – qu’elle n’allait pas quitter la confrérie comme elle le disait maintenant, mais la situation allait quand même être différente.

« Si on m’avait dit qu’il suffisait que je meure pour que tu te décides enfin… je l’aurais fait avant. »

Lança-t-il, reprenant sa mauvaise habitude des blagues un peu douteuse. Mais c’était la preuve qu’il allait mieux non ? Et au fond, il ne mentait pas vraiment. Parce qu’il se sentait vraiment soulagé de savoir que sa sœur allait quitter la confrérie.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1339

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Mar 7 Fév - 21:38


La mort rattrape ceux qui la fuient.
W

anda devrait peut-être se satisfaire du fait que son frère jumeau était capable de faire à nouveau preuve d'humour, ce qui ne pouvait que prouver le fait qu'il allait mieux (pour peu qu'on puisse être en forme quand on venait tout juste d'être assassiné et de ressusciter)... mais elle devait bien avouer qu'elle se sentait un peu piquée par sa remarque. Certes, c'était une bonne chose que Pietro soit à même de faire de l'humour, mais s'il pouvait éviter les blagues au sujet de sa mort, elle lui serait quand même reconnaissante. D'autant plus que, du coup, elle se sentait coupable, coupable de ne pas avoir quitté la confrérie plus tôt, pas parce qu'elle avait besoin d'ouvrir les yeux (ça, quand même, elle avait fini par le faire depuis un moment), mais parce qu'elle espérait pouvoir protéger au mieux son frère de la sorte. Résultat des courses, elle avait échoué et n'avait plus sa place au sein de la Confrérie, au point qu'elle songeait que partir bien plus tôt aurait été tout aussi efficace. Alors oui, elle s'en voulait, elle avait été jusqu'à manipuler son frère pour le protéger, et elle n'était arrivée à rien. Elle était sous tension, parce que la scène qu'elle venait de vivre ne quittait pas son esprit, alors forcément, elle avait dû mal à goûter à la remarque de Pietro. D'accord, elle savait bien que sa remarque était avant tout une façon de témoigner son soulagement, mais elle était encore particulièrement mal à l'aise, et angoissée, si bien qu'elle apprécierait seulement d'entendre son jumeau lui affirmer qu'il était heureux de sa décision sans lui rappeler qu'ils avaient dû en arriver là pour que les choses changent (encore que l'histoire de Wanda avec la confrérie était en réalité bien loin d'être finie).

-Je restais pour te protéger,
répliqua-t-elle alors, très sérieuse, même s'il le savait déjà mais parce qu'elle culpabilisait et ressentait de besoin de se justifier. Et j'ai échoué. Elle avait tout fait de travers, pris les pires décisions depuis le début, mais à chaque fois, son intention avait été la même, veiller sur ce frère qu'elle aimait tant et sans lequel elle ne s'imaginait pas capable de survivre. Je suis désolée. Elle plombait sans doute l'ambiance mais elle voulait que Pietro le comprenne, et surtout, elle ne voulait plus qu'il lui reproche de lui avoir préféré Magnéto. C'était lui, sa préférence. Il va falloir qu'on trouve un endroit sûr où se cacher. Maintenant qu'on est deux à devoir prendre la fuite, ça risque d'être plus compliqué. Sauf qu'au final, rien de ce qu'elle voulait planifier n'aurait lieu d'être. Elle parvint malgré tout finalement à esquisser un léger sourire. Il fallait positiver. Ils étaient en vie, ils étaient ensemble. Ils avaient surmonté la pire épreuve qu'ils pouvaient imaginer. Ils devaient en être heureux. Comme au bon vieux temps.


code by Mandy

_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 654

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Lun 27 Mar - 21:07

Pietro & Liv & Wanda
La mort rattrape ceux qui la fuient.
Pietro savait bien que c’était sans doute un peu trop tôt encore, pour qu’il plaisante de sa mort. Mais c’était une manière pour lui de dédramatiser la situation, de rendre cela plus fictif. Parce que bien sûr, le mutant ne pouvait pas nier qu’il était complètement flippé par ce qui venait d’arriver (même si ça n’allait pas l’empêcher d’aller voir Liv, alors que celle-ci venait quand même de le tuer), il était quand même mort. Mais le jeune homme avait envie de se concentrer sur les points positifs. Le fait qu’il ne soit pas mort finalement – ce qui était ENORME ! – et que Wanda décide, enfin, de quitter la confrérie. Bien sûr, le jeune homme n’avait pas besoin de rappeler, encore et encore, à sa sœur jumelle qu’il attendait ça depuis longtemps, qu’il avait tant espéré qu’elle s’en aille. Et Pietro se rendit compte qu’il avait sans doute un peu vexé Wanda, comme bien souvent, quand il avait mentionné le fait qu’il aurait dû mourir plus tôt pour qu’elle quitte enfin la confrérie des mauvais mutants, quand elle affirma encore une fois – parce que ce n’était pas la première fois qu’elle le lui disait – qu’elle n’était restée que dans le but de le protéger. Mais ce ne fut pas ça qui le peina le plus, ce fut quand elle ajouta qu’elle avait échoué et qu’elle était désolée. Le mutant n’avait pas envie qu’elle pense comme ça. Même si, en même temps, le jeune homme ne pouvait pas nier le fait qu’il lui en voulait encore de ne pas avoir quitté la confrérie plus tôt (sachant en plus que ça ne l’avait pas sauvé), qu’elle ait décidé de manipuler son esprit afin de lui faire croire qu’ils étaient tous les deux à l’institut de mutant de Charles Xavier, mais il n’avait pas envie qu’elle culpabilise. Il ne pouvait pas nier qu’il avait encore mauvaise ce qu’il avait fait, mais il était mort et finalement il ne l’était pas, alors à choisir, le jeune homme n’avait vraiment aucune envie de se prendre la tête avec tout cela, il voulait profiter de cette chance qu’ils avaient de nouveau.

Il n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit qu’elle reprenait, plus légèrement, affirmant qu’ils allient devoir trouver un endroit sûr pour se cacher, maintenant qu’ils étaient deux ça n’allait pas être aussi évident. Certes, mais à choisir, Pietro préférait largement que ça soit comme ça, même si ça devait être plus compliqué. Parce que le jeune homme savait qu’ils pouvaient partir plus loin si besoin, et que dans tous les cas, Pietro était heureux de pouvoir être avec sa sœur maintenant.

« Comme au bon vieux temps. » Affirma-t-il dans un sourire, sincèrement heureux de pouvoir être auprès de sa sœur de nouveau. « Ça ne sera pas dur de trouver, on s’est toujours bien sortie tous les deux. » Bon, il venait de mourir, mais ça ne comptait pas dans le tous les deux qu’il venait d’affirmer. « On s’en sortira encore. »
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1339

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Lun 27 Mar - 21:54


La mort rattrape ceux qui la fuient.
L'

idée qu'elle puisse reprendre la route en compagnie de Pietro, qu'il reprennent leurs vies de fugitifs telle qu'elle était avant qu'ils ne croisent la route de Magnéto, lui plaisait assez. Bien sûr, elle préfèrerait quand même qu'ils puissent mener un train de vie stable, d'autant qu'après tout ce qu'ils avaient vécu, ils avaient eu leur dose d'émotions fortes. Mais au moins, maintenant, ils étaient tous les deux ensemble, et Wanda avait envie de croire que le temps des disputes, des prises de bec, était enfin passé. Ils allaient retrouver leur complicité d'avant, et celle-ci serait d'autant plus renforcée par ce qu'ils venaient de vivre. Impossible de ne pas en tirer les enseignements nécessaires, et de ne pas tout faire pour empêcher cette situation de se reproduire une nouvelle fois. Ils avaient la chance de pouvoir prendre un nouveau départ, il ne fallait pas qu'ils passent à côté de cela. Le sourire de Wanda s'élargit quand son frère affirma qu'ils s'en sortiraient, puisqu'ils l'avaient toujours fait, jusque-là. Oui, mais tout de même, ça avait été juste, cette fois. Si les choses n'avaient pas tourné en leur faveur, elle ne s'en serait jamais remise. En tout cas, ils devaient aller de l'avant, maintenant, et la jeune femme voulait croire qu'ils y parviendraient quoi qu'il arrive, il fallait seulement ne pas réitérer les mêmes erreurs, reprendre sur de meilleures bases... sauf que tout ce qu'elle les imaginait sur le point de faire n'appartiendrait jamais qu'au domaine de l'imagination. Wanda resterait sous la coupe de Magnéto, elle ne pourrait pas y échapper, et dans l'espoir de protéger son frère et de prendre soin de lui, elle prendrait le risque de les diviser une fois de plus. Ce qui devenait malheureusement monnaie courante entre eux.

-Oui, on va s'en sortir,
confirma-t-elle, confiante. Elle marqua une légère pause. Je vais avoir besoin de toi pour réussir à cerner mes pouvoirs, je n'arrive toujours pas à comprendre ce qui s'est passé.

Elle en était heureuse, bien sûr, et quitte à se découvrir un nouveau pouvoir, elle était soulagée que cela soit arrivé juste à temps, mais quoi qu'il en soit, c'était une preuve supplémentaire, qui s'ajoutait à toutes les autres, du fait que ses pouvoirs n'avaient pas cessé encore d'évoluer. D'autres s'en réjouiraient peut-être, Wanda, elle, voudrait que ça s'arrête enfin. Elle avait conscience de l'utilité de ses pouvoirs, et ils ne lui déplaisaient pas, évidemment, mais elle ne demandait pas à être plus puissante, et elle finissait par craindre que ses pouvoirs finissent par devenir dangereux, y compris pour elle-même. Et pour son entourage, bien sûr, à commencer par Pietro. Ce qui l'avait sauvé précédemment le détruirait peut-être. Elle n'en savait rien, mais ne voulait pas que ce présage désagréable se révèle avec trop d'exactitude.


code by Mandy

_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 654

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Dim 21 Mai - 13:18

Pietro & Liv & Wanda
La mort rattrape ceux qui la fuient.
Pietro aimait vraiment l'idée de pouvoir retrouver sa sœur comme avant, de pouvoir repartir sur les routes tous les deux et rien que tous les deux (quand bien même, pour le moment, le jeune homme ne se rendait pas compte du fait que bientôt, il y aurait une autre personne que Wanda avec qui il aimerait être). Leur vie n'avait jamais été aussi bien que quand ils n'étaient que tous les deux, quand ils faisaient les choses comme ils le voulaient, sans devoir travailler pour quelqu'un. Il y avait peu de raison que Magnéto accepte de perdre Wanda (parce qu'elle était quand même l'une de ses meilleurs armes après tout), mais ils s'en sortiraient quand même. Parce qu'à deux, ils étaient bien plus fort. Ils l'avaient prouvé là, à l'instant. C'était quand ils étaient divisés qu'ils étaient moins forts, quand ils n'étaient pas ensemble, quand ils n'étaient pas sur la même longueur d'onde. Si Pietro ne s'était pas senti aussi en colère contre sa sœur, peut-être qu'il aurait pu éviter que Liv le tue. Même si, visiblement, le corbeau avait eu une vision très clair de ce qui s'était passé. Heureusement que Wanda était là. Il lui devait tant et le mutant espérait vraiment ne plus avoir besoin de se séparer de sa jumelle à présent.

Pietro afficha un sourire confiant quand Wanda confirma qu'ils allaient s'en sortir. Ce sourire ne disparu pas quand elle fit mention de ses pouvoirs, qu'elle ne parvenait pas à cerner encore. C'était comme ça depuis toujours en effet. Wanda avait des pouvoirs incroyables, mais Pietro était bien placé pour savoir que par moment ils pouvaient faire peur, qu'elle ne parvenait pas vraiment à les comprendre. Mais elle finirait par y arriver. Quand ils auraient sans doute arrêté d'évoluer, comme ceux de Pietro.

« Tu vas finir par les comprendre. » Dit-il dans le but de rassurer sa jumelle. Il ne devait sans doute pas se montrer si confiant que cela, mais il l'était. Parce qu'il croyait aux capacités de sa sœur, il savait qu'elle pouvait y arriver. « Je crois en toi, je sais que tu peux le faire. » Ajouta-t-il alors, avant de venir serrer sa sœur dans ses bras pour intensifier ses propos. Les pouvoirs de Wanda étaient vraiment incroyables, très puissants, ce n'était pas pour rien que Magnéto tenait à ce point à les garder de son côté. Et le mutant ne se rendait pas encore compte à quel point ils allaient encore les séparer, parce qu'elle cherchait encore et toujours à le protéger. « Et pour le coup, je suis vraiment heureux que tu les ais ! »

Il ne savait pas comment elle avait fait... mais elle l'avait quand même ramené d'entre les morts. C'était incroyable. Pietro n'osait même pas imaginer ce qu'elle avait dû ressentir à ce moment-là, ce qui avait provoqué l'amplitude de ses pouvoirs. Cependant, ce qu'il savait, c'était que de son côté, il serait incapable de faire une telle chose. De la sauver comme elle l'avait sauvé.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1339

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Dim 21 Mai - 16:57


La mort rattrape ceux qui la fuient.
W

anda esquissa un sourire tandis que son frère lui assurait qu’elle finirait par comprendre et apprivoiser ses pouvoirs. Bien sûr, il ne pouvait pas le savoir plus qu’elle, mais quand c’était lui qui prononçait ces mots, elle parvenait à les croire. Elle se fiait à son jugement et à son opinion. Elle savait qu’elle pouvait lui faire confiance, et surtout, elle avait besoin que l’on croie en elle, et personne ne le faisait mieux que Pietro. C’était leur dynamique depuis toujours. Quand l’un des deux doutait (et généralement, il faut bien le dire, il s’agissait d’elle), son jumeau venait à la rescousse et lui redonnait foi et confiance. Cette fois ci ne faisait pas le moins du monde exception, et Wanda se sentait pousser des ailes. Elle ne savait pas ce qu’il allait en être, elle ne savait pas si elle allait bien réussir à dominer ses nouveaux pouvoirs, à comprendre ce qui lui arrivait, mais elle y était déterminée quoi qu’il en soit, ce qui ne manquait pas de représenter beaucoup, déjà. Elle était si heureuse d’avoir retrouvé son frère, et plus heureuse encore de pouvoir compter sur lui. Ils avaient eu des hauts, mais des bas surtout (avant tout), mais cette épreuve ci achevait de la convaincre qu’ils survivraient à tout, et qu’ils n’en ressortiraient que plus forts et plus déterminés. Plus forts et plus déterminés que jamais, d’ailleurs. Si même la mort n’avait pas su les arrêter et les séparer, elle ne voyait franchement pas ce qui le pourrait, à ce stade. Même s’il avait fallu en passer par une épreuve terrible pour que Wanda prenne conscience de cela, elle était plus que jamais sûre d’elle, sûre d’eux, et ça lui faisait un bien fou, à dire vrai. Le sourire de Wanda s’élargit quand son frère ajouta que pour le coup, heureusement qu’elle avait ces fameux pouvoirs. Tu m’étonnes ! Comment ils s’en seraient sortis, dans le cas contraire ? Elle n’avait même pas envie de le savoir.

-Moi aussi,
ne put-elle que confirmer.

Qui sait comment elle était parvenue à ce miracle (car à ce stade, il n’était pas excessif de parler de miracle, loin de là – on parlait d’une résurrection en bonne et due forme, tout de même), mais elle était heureuse d’avoir trouvé cette énergie, cette force en elle qui d’ailleurs avait sans doute été toujours là, même si elle ne l’avait pas su, même si elle n’en avait pas eu conscience du tout…

- Mais on va quand même s’arranger pour que je n’ai pas à les utiliser avant un moment, d’accord ?


La situation était clairement plus détendue, ce qui était bien la preuve que la situation s’était apaisée entre eux (et tant mieux), mais il y avait quand même un fond de recommandation dans son propos. Elle ne voulait plus jamais vivre une épreuve pareille, et elle espérait bien que cette situation ne se reproduirait plus jamais. Mais tous les deux avaient choisi des voies dangereuses, rien, absolument rien, ne garantissait qu’ils s’en sortent indemnes, malheureusement. Il était même très probable qu’il n’en soit rien.


code by Mandy

_________________
Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 654

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   Ven 21 Juil - 13:37

Pietro & Liv & Wanda
La mort rattrape ceux qui la fuient.
Pietro était vraiment soulagé que sa sœur possède ce genre de pouvoir, parce qu’il était clair et net que sinon... eh bien, il serait mort en cet instant précis. Autant dire qu’il n’avait aucune envie d’être mort, même s’il n’avait pas spécialement été prudent non plus. Maintenant, à froid, le jeune homme savait parfaitement qu’il aurait dû agir autrement, ne pas forcément s’emporter aussi rapidement envers sa sœur . Surtout que maintenant, il ne pouvait que se prendre en pleine figure qu’il aurait pu mourir, qu’elle aurait pu se retrouver seule, qu’ils auraient pu se perdre. Pietro afficha un sourire quand sa jumelle affirma qu’elle aussi était heureuse d’avoir ces pouvoirs. Encore une fois, c’était bien la preuve que Wanda était une mutante incroyable. C’était quelque chose que le jeune homme savait depuis toujours, dont il avait conscience depuis qu’ils avaient connaissance de leurs natures. Wanda était puissante, elle était incroyablement puissante. Pietro pourrait se sentir jaloux, parce qu’il était évident que ses propres pouvoirs faisaient pale figure à côté de ceux de sa sœur jumelle, mais ce n’était pas le cas. Parce qu’il savait aussi que la jeune femme souffrait énormément à cause de cette situation, qu’elle ne parvenait pas à prendre pleinement conscience de ses propres capacités et que ça ne manquait pas d’être angoissant par moment. Il le savait, parce qu’il était là depuis toujours. Enfin... même si dernièrement, on ne pouvait pas réellement dire que les jumeaux Maximoff avaient été vraiment là l’un pour l’autre tout le temps, mais ils l’étaient au bon moment. Ils étaient là quand il le fallait et c’était le plus important. Pietro ne perdit pas son sourire quand Wanda affirma qu’ils allaient s’arranger pour ne pas avoir besoin d’utiliser son pouvoir de résurrection avant un moment. Il savait lire entre les lignes, voir les recommandation dans le ton de la voix de sa sœur.

« Promis. »
Le jeune homme ne se retint pas de serrer une fois encore sa sœur dans ses bras, comme pour bien lui confirmer qu’il était là, qu’il allait bien. C’était même étrange à quel point il se sentait bien alors que peu de temps avant, il était encore mort. Mais Pietro préférait largement ne pas s’en préoccuper, il préférait se concentrer sur l’instant et sur ce qu’il y avait de bien. Il était vivant, c’était le principal. « Je te promet d’être prudent et de ne pas avoir besoin de tes pouvoirs de nouveau. »

Parce que c’était un peu ce qu’elle lui demandait non. Mais maintenant qu’ils étaient réunit, le mutant avait envie de croire qu’il n’avait aucune raison de ne pas être prudent. Sauf qu’il ne se rendait pas compte qu’en fait, ils n’allaient pas vraiment pouvoir être complètement réunit. Que bientôt, ils allaient de nouveau être séparé, même si la situation allait quand même être vraiment différente.

« Aller, viens. Je meurs de faim, on va aller manger quelque chose, ça nous fera du bien. » Sans mauvais jeu de mot bien sûr.
Code by Gwenn

_________________
Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La mort rattrape ceux qui la fuient. (Wanda et Liv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour ceux qui ont péri en mer
» Après la Mort
» La mort dans Bleach, que représente-t-elle ?
» Undertaker serait mort !!!!
» Dieu de la mort : 03/2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Reste du monde :: Washington City :: Washington's Streets-