Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)


Partagez | .
 

 Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 829

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Mar 7 Avr - 12:14

Mindy & Harry
Promenons nous dans les ruelles...
C’était comme si soudainement sa vie avait pris un tournant complètement différent, comme s’il ne voyait plus les choses de la même manière. Il s’était sentit si mal, avant de finalement se laisser emporter par sa rage et maintenant se sentir si serein. Harry peinait à le croire, tellement il avait souffert avant, mais il se sentait bien. Enfin, après tous ce temps. Ce n’était pas faute d’avoir cru mourir, d’avoir cru que son corps allait définitivement le lâcher. Physiquement, les choses allaient bien mieux oui, en même temps cela aurait été difficile d’aller pire. Cependant, tout était si différent dans son esprit. Il suffisait que le jeune homme repense à ce qu’il avait fait au lycée, à la manière dont il était parti faire des ravages, pour qu’il ait l’impression de devenir fou. Une voix dans sa tête ne cessé de répéter qu’il avait adoré ça, que c’était la plus grande expérience qu’il avait eu l’occasion de faire. Et cela, malgré le fait qu’il se sente coupable comme jamais. Il avait causé tellement de tort, il s’en voulait tellement. Et alors qu’il se laissait aller à la culpabilité, cette petite voix revenait rire dans son crâne. Même si le jeune homme avait voulu que cela ne soit qu’un rêve, il ne pouvait pas nier qu’il avait changé et qu’il était bien devenu un monstre. Oui, un monstre tout comme son père. Norman Osborn avait réussi son œuvre, il venait de définitivement gâcher la vie de son fils.

Le lycée était fermé du coup pour quelques jours, puisque l’attaque avait eu lieu la veille. Cela donnait donc à Harry une excuse de rester encore un moment chez lui, comme il le faisait depuis plusieurs jours maintenant. Il avait plusieurs fois pensé appeler Gwen, mais il ne parvenait pas à le faire. Il culpabilisait bien trop de ce qu’il avait fait, des conséquences de ses actes. Harry n’avait pas revu son père depuis, il devait bien avouer qu’il l’avait évité un peu. Parce qu’il n’avait pas spécialement envie que l’homme se réjouisse de son œuvre. Cependant, il avait besoin de lui parler. Il avait besoin de tourner sa culpabilité vers lui. Alors, il se mit à le chercher dans la grande demeure, sans parvenir à mettre la main sur lui. A tous les coups, il devait se trouver à Oscorp. Harry hésita un instant à se rendre au bureau de son père, il n’avait pas vraiment envie de sortir de chez lui. Et alors qu’il se trouvait dans le salon, le jeune Osborn commença à entendre la voix dans sa tête. Elle l’appelait, elle le guidait vers cet arsenal avec lequel il pouvait jouer encore et s’amuser encore plus.

Gardant un minimum de contrôle sur lui-même, Harry décida finalement de sortir. Il fallait qu’il prenne l’air, qu’il s’éloigne de cette maison, qu’il s’écarte de la tentation. Il était hors de question qu’il replonge encore, il n’avait aucune envie d’être l’instrument de son père. Il était encore capable de décider pour lui-même. Il monta dans sa grande voiture, son chauffeur démarrant sans savoir où il devait conduire son jeune maître. Harry se disait qu’il devait vraiment aller à Oscorp, mais il avait l’impression d’étouffer dans la voiture. Alors soudainement, malgré le fait qu’ils se trouvaient dans un quartier mal famé, Harry ordonna à l’homme de l’arrêter. Il sortit rapidement de la voiture, avant de s’engouffrer dans de petites ruelles.

_________________
But that's why he needs you. Right? To help him make his choices clear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2375

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Mar 7 Avr - 23:01


Promenons nous dans les ruelles
L'

avantage avec les cibles comme celle que visait Hit-Girl à l'heure actuelle, c'est que, les concernant, il n'y avait pas spécialement d'effet de surprise, le travail pouvait être propre, efficace, les complications étaient particulièrement rares et se géraient généralement très bien. Du boulot rondement mené, qui permettait de faire un minimum de nettoyage dans les rues de cette ville où le crime semblait sévir à chaque seconde. Oh, Mindy n'avait rien contre quelques complications, bien au contraire, elle aimait bien quand la tâche n'était pas simple et l'obligeait à se montrer imaginatives... Mais on ne pouvait pas frapper tous les jours, et l'essentiel était tout de même de faire le boulot, et de le faire bien. Le boulot en question ? Rendre la justice, bien sûr. Sa cible en question ? Une petite frappe, somme toute. Un dealer qui sévissait dans une ruelle mal famée du Queens. En soi, les types qui refourguaient de la drogue à d'autre, ce n'était pas trop son affaire... Mais ce gars là avait la sérieuse tendance à refroidir tous les mecs en retard de ne serait-ce que quelques heures dans leur paiement. Une pourriture qui par conséquent ne méritait pas d'autre sort que celui qu'elle avait décidé de lui réserver ce jour-même alors que, attiffée en Hit-Girl, armée commodément de ses sabres, et d'un flingue à sa ceinture. Elle ne pensait pas que l'affaire lui prendrait plus de dix minutes. Le gars serait seul, siégeait toujours au même coin, et verrait à peine le coup venir. Elle était même sur-armée pour la situation, mais peu importe. Il fallait palier aux problèmes qui pourraient éventuellement gêner une mission qu'elle pensait réussie d'avance... Elle était bien placée pour savoir que tout ne se déroulait pas toujours comme on le voulait.

Elle avançait aussi discrètement que lui permettait son costume jusqu'à sa cible, se dissimulant quand elle le pouvait à l'angle d'un mur afin qu'elle ne soit pas trop vite repérée par celui qui prendrait immédiatement la tangente s'il la repérait. De là l'inconvénient à enfiler un costume pour rendre la justice... Et en même temps, c'était l'apanage de tout super-héro. Elle aperçut une silhouette qui ressemblait assez à celle de sa cible. Elle s'avança plus rapidement puis, une fois juste derrière lui, le força à se retourner... Sauf que ce n'était pas son homme, c'était un ado... et même un ado qu'elle connaissait...

-Putain, Harry.
Bon, ça, par contre, ça risquait de compliquer ses affaires. Tu débarques toujours au mauvais moment, tu le sais, ça ?

Qu'il le prenne pas pour lui, bien sûr. Elle était plutôt contente de le voir, en fait, mais il fallait toujours qu'il tombe sur elle quand elle était toute à ses activités de justicière. En même temps bon, elle était plus souvent Hit Girl que Mindy. Bon. Quoi faire ? Pour le coup, ils risquaient de se faire repérer et il allait falloir qu'elle change de plan... en même temps, elle le voyait mal lui demander de se barrer alors qu'ils ne s'étaient pas revus depuis plusieurs mois (et avant ça plus d'un an et demi).

-Qu'est-ce que tu fais là ?





code by Mandy


_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 829

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Sam 2 Mai - 13:13

Mindy & Harry
Promenons nous dans les ruelles...
Harry avait eu le sentiment d’étouffer et s’était dit qu’en sortant de la voiture, les choses iraient mieux. Mais ce n’était pas vraiment le cas au final. Du moins, ce n’était pas parfait. C’était mieux oui, mais ce n’était pas pour autant que le jeune homme se sentait bien. Il ne sentait constamment mal depuis un moment de toute façon, même si son état physique c’était clairement amélioré. Mais ce n’était plus le physique qui posait problème maintenant, c’était son esprit, sa culpabilité, sa folie grandissante. Harry s’était engouffré dans une ruelle mal famé, sans même prêter attention à l’endroit. Il n’avait que faire d’où il se trouvait. La seule chose qui comptait pour l’instant, c’était ce qu’il ressentait. Et au pire, il se savait parfaitement capable de se défendre à présent. Même, le jeune homme devait bien avouer qu’il espérait presque de se faire agresser. Parce que c’était un bon moyen de passer ses nerfs sans causer trop de dommage (sans que cela ne soit trop culpabilisant en fait). Il le savait qu’il avait cette violence maintenant en lui, que sa colère déjà bien présente ne faisait que grandir et qu’elle avait besoin d’exploser. Il suffisait simplement qu’il trouve un moyen de la faire exploser d’une bonne manière, sur de bonnes personnes. Qu’il évite ce qu’il avait fait précédemment, qu’il évite de briser la vie de ceux qu’il aimait plus que tout.

Harry ne remarqua même pas la présence d’une autre personne, il ne faisait pas vraiment attention à ce qui pouvait bien l’entourer en même temps. Il n’entendit donc pas Mindy approcher dans son dos et fut plus que surpris quand elle le força à se retourner. Il sentit ses membres se contracter, prêts à agir pour se défendre. Quand il vit Mindy (ou Hit Girl plus précisément), il se détendit cependant. Il ne s’était vraiment pas attendu à tomber sur elle, encore une fois d’une manière assez particulière. D’ailleurs, la jeune femme ne manqua pas de mentionner le fait qu’ils se croisaient toujours au mauvais moment. Visiblement, elle avait dû le prendre pour quelqu’un d’autre. Heureusement qu’elle l’avait reconnu à temps.

« Ce que je fais là ? »
Harry marqua une pause. « Et bien, j’en sais fichtre rien. »

Pourquoi le jeune homme s’était-il arrêté juste ici, il ne savait pas. La seule chose qu’il savait, c’était qu’il avait le sentiment de devenir dingue. Il ne se sentait pas bien chez lui, dans sa voiture et il avait été incapable de se rendre chez Oscorp pour parler à son géniteur.

« Et toi tu fais quoi là ? Tu chasses du méchant ? »

Visiblement, elle était en tenue de justicière après tout. La dernière fois que les deux jeunes gens s’étaient rencontrés, Harry avait découvert que Mindy était Hit Girl. Il n’était donc pas étonné de la découvrir sous les traits de la justicière et il l’imaginait bien en chasse. D’ailleurs, elle avait sans doute voulu le tuer avant qu’elle ne découvrir qui il était.

_________________
But that's why he needs you. Right? To help him make his choices clear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2375

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Sam 2 Mai - 18:27


Promenons nous dans les ruelles
M

indy n'avait pas la moindre idée de ce qui pouvait bien être arrivé à Harry, ou de ce qui lui traversait la tête, mais il avait l'air complètement paumé, déboussolé. Quand il lui disait qu'il ne savait pas ce qu'il foutait là, elle acceptait de le croire sans le moindre mal. Mais qu'importe qu'il soit venu là par hasard total, avec une raison précise, ou par l'opération du Saint Esprit, il ne pouvait pas rester ici. Certes, ce n'était pas lui, sa cible, mais l'homme qu'elle traquait devrait malgré tout faire irruption sous peu, et elle ne voulait pas qu'il puisse avoir l'Héritier Osborn dans son colimateur. Tant pis pour la mission qu'elle s'était fixée, cette saloperie de dealer doublé d'un assassin serait encore là plus tard, elle lui règlerait son compte à un autre moment. Pour l'heure, il fallait surtout qu'ils se tirent ailleurs, et au plus vite, ils auraient tout le loisir de bavarder plus longuement à un autre endroit...

-Plus maintenant.
affirma-t-elle quand son ami lui demanda si elle était venue chasser "du méchant".

Si elle était en tenue de Hit-Girl, c'est que c'était bel et bien le cas, mais l'opération était avortée. Tant pis, ça pouvait bien attendre. Elle attrapa le bras de Harry pour l'entraîner dans une ruelle perpendiculaire où ils devraient être plus tranquilles, et où elle pourrait faire tomber le costume pour se faire moins aisément repérer et conduire Harry jusqu'à un endroit plus sûr. Si elle ne pouvait pas jouer les justicières, elle pourrait au moins bavarder un peu avec cet ami qu'elle avait le sentiment de négliger (en même temps, elle ne savait vraiment pas s'y prendre quand on en venait aux relations humaines, c'était un fait avéré, et que beaucoup pouvaient confirmer), d'autant plus qu'il ne semblait pas au meilleur de sa forme. Bon, en même temps, elle lui avait donné son numéro. Il aurait pu la contacter, quand même... Mais ce n'était pas le moment de s'arrêter à ces considérations. D'ici quelques pas, ils seraient moins exposés, ce serait bien plus simple.

Ou pas... Rien n'était jamais simple, finalement. Elle était là. Sa cible. Il, donc, ce dealer psychopathe d'une trentaine d'années, et cette fois, il était évident qu'il s'agissait de lui... Et si elle le reconnaissait formellement, il l'avait reconnue aussi... Au final, ce n'était pas si anormal, à force de régler des cas dans le genre du sien dans les environs, elle était devenue une sorte de légende urbaine des ruelles mal famées du Bronx : la tueuse de malfrats, redoutable malgré son mètre soixante et sa perruque violette. Enfin, soit il l'avait reconnu, soit il avait la gâchette facile, car il pointait présentement son revolver dans sa direction. Mindy dégaina rapidement le pistolet qu'elle avait à la ceinture, tout en poussant Harry d'un geste de la main.

-À couvert !
ordonna-t-elle à son ami alors qu'une première balle frôlait de peu son épaule.




code by Mandy


_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 829

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Lun 18 Mai - 14:47

Mindy & Harry
Promenons nous dans les ruelles...
Harry était perdu ouais, mais il essayait de ne pas trop le montrer. C’était la première fois qu’il avait un contact humain avec une autre personne que son chauffeur et son père depuis qu’il savait ce qu’il était devenu. Depuis l’attaque au lycée aussi. C’était bizarre, mais pas désagréable. En plus, cela faisait un moment qu’il n’avait pas recroisé la jeune femme. Mindy était quelqu’un d’étrange pas moment, mais pas plus que lui-même. Alors ils ne pouvaient que bien s’entendre. Le jeune homme se disait qu’il aurait pu faire l’effort de la contacter dernièrement, elle lui avait dit qu’elle pourrait l’aider avec son père un jour c’était tentant, mais la situation était particulière. Mais ils avaient l’occasion de discuter un peu, du moins c’était ce que pensait Harry. Mindy lui annonça qu’elle ne chassait plus « du méchant », elle devait avoir l’intention d’arrêter puisque leurs chemins venaient de se croiser. Il ne répondit rien, se laissant ensuite entraîner par la jeune femme dans une ruelle perpendiculaire. En toute franchise, Harry n’avait aucune idée de l’endroit où il se trouvait. Il avait une petite idée du quartier, mais s’il devait rentrer chez lui dans aide, il en serait tout bonnement incapable. Heureusement, il n’avait pas l’intention de s’embêter avec ce genre de préoccupation pour le moment. Il se contentait de suivre Mindy dans le silence.

Mais soudainement, les deux amis se retrouvèrent devant une personne. Harry ne prêta pas vraiment attention à l’homme tout de suite, parce qu’il fallait bien avouer qu’il était autant perdu physiquement que dans sa tête, jusqu’à ce qu’il voit une arme. Il devait donc être la cible de Mindy, à moins que cela ne soit juste quelqu’un qui avait une dent contre Hit Girl. Dans tous les cas, l’homme pointait bel et bien une arme sur eux. Mindy fut la plus rapide à réagir, elle poussa Harry en lui ordonnant de le mettre à couvert. Le jeune homme tomba au sol au moment où la balle quittait l’arme de l’homme pour frôler l’épaule d’Hit Girl.

Sans réfléchir une seule seconde à ce qu’il faisait, Harry se leva rapidement pour pousser à son tour son ami, alors qu’un deuxième coup de feu était tiré de la part de l’inconnu. On ne pouvait pas vraiment dire qu’Harry était vraiment le genre de jeune homme à agir de la sorte d’habitude, mais il n’était plus que l’ombre de lui-même. Et une part d’elle avait envie d’action, elle en manquait cruellement. Ce qu’elle avait pu goûter au lycée, elle espérait que ce n’était qu’un début. La balle de l’inconnu fonça sur lui donc et traversa son épaule. Cela fut douloureux, mais bien moins que ce que le jeune homme aurait cru. La douleur s’estompait déjà rapidement. Toujours sans vraiment réfléchir, le jeune homme s’approcha de l’inconnu, d’un pas plus rapide qu’il n’aurait été capable de faire normalement, l’attrapant par le col avant de le jeter au sol. Il se retenait, parce qu’il n’avait pas envie de suivre son instinct, cette violence au fond de lui, qui aurait aimé le tuer sur le coup.

_________________
But that's why he needs you. Right? To help him make his choices clear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2375

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Sam 23 Mai - 9:06


Promenons nous dans les ruelles
M

indy pensait avoir la situation bien en main, et particulièrement contrôler les choses, en bref, pouvoir rapidement avoir raison de son ennemi pour aussitôt prendre la tangente, puisqu'elle voulait éviter le plus possible de mêler Harry à tout cela. Elle pensait pouvoir y arriver sans trop de mal. Certes, son adversaire avait des ressources, preuve en était de la balle qui avait manqué de lui toucher l'épaule, mais elle, de son côté, avait également plus d'une corde à son arc, et elle était loin d'avoir joué toutes ses cartes. Elle s'apprêtait à riposter, mais c'était sans compter sur Harry, qui se précipita pour la faire basculer de côté à son tour quand une nouvelle balle fut tirée par l'ennemi. Mais à quoi jouait-il ? Il savait pertinemment qu'elle était tout à fait capable de se défendre par elle-même, non ? Et en attendant, elle perdait son avantage. Sous l'effet de la surprise, elle avait basculé au sol, quand elle se redressa, elle constata que son ami était touché. Putain ! S'il lui arrivait quoi que ce soit par sa faute, elle ne se le pardonnerait jamais, elle oscillait entre l'inquiétude et la colère, mais elle choisit de garder pour elle ces deux sentiments et de se concentrer plutôt sur celui qui venait tout juste de tirer. Après ce qu'il venait de faire, il avait très clairement signé son arrêt de mort, et elle ne comptait pas faire dans la dentelle. Sauf que Harry, malgré son état, ne semblait pas vraiment avoir besoin de quelqu'un pour le défendre. Mindy ne l'avait jamais vu comme ça. En fait, elle peinait à le reconnaître, alors qu'il attrapait l'ennemi au col, et le propulsait au sol. Qu'est-ce qui lui arrivait, là ?

Profitant que l'ennemi soit plus concentré sur l'héritier Osborn que sur elle même, elle se précipita dans sa direction et, avec hargne, lui arracha son arme des mains. L'affaire fut rapide, elle pouvait reconnaître cela à Harry, il lui avait donné l'impulsion nécessaire pour en finir vite et rapidement. Trois balles tirées en plein crâne, il n'avait pas la moindre chance de s'en sortir. Elle le laissa agoniser au sol... Si elle avait voulu en finir vite, ce n'était pas pour rien. Harry était blessé. Elle se retourna rapidement vers lui, d'ailleurs.

-Putain, mais t'es pas bien !

Elle se rapprocha dans l'intention d'examiner sa blessure, sauf que, quand elle approcha ses mains d'où devrait se situer sa plaie, elle ne vit rien. Il n'y avait rien. Pourtant, elle avait bien vu cette balle lui traverser l'épaule, elle ne l'avait pas inventé. Putain, mais c'était quoi ce bordel ?

-Comment tu...?


Elle n'acheva pas sa question, mais ce qu'elle impliquait semblait plutôt clair. Comment pouvait-il ne pas être blessé, comment avait-il ainsi su tenir tête à l'adversaire, et même l'attraper au col comme il l'avait fait ? Et qu'avait-on fait à Harry ? Elle était bien incapable de le reconnaître, là, maintenant. Elle était incapable de pleinement analyser ce qui venait juste de se passer.




code by Mandy


_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 829

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Mar 16 Juin - 15:54

Mindy & Harry
Promenons nous dans les ruelles...
Harry le sentait bien au fond de lui, il avait envie de tuer cet homme qu’il venait de propulser au sol. Il y avait cette chose en lui qui réclamait du sang et s’il ne se retenait pas, il lui aurait sans doute déjà sauté dessus. Mais Harry ne voulait pas se laisser complètement perdre par son nouvel instinct, par cette soif de sang qui se trouvait en son sein maintenant. Cela laissa largement le temps à Mindy de s’occuper de l’homme qui les avait agressés. Elle ne manqua pas de foncer sur lui d’ailleurs, lui prendre son arme et lui mettre trois balles dans la tête. Le jeune homme observa la scène sans détourner son regard, ce qu’il aurait sans doute fait en temps normal. Mais il n’était clairement plus le Harry d’autrefois, il n’était plus le gosse de riche sensible. Il était ensemble sensible, mais d’une manière bien différente. Dans tous les cas, il n’avait pas détourné son regard et ce dernier ne quitta pas le cadavre de l’homme jusqu’à ce que Mindy s’approche de lui. Visiblement, elle s’attendait à le voir blessé, son regard suivit le sien sur l’endroit où il avait été touché. Il avait été touché, il n’y avait aucun doute là-dessus puisqu’il avait senti la balle percer sa peau. Mais il n’y avait plus rien, comme si rien ne s’était passé. Harry savait parfaitement pourquoi, il n’y avait aucun doute dessus. Il avait déjà pu constater que son corps guérissait plus rapidement quand il avait attaqué le lycée. Evidemment, Mindy se posait des questions. Le jeune homme aurait préféré ne pas avoir besoin de s’expliquer sur ce qui lui arrivait, mais il pouvait difficilement trouver une excuse à ce qu’elle venait de voir. Harry savait parfaitement qu’il n’était pas bon pour la jeune femme d’être au courant, surtout que ça concernait en grande partie son géniteur.

« Tu ne vas jamais me croire si je te le dis… »

Répondit-il sombrement, sans aucune intention d’en dire plus. Il avait envie de se confier et Mindy était sans doute la personne la plus adéquate pour cela, mais il ne pouvait pas l’impliquer dans cette histoire. Norman Osborn ne risquait pas d’apprécier si son fils mentionnait son petit secret à des tierces personnes. Quoi qu’il n’était pas obligé d’être au courant. Mais dans le doute, le jeune homme préférait ne rien dire et ne pas risquer que Mindy soit inutilement mêlé à quelque chose qui ne la regardait pas. Même si clairement, le jeune homme avait peut-être justement besoin de soutien dans ce qu’il était en train de vivre et clairement, il n’y avait pas grand monde qui pouvait écouter son histoire. Harry se voyait mal expliquer à Gwen qu’il était celui qui avait tué son père.

« Il vaut mieux que je te laisse. »

La tension qu’il avait ressentie en face de « l’agresseur » était retombée et en prime, il sentait une frustration intense en lui. Parce qu’il n’avait pas accepté son destin et tué ce type directement.

_________________
But that's why he needs you. Right? To help him make his choices clear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2375

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Jeu 18 Juin - 22:07


Promenons nous dans les ruelles
Q

uoi qu'il soit arrivé à Harry, ce n'était pas anodin, et c'était forcément extraordinaire. Car rien d'humain ne pouvait justifier la force soudaine dont il avait su faire preuve ou encore sa capacité-minute à encaisser les balles qui auraient dû très sûrement l'assassiner. Alors certes, le récit du jeune homme serait peut-être difficilement crédible pour son interlocutrice, mais elle pensait tout de même être à même d'entendre ses justifications. Après ce qu'elle avait vu, elle disposait après tout d'une preuve tangible qui l'empêcherait assez sûrement de douter. Dans un monde peuplé d'extra-terrestres, de mutants et d'araignées radioactives, on finissait par bien vouloir croire en tout. Harry était pour elle ce qui se rapprochait le plus d'un ami, l'on pouvait même dire qu'il était son meilleur ami (en même temps, puisqu'il était le seul, il était certain que ce n'était pas bien difficile, mais ça...), alors, s'il lui arrivait quelque chose (et il ne pourrait pas prétendre le contraire - en même temps, il ne niait effectivement pas, il refusait seulement de lui répondre, ce qui n'était pas spécialement mieux), elle considérait qu'elle était en droit de savoir, surtout si elle était susceptible de lui venir en aide, d'une manière ou d'une autre. Car oui, même si son état lui laissait comprendre qu'il avait acquis une sorte de statut surhumain, il était évident, à le voir, que cette situation le perturbait, et elle ne le laisserait pas tomber, au moment où il affirma qu'il devait y aller, d'ailleurs, elle était tout sauf décidée à le laisser partir, hors de question, pas tant qu'il ne lui aurait pas donné d'explications, en tous cas. Elle les méritait bien, non ?

-Non.
s'exclama-t-elle d'un ton absolument sans appel. Elle lui attrapa le poignet pour le dissuader physiquement de le laisser s'en aller sans explications. Qu'est-ce qui t'arrives ?

Son ton était strict et sévère, de même que le regard qu'elle lui adressait, parce qu'elle ne voulait pas lui donner une opportunité de se défiler, elle voulait et exigeait une réponse de sa part. Son ton, malgré tout, masquait de la considération, et même une certaine inquiétude. Oui, il appartenait à cette catégorie de personnes vraiment peu nombreuses dont elle se souciait très sincèrement du sort. Elle n'avait pas l'intention de le laisser partir sans en savoir plus, d'autant que, connaissant l'énergumène, elle n'avait pas la moindre idée de quand aurait lieu leur prochaine rencontre... et si elle se déroulait comme elles avaient toutes tendance à se dérouler, dernièrement, ce ne serait de nouveau pas l'idéal. D'ailleurs, cet endroit n'était pas le plus approprié pour discuter non plus, surtout avec le cadavre à proximité.

-Viens, on va chez moi et tu m'expliques.


Elle n'avait jamais conduit personne jusque dans l'entrepôt qui lui servait également de maison, enfin, personne à part Dave, ça va de soi... c'était une question logique de prudence et de sécurité pour la hors-la-loi qu'elle était. Mais pour Harry, elle pouvait tout de même faire une exception. Elle avait toute confiance en lui, elle était certaine qu'il ne la trahirait pas, et ils avaient besoin d'un endroit sûr et tranquille pour pouvoir parler posément.




code by Mandy


_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 829

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Ven 10 Juil - 16:08

Mindy & Harry
Promenons nous dans les ruelles...
Ce n’était pas qu’il n’avait pas confiance en elle, mais Harry ne se voyait pas discuter de son état à quelqu’un d’autre. Il savait que c’était un secret qu’il devait garder, surtout qu’il avait causé la mort d’un capitaine de la police. Il était devenu un assassin et même si Mindy n’avait visiblement pas peur de tuer d’autres personnes, il ne se voyait quand même pas lui parler de tout ça. Et en même temps, le jeune Osborn devait bien avouer qu’il ressentait le besoin de se confier à quelqu’un, de parler de ses problèmes et d’avoir un avis extérieur. Et la jeune femme devait sans doute être celle qui était le mieux placé pour l’entendre raconter son histoire. Mais il était préférable pour tout le monde qu’il ne dise rien, sauf que Mindy avait clairement l’intention de l’entendre. Harry avait l’intention de partir quand il entendit la jeune femme lui affirmer qu’il n’allait pas partir, le retenant même en attrapant son poignet. Le jeune homme entendit la voix dans sa tête hurler de cet affront, mais il ne réagit pas pour le moment. Il arrivait, pour l’instant, à avoir suffisamment d’emprise sur la chose qui réclamait du sang dans sa tête. Ce n’était pas le moment de perdre le contrôle, vraiment pas. Mindy souhaitait entendre son histoire, elle n’allait pas en démordre. Le jeune homme se doutait que s’il voulait y échapper, il allait devoir se servir de sa force, mais il n’avait aucune intention de le faire. Parce qu’au fond de lui, il ressentait vraiment le besoin de parler. Il se contenta d’adresser un signe de la tête à son amie quand elle affirma qu’ils allaient aller chez elle. Il se doutait que c’était pour qu’ils puissent discuter plus tranquillement, c’était bien mieux en effet.

Ils se rendirent donc dans l’entrepôt de la jeune femme, Harry le découvrant pour la première fois. Jusqu’à présent, il n’avait aucune idée de l’endroit où son amie pouvait vivre. En même temps, il ignorait beaucoup de chose sur la vie de la jeune femme, même s’il avait la chance de connaitre sa double identité. Harry observa les lieux de son grand regard, il devait avouer que cela lui ressemblait assez bien. Il laissa s’écouler quelques secondes (ou minute, il ne savait pas trop) avant de se retourner vers Mindy. Elle attendait des explications, elle n’allait pas en démordre. Il soupira alors, s’apprêtant à commencer.

« Le Bouffon Vert ça te dit quelque chose ? » Evidemment, il fallait vivre dans un autre pays pour ne pas le connaitre. Quoi que même à l’étranger ils avaient dû en entendre parler. « Et bien c’est mon père. » Autant dire que Norman Osborn était le Bouffon Vert, ce dernier n’allait certainement pas apprécier qu’il révèle son secret, mais il n’en avait vraiment rien à faire là. « Mon père m’a injecté le sérum qui l’a transformé. L’attaque d’un simili Bouffon au lycée, tu en as entendu parler ? »

Est-ce qu’il avait besoin de préciser plus la situation, de prononcer les mots affirmant qu’il était l’auteur de cette attaque ? Il ne pensait pas non, c’était assez clair.

_________________
But that's why he needs you. Right? To help him make his choices clear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2375

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Sam 11 Juil - 16:21


Promenons nous dans les ruelles
U

ne fois arrivés dans son entrepôt, Mindy laissa à Harry tout le loisir de découvrir les lieux. Ce n'était certainement pas prudent de l'avoir laissé entrer dans son antre, mais jusqu'ici, Harry n'avait jamais trahi sa confiance, bien au contraire, et ce même s'il connaissait sa double identité. La demoiselle n'était pas à l'aise avec le concept même d'amitié, mais Harry, de manière générale, et même s'ils ne se parlaient désormais plus qu'à de rares occasions, avait toujours su faire exception, et en échange de la confiance qu'elle plaçait en lui en lui révélant l'endroit où elle vivait à présent, elle espérait bien qu'il se fierait suffisamment à elle pour se confier à elle et lui apprendre ce qui lui arrivait. Mindy retira son masque et sa perruque et les déposa d'un geste mécanique sur la table où elle les laissait toujours, elle retira par ailleurs les armes à sa ceinture, bref, elle délaissait progressivement son uniforme de Hit Girl... C'était à Mindy, que Harry se confierait, lui qui était l'un des seuls qui savaient lui faire apprécier, de temps à autres, d'être l'adolescente et non la super-héroïne (en somme, le seul à part Marcus et Dave)... Elle se retourna alors, sans masque et sans artifices, plongeant son regard dans celui du jeune homme, attendant qu'il se confie à elle. Ce qu'il fit en effet. Et finalement, peut-être n'avait-elle pas si bien fait de réclamer si promptement la vérité.

La première révélation que lui fit Harry était un premier choc, mais néanmoins supportable. Norman Osborn, le bouffon vert ? Elle n'aurait certainement pas misé sur lui, mais ce n'était pas non plus choquant quand on connaissait du chef d'entreprise les travers... Et les travers en question, Mindy en savait quelque chose par l'intermédiaire de Harry, justement... Cependant, ce dernier réalisait-il qu'il lui donnait les clés pour tuer le bouffon vert, donc assassiner son père. Quoi qu'elle oubliait pour le moins ce projet-là quand elle entendit ce qui vint ensuite. Non. Pas ça. Tout sauf ça. Mindy sentit son teint pâlir. Oui, bien sûr, elle avait entendu parler de l'attaque du lycée, la presse en avait fait ses choux gras, sans compter qu'on passait difficilement à côté d'une confrontation entre Spider-man et le bouffon vert (même s'il ne s'agissait justement pas de lui, cette fois) et qu'elle aurait dû y être, dans ce lycée, si elle avait poursuivi ses études)... et elle comprenait bien ce qu'impliquait ça question.

-Pas ça, Harry.
fit-elle d'une voix blanche. Ne m'oblige pas à nous mettre dans une situation où je devrais te tuer.

Elle n'y tenait absolument pas, et elle comprenait bien que Harry n'avait pas désiré ce qui lui était arrivé, mais il y avait eu un mort, et nombre de blessés. Harry était officiellement un criminel, pis encore, un super vilain. Et le rôle de Mindy, ou de Hit-Girl, plutôt, était d'assassiner ce genre de personnes. Tuer Harry ? Non, elle ne le voulait pas. Il ne l'avait jamais jugé, il avait été là pour elle. Bref, elle pour qui tout était toujours très simple, qui avait une vision du monde très manichéenne, se retrouvait face à un dilemme inattendu.






code by Mandy


_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 829

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Lun 27 Juil - 11:14

Mindy & Harry
Promenons nous dans les ruelles...
Harry savait bien qu’il ne devait, normalement, pas se confier ainsi à Mindy. Mais, il ressentait le besoin de le faire. Depuis que tout cela lui était tombé dessus, sans qu’il n’en ait envie, il n’avait pas pu en parler à quelqu’un. Cela lui manquait cruellement, il avait le sentiment d’avoir besoin de se confier. Mais Mindy n’était pas forcément la meilleure personne. En même temps, quand on réfléchissait un peu, il n’y avait que Norman Osborn à qui le jeune homme pouvait se confier sans crainte, mais autant dire que ce n’était même pas la peine d’envisager le jeune homme en train de parler de ses états d’âmes à son vieux. Au lieu de cela, il en parlait donc à Mindy et tant pis pour les conséquences. Il parla même du secret de son père, ce qu’il n’était pas censé faire évidemment. Norman risquait de ne pas apprécier que son fils parle de sa double identité à une parfaite inconnue (pour lui). Mais le jeune homme ne resta pas bien longtemps sur le sujet de son père, c’était simplement pour emmener la chose le concernant. Après tout, c’était bien de ce qu’il était devenu qu’ils devaient discuter, de la manière dont il s’en était sorti avec cette blessure par balle.

La bombe avait été lâchée d’une manière subtile, mais il n’y avait aucun doute possible. Harry savait parfaitement que Mindy allait comprendre, ce n’était pas pour rien qu’il affirmait qu’il avait eu le sérum avant de parler de l’attaque du lycée. Il ne prononçait pas directement les faits, mais il espérait bien que son amie allait comprendre. Ce qu’elle ne manqua pas de faire d’ailleurs, puisqu’elle réagit d’une façon plutôt « violente ». Le jeune homme ne la quitta pas du regard quand elle lui demanda de ne pas les mettre dans cette position, il sentait en lui cette colère sourde qu’il avait depuis ce jour où Norman avait pris possession de son corps.

« Parce que tu penses que j’ai eu le choix ? » Dit-il d’une manière bien plus sèche qu’il ne l’aurait voulu à la base. Il n’avait rien contre Mindy, il comprenait son trouble, mais ce n’était pas pour autant qu’il parvenait à accepter sa propre situation. Et clairement, il n’avait pas besoin qu’on lui fasse de reproche. « J’aimerais vraiment que ça ne soit pas le cas… »

Cette fois ci, son ton fut bien plus doux, même s’il resta sombre. Il aimerait pouvoir revenir en arrière et ne pas se laisser berner par son père. Il aimerait pouvoir retirer ce venin de ses veines afin de ne pas être celui que son géniteur voulait qu’il soit. Il rêvait de pouvoir tout simplement se réveiller de se cauchemars. Mais c’était impossible, il était bel et bien ce Hobgoblin qui avait attaqué le lycée et il se trouvait en face d’une justicière qui était normalement à même de l’arrêter. Devait-elle l’arrêter ? Devait-elle le tuer ?

« Fais-le. »

Il ne lâchait pas du regard la jeune femme sous ses yeux, la suppliant de le faire vraiment.

_________________
But that's why he needs you. Right? To help him make his choices clear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2375

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Jeu 30 Juil - 19:25


Promenons nous dans les ruelles
I

l n'avait pas le choix, il n'avait pas voulu devenir le monstre assoiffé de violence que le sérum l'invitait à être, ça, Mindy l'avait bien compris, puisque, après tout, ce sérum lui avait été injecté à son insu. Malheureusement, ce n'était pas un argument suffisant, du moins pas pour elle. Elle ne pouvait pas passer sous silence une série de terribles massacres sous le prétexte que la personne qui en était l'auteur ne l'avait pas voulu. Les morts restaientg morts, et les criminels méritaient d'être arrêtés, et pas de ma manière douce que préconisait la police, ça non. Si elle avait eu en face d'elle n'importe qui d'autre à part Harry, la demoiselle n'aurait pas hésité une seule seconde, elle aurait rejeté d'emblée l'argumentaire de son interlocuteur et l'aurait fait taire immédiatement. Mais c'était Harry... Elle ne pouvait pas faire ça. Elle se détestait de laisser à ce point influer ses sentiments personnels, mais elle ne pourrait pas supporter avoir la mort de son seul ami sur la conscience, ce serait trop douloureux pour elle. Comme quoi, les leçons de son père s'avéraient véridique. Il n'était jamais bon de s'attacher et de laisser ses sentiments altérer son jugement. De manière générale, elle n'avait eu aucun mal à respecter ce précepte. Mais entre Dave, Marcus et Harry, peut-être commençait-elle à faire trop d'exceptions... Dans tous les cas, alors que celui qui lui avait appris être le Hobgoblin lui demandait de la tuer, outre le fait qu'elle n'aimait pas assassiner sans s'être battue au préalable, elle était tout simplement incapable de faire ce qu'il lui demandait, même si c'était peut-être l'unique solution pour l'empêcher de sévir à nouveau, pour que d'autres innocents soient tués... Peut-être qu'un jour, elle serait contrainte à cet extrême, mais en attendant, elle ne pouvait tout simplement pas faire ça.

-Non.
répondit-elle dans un soupir, ne faisant pas même mine de pointer son flingue dans sa direction. Elle planta son regard dans le sien. Si il y a un sérum, il y a peut-être un antidote. ajouta-t-elle en tentant de mettre dans le ton de sa voix plus de détermination qu'elle en éprouvait en réalité.

Rien n'assurait qu'il y ait quelque moyen que ce soit de faire qu'il s'en sorte. Mais elle voulait lui donner un sursis. Leur donner un sursis. Elle ne pouvait tout simplement pas se résoudre à faire ce qu'il lui demandait de faire. Elle était une battante. Cette fois, elle se battrait pour débarrasser Harry du démon qui l'habitait.

-Si quelqu'un mérite de se faire exploser la cervelle, c'est ton père, pas toi.


Et le concernant, elle n'aurait ni regret, ni scrupule, même si Harry devait la retenir de le faire... ce dont elle doutait, en fait. Déjà avant, on pouvait affirmer sans mal que le père Osborn faisait vivre l'enfer à son fils, mais ce qui lui avait fait subir, c'était impardonnable. Mindy s'en prenait rarement aux super-vilains. Elle avait beau estimer ses compétences, elle n'avait pas les facilités d'autres super-héros, c'est à dire qu'elle n'avait aucun super-pouvoir. Ceci dit, prendre le bouffon vert pour cible lui paraissait tout à coup plus qu'envisageable, nécessaire, plutôt.






code by Mandy


_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 829

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Dim 23 Aoû - 0:23

Mindy & Harry
Promenons nous dans les ruelles...
C’était difficile pour Harry de parler de sa vie de super-vilain qui avait commencé quand son père avait injecté le sérum dans ses veines, mais c’était aussi un sincère soulagement. Il ne pouvait en parler à personne d’autre, même si Mindy n’était sans doute pas le choix le plus judicieux. Harry était parfaitement au courant de sa double vie à elle, il savait qu’elle était une justicière. Et pas celle qui se contentait de se balader en costume super moulant, elle laissait souvent une trainée de cadavre derrière elle. Harry prenait donc des risques à lui parler, mais tant pis. Il n’y avait personne d’autre à qui le jeune homme pouvait se confier. Et puis, elle pouvait lui être dans grand secours au final. Après tout, si Mindy avait l’intention de le tuer parce qu’elle n’avait pas d’autre choix, ça arrangeait aussi les affaires de l’héritier d’Oscorp. Parce que si elle décidait de le tuer, il allait enfin être libéré. Parce qu’effectivement, Harry espérait vraiment que son amie allait faire quelque chose pour lui. Il en était arrivé au point d’espérer mourir, même si une part d’elle ne pouvait pas s’empêcher de se révolter.

Mais visiblement, Mindy n’avait pas l’intention de le faire. Harry ne savait vraiment pas s’il était possible de trouver un antidote, mais en effet c’était une possibilité. Il y avait quand même une chance que cela existe, ou que cela soit possible d’être trouvé. Le jeune homme y avait vaguement pensé à un temps, mais il ne savait vraiment pas s’il pouvait le trouver. En dehors du fait qu’il était loin d’être un scientifique hors pair (il avait quand même énormément de lacune), il n’avait pas le matériel non plus. Et puis, il y avait toujours cette chose en lui qui le poussait à ne pas vouloir changer la situation.

« Ca c’est certain… » Mindy avait parfaitement raison quand elle affirmait que Norman avait bien plus de raison de mourir que lui-même. Harry ne pouvait qu’être d’accord, il considérait que son père était entièrement responsable de ses actuels ennuis. En même temps, c’était bel et bien lui qui avait injecté le sérum dans les veines de son fils. C’était donc forcément à lui qu’il devait son état minable. « C’est quand tu veux. »

Un léger sourire s’afficha sur son visage. Il devait bien avouer qu’il appréciait l’idée de voir Mindy tuer son père. Est-ce qu’il serait vraiment capable de faire en sorte que cela arrive ? Il n’en savait rien. Malgré ses nouvelles capacités, Harry ne se sentait pas capable de faire du mal (du moins pas au point de le tuer) à son père. Malgré le fait que Norman Osborn méritait mille fois de mourir sous ses mains quand même, au vu du fait qu’il passait son temps à gâcher sa vie.

« Si un jour tu le croises, n’hésite vraiment pas. » Il marqua une pause. « Fais-le avec moi aussi… »

Parce que quand Harry était en Hobgoblin, il n’était vraiment plus lui-même.

_________________
But that's why he needs you. Right? To help him make his choices clear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2375

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Mar 25 Aoû - 0:26


Promenons nous dans les ruelles
I

Oui, Mindy ne voulait pas s’en prendre au fils, et préférait se concentrer sur le père. Et c’était sans doute faiblesse de sa part. La justicière en elle n’ignorait pas que la meilleure des méthodes était encore d’éradiquer le mal à la racine, ce qui impliquait, certes, de réduire Norman Osborn, mais ce qui signifiait également que, même si Harry semblait pour le moment inoffensif, il serait de bon ton de le tuer. Elle ne pouvait pas. Les sentiments humains faisaient barrage à l’efficacité d’un super-héros digne de ce nom. Son père l’avait prévenu, mais Mindy ne l’avait, en définitive, écouté qu’à moitié, à en juger par son attitude présente et ses choix récents. Elle parlait à Harry, et oui, c’est certain, elle voyait l’ami avant le Hobgoblin, l’ennemi à abattre, pourtant. Qu’importe les circonstances atténuantes, il avait tué un homme. Un collègue de Marcus, d’ailleurs, ce seul motif suffisait à le condamner, mais elle n’agissait pas. Elle ne savait se faire qu’une seule promesse : débarrasser le jeune homme du mal qui le rongeait, trouver le remède à ce fichu poison qui s’était infiltré dans ses veines et faisait de lui quelqu’un d’autre. Qu’importe que l’entreprise soit vouée à l’échec, la jeune femme voulait croire en l’existence d’un antidote, et elle comptait bien le réclamer à celui qui était le plus susceptible de le lui fournir. Osborn père, bien évidemment.

-Si ça arrive, je le ferai.
Approuva-t-elle avec volonté, quoi qu’à contrecoeur, quand Harry lui laissa entendre que, au cours d’un face à face avec le Hobgoblin, la compassion n’aurait plus lieu d’être. Et il faudrait alors qu’elle le tue, puisque cela serait nécessaire.

Oui, elle le ferait, pas spécialement de gaité de cœur, mais parce que c’était son devoir. Elle ne devrait déjà pas le laisser s’échapper, logiquement, mais elle se permettait cette faiblesse à l’heure actuelle, parce qu’elle serait bien incapable de s’en prendre à Harry alors qu’il se présentait pour l’heure à elle sous des traits qui n’avaient rien de ceux du super-vilain, qui n’étaient nul autre que ceux du seul ami qu’elle ait jamais su se faire (puisque même à leur rencontre, Dave avait été autre chose qu’un ami, pour elle. Un associé, un acolyte, le Robin de son Batman, quelque chose dans tous les cas plus fort que de l’amitié, avant que ce sentiment ne se précise). Elle ne pourrait se permettre de faire preuve de la même faiblesse, de la même pitié, dans des circonstances différentes, si elle le voyait débouler sur son planneur. Dans l’intérêt de tous, et des innocents qui pourraient bien devenir ses victimes, alors elle le tuerait.

-Tu n’arrives vraiment pas à le contrôler ?
l’interrogea-t-elle ensuite.

Que ce mal le dévorait sans qu’il puisse l’empêcher d’être plus puissant encore, elle le comprenait bien, mais faute d’annihiler le Mr Hyde de son Dr Jekyll, ne pourrait-il pas parvenir à apaiser Hyde, à le calmer, à éviter le crime, antidote ou pas. Elle devinait déjà la réponse. Sauf qu’elle ne serait pas à son goût. Harry ou Hobgoblin, elle n’avait pas spécialement envie d’avoir un jour à tuer la personne en face d’elle.








code by Mandy


_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 829

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Mer 23 Sep - 16:37

Mindy & Harry
Promenons nous dans les ruelles...
Harry n’avait aucune envie que Mindy joue les sentiments avec lui. Il était un monstre quand il se laissait envahir par cette rage grondante dans son corps. Si jamais Hit-Girl se retrouvait confrontée à Hobgoblin, le jeune homme voulait qu’elle le tue comme elle l’aurait fait avec n’importe qui. Parce qu’au fond, Harry avait bien envie de se libérer de ce fardeau, même si une voix en lui grondait le contraire. C’était bien là le fond du problème. Une partie de lui détestait ce qu’il était devenu, une autre l’adorait. Il ne pouvait rien faire contre ça, parce qu’il ne pouvait passer son temps à résister. Quand la jeune femme lui affirma qu’elle le ferait, Harry lui adressa un signe de la tête pour la remercier. Il était important que quelqu’un soit capable de l’arrêter, parce qu’il allait recommencer c’était évident. Harry me savait d’avance et il espérait vraiment que quelqu’un puisse limiter ses dégâts, afin qu’il ne fasse pas plus de mal à autrui. Même si forcément, au moment où cela arriverait, il n’allait avoir aucune envie de mourir. En cet instant, il parvenait assez bien à contrôler le monstre qui se trouvait en son sein, mais il ne savait pas pour combien de temps encore.

Harry laissa plusieurs longues secondes s’écouler après la question de son amie. Non pas qu’il ne sache pas comment répondre, il connaissait parfaitement la réponse, mais il n’avait pas vraiment envie de l’exprimer. Au fond de lui, il sentait cette chose ravie de pouvoir prendre le contrôle quand elle le voulait vraiment, qu’il soit incapable de le retenir et de le garder enfermer en lui. Finalement, après un moment, Harry leva ses yeux vers Mindy, une leur un peu étrange dans son regard.

« J’ai tué le père de la fille que j’aime… » Dit-il d’une voix plus grande. Une part de lui souffrait de ce qu’il avait fait, l’autre s’en réjouissait comme jamais. Un jour, peut-être que ces deux parties de son être n’allaient faire qu’une, mais pour le moment ce n’était vraiment pas le cas. En espérant que cela ne soit jamais le cas. « A ton avis ? »

Et encore, le jeune homme n’était pas au courant qu’il était destiné à tuer cette fille qu’il aimait en question, autant dire que c’était bien la preuve qu’il était incapable de se contrôler. Harry n’était plus que l’ombre de lui-même quand il laissait parler sa rage, quand il se laissait contrôler par le sérum de son père. S’il avait tué le père de Gwen, c’était qu’il avait quand même capable de faire bien pire (comme tuer Gwen justement). Mindy ne pouvait que comprendre maintenant qu’il était incapable de se contrôler, qu’il ne pouvait rien faire contre ce qui se trouvait en lui. Et donc forcément, qu’elle allait devoir agir pour l’empêcher de faire trop de ravage. Il comptait sur elle, c’était sans doute dégueulasse de sa part, mais il comptait vraiment sur elle pour qu’elle ne fasse pas preuve de sentiment. A choisir, Harry préférait largement tomber sous les coups de Mindy.

_________________
But that's why he needs you. Right? To help him make his choices clear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2375

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Ven 25 Sep - 15:55


Promenons nous dans les ruelles
M

indy n'était pas naïve. On ne lui avait jamais donné l'opportunité de l'être. Elle ne s'était pas vraiment attendue à ce qu'Harry lui réponde que, au bout d'un moment, le Dr Jekyll saurait prendre le dessus sur Mr Hyde, et il n'y aurait plus rien à craindre du Hobgoblin. Même, qu'il pourrait utiliser ses pouvoirs nouvellement acquis, et d'importance, afin de faire le bien, et non de répandre la terreur. Mais elle avait voulu y croire, parce qu'elle n'avait aucune envie de mettre en oeuvre sa promesse. Cependant il semblait y avoir peu d'espoir, malheureusement, et Mindy risquait fort de n'avoir aucun choix possible. Harry Osborn ne prendrait peut-être jamais le dessus sur le Hobgoblin, mais l'inverse, par contre, était bien loin d'être impossible. Il le lui fit très clairement comprendre en lui rappelant la mort de capitaine Stacy. De son fait. Oui, Mindy avait appris son décès, dans la presse. Tout comme Harry lui avait déjà confié avoir des sentiments pour la belle Gwen Stacy. Mindy ne pouvait qu'imaginer la culpabilité qu'il pouvait bien ressentir. Déjà qu'elle-même n'était pas en restes, parfois... Il lui arrivait, oui, de se reprocher la mort du père de Dave. Après tout, si elle n'avait pas fait l'autruche et remballé son costume de Hit-Girl à ce moment là, elle aurait peut-être pu faire quelque chose.

Oui, il n'y avait peut-être pas de solution. Et alors, dans un tel cas, elle n'aurait pas le choix. Mindy voulait faire le maximum pour défendre la veuve et l'orphelin, pour protéger les innocents, c'était son boulot de justicière, après tout. Et elle mettait bien évidemment un point d'honneur à protéger ceux qui lui étaient proches, mais il était fort difficile de le faire, quand les personnes dont elle acceptait d'être proche faisaient tout leur possible pour se mettre en danger. Entre le petit ami justicier, le père d'adoption flic, et le meilleur ami super-vilain, on pouvait clairement dire qu'elle avait tiré le gros lot. Mais en même temps, si elle s'entourait de ces gens-là, ce n'était certainement pas pour rien. En attendant, elle se retrouvait confrontée au pire cas de figure possible. Oui, évidemment, elle tiendrait bel et bien sa promesse s'il le fallait, et elle tuerait le Hobgoblin... Sans doute fallait-il que tout super-héros soit un jour confronté à ce genre de cas de figure. Mais elle se le serait évité sans aucun mal.

-Bon. Elle prit une grande inspiration. Harry, je veux que tu me préviennes. Si tu as un instant de lucidité, si tu sens qu'il va prendre le dessus sur toi... Appelle-moi, d'accord ?

Car, contradictoirement, même si elle n'avait aucune envie de mettre fin aux jours de son interlocuteur, elle préférait qu'il passe entre ses mains plutôt que d'autres et puis, elle pourrait peut-être juste se contenter de le réguler avant qu'il ne s'en prenne à des innocents.

-Même si on aura trouvé une solution, d'ici-là.


Ça, Mindy comptait bien y travailler scrupuleusement.







code by Mandy


_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 829

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   Jeu 22 Oct - 10:23

Mindy & Harry
Promenons nous dans les ruelles...
Harry ne se faisait vraiment aucune illusion, il savait parfaitement qu’il était incapable de combattre ce vilain qui siégeait à présent dans son âme et dans son cœur. Parce qu’il se rendait bien compte qu’une part de lui n’avait aucune envie de lui résister. Comme une part de lui-même aimait ce qu’il était. C’était plus fort que lui, il y avait cette sensation de toute puissance qui ne le quittait pas. Il passait la plupart du temps à regretter  ce que son père lui avait fait, ce qu’il avait fait comme ravage (d’avoir tué le père de celle qu’il aimait), mais en même temps il ne pouvait pas combattre son envie de violence. Il ne fallait vraiment pas grand-chose pour qu’il perde le contrôle de lui-même et qu’il oublie complètement celui qu’il était normalement. Autant dire qu’il ne parviendrait jamais à s’arrêter lui-même et ce n’était pas seulement parce que le jeune Osborn était incapable d’avoir confiance en lui. Cela n’aidait pas bien sûr, mais Harry avait parfaitement la tête sur les épaules concernant sa condition, même s’il espérait à présent qu’il puisse y avoir un antidote. Cela semblait bien trop beau pour être vrai, mais pourquoi pas.

« D’accord… je le ferais, je te promets. »

Il ne savait pas vraiment s’il allait être apte à réaliser quand il perdait pieds et s’il allait vraiment pouvoir appeler Mindy, mais il allait faire l’effort. Malheureusement, la plupart du temps, il se rendait compte qu’il perdait pied quand c’était trop tard et que sa conscience était déjà prise par son double maléfique, par celui qui aimait la violence et qui n’avait aucune envie d’être arrêté. Cela n’allait donc pas être évident, mais il avait quand même l’intention de prévenir Mindy si c’était possible, s’il y parvenait. Parce que le jeune homme avait sincèrement envie, il en avait même le besoin, que quelqu’un l’arrête et l’empêche de continuer son massacre. Ce n’était pas lui qui avait décidé de devenir le monstre qu’il était, il n’avait pas du tout eu son mot à dire. Encore une fois, son père avait pris un malin plaisir à détruire son existence. Et à choisir, Harry avait bien envie de prendre en main son destin et il préférait que cela soit Mindy qui l’arrête et qu’il ne continue pas à faire du mal autour de lui.

« J’espère… » Harry commençait à vraiment avoir envie qu’ils puissent trouver un antidote à son mal, afin qu’il puisse reprendre une vie presque normale. Elle ne le serait jamais au vu de ce qu’il avait bien pu faire, mais c’était mieux que rien. Même si pour cela, il allait devoir renoncer à toute cette force que ce sérum lui offrait et qu’une part de lui n’aimait vraiment pas l’idée. Comme il allait devoir renoncer à la seule chose qui pouvait peut-être rendre enfin son père fier de lui. « Il vaut mieux que je rentre. » Non pas qu’il n’appréciait pas la compagnie de son amie, bien au contraire, mais cela faisait un moment qu’il s’était absenté. « Je t’appelle… si jamais. »

_________________
But that's why he needs you. Right? To help him make his choices clear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Promenons nous dans les ruelles... (Mindy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AT 6 : promenons-nous dans les bois!
» Promenons nous dans les bois ..... [450D]
» Promenons nous dans les bois...
» [Disney] Into the Woods - Promenons-Nous dans les Bois (28 janvier 2015)
» Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas | Bryden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: New York City :: Queens :: Queens' Streets-