Tout doux, minou [pv Logan]


Partagez | .
 

 Tout doux, minou [pv Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 2396

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Tout doux, minou [pv Logan]   Dim 5 Oct - 18:59


Tout doux, minou
E

lle avait, pour une fois, déserté sa salle d'entraînement aménagée pour se rentre dans une salle de sport. Absence de logique ? Non, absence de ballon de frappe, elle avait défoncé le sien à force de s'acharner dessus comme une dératée depuis plusieurs jours. Et faute d'en avoir cherché un nouveau, elle avait décidé de se défouler en public. Que Mindy s'entraîne comme une forcenée, ça n'avait en soi rien de surprenant. Après tout, c'était à cela que se résumait sa vie : les entraînements et les "patrouilles" sur le terrain s'enchaînaient, encore et encore, et la demoiselle semblait tout simplement infatigable. Est-ce qu'elle l'était effectivement ? Non, bien sûr que non, mais dernièrement, elle accumulait tant de rage en elle qu'elle ne voyait d'autre exutoire que de frapper, encore et encore. Elle était furieuse. Furieuse contre Dave, bien sûr. Une chance pour lui qu'il... N'importe qui d'autre l'aurait mis à ce point dans une colère noire, son sang aurait fissa fini par éclabousser le pavé... Enfin, l'on pouvait aisément deviner que le punching ball contre lequel elle faisait des poings et des pieds prenait parfois la tête de ce "cher" compagnon d'arme, son Robin qui avait prit la tangente avec une jolie brune. Qu'il aille se faire foutre ! Et dire qu'elle était revenu à New-York uniquement pour ce sombre connard ! Elle lui en voulait. Profondément, viscéralement, et non, le mot "pardon" ne faisait pas partie de son vocabulaire. Ou seulement rarement. En tous cas, elle n'avait pas l'intention de s'aplatir, cette fois, d'autant qu'elle n'était pas la fautive. À tous les coups, il n'avait même pas compris où il avait merdé, cet idiot.

Oui, donc, elle se trouvait là, dans cette salle de sport, et elle défonçait ce punching ball avec agressivité. S'il avait été un être humain autant vous dire que ce dernier aurait douillé et eu le temps de mourir plusieurs fois. Elle attirait quelque peu l'attention autour d'elle, il faut dire qu'elle n'était pas exactement discrète, mais elle s'en fichait royalement, vraiment. Les gens autour n'existaient pas, et elle n'était clairement pas venue là pour sociabiliser ou se payer un brin de causette, de toute façon. Elle faisait le vide autour d'elle, et c'était parfait comme ça. Qu'ils aillent tous voir ailleurs si elle n'y était pas, tiens ! Enfin, elle aurait aimé qu'ils aient tous cette brillante idée. Ce ne fut pas le cas. L'un des clients de la salle, parmi les plus aventureux, lui tapota sur l'épaule, et ce fut un miracle que son poing ne lui atterrisse pas fissa en pleine tronche.

-Mademoiselle... Vous devriez vous calmer.

-Et mon pied entre tes jambes, ça va me calmer, à ton avis ?
répliqua-t-elle avec son habituel vocabulaire fleuri (oui, il se peut que la réplique d'origine ait été un tantinet censurée par votre serviteur).

L'importun sembla ne pas vouloir insister, mais un autre fit alors son apparition.

-Quoi encore ?





code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Lun 6 Oct - 23:11


Logan et Mindy Macready
Tout doux, minou
L

ogan devait taper dans quelque chose. Il était à bout de nerf, prêt à écharper la première personne qui allait lui demander un service. Cette semaine devait être de loin la plus chiante qu'il n'ait jamais connu depuis son arrivée à l'école Charles Xavier. Pour commencer, il devait continuer de se coltiner le spectacle Jean-Scott, élu ''couple de l'année'' selon les sondages du ''je m'en bats les steaks'' magazines. Si seulement le mutant pouvait réellement s'en foutre d'eux deux. Pour continuer dans la rubrique ''vie de merde'', Logan s'était prit un savon, encore un, de la part de Tornade. Les deux professeurs avaient mit au point un programme d'entraînement pour les élèves de l'institut. Tornade et Wolverine avaient tous deux mit en place la stratégie du déroulé de l'exercice. Au début de l'exercice, tout se passa plutôt bien. Les élèves s'étaient mit en place comme il leur avait été enseigné, prêt à passer à l'action. Il s'agissait d'une simulation post apocalyptique, l'ennemi étant une sorte de Godzilla mécanique légèrement vénère sur les bords.  L'opération fut un désastre, sur trente des élèves présents, huit avaient réussi à ne pas se faire éjecter de la simulation. Profondément exaspéré, Logan mit fin rapidement à la simulation, se jetant toutes griffes dehors sur le monstre gigantesque et lui tranchant la tête. Pour cela, il reçu comme résultat les foudres de Tornade. ''Il s'agissait d'un exercice d'ENDURANCE, Logan ! Qu'est-ce que tu comprends pas là dedans ! Ces gosses n'ont pas tous la possibilité comme toi de foncer tête baissée et de réfléchir après ! Ils n'ont pas cette chance, beaucoup mourraient au premier impact ! Quand donc parviendras-tu à t'adapter à cela ?!''

Mais ces gosses aussi... Ces spécimens ingérables qui avaient le malheur de mettre la patience de Logan à rude épreuve, quand cette dernière n'explosait pas tout bonnement. Pas fichu d'appliquer une stratégie bête comme leurs pieds. Le week-end arrivait à grands pas. Le mutant en avait déjà assez. Il voulait se casser d'ici, se prendre un cigare et une bonne bière, choses qui lui étaient interdites de consommer au sein de l'école. Prenant les clefs de moto de Scott pour un nombre de fois supplémentaire incalculable, il quitta l'institut sans prévenir les autres de son absence. Il avait beau avoir essayé de s'excuser auprès de Tornade, l'évènement ayant eu lieu en début de semaine, elle lui faisait toujours la gueule. Bah, qu'elle boude dans son coin. Les deux mutants entretenaient une relation trop privilégiée pour rester fâchés éternellement. Une petite blague vaseuse, ou un service rendu, et hop, la jolie Tornade retournait au simple état de brise douce et agréable, parfois chatouilleuse. Arrivé à New York, il voulu se rendre chez son amie, Félicia. Malheureusement, elle n'était pas chez elle ce jour là. Pour lui, il ne restait qu'un seul endroit où elle pouvait se trouver. La salle de sport, située dans le Bronx.

Une fois sur les lieux, il demanda au gérant si Félicia était déjà arrivé. Mais ce dernier s'excusa et lui annonça qu'elle n'était pas là. Logan soupira. Tant pis, ce ne serait qu'un week-end de plus où il arriverait des emmerdes au mutant et où il se ferait chier. ''Dis moi Joe, t'aurais pas un ou deux volontaires dans ta salle sur qui je pourrais passer mes nerfs.'' Le gérant jeta un coup d'oeil à sa liste, mais balança une fois de plus sa tête d'un mouvement négatif. ''Désolé Logan, mais tous ceux qui se trouvent ici ne sont pas de tailles pour pouvoir encaisser tes coups. Puis je ne veux pas d'ennuis, j'espère que tu comprendras. Mais je peux te proposer la salle de punching-balls si ça t'intéresse.'' Logan commença à réfléchir, mais sa réflexion fut interrompu par des bruits de coups de poings, que lui seul pouvait probablement entendre à cette distance. D'un geste, il fit signe à Joe de lui envoyer une paire de gants. Se rapprochant du lieu d'où provenait les bruits, il trouva là une jeune fille en train de s'acharner sur un punching-ball, observée par toutes les personnes présentes dans la salle. Amusé de la scène, Logan alluma un cigare tandis qu'un homme tenta d'aller la calmer, en vain, se prenant une vilaine menace qui eut pour effet de faire rire le mutant. Ce fameux homme passa justement à côté de lui. ''Hé mec, la prochaine fois dépose directement ta paire de couilles à l'entrée si tu crains de la perdre.'' Les autres sportifs de la salle rirent à leur tour de la remarque de Logan avant de se remettre à leurs activités. S'avançant prêt du ring, Wolverine s'adressa à la jeune fille. ''Hey, gamine !'' cria-t-il, reportant de nouveau l'attention sur lui. Sans réellement attendre de réponse, il ajouta : ''C'est bien beau de cogner contre quelque chose qui ne rend pas les coups. Viens plutôt me montrer ce que tu sais faire !'' Aussitôt après, il grimpa sur le ring et enfila ses gants. Faisant dos à son adversaire, il cria : ''Bah alors ? Tu veux quand même pas que je te fasses monter, si ?''

code by Mandy


Dernière édition par Logan le Jeu 23 Oct - 21:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 2396

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Mar 7 Oct - 16:43


Tout doux, minou
E

lle s'était attendue à l'intervention d'un nième samaritain supposé l'exhorter de se calmer un peu au lieu de s'acharner ainsi comme une forcenée sur cette misérable balle de frappe qui allait finir par lui céder aussi sûrement que son entrepôt, si elle n'y prenait pas garde, mais non, l'homme qui la héla ne le fit pas pour la remettre à sa place... ou alors peut-être que si, mais dans un sens qui plaisait nettement plus à la demoiselle que celui de son prédécesseur. Elle jaugea le type du regard, le fixant de haut en bas. Okay, ce mec était une véritable armoire à glace, un concentré de muscles qui, par on ne savait quelle force de la nature, tenaient ensemble et savaient quand même abriter une conscience. Elle et son petit gabarit, elle qui ne semblait avoir poussé que de deux centimètres à tout casser depuis ses douze ans, devait faire le tiers de sa taille. Bon, ok, elle exagérait très largement les choses, mais elle voulait tout de même bien parier qu'il y avait vingt bons centimètres d'écart entre eux. Bon, c'était une simple considération, comme elle aurait pu en faire d'autre.

Cela signifiait-il qu'elle sentait le combat perdu d'avance, qu'elle éprouvait bien que celui qui la voulait pour adversaire n'était pas à sa taille, au sens propre comme au figuré, et qu'il valait mieux qu'elle ignore sa proposition si elle voulait rester en un morceau ? Non, bien sûr que non. Mindy voulait bien arguer qu'elle en avait maté des plus durs et des plus coriaces. Si elle avait pu à elle seule infiltrer un haut-lieu ultra sécurisé du grand-banditisme et refroidir toute sa vingtaine d'occupants armés jusqu'au dents à elle seule (ou presque) alors qu'elle n'avait que onze ans, si elle avait pu massacrer un monstre d'évadée de prison russe qui avait - excusez moi du peu - bouffé sa camarade de cellule, c'était tout de même pas cet adepte de la gonflette qui allait tout à coup la tétaniser. En plus, il la provoquait... Voir Mindy Macready refuser un jour de livrer combat alors qu'on lui en offrait l'opportunité sur un plateau d'argent, ce n'était pas prêt d'arriver. En plus, ça tombait à pic, vraiment. Elle avait définitivement besoin de se défouler. Et le fait est que le punching ball, ça allait bien cinq minutes, mais pour se passer les nerfs, rien ne valait une personne physique. En bref, "monsieur je t'appelle gamine et j'te provoque" allait en prendre pour son grade... Enfin, c'était l'intention de la demoiselle, en tous cas.

-Si t'as envie de te prendre une dérouillée, c'est ton droit
, répliqua-t-elle, l'air parfaitement sûre d'elle (ni plus ni moins parce qu'elle l'était) en rejoignant son futur adversaire sur le ring.

Certains aventureux semblèrent songé à l'arrêter, la brindille face à la montagne, mais que ce soit parce qu'ils ne voulaient pas la voir mettre ses menaces à exécution, parce qu'ils espéraient la voir se faire démolir, ou parce qu'ils voulaient voir ce que la situation pourrait bien donner, personne ne réagissait. Tant mieux.




code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Jeu 16 Oct - 13:20


Logan et Mindy Macready
Tout doux, minou
L

ogan ne regrettait pas un seul instant d'avoir provoqué la jeune fille. D'un point de vue extérieur à la scène, il est vrai qu'on aurait pu identifier le mutant à quelqu'un de complexé et d'un peu bâtard sur les bords. C'est vrai, après tout, qui de nos jours voudraient s'en prendre à une enfant mal dans sa peau ? Eh bien vous avez la réponse, Logan, alias Wolverine. Cependant, le mutant ne voyait pas les choses comme ça. Les gamines mal dans leur peau, il n'allait pas leur chercher des ennuis. Elles en avaient déjà suffisament. Néanmoins, ce dernier était attiré par les personnes à fort caractère et au tempérament sans faille. Et cette jeune fille disposait d'une forte personnalité qu'appréciait grandement Logan. Il aimait les personnes qui avaient le sang chaud. Qui bouillonaient intérieurement. Actuellement, il sentait qu'elle ressentait la même chose que lui intérieurement. L'envie de massacrer tout ce qui bouge à proximité de lui. Puis pour se déculpabiliser de toutes accusations de violence sur mineur, bien qu'il en avait rien à foutre de base, il se disait qu'elle allait mérité ce qui allait lui arriver, bien que c'était absolument faux.


Enfin, une fois sur le ring, Logan enfila ses gants. Habituellement, il ne les mettait pas contre ses adversaires, ces derniers étant des colosses, des poids lourds, des sacs de graisses... Cependant, la personne avec qui il allait bientôt échanger les coups avait, et ça il ne pouvait l'ignorer, le gabari d'une jeune fille de douze ans, même si elle donnait l'impression d'avoir plus suite à sa répartie et son tempérament. A cause de ses os en adamentium, les coups que le mutant donnaient à ses adversaires avaient pour effet d'être plutôt violent. Un jour, il avait plongé un de ses adversaires dans un coma de deux semaines juste à cause d'un coup de boule perdu au milieu du combat. Le point positif, c'était que Logan n'avait pas sortit une seule fois ses griffes contre un de ses adversaires sous l'effet de la colère, heureusement. Il savait se maîtriser contre ses adversaires ''normaux'', mais quand il avait l'occasion de se défouler librement avec ses poings, à l'ancienne, il ne se gênait pas un seul instant. Lors de ce combat, les gants serviraient à amortir ses coups.


Tout en allant le rejoindre, la jeune fille lui lança une répliquer assez niaise aux oreilles du mutant, qui lui arracha un rire qu'il ne put retenir. Néanmoins, en croisant son regard, il put voir la flamme qui animait le regard de chaque combattants avant le début d'un combat, ainsi que la curiosité de découvrir un nouvel adversaire. Et ça, ça faisait vraiment plaisir à Logan. Avec chance, si la gamine était assez endurante, il pourrait porter ses coups sans aucune retenue. Je dis bien avec chance. Pour la provoquer un peu plus, et monter sa dose d'énervement le plus haut possible, il lui réplique : '' Bah dis moi, on a perdu sa mauvaise langue ? T'as réussi à faire chier dans son ben un de ces mecs là bas, et moi tu ne m'as même pas fait perdre un pet''. Le dirigeant du club de sport intervint avant le combat, inquiet de son institut. ''Logan, vas y doucement avec elle s'il te plaît. Je ne veux pas d'ennuis avec la justice''. ''T'en fais pas. Si jamais je l'amoche un peu, t'auras qu'à dire qu'on s'est battu devant ton club. Comme ça je serai le seul fautif.'' Avant de faire face à son adversaire, le mutant vit son téléphone, cet objet dont il se servait très rarement, très peu conscient de son utilité, vibrer à l'endroit où il avait déposé ses affaires. Sur l'écran s'affichait le visage de Tornade. ''Trop tard, je suis occupé, je m'excuserai une seconde fois plus tard'' pensa Logan. Le téléphone cessa de vibrer, le visage de Tornade disparut, laissant écrit sur l'écran dix appels manqués. Faisant face à la jeune fille, Wolverine sourit à son adversaire, un sourire provoquateur. Il tendit ses deux poings en direction de son adversaire, puis lui dit :''A toi l'honneur, je te laisse ouvrir le bal''.

code by Mandy


Dernière édition par Logan le Jeu 23 Oct - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 2396

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Sam 18 Oct - 20:54


Tout doux, minou
M

indy ignora sublimement la remarque de son interlocuteur. Si la provocation verbale faisait partie des armes qu'elle se gardait toujours en réserve (parce que d'une, si cela pouvait déstabiliser l'adversaire, c'était plutôt une bonne chose, et de deux, sortir un catchphrase avant, au beau milieu, ou après un combat, c'était toujours classe, même quand il ne restait personne pour l'entendre), cela faisait assez longtemps qu'elle ne se laissait plus atteindre par ce genre de réflexions. À moins, bien sûr, que l'on sache trouver auprès d'elle l'argument qui fait mouche, mais les arguments du genre n'étaient au final pas si nombreux que cela. Mindy allait demander à accélérer le mouvement, mais au moment de ce faire, un type qui devait être le patron du club se chargea d'intervenir, histoire de jouer les bien-pensants et les proprios consciencieux cinq minutes. Mindy leva les yeux au ciel. S'il y avait quelqu'un pour qui il fallait se faire du soucis, ce n'était clairement pas pour elle, davantage pour le grand baraqué dont elle comptait bien faire son affaire. Et qu'il se rassure, s'il ne voulait pas d'ennuis avec la Justice, il en était de même pour la demoiselle, qui, clairement, n'avait pas envie de voir la police rappliquer. Elle était revenue à New York à ses risques et périls, le fait est qu'elle était toujours recherchée par les flics (et que, de fait, son attitude à l'heure actuelle était tout sauf prudente, mais passons, elle était sur les nerfs), alors non, clairement, ce n'était pas elle qui aller rameuter la Justice, porter plainte, ou quoi que ce soit. De toute façon, s'il y avait bien une attitude digne des pires lopettes de la création, c'était celle-là. L'armoire à glace rassura le proprio pas regardant avec des arguments en carton qui exaspérèrent une nouvelle fois Mindy (on amochait pas Hit Girl si facilement, qu'est-ce qu'il croyait, l'autre ? ).

Il était grand temps de passer à l'action. Ses pieds, ses poings... En bref, tout ce qui était susceptible de cogner et de faire mal réclamaient soulagement pour son cerveau plus que bouillonnant de colère. Si cette colère, à l'origine, était toute orientée contre Dave (et oui, elle lui en voulait toujours à mort, et ce qu'elle comptait bien faire subir à Logan, c'était ce que son "acolyte" aurait aussi sûrement pu se prendre en pleine tronche si elle en avait décidé ainsi), elle en réservait désormais une bonne quantité à son adversaire. Simple transfert, d'une part, mais aussi, elle avait à coeur de lui prouver qu'elle n'était pas une pauvre gamine fragile qui allait s'effondrer au premier coup donné. Elle les rendrait au centuple, et si elle pouvait avoir l'avantage sur ce type... Ce serait encore mieux, déjà, ça calmerait un peu toutes les personnes présentes dans cette salle... et ensuite, c'était juste une question de fierté personnelle, en fait. Elle détestait perdre.

-Tu l'auras voulu.
déclara-t-elle quand il lui laissa "l'honneur" de commencer. Gants de boxe obligent, elle choisit donc de se plier aux règles de ce sport de combat particulier quand bien même l'envie d'amorcer les choses en lui mettant immédiatement un coup de pied entre les deux jambes avait été grande. Elle commença léger avec un coup de poing usuel. Avait-il atteint sa cible ?





code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Mer 22 Oct - 15:33


Logan et Mindy Macready
Tout doux, minou
L

a jeune fille l'ouvrait beaucoup moins depuis que Logan l'avait interpellé. ''Bah alors ? T'as perdu ta langue ?'' lui demanda-t-il d'un ton amusé tout en tapant ses poings les uns contres les autres. Fallait croire que le mutant ne pouvait pas s'en empêcher. Même quand les choses semblaient se calmer, il ressentait le besoin irrémédiable d'envoyer des piques à tout le monde. C'était soit ça, soit il cognait. Et pour la castagne, cela n'allait probablement pas tarder. Vous me demanderez, quel était l'intérêt pour lui de tabasser une gamine qui lui dépassait à peine le nombril ? Probablement son fort tempérament. Il arrivait qu'une jeune fille au corps de lâche pouvait avoir beaucoup plus de présence et de caractère qu'un sac de muscle qui arrive difficilement à aligner deux mots dans la même phrase.

Le corps de Logan était composé entièrement d'os en adamantium, il devait prendre des précautions pour ne pas tuer ses adversaires. Les coups qu'il portait avaient une puissance beaucoup plus importantes qu'un humain normal. Les précautions qu'il devait prendre étaient de mettre de simples gants de boxes, mais cela ne suffisait pas la plupart du temps. La plupart des combattants finissaient par plonger dans le coma. Après, cela dépendait du gabarie de la personne en face, mais aussi des techniques qu'elle employait au combat. La technique était le grand ennemi du mutant, lui, qui en était complètement dépourvu. Les combats qu'il menait étaient principalement de grands moments d'improvisations. Dès fois, ça marchait. Mais quand cela ne marchait pas, Logan se servait de sa régénération excessive pour que son adversaire se fatigue avant de lui faire sa fête sans vergogne.

Les deux adversaires se placèrent l'un en face de l'autre. Logan offrit le premier coup à le jeune fille, plaçant ses poings comme cible pour voir un peu de quoi elle était capable. Mais finalement, cette dernière ne l'entendait pas comme ça. Elle lui donna un coup de pied entre les deux jambes, lui faisant plier la jambe droite, le mettant ainsi à sa hauteur. Le mutant ne s'attendait pas à ça. Il aurait pu répondre au coup, mais il préféra laisser se faire l'enchaînement. Son coup de poing vint heurter le visage de Logan de plein fouet. Le coup était brusque, mais manquait franchement de puissance à cause des gants de boxes qui amortissaient les coups. Afin d'augmenter un peu la difficulté, Wolverine, entraîné la force du coup, se rattrapa avec son bras droit, puis s'en servi d'appui pour se relever tout en fonçant sur son adversaire, lui administrant un coup de boule léger au passage. Il ne devait pas cogner trop fort, après tout, ce n'était qu'une gami... Oh puis merde. Elle venait de lui prouver qu'elle était loin de se battre comme une enfant. Se redressant de toute sa hauteur, Logan enleva ses gants et les lança en dehors du ring. ''Je crois qu'on s'est mal jaugé, passons aux choses sérieuses'' dit il en se massant les poignets.

code by Mandy


Dernière édition par Logan le Jeu 30 Oct - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 2396

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Jeu 23 Oct - 22:17


Tout doux, minou
C'

est vrai, Mindy n'était pas bien bavarde, depuis quelques minutes, et on pouvait penser (à tort) que c'était parce qu'elle était décontenancée, mais il n'en était rien, le fait est que, selon elle, il y avait un temps pour les joutes verbales, et un temps pour s'en foutre plein la tronche, et elle n'avait pas envie de se perdre en bavardage. La rage s'accumulait en elle, et si elle ne l'évacuait pas très vite, ça allait faire mal, encore plus mal. Elle avait besoin de castagner. Rien d'autre sinon castagner, peu importait la cible tant qu'elle pouvait, en frappant, imaginer qu'elle le frappait lui. Alors elle n'avait même pas réagi à sa provocation, pas envie de se taper la causette, elle avait sérieusement mieux à faire (en gros cogner, cogner, cogner et cogner), elle avait frappé direct, et elle ne put empêcher un sourire satisfait de venir orner son visage quand elle constata avoir fait mouche. Bien sûr, ce devrait être la règle numéro 1 de tout combat, il ne fallait jamais trop se reposer sur ses lauriers. Et elle en fit les frais quand son adversaire lui administra un coup de boule... Peut-être mesuré, mais qui ne lui fit pas de bien pour autant... À force de fracasser du dealer, on apprend à encaisser les coups, mais ça n'empêchait pas franchement d'avoir mal à certains moments. Parfois, Mindy enviait quand même carrément Dave, avec ses terminaisons nerveuses HS. Ah oui. Dave. Petite pensée pour lui, et elle se sentait de nouveau d'applomb pour laminer son opposant, qu'elle devinait, au final, aussi coriace qu'il en avait eu l'air au premier coup d'oeil. Ok, il enlevait ses gants, le combat passait d'un cran au-dessus. Parfait, ça lui convenait bien. D'un geste équivalent, elle retira donc ses gants, elle aussi et se mit en garde. Technique, elle amorça avec un coup de pied en ligne basse, avant d'embrayer par un coup de pied circulaire au niveau du flanc. Elle retomba ensuite sur ses semelles, et voulut continuer par quelques coups de poings qu'il parvint à esquiver, ses coups de tantôt semblaient à peine l'avoir ébranlés. Il méritait bien le titre d'armoire à glace. Mais Mindy ne s'épuisait pas, elle avait suffisamment d'énergie à revendre pour tenir la route un bon bout de temps. Et elle pressentait qu'il en était de même pour son adversaire. Cette histoire se finirait peut-être dans la rue, quand le proprio en aurait marre de les voir se mettre sur la tronche, vu que les adversaires promettaient d'être endurants.

-Sale journée, hein ?
demanda-t-elle tout en lui adressant un coup de point qu'elle voulait voir attirer sur son abdomen.

Non, c'est pas forcément qu'elle envie qu'ils se racontent leurs vies ou quoi, mais quand bien même ils se mettaient sur la tronche, Mindy n'avait rien contre la personne contre laquelle elle se battait. Pour elle, il était juste une sorte de punching ball sur pattes, mais contre lequel elle n'avait rien personnellement, et qu'elle avait d'autant moins de scrupule à vouloir démolir qu'il se défendait particulièrement bien, le bougre.




code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Lun 3 Nov - 15:06


Logan et Mindy Macready
Tout doux, minou
L

ogan s'était vexé que la jeune fille n'ait pas répondu à sa dernière provoque. Cela lui déplaisait au plus haut point. Lui qui était d'un caractère plutôt impulsif et facilement irritable, la provocation et le challenge constituaient son carburant, l'adrénaline qui le poussait à vouloir massacrer quiconque se trouvait autour de lui dans un rayon de 100 mètres. Et si la gamine avait abandonné l'idée de provoquer son adversaire, elle remplissait parfaitement les critères du challenge. Et encore, elle commettait quelques erreurs, mais rien de bien grave au point de ne pas s'en remettre. Une chose était sûr, c'était que la puissance était là.

Logan avait besoin de passé ses nerfs sur quelqu'un. Et la jeune fille, malgré ses qualités, ne lui permettait pas de se défouler pleinement, étant donné que si on retirait le fait qu'elle ait une sale tête, elle n'avait pas le visage des personnes à qui le mutant pouvait en vouloir. Il commença alors à placer d'autres têtes sur ce jeune corps à l'apparence frêle et renfermant pourtant un très fort potentiel. Il passa une par une toutes les personnes à qui il pouvait en vouloir, ainsi que d'autres qui ne lui avaient pas forcément portés préjudices, mais qui avaient eu le don de fortement l'énerver. Le premier visage qui apparut fut celui de Jean. Mais il ne resta que quelques secondes, étant donné que Logan ne pouvait absolument rien lui reprocher, à part le fait qu'elle soit en couple avec un con. Il se demandait ce qui se serait passé si il était arrivé un peu plus tôt, genre quelques jours avant qu'ils se mettent en couple. Enfin, quand on y réfléchissait, c'était juste inutile d'y penser. Il n'était pas possible de voyager dans le temps pour changer les choses. Quoi que, on ne sait jamais ce que le futur nous réserve. La logique fit que le visage de Scott vienne remplacer celui de Jean sur sa cible mouvante. Là les coups étaient déjà plus virulents. Ce sale con. Pourquoi Logan ne pouvait-il pas le supporter me demanderez-vous ? Je ne serais dire, une tête de con comme la sienne ne pouvait que se faire détester par le mutant aux griffes d'adamantium. Mais encore une fois, est-ce qu'il pouvait lui en vouloir d'être avec la fille qu'il convoitait ? Non, absolument pas. Et il était hors de question que Logan vienne foutre la merde dans leur couple. Ce n'était pas du tout son état d'esprit. Puis ça se trouve, les sentiments qu'il éprouvait pour Jean n'était peut être pas réel. Peut être que ce n'était qu'un coup de cœur passager, qui s'en irait avec le temps, comme ce fut le cas avec les autres conquêtes de Wolverine d'autrefois. Non, c'était bien trop fort pour que ça soit le cas. De toute façon, l'amour, aux yeux du mutant, c'était comme une bonne vieille gastro. Tu la chopes au passage, ça te poursuit et ça te fait chier pendant une bonne période, mais une fois que c'est passé, c'est comme si rien n'était arrivé. Enfin bref, le visage du professeur Xavier prit ensuite la place de celui du Cyclope. Ah oui, le professeur ! Ce vieux con qui ne jugeait pas Logan suffisamment fort pour pouvoir tenir le coup durant ses séances. Qu'il aille se faire foutre ! Logan avait vécu durant plus de cent longues années. Il avait le pouvoir de régénérer chacune de ses blessures, et avait connu des souffrances milles fois pire que la mort elle-même. Mais quand on y réfléchissait, son cerveau pouvait-il, comme son corps, se régénérer automatiquement ? Malheureusement non. Même si en apparence, il semblait aller mieux, intérieurement, il se pouvait qu'il ne puisse tenir le coup. Et ça, plus Logan y réfléchissait plus, plus il était obligé de donner raison au professeur. Puis apparut alors le visage de Tornade. Là, Wolverine cessa de donner des coups. Toujours en garde, il recula un peu. Il se demandait si il pouvait lui en vouloir, à elle, sa fidèle amie. Quand on y réfléchissait, il avait foutu en l'air le fruit de plusieurs jours de préparations. Elle avait toutes les raisons de lui en vouloir, lui, qui une fois de plus n'en avait fait qu'à sa tête. La figure de Tornade disparut alors, laissant place à un nouveau visage. Un visage plus que familier pour Logan. Son visage. Un coup fort parti en direction de cette tête de con. Cette tête d’égoïste. Juste un coup, pas plusieurs. Logan finissait par se reprocher d'être ce qu'il était. Cependant, rien ne pourrait le changer, et ce n'était surement pas un mal.

Logan avait donné quelque coups, sans pour autant vraiment se concentrer sur le combat. La jeune fille lui donna un coup de pied en ligne basse que le mutant ne put contrer, suivi d'un coup de pied circulaire en direction de son flanc, qui eut, malheureusement pour elle, moins de chance que son prédécesseur. En effet, Wolverine venait d'attraper sa jambe, mettant ainsi la gamine à sa merci. ''Ne refais jamais ça'', dit-il de sa voix grave tout en gardant la jambe de son adversaire sous son emprise. ''N'offres plus jamais ta jambe comme tu viens de le faire. Un ennemi plus grand et plus baraqué que toi ne doit pas avoir une seule emprise sur toi. Profites de ta petite taille pour déséquilibrer tes adversaires.'' Alors qu'il s'apprêtait à relâcher la jambe de la gamine, sans se servir de son avantage, cette dernière se servit de la main du mutant comme appui pour sauter dans les airs et, dans une vrille, atterrir dans un autre coin du ring. ''Pas mal'' dit Wolverine sans se laisser décontenancer. Sans le vouloir, il venait de faire à la jeune fille l'un des cours qu'il faisait habituellement à ses élèves. Il avait revêtit son habit de prof l'espace d'un instant, sans s'en rendre compte.

La jeune fille ne semblait même pas être essoufflée. Elle était endurante, ça, on ne pouvait le nier. Alors qu'elle lui administra un coup de poing que Logan para sans difficulté, la jeune fille engagea la conversation. Alors comme ça, elle voulait qu'ils se racontent des banalités ? Leur vie de merde ? A cette idée, le mutant soupira, baissant sa garde un moment. ''Sérieusement, tu crois qu'on a que ça à foutre ?'' demanda-t-il alors que son interrogation sonnait plus comme une fausse question. Suite à cela, Wolverine se remit en garde, sans répondre, puis abattit une rafale de coups sur son adversaire. Après un échange musclé entre les deux personnages plongé dans le silence, Logan dit finalement : ''Je te le fais pas dire.'' Le mutant arrêta de cogner et fit signe à la jeune fille de cogner à son tour. Tout en parant, il dit de sa voix grave : ''Ton nom.'' C'était une manière pour Logan de poser une question et de continuer à engager la conversation.

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 2396

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Lun 3 Nov - 19:57


Tout doux, minou
I

l y avait une chose que Mindy détestait par dessus tout (enfin... une chose qu'elle détestait parmi le nombre conséquent de choses qu'elle pouvait bien détester), c'est qu'on lui parle comme à une gamine. D'accord, c'était effectivement une gamine... mais elle ne s'était jamais considérée en tant que telle, et ne voulait pas qu'on la considère de la sorte. À onze ans, elle maîtrisait déjà quasiment toutes les armes à feu existantes et conduisait des voitures au beau milieu de New-York, elle n'avait jamais eu l'impression d'être une enfant. Pourtant, le conseil que lui faisait son interlocuteur mystère alors qu'il la maintenait par le pied, était extrêmement avisé, mais Mindy détestait qu'on lui donne des conseils. Elle estimait ne pas en avoir besoin le moins du monde et être tout à fait capable de se débrouiller par elle-même. Elle n'avait jamais accepté que qui que ce soit joue les pédagogues auprès d'elle sinon son père, et son père n'était plus là... Pour cette raison, elle ne fut pas peu fière de pouvoir se soustraire à l'emprise de son interlocuteur, même si elle ne le devait sans doute qu'à une baisse d'attention de la part de son adversaire. Elle laissa quand même un fin sourire satisfait se poser sur son visage au "pas mal" que lui adressa l'armoire à glace. Le tout pour embrayer à nouveau sur quelques coups sans trop d'effets, avant que de poser sa question...

Elle ne savait pas exactement pourquoi elle avait engagé la conversation alors qu'ils auraient pu se contenter de se mettre sur la tronche en silence. Peut-être parce qu'elle avait trop de mauvaises pensées à évacuer pour que les poings suffisent, et qu'il était toujours plus facile de causer avec le plus parfait inconnu. Elle se contenta de hausser les épaules quand il lui demanda s'ils n'avaient vraiment que ça à foutre. En même temps... ils n'avaient effectivement que ça à foutre, non ? Causer un brin n'empêchait pas le combat. Ils pouvaient bien être multitâches, non. Mais bon, s'il avait pas envie de raconter sa vie, elle n'allait pas insister. Ce n'est pas non plus comme si elle-même était une grande bavarde. Sauf que finalement, il répondit en effet. Et après quelques coups échangés (et quelques uns qui ne lui furent pas franchement agréables), dont un qu'il para parfaitement, il lui demanda son nom.

-Quelle importance.
répondit-elle avant d'embrayer avec quelques autres coups qui furent tous évités. Mindy ne donnait pas son nom si aisément, et pas seulement par caprice, aussi parce que, vu le grabuge qu'elle avait fait dans cette salle de sport, il ne manquerait plus qu'il y ait un nom à mettre sur ce visage.  Elle avait plus de facilité à se présenter sous son nom de justicière que sous son nom de baptême. Toi ?

Très possible qu'il lui retourne la politesse pour le coup, et qu'il décide de ne pas se présenter, mais qui sait, s'il accepter de le faire, peut-être se montrerait-elle un peu plus prompte à lui apprendre ne serait-ce que son prénom.




code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Mar 4 Nov - 19:30


Logan et Mindy Macready
Tout doux, minou
B

onjour bonjour chers lecteurs, chères lectrices ! (Le mec aux chevilles gigantesques !)

A vous qui espériez lire la suite de ce combat légendaire entre une gamine et une armoire à glace, j'ai le regret de vous annoncer que, à cause d'une étourderie de ma part, elle a été supprimé du rp.

En voulant récupérer la présentation pour le poste qui suivait, j'ai édité celui-ci et collé directement mon texte. Puis, mon cerveau étant parti se balader momentanément, au lieu de copier la totale pour la poster à la suite du rp, j'ai cliqué sur ''envoyer'', me faisant perdre à jamais ce que j'avais écris.

Je vous souhaite que cela ne vous arrive jamais (ou très peu de fois Razz )

J'espère quand même que le reste du rp vous plaira ;)

Enjoy !

code by Mandy


Dernière édition par Logan le Lun 10 Nov - 15:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 2396

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Mar 4 Nov - 21:56


Tout doux, minou
M

indy avait de bonnes raisons de ne pas donner son identité au premier venu, au-delà du fait qu'elle n'en avait pas envie (ce qui n'était pas forcément une bonne raison, effectivement), mais elle ne s'attendait pas à ce que son camarade de jeu la comprenne, et même, il préférait qu'il ne la comprenne pas. Elle se contenta donc de rouler des yeux quand il lâcha sa plaisanterie. Pour le principe plus qu'autre chose, en fait. Parce qu'au final, c'était typiquement le genre de remarque qu'elle aurait pu sortir elle-même si les situations avaient été inversées... Mais bon, il y a des attitudes de principe. À ses yeux en tous cas. Elle adoptait donc la sienne. Et déjà, elle était prête à asséner son adversaire d'un nouveau coup. Sauf que ce dernier la devança, et sans faire le moins du monde dans la dentelle. Il envoya son poing voler en plein sur son visage, et croyez-bien que si elle avait pu douiller un peu plus tôt, c'était sans comparaison avec ce qu'elle venait d'essuyer à l'instant. C'est qu'il lui avait fait mal, ce con ! Bon, ok, c'était un peu pour ça qu'ils étaient là, en même temps, pour se mettre dessus, pas pour s'envoyer des civilités à la tronche, mais quand même. Le coup eut le don de la sonner un peu, et elle cru un instant tomber à la renverse, se rattrapant de justesse. C'est en s'essuyant le sang qui coulait de son nez d'un revers de manche qu'elle entendit l'homme se présenter.

Wolverine... Vraiment ? C'était quoi, ce nom ? Non, en fait, c'était même pas un nom. Peut-être qu'il s'était trouvé un pseudonyme, comme ces lopettes de catcheurs américains aux prestations aussi bien chorégraphiées qu'un spectacle du bolchoi. Et à chaque fois qu'il s'amusait à combattre des gamins sur un ring, il se servait de ce joyeux petit surnom... Ouais, il fallait quand même espérer qu'il avait d'autres occupations dans la vie. S'il avait pas envie d lui donner son nom, c'était son droit, c'est pas elle qui allait commencer à râler, mais ça rimait à quoi, Wolverine ? Ça ressemblait, au mieux, au nom d'une marque de tondeuse à gazon au pire... la même chose, c'est tout ce qui ce nom était susceptible de lui évoquer. Des tondeuses. Et pourtant, elle était pas franchement branchée jardinage. Enfin bref, c'était sûrement à son tour, nez en sang ou pas, de sortir la petite vanne de circonstance, du coup. Et elle ne s'en priva pas, bien sûr.

-Putain, tes parents devaient vraiment te détester.
railla-t-elle (c'était son tour de faire un blague de mauvais goût, non ? ) en envoyant son poing voler entre les côtes de son adversaire, y mettant cette fois toute la force et la violence qu'elle pouvait avoir contre ses vrais ennemis... Elle n'éprouvait pourtant pas d'antipathie à l'égard de son adversaire, au contraire, elle commençait même à le trouver sympathique, mais ça n'empêchait pas de muscler un peu plus les choses. En plus, il lui avait explosé le nez, il avait fait couler son sang (bon ça, à la limite, on s'y aisait, à force), ce n'était que justice, non ?




code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Lun 10 Nov - 15:16


Logan et Mindy Macready
Tout doux, minou
L

ogan était réticent à l'idée de donner son nom à la jeune combattante. Cette dernière qui, au lieu de répondre à sa question, l'avait gaiement envoyé chier, et en y mettant les formes qui plus est. Habituellement, le mutant se serait contenté de la fermer, et de massacrer son adversaire par un sursaut d'orgueil. Cependant, il était resté assez tendre (oui, bon, à sa manière), et après un bon coup placé en plein visage, seule partie du corps de la jeune à portée de ses poings, il fini par lâcher l'un de ses nombreux noms d'emprunts. Le coup eut pour effet de la sonner, et de la faire saigner du nez. Ah... Pauvre petite chose. Logan se retrouvait de nouveau face à un adversaire qui pissait du sang au bout de quelques coups échangés. Bon certes, il n'y était pas allé de main morte. Mais la jeune fille devait bien s'attendre à ce qu'il lui arriverait en acceptant le combat. Il fallait pas venir pleurer par la suite. Le bon point, c'était qu'elle ne se plaignait pas. Elle encaissait le coup, semblait souffrir sur le moment, mais se redressait, prête à repartir de plus belle, son sang venant se répandre sur le sol du ring. Le proprio le regarda d'un œil affolé. Vu l'état de la gamine, il était sûr de s'attirer des ennuis. Mais Logan n'en avait rien à faire. Il se contenta de lui jeter un regard lui conseillant de ne pas intervenir. Autour du ring, certaines personnes s'étaient arrêtées de pratiquer pour assister au spectacle. Certains étaient inquiets pour la jeune fille de la voir continuer de se battre ainsi. D'autres prenaient un malin plaisir à se moquer d'elle. Dans cette situation, le mutant se reconnut en cette gamine. Regardée d'un mauvais œil par toutes les personnes présentent ici, et continuant de se battre quoi qu'il arrive, indifférente au regard d'autrui. Logan n'apportait aucune importance à ce qui arrivait en dehors du ring. L'essentiel, c'était ce qu'il se passait à l'intérieur.

La jeune fille revint alors à la charge, le nez ne sang, mais avec la rage de rendre à son adversaire le coup qu'il lui avait porté. Logan s'attendait à ce qu'elle essaye de lui frapper le visage, offrant une fois de plus une partie de son corps au mutant. Mais elle semblait avoir retenu la leçon. Tout en envoyant son poing volé entre les côtes de Wolverine, un coup qu'il ne vit pas venir, elle sortit alors l'arme des faibles en plaçant les parents de son adversaire dans une de ses moqueries. Logan n'aimait pas qu'on parle de ses parents. C'était un sujet assez sensible. Lui qui ne se souvenait pas les avoir connu. Était-ce un bien ? Était-ce un mal ? Aucune idée. Dans tous les cas, c'était un fardeau que le mutant était prêt à porter. Accepter le souvenir d'une enfance difficile, pour se souvenir de qui il était réellement. Quelle était son identité. Il se souvint avoir eut un léger flash, où il se trouvait être un enfant, assistant à la mort d'un homme. Cet homme qui semblait être son père. Les souvenirs n'étaient plus très clair dans la tête de Logan. Le combat qu'il avait fait contre ce gamin en tenue de plongeur de restaurant lui avait permit de pouvoir prochainement travailler avec le professeur Charles Xavier pour développer ce souvenir. Comme quoi, même les cons pouvaient dès fois se rendre utile.

Logan encaissa le coup de la jeune fille assez mal. C'était invraisemblable comme situation vu de l'extérieur. Le mutant tituba légèrement en reculant, sur le point de tomber. Son souffle avait été coupé pendant un moment. La douleur était présente. Quelle furie cette gamine. Pour ne pas tomber, Wolverine se rattrapa à un coin du ring. Il souffla doucement afin de reprendre une respiration normale. Il ne put s'empêcher de sourire à la réplique de la jeune fille. Même si ça ne lui plaisait pas qu'on mentionne ses parents, lui ne se gênait pas à en faire de même avec ses autres adversaire. Il était probable que si la situation avait été inversée, le mutant ne se serait pas gêné à lui balancer la même chose. La combattante ne sembla pas vouloir lâcher-prise, au point qu'elle s'attaqua à Logan avant même qu'il ait eu le temps de revenir au centre du ring. Mais cette fois-ci, il ne se laissa pas faire. Soudainement, il se redressa de tout son corps et chopa le visage de son adversaire dans de sa main. De toute sa force, il la repoussa en arrière sans la lâcher pour autant, exerçant une pression sur sa tête en l'écrasant dans sa main. Plus il pressait, plus il sentait le sang de la jeune fille couler le long de sa main. Alors, il la projeta en arrière puis secoua sa main dont la paume était couverte de sang. ''Vas te laver la figure,'' dit Logan d'un ton autoritaire. ''Je ne veux pas me salir les mains à chaque coups que je te mettrai au visage.'' Lui-même sortit du ring pour attraper sa bouteille d'eau afin de se mouiller la main. Il prit ensuite une serviette pour l'essuyer. Le mutant remarqua qu'il commençait tout juste à transpirer. C'était une sensation qu'il semblait avoir oublié depuis une éternité. Toutes les personnages qu'il avait affronté ici n'avaient jamais réussi à lui faire couler une goûte de transpiration. Alors, il enleva son T-Shirt, chose qu'il faisait habituellement quand un combat se trouvait être intéressant pour le mutant. Il alla ouvrir une porte du club donnant sur l'extérieur, laissant une légère brise fraîche pénétrer le bâtiment, rafraichir ces occupants. Quelques jeunes et jolies femmes, en train de courir sur des stupides tapis de courses, gloussèrent à la vue des pectoraux de Logan. Ce dernier fit mine de ne pas les avoir entendu, jusqu'à ce qu'elles commencent à l'appeler afin qu'il les rejoigne. ''Vos gueules''lâcha-t-il avant de remonter sur le ring. En ce moment, il avait bien mieux à faire. Le portable de Logan continuait de vibrer, avec le visage de Tornade qui s'affichait pour la 18ème fois. Tant pis.

De retour au combat, Logan, qui trouvait ne pas avoir asséné assez de coup de pied dans cette confrontation, se baissa pour faire une balayette à son adversaire. Se penchant au dessus de la jeune fille au sol, il lui dit d'un air moqueur : ''Et toi ? Pourquoi tu ne veux pas me dire ton nom ? C'est parce que tes parents ne te désiraient pas au point de te donner un nom de merde ?'' demanda-t-il en offrant sa main pour aider la jeune fille à se relever. Dans le fond, elle était pas comme les autres. Elle semblait en dehors du système, en dehors de la société. Et ça, cela plaisait à Logan.

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 2396

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Mar 11 Nov - 11:08


Tout doux, minou
E

lle ne prêtait pas la moindre intention à ce qui se déroulait en dehors du ring, elle se fichait royalement des personnes qui commençaient à s'inquiéter pour elle ou de celles qui se foutaient royalement de sa gueule, tout ce qui comptait, à l'heure actuelle, c'était le parfait défouloir qu'elle s'était trouvée. Certes, elle dégustait, et le sang qui coulait sur son visage en disait long sur ce sujet, mais elle s'en fichait royalement. Elle était loin de vouloir voir ce combat s'arrêter là, et peu importe que toute l'assistance considère qu'il était grand temps d'arrêter  les frais, ce n'est pas comme si leur opinion avait la moindre importance à ses yeux, après tout. En plus, elle était clairement en train de perdre l'avantage, il était hors de question qu'elle se laisse "vaincre" par son adversaire... Sauf que, clairement, il semblait plus économe de ses forces qu'elle-même, qui, même si elle avait de l'énergie à revendre, commençait, oui, à envisager qu'elle ne faisait peut-être pas le poids face à son coriace adversaire... Mais pas au point d'abandonner pour autant ou de s'imaginer irrémédiablement perdre, bien sûr. Il lui écrasa le visage avec le plat de sa main avant de lui suggérer d'aller se débarbouiller. Son visage devait clairement être en vrac. Elle aurait à peine réalisé qu'elle perdait du sang en quantité si elle n'avait pas observé celui qui recouvrait la main de Wolverine. Elle haussa les épaules. Ce n'est pas comme si elle en avait franchement quelque chose à foutre, au fond. Au contraire, même, le pro de l'hygiène qui avait pourtant l'air de se laver une fois tous les dix ans avait qu'à faire avec. De toute façon, à peine se nettoierait-elle le visage que le sang se remettrait à couler. Autant attendre que le combat soit fini. Rien à foutre que sa gueule fasse peur à voir, de toute manière. C'était plus impressionnant que douloureux, pour tout dire. Elle apprécia tout de même ce léger moment de répit au cours de laquelle elle pu boire une large rasade d'eau fraîche et profiter du courant d'air qui s'échappait de la porte que son adversaire avait eu la bonne idée d'ouvrir. Elle se risqua cependant trop longtemps à respirer.

Quand Wolverine repartit à l'attaque, elle n'eut pas le temps d'esquiver, et tomba au sol. Elle refusa évidemment la main qu'il lui tendit pour l'aider à se relever et, bien qu'un peu sonnée, elle parvint à se redresser d'un bond avant de répondre à sa remarque. De façon plus qu'évidente pour elle, elle ne rebondirait pas sur le sujet de ses parents. Parce que c'était, bien sûr, un sujet plus que délicat. Elle pourrait, ben sûr, rétorquer que ses parents l'avaient aimés... Oui, même sa mère, quand bien même elle avait préféré se donner la mort et manqué de l'emporter avec elle avant même sa naissance. Et son père... en plus d'être son héros et son modèle, l'avait adoré, elle en était certaine. Ça ne servait à rien de s'amuser à ce jeu là. Elle n'avait pas à rougir de son nom. Seulement, elle était un super héro, et un super héro, c'est bien connu, ne révèle jamais sa véritable identité. Ok, elle n'était pas en costume de Hit Girl, mais elle en adoptait tant et si bien l'attitude qu'il n'était pas avisé d'en dire plus... D'autant que...

-Je suis recherchée par les flics.
affirma-t-elle dans une sorte de naturel si désarmant qu'on pouvait vraiment se demander si elle était honnête ou non.

À propos de flics, elle se demandait si ce fichu grabuge n'allait pas finir les alerter au bout d'un moment... Bah... ça ne l'empêcha pas de repartir, et de revenir à ses bons vieux coups de poing.






code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Lun 17 Nov - 11:24


Logan et Mindy Macready
Tout doux, minou
L

a ''danse'' entre les combattants avait reprit de plus belle, après un court instant de répit où Logan en profita pour faire rentrer un peu d'air frais dans la salle. Un geste qui fut accueilli par le plus grand nombre avec immense gratitude. Le mutant s'était débarrassé de son T-Shirt, qui commençait fortement à lui tenir chaud. Cette gamine avait réussi à lui arracher quelque goûtes de sueurs, chose qui ne lui était pas arrivé depuis bien longtemps contre des adversaires en combat singulier. Enfin, entendons nous bien, ce n'était pas non plus une fontaine d'eau. Mais la fougue de la jeune fille arrivait à activer Wolverine plus que contre toutes les autres personnes qu'il avait affronté sur ce ring. Au point qu'à ses yeux, la blondasse ne représentait plus un défouloir, ou un quelconque punching-ball. Elle était devenu un véritable combattant. Un qui, à force d'entraînement et de pratique, pourrait devenir aussi fort que Logan, sans pour autant le dépasser. Quoi ? Qu'est-ce que vous espériez ?

Le combat reprit donc de plus belle. Serval ne laissa pas le temps à son adversaire de se remettre en condition. Pour lui, il fallait être prêt en toutes circonstances. Et si jamais, par inattention, on venait à se prendre un coup, il fallait tout de suite s'en relever, sans traîner. Il s'agissait d'une règle importante en combat, que la jeune fille respecta parfaitement après que Logan l'ait envoyé au sol. Alors que, dans un élan de pitié (oui, oui, ça lui arrive dès fois), il avait décidé de lui tendre une main pour l'aider à se relever, la gamine refusa son aide et, en un bond, parvint à se rétablir sur ses deux pieds. Le mutant sourit. Plus il passait de temps à combattre cette jeune fille, plus il en apprenait de plus en plus sur elle. On aurait dit que les deux adversaires en apprenait plus l'un sur l'autre en échangeant quelques coups plutôt qu'en se perdant en de longues présentations et discours inutiles. Il manquait néanmoins toujours une information capitale au mutant. Le nom de la personne qu'il combattait. Étrangement, cela le dérangeait profondément. Il aimait bien connaître le nom des adversaires honorables qu'il combattait.

En se relevant, elle fini par lui dire qu'elle était recherché par la police. Le ton sur lequel elle l'avait dit était tellement naturel et franc que Wolverine l'a cru sur le champ. Et pourtant, son gabarie pouvait laisser à supposer le contraire. Tout en enchaînant plusieurs coups, crochet du gauche, crochet du droit, crochet du gauche... Avec une violence inouïe, le mutant demanda, dans le plus grand des calme, légèrement vexé : ''Est-ce que j'ai la tête d'un flic ?'' Soudain, il arrêta de frapper puis marqua une pause, avant de dire : ''Fais très attention à ce que tu vas répondre.'' Dans le combat, la jeune fille s'était rapprochée progressivement. Ce qui était malin de sa part. Quand quelqu'un a une petite taille, le mieux pour cette personne est qu'elle ne se laisse pas avoir par submergé par les coups à plus longues portées de son adversaire. Pour récupérer ce léger avantage, Logan donna un coup de pied circulaire en direction du visage de la jeune fille. Est-ce qu'il avait atteint sa cible ? Le mutant ne put le savoir. Il su juste qu'il toucha quelque chose, mais quoi ? Tout en continuant le combat, il se demanda pour quelle raison est-ce qu'elle était recherchée par la police. Vu son âge, ça ne lui sembla pas si important que cela. Cambriolage de magasin de bonbons ? Non. Trop violente et trop active pour se péter le bide avec des sucreries. Vu son tempérament, elle aurait pu parfaitement castrer un flic qui lui aurait mal parlé. Ou encore, pour aller chercher plus loin dans le drama, peut être qu'elle avait fugué de chez ses parents, et que la police était justement à sa recherche.

Tant de questions... Dont Logan se foutait, en fin de compte, éperdument de la réponse. Elle avait ses problèmes, elle ne voulait pas les partager, fin du jeu. Tout en l'invitant à donner des coups, le mutant trouvant qu'il en avait suffisamment donné, et qu'il était grand temps de parer, il fini par lui dire d'un ton indifférent : ''Tant que je ne connaîtrai pas ton nom, je continuerai de t'appeler gamine, gamine. Ou sinon, que penses-tu de blondasse ?''

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 2396

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Mar 18 Nov - 16:05


Tout doux, minou
E

lle était éssoufflée, fourbue, blessée (bon, de façon très superficielle, mais blessée tout de même), mais elle tenait bon, cependant. Surtout, elle n'avait pas envie de perdre la face. Ses combats singuliers, même contre les ennemis les plus coriaces (c'était il y a presque deux ans, mais elle gardait encore un souvenir cuisant de sa confrontation avec Mother Russia), ne lui donnaient généralement pas autant de fil à retordre, elle parvenait, tout du moins, à s'en débarrasser rapidement avant de passer à autre chose...  Là, elle commençait sérieusement à douter (oui, elle, douter) de réussir à le mettre K.O. Bon, elle n'avait pas dit son dernier mot, hein, mais son défouloir sur pattes risquait fortement de la frustrer par dessus le marché, elle prendrait n'importe qui sur le ring par après s'il fallait qu'elle quitte cette salle de sport avec la satisfaction d'avoir foutu un homme à terre... Il le fallait.

Elle ne répondit rien, en fait, quand "Wolverine" lui demandait s'il avait une tronche de flic. Bah... Franchement, c'est clair que non. Si le type en face de lui était un flic, eh ben putain... il faisait très mal son boulot... Bon, des flics corrompus, Mindy en avait vu son lot durant sa "carrière" de mini justicière (à commencer par ces salauds qui avaient coffré son père, leur ex partenaire), mais là, clairement, il n'appartenait pas à cette catégorie. Un flic qui s'amuserait à bastonner une gamine devant témoins, c'est clair que c'était impossible. Enfin, c'était pas la question de toute manière, elle aimait pas donner son nom, point final. À choisir, s'il fallait vraiment qu'elle se présente à autrui, elle préférait le faire sous son pseudonyme de Hit Girl... pseudonyme étant pour elle un mot mal employé. Elle se sentait plus proche de cette dénomination là que de celle inscrite sur une carte d'identité qu'elle ne montrait plus à personne de toute manière, puisqu'elle s'était créé des dizaines de pièces d'identité neuves qui lui donnaient des noms très différents de son nom de baptême. Elle se remettait d'un nouveau coup, porté à la tête, cette fois, et qui l'avait clairement sonné, mais elle arrivait quand même à tenir sur ses deux jambes, et elle parvint à rendre quelques nouveaux coups... sûrement motivé par les petits surnoms qu'avaient choisi de lui donner son adversaire. "Gamine", elle entendait ce surnom plus qu'à son tour, et elle le détestait par dessus tout. Elle détestait être infantilisée, même si oui, concrètement, elle était encore une gamine... enfin, une adolescente, au moins. Mais Mindy considérait n'avoir jamais été une gamine. Parce qu'elle n'avait tout simplement pas eu d'enfance. Son père l'en avait privé, c'est un fait, mais jamais elle ne le lui reprocherait, car grâce à lui, elle avait toujours su qui elle était. Oh, et ne parlons pas du surnom de blondasse ! celui là lui valu une volée de coups de poings.

-Ose encore une seule fois me traiter de blondasse, je t'enfonce tes bijoux de famille dans le fondement, pigé ?
Ouais, elle avait pas forcément l'avantage, mais y'a des chose avec lesquelles fallait pas déconné. Toi d'abord, "Wolverine". À moins que tu veuilles vraiment me faire gober que ce nom à la con t'appartiens.

Tant qu'il ne lui donnait pas son vrai nom, de toute façon, il était clair et net qu'il n'obtiendrait pas le sien à elle.





code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Ven 21 Nov - 11:23


Logan et Mindy Macready
Tout doux, minou
B

on, bah comme je suis pas doué, j'ai refais une deuxième erreur sur le même rp ^^'

Je m'excuse une fois de plus...

code by Mandy


Dernière édition par Logan le Mer 10 Déc - 19:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 2396

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Sam 22 Nov - 10:41


Tout doux, minou
E

chec cuisant en approche ? On dirait bien... Certes, elle était parvenue à faire couler le sang de l'armoire à glace, et elle n'en était bien sûr pas peu fière, mais ce n'était clairement pas cela qui allait lui permettre de mettre KO son adversaire. Elle avait de l'endurance, mais il la mettait à rude épreuve, et Mindy commençait sérieusement à songer à la défaite... Elle y songeait, mais soyons clair, elle n'était pas défaitiste. S'il y avait bien une chose qui l'insupportait en ce bas monde, outre ces connards en tous genre qu'elle pourfendait en bonne justicière, les personnes portant le nom de D'Amico, et les films de Michael Bay, c'était bien le fait de perdre. C'était une chose à laquelle elle n'avait jamais été habituée, et elle voulait continuer sur cette lignée. C'est vrai, il s'agissait là d'un combat "à l'amiable" - même si plusieurs personnes dans l'assistance avaient l'air d'en douter fortement, si personne n'osait intervenir, c'était clairement parce qu'ils pourraient le payer très chèrement, et ils n'étaient pas s'en l'ignorer. Mieux valait ne pas s'interposer entre ces deux-là - mais elle pourrait très bien se trouver un jour confronté à un adversaire de la même carrure et de la même prestance. Et ce jour là, il faudrait bien qu'elle gagne. Elle voulait le battre, elle mettait toute la force et la détermination possible dans ses coups, mais qu'elle le veuille ou non, l'énergie qu'elle avait dépensée jusqu'alors se laissait ressentir dans chaque fibre de son corps, et il semblait qu'il y ait comme une incohérence entre sa volonté, ce que lui dictait son cerveau, et ses fichus muscles qui, certes ne répondaient pas aux abonnés absents, mais semblaient quand même bien moins vigoureux qu'en début de combat. Elle ne fut pas à même de parer le coup (et, ça l'agaçait de l'admettre mais il fallait bien qu'elle le fasse, elle ne l'avait pas vu venir) quand il lui fit une clé de bras qui la fit tomber à genoux, avant de serrer son bras autour de sa gorge. Fais chier... Le pire, le pire, c'est qu'elle se sentirait presque capable de déclarer forfait, et elle se haïssait profondément pour ce putain d'accès de faiblesse. Elle était Hit Girl, bordel de merde, Hit Girl ne déclarait jamais forfait. Ce "blondasse" qu'elle lui avait pourtant formellement interdit de prononcer encore (et quand elle faisait des menaces, elle s'arrangeait pour les mettre à exécution telles quel ) acheva de lui faire retrouver la raison. C'était l'effet escompté, de toute évidence, et pour le coup, elle marchait à fond.

-J'ai dis, ne me traite plus jamais de blondasse.
répliqua-t-elle d'une voix altérée par cette pression sur sa gorge qui l'empêchait de s'exprimer plus convenablement. Ces mots prononcés, elle mordit à pleine dents dans la chair du bras de son adversaire, comme si elle avait l'intention de lui arracher la peau, afin de pouvoir se dégager de son emprise. Déloyal comme procédé ? En même temps, au point où ils en étaient, hein... Elle se retourna vivement, une fois dégagée, et cogna le coup de pied le plus violent qu'elle put entre les jambes de Wolverine.




code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Lun 8 Déc - 19:42


Logan et Mindy Macready
Tout doux, minou
L

ogan avait prit l'ascendant durant le combat. Est-ce qu'il était fier de lui ? Pas tant que ça. Une fois de plus, il ne cessait de se répéter qu'il était en train de combattre une gamine. Une teigne, certes. Une des plus dures qui auraient pu sécher tout un troupeau de combattant poids lourds. Néanmoins, elle gardait les limites d'une enfant. Le mutant était pourtant sûr que plus tard, elle aurait toutes ces chances de prendre l'avantages sur de futurs combats. Certes, elle ne pourrait certainement pas le battre. Après tout, Wolverine trichait légèrement à chacun de ses combats. Il était doué en baston, c'était indéniable. Mais il avait deux facteurs qui l'aidaient constamment à prendre l'ascendant. Le premier était son squelette en adamantium. Une ossature qui lui permettait de porter des coups biens douloureux à ses adversaires. Mais aussi de bloquer des coups puissants, surtout portés à son visage. De plus, il avait son pouvoir de régénération instantané qui l'aidait à se remettre directement dans le combat. Sans compter ses griffes, bien entendu. Heureusement pour la jeune fille, il n'avait pas eu  besoin de les sortir pour lui faire sa fête.

La jeune fille était coincé, piégé, à la merci du mutant qui, en situation réelle, n'avait plus qu'à achever son adversaire. (Alors Mindy ? Pas de derniers recours à portée de main ?) Afin de la mettre encore plus au fond qu'elle ne l'était déjà, il lui murmura d'un ton provocateur ce surnom qu'elle avait tant apprit à détester. Sa réaction fut comme un dernier cri, un dernier souffle qui lui permettrait peut être de revenir dans le combat. Après avoir protesté une fois de plus, n'ayant que pour effet une fois de plus de faire exploser de rire Logan, la gamine mordit le bras du mutant. ''Ahh ! Saloperie !'' Sa peau était profondément marquée. Elle avait mordu tellement profondément qu'avec chance, ses dents s'étaient peut être heurtées à ses os en adamantium. Alors que Serval, tout en tenant son bras, attendait que sa plaie cicatrise et se guérisse, la gamine envoya son pied valser dans son entre-jambe. Intérieurement, quelque chose se brisa en lui. Toutes la retenue dont il avait fait preuve depuis le début du combat cessa d'exister. Contre Logan, il était très déconseillé de viser ses boules. Cela le rendait terriblement méchant. La violence du coup lui avait même fait sortir ses griffes en adamantium. Wolverine y accorda une brève attention tandis que sa trace de morsure disparue complètement. Il rentra ses griffes dans sa peau et se jeta sur la jeune fille, lui envoya en pleine face une droite, puis une gauche. Ensuite, il l'attrapa par les épaules et la fit quitter le sol, la mettant à hauteur de sa tête. Ensuite, il lui administra son plus violent coup de boule, pas comme celui qu'il avait retenu au début du combat. Puis il la plaça au dessus de sa tête, avant de la jeter violemment au sol. Une fois bien blessée, il la fit quitter une fois de plus le sol et l'envoya contre le filet du ring, avant de s'élancer de nouveau vers la gamine tout en lui mettant un violent coup de coude dans le dos, atterrissant lourdement sur elle. Enfin, il se releva et regarda son adversaire au sol. Une grimace avait prit possession de son visage. ''Personne ne me donnes d'ordres ici. Et surtout pas une gamine bornée au physique de 12 ans au caractère aussi pourri que le mien. Suis-je bien clair ?'' Prêt à quitter le ring, il fit demi-tour et se pencha par dessus la jeune fille. Ce combat lui avait fait du bien. L'avait bien défoulé. Finalement, il fini par lui tendre une dernière fois sa main pour l'aider à se relever, conscient des dégâts qu'il avait fait. ''Cette fois-ci, contentes toi juste de refuser. Si tu t'excites encore, je te fais bouffer les deux piqures de moustiques qui te servent de seins.''

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 2396

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Mar 9 Déc - 21:57


Tout doux, minou
T

out se déroula rapidement. Très rapidement, trop rapidement. Tant, à vrai dire, qu'elle eut à peine le temps de réaliser ce qu'il lui arrivait... ce qu'elle était en train de subir, surtout. Elle avait pensé prendre l'avantage, quand son pied avait rencontré les bijoux de famille du mutant (technique efficace en quelque circonstance que ce soit), et elle avait bien eu l'intention d'embrayer sur de nouveaux coups. Mais elle avait été déstabilisée... et pas qu'un peu. C'était... des griffes, là, qu'elle venait de voir sortir de sa peau ? Ça avait été rapide, fugace, mais merde, elle avait pas pu imaginer ça ! Des griffes, des putain de griffes ! Pas le temps de demander ce que c'était ce putain de bordel, elle avait, visiblement, réveillé la bête, et contre un Wolverine en colère, la demoiselle n'avait manifestement pas la moindre chance. Ce qui pouvait arriver de pire à ses yeux arriva. Elle n'était plus qu'une sorte de pantin désarticulé à la merci de son adversaire. Et elle dégusta. Elle détestait cela, être totalement impuissante, mais plus les coups s'accumulaient, moins elle était capable de parer ou de rendre. Finalement, elle ne pouvait plus que subir... Elle, Hit Girl, qui essuyait une défaite cuisante. Sur le terrain, face à l'ennemi, elle aurait tout bonnement perdu, et il n'en aurait pas fallu plus pour qu'elle parte les pieds devant. Elle entendit à peine les remarques que son adversaire fit alors, transie de douleur. Elle cernait l'agitation, autour d'eux,mais personne n'intervenait pour autant. Trop peur, sans doute, de se confronter à l'armoire à glace. Tant mieux. L'humiliation aurait été à son comble si, en plus, quelqu'un était venu à la rescousse.

Une fois de plus, elle refusa la main qui lui était tendue. Elle avait déjà essuyé suffisamment d'humiliations comme ça, aucun besoin d'en rajouter encore... Elle se releva donc par ses propres moyens... C'est à dire avec difficultés, tant ses bras et ses jambes meurtris peinaient à lui répondre. Son regard lançait des éclairs à son adversaire alors qu'elle essuyait d'un revers de manche le filet de sang qui s'écoulait de la commissure de ses lèvres. Bien sûr, elle crevait d'envie de prendre sa revanche et de repartir à l'attaque... mais elle n'était pas suicidaire. Elle n'était plus dans l'état physique de tenir tête à qui que ce soit, alors encore moins à ce type... qui au passage ne lui semblait pas si humain que ça, d'ailleurs.

-Putain, t'es quoi exactement ?


Aucune trace des blessures qu'elle avait su lui infliger, et il y avait eu ces griffes qui avaient jailli de ses mains le temps d'un éclair avant de se rétracter. La seule explication "plausible", c'est qu'il soit l'un de ces mutants dont la presse faisait ses choux gras (bon, Mindy ne lisait pas le journal, mais elle se tenait un minimum au courant quand même). À dire vrai, elle préférait qu'il lui apprenne être l'un d'entre eux. Sa défaite serait un peu moins cuisante. Un peu. Ça restait une défaite. Et ça l'emmerdait sérieusement.






code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Mer 10 Déc - 20:09


Logan et Mindy Macready
Tout doux, minou
W

olverine avait laissé sa rage s'exprimer, une fois de plus. Une chose qu'il essayait de corriger depuis son arrivée à l'institut Charles Xavier. Et à vrai dire, ça ne lui réussissait pas réellement, pour éviter de dire pas du tout. Néanmoins, quand le mutant travaillait comme professeur dans cette école, il restait un éternel élève qui prenait des leçons de patience. Des cours qui se soldaient souvent par un échec. Pour ce combat, une fois de plus, il avait craqué. Pire encore. Il venait de révéler son identité de mutant à toute la salle. Désormais, toutes les personnes présentent dans la salle de sport ne regardaient plus Logan pour sa brutalité effrayante envers cette gamine, mais surtout pour les anomalies qui venaient de sortir de ses mains. Malheureusement, il n'avait pas eu le temps de les ranger assez vite pour qu'elles passent inaperçus avant qu'il n'enchaîne avec sa série de coups dévastateurs. Après avoir foutu la gamine en sang, il lui proposa de se relever. Chose qu'elle fit toute seule, une fois de plus, mais avec beaucoup plus de difficultés. ''Avoir tant d'amour propre, c'est affligeant. Admets ta défaite et apprends de tes erreurs, où tu resteras toujours aussi mauvaise.'' Tenant difficilement sur ses jambes, la jeune fille demanda à Logan ce qu'il était exactement. Le mutant s'était alors calmé, soufflant légèrement des efforts qu'il avait fait pour vaincre cette demi-portion. Il ne revenait toujours pas des efforts qu'il avait dû faire pour en arriver à bout. ''Tu veux que je te fasse un dessin ? Ou je peux te faire une petite démonstration supplémentaire. C'est cadeau'' dit il en se faisant craquer ses doigts. ''Surement pas !'' Le propriétaire du club de sport s'était avancé d'un pas lent en direction du ring, un fusil à double canon pointé en direction de Wolverine. Ce dernier regardait son vieil ami, ce bon vieux Joe, le fixer avec des yeux remplis de peur. ''Joe... Pas toi...'' Le propriétaire tremblait tout en tenant son arme. L'effroi de son regard laissa place à de la colère. Puis soudain, il fini par crier. ''Sors ! Sors d'ici tout de suite, sale monstre !'' ''Ouais ! Dégages de là !'' ''On ne veut pas de vous ici, sales monstres !'' ''Espèces de bêtes sans cerveau !'' ''Laissez-nous tranquille !'' ''Rendez-nous notre ville !'' ''Partez d'ici !'' ''Partez !''

Logan prit une minute pour observer le visage de ces gens énervés et terrifiés. Il passa les filets du ring puis renfila son T-Shirt blanc, légèrement tâché du sang de la jeune fille. Ensuite, il mit sa veste marron en partant d'un pas lent en direction de la sortie. Son téléphone sonna. C'était Tornade. Il décrocha rapidement, ''je passe sous un tunnel'', puis raccrocha aussitôt. Il s'arrêta un moment devant le propriétaire, lui jetant un regard rempli de haine et de déception. Puis soudainement, il sortit les griffes de sa main gauche puis coupa en deux le fusil que son ancien ami tenait dans ses mains. ''Ne pointes plus jamais d'armes dans ma direction, Joe. Sinon la prochaine fois, je n'hésiterai pas à te tuer.'' Tout en jetant un dernier regard en direction de la salle, lançant presque un avertissement à toutes les personnes présentent, comme il venait de le faire avec Joe, il quitta les lieux.

Il s'arrêta à la moto de Cyclope, garée dans une ruelle un peu plus loin de la salle, et sortit un cigare tout en s'appuyant sur le siège. Il fallait qu'il reproche quelque chose à quelqu'un. Il avait tellement perdu aujourd'hui qu'il se devait de le reprocher au premier venu. Personne à première vue ? Alors, en allumant son cigare, il jeta un regard de dégoût à la moto. ''Scott, t'as franc des goûts de chiottes.'' Il avait véritablement besoin d'une bière. Malheureusement, il n'avait pas le temps d'aller s'en acheter une. Après son cigare, il devrait retourner à l'institut pour une semaine de taf. Tornade l'appela de nouveau sur son portable. Heureusement qu'elle n'avait pas rappellé tout de suite. Sinon, elle en aurait prit plein la gueule. Il décrocha. ''Un long tunnel.'' Puis raccrocha, avant de prendre une nouvelle bouffée de son cigare.

code by Mandy


Dernière édition par Logan le Mer 10 Déc - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 2396

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Jeu 11 Déc - 17:54


Tout doux, minou
S'

il était un défaut, au-delà de tous les autres (car Mindy n'en manquait pas, c'est un fait), que la demoiselle devrait corriger, c'était bel et bien cette absence totale d'humilité qui ne la caractérisait malheureusement que trop bien. Au fond, son interlocuteur n'avait effectivement pas tort, ce qui risquait fort de la perdre un jour, c'était son incapacité à reconnaître ses faiblesses. Il avait depuis toujours fallu qu'elle soit forte, et même plus forte que tous les autres, et elle poursuivait dans cette optique, au point d'en oublier, souvent, que savoir admettre ses défauts, c'était autant se donner l'opportunité de les corriger que de savoir les transformer en quelque chose de positif... Enfin, pour vous prouver à quel point elle ne tirait rien encore de cet enseignement particulier, il suffisait de lire dans son regard l'envie qu'elle avait de repartir à l'assaut de cette montagne de muscle et d'adamantium, juste pour lui passer l'envie de qualifier sa manière de "mauvaise". Mais outre le fait que c'était à peine si ses jambes savaient encore la porter à l'heure actuelle, elle ne pouvait pas repartir à l'attaque, puisque ces connards qui profitaient du spectacle depuis le début de leur combat (c'est à peine si certains n'avaient pas ramené leur seau de pop corn) avaient finalement décidé de se bouger les miches et d'intervenir. Bon à retenir, personne ne pipait mot ni ne bougeait le petit doigt quand une armoire à glace démontait une gosse pas même sortie de l'adolescence, mais apprenons que l'armoire à glace était un mutant, et là, c'était tout à coup la fin du monde. Pitoyable... Car évidemment, ses présomptions de départ étaient juste (en même temps,il n'y avait pas grand chose d'autre qui sache justifier les griffes rétractables), il en était bien, et ce qu'elle avait vu n'avait pas échappé au regard des autres. Mais quand, tous, et à l'unisson, semblaient d'un seul coup voir en Wolverine une sorte de monstre à abattre pour sa propre sécurité, Mindy se consolait surtout d'avoir certes perdu, mais face à quelqu'un de biologiquement favorisé par la nature. Bon, c'est pas pour autant qu'elle ne comptait pas prendre sa revanche à un moment ou à un autre avec, quand même, l'espoir d'avoir l'ascendant, ceci dit... Car ouais, elle espérait bien que ce combat là ne serait pas le dernier. Même si elle était cassée et à bout de force, la jeune fille devait bien reconnaître qu'il était plus stimulant pour elle d'être confrontée à un adversaire de cette stature qu'à ceux qu'elle pouvait mettre K. O. en deux temps trois mouvements.

Après qu'ils l'aient tous viré sans aucune délicatesse, certains se rappelèrent son existence et semblèrent tout à coup pressés de connaître son état physique. L'un d'entre eux se proposa même d'appeler les urgences ou de l'amener à l'hôpital. Autant dire que Mindy rembarra fissa ce présomptueux. Certes, recevoir des soins, dans l'immédiat, ne serait pas pour lui faire du mal, mais elle se débrouillerait très bien seule. De toute façon, ça c'était vu par deux fois au sens premier du terme lors de ce combat, la jeune fille détestait par dessus tout qu'on lui tende la main. Encore sa fierté mal placée, oui. Et enfin, finir à l'hôpital, c'était comme faire de grands signes aux flics pour leur demander de la foutre à l'ombre. Mindy, après avoir copieusement envoyé balader tout ce petit monde, avait par conséquent quitté la salle de sport à son tour. Deux certitudes, elle n'y refouttrait plus jamais les pieds (elle était toujours mieux à s'entraîner dans son hangar), et elle avait au moins réussi à passer suffisamment ses nerfs pour presque en oublier sa dispute avec Dave.
Ah si, une troisième certitude, alors que la demoiselle allait rejoindre sa propre moto, et vit Wolverine, qui n'avait pas encore filé, fumer son cigare (dégueulasse, comme odeur). Elle n'avait pas envie de s'arrêter là.
...Enfin, pour aujourd'hui, si clairement, mais pour la suite...

-Ce connard était pas fichu de porter son beretta correctement, de toute façon.
fit-elle, les bras croisés, en faisant bien sûr mention du proprio, le dénommé Joe. Il aurait manqué sa cible à deux millimètres. C'était peut-être, peut-être, une variante bien à elle pour lui signifier que cet endroit était merdique et qu'il en trouverait un meilleur... Bref pour... qui sait... potentiellement... s'excuser d'avoir exposé ses pouvoirs sans le vouloir. Même si en contrepartie, elle avait quand même sacrément douillé. Elle marqua une légère pause, fourra ses mains aux phalanges pour l'heure encore douloureuses dans ses poches. Je m'appelle Mindy, au fait.

Ouais, pour obtenir son nom, fallait la tabasser dans les règles, apparemment.





code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Mar 16 Déc - 16:52


Logan et Mindy Macready
Tout doux, minou
L

e mutant venait, une fois de plus, de se faire jeter d'un endroit à cause de son ''anomalie''. Pour lui, c'était devenu une habitude désormais. Néanmoins, c'était toujours assez douloureux à encaisser quand Logan se faisait traiter de ''monstre'' par une personne qu'il avait apprécié. Avec qui il avait crée une vraie relation amicale. Et ces gens là étaient rares dans sa vie, malheureusement, ou fort heureusement. A vrai dire, ce sujet faisait l'objet de grands débats dans l'esprit de Wolverine. Fallait-il s'ouvrir aux autres et se risquer à nouer des liens ? Ou fallait-il se renfermer et s'exclure du reste du monde afin de se préserver ? Malgré les efforts de Logan à se sociabiliser et à essayer d'être plus ou moins agréable avec les autres, cela finissait tout le temps par lui revenir en pleine figure. Soit parce que les autres finissaient par voir ce qu'il était réellement, une ''anomalie'', ne pouvant causer que le mal autour de lui. Soit parce que cette immortalité, cette malédiction, finissait toujours par avoir raison du mutant qui lui, continuait à vivre, tandis que ses proches, eux, finissaient par mourir, assassiné par ce terrible tueur nommé ''le temps''. De plus, les conquêtes du mutant avaient pour la plupart tendance à mourir avant l'heure. Chose qui l'avait profondément encouragé à ne plus créer de liens forts avec les autres. Chose qui pouvait éventuellement le forcer à arrêter d'aimer une certaine personne...

Logan était en train de fumer son cigare, appuyé contre la moto de Scott. Malgré l'odeur du tabac qui flottait désormais dans toute la ruelle, le mutant renifla et sentit un autre parfum s'infiltrer dans ses narines. Un parfum en parti masqué par une odeur de transpiration et de sueur. Un parfum qui à force de le côtoyer avait commencé à devenir familier pour Wolverine. Il releva la tête sur l'arrivée de Mindy. Les bras croisés, elle avait retrouvé une certaine assurance, une assurance qu'elle avait perdu lors de son combat face au mutant. Sa remarque aurait pu remonter le moral de Logan et lui arracher un sourire si cela n'avait pas été Joe, son ancien ami, qui avait braqué une arme dans sa direction. Comme réponse, il retira le cigare de sa bouche et le montra à son interlocutrice. Il ouvrit ensuite sa main gauche et enfonça le bout encore brûlé dans sa peau. La brûlure creusa un trou profond dans la paume de sa main. La douleur le fit légèrement grimacer et tousser. Ensuite, il approcha un peu plus sa main en direction de la jeune fille afin qu'elle puisse mieux voir. Une large trace de brûlure avait creusé sa peau, le sang ne coulait même pas. On pouvait légèrement apercevoir un bout de son squelette en adamantium dépasser de sa chaire. La blessure se referma d'elle-même, et en un temps record. Sa main était redevenu normale, comme si rien n'était arrivé. ''Il m'aurait touché, ça n'aurait pas changé grand chose.'' Logan rangea ensuite son cigare désormais éteint dans sa poche avant de croiser les bras à son tour. Il fixa la jeune fille d'un regard qui voulait dire : ''T'as quelque chose d'autre à me dire où je peux me tirer ?'' La gamine fini par se présenter. Mindy ? Finalement, Wolverine avait réussi par l'emporter. Il avait gagné à ce petit jeu de qui cèderait le premier. Finalement, il fini par lui répondre. ''C'est pas trop mal.'' Un silence s'installa entre les deux anciens adversaires. Logan fixa un instant Mindy, puis détourna le regard dans un soupir. ''Bon, bah a+.'' Serval enfourcha sa moto puis mit la clef dans le contact. Il fit gronder un peu l'engin, adressa un rapide hochement de tête à la jeune fille et commença à quitter la ruelle.

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 2396

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   Mer 17 Déc - 16:40


Tout doux, minou
E

lle ne savait pas exactement pourquoi elle était revenue vers lui, et avait même accepté de lui donner son prénom, abandonnant le semblant de fierté qu'il lui restait encore après une telle dérouillée... Sans doute parce qu'il l'intriguait, parce que l'injustice était une chose qui l'insupportait et que le traitement qu'avait subi ce type dans cette salle de sport l'avait indigné... Sans doute aussi parce qu'elle n'avait pas forcément envie que ce type croise sa route et ne la recroise plus jamais. Non pas qu'elle ait apprécié sa défaite, mais elle avait eu le mérite d'être formatrice... Elle apprenait forcément plus au contact d'adversaires aussi coriaces que lui... Coriaces et pas que. C'est évident, elle n'allait pas le lui redemander, Wolverine était bel et bien un mutant. Et ses capacités hors du commun ne se concentraient pas seulement dans ces griffes étranges qui pouvaient à tous moments lui sortir des mains. Il y avait autre chose. Elle avait cru le deviner au cours de leur combat, elle en avait la confirmation maintenant : il avait le don de se regénérer. Elle ne l'arrêta pas quand il enfonça son cigare encore brûlant dans la paume de sa main, elle avait deviné que les choses se dérouleraient ainsi. Le spectacle auquel il l'exposait était tout sauf râgoutant mais elle l'observait sans ciller. Elle était une habituée des effusions de sang et de la violence poussée à son extrême, ce n'était pas ce genre de choses qui allaient l'intimider. À dire vrai, elle était plus fascinée qu'horrifiée par ce qu'elle découvrait. Est-ce que cela signifiait que rien ne pouvait tuer cet homme, même la plus mortelle des blessures ? Dans ce cas, Mindy ne savait pas si elle devait l'envier ou le plaindre. Le plaindre, plutôt, en fait. Encaisser les coups, c'est extrêmement douloureux, et si on peut s'en passer, c'est mieux, mais il y avait quelque chose de fondamental dans le fait d'avoir l'opportunité d'apprendre de ses blessures. Et puis, Mindy ne supporterait pas l'idée d'immortalité. Déjà qu'elle s'imaginait mourir très jeune... et que ça lui allait très bien. Bref, manque de bol pour lui...

Finalement, ils ne se dirent rien de plus, Logan se contenta de commenter sa présentation par un "pas trop mal", et Mindy regrettait déjà de lui avoir donné son prénom. Non seulement, elle, devait se contenter d'un ""Wolverine" auquel elle ne croyait pas en guise de prénom, donc ça n'avait servi à rien, et en plus bah... Ça s'arrêtait là, dans tous les cas, donc c'était complètement vain... Enfin bref. Elle ne prononça pas le moindre mot quand, dans un vague "à plus", il fit démarrer sa moto et prit le large.

-C'est ça... grommela-t-elle pour elle-même alors qu'elle le regardait s'en aller, tout en fourrant les mains dans ses poches.

Bon ben... ça, c'était fait. Et il était grand temps pour elle de rentrer également à bord de sa propre moto. Ce serait loin d'être du luxe, d'ailleurs, pour elle que de rentrer au plus vite. Elle était quand même bien amochée, il valait mieux qu'elle fasse l'effort de se soigner, ne serait-ce qu'un peu... Histoire de retrouver figure humaine, quoi... Et puis, elle avait pas spécialement envie qu'on sache qu'elle s'était prise la raclée du siècle rien qu'en la regardant. D'ailleurs, elle omettrait avec application de faire à Dave le récit de ce qui venait de se passer... S'ils se reparlaient un jour.





code by Mandy

_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tout doux, minou [pv Logan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout doux, minou [pv Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tout doux, minou [pv Logan]
» " Mon minou tout doux "
» gilet tout doux
» BONSOIR !!! Maybe
» 15 avril- lapineau-lapinoux-lapin-tout-doux!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: New York City :: Bronx :: Bronx's Streets-