Désolé, je voulais pas déranger, je fais que passer ...(rp : Dave Lizewski/Kick-Ass)


Partagez | .
 

 Désolé, je voulais pas déranger, je fais que passer ...(rp : Dave Lizewski/Kick-Ass)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 203

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Désolé, je voulais pas déranger, je fais que passer ...(rp : Dave Lizewski/Kick-Ass)   Ven 29 Mai - 14:25


Me voilà enfin à New York !
J'avais emprunté la 87 depuis Albany jusqu'au bout, traversant l'Hudson River au niveau de Sleepy Hollow et j'arrivais ainsi au Nord du Bronx directement.
J'étais content de ma bécane légèrement trafiquée qui ne consommait presque rien tant que je restais sage au niveau de la poignée des gaz.
Je m'attendais à trouver les lieux changés vu le temps passé, mais en fait, les quartiers de la périphérie étaient plongés dans le noir et je ne fut pas vraiment frappé par la différence.
De plus, mes souvenirs les plus frais étaient plutôt en vues aériennes, donc, rien à voir avec ce que je découvrais en tant que "rampant".
Le Bronx !
Ses immeubles, ses odeurs, sa population nocturne ...
Curieusement, je trouvais qu'il n'y avait pas autant d'animation que ça ...
Les journaux que j'avais pu lire parlaient d'une baisse de criminalité due à la présence de "héros" de tous poils, ceci expliquait peut être cela ...
Mais j'avais beau être attentif, les "vilains" et les "bons" brillaient par leur absence ou leur discrétion et les quelques véhicules de police que je croisais roulaient bon enfant ...
Un peu déçu, hé oui on se refait pas, je quittais la Webster Avenue juste après le Rose Hill Park et rejoignais la Valentine Avenue en empruntant la E. Fordham Road, m'enfonçant ainsi plus profondément dans les quartiers.
J'enfilais donc la Valentine Avenue de plus en plus perplexe quand enfin au niveau du 2252, juste après le croisement de la E 183 road street, je vis un gars s'écraser lamentablement contre les grilles qui en fermaient l'accès, se relever sonné et repartir en gueulant vers le bâtiment.
Au ralentis, en roues libres en fait, je laissais couler ma bécane sur son élan tout en reluquant ce qui se passait là ...
Une dizaine de gars à l'allure plus que patibulaire, armés de divers objets contondants et tranchants, étaient au prise avec un mec tout seul, habillé de juste-au-corps et cagoule d'un beau vert fluo.
Le peu que je vis en passant m'indiqua qu'il les tenait en respect, mais vu le nombre, je doutais que cela dure longtemps.
Je me garais donc plus loin, fermais mon moteur, et, après avoir jeté un oeil autours de moi, m'envolais dès que la combinaison de Nova m'eut recouvert pour atterrir côté cours à l'angle du bâtiment.
Sans me presser, le gars se débrouillait bien mais prenait de sacrés coups quand même.
Je lançais un petit coup de senseurs et restais ébahi ... Ce gars était tout à fait normal, enfin d'après les mesures, et ses habits aussi ... Un mec Lambda attaqué par des petites frappes !
Je penchais pour un fêlé qui voulait se prendre pour ce qu'il n'était pas ... Ou ce qu'ils nommaient un mutant dont mes capteurs ne pouvaient préciser les capacités ? Etrange ...
Je me découvrais donc et appuyé nonchalamment contre le mur je lançais décontracté :

«Allo! Je peux être sur le parté ? J'ai l'impression que vous êtes dans le jus ... Besoin d'aide ?

M'apercevant que j'avais utilisé les façons de parler habituelles là d'où je venais mais parfaitement incompréhensibles ailleurs, je reprenais :

«Je peux m'inviter à la fête ? Besoin d'un coup de main ?

Comme je le prévoyais, cela jeta un froid sur les assaillants, mais plus surprenant, aussi sur le verdoyant ...  Curieux ! ...


_________________
Ce qui ne te tue pas te rend plus fort ?

Ben c'est raté ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1484

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Désolé, je voulais pas déranger, je fais que passer ...(rp : Dave Lizewski/Kick-Ass)   Lun 22 Juin - 14:09

Nova & Kick-Ass
Désolé, je ne voulais pas déranger, je fais que passer...
Ce n’était plus vraiment habituel, mais il arrivait à Dave d’agir seul de temps en temps. Parfois, Mindy n’avait pas le temps à consacrer à la chasse aux criminels. Il ne savait pas vraiment ce qu’elle avait de prévu ce jour-là, ce qui au fond l’agaçait un peu mais il n’avait pas envie de se montrer jaloux (même s’il l’était, mais chut), mais en tout cas elle n’était pas disponible. Dave aurait pu se contenter de rester chez lui, puisqu’il n’avait pas besoin de travailler, mais il avait envie de se dépenser. Et puis, Kick-Ass ce n’était pas juste un passe-temps, c’était ce qu’il était. Il avait le besoin irrésistible d’enfiler son costume et de se lancer à la chasse au criminel, s’il ne le faisait pas régulièrement il avait le sentiment de ne plus être lui-même. Et cela même s’il avait juré à son père, avant que ce dernier ne décède, d’arrêter de porter le costume. On ne se refaisait pas, il espérait que l’homme comprenait de l’endroit où il se trouvait. Au fond, Dave avait le sentiment d’avoir enfin trouvé un équilibre dans sa vie. Il avait un travail, une colocataire, une petite amie, un but dans sa vie, franchement il ne voyait pas vraiment ce qu’il pouvait espérer de plus. Peut-être juste que Kick-Ass prenne un peu plus d’ampleur.

Ce jour-là donc, il avait enfilé son costume et il était partie « chasser ». Cela ne fut pas bien long pour lui de retrouver des trafiquants de drogue et des proxénètes. A force, il commençait à connaitre les habitudes de certaines bandes. Celle-ci vendait des mineurs à des riches hommes d’affaire pour leurs plaisirs sexuels, c’était à en vomir. Dave ne pouvait donc qu’avoir envie de les arrêter, même s’ils avaient tendance à revenir toujours sur le marché après une bonne raclé. Ce jour-là, ils se trouvaient dans l’une de leur planque que Dave trouva facilement avant de se lancer dans la bataille. Ils étaient nombreux, Kick-Ass ne prenait même pas la peine de compter pour le coup, mais il y avait du beau monde. Cela ne lui faisait pas peur, ça faisait un moment qu’il n’avait plus peur de se lancer dans l’action. Quand il repensait à ses débuts, il remarquait qu’il avait parfaitement changé. En même temps, il était passé entre les mains expertes de Mindy. Dave se concentrait donc sur son combat, se prenant parfois quelques coups. Mais il ne sentait rien (ou presque) et parvenait à les rendre bien plus fortement. La moitié des types qui l’avait attaqué, était déjà à terre. Certains morts (Dave avait parfois des cas de conscience, mais ça ne le retenait pas de tuer certaines personnes), d’autre simplement blessé. Et alors qu’il était en train d’éviter les coups de couteau d’une personne, Dave entendit la voix d’un nouveau protagoniste. Le jeune homme donna un coup de bâton dans la mâchoire de son adversaire avant de se tourner vers l’inconnu.

« Si ça te fait plaisir vas-y ! »

Lança-t-il à l’homme, espérant qu’il se trouvait bel et bien de son côté. Dave pouvait bien supporter un adversaire de plus, mais il avait le sentiment que celui-là était plus coriaces que les petites frappes qu’il combattait.

_________________
Comme tout le monde j'ai mes défauts, j'ai pas toujours les mots qu'il faut. Mais si tu lis entre les lignes, tu trouveras dans mes chansons tout ce que je n'ai pas su te dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 203

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Désolé, je voulais pas déranger, je fais que passer ...(rp : Dave Lizewski/Kick-Ass)   Lun 22 Juin - 15:00


Tout ce qu'on pouvait constater, c'est que ce gars n'y allait pas avec le dos de la cuillère ! Autant, alors que j'étais novice dans le boulot de Super Héros, j'évitais à tous prix de rétamer définitivement mes adversaires, quoique si la plupart avaient été des gens "normaux", ils seraient passés de vie à trépas, autant celui là n'hésitait absolument pas.
Mes senseurs en détectaient 4 d'allongés définitivement sur le sol, et 2 qui ne se relèveraient pas de sitôt ... restaient 5.
Le bonhomme se débrouillait donc parfaitement sans mon aide, et j'allais rester en renfort tout en l'observant et en me tenant prêt à intervenir mais l'un de ses adversaires se rua sur moi en brandissant haut une solide barre d'acier qu'il abattit sur mon casque.
Le sbire avait mis toute sa force dans ce coup, croyant m'envoyer ad patres sans doute. Une vibration se propagea dans le gourdin improvisé, puis se communiqua à ses bras, ce qui l'obligea à lâcher son arme tout en beuglant à cause de ses mains douloureuses.
D'un coup de plat de la main en pleine poitrine, je l'envoyais valser dix mètres plus loin, rétamé pour le compte. restaient 4.
L'un d'eux, sans doute lassé par le combat ou réalisant enfin que des manières préhistoriques à l'aide d'objet contondant ou tranchants ne suffiraient pas à éliminer le gars en vert et que potentiellement je pouvais être aussi coriace, porta sa main derrière le dos et en sortit un calibre digne de l'inspecteur Harry.
«ça c'est pas de jeu là ! » et je fonçais dessus alors que le canon se relevait et menaçait mon pseudo coéquipier.
D'une main je saisissais l'arme et en tordais le canon tandis que de l'autre je faisais goûter à la mâchoire du mauvais joueur toute la surface de mon poing. Il y eu un crac sonore, indiquant que de l'os avait quelque peu subit de mauvais traitements et le sbire tomba après avoir effectué une spirale gracieuse sur place. S'il avait été patineur dans un concours, rien qu'avec cette figure il aurait eu un 9 de tous les juges ...
Je balançais l'arme tordue dans un coin et me retournais pour voir le verdâtre terminer un des autres d'un revers de son bâton ...
Restait un seul sale type qui se mit à reculer sur la défensive avant de faire volte face et de  partir à font de train à la recherche d'un quelconque refuge.
Je le regardais un instant puis me tournais vers le redresseur de tors dont j'avais écourté le plaisir. Car je ne me faisais pas d'illusion, il aurait pu s'en sortir seul contre ceux là, si ce n'est le gars au colt aussi gros qu'un canon et encore...
«Désolé, je vous ai gâché le plaisir en m'en mêlant, je viens d'arriver en ville et je n'ai pas résisté à la tentation ... Mais je ne savais ni qui vous êtes, ni de quoi vous étiez capable, sinon je ne serais pas intervenu ... Encore désolé ...»
Je tendis la main en me présentant le premier, ce qui était la moindre des politesses vis à vis d'un confrère sur son terrain de chasse :
«Je suis Nova»


_________________
Ce qui ne te tue pas te rend plus fort ?

Ben c'est raté ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1484

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Désolé, je voulais pas déranger, je fais que passer ...(rp : Dave Lizewski/Kick-Ass)   Jeu 16 Juil - 16:58

Nova & Kick-Ass
Désolé, je ne voulais pas déranger, je fais que passer...
Dave n’avait pas l’habitude de faire équipe avec quelqu’un d’autre que Mindy, mais il n’était pas contre un coup de main de temps à autre. Il n’allait pas empêcher le nouvel arrivant de s’amuser à son tour, même s’il n’avait clairement pas besoin de son aide. Les hommes n’étaient pas si nombreux que cela et le jeune homme avait l’habitude de combattre en infériorité numérique. En même temps, à moins de se trouver devant un adversaire vraiment coriace, il n’y avait aucun amusement de se retrouver devant un seul homme. Même si Kick-Ass était surtout là pour rendre la justice, là où la police ne pouvait rien faire, Dave s’amusait quand même énormément dans son costume. En même temps, s’il faisait cela sans aucune motivation, il aurait sans doute arrêté depuis un moment. Il aurait d’ailleurs dû s’arrêter sans doute, mais le justicier masqué était bien ancré dans sa peau. Il ne pouvait pas s’empêcher d’enfiler son costume et de faire justice lui-même, il avait même envie d’entrer dans la cours des grands. Un jour peut-être, il ne serait plus le petit Kick-Ass qui se promène dans les rues.

Il aurait pu s’en sortir seul donc contre ses ennemis, mais finalement la présence de l’inconnu fut appréciable. En même temps, il semblait assez fort. Dave fut surpris en le voyant agir et s’en sortir si facilement contre ses adversaires.  En même temps, ils se retrouvaient contre des petites frappes, des hommes de mains de gros bonnet de la drogue. Il y avait pire adversaire, mais cela n’empêchait pas Kick-Ass d’être impressionné quand même. Et rapidement, les hommes furent donc tous mis à terre, sauf un. Ce dernier prit la fuite, mais Dave n’avait aucune envie de le poursuivre. Au pire, il allait prévenir des camarades et ils pourraient s’amuser encore, au mieux il allait se ranger. Il valait mieux quand on voyait le sort réservé à ses amis. Kick-Ass ne faisait pas dans la dentelle, comme Hit Girl, il n’hésitait pas à tuer ses adversaires. Cela lui posait quelques petits cas de consciences, mais ça passait assez rapidement. Parce qu’il n’agissait que très rarement à l’aveugle et qu’il savait que ses adversaires le méritaient.

« Ne vous en faites pas. » Dit-il simplement quand l’inconnu, s’excusa avant de se présenter. Il s’appelait Nova donc. Dave tendit à son tour sa main afin de serrer celle de l’homme. « Je suis Kick-Ass. »

Il y avait toujours un fond de fierté quand il se présentait, même s’il préférait quand les autres le reconnaissaient. Mais puisque Nova venait simplement d’arriver en ville, ce n’était pas étonnant qu’il ne le connaisse pas. Dave était connu (enfin Kick-Ass) simplement dans la ville de New-York et encore, tous ses habitants ne le connaissait pas.

« Merci du coup de main. » Dave sourit en reprenant la parole, confirmant à Nova qu’il n’avait pas à craindre quelque chose concernant son intervention. « Vous êtes impressionnant. »

Dave ne pouvait pas penser autrement, il avait sincèrement été impressionné par Nova.


Spoiler:
 

_________________
Comme tout le monde j'ai mes défauts, j'ai pas toujours les mots qu'il faut. Mais si tu lis entre les lignes, tu trouveras dans mes chansons tout ce que je n'ai pas su te dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 203

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Désolé, je voulais pas déranger, je fais que passer ...(rp : Dave Lizewski/Kick-Ass)   Jeu 23 Juil - 11:28



Se serrer la main ainsi après une bataille et au dessus des corps de nos adversaires avait quelque chose à la fois d'irréel et de cocasse.
« Je suis Kick-Ass » Un soupçon de fierté transparaissait dans le ton de sa voix et aussi l'assurance évidente que je devais le connaître, du moins que j'aurais dû entendre parler de lui. Je hochais la tête : « Enchanté »
Vu de plus près, Kick-Ass était bien plus jeune que je ne le pensais de prime abord. Bien que ses traits soient durs et marqués par le combat qu'il venait de mener, il me rendait bien un dizaine d'année. Donc, même si il avait entendu parler de mes exploits de jeunesse, il devait les avoir oublié depuis le temps, j'étais autant un inconnu pour lui qu'inversement.
« Merci du coup de main ... Vous êtes impressionnant. » Il souriait en disant cela ce qui changea complètement son visage jusqu'alors fermé et concentré. Je haussais les épaules et regardais les corps encombrants l'espace où nous étions :
« De rien, vous n'aviez en fait pas besoin de moi ... »
Mes senseurs l'avaient encore une fois scanné ainsi que sa tenue et me confirmèrent qu'il était parfaitement et totalement humain et que ce n'était qu'un simple costume rien de plus ce qui m'impressionna à mon tour.
« C'est vous qui êtes impressionnant, sans aptitude singulière particulière ni matériel ... Chapeau ...»
Je fis quelques pas et m'accroupis près d'un des hommes un instant. Il était encore vivant, mal en point, dans les vapes, mais vivant. Il avait besoin de soins médicaux comme un autre de ses "camarades" un peu plus loin, celui que j'avais repoussé tout à l'heure et celui à la mâchoire cassée. Je me relevais et me retournais vers mon "collègue" :
« Je vais appeler les secours pour les survivants, c'est plus civilisé je crois et un petit séjour à l'hôpital puis derrière les barreaux les fera peut être réfléchir ... » Je regardais à nouveau le blessé étendu et inerte puis ajoutais « Peut être » d'un ton absolument pas convaincu. Par expérience, je savais que la prison ne faisait que rarement remettre les délinquants sur les rails mais plutôt les endurcissait et les rendait plus mauvais et actifs. Il était parfois plus salutaire de les chopper et de les laisser filer en les menaçant que de les enfermer. Mais ceux qui étaient là n'étaient déjà plus des novices du crime. La méthode expéditive de Kick-Ass n'était finalement pas si répréhensible que ça. Je souris à cette conclusion. Il y a maintenant plus de dix ans, jamais je n'aurais eu ces pensées si extrémistes, j'aurais condamné Kick-Ass au même titre que ceux qu'il avait terrassé. Mais avec le temps et les choses vécues, mon point de vue avait largement changé, je n'étais plus aussi idéaliste que ça même si cela me répugnait de donner la mort. Je regardais à nouveau le jeune héros et lui souris :
« A moins que vous ne soyez attiré par le remplissage de la paperasse ou que vous ayez besoin de publicité, je crois qu'il serait temps de nous éclipser ... Si vous voulez, je vous dépose quelque part ...» Je lui montrais le ciel du pouce en souriant.
Je n'avais pour l'instant pas grand chose à lui dire et faire connaissance ici ou prendre le thé n'était pas le meilleur endroit vu que j'avais prévenu le 911 à l'instant.
« Comme je vous le disais tantôt, je viens d'arriver en ville et ne suis pas encore installé ni au fait des us et coutumes actuelles ... Mes infos datent de quelque années, beaucoup de choses ont changé depuis. Vous pourrez peut être m'aider un peu à m'intégrer.» On entendait déjà des sirènes qui se rapprochaient au loin.

_________________
Ce qui ne te tue pas te rend plus fort ?

Ben c'est raté ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1484

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Désolé, je voulais pas déranger, je fais que passer ...(rp : Dave Lizewski/Kick-Ass)   Lun 17 Aoû - 14:28

Nova & Kick-Ass
Désolé, je ne voulais pas déranger, je fais que passer...
Dave avait été vraiment impressionné des aptitudes de l’homme qui était venu lui donner un coup de main, et qui se nommait Nova. C’était un nom étrange, mais pas plus particulier que le sien dans le monde des super-héros. Kick-Ass devait bien avouer qu’il aimait bien rencontrer d’autre héros, il aimait le fait qu’il ne soit pas seul dans les rues de New-York, même si Dave rêvait au fond de prendre autant d’importance que Spider-Man ou Iron-Man. Dave aimait pouvoir confronter son expérience avec celle des autres. Et il devait bien avouer qu’il appréciait également quand les autres étaient impressionnés de ce qu’il faisait. Le jeune homme n’avait qu’un costume simple (avec quelques améliorations apportées par Mindy) et il n’avait pas de supers pouvoirs. Nova le remarqua d’ailleurs, après avoir affirmé que Kick-Ass s’en sortait très bien tout seul. Effectivement, si l’homme n’était pas intervenu, Dave s’en serait quand même sortis d’affaire sans souci. Mais ce n’était pas pour autant que ce dernier n’appréciait pas son arrivée, au contraire. Même si l’homme décida de prévenir la police. Ce n’était pas vraiment le genre de Kick-Ass de les prévenir. D’habitude, il se contentait simplement de quitter la zone de crime et de les laisser se débrouiller tout seul. On ne pouvait pas vraiment dire que Dave avait une très bonne relation avec les agents de police. Outre le fait qu’ils n’appréciaient pas ce qu’il faisait, ils étaient aussi en partie responsables de la mort de son père. Ce n’était pas eux qui l’avaient tué, mais c’était quand même dans une cellule du commissariat qu’il était mort. Il y avait forcément eu une faille dans le système. Et puis, ils ne l’aimaient pas alors Kick-Ass n’avait pas spécialement envie de faire d’effort de son côté. En même temps, il n’hésitait pas à tuer les criminels qu’il attaquait, au fond il en était un aussi. Mais Dave ne se voyait pas comme ça, il pensait vraiment faire les choses biens. Parce que la prison, ça n’aidait vraiment pas les gens à se remettre sur le droit chemin et pour les personnes qu’il attaquait, Dave n’avait aucune pitié. En même temps, il ne se prenait pas aux petits voleurs occasionnels, les trafiquants de drogues ou les vendeurs d’enfant aux pédophiles ne méritaient vraiment pas de pardon.

Mais visiblement, Nova avait plus de scrupule que lui, même s’il pensait la même chose que lui sur le séjour en prison. Il avait donc prévenu la police et il était temps pour eux de partir s’ils ne voulaient pas d’ennuis. Apparemment, son « camarade » avait la possibilité de voler au vu de ses dires et des gestes qu’il faisait. Dave ne savait pas trop s’il avait envie qu’il l’emmène. Le vol et lui, ça ne faisait pas un. Il aimait largement plus avoir les pieds sur terre. Nova reprit la parole, expliquant qu’il venait simplement d’arriver et qu’il avait besoin de quelqu’un pour l’intégrer un peu à l’actualité du moment.

« Okay je vais vous aider. » Dave marqua une pause. « Je vais t’aider, c’est mieux si on se tutoie non ? » Le jeune homme tourna sa tête, il entendait les sirènes de la police. Autant dire qu’il était vraiment temps pour lui de partir. Il n’était vraiment pas bien vu. « Mais avant… je veux bien que tu m’emmène ailleurs ! »

Tant pis pour le vol, il n’avait pas spécialement le choix de toute façon. Il était temps qu’il apprenne à conduire et qu’il se procure une moto comme Mindy.

_________________
Comme tout le monde j'ai mes défauts, j'ai pas toujours les mots qu'il faut. Mais si tu lis entre les lignes, tu trouveras dans mes chansons tout ce que je n'ai pas su te dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 203

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Désolé, je voulais pas déranger, je fais que passer ...(rp : Dave Lizewski/Kick-Ass)   Lun 17 Aoû - 15:57



Kick-Ass m'accordait son aide, pas de façon très spontanée, mais il me la proposait quand même et engendra le rapprochement en m'invitant au tutoiement ce qui m'allait très bien. Les forces de l'ordre arrivaient, appelées par mes soins, et il convint également qu'il était plus que temps de quitter les lieux, acceptant que je l'emporte mais un soupçon de contre-coeur dans la voix. Aurait il peur de l'altitude ? Je ne pouvais concevoir cela moi même tant voler était une joie pour moi et était devenu une seconde nature comme marcher ou respirer.
Je hochais la tête en signe de connivence et le saisis par les épaules :
Je vais nous conduire en haut de ce bâtiment pour l'instant, laisses toi faire ... Et sans autre forme de préparation, je décollais en le tenant à bouts de bras ainsi, comme on tiendrait un gros chaton, et atterrissais sur le toit terrasse de l'immeuble à bonne distance du bord. Je le lâchais, le laissant reprendre ses esprits après cette légère accélération qui ressemblait beaucoup à un saut d'un pont que certains aimaient à faire retenus par un énorme élastique, mais à l'envers, pour aller jeter un coup d'oeil en bas là d'où nous venions.
Une escouade de flics suivie par quelques urgentistes avaient pris d'assaut le champ de bataille et courraient de l'un à l'autre pour faire l'état des lieux. L'un d'eux se mit à regarder en l'air et je reculais juste à temps pour qu'il ne me voit pas. Autant rester anonyme pour l'instant ... Je retournais vers mon passager et m'asseyais sur le rebord en béton de l'évacuation des climatisations qui devait être en panne vu le peu d'air qui s'en dégageait malgré la température des plus clémente qui régnait dans la ville.
Par simple habitude, je consultais mes senseurs et constatais l'état physique du héros de ce quartier. Il en avait pris de bien sévères et ne semblait pas affecté tant que ça. Son rythme cardiaque, un moment affolé juste après notre petit saut, était redevenu calme et régulier. Incroyable ...
Je n'osais pourtant pas lui proposer de l'emmener dans un centre médical, comment faisait il d'habitude ? Avait il une aptitude particulière qui lui permettait de guérir tout seul rapidement, un peu comme moi ? Les interrogations à son égards se bousculaient en moi mais je n'en faisais pas état, par discrétion et par respect pour le combattant qu'il était. Nous n'avions pas encore gardé les cochons ensemble et essayer de lui faire admettre ses petits secret pourrait mal être compris ou perçu.
Donc voilà, oui, je sais voler, mais ce n'est pas vraiment important, ce qui est prioritaire pour moi, c'est de trouver le moyen de me fondre dans la population, le gîte et le couvert en sommes, et de rester anonyme ... Y a t il des possibilités de petits boulots comme dans le temps ? Coursier ? livreur ? plongeur ? Faire la vaisselle je devrais préciser ... Quelque chose de peu contraignant et loin des foules en gros ... Pour ce qui est du quartier, où pourrais je ... comment dire ... sévir sans marcher sur les plates bandes de quelqu'un comme je viens de le faire pour toi ? Je te suis reconnaissant de ne pas m'en tenir rigueur d'ailleurs... Y a t il des quartiers où je puisse être utile ? Où pourrais je loger pour pas cher ?
J'avais tant de chose à savoir et à demander, sans pour autant vouloir qu'il m'aide plus qu'en m'indiquant la voie à suivre, je n'étais pas un mendiant, j'avais de quoi survivre quelques mois sur mon compte en banque sans problème et je comptais bien me débarrasser de ma bécane pour quelques liasses de billets sous peu ... Non, je voulais simplement qu'il m'indique la température des lieux et des façons de ce temps qui n'était pas le mien mais le sien ... Emporté par mon élan, j'avais débité tout ça rapidement, comme ça me venait à l'esprit, et me rendant compte que j'en devenais presque incohérent je m'arrêtais soudain pour le scruter à nouveau attentivement. Son état ne me disait rien qui vaille, vraiment :
ça va ? Tu vas bien ? Pas besoin de soins ? Tu veux que je t'emmène quelque part où on prendra soin de toi ? ... Demandais je un peu inquiet pour lui.

_________________
Ce qui ne te tue pas te rend plus fort ?

Ben c'est raté ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1484

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Désolé, je voulais pas déranger, je fais que passer ...(rp : Dave Lizewski/Kick-Ass)   Ven 18 Sep - 12:23

Nova & Kick-Ass
Désolé, je ne voulais pas déranger, je fais que passer...
Dave n’avait pas tellement le choix pour le coup, il fallait que Nova l’aide afin qu’il puisse s’en sortir sans se faire arrêter par la police. Il avait suffisamment d’ennuis avec les forces de l’ordre, pour en rajouter. Depuis l’évasion de Mindy, il se montrait plus prudent que jamais et clairement, la situation n’était pas prudente maintenant. Il espérait vraiment que son nouveau camarade allait effectivement pouvoir l’aider (en plus c’était lui qui avait appelé la police). Et par chance, il y parvint. Ce n’était pas vraiment dans le gout de Dave de voler, mais il n’avait pas le choix. L’homme l’attrapa donc et ils montèrent tous les deux sur le toit. Quand les pieds de Kick-Ass touchèrent enfin le sol, ce dernier fut plus que soulagé. Vraiment, il préférait largement la terre ferme. Le jeune homme laissa Nova s’occuper de surveiller la situation, il s’installa dans un coin. Il entendait la sirène de la police et se doutait qu’ils étaient déjà en plein travail. Heureusement, ils allaient pouvoir être tranquille où ils se trouvaient. Nova revint vers lui donc, lui demandant plus de précision sur la manière dont il pouvait s’en sortir et agir en tant que justicier. Dave l’écouta jusqu’au bout avant de prendre la parole. Cependant, son nouveau camarade le surpris en lui demandant soudain s’il allait bien et s’il n’avait pas besoin de soin. S’il voulait aussi qu’il le dépose quelque part. Dave avait en effet pris quelque coup et il avait sans doute besoin d’un peu de pommade et de bandage, mais ça allait aller. Il avait vu bien pire après tout.

« Ca va, t’en fais pas. » Reprit-il en adressant un sourire à Nova. Quand il rentrerait chez lui, il passerait sans doute par chez Mindy (histoire peut-être qu’elle joue ses infirmière personnelle).

Il n’avait en tout cas, aucun besoin de se rendre à l’hôpital en urgence (et encore heureux parce qu’il détestait ça). En même temps, c’était bien trop imprudent pour lui de s’y rendre, il devait garder à l’esprit que Kick-Ass était recherché par la police. Alors qu’évidemment, il se contentait de faire le plus de bien possible pour la ville (même si par moment, il se laissait un peu déborder par ses méthodes). Les personnes qui étaient mortes aujourd’hui, ne méritaient pas vraiment de traitement de faveur. Du moins, il se le persuadait du mieux qu’il le pouvait.

« Si tu veux trouver un endroit pas cher où vivre, je te déconseille Manhattan. »
Dit-il pour enfin commencer à répondre aux interrogations de Nova. « Sinon ça va, et tu peux trouver un petit boulot facilement. Il y a de tout dans cette ville, tu peux même trouver quelque chose qui te permette d’avoir assez de temps libre pour tes activités masquées. » C’était pour cela que Dave appréciait son propre travail. « Et pour les autres justiciers… franchement y’a pas de quartier défini. Ne t’en fais pas si tu dérange un peu les autres. »

Même si concrètement, on ne s’en prenait au même ennemi en empiétant sur les plates-bandes de Kick-Ass que d’Iron Man.

_________________
Comme tout le monde j'ai mes défauts, j'ai pas toujours les mots qu'il faut. Mais si tu lis entre les lignes, tu trouveras dans mes chansons tout ce que je n'ai pas su te dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 203

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Désolé, je voulais pas déranger, je fais que passer ...(rp : Dave Lizewski/Kick-Ass)   Mar 22 Sep - 15:56



Kick-Ass n'était pas du genre causant, l'archétype du héros solitaire. En quelques phrases il avait répondu à mes questions, simplement, sans ajouter plus de mots qu'il ne fallait. En cela, il ressemblait à mes précédents compagnons de travail. Comme le silence revenait dans la ruelle, j'y risquais un coup d'oeil. En bas, la dernière voiture de flic venait de libérer les lieux, suivant le fourgon du coroner où ils avaient entassé les civières où les cadavres étaient étendus. Il ne restait plus que les traces de sang au sol, à peine recouvertes par une sorte de sciure qui les aurait partiellement épongées d'ici le matin et qu'un camion balai effacera définitivement en un seul passage.
Donc, à priori, il n'y avait pas vraiment de chasse gardée en ville, ce qui était une bonne et une mauvaise chose à la fois. La bonne était que je pouvais survoler le terrain sans crainte d'entrer dans un No Man's Land si ce n'est celui d'un vilain pas beau, la mauvaise était que je pouvais être pris pour un intru par les locaux en première rencontre. Pas facile parfois la vie de héros.
Je soupirais. Demain, enfin aujourd'hui, j'allais avoir du boulot à trouver de quoi me loger, mais une petite chambre d'hôtel ferait l'affaire, et un job pas trop contraignant, pas que le boulot me fasse peur, loin de là, mais surtout je voulais avoir du temps et les mains libres pour me transformer en Nova. Pour ce qui était de la vente de la moto, j'avais déjà quelques adresses et cela serait vite réglé.
Je me retournais vers le héros local :
Bon, c'est à nouveau calme en bas, et comme on dit qu'il n'y a pas de bonne compagnie qui ne se quitte, je vais y aller et tailler ma route plus loin. Je te fais redescendre ou tu te débrouilles ? Je commençais à décoller tout en lui tendant la main. Je n'allais tout de même pas le porter comme un bébé que diable, une femme oui, mais un homme, euh ... Non. A moins qu'il ne soit inconscient.

_________________
Ce qui ne te tue pas te rend plus fort ?

Ben c'est raté ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 1484

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Désolé, je voulais pas déranger, je fais que passer ...(rp : Dave Lizewski/Kick-Ass)   Mar 20 Oct - 14:35

Nova & Kick-Ass
Désolé, je ne voulais pas déranger, je fais que passer...
Dave avait tenté de répondre au mieux aux questions de celui qui l’avait mené sur ce toit, après l’avoir aidé contre ces trafiquants de drogue. Il n’avait pas pu être bien explicite pour autant, il n’y avait pas grand-chose à dire en même temps. Dans New-York, les super-héros faisaient comme ils pouvaient, quand ils le pouvaient. Pour le moment, il n’y avait vraiment aucun ordre. Visiblement, puisque Nova ne relança pas ses questions donc il avait dû être satisfait de ses réponses sans doute. Du moins, ce fut ce que Dave comprit. Le jeune homme l’observa alors s’approcher du bord du toit pour aller voir la scène, Dave ne prit pas la peine de bouger. Il avait hâte de pouvoir rentrer et se reposer, après ce combat mouvementé. De toute façon, il n’y avait visiblement plus rien à faire dans le coin. Les flics avaient pris la route pour emmener tout le petit monde qu’ils avaient trouvé au commissariat. Nova se retourna vers Dave alors, affirmant que c’était de nouveau calme en bas et qu’il était temps pour eux de se séparer. En effet, c’était sans doute l’occasion. Le jeune homme s’approcha de lui quand il commença à décoller.

« Je veux bien que tu me déposes en bas ouais ! »

Lança-t-il avant d’attraper la main du super-héros et de le laisser le conduire en bas. Il n’aimait toujours pas ça, mais c’était quand même bien plus facile et rapide d’arriver à destination. Au moins, une fois fait, il pouvait sans souci poser ses pieds sur le sol sans avoir dû descendre de ce toit, sans savoir encore comment il aurait fait. Mais il n’était quand même pas mécontent quand il était bel et bien arrivé au sol.

« Merci Nova ! » Dit-il pour remercier son « taxi », avant qu’il ne décide de s’en aller. « Peut-être qu’on aura encore l’occasion de se recroiser. »

Après tout, même si la ville était grande, il n’était pas rare de croiser quelqu’un au détour d’une rue. Après tout, les deux hommes avaient pour but de venir en aide à autrui, ils avaient donc de forte chance que leurs routes se croisent de nouveau. Cela serait vraiment avec plaisir pour Dave, ce Nova lui avait fait une belle impression. Il lui adressa donc un dernier signe avant de prendre à son tour la route pour rejoindre son chez lui et se reposer comme il le méritait bien.

_________________
Comme tout le monde j'ai mes défauts, j'ai pas toujours les mots qu'il faut. Mais si tu lis entre les lignes, tu trouveras dans mes chansons tout ce que je n'ai pas su te dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 203

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Désolé, je voulais pas déranger, je fais que passer ...(rp : Dave Lizewski/Kick-Ass)   Mar 3 Nov - 9:21




Je déposais doucement Kick-Ass au sol, à son grand soulagement semble t il ce qui m'amusa un peu et lachais sa main avant de rejoindre à mon tour le plancher des vaches face à lui.
« Merci Nova ! ... Peut-être qu’on aura encore l’occasion de se recroiser. »
Je hochais la tête en signe d'accord :
De rien, c'était un plaisir, on se reverra peut être effectivement et je suis toujours partant pour mettre une dérouillée à quelques vilains avec toi ... Faut juste que je m'installe un peu, merci à toi pour l'accueil ...
Je le regardais partir un instant après avoir répondu à son signe d'un salut à 2 doigts au niveau du front et je m'envolais derechef vers le ciel, effectuant une belle parabole au dessus du building pour aterrir dans l'ombre de l'autre côté près de mon engin sagement garé. Je dépolarisais mon armure, recouvrant un aspect plus passe partout et j'enfourchais ma bécane, tournais la clef et posais les mains sur les poignées. Je restais ainsi statufié à l'arrêt, pensif. Avoir rencontré quelqu'un comme Kick-Ass le premier jour de mon arrivée en ville m'avait empli d'espoir sur ce monde. Si il y avait plus de gens comme lui, les habitants pourraient dormir sur leurs deux oreilles et même sortir la nuit sans craindre d'être une proie pour les malfrats. J'avais senti sous sa réserve bien légitime quelqu'un d'intègre et de digne d'intérêt, quelqu'un dont on pourrait se faire un ami éventuellement en plus d'un camarade de combat. Mais je suis solitaire de par ma nature, de par mon passé aussi. Devoir combattre et oter la vie de ceux avec qui on a combattu, rit, mangé, vécu tout simplement, pour le simple plaisir d'une entité malfaisante n'est pas sans laisser des traces indélébiles. On a du mal à engager une relation plus approfondie ensuite. Etre gladiateur est une malédiction pour certains comme moi, un métier pour d'autres, mais dans les deux cas, l'esprit et l'âme en sont changés à tout jamais ... Et puis il y avait ces cauchemards qui revenaient sans cesse au fur et à mesure que resurgissaient les souvenirs d'Epyrus-7 au milieu de ceux des dernières années dans l'audelà.
Kick-Ass était un gars avec lequel j'aurais pu me lier sans problème autrefois, du moins sous nos costumes respectifs, dans le civil c'était à voir ... Je soupirais. Oui, j'espérais pouvoir le rencontrer plus tard et peut être boire une bière avec lui tout simplement. Je mis mon engin au point mort et levais la jambe pour donner un grand coup de Kick qui lança le moteur et embrayais pour démarrer doucement en allumant mon phare. Vilains de New-York prenez garde ! Nova arrive en ville et s'installe !  

End Of Game

_________________
Ce qui ne te tue pas te rend plus fort ?

Ben c'est raté ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Désolé, je voulais pas déranger, je fais que passer ...(rp : Dave Lizewski/Kick-Ass)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Désolé, je voulais pas déranger, je fais que passer ...(rp : Dave Lizewski/Kick-Ass)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [REQUETE] Déplacer / ranger mes icones / creer repertoire sur HD2
» Comment bien ranger ces BD
» désolé ça fait un bout
» Si tu voulais qu'on saime
» 93 FORD ranger pickup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: New York City :: Bronx :: Bronx's Streets-