Sur un arbre perché... (Peter Quill)


Partagez | .
 

 Sur un arbre perché... (Peter Quill)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Gardien
Messages : 247

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Sur un arbre perché... (Peter Quill)   Jeu 1 Jan - 14:23

Peter & Groot
Sur un arbre perché...
Les journées étaient longues quand on était un mini arbre coincé dans un pot. Groot ne pouvait pas faire grand-chose tant qu’il n’aurait pas retrouvé une taille lui permettant d’au moins marcher un peu. Il ne savait malheureusement même pas quand il allait pouvoir terminer sa croissance. C’était la première fois, de ce qu’il s’en souvenait, qu’il arrivait à un stade de ce genre. Il ne pensait d’ailleurs pas s’en sortir quand il avait décidé de se sacrifier pour sauver la vie de ses amis, lors de leur combat contre Ronan. Finalement, il était encore vivant alors il devait bien se montrer reconnaissant. Pour l’heure, la seule chose qu’il faisait c’était d’attendre de retrouver des petites jambes afin de pouvoir marcher. Le colosse végétal se disait qu’il allait quand même avoir des jambes avant de retrouver sa grande taille, du moins il l’espérait sincèrement. Heureusement qu’il évoluait tout de même, petit à petit il retrouvait quelques facultés. Après tout, il venait de retrouver sa capacité de parler. Enfin parler, c’était un grand mot quand on mentionnait la faculté de s’exprimer de Groot. Quelques sons sortaient de ce qui lui servait de bouche, mais il n’était pas simple de comprendre ce qu’il voulait exprimer. Il n’y avait que Rocket qui savait parfaitement déchiffrer ses paroles, en même temps ils étaient amis depuis tellement d’année cela aidé.

Comme bien souvent, Groot attendait que le temps passe. Il venait de se réveiller d’un sommeil assez long, prenant ensuite le temps de s’étirer. Il ne faisait rien de ses journées du coup, se contentant de regarder ses amis passer et prévoir des choses. Pour l’instant, on ne pouvait pas dire que le colosse (qui était loin d’un colosse d’ailleurs) soit réellement en mesure de les aider dans leur quête de protection de la galaxie. Pourtant, il trouvait l’idée réellement intéressante. Il aimait le fait qu’ils soient tous réunit pour protéger la galaxie contre les forces du mal (comme ce Ronan qu’ils avaient mis en pièce, Rocket lui avait raconté tout en détail la fin de l’action). Groot avait donc hâte de pouvoir agir avec eux, de pouvoir aussi entrer dans le vif du sujet. Mais il avait besoin de temps encore, parce qu’il n’était pas fini.

Le bébé arbre tourna sa tête quand il entendit soudainement la musique, un coup de Peter encore sans doute. C’était le seul à mettre de la musique comme cela. On ne pouvait pas dire que Groot avait l’oreille musique, il n’y connaissait rien du tout, mais il ne demandait qu’à apprendre.


« Je s’appelle Groot. » (Qu’est-ce qui se passe ?)

Lança-t-il de sa petite voix aiguë qu’il avait seulement, en raccord avec sa petite taille. Parfois, Groot se demandait bien pourquoi il se cassait les « pieds » à prononcer des mots, surtout quand Rocket n’était pas dans les parages. Mais depuis qu’il se retrouvait avec les Gardiens de la Galaxie (même s’il n’était pas encore un gardien à part entière), il avait tendance à désirer s’ouvrir plus. Les autres étaient aussi des amis après tout, même Peter qui se trouvait justement là avec sa musique.


_________________
Je s'appelle Groot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 559

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Sur un arbre perché... (Peter Quill)   Sam 3 Jan - 1:32


Sur un arbre perché
L

e temps s'écoulait, rien ne se passait. Gardien de la galaxie, c'était un titre classe au possible, mais à l'heure actuelle, les gardiens de la galaxie se tournaient quand même sérieusement les pouces, Peter en arrivait presque à regretter d'avoir rembarré Gamora, quand cette dernière lui avait suggéré de partir en mission avec elle, à la recherche d'il ne savait quelle relique perdue il ne savait où sur Terre... bon, c'était comme ça, maintenant, il l'avait envoyé paître avec son dossier en mille paragraphe, c'était de sa faute, mais c'était pas une raison pour se laisser abattre. Certes, il ne pouvait pas nier, à ce stade, qu'il s'ennuyait sacrément (d'autant que ses conversations avec Rocket et Drax, même s'il les adorait, tournaient rapidement en boucle – et ne parlons même pas de Groot, hein, parce que là, ça se répétait au sens le plus propre du terme). Heureusement, quand tout est noir, quand il n'y a plus d'espoir, quand on s'ennuie à mort au point de regretter les parties de scrabble du samedi après-midi avec sa grand-mère, il reste toujours la musique, et plus précisément les Runaways. Leur titre « Cherry Bomb », en un mouvement, avait remplacé le silence et lui avait tenu tête bien comme il faut, et alors que la musique d'introduction du morceau comblait l'espac du vaisseau, Peter se sentait déjà un peu moins morose. Pour preuve, le petit pas dansant avec lequel il pénétra dans la « pièce » où se trouvait Groot, ou « Groot miniature », comme Star-Lord se plaisait à le surnommer. Récemment, l'arbuste donnait des formes de vie plus concrète, il ne se contentait plus de réagir par le mouvement, il avait également retrouvé l'usage de la parole. Il grandissait à vue d'oeil chaque jour. Il ne s'écoulerait sans doute pas si longtemps, en définitive, pour qu'ils retrouvent l'arbre parlant du début. Tant mieux, tant mieux. Peter fut accueilli dans la pièce par un « je s'appelle Groot » usuel de la part de l'arbre à intelligence humaine. Peter ne put s'empêcher de sourire en l'entendant s'exprimer avec sa voix encore toute fluette, il l'avait déjà dit à plusieurs reprises (et évidemment, ça n'avait pas plus à Rocket), il trouvait ça tout simplement adorable. Groot semblait tout droit sorti de l'imagination des studios Disney.

-Salut à toi aussi, vieille branche.
Et oui, il trouvait sa vanne parfaitement désopilante, je peux vous l'assurer. Non, en effet, ce n'était pas du tout ce que lui avait dit son « interlocuteur », mais reconnaissez qu'il n'était pas simple de s'adresser à quelqu'un disposant d'un vocabulaire à ce point limité. Parfois, les intonations qu'utilisait l'arbuste aidaient un peu, souvent, la présence du raton laveur parlant aidait plus encore. Mais bon, le raton laveur n'était pas présent, et Peter n'était pas doué.. Sinon, la tonalité interrogative de son propos aurait pu mettre la puce à l'oreille. Quoi de neuf ?

Une fois de plus, il pouvait anticiper la réponse par avance (pour une fois qu'il pouvait faire preuve d'un minimum de clairvoyance), ce n'est pas pour autant qu'il y comprendrait quoi que ce soit.













code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gardien
Messages : 247

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Sur un arbre perché... (Peter Quill)   Lun 12 Jan - 22:11

Peter & Groot
Sur un arbre perché...
Depuis le jour où Groot avait fait la connaissance de Peter et des autres, depuis ce moment où ils se sont tous fait arrêter donc, l’arbre découvrait énormément de la « vie ». Rocket était son mentor habituel, depuis qu’ils faisaient équipe le colosse végétal avait sincèrement évolué dans sa compréhension des autres. Mais, il apprenait encore plus maintenant qu’il se trouvait en présence de cet humain. Il avait découvert ce que signifiait réellement l’amitié, ce que cela faisait de désirer se sacrifier pour les autres. Depuis qu’il se trouvait coincé dans ce pot, ce qui n’était pas tellement pour lui déplaire en réalité il s’accommodait bien à cette situation, le bébé arbre ne pouvait pas faire grand-chose de plus que d’observer. Alors, il observait encore et encore quand ses camarades prenaient l’effort de venir dans son champ de vision. Heureusement que Rocket ne l’oubliait jamais et qu’il le transportait un peu partout dans le vaisseau. Aujourd’hui, alors qu’il était tranquille dans son coin (Groot n’était jamais autrement que tranquille de toute façon), Peter fit son apparition. Sans surprise, l’humain ne parvint pas à comprendre ce que le bébé arbre avait dit, il n’y avait que Rocket pour le comprendre parfaitement. Ce n’était pas grave, Groot ne s’en offusquait pas. Il ne faisait même pas attention à la blague de l’humain d’ailleurs, c’était le genre de chose qui lui passait clairement au-dessus de la tête. Quand Peter demanda au colosse végétal ce qu’il avait de neuf, ce dernier ne bougea pas et se contenta de regarder son ami. Il se demandait s’il était en train de plaisanter encore, il n’était pas très doué pour distinguer quand Peter ironisait (comme ça ils se ressemblaient sur ce point). On ne pouvait pas dire que Groot avait réellement beaucoup de neuf dans sa vie, coincé dans son pot. En dehors du fait qu’il parlait à présent.

« Groooot… » (Rien)

Dit-il toujours avec sa voix fluette d’un ton las. Si Peter était en train de se moquer de lui, il ne trouvait pas cela de très bon goût. Mais peut-être qu’il se contentait de lui poser sincèrement la question. Après avoir prononcé sa « phrase », le bébé arbre ferma les yeux. La musique de l’humain continuait de raisonner dans le vaisseau et il finit par se laisser aller au rythme. Au moins dans son petit pot, le bébé arbre ne faisait aucun dégât en se laissant aller de cette manière. Alors que son petit corps était en train de se trémousser, des petites fleurs poussaient dans ses branches. Groot ouvrit doucement ses yeux, arrêtant de se trémousser avant de tendre son bras vers Peter. Bras qui finit par s’allonger, une nouveauté, afin d’atteindre l’humain. Il faisait de belles progressions chaque jour, bientôt il allait pouvoir sortir de son pot. Et une fois qu’il sortirait, il allait pouvoir marcher et se mouvoir seul.

« Je s’appelle Groot ! » (Je peux faire ça !)

Il ne cachait pas sa joie, même si elle était difficile à percevoir quand on ne le déchiffrait pas correctement.

_________________
Je s'appelle Groot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 559

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Sur un arbre perché... (Peter Quill)   Mar 13 Jan - 17:23


Sur un arbre perché
P

eter n'était pas clairement le meilleur interlocuteur possible pour Groot. Si Rocket était parfaitement capable de comprendre tout ce qu'il disait, absolument tout, sans jamais se tromper sur ses intentions ou sur ce qu'il cherchait à exprimer, on ne pouvait pas dire que c'était le cas de Star-Lord. Il avait quelque part toujours admiré le raton laveur parlant, pour ça (n'imaginez pas pour autant qu'il allait exprimer sa pensée à voix haute, il ne faut pas abuser non plus, pensez-vous), parce que lui, avait très souvent tendance à être à côté de la plaque... Enfin, il choisissait de s'en amuser plus qu'autre chose. Toujours était-il qu'au moment où l'arbuste aurait véritablement quelque chose d'important à lui dire, il serait incapable de comprendre. Déjà qu'il pouvait avoir du mal à saisir certains sous-entendus où la subtilité contenue dans certains propos, lui-même leur préférant une ironie pour le moins flagrante, n'allez pas lui demander de cerner quelque chose à ce charabia végétal qui s'exprimait en une unique phrase, seulement prononcée de manières différentes. Ceci dit, il lui sembla éprouver l'ennui profond de Groot quand il lui demanda, plus pour plaisanter qu'autre chose, ce qu'il pouvait y avoir de neuf. Rien d'étonnant à ce qu'il ne trouve rien de palpitant à la situation, Groot était le moins bien loti entre eux tous, coincé dans ce fichu pot de fleur... Ce n'est pas pour autant, ceci dit, que Peter trouvait sa place beaucoup plus enviable, Ce vaisseau avait beau être grand, on en avait quand même vite fait le tour, et l'agacement lié à l'inactivité commençait à poindre, et il savait que Rocket, Drax, ou encore Groot ici présent, partageaient son sentiment. À plusieurs reprises, il s'était dit que, finalement, il aurait mieux fait d'accompagner Gamora sur Terre, mais il avait voulu jouer les malins... Sur le coup, il avait trouvé ça très amusant, c'est ça le pire. Maintenant, il commençait quand même à regretter un tantinet. Pas au point d'aller s'excuser auprès d'elle, ceci dit.

-Ouais, je vois c'que tu veux dire.
affirma-t-il sans en être pour autant certain tout en allant s'affaler sur la chaise la plus proche dans un léger soupir. Il tourna légèrement la tête de côté, le temps d'apercevoir le colosse végétal se dandiner au rythme de la musique. Enfin un qui savait apprécier les Runaways à leur juste valeur. À lui, il faudrait sans doute plus de temps qu'aux autres pour se lasser de ses awesome mix que, pour sa part, Peter n'avait pas l'intention de cesser d'écouter un jour.

Peter ferma les yeux une fraction de seconde, et finit par les rouvrir quand il sentit une pression sur son bras. Groot venait d'étendre l'une de ses branches jusqu'à lui, recouverte de fleurs minuscules. Groot venait de se récupérer ses boutons d'acnée, alors ? Il sourit, il était agréable de voir l'arbuste progresser de jour en jour. Peter avait sa façon bien à lui de faire comprendre aux gens qu'ils appréciaient qu'il les appréciaient, et cela pouvait parfois prêter à confusion, mais le fait est que Groot était véritablement un ami à ses yeux, et qu'il avait vraiment cru l'avoir perdu lorsqu'il s'était sacrifié pour eux. C'était une aubaine qu'il ait survécu, et le voir progresser et grandir un peu plus à chaque jour passer, être en passe de redevenir qui il avait été et n'aurait jamais cessé d'être.

-Je t'ai jamais demandé.
En même temps, il serait incapable de comprendre la réponse de Groot, mais bon. Quand est-ce que tu pourras de nouveau te tenir sur tes... non, pas ses jambes, non... racines ?






code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gardien
Messages : 247

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Sur un arbre perché... (Peter Quill)   Mar 27 Jan - 22:10

Peter & Groot
Sur un arbre perché...
Groot tentait de s’exprimer le mieux possible quand il se trouvait avec quelqu’un d’autre que Rocket, sans le raton laveur pour traduire ses pensées. Sauf que ce n’était pas pour autant évident, après tout il n’était capable de prononcer que quelques mots. Il n’y était pour rien si son vocabulaire était à ce point limité, c’était aux autres de s’adapter. Rocket arrivait bien à le comprendre, cela signifiait que c’était possible. Evidemment, cela demandait surtout énormément de temps et ça ne faisait pas assez de temps que le colosse végétale avait fait la connaissance de Star-Lord pour que ce dernier puisse le comprendre. Il espérait simplement que de temps en temps, il puisse au moins avoir une idée de ce qu’il racontait. Si jamais le bébé Groot avait quelque chose d’important à dire au leader de leur petit groupe, la situation risquait d’être plus que compliquée. Enfin, pour l’heure, Groot n’avait rien de bien important à raconter. De toute façon, il ne se passait rien de spécial pour lui en ce moment. Il attendait juste que le temps passe et qu’il puisse enfin retrouver l’usage de ses jambes. Peter sembla comprendre en tout cas que l’arbre n’avait vraiment rien de nouveau dans sa vie, qu’il s’ennuyait mortellement. Après s’être dandiné un instant sur la musique, Groot put montrer un petit tour qu’il était de nouveau capable. Sa petite longue branche toucha donc le bras de Peter, afin de lui montrer qu’il était capable de s’agrandir légèrement. Il progressait de jour en jour, c’était une bonne chose.

Peter posa alors une question à Groot, lui demandant quand il allait pouvoir tenir sur ses racines. Pendant un moment, le colosse végétal s’était posé la question. Il ne se souvenait pas de sa jeunesse, de l’époque où il avait été pour la première fois un bébé arbre. Il n’avait donc aucune référence, il ne savait rien de ce qu’il l’attendait. Il se contentait donc d’attendre et d’espérer que cela n’allait pas prendre trop de temps quand même. Groot avait envie de retrouver ses membres inférieurs, de pouvoir de nouveau se déplacer tout seul. Même s’il était toujours dans l’impossibilité de converser facilement avec ses camarades, d’ailleurs il se doutait bien que l’humain allait peiner à le comprendre.


« Je s’appelle Groot. » (Je ne sais pas.) Groot avait tourné ses yeux de bébé arbre vers son camarade, regrettant que Rocket ne soit pas dans le coin pour traduire ses paroles. « Je s’appelle Groot. » (Il me manque de l’énergie.) C’était ce que le colosse végétal se disait depuis quelques jours, il évoluait doucement, mais avec plus de force et d’énergie il allait pouvoir évoluer bien plus rapidement. Il avait donc besoin d’énergie et donc d’absorber quelque chose de végétal. « Je s’appelle Groot ! » (Je dois aller sur Terre !) Son ton fut bien plus expressif, même si ses paroles n’étaient pas plus claires. Il décida donc de pointer du doigt une carte qui se trouvait sur la table à côté de lui, là où il y avait la Terre. « Groooot » (Teeeeerre)

_________________
Je s'appelle Groot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 559

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Sur un arbre perché... (Peter Quill)   Dim 1 Fév - 17:53


Sur un arbre perché
P

eter avait beau passer beaucoup de temps avec le colosse végétal, on ne pouvait pas pour autant dire qu’il s’était amélioré pour ce qui était de déchiffrer son langage pour le moins hors-normes. À certaines intonations, il lui arrivait d’interpréter telle ou telle traduction, mais il n’était pas rare qu’il soit complètement à côté de la plaque (déjà que lorsqu’on s’adressait à lui dans sa langue d’origine, il était capable de ne pas saisir certaines nuances - en même temps, la subtilité, ce n’était pas son for, et il n’avait aucune intention que cela finisse par le devenir), ou qu’il soit tout simplement capable de prendre une phrase pour son entier contraire. Il faut dire que la plupart du temps, il se reposait complètement sur Rocket pour jouer les interprètes, il n’allait pas chercher plus loin. Et Rocket n’était pas là. Peut-être aux commandes du vaisseau. Dans tous les cas, et même s’il en était capable, au fond, l’homme n’allait tout de même pas l’appeler à la rescousse pour parvenir à pleinement déchiffrer les propos de son singulier interlocuteur. En attendant, il ne savait guère trop où Groot voulait en venir. Son ton paraissait indécis, ce qui laissait deviner à Peter que le végétal ne savait pas lui-même quand il pourrait de nouveau marcher sur ses racines et évoluer parmi eux sans que quelqu’un soit obligé de trimballer ce fichu pot de fleur… Le pauvre, quand même ! Peter deviendrait dingue, si on lui cimentait les pieds, obligé d’être transbahuté pour passer d’un lieu à l’autre ! Déjà qu’il commençait à se sentir à l’étroit dans ce vaisseau où ils traînaient depuis un peu trop longtemps à son goût (bon, en partie par sa faute, mais ça…) Enfin bref, Peter était bien tenté d’entendre un « je ne sais pas », mais ce pourrait tout aussi bien, au fond, être un « dans trois jours », « dans une éternité », « demain », « jamais »… Impossible de savoir vraiment… Il sembla vouloir ajouter quelque chose, mais pour le coup, le légendaire hors-la-loi fut tout à fait incapable de traduire ou même d’émettre une supposition, quel qu’elle soit. Indéchiffrable… Ce ne fut que lorsque l’une de ses branches pointa une carte posée sur l’une des tables que Star-Lord découvrit un semblant d’indice. Cette carte posée là représentait la Terre, sa bonne vieille planète maternelle, encore et toujours. Ils s’étaient passés le mot ou quoi ?

-Tu vas pas t’y mettre aussi ! Qu’est-ce que vous avez tous avec la Terre, en ce moment ! J’y ai vécu, pour rappel, et je peux te jurer que c’est pas si exceptionnel que ça.

Enfin bon, il faut dire qu’il n’y avait finalement vécu qu’un temps infime de son existence, et qu’il avait eu le temps de sillonner l’espace en long, en large et en travers, en attendant… Ceci dit, ça ne l’empêchait pas malgré tout… Enfin, que ce soit pour rejoindre Gamora, comme il avait été tenté de le faire depuis un bon moment, en fin de compte (il n’avait refusé de l’accompagner que par pur esprit de contradiction, et il l regrettait quelque peu à présent) ou pour une autre raison, il devait bien reconnaître que rejoindre le plancher des vaches ne ferait sûrement de mal à personne dans ce vaisseau.

-T’en as parlé à Rocket ? Et si ça se trouve, il pigeait que dalle à ce que lui disait Groot et passait pour un crétin. Il en pense quoi ?







code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gardien
Messages : 247

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Sur un arbre perché... (Peter Quill)   Dim 22 Fév - 18:15

Peter & Groot
Sur un arbre perché...
Groot savait bien que seul son meilleur ami était capable de complètement le comprendre, ils pouvaient avoir une conversation soutenue ensemble. Le raton laveur (c’était la manière ton Peter avait qualifié plusieurs fois Rocket) avait fait l’effort d’apprendre son langage, du moins à comprendre quand il parlait. Groot avait bien tenté plusieurs fois de parler autrement, de converser comme les autres, mais il en était parfaitement incapable. Le fait de ne pas savoir d’où il venait, quel était sa race et s’il y avait d’autres personnes comme lui, n’aidait en rien. Ce n’était sans doute pas pour rien que Rocket et lui s’appréciaient autant, ils étaient pareils, ils avaient vécu la même chose. Ainsi donc, le bébé arbre savait parfaitement que son interlocuteur allait avoir du mal à comprendre ce qu’il lui disait. Il faisait donc l’effort de lui faire comprendre les choses autrement. Il savait qu’il avait besoin d’aller sur Terre et ce n’était pas simplement en se contentant de son langage normal qu’il allait le faire comprendre à Peter, donc il pointa du doigt une carte. L’homme ne manqua pas de réagir. Si Peter avait du mal à comprendre les paroles de son ami végétal, ce dernier avait parfois un peu de mal à comprendre la signification des paroles de Star Lord. Quand Peter assemblait trop de mot dans une phrase, ce qui arrivait assez souvent, Groot avait tendance à simplement déconnecté. Encore plus depuis qu’il se trouvait coincé dans ce pot à fleur. Il ne semblait cependant pas apprécier la mention de la planète Terre. Le bébé arbre savait bien qu’il venait de cette Terre, il l’avait entendu en parler plusieurs fois. Il s’étonnait même que l’humain n’ait pas décidé de rejoindre leur camarade sur Terre. C’était sa planète, elle devait lui manquer sans doute. Celle de Groot lui manquerait en tout cas, s’il avait le moindre souvenir de celle-ci. Il ne connaissait rien de son passé, il n’avait aucun souvenir. Il ne se rappelait même pas d’avoir déjà posé ses racines sur la planète qu’était en train d’explorer Gamora en ce moment même, même s’il devait avouer qu’actuellement il se sentait attiré par l’idée de s’y rendre. Cela serait juste plus facile s’il pouvait marcher seul. Heureusement que l’arbre avait un tempérament plus que doux et patient, il supportait encore sa situation actuel.

Peter demanda alors à Groot s’il en avait parlé à Rocket et ce qu’il en pensait. Le bébé arbre se demanda bien comment l’humain pouvait croire une seule seconde qu’il soit capable de lui répondre, ou plutôt qu’il comprenne ce qu’il lui aurait répondu. S’il voulait savoir ce que leur ami commun pensait de tous cela, il devrait plutôt lui parler directement. Cependant, Rocket ne pensait rien puisqu’il ne lui avait encore rien dit. Il se contenta donc de faire un signe négatif de la tête, pour expliquer du moins qu’il pouvait que le raton laveur n’était pas au courant. Rocket devait se trouver quelque part dans le vaisseau à construire quelque chose, pendant que Groot restait où on l’avait posé à réfléchir.


« Je s’appelle Groot. » (Tu ne rejoins pas Gamora ?)

Groot ne savait même pas lui-même pourquoi il s’embêtait à poser des questions à Peter, il ne comprendrait sans doute pas en plus. Le bébé arbre poussa un soupire, avant de tourner son regard vers une dague que son amie avait laissé dans le vaisseau.

_________________
Je s'appelle Groot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 559

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Sur un arbre perché... (Peter Quill)   Lun 23 Fév - 16:39


Sur un arbre perché
H

eureusement, il existait une invention magnifique qui était le langage corporelle, et que Groot, tout arbuste qu'il était,  maitrisait plutôt bien, suffisamment pour que ses gestes puissent être compris de Star-Lord sans trop de confusions possibles. Bref, puisqu'il faisait "non" de la tête, cela devait signifier "non" (perspicace, hein ? ). Rocket n'était donc pas au courant de l'envie soudaine qu'avait Groot de se rendre sur Terre (enfin, s'il avait bien compris, et si c'était effectivement de cela qu'il était question)... Bon, Il faudrait peut-être que de temps à autres, Peter prenne le relai du raton laveur et prenne la peine de traîner un peu Groot sur le vaisseau, ne serait-ce que pour s'assurer qu'il ait de la compagnie et ne soit pas abandonné dans un coin. À la vérité, il était sûrement grand temps qu'ils se réunissent tous dans la même pièce et discutent "pour de vrai", ce qu'ils n'avaient pas spécialement prit le temps depuis le départ de Gamora. Peter, évidemment, prenait grand soin de le cacher derrière ses airs d'adolescents attardés et ses réflexions inconséquentes, n'empêche que Gamora commençait à lui manquer... Et qu'il n'appréciait pas vraiment l'idée qu'elle soit en train de se promener sur sa planète natale à l'heure actuelle, sans savoir si elle était en sécurité, en danger ou autre (bon, elle savait parfaitement se défendre toute seule, ça... mais après tout, on ne sait jamais).

Il regrettait, oui, de ne pas l'avoir suivi sur Terre, le tout parce qu'il était stupidement fier. En fait, l'idée même que le groupe qu'ils avaient formé se disloque était bien déplaisante. Ils étaient les gardiens de la galaxie, après tout ! Ils étaient liés les uns aux autres, ils formaient un groupe. Avoir laissé Gamora partir seule dans son coin, ce n'était pas spécialement faire preuve d'un esprit d'équipe très prononcé. Et puis, il était temps qu'ils accomplissent un truc, n'importe quoi, non ? Peter se rendit-il compte de ce que Groot regardait, avait-il suivi son regard, et était-ce pour cette raison qu'il s'était emparé de la dague laissée en plan, et qui appartenait à Gamora ? Certainement, mais il ne s'en rendit pas vraiment compte, il avait l'impression d'avoir agi instinctivement, comme quand on cherche seulement à s'occuper les mains. C'est ce qu'il fit, d'ailleurs, tournant et retournant l'arme entre ses doigts, ne cessant finalement de la fixer que pour reporter son attention sur Groot. Non, il n'avait rien compris à sa question, juste compris qu'il s'agissait d'une question, aux vues de l'intonation... Ce fut finalement presqu'un hasard qui fit qu'il répondit presque à la question de son interlocuteur.

-On aurait tous dû y aller, en fait.
observa-t-il, son regard tomba à nouveau sur la dague qu'il continuait de triturer sans ménagement. Gamora avait pas tort, on est en train de prendre racines, là. Il pouvait évidemment donner raison à Gamora, maintenant qu'elle n'était plus dans les parages.  Sans mauvais jeu de mots, hein !

Ou pas.





code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gardien
Messages : 247

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Sur un arbre perché... (Peter Quill)   Dim 22 Mar - 14:05

Peter & Groot
Sur un arbre perché...
Heureusement que Groot était capable d’utiliser quelques gestes pour se faire comprendre. Il ne le faisait plus depuis un moment, quand il avait rencontré Rocket qui était parfaitement capable de traduire ses mots. Il avait donc eu tendance à abandonner le langage corporel, qu’il utilisait de nouveau maintenant qu’il faisait équipe avec d’autres personnes que son meilleur ami raton laveur. Il devait faire cet effort de toute façon, puisque c’était bien lui le nœud du problème de son langage. Ce n’était pas que l’arbre n’avait pas envie de parler comme les autres, d’utiliser une grande panoplie de mots comme eux, mais il en était tout simplement incapable. Il avait essayé, se rendant vite compte que ce n’était pas possible. Groot devait donc essayer de parler avec Peter le plus possible avec des gestes, mais ce n’était pas facile non plus. Si seulement Rocket pouvait être en sa compagnie tout le temps, mais le raton laveur avait des choses à faire aussi. Et la vie serait tellement plus facile une fois qu’il aurait retrouvé sa taille normal aussi, il ne serait plus bloqué dans son pot à fleur. Le regard du bébé arbre s’était posé sur la dague que leur amie avait laissée, il se demandait bien comment elle s’en sortait. Elle n’aurait pas dû aller sur Terre seule. Outre le fait que Groot avait envie de s’y rendre parce qu’il sentait que c’était ce dont il avait besoin, ne se rappelant même plus qu’il y avait passé de nombreuses années dans une époque bien lointaine, il s’inquiétait pour Gamora. Elle était une femme forte capable de se défendre toute seule bien sûr (ils avaient eu toutes les peines du monde à attraper Peter dans leur sac quand ils cherchaient à le capturer avec Rocket, parce qu’elle était là pour leur en empêcher), mais il n’aimait pas la savoir seul dans ce monde inconnu. Et si tous les terriens ressemblaient à Peter, et bien, elle était un peu trop verte pour eux. Groot ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter pour les autres, faisant bien souvent passer leurs intérêts avant le sien, raison pour laquelle il se trouvait dans cette situation fâcheuse à présent.

Peter confirma qu’ils auraient dû aller tous ensemble sur Terre. Le bébé arbre se demanda s’il avait compris un mot de ce qu’il avait dit ou si c’était simplement de la chance. En tout cas, il avait eu une partie de réponse. Peter disait qu’ils auraient dû tous s’y rendre, cependant il ne répondait pas au fait qu’il devrait la rejoindre prochainement. Si cela ne tenait qu’à lui, Groot aurait botté les fesses de son camarade pour le faire descendre sur Terre. Sauf qu’il pouvait difficilement faire quelque chose contre ce grand dadais avec sa petite taille. Mais il se promettait de se rattraper dès qu’il aurait retrouvé ses jambes.


« Grooot »

Aucune traduction possible de ce mot qui venait de sortir longuement de la bouche du bébé arbre, parce que c’était juste un son pour montrer son agacement, envers le jeu de mot que son camarade venait de faire. Il avait un humour assez particulier, difficile à cerner.

_________________
Je s'appelle Groot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 559

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Sur un arbre perché... (Peter Quill)   Lun 23 Mar - 20:38


Sur un arbre perché
B

on, là, Peter ne savait vraiment pas ce que ce "Groot" pouvait bien signifier. Il aimait bien jouer les interprètes de fortune de temps à autres, par goût du challenge, et parce que parfois, il se surprenait à taper juste (comme quoi, tout était possible), mais là... bon... à la limite, c'était juste parce qu'il trouvait sa vanne pathétique... Et bon, en maintenant, oui, si c'était le cas, il avait pas tort, c'était pas franchement fin, comme jeu de mot, mais c'était tout simplement plus fort que lui... et encore, celui-là, il ne l'avait fait qu'à moitié volontairement, il n'avait pas spécialement voulu la faire, cette vanne, c'est juste qu'elle lui était venue toute seule. C'était pas de sa faute, quand même, s'ils prenaient tous racine autant qu'ils étaient, mais peut-être que c'était un sujet un rien sensible pour le colosse végétal (qui n'avait pas grand chose d'un colosse à l'heure actuelle), parce qu'il était en mobilité véritablement réduite. Peut-être se plaignait-il de son humour ou peut-être s'était-il senti blessé ? Dans ce dernier cas, Star-Lord était prêt à se reprendre. Vanner constamment autrui, y compris ses amis, c'était dans sa nature, et on ne se refait pas, c'est certain. Mais bon, même si le courant ne passait pas toujours et qu'ils avaient un peu de mal à se comprendre, Peter appréciait vraiment Groot, et il n'avait pas l'intention de le vexer non plus. En plus, s'il se mettait à dos l'arbre qui parle, le raton-laveur allait suivre dans la foulée. Très peu pour lui.

-Nan mais je voulais pas te vexer, hein, vieux.


Au moins, il avait évité le "vieil branche", cette fois... enfin, était-ce de sa faute, franchement, si le nombre de vannes à faire à son sujet était un véritable vivier ? C'était difficile de se retenir. Mais bon, ça suffisait pour aujourd'hui... Il marqua une légère pause, et, pendant plusieurs secondes, il ne dit rien. De sa part, ce pouvait sembler particulièrement surprenant. Et ça l'était même pour lui. En fait, il réfléchissait au fait que oui, il était certainement grand temps qu'il aille trouver Gamora sur Terre. Il aurait dû la suivre dès le début, en vérité. Il était peut-être grand temps qu'il mette son orgueil de côté et qu'il aille faire un tour sur sa planète natale.

-Bon... Je vais demander à Drax et Rocket de me débarquer sur terre.
Il lui adressa un sourire. Je t'embarque avec moi ?

Il n'allait tout de même pas rester dans son coin. Sa question concernait le fait qu'il l'accompagne jusqu'au poste de pilotage où leurs deux acolytes devaient se trouver tous les deux. Ceci dit, s'il voulait l'accompagner sur terre, même si ce ne serait pas forcément pratique, il était bien évidemment le bienvenue. Il ne devait pas être le seul à avoir envie de bouger un peu. Ils étaient les gardiens de la galaxie, que diable, pas les glandus de la galaxie ! (Quoique). Il était grand temps, vraiment, que les choses changent, d'autant qu'il n'avait pas la moindre idée de comment progressait Gamora de son côté. Qui sait, peut-être qu'elle avait besoin d'eux ? (Même si elle ne serait pas du genre à le reconnaître).





code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gardien
Messages : 247

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Sur un arbre perché... (Peter Quill)   Mer 15 Avr - 23:28

Peter & Groot
Sur un arbre perché...
Cela n’était pas un secret que Peter Quill, alias Star-Lord, avait un humour plus que douteux que Groot avait du mal à comprendre la plupart du temps. En même temps, le colosse végétal n’avait pas vraiment d’humour. On pouvait difficilement faire des blagues quand son vocabulaire se constituait simplement quatre mots. L’humour, l’arbre le laissait volontiers à son ami de presque toujours. Le raton laveur était doué pour ça, sans doute plus que Peter d’ailleurs. Du moins, Groot préférait largement l’humour de son meilleur ami. Sans doute parce qu’il se vexé moins le concernant aussi. C’était idiot, mais Groot ne put s’empêcher d’être vexé des paroles de son ami, parce qu’il n’avait pas cherché à être dans cet état. C’était de sa faute en un sens, parce qu’il avait décidé de se sacrifier et qu’une seule branche de son être avait pu être sauvé, mais il n’avait pas voulu finir dans un pot-de-fleur pour autant. Peter reprit la parole, s’excusant en affirmant qu’il ne voulait pas le vexer. Groot le croyait, en même temps il avait du mal à concevoir qu’on pouvait lui mentir, mais dans tous les cas il le croyait. Il se contenta cependant de pousser un soupir et de détourner la tête. Il boudait ? Oui, clairement, il boudait. Pardonnez lui, ce n’était qu’un bébé arbre après tout, techniquement parlé il n’avait que quelques semaines d’existences.

Le silence s’installa entre les deux Gardiens de la Galaxie (même si finalement pour l’heure, il n’y en avait qu’un de gardien), ce qui était assez surprenant. De la part de Peter bien sûr, on ne pouvait pas dire que l’arbre parlant était justement très loquace. Il ne prononçait des mots que quand il avait vraiment quelque chose à dire et ce n’était pas le cas en cette seconde. Le silence n’était pas désagréable au fond, cela faisait du bien de pouvoir se plonger un peu dans son esprit. Ce que Groot faisait souvent, encore plus maintenant qu’il ne pouvait pas bouger seul. Groot ferma même ses yeux, se laissant bercer. Il aurait sans aucun doute plongé dans un sommeil, il passait son temps à dormir ces derniers temps, si Peter n’avait pas finalement reprit la parole. Groot trouvait que c’était une très bonne idée qu’il se rende sur Terre, afin de rejoindre leur amie commune. Gamora avait sans nul doute besoin d’aide sur cette planète. Le bébé arbre serait bien allé l’aider s’il le pouvait, mais il ne le pouvait pas.

« Je s’appelle Groot ! » (Je veux bien !)

Lança-t-il avec bien plus d’enthousiasme que précédemment. Il comprenait bien que Peter voulait simplement l’embarquer avec lui pour qu’ils puissent rejoindre Drax et Rocket. Cela allait leur faire du bien de pouvoir discuter tous ensemble (enfin Groot allait sans doute se contenter de les regarder parler). Peter avait besoin de retourner sur Terre, ses amis allaient le conduire là-bas donc. Groot allait y aller aussi, mais un peu plus tard. Star-Lord avait des choses bien plus intéressantes à faire que de s’occuper d’un arbre dans un pot-de-fleur.

_________________
Je s'appelle Groot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Leader des Gardiens
Messages : 559

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Sur un arbre perché... (Peter Quill)   Sam 18 Avr - 11:11


Sur un arbre perché
G

root détourna le regard dans un profond soupir. Quoi ? Il boudait, maintenant ? Pourtant, Peter lui avait bien dit, qu'il était désolé de l'avoir vexé ! Et fallait pas croire qu'il s'excusait si facilement en règle générale. Ses vannes étaient toujours d'aussi mauvais goût, mais normalement, Peter les assumait complètement, et se fichait de blesser un interlocuteur qui n'avait qu'à, à ses yeux, reconsidérer sa conception de l'humour. Là, il faisait cet effort parce que, qu'on le croit ou non, Groot était un ami, et même l'un de ses meilleurs amis. Il n'avait présentement plus grand chose dans la vie à part ces braves gardiens de la galaxie, alors il faudrait peut-être veiller à ce que le tout ne se barre pas en cacahuète. Il n'avait pas franchement fait d'efforts avec Gamora, et cette-dernière s'était barrée sur terre en lui tirant la tronche. Maintenant, c'était un autre cas de figure qui risquait fort de se dérouler : c'était lui qui allait se barrer sur sa Terre natale, en laissant un Groot vexé... Bon, Rocket aurait tôt fait de lui redonner le sourire, certes, mais ce n'était pas la question. Dans l'idéal, il aurait vraiment fallu qu'ils partent tous ensemble à la recherche de ce fameux Lux... Mais c'était compliqué. Ce n'était pas contre le colosse végétal, mais dès lors qu'il aurait la taille d'un arbuste planté dans son pot, il serait plus embarrassant qu'autre chose. Mieux valait-il sans doute qu'ils attendent pour les retrouver plus tard.. Si l'affaire n'était pas résolue d'ici là... Ce qui n'était pas dit. Après tout, Gamora pouvait très bien en avoir fini à cette petite affaire. De ce que Peter avait accepté d'en voir, c'était une affaire qui pouvait très bien être gérée à une personne, surtout si cette personne était Gamora, qui n'avait plus à prouver qu'elle était bien capable de se débrouiller seule. Bon, ceci dit, ils formaient un groupe, techniquement. Et ça ne se voyait pas des masses pour le moment. Bon, Peter ne voyait pas trop quoi dire de plus pour que Groot ne tire pas la tronche... Alors faute de savoir quoi dire, il préféra se taire et ne rien ajouter de plus, se contentant de hocher la tête quand il crut comprendre que l'arbuste parlant avait envie de retrouver leurs deux autres compagnons au poste de pilotage. De toute façon, il fallait qu'il leur parle pour les convaincre de lui permettre de rejoindre Gamora.

-Allons-y, alors !


Et donc, sans plus de ménagement, il s'empara du pot où se trouvait Groot, le prit sous son bras, et prit avec lui la direction du poste de pilotage. Peter n'aimait pas trop l'idée que l'arbuste puisse être fâché contre lui pour une simple blague (un jour, il faudrait qu'il lui donne quelques leçons d'humour... enfin, de son humour, car il était pour ainsi dire particulier), surtout s'il devait s'en aller juste après, mais il ne tenait pas le colosse végétal pour quelqu'un de vraiment rancunier. Il le lui pardonnerait.




code by Mandy


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sur un arbre perché... (Peter Quill)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sur un arbre perché... (Peter Quill)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sur un arbre perché... (Peter Quill)
» Un singe sur son arbre perché
» "Sur un arbre perché"
» Sur un arbre perché
» La petite histoire des costumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Entrez en scène :: En dehors de la Terre-