Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)


Partagez | .
 

 Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 1494

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Sam 25 Juil - 0:37

Dave & Mindy & Marcus
Qu'on lui coupe la tête
Dave ne savait pas vraiment si c'était une très bonne idée, mais il allait "rencontrer" Marcus, l'homme qui avait été un temps le tuteur de Mindy. Visiblement, les deux êtres s'étaient retrouvés quand la jeune femme avait fait son petit séjour en cellule. Ils s'étaient même revus depuis qu'elle avait réussi à s'évader (avec son aide). Et Marcus avait envie de le rencontrer. Le jeune homme se doutait que c'était parce qu'il avait compris qu'ils se fréquentaient, qu'ils étaient même en couple (il fallait appeler un chat, un chat). Il souhaitait donc sans doute s'assurer qu'il était bien pour elle, du moins c'était ce qu'il imaginait. C'était normal quand on savait (et Dave le savait) que Marcus était comme un père pour Mindy. Elle avait un père, bien à elle, Big Daddy, mais ce n'était pas la même chose. Marcus avait été celui qui lui avait promis une vie normale, qu'elle avait refusé, et qui avait cherché à prendre soin d'elle. Dave avait énormément de respect pour le vrai père de sa petite amie, mais il fallait bien avouer qu'il devait quand même avoir un pète au casque pour forcer sa gamine de quatre ans à prendre les armes. Marcus avait été celui qui lui avait interdit d'être Hit Girl et qui l'avait poussé à aller au lycée. Le jeune homme se souvenait parfaitement de cet homme (même s'il ne l'avait pas beaucoup au final). A première vue, il semblait être un type bien, même si on ne pouvait pas dire qu'il portait vraiment Dave dans son coeur. En même temps, à l'époque, il avait découvert qu'ils s'entraînaient ensemble et qu'elle continuait sa vie de justicière masquée.

Enfin, tout cela était donc passé et maintenant, Marcus voulait le rencontrer. Soit, Dave devait quand même avouer qu'il se sentait très angoissé à cette idée. C'était un peu comme s'il faisait la connaissance avec son beau-père (dit comme ça, c'était vraiment étrange). Techniquement, Marcus n'avait aucune raison d'avoir un poids dans les choix de la jeune femme, mais Dave n'avait pas spécialement envie qu'il commence à dire à Mindy de ne pas le fréquenter. Depuis qu'elle était revenue dans sa vie, il avait le sentiment de respirer de nouveau. Ce n'était pas rose tout le temps, ils avaient des ennuis de couple (comme tout le monde), mais ils étaient quand même bien ensemble. Du moins, c'était ce qu'il espérait. Puisqu'ils ne pouvaient pas se voir chez Mindy (si on pouvait vraiment appeler son entrepôt un chez elle), ils avaient rendez-vous dans un café de New-York. Ce n'était pas forcément plus prudent, mais en même temps c'était moins suspect de se voir dans un lieu public. Un peu avant l'heure du rendez-vous, Dave arriva sur place. Il ne savait vraiment pas ce qu'il allait pouvoir dire à Marcus, de quoi ils allaient pouvoir parler. Enfin, techniquement, la conversation allait sans doute tourner autour de Mindy, mais il n'y avait pas grand-chose à raconter non plus. Le jeune homme espérait surtout qu'ils n'allaient pas commencer à parler d'Hit Girl et de Kick-Ass. En même temps, Dave ne se doutait pas vraiment que Marcus était au courant, qu'il avait fait le rapprochement (il était un peu long à la détente). Quand le jeune homme vit Mindy arriver, il s'approcha d'elle. Il eut envie de l'embrasser, mais il se retint dans son geste (Marcus était peut-être dans le coin).

« J'ai pas prévu d'arme... j'aurais dû ? »

Dit-il dans un sourire mi plaisantin, mi sérieux. Vraiment, il se demandait s'il allait se sortir de cette rencontre.

_________________
Comme tout le monde j'ai mes défauts, j'ai pas toujours les mots qu'il faut. Mais si tu lis entre les lignes, tu trouveras dans mes chansons tout ce que je n'ai pas su te dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2433

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Sam 25 Juil - 23:45


Qu'on lui coupe la tête
I

l y avait au moins un bon milliard de raisons de considérer que c'était une mauvaise idée, mais de toute façon, il était trop tard pour faire marche arrière et, quelque part, Mindy appréhendait autant ce moment qu'elle trouvait important de le voir arriver. Revoir Marcus, en soi, n'avait pas forcément été l'idée du siècle quand on considérait combien cela pouvait les mettre tous les deux en danger, mais ce qui était fait était fait, et Mindy ne comptait pas changer d'avis. Le retrouver dans un lieu public (en même temps, hors de question que la rencontre se déroule dans son entrepôt ou encore chez Dave), c'était presque suicidaire, même si Mindy avait calculé les risques et s'était bien assurée que Marcus ne serait pas suivi. Et présenter Dave à Marcus, c'était certainement l'assurance d'une conversation des plus mouvementés, surtout que la demoiselle avait conscience de ce que celui qui avait été son père adoptif savait de la double identité de son petit ami, mais quand l'idée de cette rencontre était venue sur le tapis, elle n'avait rien fait pour qu'elle soit oubliée. Marcus était ce qui s'assimilait le plus à de la famille, pour elle, et en ce nom, elle ne voulait pas le maintenir à l'écart de sa vie. D'accord, c'était ce qu'elle avait concrètement fait pendant plus d'un an en quittant New-York, mais elle avait à présent emprunté un autre chemin, pris des décisions différentes, inattendues même pour elle, et oui, même si c'était sans doute un peu dangereux, et qu'elle n'augurait pas que les choses se déroulent sous les meilleurs hospices, Mindy avait voulu que les deux personnes les plus importantes de sa vie (encore vivantes) se rencontrent, et, faute de peut-être réussir à s'entendre, essayent, au moins. Dave n'était sans doute pas le petit ami que Marcus souhaitait à la jeune fille quand il espérait encore qu'elle sache se contenter d'une vie normale, mais elle voulait croire qu'il comprendrait, en le voyant, combien il était important pour elle, et l'accepterait comme tel. Ça, seule l'issue de cette entrevue le lui apprendrait. Arrivée au café, Dave était déjà là, renonçant pour sa part à la prudence dont le jeune homme avait fait preuve, elle sourit à son propos avant de déposer un baiser sur ses lèvres.

-T'inquiète pas, je garde toujours un pistolet chargé dans mon sac.
Ce serait sans doute comique si ce n'était pas vrai. Eh quoi, on est jamais assez prudent, après tout. Ça va bien se passer.

Ou pas. En fait, elle n'était pas certaine de ne pas aller trop vite en besogne, surtout qu'elle savait combien Marcus pouvait se montrer protecteur envers elle. Bien sûr, il n'y avait aucune raison qu'ils en viennent aux mains, mais rien ne disait que la conversation ne prenne pas un tournant déplaisant, et vire même au pugilat. Bon, au pire, tout de même, mieux valait qu'elle soit au coeur de la conversation plutôt que l'un des intervenants, avec son sens de la diplomatie, là on pouvait parier sur le pugilat avant même que la conversation ne soit entamée.






code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Inspecteur
Messages : 422

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Mar 18 Aoû - 22:24

Dave & Mindy & Marcus
Qu'on lui coupe la tête
Marcus avait voulu rencontrer ce Dave (qu’il connaissait un peu, mais pas beaucoup), parce qu’il ne pouvait s’empêcher de vouloir s’assurer que les choses se passaient bien pour Mindy. Evidemment, le policier savait parfaitement qu’il ne devait pas s’impliquer de trop dans la vie de la jeune femme s’il ne voulait pas s’attirer des ennuis, mais il n’avait pas trop le choix non plus. Du moins, il pouvait décider de simplement couper les ponts avec celle qu’il considérait sans doute un peu trop comme sa fille, mais il n’en avait aucune envie. Pendant plus d’un an l’homme s’était fait du sang d’encre concernant son état, passant son temps à regarder les journaux pour s’assurer qu’on ne l’avait pas retrouvé morte dans un coin, maintenant qu’elle était de retour il n’allait pas rester à l’écart. Même si cela devait le conduire à avoir des ennuis et que du coup, il était bien et bien obligé de trahir un peu son esprit de policier. En toute objectivité, il continuait de penser que Mindy devait arrêter ce qu’elle faisait (d’où le fait qu’il n’appréciait pas vraiment qu’elle fréquente ce Kick-Ass) et qu’elle devait payer pour ses crimes, mais son cœur de père était bien trop doux pour continuer de le penser. Il avait donc fait un choix et il avait décidé de ne pas écouter sa moral concernant Mindy (et elle serait bel et bien sa seule exception), parce qu’il n’avait aucune envie de la perdre. Et donc, dans ces conditions, l’homme considérait qu’il avait tous les droits de rencontrer le prétendant de celle qu’il considérait comme sa fille. Même s’il était évident que ce dernier n’allait pas forcément passer un très bon moment avec lui… quoi que Marcus n’avait pas l’intention d’être trop méchant non plus (il trouvait ça simplement drôle de jouer les pères protecteurs - même si dans tous les cas, il l’était).

Techniquement parlant, Marcus aurait adoré que sa fille de cœur trouve quelqu’un pour faire battre son cœur et la rendre plus « humaine ». Ce n’était pas pour rien que l’homme avait tenté de la faire sortir avec des camarades du lycée quand elle vivait encore chez lui. Cependant, Marcus aurait quand même préféré que la personne que Mindy décide de fréquenter, ne soit pas une personne comme elle et donc qu’il ne l’a pousse pas à continuer ses « activités de criminel ». Autant dire que pour le coup, le policier était vraiment déçu, même s’il savait bien qu’il n’avait pas vraiment son mot à dire (même s’il n’allait pas se retenir). Ce type était peut-être quelqu’un de bien, mais il aimerait le convaincre du coup d’abandonner son costume de plongé et reprendre une vie normale, comme il avait tenté de le faire en vain avec Mindy. Avec un peu de chance, cela allait marcher avec lui (en lui mettant suffisamment la pression par exemple). Marcus avait laissé Mindy se charger d’organiser un rendez-vous entre lui et son petit ami, il se rendit donc au café qu’elle avait choisi à l’heure qu’elle lui avait indiqué. Quand il arriva, il ne tarda pas à repérer les deux jeunes gens. Il s’approcha ait eu même tout le loisir d’entendre les derniers mots de sa fille de cœur.

« C’est interdit de se promener armée sans autorisation. »
Dit-il un fin sourire sur le visage, voulant mettre un peu le ton de la future conversation. Il tourna son regard vers Dave et lui tendit la main. « Dave je suppose. »

Et voilà comment montrer qu’il était bien au courant (et encore, il se contentait simplement de ça).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2433

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Mar 25 Aoû - 0:03


Qu'on lui coupe la tête
M

indy n’avait pas vu Marcus arriver dans leur dos. Tout bien considéré, ce n’était sans doute pas plus mal, car la réplique qu’il se permit de prononcer alors permettait au moins de balayer d’emblée une illusion qui aurait placée cette rencontre sous un sceau peu glorieux. En revenant sur les mots qu’elle et Dave venaient d’échanger, Marcus admettait non seulement, même si à mi-mot, connaître la véritable identité de Kick-Ass, et aussi, il montrait, même si c’était d’une façon tarabiscotée, qu’il ne leur était pas hostile… en tous cas en ce qui concernait leur cause commune. C’était une victoire, pour la justicière en herbe que d’être parvenue à faire accepter à son père de cœur son véritable elle, cette part de sa personnalité contre laquelle elle ne pouvait rien, et qu’elle ne remplacerait jamais contre l’identité-type de l’adolescente moyenne. Il ne cherchait plus à la changer, même si elle doutait qu’une part de lui mourait encore envie de la voir trouver le droit chemin… une part idéaliste, sans aucun doute. En se dégotant un petit ami, on eut pu croire qu’elle n’avait pas tant dévié que ça, mais quand on connaissait le passif de Kick-Ass et Hit-Girl, on changeait, et à juste titre, rapidement d’avis. Mindy afficha un sourire en coin, avant d’en adresser un plus large à Marcus. Elle se contenta de cela en guise de salutation, même si une part d’elle avait envie de le serrer dans ses bras (mais le sentimentalisme à deux balles, ça irait bien deux secondes).

-Alors arrête moi, dans ce cas,
se contenta-t-elle de répliquer, sur un ton qui n’avait rien du défi, mais celui de l’humour, plutôt, quoi qu’il était sans le moindre doute bien mal placé quand on connaissait les précédents de la demoiselle avec la justice. Mindy regarda alternativement son père « adoptif » et son petit ami (misère, mais à quel moment s’était-elle retrouvée apte à vivre une telle situation) se serrer la main, essayant de juger de la probabilité qu’ils se sautent à la gorge. Pour le moment, tout allait bien, mais Mindy sentait que l’instinct paternel doublé de l’instinct de flic de Marcus risquaient fort de transformer ce dîner en interrogatoire auquel Dave avait tout intérêt à faire un sans-faute (mais pour cela, la demoiselle lui faisait entièrement confiance). C’est pas la première fois que vous voyez, de toute façon, non ? se contenta d’ajouter Mindy, comme pour désamorcer toute présentation un peu formelle.

Ils n’avaient jamais eu de vraie conversation, tous les deux, mais on ne pouvait pas dire que les moments où leurs chemins avaient pu se croiser avaient été anodins. Elle entreprit, sans rien ajouter de plus, de pousser les portes du café, et choisit sans leur demander leur avis, la table où ils s’installeraient. Pas trop éloignée de la sortie. Comme ça, juste au cas où. On n’est jamais trop prudent. On va dire.

-Allez, c’est parti pour l’interrogatoire.
Plaisanta Mindy sans plaisanter quand ils furent tous assis, songeant, en regardant la carte des boissons, qu’elle aurait peut-être dû embarquer de quoi écrire. Juste histoire de noter les points.








code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1494

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Mer 23 Sep - 17:47

Dave & Mindy & Marcus
Qu'on lui coupe la tête
Il était là, arrivé pile poil au moment où ils parlaient d’arme… magnifique. Enfin, Marcus ne semblait pas trop hostile à l’idée qu’ils soient toujours des justiciers, du moins ce fut comme cela que Dave interpréta sa phrase et la plaisanterie de sa petite amie. Même si le jeune homme lança un regard à Mindy, lui signifiant que ce n’était vraiment pas de très bon goût. Mais il y avait peu de chance que Marcus ait envie de les arrêter, du moins pas maintenant. Mais bon, cela ne permettait pas à Dave de se détendre complètement pour autant. Le jeune homme s’approcha du « père » de Mindy et serra sa main, ce fut une poignée forte qu’il lui offrit. Dave se contenta d’un signe de la tête pour affirmer qu’il était bel et bien le fameux Dave, ne parvenant pas vraiment à délier sa gorge pour parler. Heureusement, Mindy était présente pour mettre un terme à ce moment un peu gênant. Ils se connaissaient déjà, de vue surtout. Le jeune homme avait eu l’occasion de rencontrer le policier quand Mindy fréquentait encore le lycée, puis à l’enterrement de son père. Ce fut la dernière fois qu’il vit Marcus d’ailleurs, avant maintenant. Et on ne pouvait pas dire que jusqu’à présent, le jeune homme avait vraiment fait grande impression à l’homme, mais il espérait bien pouvoir se rattraper. Mindy les conduit à l’intérieur du café, pour qu’ils puissent s’installer à une table et commander à boire. Elle se remit à plaisanter en affirmant que l’interrogatoire pouvait commencer. D’habitude, Dave était le premier à plaisanter, mais il ne se sentait vraiment pas à l’aise pour ça maintenant. Après tout, c’était comme s’il rencontrait son beau-père. Il était le tuteur de Mindy avant qu’elle ne disparaisse dans la nature, il avait eu un rôle bien plus paternel que Damon Macready. Dave avait envie de faire bonne impression et le fait qu’il soit Kick-Ass n’était vraiment pas un bon point pour lui.

« Voyons Mindy, pour qui tu me prends ? Je sais ne pas être un policier quand je suis hors de mon travail. » Répondit Marcus sur le même ton plaisantant, ce qui tira un sourire à Dave. Finalement, peut-être que ça allait bien se passer. Mais finalement, l’homme reprit la parole. « Alors dis-moi Dave, tu fais quoi officiellement dans la vie ? »

C’était donc partie pour l’interrogatoire et l’homme ne manquait pas de souligner une nouvelle fois sa double vie. Il était évident que l’homme aurait aimé que sa « fille » ne fréquente pas quelqu’un capable de la laisser emprunter son chemin de justicière. Mais Dave tenta de ne pas trop se laisser démonter et répondit, tentant de laisser sa voix trembler le moins possible.

« Je travaille dans une boutique de bande-dessiné. »
Marcus ne manqua pas de reprendre directement la parole. « Et tu n’as pas fait d’étude. » Ok… c’était mal barré. « Je n’ai pas eu tellement les moyens d’en faire. »

Et il était clairement de moins en moins à l’aise avec cette discussion. Il avait envie de partir maintenant et tout de suite.

_________________
Comme tout le monde j'ai mes défauts, j'ai pas toujours les mots qu'il faut. Mais si tu lis entre les lignes, tu trouveras dans mes chansons tout ce que je n'ai pas su te dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2433

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Ven 25 Sep - 18:04


Qu'on lui coupe la tête
M

indy afficha une grimace peu convaincue quand Marcus affirma savoir faire la part des choses, tout de même, entre son travail et sa vie privée. Elle aimerait bien le croire sur parole, et d'une certaine manière, il le lui avait prouvé en ne la dénonçant pas aux autorités alors qu'elle ne lui cachait plus dorénavant où elle vivait et ce qu'elle faisait, ou presque, mais Marcus était dans la vie ce qu'il était dans la police, et ça n'aidait pas. Mindy l'imaginait mal parler de tout et de rien à Dave sans l'interroger sur le moindre aspect de sa vie afin de mieux cerner le jeune homme qui avait - miraculeusement - su révéler à Mindy l'éventualité d'accorder son affection (son amour, autant le dire comme ça) à un garçon. Et il avait beau dire, la première chose qu'il fit fut tout de même d'entamer l'interrogatoire. Puisqu'il posait une question. Bon, elle était presque normale et innocente, sa question, mais presque quand même, parce que son "officiellement" en disait long. Mindy leva les yeux au ciel. Dave répondit la stricte vérité, à savoir qu'il travaillait dans sa boutique de bande-dessinée. Marcus aurait pu poursuivre sur son travail, ou tout simplement sur une question complètement différente. Mais non, il se contenta d'une affirmation que Mindy trouva à la fois déplacée et déplaisante. Oui, il n'avait pas fait d'études (même si lui, au moins, avait eu le mérite d'aller jusqu'au bout du lycée, la jeune fille ne pouvait pas en dire autant), mais et alors ? Outre le fait que les études revenaient effectivement très cher, il n'y avait pas de mal à ne pas faire des études à rallonge, tant qu'on faisait ce qui nous plaît, et il n'y avait pas moins de mérite. Elle ne pensait pas que Marcus ne s'en rendait pas compte, mais manifestement, il cherchait la petite bête, et à ce rythme-là, cette entrevue allait virer au bain de sang. Elle avait déjà du mal à seulement se contenir pour ne pas envenimer les choses, il ne manquerait plus qu'elle en rajoute une couche. Dans l'idéal, elle voulait qu'ils s'entendent bien. Pas qu'ils deviennent les meilleurs amis du monde, mais que leur entente soit cordiale. C'était très mal parti.

-Marcus, t'es en train de faire le flic, là.
Elle serra fermement la main de Dave sous la table, pas seulement pour l'encourager, mais aussi pour s'éviter, elle, de dire quelque chose qui pourrait empirer la situation. Y'a pas de mal à ne pas faire de longues études. Ça veut pas dire qu'on est moins intelligent, moins ambitieux ou j'sais pas.

Après tout, Dave était un super-héros d'un style à part, mais qui avait gagné le respect d'un grand nombre de New-yorkais, et pour Mindy, il n'avait pas besoin d'un barda de diplômes pour être quelqu'un de brillant, à ses yeux - bon, parfois un peu idiot quand même, mais ça c'est parce qu'elle aimait bien l'insulter.





code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Inspecteur
Messages : 422

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Ven 23 Oct - 9:10

Dave & Mindy & Marcus
Qu'on lui coupe la tête
Marcus n’avait, en réalité, aucune envie de plomber l’ambiance de cette entrevue, mais ces questions c’était plus fort que lui. L’homme ne pouvait pas s’empêcher de se poser énormément de questions sur Dave (pas Kick-Ass, il en savait assez à son goût et n’avait pas envie de savoir plus), parce qu’il se demandait s’il était vraiment digne de Mindy. En même temps, la jeune femme était assez grande pour savoir par elle-même si c’était le cas, mais il avait un côté père trop protecteur qu’il ne pouvait pas refouler. Pendant une année et demie, le policier n’avait pas eu de nouvelle de celle qu’il considérait comme sa fille, alors il avait un peu de mal à rester en place. C’était de la pure curiosité malsaine et non pas de la méchanceté, quand il demandait à Dave s’il avait fait des études, ou non. Il ne mit pas longtemps avant de se rendre compte qu’il n’était sans doute pas à sa place, qu’il ne devrait pas agir de la sorte. Et Mindy ne manqua pas de le rappeler l’ordre également, affirmant qu’il faisait son flic. D’accord, Marcus devait bien reconnaitre qu’il dépassait un peu les bornes pour le coup. L’homme tourna son regard sur la jeune blonde qu’il avait eu sous sa garde pendant un temps, avant qu’elle ne s’échappe.

« Je n’ai jamais dit ça. »

Ce n’était en effet pas fameux de sa part de questionner ainsi Dave, qui semblait mal à l’aise et tant mieux aux yeux de Marcus, mais il ne pensait pas à mal non plus en posant ces questions. Il n’avait jamais dit que le fait de ne pas faire d’étude un souci, il se demandait simplement si le jeune homme qu’il avait sous les yeux en avait fait. Malgré le fait qu’il soit parfaitement au courant de la situation délicate de ce dernier, puisqu’il avait été aux premières loges lors de l’enterrement de son père (qui avait un peu tourné au drame et qui avait provoqué la disparition de Mindy pendant cette longue année et demi). Il était donc bien placé pour savoir que Dave n’avait pas vraiment eu les moyens de faire ces études et qu’il avait dû travailler jeune.

« Je suis simplement curieux, c’est tout. » Même s’il devait bien reconnaitre qu’il avait été un peu loin quand même, mais il n’avait pas spécialement envie de le dire tout haut. « Je trouve tout à fait honorable que tu travailles. »

Dit-il à l’adresse de Dave, se retenant de préciser qu’il aurait bien aimé qu’il se concentre entièrement sur son travail et qu’il ne décide pas de parcourir les rues de New-York avec une tenue de plongée qui lui donnait l’air d’une grenouille géante (il savait que le costume de Kick-Ass avait évolué depuis, mais quand même…). Il n’avait aucune envie, même s’il ne le montrait pas vraiment, que cette conversation ne se passe pas bien. Il avait promis de faire un effort, pour Mindy, il mettait de côté son instinct de flic qui lui disait que ces jeunes faisaient n’importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2433

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Dim 25 Oct - 15:19


Qu'on lui coupe la tête
M

indy prenait peut-être un peu trop rapidement la mouche aux propos de Marcus, mais elle n'y pouvait rien, elle se sentait l'obligation de défendre Dave contre les éventuelles remarques déplaisantes et autres saillies malvenues de celui qui avait été son père adoptif, mais qui était surtout son père de coeur. C'était la première fois qu'elle tenait tant à ce que deux personnes de sa connaissance s'entendent et s'apprécient. En règle générale, cela lui était complètement égal. Elle ne faisait pas dans le sentiment. Sauf avec eux, et pour cette raison, elle n'avait pas envie de se partager et d'entendre l'un lui reprocher sa proximité avec l'autre. Elle constatait que Marcus faisait des efforts, plus qu'elle ne lui en présumait, et donc, c'était à elle de se détendre. Marcus acceptait de mettre de l'eau dans son vin. Il acceptait que sa fille soit une hors-la-loi, mais fréquente, également, un hors-la-loi. Elle ne pouvait pas non plus lui demander de sauter au plafond. Déjà, il faisait des efforts pour mieux connaître Dave, et ces efforts la touchaient, vraiment. Elle savait bien que la situation était loin d'être simple, pour lui, mais il restait présent pour elle, quitte à mettre toutes ses convictions au placard. Elle se promit donc de ne pas lui faire de remarques comme celle de tout à l'heure. Après tout, Marcus venait même de complimenter Dave... Même si Mindy ne pouvait pas s'empêcher de se demander s'il n'y avait pas un message à lire en filigranes dans son discours : elle, elle ne travaillait pas. Elle avait lâché ses études, et la façon dont elle gagnait son pain n'était honorable que sur le papier, car tout ce qu'elle payait resté payé avec de l'argent sale qu'elle devrait sans doute plutôt restituer. Mais ce n'était pas de sa faute si le travail de justicier n'était pas reconnu d'intérêt public et n'était pas rémunérer. Il fallait bien avoir un toit sur la tête, manger... se fournir en armes diverses et variées... Tout ça n'était évidemment pas gratuit. Non, elle n'allait pas faire de remarques sur le sujet, ce n'était pas le moment, vraiment pas le moment. Bon, ok. En fait, elle ne pouvait tout simplement pas s'en empêcher.

-Ça fait au moins une personne honorable sur deux.
dit-elle donc simplement, d'un ton qu'elle faisait neutre, malgré tout, car il ne servait à rien non plus de se mettre inutilement en colère. Elle allait quand même éviter d'être celle qui mettrait le feu aux poudres. Il faudra que tu passes à sa boutique, un jour. ajouta-t-elle, le regard toujours tourné vers Marcus, leur chocolat chaud est l'un des meilleurs que j'ai jamais bu. Même si, au fond, elle ne serait pas contre le fait que les rencontres de ce genre ne soient pas si nombreuses non plus. Parce que si elle pouvait affronter une vingtaine d'ennemis à elle seule sans trembler la moindre seconde, elle trouvait cette situation particulièrement stressante. Elle craignait que la situation dérape à tous moments, et qu'elle ne puisse rien y faire.





code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1494

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Mer 11 Nov - 23:31

Dave & Mindy & Marcus
Qu'on lui coupe la tête
Dave ne savait vraiment pas comment il devait se sentir en cette seconde. En tout cas, il n’était vraiment pas à l’aise et il craignait la moindre parole de la part de Marcus. Il savait bien que le policier ne pouvait pas complètement accepter sa relation avec Mindy, parce qu’il aurait aimé que la jeune femme ait une vie complètement différente. Sauf qu’il n’y était pour rien lui. Dave s’était senti encore plus mal à l’aise, quand il lui avait fait sa remarque sur ses études. Mais l’homme revint légèrement sur ses paroles, affirmant qu’il était simplement curieux de savoir ce qu’il faisait. Ça ne mettait pas Dave plus à l’aise, mais il apprécia en tout cas sa remarque sur le fait qu’il trouvait cela honorable qu’il travail. Au moins, c’était déjà ça. Faut dire que de toute façon, il n’avait pas vraiment eu le choix. Le jeune homme aurait pu continuer ses études s’il avait eu de l’argent sale en réserve (comme Mindy), mais il fallait bien qu’il paie ses factures. Mindy fit alors une remarque sur le fait qu’il y avait au moins une personne sur deux d’honorable. Dave savait parfaitement pourquoi elle disait ça et il se doutait que Marcus le comprenait. Sauf que le jeune homme savait aussi que sa petite-amie n’allait pas commencer à travailler pour gagner sa vie, alors qu’elle consacrait cette vie à la justice qu’elle voulait répandre. Il l’imaginait mal aller passer sa journée dans un bureau, pour ensuite enfiler son costume de Hit-Girl la nuit. Elle était définitivement une justicière masquée, il était évident qu’elle n’allait pas faire autre chose de sa vie. Et même si Dave rêvait souvent d’un peu de normalité, il devait bien avouer qu’il n’avait aucune envie de la voir abandonner sa façon de vivre. Il ne se sentit pas vraiment à l’aise avec la remarque de Mindy non plus à vrai dire (mais il était vraiment difficile en cet instant, incapable de juste se détendre).

« Elle exagère un peu quand même. » Ou alors c’était simplement parce que Dave prenait toujours soin de servir un chocolat d’enfer quand Mindy venait dans sa boutique, ce qui était quand même assez rare au vu de sa condition. En tout cas, Dave était d’accord sur le fait que ça serait bien que Marcus vienne dans sa boutique, même s’il était certain de ne pas être à l’aise. Mais en même temps, il allait bien falloir qu’il apprenne à se contrôler en présence du policier, il était un peu comme le père de Mindy.

« Je viendrais faire un tour. Mais toi tu aurais dû continuer tes études, mais je n’ai pas besoin de te le dire. »

Les paroles de Marcus n’étaient pas forcément agréables, mais son ton était clairement à la plaisanterie. Dave observa Mindy, se demandant comment elle allait réagir à ses propos. Cela se voyait que le policier n’avait pas l’intention de la forcer à reprendre des études. Du moins, Dave avait envie de croire qu’il interprétait de la bonne manière la remarque de l’homme.

_________________
Comme tout le monde j'ai mes défauts, j'ai pas toujours les mots qu'il faut. Mais si tu lis entre les lignes, tu trouveras dans mes chansons tout ce que je n'ai pas su te dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2433

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Sam 14 Nov - 23:12


Qu'on lui coupe la tête
M

indy ne savait pas vraiment si la perspective de savoir Marcus et Dave se revoir à la boutique où travaillait le jeune homme, mais c'était tout de même mieux de les voir tenter de s'entendre tous les deux que de les imaginer s'écharper éternellement, pour divergence d'opinion ou parce que Marcus considèrerait que Dave n'était pas assez bien pour Mindy. Alors que c'était complètement faux. Il était parfait pour elle, ou bien c'était l'inverse, c'était elle qui n'était pas assez bien pour lui alors que Dave, pour sa part, la rendait vraiment meilleure. Bon, il fallait, dans tous les cas, qu'elle se détende. Elle voyait bien que Marcus faisait vraiment des efforts pour elle, et Dave ne demandait qu'à plaire au policier, alors, l'un dans l'autre, tout ne pouvait pas si mal se passer. Si étrange cela pouvait-il paraître à ses yeux, qui n'était pas du tout coutumière de ce genre de situation, ils avaient un intérêt commun, et cet intérêt commun, c'était elle, tout simplement elle. Alors ils pourraient bien faire l'un et l'autre des concessions, quoique la jeune femme osait espérer qu'ils ne devraient pas tant que cela avoir l'impression de faire des concessions et finiraient par s'apprécier sincèrement, sans s'obliger à se supporter... Elle n'était pas sûre que ce soit gagné en vérité, le simple fait d'imaginer Marcus siroter un chocolat dans la boutique de comics où il n'aurait sans doute autrement jamais eu l'idée de mettre les pieds, histoire de bavarder seul à seul avec Dave, ne la mettait pas très à l'aise, quand bien même c'était techniquement son idée, oui... Elle se contenta d'esquisser un sourire quand Marcus affirma qu'il passerait y faire un tour, quand bien même elle n'était pas certaine qu'il tienne parole. Et ce sourire se changea en légère grimace quand l'homme ajouta qu'elle aurait dû faire des études, elle, par contre.

-Des études en quoi ? J'suis bonne qu'à une chose.


Et il savait laquelle. Ce n'était pas se sous-estimer que de parler ainsi, d'ailleurs, Mindy avait une plutôt haute estime d'elle-même, mais elle n'était pas quelqu'un de studieux, de fait pour les études, elle ne s'imaginait aucun domaine de compétence dans lequel elle aurait pu exceller : si ce n'est le sport, bien sûr... et l'informatique, en quelque sorte, puisque Big Daddy lui avait donné des notions de hacking bien utiles. Mais ce n'était pas ce pour quoi elle était faite. Son école, par la force des choses, avait été celle de la vie. Et quelle vie ! La demoiselle aurait pu être complètement différente si sa vie l'avait été. Mais les choses étaient ainsi faites. Elle n'était bonne qu'à une chose, et c'était de rendre la justice. À sa manière bien à elle.

-De toute façon la question se pose plus, maintenant.


Elle ne pouvait pas débarquer au lycée et exiger de passer ses examens finaux avec un passif criminel comme le sien, qui la ramènerait tout droit en tôle.





code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Inspecteur
Messages : 422

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Mer 9 Déc - 16:27

Dave & Mindy & Marcus
Qu'on lui coupe la tête
Marcus voulait vraiment faire des efforts et principalement pour Mindy. Il voulait donc, pour elle, apprendre à connaitre un peu mieux ce Dave Lizewski. En réalité, le policier n’avait vraiment rien contre lui mise à part le fait qu’il n’empêchait pas Mindy de jouer les justicières masquées, au contraire il allait dans sa direction. Marcus aurait adoré le jeune homme s’il avait eu une influence plus positive sur la jeune femme, mais en même temps il ne pouvait pas vraiment demander à quelqu’un de l’avoir. Mindy était un électron libre, l’homme avait fini par le comprendre au fil des années. Il avait tenté de la faire rentrer dans le moule pour qu’elle devienne une jeune fille normale de son âge. Il avait tenté d’effacer l’influence de Big Daddy sur sa vie, mais cela n’avait pas marché. Parce qu’elle était comme ça et qu’elle ne changerait plus maintenant. Pour autant, cela n’empêchait pas l’inspecteur de police de préciser qu’elle aurait quand même dû terminer ses études. Il plaisantait plus qu’autre chose en réalité, même s’il pensait vraiment les mots qu’il prononçait. Il n’allait pas demander à Mindy de reprendre des études, ils savaient tous que c’était impossible puisqu’elle était recherché par la police. Mais ça ne l’empêchait pas de faire la remarque quand même, ce qui tira une grimace à Mindy.

« Je suis certain que tu as plus d’une qualité, tu ne les vois pas tout simplement. »

Et pour le coup, l’homme était vraiment sérieux. Bien sûr, Mindy excellait dans ce qu’elle faisait (Marcus aurait aimé que ça soit moins le cas, mais au moins elle savait quand même se défendre et il pouvait espérer ne pas trop craindre pour sa vie), mais il était persuadé qu’elle savait faire bien plus que cela. Elle n’avait tout bonnement pas pris la peine de vraiment voir ce qu’elle pouvait faire d’autre. C’était le même débat que d’habitude, Marcus avait envie que la jeune femme qu’il considérait comme une fille pour lu s’ouvre un peu plus au monde. Certes, la question ne se posait plus concernant les études, mais l’homme ne démordrait pas sur le fait que Mindy savait faire énormément de chose. Elle était capable d’avoir si confiance en elle sur certain point (on ne la voyait pas douter de ses capacités de justicière par exemple), mais si peu dans certain domaine.

« Je n’ai pas raison ? »
Demanda-t-il alors en tournant son regard vers Dave. S’il y avait bien une personne en dehors de Marcus qui connaissait Mindy, c’était Dave. Le policier était persuadé qu’il serait de son avis et il l’était effectivement. « Si bien sûr. »

Bon, bien sûr, Marcus ne pouvait pas être certain que Dave disait cela honnêtement ou s’il se contentait d’être de son côté pour lui faire plaisir. Mais il se disait quand même que le jeune homme était le mieux placé pour voir les qualités de Mindy, qu’elle avait bien du mal à voir elle-même. Et pourtant, ils étaient nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2433

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Sam 12 Déc - 11:24


Qu'on lui coupe la tête
A

u final, Mindy se demandait si elle ne préférait pas que Dave subisse un interrogatoire en règle tandis qu'elle-même se contenterait de temporiser, comme elle avait cru que les choses se passeraient en organisant - assez à contrecoeur, il faut bien le dire - cette rencontre officielle. Elle avait cru que ce serait le jeune homme, qui serait dans la ligne de mire de Marcus, mais il s'avérait que c'était plutôt elle. D'accord, ce n'était pas armé de mauvaises intentions que le policier faisait ces remarques à son sujet. C'était même un compliment, qu'il lui faisait, en affirmant qu'elle possédait des qualités insoupçonnées, et qu'elle aurait pu faire de grandes choses si elle n'avait pas choisi d'emprunter la voie que son père biologique avait tracée pour elle. Mais elle préfèrerait largement, en vérité, qu'on la laisse tranquille avec tout ça et qu'on accepte qu'elle se fiche de ce qu'elle aurait pu devenir, de ces talents qu'elle possèderait peut-être et qu'elle n'exploiterait jamais, parce qu'elle aimait sa vie telle qu'elle était, tout simplement. Il y avait, bien sûr, des choses qu'elle aimerait pouvoir changer. Elle aurait aimé ne jamais être découverte des autorités, obligeant Marcus à la voir en cachette, elle aurait aimé que son père et celui de Dave soient encore en vie. Mais au-delà de ça, elle était heureuse. Vraiment heureuse, elle savait son utilité et son rôle dans la société. Elle aimait et était aimée, avec Marcus, elle avait retrouvé un semblant de famille. Elle n'échangerait sa vie contre aucune autre. Si qualités indécelées elle possédait, alors elle continuerait de l'être, un point c'est tout. Mindy aurait aimé que Dave ait une autre réaction (même si, au fond, c'était flatteur d'entendre dure qu'elle valait plus encore que ce qu'elle croyait), elle se sentait quelque peu cernée, entre les deux personnes qui comptaient le plus à ses yeux.

-Mouais...
répliqua-t-elle, volontairement sceptique, parce qu'elle ne savait pas comment ne pas se braquer dans une situation telle que celle-ci. Ben tant pis pour vous, désolée de vous décevoir mais je changerai pas. ajouta-t-elle en croisant les bras.

Ils devraient la prendre telle qu'elle était, un point c'est tout. Mindy était quelqu'un de borné. Se remettre en question, elle l'avait déjà fait, elle avait donné, et elle n'avait pas franchement l'intention de réitérer. Dans une autre vie, elle aurait sans doute pu suivre un chemin différent, mais les choses ne s'étaient pas faites ainsi. Elle gâchait peut-être certains potentiels, elle passait peut-être à côté de certains aspects de sa vie, mais elle l'assumait. Après tout, elle n'était pas la seule à passer à côté... Marcus faisait de même, en se concentrant ainsi sur son travail au point d'en oublier et négliger tout le reste. Tout le reste à part elle. D'ailleurs, Mindy hésitait à lui faire une remarque à ce sujet, mais elle préférait s'abstenir. Elle nourrissait l'espoir - sans doute utopique, mais passons - que cette conversation soit cordiale et agréable et que son père de coeur accepte Dave, alors pas la peine de se renvoyer sans cesse la balle.



code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1494

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Sam 23 Jan - 0:26

Dave & Mindy & Marcus
Qu'on lui coupe la tête
Dave ne se sentait déjà pas vraiment à l'aise en compagnie du policier qui avait élevé Mindy pendant de nombreuses années, avant et après le décès de son père, mais il avait le sentiment que c'était pire maintenant. Le jeune homme appréciait clairement de ne pas avoir de remarque de la part de l'homme sur sa vie, qu'il ne soit pas en train de le passer au crible pour savoir s'il était digne de la jeune femme (Dave se doutait qu'il n'avait pas du tout la bonne vision de ce qui était digne pour sa fille de coeur, il lui voyait une vie bien différente de celle qu'elle avait). Mais en même temps, le jeune homme n'appréciait pas plus d'être pris pour témoin des remarques que Marcus faisait à Mindy. Evidemment, l'homme avait parfaitement raison. Dave ne pouvait qu'être de son côté quand il affirmait que la jeune femme avait des qualités insoupçonnées. Si Mindy avait envie de faire quelque chose d'autre de sa vie, elle en serait parfaitement capable. Il n'aimait pas plus l'entendre dire qu'elle n'était bonne qu'à une seule chose, alors que ce n'était pas du tout le cas. Mais en même temps, Dave n'aimait pas non plus que Marcus lui demande de confirmer qu'il avait raison. Non pas qu'il craignait la réaction de Mindy (quoi qu'au fond, il devait y avoir un peu de ça quand même), mais plus parce qu'il n'avait pas entièrement raison non plus. Mindy avait énormément de qualité, si elle voulait elle pourrait faire ce qu'elle voulait, sauf qu'elle ne voulait pas et ce que le jeune homme aimait le plus chez elle c'était sa force de conviction. Mindy savait parfaitement ce qu'elle voulait, elle ne doutait pas - ou du moins ne le montrait pas - et elle était forte tout simplement. Dave prenait énormément exemple sur elle. Sans elle, il ne serait clairement pas le jeune homme qu'il était aujourd'hui, elle lui devait énormément. Evidemment, Mindy ne prit pas très bien les propos de celui qui l'avait élevé un temps et qu'elle considérait en partie comme un père. Dave n'avait vraiment pas besoin de beaucoup pour se rendre compte qu'elle n'appréciait pas quelque chose, à force il l'a connaissait par coeur. Quand elle affirma qu'elle n'avait pas l'intention de changer, le jeune homme ne put s'empêcher de sourire un peu.

« Je n’ai pas vraiment envie que tu changes moi. » Dave n'avait pas vraiment envie de se mettre Marcus à dos, mais il ne pouvait pas non plus laisser Mindy croire n'importe quoi. Certes, l'homme avait eu un peu raison précédemment, mais quand même. Et tant pis si le policier n'était pas content. « Même si cela ne vous convient peut-être pas » Reprit-il, en s'adressant directement à Marcus, tentant de se montrer le plus confiant possible - ce qui n'était pas une mince affaire. « Mindy fait vraiment de grandes choses. Elle a la vie qu'elle souhaite et c'est le principal. »

Dave se doutait qu'il risquait un peu de s'attirer les foudres de celui qui comptait comme un père pour sa petite-amie (une sorte de beau-père pour lui alors ? C'était encore plus stressant vu comme ça), mais il n'en avait que faire. Parce qu'il aimait sa vie telle qu'elle était et il aimait encore plus de pouvoir la partager avec sa petite-amie. Le jeune homme aurait aimé que certaines choses ne se passent pas comme elles s'étaient déroulées, mais il ne pouvait malheureusement pas revenir en arrière. Il n'avait pas d'autre choix que d'accepter les évènements tels qu'ils s'étaient présentés, ce qu'il avait bien l'intention de faire.

_________________
Comme tout le monde j'ai mes défauts, j'ai pas toujours les mots qu'il faut. Mais si tu lis entre les lignes, tu trouveras dans mes chansons tout ce que je n'ai pas su te dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2433

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Dim 24 Jan - 23:37


Qu'on lui coupe la tête
M

indy s'était sentie quelque peu vexée d'entendre les deux personnes les plus importantes de sa vie lui faire remarquer qu'elle aurait pu faire autre chose de sa vie... quelque chose de mieux, donc. Bon, d'accord, c'était son interprétation de leurs propos, et étant donné la propension qu'avait la demoiselle à prendre la mouche sur ce genre de sujets, il ne faisait aucun doute qu'elle ne l'avait pas spécialement bien pris. Ceci dit, Dave avait rapidement su se rattraper, et les propos qu'il prononça ne manqua pas de faire naître sur ses lèvres un sourire sans doute un peu bête, mais tant pis. Il n'avait pas envie qu'elle change. Tant mieux, parce qu'elle ne changerait pas, elle en était tout simplement incapable. Elle savait bien que certains aspects de sa personnalité n'étaient pas forcément très appréciables, et qu'elle devrait peut-être s'améliorer sur plusieurs points. Mais c'était ainsi, elle ne pouvait rien changer à ce qu'elle était. Elle avait bien tenté, quand elle vivait encore chez Marcus, et le résultat n'avait absolument pas été concluant. Parfois (souvent), elle craignait de devoir changer pour Dave également, mais elle aimait l'entendre affirmer haut et fort qu'il ne voulait pas qu'elle change, qu'elle menait la vie qu'elle souhaitait et qu'elle faisait de grandes choses. C'était (sans modestie) ce qu'elle pensait également. Elle faisait ce pour quoi elle était douée, ce pour quoi elle avait été éduquée depuis sa plus tendre enfance, au point de ne plus connaître d'autres façons de faire, d'autres façons de vivre, tout simplement. Elle était douée et utile en tant que Hit-Girl, et avec Dave à ses côtés, elle avait vraiment obtenu le meilleur équilibre dans sa vie. Mindy ne savait pas trop si Marcus allait vraiment bien accueillir ces réflexions, mais sur le moment, ça lui était bien égale, elle aimait que son petit ami ait pris sa défense. Et si ça, ce n'était pas une preuve donnée à Marcus quand au fait qu'il tenait à elle ! Elle ne savait pas ce qu'il lui faudrait.

-Voilà, on est d'accord. Et je ne peux prétendre être quelqu'un d'autre. Je ne suis bien que depuis que je suis rentrée. Parce que je sais qui je suis, maintenant.


Parce qu'elle savait qui elle était, oui, et où était sa place, avec qui était sa place. Savoir que Mindy aurait une place prépondérante dans sa vie et pour toujours, elle l'avait compris assez tôt, savoir qu'elle serait incomplète sans Dave, cela avait été un constat tardif, mais à présent qu'il avait été fait, elle ne comptait pas fermer les yeux là-dessus. Elle vivait selon sa propre conception de de l'harmonie, et en dépit de quelques couacs, cela avait l'air de bien lui servir. Et si ça ne plaisait pas à Marcus, c'était pareil, même si elle avait tout de même besoin de lui, de cette figure paternelle pour le moins essentielle à son équilibre.



code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Inspecteur
Messages : 422

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Mar 23 Fév - 22:10

Dave & Mindy & Marcus
Qu'on lui coupe la tête
Marcus savait bien qu’il se trouvait sur un sujet un peu sensible et qu’il avait peu de chance que Mindy apprécie ses paroles. Et pourtant, il ne cherchait vraiment pas à l’insulter, ou autre. L’homme n’avait jamais caché le fait qu’il espérait mieux pour la vie de celle qu’il considérait comme sa fille – par la force des choses – et qu’il aurait vraiment aimé qu’elle fasse autre chose que de combattre le crime sous les traits d’une justicières comme son père. Il n’avait jamais arrêté de penser, et de dire, qu’il trouvait que Damon avait gâchait l’enfance et même l’existence de Mindy. Mais il ne remettait pas pour autant ses compétences, sa vie. Au contraire, il n’aimait vraiment pas l’idée qu’elle se considère simplement capable de jouer les justicières. Marcus ne pouvait pas nier qu’elle était douée dans cet exercice, le fait qu’elle soit encore en vie en était bel et bien la preuve après tout. Elle était douée pour ce qu’elle faisait, mais elle était aussi douée pour beaucoup d’autre chose. C’était cela que Marcus tentait d’exprimer, d’une manière particulièrement maladroite, mais quand il était question de la jeune femme, il n’était vraiment pas doué. Le policier ne parvenait vraiment à savoir exactement comment se comporter avec Mindy. La preuve en était avec sa manière de mal prendre ses propos, même s’il considérait vraiment qu’elle valait mieux que cette vie de justicière.

Dave prit la défense de la jeune femme d’ailleurs, lui affirmant qu’il n’avait aucune envie de le voir changer. Il s’adressa à Marcus ensuite et ce dernier eut un peu de mal à accepter les remarques de ce gamin – bon il était peut-être un peu trop dur, mais bon – lui faire de telles remarques. Sauf qu’il ne pouvait pas non plus complètement lui en vouloir. Parce qu’il n’avait pas entièrement tort, même si Marcus continuait de penser qu’elle pouvait faire – si elle le voulait, mais visiblement ce n’était vraiment pas le cas – autre chose de sa vie. Et le policier devait bien se rendre compte qu’il tenait énormément à Mindy. Ca l’ennuyait un peu de le reconnaitre, mais il ne pouvait pas non plus être trop de mauvaise foi.

« Bon, bah je crois bien que vous avez le dernier mot. »
Il ne pouvait de toute façon pas répliquer quoi que ce soit et s’il essayait, ça lui retomberait dessus. Il n’avait pas envie que Mindy prenne plus mal encore des propos qu’il pourrait dire. « Au moins, j’ai la preuve que vous êtes bien fait pour être ensemble. »

Au fond, Marcus devait quand même avouer qu’il était un peu rassuré. Il ne connaissait pas bien ce Dave Lizewski, même s’il avait déjà eu l’occasion de le croiser de nombreuses fois, et donc il se posait des questions. Mais bon, Mindy était de toute façon assez grande pour prendre ces décisions, il n’avait clairement pas son mot à dire. Même s’il ne pouvait clairement pas s’empêcher de vouloir le faire quand même, parce qu’il tenait trop à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2433

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Jeu 25 Fév - 17:19


Qu'on lui coupe la tête
A

pparemment, les prières intérieures de Mindy (et pour qu'elle prie pour quoi que ce soit, il fallait y aller - logique, puisqu'elle ne croyait en rien) pour que Marcus n'insiste pas davantage avaient porté leurs fruits. Son souhait s'était en effet visiblement réalisé. Son père d'adoption baissait les armes, et acceptait de reconnaître qu'il n'aurait pas le dernier mot sur ce coup-là. En même temps, à deux contre un, il ne pouvait pas grand chose, mais le connaissant, il aurait tout à fait été capable d'insister tout de même. Et elle savait bien qu'il ne pensait pas à mal en faisant cela. Bien au contraire, il croyait tout simplement au potentiel de celle qu'il considérait comme sa fille. Et il avait sans doute raison, quelque part, elle aurait pu être douée dans d'autres domaines que ceux auxquels elle avait choisi de se consacrer à cent pour cent, mais ce n'était pas son souhait ou ses ambitions d'aller explorer ces talents cachés. Elle n'en avait que faire, en vérité. Elle était très bien comme elle était, et il n'y avait pas grand chose qu'elle veuille changer à sa vie à l'heure actuelle. Certes, elle préfèrerait ne pas devoir s'y prendre en douce pour avoir la possibilité de voir Marcus, tout comme elle aimerait mieux que son père soit encore vivant, en espérait qu'il la considèrerait digne de ses enseignements, et digne de lui, tout simplement, elle qui cherchait encore à lui plaire et à lui faire honneur, quand bien même Big Daddy appartenait dorénavant et fatalement au passé... Si seulement les choses avaient pu tourner différemment... Mais si cela avait été le cas, elle n'en serait peut-être pas là non plus, sa relation avec Dave n'aurait peut-être pas tourné de cette manière, sa complicité avec Marcus n'aurait pas eu lieu d'exister... Il y avait un bien derrière chaque mal, en vérité. Mindy ne put s'empêcher d'esquisser un sourire quand Marcus ajouta finalement qu'elle et Dave étaient faits pour être ensemble. C'est qu'elle aurait tôt fait de prétendre n'en avoir que faire s'il avait dû ne pas la leur accorder, mais la bénédiction de Marcus comptait vraiment beaucoup pour elle. Car c'était comme ça qu'elle le comprenait, au final : Marcus, en quelques mots, venait d'approuver leur relation. Et pour elle, l'air de rien, ça avait de l'importance. Ce n'était pas pour rien qu'elle avait accepté que cette rencontre un rien formelle ait lieu, malgré ses appréhensions.

-Au moins une chose sur laquelle tout le monde est d'accord.


Elle tourna son regard vers Dave. S'il osait prétendre le contraire, elle envisageait déjà un nombre incalculable de le lui faire payer, même si c'était pour plaisanter. Ce n'était pas du tout pour pavoiser, mais elle considérait bel et bien que Marcus avait raison : Dave et elle était faits pour être ensemble. Ou du moins, elle était faite pour être avec lui. Personne d'autre n'aurait été capable de lui laisser envisager une seule seconde qu'elle formerait bel et bien un couple avec quelqu'un un jour. Ils étaient complémentaires, tout simplement. Et elle voulait croire que le jeune homme pensait la même qu'elle.



code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1494

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Mar 5 Avr - 15:38

Dave & Mindy & Marcus
Qu'on lui coupe la tête
Quand Dave entendit Marcus affirmer qu'il n'aurait pas le dernier mot, il ne put s'empêcher de se sentir soulagé. En soit, le jeune homme n'avait rien contre le policier, mais il devait quand même avouer qu'il le mettait un peu mal à l'aise. Le jeune homme avait toujours peur de faire quelque chose de mal, de dire un mot de travers. C'était le cas avec Mindy, il savait qu'il risquait de recevoir des coups si jamais il disait n'importe quoi - et il disait souvent n'importe quoi - mais il appréhendait bien plus la situation avec Marcus. Parce qu'en réalité, Dave avait surtout envie de recevoir la bénédiction de la part du père d'adoption de sa petite-amie. Big Daddy n'était plus, c'était Marcus qui avait pris la place de père auprès de la jeune femme. Si Dave avait cru être capable de plaire au père justicier, ce n'était pas la même chose concernant le père policier. Big Daddy aurait surtout reproché à Dave son manque d'investissement par moment sans doute, ou encore le fait qu'il n'était pas encore tout à fait au point sur les techniques de combat que sa petite-amie lui apprenait. Marcus, c'était bien différent. L'homme lui reprochait surtout d'être Kick-Ass et d'entraîner Mindy dans cette vie de justicier (alors qu'en réalité, c'était surtout Mindy qui l'avait entraîné la dedans mais ça...). Que Dave soit là ou pas, cela n'aurait rien changé pour Mindy. Peut-être qu'elle n'aurait simplement pas pris la décision de rentre à New-York ? Le jeune homme avait envie de croire qu'il était quand même un poids de taille dans sa décision de rentrer. Dave espérait donc plaire au policier, mais il savait que ce n'était vraiment pas évident.

Sauf que l'homme ne manqua pas d'affirmer, en plus, qu'ils étaient fait pour être ensemble. Marcus avait la preuve qu'ils étaient fait pour être ensemble. Cette simple phrase ne manqua pas de soulager Dave d'un énorme poids qui reposait sur ses épaules depuis le début de cette conversation. Si le policier affirmait qu'ils étaient fait pour être ensemble, c'était qu'il donnait une sorte de bénédiction au couple. Dave ne pouvait que se sentir soulager, parce que cela signifiait que Marcus acceptait leur relation. En soit, le jeune homme savait parfaitement qu'il n'aurait pas eu le choix. Si Marcus s'était opposé à eux, Mindy aurait tout fait pour aller dans le sens opposé. La jeune femme n'aurait pas changé sa vie, sa relation avec lui, simplement pour plaire à celui qu'elle considérait comme un père. Dave avait parfaitement confiance en ce détail, mais il trouvait quand même ça plus agréable d'avoir son "accord." Il y avait moins de pression, moins de jugement. C'était vraiment très agréable.

"Evidemment !"

Affirma Dave quand Mindy l'interrogea du regard sur le fait qu'ils étaient tous d'accord sur ce point. Il la connaissait assez pour savoir qu'elle n'aurait vraiment pas apprécié d'entendre le jeune homme plaisanter sur ce point. Même si parfois - souvent - Dave avait pris l'habitude de taquiner sa petite-amie (et d'en payer les conséquences), il savait quand il ne devait pas du tout le faire. Le jeune homme se retourna vers Marcus.

"En tout cas, je suis vraiment ravie de faire enfin votre connaissance Monsieur." Ca c'était la petite phrase histoire de devenir le gendre idéal, il essayait ce qu'il pouvait. "Tu peux m'appeler Marcus."

_________________
Comme tout le monde j'ai mes défauts, j'ai pas toujours les mots qu'il faut. Mais si tu lis entre les lignes, tu trouveras dans mes chansons tout ce que je n'ai pas su te dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2433

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Ven 8 Avr - 20:31


Qu'on lui coupe la tête
L

a conversation avait beau être bien avancé, Mindy la trouvait toujours autant irréelle. Et pour cause, elle était vraiment surprise de la tournure que pouvaient prendre les choses. Bien sûr, il y avait les réaction plutôt attendues, d'un côté comme de l'autre, mais au final, cela se passait mieux qu'elle ne l'imaginait. Dave affirma qu'il était ravi de faire la connaissance de Marcus, Mindy se retint de lever les yeux au ciel, non pas que sa remarque soit désagréable ou inappropriée, c'était même tout l'inverse, mais c'était sûrement la remarque que l'on devait trouver en première page du manuel du gendre idéal. Ceci dit, si Marcus pouvait mordre à l'hameçon, alors parfait. Mindy ne savait pas si Dave pouvait être considéré comme le genre idéal, surtout gendre idéal d'un flic, en hors-la-loi qu'il était, mais en même temps, elle-même n'avait rien de la fille idéale, malgré tous les efforts que Marcus avait fournis dans l'espoir qu'elle finisse par le devenir. Il avait fini par l'accepter comme elle était, parce qu'il était était capable de placer son affection au-dessus de sa morale. Il voulait croire que la même chose finirait par arriver avec Dave. Après tout, n'avait-il pas dit lui-même qu'ils étaient faits pour être ensemble ? Et même si c'était sans doute un peu présomptueux, Mindy ne pouvait que penser la même chose, elle aussi. Un sourire en coin ne put que s'afficher sur son visage quand Marcus, finalement, dit au jeune homme qu'il pouvait l'appeler par son prénom. Bon, là, c'était sûr et certain, il avait passé l'épreuve. Et Mindy était plus que soulagée, elle n'aurait pas voulu que sa relation avec Dave ternisse celle qu'elle avait avec celui qu'elle considérait comme un père.

-Bon, et maintenant que la glace est brisée, si on arrêtait de parler de nous et que tu nous parlais de toi ?
finit-elle par dire à Marcus. Depuis tout à l'heure, Dave (et elle aussi par la même occasion) passait à la casserole, mais Mindy avait de trop rares occasion de voir Marcus pour s'épargner la possibilité de le cuisiner un peu, lui aussi. Je t'avais dit que tu rencontrerais Dave, mais tu m'as fait une promesse aussi, tu te souviens ?

Celle de prendre soin de lui-même, de ne pas consacrer sa vie entière à son travail au point de ne pas se laisser vivre la vie qu'il méritait. Mindy avait à cœur qu'il respecte cette promesse, parce qu'elle se sentait un peu responsable du fait qu'il ait mis sa vie entre parenthèses, pas seulement pour elle, mais quand même un peu. Maintenant qu'il la savait entre de bonnes mains, peut-être aurait-il plus de facilités à penser à lui ? Ça ne se faisait pas en un claquement de doigt, certes, mais dans tous les cas, Mindy n'était pas contre avoir des nouvelles neuves de son père de cœur. Ce n'était pas comme s'ils avaient l'occasion de se voir bien souvent. Moins souvent qu'ils ne le voudraient, en tous cas.



code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Inspecteur
Messages : 422

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Ven 13 Mai - 22:00

Dave & Mindy & Marcus
Qu'on lui coupe la tête
Bon, Marcus voulait bien reconnaitre que Dave n’était pas quelqu’un de mauvais en soit. Comme ça, dans cette discussion, il lui était sympathique. Il était évident que le policier n’avait pas la même vision de la vie que Mindy et son jules, mais ce n’était pas particulièrement étonnant. Marcus imaginait difficilement sa fille de cœur fréquenter une personne comme Marcus. C’était même bien plus logique que son copain ressemble plus à son père. Enfin bon, de toute façon Marcus n’avait pas d’autre choix que d’accepter la relation de la jeune femme s’il ne voulait pas la perdre. Il n’avait pas envie qu’elle quitter de nouveau sa vie, parce qu’il tenait bien trop à elle. Pour cela, l’homme devait donc mettre de l’eau dans son vin. Il acceptait la vie de la jeune femme en tant que justicière, même s’il n’aimait pas ça. Il n’aimait pas ça, mais il devait faire avec tout simplement. Alors il faisait avec et pensait le moins possible au fait qu’elle mettait un costume pour aller faire la justice dans la rue, qui n’était vraiment pas une justice à ses yeux. Mais bon. Donc au passage, le policier mettait aussi de l’eau dans son vin concernant la vie de Dave Lizewski. En dehors du fait qu’il était donc Kick-Ass, Dave était de toute façon apparemment un jeune homme pas trop mal. De base, Marcus n’était pas trop censé l’aimer – c’était un peu la norme – mais il n’était pas trop mal quand même. Alors oui, Dave pouvait l’appeler Marcus et ils pouvaient clairement avoir une relation sympathique tous les deux. S’il rendait Mindy heureuse de toute façon, c’était le principal.

En parlant d’elle, la jeune femme ne manqua pas de se faire remarquer. Maintenant que la glace était brisée – c’était le cas de le dire – Mindy avait envie de revenir sur son propre sujet. Le policier poussa un soupir, il se serait bien passé une telle remarque de la part de sa fille de cœur. Effectivement, l’homme avait fait une promesse à la jeune femme sur le fait qu’il devait prendre un peu soin de lui également et ne pas se concentrer uniquement sur son travail. C’était bien plus facile à dire qu’à faire. D’ailleurs, Marcus n’avait pas vraiment commencé à le faire et ce n’était pas de suite qu’il allait le faire. Le policier avait l’habitude de penser aux autres avant lui, Mindy, son travail et lui peut-être.

« Je ne vois pas tellement comment je pourrais oublier. » Rétorqua-t-il à sa fille de cœur. Ce n’était certainement pas grâce à elle qu’il allait oublier de toute façon. Il était évident que Marcus allait en entendre parler constamment tant qu’elle n’aurait pas de preuve concrète de la teneur de sa promesse. « J’y travaille, mais il faut quand même que tu me laisse du temps. »

Ce n’était pas en claquant des doigts que Marcus allait changer. Mais puisque Mindy venait bel et bien de lui présenter Dave et qu’il devait bien avouer qu’il n’était pas trop mal, il allait vraiment faire un effort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2433

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Sam 14 Mai - 16:48


Qu'on lui coupe la tête
S

i Mindy s'était engagée à présenter Dave à Marcus (et au fond, elle ne regrettait pas - certes, ça n'avait pas forcément débuté d'une manière idyllique, mais il n'aurait pas pu en être autrement de toute façon, l'essentiel était que Marcus semblait approuver la présence de son petit ami dans sa vie, et même si elle n'aurait pas fait mine d'écouter son opinion, elle était soulagée qu'elle se range de son côté), Marcus, de son côté, lui avait également fait une promesse, celle de prendre un peu soin de lui, de ne pas vivre uniquement pour elle et pour son entourage, pour son travail, mais aussi pour lui-même. Si elle avait tenu sa promesse à reculons, cette-dernière n'était pas bien difficile à respecter, celle de Marcus, en revanche, était tout de même plus complexe, elle devait bien le lui concéder. On ne changeait pas de vie d'un coup d'un seul et elle était bien placée pour le savoir. Elle peinait encore à complètement s'adapter à sa "vie de couple" (pour preuve, elle était loin de ressembler à qui que ce soit), et par moments, elle savait bien qu'elle devait ajuster son comportement à une part humaine de sa personne que son père avait brimé, et qu'elle-même avait rechigné à respecter. Oui, elle savait bien qu'il faudrait du temps à Marcus pour parvenir à se détacher de ses vieilles habitudes et profiter un peu plus de la vie. Mais elle était quand même satisfaite d'entendre qu'il y travaillait (et oui, sur ce point, elle le croyait). Il risquait fort de l'entendre l'interroger sur le sujet à chaque fois qu'ils se verraient, mais ce n'était pas pour l'agacer et l'importuner, c'était uniquement parce que cela lui tenait à cœur. Marcus avait plus été un père que Big Daddy. Ce dernier avait tout son amour et son respect, mais Marcus était ce qu'un père devait être pour sa fille, et comme n'importe quelle fille (ou presque) avec son père, elle ne voulait que son bonheur, comme lui veillait au sien, quoi qu'il arrive, au point de tolérer des choix de vie contraires à ses valeurs, au point d'accepter Dave, tout simplement parce qu'il la rendait heureuse.

-Je te laisse tout le temps dont tu as besoin.
répliqua-t-elle, un sourire légèrement malicieux au coin des lèvres. C'est juste que, pendant ce temps, je te poserai la question à chaque fois qu'on se verra, c'est tout. ajouta-t-elle comme si de rien n'était.

Oui, c'était une plaisanterie, quelque part... Sauf qu'en même temps, elle n'allait pas pouvoir s'en empêcher. Oh, elle ne demandait pas à Marcus de prendre des vacances sous les tropiques, de trouver l'âme sœur, de se caser et d'avoir une vie de famille, une tripotée d'enfants et un golden retriever. Elle voulait juste le voir lâcher un peu prise, prendre du temps pour lui, ne pas sans cesse craindre pour elle. Il méritait une belle vie. Mindy ne voulait pas être celle qui la lui gâcherait.




code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1494

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   Mar 21 Juin - 12:12

Dave & Mindy & Marcus
Qu'on lui coupe la tête
Dave était vraiment soulagé que la glace soit en effet brisée. Il se sentait particulièrement tendu depuis le début de cette conversation – même avant d’ailleurs – et maintenant, il avait le sentiment de pouvoir vraiment souffler. Le jeune homme se doutait bien que Marcus ne pouvait pas l’accepter entièrement, parce qu’il était de toute façon normal qu’un père (même si l’homme n’était pas un père de sang, il l’était par le cœur) n’apprécie pas son gendre (comme c’était assez étrange comme appellation) et qu’il encourageait Mindy sur le chemin de la « justice personnelle », ce qu’il n’aimait pas, mais c’était déjà ça. Au moins, ils avaient une conversation plus ou moins normale maintenant et le cœur de Dave battait quand même beaucoup moins rapidement. Il ne se sentait pas entièrement à l’aise, mais c’était mieux que rien. Et franchement, le jeune homme appréciait que la conversation ne se contente pas de tourner autour de sa personne. Ce qui n’était pas le cas présentement, parce que Mindy avait lancé un autre sujet sur la table. Dave n’était pas au courant de l’arrangement entre Mindy et Marcus, mais apparemment, l’homme avait fait une promesse à sa fille de cœur. Une promesse qu’il devait tenir maintenant que Mindy avait tenu la sienne, celle de le présenter à son « père de cœur ».

Dave ne disait rien du tout et se contentait de regarder Marcus et Mindy en silence. L’homme affirma qu’il ne pouvait pas oublier la promesse qu’il lui avait faite et qu’il y travaillait. Le jeune homme devait quand même bien avouer être un peu curieux de savoir sur quoi portait cette promesse. Mindy rétorqua qu’elle laissait tout le temps que l’homme avait besoin, mais qu’elle n’allait pas manquer de lui en parler à chaque fois qu’ils se verraient. Dave afficha un léger sourire amusé, alors que Marcus poussait un soupir. Connaissant sa petite-amie, le jeune homme ne se faisait pas d’illusion, elle allait vraiment le faire. Marcus ne devait pas douter non plus de son côté, ils connaissaient aussi bien Mindy l’un que l’autre.

« Je ne m’en fais pas de doute. » Fini par répondre Marcus, avant de se lever. Par réflexe, Dave en fit de même. Il comprenait bien que l’homme était en train de prendre congés. En soit, le jeune homme devait bien avouer qu’il sentait un certain soulagement de pouvoir se retrouver seul avec Mindy, il allait vraiment se sentir plus à l’aise. Il allait sans doute avoir besoin d’un peu de temps avant de parvenir à vraiment se sentir bien en compagnie de son « beau-père ». « Sur ce, il faut que je retourne travailler moi. » Marcus tendit une main à Dave, que ce dernier serra. « A une prochaine fois alors. »

C’était, en soit, un bon point que Marcus affirme qu’ils pourraient se revoir. Même si la situation était quand même un peu étrange, ils pouvaient envisager d’avoir une relation normale. Même s’il était évident qu’il fallait éviter que tout le monde apprenne que le policier continuait d’avoir contact avec la « criminel ».

_________________
Comme tout le monde j'ai mes défauts, j'ai pas toujours les mots qu'il faut. Mais si tu lis entre les lignes, tu trouveras dans mes chansons tout ce que je n'ai pas su te dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qu'on lui couple la tête (Mindy/Marcus)
» Que faire lorsque la routine, la monotonie s'installe dans un couple ?
» Effet d'aimantation (et couple ?) étalonné
» 1ere fois pour couple d'étudiants
» 1 couple mixte ( black & white ) donne des jumeaux black & white en Allemagne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: New York City :: Manhattan :: Manhattan's Streets-