Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]


Partagez | .
 

 Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 724

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]   Sam 12 Mar - 15:14


Cette nuit, c'est la bonne.
L

es mots étaient griffonnés d'une écriture sèche et serrée qui n'avait pas vraiment changé après tant d'années. Liv les avait gardé sur elle tout ce temps, comme un symbole. Pourtant, bien des choses avaient changé jusqu'à cette époque étrange où elle pensait qu'elle pouvait avoir un véritable contrôle sur le monstre sans pour autant étancher sa soif de sang. Ces règles qu'elle s'était fixée pour elle-même à l'époque, dans l'espoir que la sociopathe déclarée qu'elle était à l'époque ne sombre pas dans les violents travers auxquels le monstre semblait l'avoir voués. Règle numéro 1 : ne nourrir que des pensées positives à l'égard des autres êtres humains. Soit. Sauf que cette règle là, même dans son enfance, c'était plutôt traduite par : pour ne pas faire de mal, privilégier l'indifférence. C'était peut-être la seule règle qu'elle respectait encore un peu. Sans elle, elle serait incontrôlable depuis bien longtemps. Et elle aurait fini derrière des barreaux depuis plus longtemps encore. Règle numéro 2 : s'éloigner des animaux. À l'époque, les animaux étaient plus en danger en sa présence que les humains. Elle tourna son regard vers Pluto, son chat, qui dormait comme un bienheureux sur son bureau. Il ne risquait pas grand-chose, pourtant. Quand le monstre goûte à la chair humaine, il n'a plus rien à faire de la chair animale. Règle numéro 3 : ne jamais focaliser son attention sur quelqu'un. Cette règle était encore valable, car elle ne savait que trop bien où cela devait la mener. Évidemment, elle songea à Pietro. L'ennui n'était pas tant que son attention se focalise sur lui, c'était ce qu'on lui demandait, après tout, et dans le but qu'elle finissait toujours par atteindre. L'ennui, c'était que cet intérêt étrange était d'une nature qui lui avait jusqu'alors été inconnue. Elle pouvait se rassurer en se disant que ce sentiment (elle qui pensait ne rien ressentir) se dissiperait une fois Quicksilver mort... Sauf qu'il était toujours vivant.

Cette affaire traînait en longueur, Magnéto allait finir par s'impatienter, et elle avant lui. Il devenait une obsession lassante que la Confrérie ne lui laissait pas guérir par d'autres missions salvatrices. Il y avait bien eu la manifestation, bien sûr... Mais justement. Raven et le monstre s'étaient sentis comme en sevrage, il fallait faire avec, le monstre ne devait pas se gâcher l'appétit avant le grand festin, sauf que depuis, il y avait eu pour le satisfaire un véritable bain de sang qui ne l'avait pas repu, non, seulement donné envie de plus. Le monstre réclamait du sang. Elle voulait. Non. Devait. Tuer. Un besoin impérieux, une urgence, contre laquelle elle ne pouvait pas lutter. Ses règles inutiles et désuètes ne servaient plus à rien, elle y avait contrevenu il y a beaucoup trop longtemps. Tant pis. Au sortir du travail, cette nuit là, elle se débarrassa de son maquillage, de ses piercings... de tout le superflu. Elle dissimula ses tatouage, enfila une tenue simple, de celles que chérissaient Raven (avec ce qu'il fallait d'emplacements pour dissimuler ses objets tranchants) et, les mains dans les poches, arpenta les ruelles les plus désertes, fermement décidé à contrevenir à tous ses principes, répondant à un était d'urgence. Cette nuit, elle allait tuer, au hasard. Après plusieurs mètres sans croiser personne, elle repéra sa cible malchanceuse, qui marchait devant elle, la mutante pressa le pas pour se glisser dans son dos et lui souffler à l'oreille :

-Ne vous retournez pas.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 526

MessageSujet: Re: Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]   Sam 30 Avr - 15:42

Liv & Pepper
Cette nuit, c'est la bonne.
Pepper était encore une fois pendu à son téléphone, à tenter comme elle pouvait de contacter Tony. Elle se trouvait devant un restaurant où ils étaient censés se retrouver. Pourquoi ? La femme n’en savait trop rien, son patron lui avait simplement dit qu’ils allaient diner ensemble ce soir-même dans ce restaurant et qu’ils devaient se retrouver à telle heure. Pepper se demandait encore comment elle avait pu tomber dans le piège idiot et pourquoi elle se retrouvait de nouveau avec un lapin sur le dos. Parce que c’était ça qu’il était en train de lui faire, lui poser un lapin. La rouquine ne se faisait pas d’illusion, elle ne pensait pas que ce dîner aurait d’autre trait qu’un rendez-vous professionnel. Ca faisait un moment maintenant que la femme avait décidé de ne plus se faire aucune illusion vis-à-vis de son patron, même si par moment c’était quand même particulièrement difficile. Tony avait une vie bien trop compliqué pour qu’il ouvre enfin les yeux sur quelque chose. Et s’il avait eu, une seconde d’intérêt pour elle, il n’aurait peut-être pas deux heures de retard. Parce que ça faisait effectivement deux heures que la femme attendait son patron. Pepper avait réussi à se convaincre les premières minutes de retard, la première demi-heure, voir la première heure, que c’était sans doute normal, que Tony ne connaissait rien à la ponctualité. Il était en retard, c’était inscrit dans son ADN. Mais au bout d’un moment, elle devait bien se rendre compte qu’il ne viendrait pas. Elle aurait aimé qu’il vienne, mais il n’allait pas le faire. Et vu qu’il ne répondait pas à ses appels, elle savait que ça ne servait à rien d’attendre plus longtemps. Si jamais Tony arrivait après son départ, tant pis pour lui.

Pepper décida donc de rentrer, marchant dans les rues, pour rejoindre son appartement. Tony devait sans doute être encore dans sa si formidable armure, à sauver le monde et il n’avait évidemment pas le temps de lui passer le moindre coup de fil. Ou alors, il avait rencontré une magnifique femme qu’il avait décidé de ramener chez lui, et à qui Pepper devrait annoncer le lendemain matin que l’homme n’avait déjà plus rien à faire d’elle. Par moment, elle se demandait vraiment ce qu’elle faisait encore au service de Stark. Elle devrait peut-être se trouver un autre travaille, quelque chose qui lui donne un peu plus de plaisir. Mais elle était fichtrement incapable de l’abandonner, il n’était rien sans elle. Ele aimerait juste être plus sans lui.

Quand Pepper sentit une présence arriver dans son dos et qu’elle entendit le murmure dans son oreille, elle sentit son cœur s’arrêter au même instant que son corps. Avant qu’il ne reprenne ses battements à un rythme effréné.

« Que voulez-vous ? »

Demanda-t-elle d’une voix plus que tremblante. Elle pouvait difficilement cacher le fait qu’elle avait peur en cet instant précis, mais elle espérait que l’inconnue n’avait pas de trop mauvaise intention à son égard.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 724

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]   Sam 30 Avr - 16:00


Cette nuit, c'est la bonne.
C

es sensations distinctes, que Raven ne savait éprouver qu'en ce genre de situations, où elle se sentait et savait droit de vie et de mort sur une autre âme humaine, l'envahissaient totalement, un mélange grisant d'excitation et de rage comme elle n'en éprouvait jamais autrement, puisqu'elle n'éprouvait jamais rien (ou presque) dans des instants tels que celui-ci, elle se sentait bel et bien en vie. Ou du moins, le monstre se sentait en vie, car c'était lui bien plus qu'elle qui se repaissait de ce moment, le savourait avant même qu'il ne commence. Parce qu'il savait qu'il serait bientôt libéré dans la cage où elle le maintenait muselé la plupart du temps, et parfois même lorsqu'elle agissait pourtant au service de Magnéto, il pourrait alors pleinement laisser s'exprimer sa soif de violence, avec comme supplément à sa satisfaction le fait que rien de ceci n'était orchestré d'avance. L'instinct primaire du prédateur prenait le dessus sur les frontières morales, sur le moindre acquis de conscience. Elle pouvait savourer non sans une excitation croissante la perspective de s'emparer d'une vie inconnue. Cette femme, elle n'avait rien contre, sa vie, sa mort, tout cela lui était égal, mais c'était pourtant son sang qui coulerait cette nuit-là, ou plutôt, c'était là l'intention du corbeau, qui n'attendait que de prendre son envol. Les inflations dans la voix de celle qu'elle considérait comme sa future victime, où transparaissait une certaine inquiétude, étaient un nectar délicieux dont elle se délectait en guise d'apéritif à un plat plus consistant. Ce sentiment de pouvoir que l'on éprouve quand on tien quelqu'un d'autre à sa merci, ceux qui renonçaient à en jouir étaient des individus bien étranges, ou qui échappaient du moins à la compréhension pragmatique de Liv, qui n'était de toute façon plus totalement elle-même (ou alors complètement elle-même, c'était un sujet à débattre) quand cette infinie violence qui bouillonnait en elle s'apprêtait à être relâchée.

-Rien de ce que vous pourriez m'offrir.
affirma-t-elle de sa voix glaciale et où ne transperçait pas l'ombre d'une émotion.

Et en effet, sa victime pourrait bien la supplier, lui promettre des richesses à n'en plus finir, cela n'aurait pas le moindre effet sur Liv. La jeune femme n'était pas vénal. Elle ne courait pas après la fortune, elle préférait à une foison de billets la rougeur de l'hémoglobine fraîchement versée. Rien de ce que pourrait lui offrir celle qu'elle considérait comme sa future victime ne saurait la satisfaire, en effet. Car ce qu'elle souhaitait était une chose que l'on consentait rarement à céder de son plein gré. À moins que d'adopter de son plein gré un comportement très franchement suicidaire.

-Ce que je souhaite obtenir de vous
, ajouta-t-elle en glissant une main dans sa poche pour en tirer un fin couteau aiguisé dont la pointe caressa la colonne vertébrale de son interlocutrice, c'est votre vie.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 526

MessageSujet: Re: Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]   Mer 25 Mai - 21:42

Liv & Pepper
Cette nuit, c'est la bonne.
Si Pepper avait cru que la soirée ne pouvait pas être pire que ce qu’elle venait de vivre, elle se trompait lourdement. Pour preuve la personne qui se trouvait dans son dos, qui était une femme au vu du son de sa voix et qui avait des attentions un peu floues. La femme ne pouvait pas dire qu’elle avait l’habitude de ce genre de comportement, elle savait que les rues n’étaient pas toujours sûres. Mais c’était la première fois qu’elle se trouvait vraiment dans une situation de ce genre. Parce qu’elle sentait un frisson parcourir son échine alors qu’elle entendait la voix de la femme à son oreille. Pepper se demandait donc ce qu’elle voulait. Avec un peu de chance, son agresseur allait simplement avoir envie de dépouiller son sac, prendre ses affaires, ou elle ne savait quoi d’autre. Pepper avait suffisamment d’argent sur son compte pour en donner à la jeune femme afin qu’elle la laisse tranquille. Oui, Pepper avait l’espoir de s’en sortir de cette manière qu’elle se contente simplement de donner ce que la femme désirait de sa part et pouvoir rentrer chez elle. Rentrer chez elle et s’enfermer chez elle sans plus jamais sortir. Bon, elle ne le ferait pas ça, mais pour le coup elle avait vraiment envie de s’enfermer quelque part et d’être toute seule. Mais apparemment, la femme voulait quelque chose qu’elle ne pouvait pas lui offrir.

Pepper ne bougea pas d’un cil, se demandant bien ce qu’elle désirait. Rien de ce qu’elle pouvait lui offrir ? Les battements de son cœur s’accélérèrent encore plus, alors qu’ils battaient déjà si rapidement. Elle avait de plus en plus peur, parce qu’elle se demandait vraiment ce que l’agresseur voulait de sa part. Et la réponse ne tarda pas à arriver, quand Pepper sentit quelque chose appuyer contre sa colonne vertébrale. Elle ne savait pas exactement ce que cela était, mais Pepper devinait que c’était une arme, une lame. Une lame qui descendait le long de sa colonne, pendant que la voix de son agresseur lui confirmait qu’elle voulait sa vie. A cet instant, ce fut un peu comme si l’assistante de direction vit sa vie défiler sous ses yeux. Elle se rendait compte qu’elle était vraiment dans une mauvaise position et qu’elle n’allait peut-être pas s’en sortir… Elle avait peur vraiment et elle ne voyait pas ce qu’elle pouvait faire en cette seconde.

« Je vous en supplie… »
C’était la seule chose qui lui venait à l’esprit, celle de supplier la personne qui se trouvait dans son dos, d’une voix qui trahissait toute la peur qu’elle ressentait. Elle sentit une goutte de sueur descendre également le long de son dos. « Ne me faites pas de mal, je vous donnerais tous ce que vous voulez. »

Pepper se doutait bien que ça n’allait pas servir à grand-chose, mais elle ne pouvait pas s’en empêcher. Parce qu’elle ne pouvait pas ne rien faire et la laisser la tuer. Elle voulait vraiment la tuer ? Pepper ne pouvait pas rester là, elle ne pouvait pas se laisser tuer sans agir. Alors dans un geste désespéré, elle tenta le tout pour le tout. Elle tenta de se défaire de l’emprise de la femme pour s’enfuir.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 724

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]   Ven 27 Mai - 22:03


Cette nuit, c'est la bonne.
P

ar la menace, Liv aurait sans doute pu obtenir plus de richesses qu'il n'était nécessaire d'en posséder, mais même lorsqu'elle menait ses victimes jusqu'à leur ultime repaire et s'emparait de leur dernier souffle, il ne lui venait jamais à l'esprit de leur fouiller les poches, de vider leurs tiroirs ou d'examiner leurs comptes en banques. Ces distinctions matérielles n'avaient qu'une valeur moindre à ses yeux, elle n'y accordait pas l'intérêt de la plupart, d'ailleurs, on ne pouvait pas vraiment dire qu'elle était elle-même très riche. Son salaire en tant que criminologue lui permettait de vivre confortablement, mais elle ne vivait pas pour autant dans l'opulence, loin s'en faut. Et elle ne le désirait pas. Certains ont besoin de villas luxueuses, de bijoux clinquants et de voitures tape-à-l'œil pour se sentir exister, ce n'était absolument pas son cas, pour sa part, ce qui pouvait lui donner, à quelques rares occasions, le sentiment d'exister, c'était la pression de ses doigts sur une gorge qu'elle privait d'air et dont elle broyait les os, le craquement des côtes où une lame acérée s'enfonçait profondément, la couleur vive d'un sang versé à foison, la mélodie d'une supplication, d'un cri d'horreur ou de douleur. Celle qu'elle considérait dors et déjà comme sa victime aurait pu lui promettre de faire d'elle une milliardaire que le corbeau n'aurait pas pour autant bougé d'une once, parce que le désir qu'elle nourrissait en cet instant était à portée de main, et elle l'incarnait toute entière.

Elle ne tarda pas à le comprendre, d'ailleurs, en témoignèrent ses supplications, qui firent s'étirer les lèvres de Liv en l'un de ses rares sourires. Elle aimait qu'on la supplie, d'autant qu'elle savait toujours que ces supplications étaient parfaitement vaines, elle tenta une nouvelle fois sa parade de tout à l'heure. Elle ferait tout ce qu'elle voudrait. Peu importait à Liv, vraiment. Elle ne comptait rien répliquer, d'ailleurs, et simplement laisser la pointe de sa lame trouver d'elle-même ce chemin si naturel pour elle à travers sa moelle épinière. Elle s'imaginait déjà longer sa colonne vertébrale de bas en os avec le tranchant de son arme, mais sa proie la prit au dépourvue et chercha à se défaire de son emprise, à s'enfuir. Oh non, la sociopathe ne comptait pas la laisser faire, elle lui agrippa vivement le bras, ses ongles s'enfonçant dans sa chair. Aussitôt, l'une de ses visions habituelles lui apparut distinctement... Elle n'avait rien pour la satisfaire. Cette femme ne semblait pas devoir mourir de sa main... Enfin... Ce ne serait pas la première fois, après tout, qu'elle chercherait à forcer le destin.

-Essaye encore une seule fois de t'enfuir
, lui dit-elle à l'oreille, et je m'attaquerai aussi à tous ceux qui te sont chers.

Car la promesse de lui laisser la vie sauve, bien sûr, était de celles qu'elle ne voulait ni ne comptait tenir, par contre.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 526

MessageSujet: Re: Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]   Jeu 7 Juil - 16:01

Liv & Pepper
Cette nuit, c'est la bonne.
Pepper savait parfaitement que ce n’était pas en offrant à son agresseur tout ce qu’elle voulait, qu’elle parviendrait à sauver sa peau. La femme lui avait bien dit que ce qu’elle voulait, c’était sa vie. Alors, ce fut pour cette raison, que dans un geste de désespoir elle tenta de s’enfuir. Elle ne savait vraiment pas comment elle pourrait faire ça, mais il était évident pour la jeune femme qu’elle n’allait pas se laisser faire. Elle ne pouvait quand même pas mourir comme ça, dans la rue, parce qu’une cinglée l’avait prise pour cible. Ce n’était pas juste… elle ne voulait pas de ça. Pepper parvint une seconde à s’échapper de l’emprise de son agresseur, mais celle-ci fut bien rapide avant de l’attraper de nouveau. Elle agrippa vivement son bras, enfonçant ses ongles dans sa chair ce qui tira un cri de douleur à la rouquine. Elle sentit les ongles de la cinglée traverser sa peau et y creuser déjà des petits trous. Mais ce n’était sans doute rien comparé à ce qu’elle était capable de lui faire et Pepper sentit son sang se glacer de nouveau en entendant ses propos à son oreille. D’accord, là c’était pire. Pepper ne se contentait pas de risquer sa vie, elle risquait aussi la vie de ceux qui lui était cher. La femme ne savait pas vraiment si son « interlocutrice » pouvait savoir qui étaient ses proches, mais elle pouvait difficilement prendre le risque. Peut-être qu’elle savait d’ores et déjà qui elle était, qui étaient ses parents par exemple. Qu’elle travaillait pour Tony Stark, ce qui n’était pas un secret. Pepper ne se faisait pas vraiment de souci concernant Tony, bien au contraire. Il savait vraiment se défendre. Mais bon, quand même, il emplissait son esprit à ce moment précis. Si seulement il s’était rendu à leur rendez-vous, si seulement il était venu, elle n’aurait pas été seule dans la rue. Et il y avait tant de chose qu’elle aurait aimé lui dire. Il y avait tant de chose qu’elle avait envie de lui dire, tant de chose qu’elle avait envie de faire de sa vie. Non, elle ne pouvait vraiment pas mourir maintenant. Sauf qu’elle n’était visiblement pas de taille contre la jeune femme qui l’agressait.

« Menacez moi tant que vous voulez, je ne vais pas me laisser faire ! »
Répliqua-t-elle, tentant de ne pas faire trop trembler sa voie. Bon, elle avait peur quand même, mais il n’était pas question qu’elle se laisse mourir sans rien dire. Si elle devait mourir aujourd’hui (elle savait bien que ça arrivait forcément à un moment où à un autre), elle ne se laisserait pas faire. Parce qu’elle savait qu’elle ne devait pas abandonner, qu’elle devait se battre toujours. Comme le ferait Tony. Et encore une fois, l’assistante de direction tenta le tout pour le tout. Elle avait quelques notions de self défense (comme quoi, ça servait d’avoir peur), mais bizarrement elle ne trouvait pas aussi facile de mettre ça en place en action. Cependant, elle se retourna et envoya son genou dans le ventre de son agresseur, avant de se mettre à courir dans la direction inverse. Pourquoi portait-elle des talons déjà ? Elle tira vivement son portable de son sac, dans l’espoir de pouvoir composer le numéro de Tony.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 724

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]   Jeu 7 Juil - 22:35


Cette nuit, c'est la bonne.
L

iv était habituée à ces diverses réactions qui, invariablement, animaient ses victimes avant qu'elles ne s'abandonnent à leur sort et lâchent leur dernier souffle. Il y avait ceux qui tentaient de l'apitoyer, invoquant femme/mari et enfants, ceux qui tentaient de l'acheter, convaincus que leur richesse allait faire la différence, ceux qui suppliaient, comme si quelque prière que ce soit pouvait réellement avoir un quelconque impact sur elle, et enfin, il y avaient ceux qui luttaient jusqu'au bout, guidés par leur instinct de survie. Liv avait pensé que sa proie appartenait à l'une des premières catégories, mais elle devait vite réaliser l'avoir sous-estimée. Mais un peu tard, bien sûr, car convaincue d'avoir le parfait contrôle de la situation, elle n'avait pas anticipé l'attitude de la rousse quand celle-ci ce retourna vivement et planta son genou au creux de son estomac. Le choc avait été brutal, d'autant plus brutal qu'inattendu, et la jeune femme eut un mouvement de recul incontrôlable, qui laissa à sa proie l'occasion de courir en sens inverse. Liv éprouvait une vive douleur au creux de son estomac, mais elle ne faisait qu'aiguiser l'appétit du monstre. Il ne pouvait tolérer une telle défaite, c'était tout à fait hors de question. D'une manière ou d'une autre, elle paierait le prix fort. Ses menaces ne seraient pas que des menaces, elle comptait bien les mettre à exécution, et de préférence dans la seconde. Elle ne la lui laisserait pas lui échapper. Elle brûlait d'envie de déployer ses ailes, mais son apparence ne le lui permettait pas. Elle devait agir vite, et éviter de laisser à sa victime l'occasion de voir son visage qui, elle l'espérait, n'en avait pas encore eu l'opportunité durant le cours laps de temps où elle avait su se défaire de son emprise.

Le ventre douloureux, et décidée à ne pas se laisser faire, elle avait couru de nouveau jusqu'à sa proie. Sa chance résidait dans le fait que la course de la femme était ralentie par les talons qu'elle avait aux pieds. Elle parvint, après plusieurs mètres, à arriver à son niveau et à lui agripper vivement le poignet qui tenait son portable. Au passage, elle le lui arracha des mains.

-Je t'avais prévenue. Tes proches subiront le même sort que toi. Je n'aurais pas de mal à les trouver là-dedans
, dit-elle en glissant le portable dans sa poche avant de serrer un de ses avant-bras autour de la gorge de Pepper. Plus tu te débattras, plus ta mort sera douloureuse. De sa main vacante, elle daigna enfin céder aux pulsions du monstre, et la lame s'enfonça profondément dans le flan gauche de sa proie. Ah, enfin, l'odeur âcre et métallique du sang humain. La blessure n'étaient pas de celles qui la tueraient, elle n'était destinée qu'à la faire souffrir. Elle avait opté pour une mort lente, tant pis pour elle.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 526

MessageSujet: Re: Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]   Ven 5 Aoû - 17:04

Liv & Pepper
Cette nuit, c'est la bonne.
C’était sans doute peine perdue, mais Pepper n’avait pas l’intention de se laisser faire sans se battre. Elle n’avait aucune idée de qui était cette femme – elle n’avait pas eu le temps de voir son visage et en réalité, elle n’y tenait pas forcement – mais elle n’avait pas l’intention de la laisser la tuer. Bon, en même temps, elle ne savait pas vraiment si elle allait pouvoir s’en sortir. Dans tous les cas, elle n’avait pas beaucoup de choix, soit elle se laissait faire et elle laissait cette femme la tuer sur le champ, soit elle tentait de s’en sortir du mieux qu’elle pouvait. Et si elle devait y passer… elle ne se serait pas laissé faire au moins. La jeune femme courrait donc le plus rapidement possible, malgré le fait qu’elle portait des talons. Le bruit du claquement de ces derniers sur le sol raisonnait dans ses tympans. Pour une fois, elle regrettait vraiment de porter ce genre de chaussure. Mais bon, elle n’avait pas le choix et courrait donc, sortant son téléphone dans l’espoir de s’en sortir. Et si, à ses yeux, elle avait le sentiment de courir assez vite, ce n’était clairement pas suffisant. Parce qu’alors qu’elle continuait de courir, la psychopathe arriva à la rattraper. Pepper sentit son agresseur agripper violement son poignet et attraper son portable, avant de la menacer de nouveau concernant ses proches. La jeune femme avait le cœur battant comme jamais à cause de l’effort qu’elle venait de faire, mais aussi de la peur qu’elle ressentait. Elle ne savait pas si la femme disait la vérité ou pas, si elle allait vraiment s’en prendre à ses proches. Mais maintenant qu’elle avait accès à son téléphone portable, ça ne serait pas bien compliqué de le faire.

« Je vous en supplie, pas mes proches. »

Parvint-elle à dire malgré son souffle coupé par la course qu’elle venait de faire et le bras qui venait de se plaquer contre sa gorge. Elle savait bien qu’elle n’allait pas pouvoir s’en tirer là, elle s’en rendait bien compte. Elle avait beau essayer de se débattre, les forces lui manquaient et elle était complètement bloquée. Et évidemment, son agresseur n’avait pas spécialement envie d’attendre plus longtemps. Après une ultime menace, affirmant que plus elle allait se débattre, plus elle allait souffrir, Pepper sentit une lame s’enfoncer dans son flanc gauche. Pepper fut incapable de se retenir de crier, alors que la douleur s’emparait de tout son corps. La douleur était horrible, Pepper aurait voulu être capable de s’effondrer au sol, de poser ses mains sur sa blessure, mais elle ne pouvait pas bouger. Et le pire dans tout ça, c’était que même si elle avait atrocement mal et qu’elle ne savait pas vraiment comment elle allait supporter ça, elle savait que ce n’était que le début. Le sang coulait déjà abondement de sa blessure, mais elle n’était pas mortelle. Autant dire que son agresseur n’allait pas se satisfaire de juste ça et que le pire était à venir.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 724

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]   Sam 6 Aoû - 21:29


Cette nuit, c'est la bonne.
I

l se passait toujours, en Liv, comme une phase de transition lorsqu'elle s'apprêtait à agresser quelqu'un. Dans un premier temps, Liv était bel et bien là, aux commandes, le monstre se manifestait de plus en plus mais il demeurait dans sa cage, elle parvenait à le contrôler. Elle était celle qui savait raisonner et analyser, le faire suffisamment pour garantir un meurtre sans bavure et une prise efficace sur sa victime. Puis, quand sa proie tombait sous ses serres et qu'il devenait certain qu'elle était à sa merci, le monstre se ruait hors des barreaux de sa cage et la Liv stricte et raisonné s'évaporait quelque peu. Alors, c'était Raven, qui était à l'œuvre. En l'occurrence, elle venait tout juste de prendre la main à ce moment précis, au moment où la femme qu'elle tenait à sa merci la supplia pour que rien ne soit fait à ses proches, ceux-là même à qui elle pourrait bien rapidement s'en prendre si elle décidait de fouiller son répertoire téléphonique (quoi que cela ne faisait pas vraiment partie de ses méthodes, mais c'était un processus bien souvent efficace pour calmer les ardeurs des proies les plus coriaces, et la jeune femme dont elle enserrait la gorge en était visiblement une). Toute supplication était inutile, bien évidemment. La jeune femme n'était pas du genre compatissante, quel que soit le visage d'elle qu'elle daignait bien montrer. Et pour cause, l'empathie était entièrement absente (ou presque) de son caractère. Quoi qu'il en soit, Raven n'écoutait déjà plus sa proie, elle ne se concentrait que sur l'odeur du sang, la souffrance qu'elle pouvait faire éprouver à sa victime, la satisfaction de sa mort prochaine... Oui, sa vision n'avait pas changée encore, mais pour autant, le corbeau voulait croie qu'elle pouvait avancer quoi qu'il en soit le funeste destin de cette femme.

-Tais-toi ou ce sera pire
, lui souffla-t-elle doucement à l'oreille avant de presser la paume de sa main contre sa bouche quelques secondes.

Cet avertissement donné, elle bouscula la jeune femme face au sol afin de l'y faire tomber, prenant soin qu'elle atterrisse à plat ventre afin d'empêcher toujours sa victime de voir son visage. elle enjamba alors son dos et se positionna au-dessus d'elle. Le rapace songeait au prochain morceau qu'elle avait dans l'intention de trancher. Finalement, elle jeta son dévolu sur son bras, qu'elle entailla d'une longue fissure ensanglantée depuis la paume de sa main jusqu'au haut de son épaule. L'odeur était de plus en plus prégnante. Elle ne tarderait sans doute pas à mettre un terme aux souffrances de sa proie. Elles seraient peut-être de courte durée, mais voilà trop longtemps que le monstre attendait, avide et gourmand, de pouvoir se rassasier de chair fraîche. La frustration du monstre avait, il faut dire, atteint de sérieuses limites. Qui justifiaient cette attaque en pleine rue.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 526

MessageSujet: Re: Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]   Mar 27 Sep - 23:47

Liv & Pepper
Cette nuit, c'est la bonne.
A chaque fois que son agresseur venait susurrer quelques mots à l’oreille de Pepper, celle-ci ne pouvait pas s’empêcher d’avoir un long frisson. Son corps tout entier était complètement tendu, alors qu’elle affirmait qu’elle ne devait pas crier, sinon les choses seraient pires. Ça pouvait vraiment être pire que ça ? Franchement, ça pouvait être pire ? Oui… malheureusement, oui ça pouvait être pire que ça. Parce que Pepper souffrait d’ores et déjà le martyre en cet instant précis à cause de la lame qui s’était enfoncée dans son corps, mais qu’elle savait qu’elle pouvait souffrir encore plus (qu’elle allait souffrir encore plus en fait) et que ses proches se trouvaient peut-être en danger à cause d’elle. La femme avait maintenant son téléphone dans sa poche, elle avait toute sa vie en sa possession (même si heureusement, Stark n’avait quand même pas hésité à protéger son téléphone, elle pouvait avoir accès aux contacts). Pepper ne voulait pas que ses amis, que ses parents, que Tony souffrent à cause d’elle, parce qu’elle avait résisté à cette femme. Ou alors, parce qu’elle aurait fait trop de bruit. Son corps se tendit plus encore quand la femme apposa sa main sur sa bouche, pour l’empêcher de crier plus. Pepper fut bien incapable de s’empêcher de pleurer, à cause de la douleur, à cause de la peur, à cause du stress, parce qu’elle ne voulait pas mourir et qu’elle était bien incapable de ne pas croire qu’elle allait mourir justement.

Pepper étouffa un nouveau cri de douleur quand son agresseur la renversa vers l’avant, pour la plaquer ventre contre sol. Encore une fois, elle ne pouvait pas voir le visage de son agresseur et la jeune femme se doutait que c’était fait exprès. Elle avait entendu sa voix, elle l’avait senti contre elle, elle avait vu ses mains, elle avait même senti son odeur, mais elle n’avait pas une seule fois vu une bride de son visage. Elle ne savait donc rien d’à quoi elle ressemblait, parce que son agresseur était prudente. Quand bien même cela ne servirait sans doute à rien, au vu de la situation. Pepper ne voulait pas se montrer trop pessimiste, elle n’aimait pas baisser les bras trop rapidement, mais comment ne pas le faire en cette situation. Alors qu’elle se sentait tout simplement perdu, ainsi allongée sur le ventre et son agresseur installée sur elle. Pepper serra des dents quand elle sentit la lame de nouveau sur sa peau, avant de la sentir longer son bras en le taillant. Elle serra plus encore des dents, se contentant d’un gémissement de douleur le plus étouffé possible. Avant, malheureusement, de ne pas pouvoir se retenir plus. Elle avait bien trop mal pour se retenir, trop mal pour se contenter de gémissement alors qu’elle sentait sa peau s’ouvrir tout le long de son bras et son sang couler plus encore. Elle avait le sentiment qu’on était en train d’arracher complètement son bras. Elle tentait de se débattre, mais bien sûr, ce n’était pas efficace. Rien ne l’était dans cette position, elle était complètement coincée.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 724

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]   Mer 28 Sep - 18:04


Cette nuit, c'est la bonne.
L

e sang n'a pas d'odeur, dit-on, aux yeux perçants de Liv, ce n'était pas exactement le cas. Non pas que ses capacités sensorielles (en-dehors de ses acuités visuelles et auditives) soient plus développées que la moyenne, mais cette odeur-là, quand on y goûtait aussi régulièrement qu'elle, quand on la savait et l'espérait, quand on passait outre le dégoût qui habite communément le commun des mortels face à tant d'hémoglobine... Le monstre savourait cette odeur plus qu'aucune autre, elle lui était diablement alléchante. D'autant plus alléchante que cela faisait longtemps, beaucoup trop longtemps que son hôte le privait de la souffrance d'autrui, de ce sentiment de puissance infini que l'on éprouve lorsque l'on a l'ascendant sur sa victime, de cette satisfaction à nulle autre pareille quand un cœur cesse de battre sous vos doigts. Une sensation forte, incomparable. Une accoutumance à laquelle le corbeau ne savait que s'abandonner sans plus la contenir, n'étant plus qu'une ombre vorace et assassine, déterminée à verser le sang et à tuer, même si ses visions la harcelaient d'images contradictoires, lui rappelant encore et encore que ce n'était pas ainsi que devait mourir sa proie. Elle était indifférente jusqu'à son enveloppe corporelle, junky en plein trip sanguinaire, et elle éprouvait un soulagement terrible à entendre sa victime s'abandonner à la douleur, à appuyer sur sa plaie ouverte en y enfonçant fermement ses doigts pâles.

Elle ne pourrait pas faire durer ce plaisir trop longtemps. Rapidement, il faudrait qu'elle cesse, qu'elle achève la jeune femme qu'elle mettait pour l'heure au supplice. Sans quoi, ce serait sa propre vie qu'elle mettrait en jeu. Mais pas encore... pas tout de suite, non. Le monstre n'était pas rassasié encore, il avait une longue période d'abstinence à compenser, et il ne voulait pas que tout s'arrête trop vite. Alors la lame du corbeau, telles des serres pointues et redoutables, courait le long de l'échine de la jeune femme, puis finalement lui taillada le dos sans pour autant s'enfoncer si profondément dans la chaire que le coup pourrait être fatal. Elle traçait des zébrures vermeille depuis ses omoplates jusqu'au creux de ses reins, arrachant ses vêtements, mettant la chair à nue pour mieux la meurtrir. Plus que jamais, Liv était abandonnée à ses pulsions, et sa prudence en pâtissait sans doute. Son ouïe redoutable restait à l'affut du moindre bruit suspect, prête qu'elle était à battre des ailes pour prendre la fuite au moindre mouvement au loin, mais elle était tout de même avant tout et surtout concentrée sur cet instant qui lui donnait ce sentiment qu'elle ne savait atteindre en aucune autre circonstance (ou presque, elle l'ignorait seulement encore) : celui d'être en vie, de ressentir, intensément, ce qu'elle ne ressentait jamais, ce que son cœur éteint ne l'autorisait pas à éprouver. Pour l'heure...

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 526

MessageSujet: Re: Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]   Ven 2 Déc - 17:56

Liv & Pepper
Cette nuit, c'est la bonne.
Pepper avait déjà connu des situations dramatiques, mais elle avait le sentiment de ne jamais avoir connu pire. Elle savait pourtant que ça pourrait être pire, cela ne l’empêchait pas pour autant de se dire qu’elle vivait le pire instant de sa vie… de sa vie ou presque de sa mort au final. La femme n’avait pas envie de baisser les bras, mais elle voyait difficilement comment elle pouvait s’en sortir dans une telle situation. Evidemment, elle ne se doutait pas que son agresseur avait la possibilité de voir le moment de sa mort et qu’il ne correspondait pas à celui qu’elle était en train de vivre. Pepper ne pouvait pas savoir qu’elle allait s’en sortir et forcément elle ne pouvait que croire le contraire. Comment ne pas y croire alors qu’elle sentait la lame s’enfoncer de nouveau dans sa peau. La lame de la jeune femme continuait de s’enfoncer dans son dos, mais Pepper avait le sentiment que c’était moins profond. Sans pour autant que ça soit plus agréable, bien au contraire. Elle sentait sa peau se taillader au fur et à mesure que la lame glissait sur sa peau, que ses vêtements se déchiraient. Pepper était incapable de s’arrêter de pleurer, de trembler et de gémir de douleur. Si la main de son agresseur ne se trouvait pas sur sa bouche, l’assistante de direction aurait crié de toutes ses forces. Mais elle ne pouvait pas le faire, du moins pas vraiment. Elle criait sans pouvoir vraiment s’exprimait, ce qui rendait tout cela encore plus dur. Parce qu’elle n’avait aucun moyen d’essayer de calmer un peu la douleur qu’elle ressentait maintenant partout dans son corps. Son cœur battait plus rapidement dans sa poitrine, sous l’effet de la peur, du stress et de la douleur. Et par conséquence, la femme pouvait sentir son sang aller plus rapidement dans ses veines aussi, avant de sortir de son corps. Elle avait le sentiment de baigner dans son propre sang à présent. Elle le voyait, il coulait sur le sol, elle le sentait. Elle avait cette horrible sensation de fer dans la bouche.

Et au fil des minutes qui s’écoulaient, quand bien même Pepper n’en avait pas envie, elle ne pouvait pas s’empêcher de baisser les bras. Elle ne voulait pas le faire, mais elle avait bien trop mal pour faire autrement. Avec tout cela, elle ne pouvait pas s’empêcher de penser à la fin qui approchait, parce qu’elle ne voyait pas comment les choses allaient pouvoir se passer autrement. Elle n’avait pas de chance de s’en sortir et elle en avait assez. Pepper se mettait à espérer que son agresseur allait rapidement en finir avec elle, qu’elle arrête de la faire souffrir comme elle le faisait. Pour l’heure, elle s’amusait avec elle… elle n’en pouvait plus. Quitte à choisir, elle voulait en terminer maintenant et ne plus avoir mal. Même si pour cela, elle devait définitivement baisser les bras. Mais ça faisait beaucoup trop mal, Pepper n’en pouvait plus. Et si elle avait pu dire quoi que ce soit à son agresseur, elle l’aurait supplié de la tuer maintenant.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 724

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]   Sam 3 Déc - 9:14


Cette nuit, c'est la bonne.
S

es sens aiguisés flairaient ce qu'ils ne devraient savoir sentir normalement. L'odeur métallique du sang mêlé à un parfum d'angoisse, comme une fragrance caractéristique, pourtant indétectable, celle de l'aura, peut-être, de tous ceux qu'elle finissait par blesser, détruire, et finalement tuer. Pourtant, sa vision restait des plus formelle. Ce ne serait pas comme ça. Elle avait peine à comprendre comment cela pouvait être bien possible, car pour le moment, tout était parfaitement sous contrôle, et le monstre était on ne peut plus satisfait, elle parvenait à satisfaire ses ardeurs à chaque partie de chair lacérée. Bientôt, la peau du dos de la jeune femme était à peine observable, dissimulée, enfouie, sous une flaque visqueuse et foncée de sang. Elle était comme en transe, comme à chaque fois. Le peu de raison qu'il lui restait se dissipait sous la sensation d'emprise et de satisfaction qui savait se manifester enfin, là où normalement il ne devrait y avoir que le vide, un vide total et absolu. Elle se sentait parfaitement bien, ses gestes étaient précis et particulièrement efficaces, elle le sentait, sa victime souffrait. Si elle était dans la capacité de hurler, elle ne manquerait sans doute pas de le faire. Le corbeau se nourrissait totalement de cette souffrance, et il s'en sentait pour le moins revigoré. Elle allait en finir.

Quand elle leva une nouvelle fois sa lame, ce fut dans l'idée de l'enfoncer profondément en un point particulièrement stratégique. Mais elle fut interrompue dans sa tâche. Des sirènes. Des sirènes de police. Elles ne l'auraient pas dissuadé si les s'étaient contentées de tracer leur chemin, mais elles se rapprochaient. Quelqu'un les avait prévenus. La criminologue baissa les yeux sur son œuvre inachevée. Elle devrait sans doute lui porter le coup fatal maintenant. C'est ce qu'elle fit. Mais le coup ne devait pour autant pas être fatal. Dans la précipitation, elle avait cruellement manqué de précision, sans pour autant avoir la possibilités de s'en rendre compte. Il y avait urgence, et elle l'avait bien compris. Déterminée à fuir au plus vite, elle déploya ses ailes et s'envola dans le ciel de New York. Elle attendit d'être à grande distance au-dessus des toits (et hors de portée de tirs éventuels, au demeurant) pour baisser le regard et prêter attention à ce qui se passait en bas. La police était bel et bien présente. Elle avait certainement été avertie. Elle avait été avertie, et Liv ne s'en était pas rendue compte. C'était une véritable négligence de sa part, et elle la regrettait profondément, mais il fallait s'y attendre, en même temps. Ça ne se passait jamais bien quand elle laissait faire son instinct et le hasard et oubliait sa minutie et sa prudence habituelle. Ce n'était pas pour rien qu'elle choisissait sa victime à l'avance, d'ordinaire. Elle se posa doucement sur le toit, elle ne pensait pas avoir été identifiable dans tous les cas, mais elle devait se résoudre à cette fausse note. Le monstre était repu, mais certainement pas satisfait.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 526

MessageSujet: Re: Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]   Lun 30 Jan - 22:44

Liv & Pepper
Cette nuit, c'est la bonne.
Pepper n’avait aucune idée du temps qui s’écoulait, elle ne se rendait pas compte du nombre de minute qui coulait. Et au fur et à mesure que ces minutes coulaient, que la lame de son agresseur s’enfonçait dans son dos, la femme perdait de plus en plus sa conscience. Elle n’avait plus conscience de rien, il n’y avait plus la douleur qui lui brûlait le corps. Elle ne savait pas combien de fois la lame de son agresseur s’était enfoncé dans sa peau, mais ce qu’elle savait c’était que l’odeur et le goût du sang avaient pris le dessus. Il n’y avait plus que cela et l’attente interminable que ça finisse enfin par s’arrêter. Pepper ne voulait pas baisser les bras, elle n’avait pas eu envie de le faire, mais force était de constater qu’elle n’avait pas eu le choix. Elle attendait donc le moment où enfin, elle allait pouvoir être libérée sans imaginer une seconde qu’elle puisse en survivre. Comment pourrait-elle en même temps ? Cette femme allait la tuer, si elle pouvait la qualifier de femme. C’était bien plus un monstre dans son esprit et elle attendait juste le moment où elle allait enfin la tuer. Elle ne disait plus rien donc, elle attendait, les larmes coulant abondamment de ses yeux, le sang coulant de ses plaies et les regrets s’emparant juste d’elle. Il y avait tant de chose qu’elle aurait aimé faire avant de mourir, tant de chose qu’elle aurait aimé avoir le courage de dire et de faire, mais tout était trop tard. Elle ne pouvait plus le faire maintenant, parce qu’elle allait mourir. Elle allait mourir…

Sa conscience se réveilla seulement quand elle entendit des sirènes de police, qui semblèrent lointaines au début, mais de plus en plus proche finalement. Sans le voir, elle sentit une hésitation dans les mouvements de son agresseur, comme un temps d’arrêt, de réflexion peut-être. C’était beaucoup trop compliqué et elle était bien trop à l’ouest pour le comprendre, pour analyser la situation. Mais elle sentit la lame s’enfoncer bien plus profondément dans son corps, ce qui lui tira un nouveau cri avant de ne plus sentir de poids sur son dos. Elle ne bougea pas jusqu’à ce que la police arrive près d’elle et vienne constater son état, se rendant compte qu’elle était encore consciente mais dans un sale état. Elle entendit quelques mots, une femme demandant à son collègue d’appeler une ambulance, avant de perdre complètement connaissance. Elle était sauve ? Peut-être, la jeune femme ne savait pas trop en réalité. Ce qu’elle savait, c’était que la situation avait pris un tournant vraiment différent et qu’il y avait un fin espoir dans son esprit, son esprit qui était loin d’être vraiment en forme il fallait bien l’avouer. Et d’ailleurs, Pepper ne retrouverait absolument pas conscience avant d’être à l’hôpital, avant d’être soignée. Elle allait s’en sortir, mais elle l’avait vraiment échappé belle. Elle était passé à deux doigts de la mort, elle ne devait sa survie qu’à une chance incroyable.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cette nuit, c'est la bonne. [pv Pepper :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cette nuit je suis mort...
» Pas cette nuit (Jean-Claude Rousseau)
» Cette nuit...
» cette nuit j'ai fait un rêve étrange
» CETTE NUIT LA de Linwood Barclay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: New York City :: Manhattan :: Manhattan's Streets-