Please don't bite [pv Liv]


Partagez | .
 

 Please don't bite [pv Liv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 389

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Please don't bite [pv Liv]   Lun 1 Fév - 19:10



Please don't bite

Les réserves se faisaient de plus en plus vides. Depuis les événements qui s'étaient déroulés au lycée auquel elle aurait du intervenir, Beth peinait à trouver les petits boulots au black qu'elle effectuait d'ordinaire pour se remplir un peu les poches et ainsi subsister à ses propres besoins. Il fallait dire que les patrouilles de police se faisaient de plus en plus nombreuses, suffisamment tout du moins pour décourager la majeure partie du marché « sous terrain ». Alors forcément, pour ceux qui restaient encore actifs, il fallait se battre pour y entrer. Elle avait bien essayé une ou deux fois, sans succès au passage, avant de fuir à son tour ce monde de la nuit qui devenait bien trop risqué à son goût par les temps qui courraient. Elle ne pouvait pas se permettre de se trouver là où les flics avaient de plus en plus tendances à fourrer leurs nez crochus. Jusqu'alors, les risques étaient là, certes, mais bien moindres tout de même. Seulement, maintenant qu'elle s'était éloignée de sa source première de monnaie, elle se trouvait plus que légèrement démunie. Elle n'était pas encore prête à rentrer dans l’institution de base et, quand bien même elle l'aurait été, elle n'était même pas sûre qu'un visa lui serait accordé. Le moins on la connaissait, le moins elle se mêlait au monde « réel », mieux elle se portait. Mais alors, pour vivre, elle allait bien devoir trouver une source d'argent et, puisqu'elle avait déjà tenté l'expérience pour des fichiers auparavant – et ce peu importait que l'affaire ait bien failli tourner au drame – elle avait l'intention ce soir d'aller chercher quelques finances directement à la source de leurs propriétaires.

Le domicile ciblé cette fois était bien plus commun et modeste que celui de feu son professeur et c'était tout à fait voulu. Elle n'avait pas choisi un vieux taudis, bien évidemment, puisque le but premier, et unique d'ailleurs, de cette intrusion était de trouver des petits sous, mais elle préférait se tenir loin de la richesse. Cette race à la vie facile avait tendance à avoir de bien trop bonnes protection de leurs biens et ça n'avait été qu'une affaire de chance si son ancien professeur n'avait activé, de son côté, qu'une simple et unique alarme d'entrée. Elle n'aimait déjà pas tellement l'idée de s'introduire ainsi chez de parfaits inconnus pour leur voler leurs biens – lorsqu'il ne s'agissait encore que de fichiers, c'était déjà bien plus facile à gérer au niveau de la conscience – alors elle préférait prendre le moins de risque possible. Seulement, bien entendu, elle n'avait aucune idée du spécimen qui vivait dans l'appartement dont elle venait à l'instant de crocheter la serrure. Refermant la porte derrière elle dans le moins de bruit possible, elle alluma sa lampe torche et entama un premier tour du propriétaire. Son premier but était la chambre à coucher car c'était personnellement là qu'elle stockait les quelques sous qu'il lui restait. Elle espérait donc bien entendu que sa « victime » possédait la même logique. Si argent il n'y avait pas en revanche, elle repartirait avec ce qui lui semblerait avoir le plus de valeur. Elle préférait tout de même avoir le cash directement entre les mains et ainsi éviter la phase d'échange qu'elle n'appréciait pas tellement. Une fois la chambre trouvée donc, elle se pencha pour faire glisser la lumière de sa lampe torche sous le lit, lumière qui n'était plus tellement utile puisque celle de la chambre dans sa totalité venait de s'allumer.


_________________
When did I become Us ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 714

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Please don't bite [pv Liv]   Mar 2 Fév - 18:17



Please don't bite
O

n l'avait presque viré du commissariat. Tout du moins, on lui avait fait très poliment comprendre qu'il était grand temps pour elle de s'en retourner. Soit, sauf qu'abandonner un travail en cours sans aucune piste probante n'était pas dans ses habitudes, elle en éprouvait une frustration désagréable. Non pas qu'elle souhaitait élucider une affaire aussi épineuse que celle qui accaparait son temps en une journée seulement, mais ce jour particulier, elle avait vraiment l'impression de s'être battue contre des moulins à vents, tout ce qu'elle avait pu explorer comme pistes s'était avéré infructueux. Une journée entièrement perdue, en somme. Et c'était dans l'espoit de rattraper un peu les choses qu'elle avait emporté finalement un peu de travail avec elle. Raven ne serait pas de sortie pour cette fois, le monstre devrait tourner dans sa cage encore un peu. Il ne manquait pas de lui faire comprendre n'en être pas satisfait, mais à l'heure où les deux parties d'elle-même semblaient se disputer la place d'honneur, elle ne déterminait pas encore de gagnant. Liv avait eu le droit à une victoire temporaire, voilà tout. Qui vint se conclure d'ailleurs assez brutalement quand la fatigue prit le dessus sur tout le reste. Dans son bureau, le nez sur ses dossiers, elle s'était ni plus ni moins endormie. Elle détestait le sommeil. C'était une faiblesse qui convenait aux humains, et qu'elle aurait espéré s'épargner, puisqu'elle ne se considérait pas comme humaine, mais les lois de la science avait malheureusement eu raison d'elle.

Liv serait sans doute restée dans cette position jusqu'au petit matin si un bruit suspect ne l'avait pas réveillée en sursaut. Alerte, elle avait tendu l'oreille. Ce mouvement discret aurait sans doute paru imperceptible à d'autres, mais l'ouïe de la jeune femme était plus développée que la moyenne. C'était d'ailleurs bien souvent un handicap, car le moindre murmure dans la rue pouvait l'incommodait. En la circonstance, néanmoins, ce don était une véritable aubaine, car il lui permis de comprendre la présence de l'intrus dans son appartement (ce qui ne semblait pas avoir par contre dérangé Pluto, son chat, qui dormait jusqu'alors comme un bienheureux sur ses genoux). Liv s'avança jusqu'à sa chambre et en alluma grand la lumière, pour tomber nez à nez avec sa jeune cambrioleuse, pris sur le fait.

-Si vous m'avez pris quoi que ce soit, je vous suggère de me le rendre tout de suite.
demanda-t-elle d'une voix certes calme mais malgré tout autoritaire.

Elle ne faisait bien évidemment pas de suggestions, elle donnait un ordre, et quand bien même la jeune femme n'aurait rien eu le temps de lui dérober encore (en même temps, elle ne conservait aucun objet de valeur dans sa chambre, elle n'avait pas donc dû lui prendre grand chose), cela n'arrangeait en rien son cas. Elle était entrée chez elle par effraction, elle avait pénétré son intimité. Elle le paierait.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 389

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Please don't bite [pv Liv]   Lun 15 Fév - 18:31



Please don't bite

C'était à croire qu'elle avait la poisse. Ces derniers temps, tout lui indiquait qu'il était peut-être temps de baisser les armes et de commencer à faire les choses dans les règles, à savoir inscrire enfin son identité sur les papiers administratifs nationaux. Avec ça, certes, elle n'aurait pas eu besoin de se faufiler illégalement dans cet appartement pour renflouer ses caisses, d'une façon tout aussi illégale que son intrusion, cela allait sans dire. Seulement elle doutait fortement qu'elle serait accueillie les bras ouverts après tant d'années passées sur le territoire américain, sans autorisation de séjour valable. En avait-elle envie de toute façon ? A force de vivre dans un semi anonymat et d'être la majeure partie du temps sur ses gardes, il lui serait sans doute impossible de changer sa façon d'être et d’interagir avec l'extérieur quand bien même il n'y aurait plus à avoir de crainte particulière. Il fallait bien admettre cependant que le « destin » s’acharnait à la pousser dans cette direction depuis quelques semaines et qu'elle se posait d'autant plus de questions dernièrement. Alors forcément, l'arrivée dans son périmètre de ce qui semblait être la propriétaire des lieux, alors qu'elle était en tout point persuadée de rentrer dans un appartement vide de vie humaine – elle n'était pas folle au point de se rendre par effraction dans un quelconque lieu sans choisir au préalable le meilleur moment pour cela – lui montrait une nouvelle fois qu'il était temps qu'elle se redresse. Ce qu'elle fit d'ailleurs doucement lorsque la voix retentit dans son dos.

C'était tout de même fou. Celle qui venait de la prendre sur le fait avait été suffisamment discrète pour ne pas éveiller l'attention de la folie en elle, et d'aucun autre de ses clones. A quatre pourtant, il était assez difficile de prendre Beth par surprise. Normalement. Aujourd'hui, en plus de lui donner une leçon, montrait l'exception à la règle. La jeune femme ferma les yeux dans un soupir discret, empli de ce désagréable sentiment d'échec. Un sentiment qui était doublé d'une crainte assez nouvelle. Le ton de la propriétaire des lieux avait légèrement tendance à lui glacer le sang. En plus d'être d'une discrétion exemplaire – ce qu'elle aurait elle-même aimé avoir ce soir, soit dit en passant – elle s'était adressé à elle avec un calme relativement déconcertant aux vues de la situation. Elle voulait bien croire que son petit gabarit ne devait pas faire bien peur, mais tout de même. Appréhender un voleur dans son propre chez soi devait au moins faire naître de la colère dans l'esprit, non ? Une intuition lui disait qu'elle était vraiment mal tombée ce soir. Elle se retourna pour faire face à celle qui aurait dû être sa « victime » et leva ses mains vides en l'air pour lui signifiait qu'elle n'avait encore rien pris qui ne lui appartenait pas. Elle ignorait en revanche que répondre. Des excuses lui semblaient bien dérisoires dans un cas pareil et elle préférait ne pas minimiser ses actes en lui lançant un simple « pardon » enfantin. Soutenant son regard, elle opta pour la simple vérité.

- J'espérais trouver un peu d'argent pour pouvoir remplir mes placards.


_________________
When did I become Us ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 714

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Please don't bite [pv Liv]   Lun 15 Fév - 20:33



Please don't bite
Q

uelqu'un de normal se faisant cambrioler ne réagirait certainement pas avec le calme et le zèle dont faisait preuve la jeune femme, c'est certain. Mais pour éprouver de l'angoisse ou de la colère, encore aurait-il fallu que Liv soit à même de ressentir quoi que ce soit, et aux dernières nouvelles, cela lui était parfaitement impossible (quoi qu'il y avait quelques exceptions, mais elles ne se manifestaient pas dans la situation présente). Elle éprouvait au mieux une certaine curiosité vis à vis de la personne qui avait jugé bon de s'infiltrer chez elle au beau milieu de la nuit et de fouiller sa chambre. Mais elle pensait devoir être déçue, de ce point de vue-là, sans doute se retrouvait-elle simplement face à un cambrioleur comme il y en a, en vérité, bien d'autres à New York, ni plus ni moins que cela. Après tout, elle devait être suffisamment expérimentée pour avoir pu entrer si loin chez elle sans que les sens surdéveloppés de la jeune femme ne se mettent en alerte. Il y avait, en vérité, bien plus intéressant à savoir sur la jeune femme face à elle, une chose qu'elles avaient presque en commun, d'ailleurs, mais Liv n'en savait rien, et pour l'heure, elle voulait surtout cette femme hors de sa propriété, après s'être assurée qu'elle ne lui avait rien dérobé de précieux (quoi que ce qu'elle avait potentiellement de précieux ne se trouvait ni dans cette pièce, ni dans son appartement). Elle lui répondit qu'elle avait besoin d'argent pour remplir ses placards. Juste ça. C'en serait presque décevant, comme réponse. En tous cas, ce n'était pas avec ce genre de discours que Beth saurait s'attirer la pitié et la compassion de son interlocutrice. Ces sentiments-là, elle les éprouvait encore moins que les autres.

-Il serait sans doute plus judicieux de votre part de vous trouver un travail.
répondit-elle toujours de ce ton entièrement froid, égale à elle-même. Elle ne manqua pas de regarder attentivement son interlocutrice, d'une part parce qu'elle avait l'habitude de faire, observer et tenter d'analyser le comportement de quiconque prenait de la place dans son sillage, d'autre part parce que se remémorer ce visage lui serait peut-être utile, à l'avenir. Cela pourrait vous éviter quelques situations compromettantes. Elle marqua une pause, évidemment calculée (Liv avait tendance à tout calculer, même ce qui ne devrait absolument pas l'être). Comme de vous retrouver nez-à-nez avec l'agent de police chez qui vous venez de pénétrer par effraction.

Évidemment, s'il était un moment où elle pouvait et devait mettre en avant sa profession, c'était bien celui-là et aucun autre. Avait-elle vraiment l'intention d'arrêter Beth ? Elle pourrait. Elle aimait que les choses soient faites dans les règles, alors elle trouverait même cela préférable. Mais Beth avait pénétré chez elle, si Liv ne laissait jamais rien traîner de compromettant, il y avait tout de même dans cet appartement des documents sur lesquels il valait mieux ne pas poser l'œil. Alors les risques étaient à calculer également.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 389

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Please don't bite [pv Liv]   Dim 13 Mar - 18:55



Please don't bite

Beth s'était déjà retrouvée dans des situations scabreuses, c'était le cas de le dire, mais elle parvenait tout de même à se tenir au maximum loin des soucis et à rester la plus grande partie du temps dans son petit coin d'ombre et de tranquillité. Rien de ce qu'elle faisait n'était pas planifié à l'avance et elle ne risquait jamais de s'aventurer dans quelque chose pour lequel elle n'avait aucune certitude de sécurité. Ce n'était pas pour rien qu'elle avait cessé pour sa part de faire marcher le marché noir à présent que le risque d'avoir les forces de l'ordre sur le dos était multiplié par trois. Seulement, il arrivait que des imprévus fassent surface, que le plan de base ne soit pas aussi efficace que prévu, et c'était très clairement le cas en cet instant précis. Elle avait observé cet appartement de l'extérieur quelques jours durant et avait calé son intrusion à un moment où, normalement, le logement avait la voie libre. Mais puisqu'elle avait apparemment la poisse ces derniers temps, les habitudes de la propriétaire des lieux avaient soudainement été modifiées, ce qui entraînait ce désagréable face à face auquel elle était confronté en ce moment même. D'autant plus désagréable de par le sang froid presque flippant de la femme qui lui servait à présent d'interlocutrice. D'ordinaire, Beth n'aurait pas pensé craindre grand chose. La sortie d'un de ses sosies pour effrayé le propriétaire aurait suffit à lui donner le temps de se faire la malle, mais il lui semblait ici qu'un tel tour de « passe-passe » était bien inutile, aussi se contenta t-elle de la simple vérité, dans l'espoir, peut-être, de s'en tirer sans trop de dommages. Ce n'était apparemment pas, malheureusement, le plan de son interlocutrice, qui s'amusait à lui faire la morale. Elle avait bien le droit en soit, mais Beth avait tendance à ne pas trop aimé qu'on lui dise quoi faire, et ce surtout lorsqu'on ne connaissait pas sa vie – ce qui était le cas de tout le monde autour d'elle en vérité. Alors, forcément, elle ne put s’empêcher  de rétorquer.

- Les choses ne sont pas aussi simples pour tout le monde, répondit-elle d'un ton qui se voulait neutre et non trop révolté.

Le but n'était pas d'aggraver la situation, juste peut-être d'apaiser sa conscience en prouvant à la femme sous ses yeux que tout le monde n'avait pas les mêmes privilèges. Elle n'allait pour autant pas s'étendre sur le sujet, ce n'était ni le lieu, ni le moment, et encore moins la bonne personne à qui faire part de sa situation plus que précaire. Elle soutint le regard de la propriétaire des lieux, espérant que ces simples mots suffiraient à mettre un point final à cette affaire. Sa posture et ses mains signifiaient bien qu'elle n'avait encore rien volé, alors peut-être pourrait-elle repasser le pas de la porte dans l'autre sens et oublier toute cette histoire sans plus d'encombre. Mais cet espoir s'évapora instantanément face aux paroles qui s’échappèrent d'entre les lèvres de la femme par la suite. Agent de police ?

- Et merde... murmura t-elle entre ses lèvres. Ses poings se serrèrent dans la concentration qu'elle mit pour contrôler ses clones en elle. Elle avait le contrôle sur eux à présent, mais pour ce qui était de la situation dans laquelle elle se trouvait actuellement en revanche...


_________________
When did I become Us ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 714

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Please don't bite [pv Liv]   Dim 13 Mar - 19:27



Please don't bite
L

iv était certainement bien trop rigide (ce n'était absolument rien de l'affirmer, à la vérité), elle considérait qu'il n'y avait aucun prétexte qui sache justifier quelque crime que ce soit contre la Loi. Les règles étaient faites pour être respectées. Quiconque y contrevenait et cherchait à s'en justifier par ailleurs faisait preuve d'une manifeste faiblesse. Oui, bon, elle devrait pourtant comprendre cela mieux que personne, elle qui était tout autant une criminelle notoire. Mais Liv n'excusait pas ses actes sous le prétexte qu'elle avait eu une vie difficile ou que sais-je. Elle savait que le monstre était sa faiblesse. Elle n'avait jamais su complètement le museler, elle le dressait comme elle le pouvait. Elle limitait la casse. En attendant, elle était tout aussi condamnable que n'importe quel criminel. Car oui, Liv considérait l'intruse comme une criminelle. Cambrioler était bien sûr moins grave que d'assassiner, c'est une certitude, en attendant, elle était tout de même en infraction, et elle n'avait pas la moindre envie d'entendre pour la peine toutes les excellentes excuses que son interlocutrice pourraient lui donner. D'autant qu'elle semblait sous-entendre qu'elle n'avait tout simplement pas eu sa chance à elle. Condamner le sort, c'était une facilité aussi, à ses yeux, quand bien même ses pouvoirs devraient normalement l'empêcher de douter de la notion de destin. Inutile d'avoir un débat là-dessus, quoi qu'il en soit. En lui apprenant ce qu'était son métier, elle semblait avoir de toute façon coupé net toute tentative de justification de la part de son interlocutrice. Ce n'était pas pour rien que la jeune femme avait tout de suite mis en avant son métier, pour couper court à toute éventuelle rébellion ou autre, et pour imposer aussi sur son interlocutrice une certaine autorité. Oh, elle savait, par la force des choses, se défendre, mais tant que Liv était Liv, le monstre restait dans sa cage, elle n'avait pas forcément envie que le corbeau pointe le bout de son nez.

-Oui, "merde".
répliqua-t-elle de son habituelle ton neutre. Elle tira son portable de sa poche. Je vais appeler l'un de mes collègues.

Ce n'était pas à elle de gérer ce genre de larcins, mais elle aurait vite fait de contacter la personne qui se ferait un plaisir de mettre la cambrioleuse en garde à vue. Elle ne se rendait pas compte de la personne à laquelle elle avait à faire, de ses capacités, et de ce qui pourrait bien se produire si elle donnait à son interlocutrice le loisir de se sentir menacée. D'ailleurs, elle n'aurait pu se contenter que de cela, de menaces, et la laisser s'en aller sous couvert de l'avoir impressionnée une bonne fois pour toutes. Mais pour elle, toute infraction à la loi méritait une punition équivalente (même si elle n'avait pas encore reçu la sienne, pour sa part). Donc oui, ce n'était pas des menaces en l'air, et d'ailleurs, elle commençait déjà à composer le numéro.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 389

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Please don't bite [pv Liv]   Lun 11 Avr - 23:35



Please don't bite

A force de jouer avec le feu, il avait bien fallu que Beth s'y brûle. Elle s'en était finalement bien sortie jusqu'à présent, s'échappant tant bien que mal des réseaux et jouant l'ombre avec les forces de l'ordre et tous leurs copains gouvernementaux, mais voilà que celle qu'elle pensait être une simple citoyenne lambda lui renvoyait violemment la balle. L'heure n'était plus au jeu et le ton sec et rigide de son interlocutrice allait parfaitement bien avec la fonction qu'elle prétendait avoir au sein de la communauté. Sans cœur ni âme. Il était bien clair qu'elle n'avait pas l'intention de lui faire de cadeaux. Comment le pourrait-elle après tout, Beth s'était introduit chez elle dans le but bien précis de lui voler ses biens, elle avait toute les raisons de faire marcher ses pouvoirs. Au fond, la jeune mutante était bien naïve et croyait encore que certaines personnes étaient encore douées de compassion. Elle finirait par apprendre la leçon et la propriétaire des lieux de son « crime » lui faisait cadeau d'un nouveau pourcentage d'apprentissage.

Pour autant, elle ne pouvait pas se permettre de s'écraser et d'accepter l'avenir que lui réservait l'agent de police, sous peine d'un retour immédiat vers le néant. Le métier, c'était une chose, mais le son des touches de portable qui composait le numéro des individus qu'elle avait ardemment cherché à éviter depuis son arrivée sur le continent, ç'en était très clairement une autre. Et puisque la propriétaire des lieux n'étaient pas le moins du monde prête à se montrer clémente, il allait de soi qu'elle allait s'allier à ses choix de procédure. Sans l'ombre d'une seconde d'hésitation, Beth laissa la folie prendre le dessus et se contenta de maintenir la ficelle générale, laissant libre court à l'imagination et aux pulsions de son clone.

- Un agent de police qui n'est pas capable de se débrouiller toute seule... Risible, balança alors d'une voix cassée mais légèrement aiguë propre à la folie en elle.

Ses yeux injectés de sang fixèrent le temps d'une seconde son interlocutrice avant de bondir sur elle dans un mouvement de fauve et de la plaquer au sol dans un choc sourd. Elle se redressa, sa longue crinière blonde encadrant son visage grimaçant d'elle ne savait quelle expression. Son pied bloqua un instant la cage thoracique de la supposée agent de police – de ce qu'elle en savait, tout cela n'avait peut-être été que des menaces sans fond, mais on n'était jamais trop prudent – et son regard se porta cette fois vers la porte d'entrée. La pression qu'elle  mettait sur le corps de son « adversaire » s’amoindrit légèrement lorsqu'elle se mit dans l'optique de passer le pas de cette porte et de disparaître dans la nature. La folie était forte et cruelle à sa manière, mais on ne pouvait pas complètement dire d'elle qu'elle était futée. Beth reprit alors le contrôle total et n'attendit pas un seul centième de seconde pour courir vers la porte d'entrée, sa chevelure de nouveau noir se balançant dans les airs au rythme de ses enjambées. Mais sans doute était-il déjà trop tard.


_________________
When did I become Us ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 714

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Please don't bite [pv Liv]   Mar 19 Avr - 19:22



Please don't bite
E

ntre le moment où Liv, très posément, avait commencé à composer le numéro de son collègue et celui où elle s'était retrouvée propulsée au sol, incapable de bouger, prise au dépourvu par celle qu'elle menaçait d'incarcérer et qu'elle avait, manifestement (et c'était bien loin de lui plaire), sous-estimé, il ne s'était sans doute passé qu'une fraction de secondes, en tous cas pas suffisamment de temps pour que la jeune femme, malgré ses capacités d'analyse, qui étaient ce qu'elle avait à peu près de plus brillants (et qui compensaient bon nombre d'autres tares, à commencer par son incapacité chronique à se laisser dominer par ces notions étrangères que l'on nomme communément émotion). Sous le choc, elle avait laissé échapper son portable qui avait glissé plus loin, au sol, sans qu'elle soit en mesure de le rattraper. Ni n'en fasse l'effort, d'ailleurs, car il était certain, en cet instant, que la personne à qui elle avait affaire n'était pas une simple cambrioleuse du dimanche. Outre le fait qu'elle était parfaitement capable de se défendre, elle faisait surtout preuve d'aptitudes que l'on ne pouvait que se hasarder de qualifier de surhumaines quand, comme Liv, on avait l'habitude de côtoyer des individus de ce genre, justement. La jeune femme avait changé. Certes, de visage, elle était toujours la même, et pourtant, le regard qu'elle toisa n'avait plus grand rapport avec celui qu'elle avait croisé tantôt, il y transperçait quelque chose de bien plus...incontrôlable. Sa chevelure, également, avait changé, allez savoir par quel miracle, et la criminologue ne put que s'étonner de ce revirement de situation, qui l'avait laissée à la fois pantoise et incapable de se défendre (si Liv était un assassin confirmé, elle ne le devait pas tant à sa force physique qu'à son agilité, ses réflexes, et son sang froid, mais elle n'avait pu mettre aucune de ces trois aptitudes à profit dans la situation actuelle)...

Finalement, la jeune femme sembla de nouveau prompte à redevenir elle-même, et aussitôt se précipita vers la porte. Le mieux était sans doute de la laisser partir, et de ne pas se hasarder à son signalement tant qu'elle ne saurait pas exactement à qui elle avait affaire, mais sa curiosité l'invitait à une stratégie différente. Certes, la dénoncer n'était plus dans ses priorités, au vu de ce qu'elle venait de découvrir, mais ce quelque chose qui s'était éveillé en elle ne manquait pas de soulever des interrogations et de mettre en exergue quelques similitudes avec elle, qu'elle ne savait ignorer.

-Attendez.
l'interpela-t-elle une fois relevée, courant pour la rattraper, même si c'était sans doute peine perdue, et qu'elle n'aurait aucune envie de l'entendre et de perdre son avantage, sans doute. Je vous propose un marché. Je vous laisse partir sans vous dénoncer à personne. En échange, vous répondez à mes questions.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 389

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Please don't bite [pv Liv]   Mar 17 Mai - 23:39



Please don't bite

Beth avait tenté le tout pour le tout. Il était hors de question que sa petite excursion de ce soir se transforme en visite au commissariat de police le plus proche ou elle ne savait quoi d'autre en rapport avec la justice et les forces de l'ordre. De toute évidence, elle avait mal choisi l'appartement à voler ce soir, elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle même, mais il fallait bien avouer que la présence on ne peut plus réduite de la propriétaire des lieux ne lui avait pas laissée le loisir d'en savoir un peu plus sur elle et sur le métier qu'elle exerçait. Ce n'était pourtant pas faute d'avoir préparer son plan en furetant une ou deux fois dans les environs pour donner le maximum de chance de réussite à sa petite quête d'argent. Mais qu'importait à présent qu'elle avait bien failli finir entre ses griffes, elle ne pouvait très clairement pas revenir en arrière. La seule chose qu'il y avait à faire maintenant était de se carapater le plus vite possible des lieux, de disparaître de la surface de vie de sa très charmante interlocutrice et de ne plus jamais, oh grand jamais, remettre les pieds des les environs de cet appartement. Et c'était bien ce qu'elle s'apprêtait à faire après avoir laissé la folie inversé la tendance et retrouvé son apparence pour sortir de cet appartement qui, si elle y restait, risquait fort d'être son dernier lieu visité avant son renvoi direct des États-Unis. Si ce n'était pire encore.

Alors qu'elle venait d'atteindre la porte et que cette dernière était déjà à demi-ouverte devant elle, l'agent de police, très clairement remise de ses émotions – évidemment, Beth ne savait pas qu'elle n'en éprouvait qu'à de très rares occasions –, l'interpella une nouvelle fois. Dans le doute, la jeune mutante ne put s’empêcher de stopper tout mouvement. Pour ce qu'elle en savait, la femme pouvait actuellement pointé une arme sur elle et elle n'avait pas particulièrement envie de se faire transpercée par une balle si elle continuait sa course.

- Je ne suis pas certaine d'avoir grand chose à vous raconter, répondit-elle simplement après s'être retournée pour s'assurer qu'aucune arme n'était pointée sur elle et que sa vie n'était donc pas en danger direct. Et puisque ce n'était pas le cas. Et encore moins à la police.

Sur ces mots, et non sans avoir soutenu le regard de son interlocutrice, elle continua sa course vers ce qu'elle croyait être sa liberté. Quand bien même le ton de l'agent de police s'était légèrement adouci dans ses dernières paroles, elle n'y avait vu qu'une manœuvre bien ingrate de l'amadouer pour mieux lui passer les menottes. On était jamais trop prudent, et doublement à juste titre lorsque l'on se trouvait face à Liv Jakobsson. Mais ça, elle n'avait encore aucun moyen de le savoir. Beth ne stoppa pas une seule seconde sa course, pas même pour se retourner et s'assurer qu'elle n'était pas suivie. Le plus vite elle serait loin d'ici, le mieux elle se porterait.



Yo :
 

_________________
When did I become Us ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Please don't bite [pv Liv]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Please don't bite [pv Liv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bleach 396 - The Bite
» Bleach 307 - "Bite it, Slash it"
» Dog Bite Dog
» Frost Bite
» Dog Bite Dog (2006,Soi Cheang)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Résidences :: Résidences :: Appartement de Liv Jakobsson - Brooklyn-