Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]


Partagez | .
 

 Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 2607

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]   Mer 18 Juil - 17:57


Autant ne pas se marcher sur les pieds
E

lle avait mis du temps à remonter jusqu'à ce connard, et plus de temps encore à retrouver sa trace, mais c'était enfin chose faite, et Mindy allait se faire un plaisir de lui faire regretter ad vitam (si elle le laissait en vie, ce qui franchement n'était pas garanti tant ce porc dégueulasse la débectait) ses habitudes et petits trafics pervers. Enfin, Mindy allait pouvoir agir. Sans Dave, pour cette fois. Kick-Ass avait été mandaté par le SHIELD pour une raison X ou Y, soit. Elle pouvait bien gérer ça toute seule de toute manière. C'était un des trucs qui, disons le tout net, l'emmerdait avec le fait de faire partie des Avengers. Elle n'aimait pas l'idée de dépendre de quelqu'un d'autre que d'elle-même (même si Big Daddy avait plus ou moins été son SHIELD à elle, à l'époque), elle n'aimait pas qu'on lui donne des directives, et encore moins cohabiter avec certains égos super-heroïques. Alors oui, c'était valorisant d'appartenir à une telle communauté, et elle savait que c'était ce que Dave avait toujours voulu. S'il fallait combattre un mal plus puissant que n'importe quel autre, elle voulait en être... mais elle ne se voyait pas pour autant renoncer à ses anciennes expéditions punitives. Bien sûr, les gros connards mégalomanes qui voulaient dominer le monde, si ce n'est l'univers, se devaient d'être une priorité, mais ce n'était pas pour autant que des connards absolus comme Dylan Cassedy devaient s'en sortir pour autant.

Dylan Cassedy, sa cible du moment, un connard dont elle avait galéré à trouver la planque. Ce connard fini s'était créé un petit site spécialisé sur le deep web, le genre à faire baver tous les plus grand pédophiles de la galaxie, et il avait créé un sacré réseau, le salaud. Les hommes lui commandaient des gamines, décidaient du poids, de l'âge, de la taille, de la nationalité, de l'apparence physiques, et Cassedy et sa petite équipe se chargeaient de kidnapper et refourguer la marchandise, moyennant des sommes astronomiques. A vomir. Mais finalement, Mindy avait mis la main sur le QG de ce pur salaud, et elle comptait bien lui faire regretter d'avoir ne serait-ce qu'osé exister.

Sa planque, un hangar paumé au milieu du Bronx : rien de nouveau sous le soleil, au fond. Mindy n'avait pas prévu de plan particulier, si ce n'est de foncer dans le tas et de faire le plus de dégâts possibles, et pour commencer, petite entrée dramatique. Après avoir explosé le crâne des deux pitbulls à l'entrée, elle avait défoncé la porte, prête à en découdre.

-OK, bande de...


On eut pu ici ajouter n'importe quelle insulte de préférence vulgaire. Mais elle fut prise de court. Apparemment, la fête avait commencé sans elle.



code by Mandy


_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 38

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]   Jeu 19 Juil - 18:36

J’aurai pu prendre ma retraite, accepter le fric que l’on m’a filé avec ma médaille et aller m’installer quelque part dans les Caraïbes, à passer le restant de mes (peut-être pas si longs que ça) jours à me dorer la couenne en sirotant des cocktails. Mais il a suffit d’un regard, un simple regard pour que je décide de foutre ce plan immédiatement à la poubelle. Parce que ce monde est dégeulasse et que certains en profitent beaucoup trop. Il a suffit qu’il pose sa main sur elle, sourire en coin malgré sa démarche chancelante. L’instant d’après, j’avais déjà ma main gauche autour de son cou, broyant la trachée sans même m’en rendre compte, sans que cela me fasse quelque chose. J’avais de la chance, je portais une capuche et à part mes cheveux roux, la fille n’a rien vu. Pas de rapport à la police le lendemain, juste un nom de plus dans la colonne nécrologie du Times. Je ne les connaissais même pas.

C’est comme ça que ça a commencé. Une situation après l’autre. Avec toujours ma capuche sur la tête et de plus en plus souvent des lunettes de soleil. Le reste de mon corps était couvert de toute façon à cause de mes prothèses. Mais intervenir lorsque je voyais une femme se faire agresser, ce n’était pas assez. Le Times me le rappelle chaque jour. Des morts ou des agressions que j’aurai pu empêcher, c’est du moins ce que je me dis. Car même si je parviens à aider une personne ce soir-là, neuf autres se sont retrouvées dans la merde sans personne pour les aider. Il fallait que je prenne les devants et ça n’a pas vraiment été compliqué d’inventer le reste, de commencer à planifier, de m’organiser.

Le costume est venu rapidement, entièrement noir : bottes noires, veste de cuir noire, gants noirs couvrants mes mains. Et, bien évidemment, les cheveux roux que je laisse détachés la plupart du temps. Le masque de loup rouge, c’est un petit clin d’œil à mes années dans l’armée. Raph, la vieille louve solitaire. Si seulement ils savaient…

Je n’ai pas sauvé que des femmes, oh que non, mais c’est en priorité elles que j’essaie d’aider. Pour Julie. Parce que c’est tellement facile et attendu pour un homme de s’en prendre à une femme. Et c’est en empêchant l’enlèvement d’une jeune fille (et en questionnant l’un de ses agresseurs) que j’en suis venue à apprendre l’existence de Cassedy. Je n’ai pas spécialement cherché plus loin lorsque j’ai su ce qu’il faisait, j’ai relâché son homme et je l’ai espionné durant toute la semaine avant de le suivre jusqu’à un hangar dans le Bronx.

C’est dans ces moments-là que je remercie ma formation militaire. Car sans tactique, sans expérience de terrain, je me serais fait canarder dans la seconde où le bout de mon masque est entré dans leurs viseurs. Et j’étais bien partie pour casser des crânes, mon bras cybernétiques (avec toujours mon gant, je ne l’ai pas encore perdu ce soir) enserrant le cou de l’un des salauds de cette piaule, quand des bruits me sont parvenus de l’extérieur et que les portes ont presque littéralement explosées.  Je ne jette un coup d’œil à la nouvelle venue vêtue de violet (une autre justicière ? Depuis quand ?) que le temps d’une demi-seconde, avant de me servir de l’homme que je tiens comme d’un bouclier humain. Puis, je le repousse devant moi et lui place un solide coup de pied dans les côtes, sauf qu’avec ma jambe cybernétique, le gars vole sur une bonne dizaine de mètres.

code by sixty


_________________

I won't just survive Oh you will see me thrive Can write my story I'm beyond the archetype I won't just conform No matter how you shake my core 'Cause my roots they run deep Oh you have so little faith Don't doubt it Don't doubt it Victory is in my veins I know it I know it And I will not negotiate I'll fight it I'll fight it I will transform
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2607

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]   Ven 20 Juil - 18:40


Autant ne pas se marcher sur les pieds
C'

était quelque part assez frustrant. Mindy avait espéré s'illustrer par l'une de ces entrées fracassantes qui aurait attiré à elle les regards de toutes ses cibles futures avant qu'elle ne les dégomme l'une après l'autre... mais on ne l'avait pas attendue, manifestement, et les connards qui tenaient encore debout étaient trop occupés à sauver leur peau où à riposter contre la justicière qui se chargeait de régler leur compte. Disons le tout net, Mindy n'aimait pas qu'on marche sur ses plates-bandes, mais en même temps, il n'était pas tant de faire une crise d'ego. Cette justicière, que Hit-Girl ne reconnaissait pas, faisait manifestement du bon boulot et lui avait déjà prémâché le boulot, alors soit. Le nombre de leurs ennemis était finalement plus impressionnant que ce qu'elle s'était imaginée, alors pour la peine, ce n'était sans doute pas plus mal qu'elles soient à deux sur le dossier... quoique Mindy risquerait presque de se sentir de trop, et cette pensée n'était pas spécialement plaisante.

Enfin, elle se déciderait sur ce qu'il convenait de penser de cette situation quand le moment serait approprié. Là, pour le moment, la priorité, c'était d'exploser la gueule du moindre de ces connards, et à ce sujet, elle semblait au moins se trouver en présence d'une justicière qui n'avait pas une manière différente de procéder d'elle, ça la changerait de ses prises de bec à avec Spider-boy parce que monsieur estimait que castrer un violeur avec son couteau papillon était une méthode barbare. Pour ces salauds-là, il n'y avait qu'un châtiment possible, et puisqu'elle n'agissait pas pour les Avengers à l'heure actuelle et n'avait donc aucun compte à rendre à personne (enfin si, logiquement, on en a toujours, mais bon...), elle comptait bien faire les choses à sa sauce, et se lança donc dans le combat sans plus attendre, dégainant son pistolet en tirant dans la foulée entre les deux yeux de l'abruti qui s'était précipité d'instinct sur elle et dont la cervelle arrosait maintenant joyeusement le plancher, d'autres suivirent, et les coups s'enchaînèrent de plus belle. Mindy laissait à sa "partenaire" improvisée le soin de gérer ses adversaires et s'occupait des siens, il y en avait bien assez pour deux. Jusqu'à ce que le silence se fasse. Le combat était-il fini ? Il ne fallait jamais crier victoire trop vite.



code by Mandy


_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 38

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]   Jeu 16 Aoû - 19:53

L’arrivée de cette nouvelle joueuse change la donne de la partie. Certes, je ne suis pas contre un coup de main et pour l’instant, je suis trop occupée à étrangler un abruti avec mon bras cybernétique pour songer à la nouvelle venue, mais c’est une question à laquelle je vais devoir obtenir une réponse. Parce que je n’étais pas au courant que d’autres justiciers se trouvent en ville. Bon, je n’ai pas non plus cherché à l’apprendre, j’ai fais mon truc solo de mon côté. Mais visiblement, Cassedy a attiré les foudres de plus d’une personne ce soir.

Laissant la nouvelle venue, qui est clairement une femme, mais plus petite que moi en taille, peut-être même en âge, gérer les choses de son côté (littéralement, la laissant s’occuper d’un côté de l’entrepôt alors que je me charge de l’autre), je ne lui prête pas plus attention une fois que je la vois exploser certains de nos adversaires. Bon, pour le moment elle semble être de mon côté. Ou plutôt, contre les autres. Ce qui m’arrange.

Le combat ne s’éternise pourtant pas et le nombre d’adversaires diminue tandis que celui des cadavres augmente. En d’autres circonstances, j’en aurais probablement maintenu un, histoire de le questionner, mais pas ce soir. Je n’ai aucun besoin d’information, c’est juste du nettoyage ce soir. Et aucun de ces gars n’est Cassedy, il doit donc se trouver ailleurs dans l’entrepôt. Parce que nous sommes loin d’avoir fini et que j’en ai vu deux ou trois s’enfuir avant que je ne puisse les rattraper. Nous allons donc avoir de la compagnie, mais pas pour tout de suite.

Je ne sais même pas quels hommes j’ai tué et quels assommés, avec ma nouvelle force, il m’est parfois difficile de jauger. Je m’approche de la demoiselle et lui tend la main droite, celle en chaire et en os. « Merci pour le coup de main. » Je ris intérieurement à ma propre blague. Et qui a dit que les amputés n’ont pas d’humour ? « Je suis Redwolf. »

Je jette un coup d’œil à la porte de sortie, mais personne ne vient nous déranger, pas encore. En attendant, j’observe la nouvelle venue, son costume et ses armes. Mais je me retiens d’approcher. Cela fait bien trois ans que je n’ai pas touché une arme à feu ou un couteau de combat et je ne veux pas recommencer. Pas après tous ces efforts et les longues séances de réhabilitation, sans oublier le psy et la fin des cauchemars. Même si ces derniers ne partiront jamais vraiment.

code by sixty


_________________

I won't just survive Oh you will see me thrive Can write my story I'm beyond the archetype I won't just conform No matter how you shake my core 'Cause my roots they run deep Oh you have so little faith Don't doubt it Don't doubt it Victory is in my veins I know it I know it And I will not negotiate I'll fight it I'll fight it I will transform
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2607

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]   Ven 17 Aoû - 12:00


Autant ne pas se marcher sur les pieds
E

lles n'étaient sans doute pas trop de deux pour gérer le nombre d'adversaires en présence, et qui avaient un peu dépassé les pronostics de la jeune justicière. Il n'empêche que Mindy ne s'ôterait pas de la tête l'idée qu'elle aurait pu s'en sortir seule, et qu'il était un peu frustrant d'avoir été devancée. Ok, la fin importait plus que les moyens, et l'essentiel était que Cassedy et ses sbires payent pour les atrocités commises... mais il y avait toujours un peu d'ego aussi dans ce genre d'affaire. Surtout quand on se nommait Mindy Macready en réalité. Bon, qu'importe, c'était comme ça, maintenant, et chacune de leur côté, elles faisaient le ménage à leur façon bien à elle, jusqu'à ce que plus aucun son ne se laisse entendre, si ce n'est quelques vagues gémissements de douleur que Mindy entendait comme un bruit de fond à peine incommodant. La jeune femme jaugea un instant le nombre de victimes de sa partenaire improvisée. Pas pour en comparer le nombre (loin d'elle cette idée, voyons...) mais pour vérifier que Cassedy n'en faisait pas partie. De toute évidence non, et tant mieux quelque part, parce que ce dernier méritait une punition de choix. Sans compter que ce combat, qui n'avait pas été mené comme elle l'avait envisagé, lui laissait un petit goût d'inachevé. Non, elle avait encore du pain sur la planche, ou plus exactement, elles avaient du pain sur la planche, mais pour le moment, l'heure était aux introductions.

Indépendamment du jeu de mot, Mindy dut bien admettre que les termes "coup de main" lui déplurent un peu, comme si la justicière vedette avait eu l'insigne générosité de lui conférer une infime part du gâteau. Mais une fois de plus, tout ça était une question d'orgueil mal placé. En attendant, elle pouvait bien admettre qu'elles avaient su former une bonne équipe, surtout en n'ayant eu aucune occasion de se consulter préalablement. Elle se présenta sous son pseudonyme, Redwolf. Jamais entendu parler. En même temps, Redwolf n'avait visiblement pas entendu parler d'elle (non non, elle n'allait pas se vexer).

-Hit-Girl,
se présenta-t-elle succinctement après avoir serré sa main de chair et de sang. Tu sais où se planque Cassedy ? demanda-t-elle pour en revenir au vif du sujet.



code by Mandy


_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 38

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]   Dim 9 Sep - 22:48

En entendant le nom de ma coéquipière du moment, je hoche la tête. Hit-Girl. Jamais entendu parler, mais je ferais en sorte de faire des recherches à son sujet à mon retour à l’appart ou bien de me renseigner auprès des bonnes personnes. Ce n’est pas que je ne lui fais pas confiance, j’ai bien vu ce dont elle est capable, c’est assez comme preuve qu’elle n’est pas venue rigoler ni que ce n’est pas son premier rodéo. Mais par pure curiosité et parce qu’il serait fort possible qu’elle ne soit pas la seule justicière du coin. New York est une ville immense et j’ai déjà entendu plusieurs rumeurs. Sauf que jusqu’à ce soir, c’est tout ce qu’elles étaient : des rumeurs.

« Non, mais il ne doit pas être bien loin. L’entrepôt est assez vaste. Mais nous risquons d’avoir de la compagnie d’ici peu… » Je jette un simple coup d’œil à la porte par laquelle ma coéquipière provisoire est entrée. Cela ne ferait pas de mal de vérifier l’extérieur, histoire de ne pas se prendre un lance-grenade en pleine face si Cassedy décide de tout faire sauter. J’ai survécu à un tête-à-tête avec une grenade une fois déjà, je n’ai pas envie de recommencer.

« Je compte fouiller le reste de l’entrepôt et choper Cassedy une bonne fois pour toute. » C’est une invitation en soit et je m’attends presque à ce qu’elle me dise d’aller me faire foutre, qu’elle préfère finir le boulot toute seule. De la façon dont elle se bat, il se dégage d’elle une impression de solitaire et surtout de solitaire qui ne prend pas la peine d’enfiler des gants. Elle va faire un carnage si elle trouve Cassedy. Peut-être même qu’en en fera un encore plus grand si elle ne le trouve pas. Et loin de moi l’idée de l’arrêter. « Si c’est Cassedy que tu veux, fais-toi plaisir. Je ne vais pas t’arrêter. Cette ordure mérite qu’on lui règle son compte une bonne fois pour toutes. Je me fiche de savoir comment il finit et qui est la personne qui l’achève, tant que quelqu’un le fait. » Donc si elle souhaite s’en occuper, qu’elle le fasse, car je pense qu’elle se battrait avec moi pour avoir ce privilège. Mais si elle ne le fait pas, je serais plus que ravie de lui mettre une balle dans la tête moi-même.

« Mais avant, je voudrais juste vérifier que personne ne va faire sauter cet endroit. Plusieurs des hommes se sont enfuis tout à l’heure. » Je fais craquer mon poing droit et ouvre et ferme plusieurs fois le gauche pour vérifier que tout va bien. J’ai rarement des soucis de grincement et autres avec mes prothèses, mais en pleine action, je ne veux prendre aucun risque.

code by sixty


_________________

I won't just survive Oh you will see me thrive Can write my story I'm beyond the archetype I won't just conform No matter how you shake my core 'Cause my roots they run deep Oh you have so little faith Don't doubt it Don't doubt it Victory is in my veins I know it I know it And I will not negotiate I'll fight it I'll fight it I will transform
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2607

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]   Mar 11 Sep - 18:34


Autant ne pas se marcher sur les pieds
R

edwolf n'avait pas plus d'informations qu'elle quant à l'endroit où se planquait Cassedy. Ce qui n'avait rien de terrible en soi, car même si l'entrepôt était assez vaste, il ne l'était pas suffisamment pour qu'elles ne finissent pas pour les débusquer à un moment ou à un autre. A deux, elles doublaient leurs chances, et pour le coup, Mindy devait bien avouer que leur collaboration providentielle pourrait bien leur rendre service. D'autant plus que sa camarade improvisée semblait être plutôt du genre arrangeante. En tout cas, sa manière de raisonner était la bonne. Elle avait raison d'affirmer qu'elles ne tarderaient sans doute pas à avoir de la visite. Elles avaient mené vaillamment la bataille... Mais ce n'était pas pour autant que le combat était gagné. Oh, il finirait par l'être, Mindy en était certaine, mais elles ne devaient pas se reposer sur leurs lauriers.

Le plan d'attaque de sa partenaire du moment était simple et efficace. Le genre de plan que Mindy appréciait. Pas la peine de faire dans le complexe ou dans l'alambiqué... Mieux valait aller droit au but. Fouiller l'entrepôt, débusquer Cassedy... Simple comme bonjour, même s'il y avait de fortes chances pour qu'on leur mette, et plus d'une fois, des bâtons dans les roues. La seule chose qui aurait pu déplaire à Mindy à cette perspective, c'est l'éventualité que Raphaëlle puisse décider de se débarrasser du problème Cassedy toute seule, ou choisir de le rendre à la justice... Mais non, une fois encore, elle était agréablement surprise. Elle acceptait de lui jeter ce sale porc en pâture, et de toute évidence, elle ne voulait pas qu'elle fasse de quartiers. Forcément, c'était pour arranger Hit-Girl. Faire dans la dentelle, on va dire que ce n'était pas vraiment son genre. Elle se contenta d'afficher un fin sourire qui en disait long. Elle se ferait un plaisir de régler son compte à Cassedy une bonne fois pour toutes.

-Je te suis
, approuva-t-elle. Son plan tenait la route, elle n'allait pas la contredire pour le plaisir de le faire. On va se disperser et quadriller le périmètre, on ira plus vite comme ça.

Bon, quadriller le périmètre à deux, ce n'était pas forcément le plus évident, mais l'une comme l'autre étaient capables de faire des ravages. Elles géreraient parfaitement ça à deux seulement.



code by Mandy


_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 38

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]   Lun 24 Sep - 0:03

Avant d’entrer dans l’armée, avant de consoler ma sœur et d’apprendre qu’elle s’est faite violer, je pensais que le monde était un endroit magnifique. J’avais une vision trop naïve, enfantine sans doute, le genre de vision que chaque gamin possède avant qu’il ne grandisse ou qu’un évènement traumatisant ne lui ouvre brutalement les yeux. Depuis ce moment, je sais que le monde est particulièrement dégeulasse par moments, que plus le temps passe, plus nous sommes à deux doigts de nous dégommer en tant qu’espèce humaine et qu’en plus, nous allons embarquer toute une planète et des dizaines de vies innocentes (qu’elles soient animales ou végétales) avec nous dans notre hécatombe. Parce que l’être humain, malgré son cerveau évolué, reste et restera toujours très con.

Et la moi d’avant serait révulsée de voir un sourire, presque sadique, sur les lèvres de Hit-Girl. La moi d’aujourd’hui l’accueille à bras ouverts et sait que pour battre un connard, il faut agir comme un connard soi-même. Qu’une personne qui est capable de mettre sa morale de côté (ou n’en a pas dès le début, certainement) pour soumettre d’autres êtres humains aux supplices associés à l’esclavage ne comprendra aucun discours, même s’il est fait par le meilleure orateur du monde. Une brute sauvage ne comprend que la violence et c’est de la violence que nous allons lui donner.

L’idée de quadriller le périmètre est une bonne idée, c’est pourquoi je hoche la tête en faisant craquer mes poings, le droit seulement émettant le bruit classique des os s’entrechoquant. « Faisons comme ça. Je prends tout le côté droit. Il y a peut-être un kilomètre ou deux à couvrir au total et encore. On se retrouve au nord, j’ai vu une entrée barricadée en passant par là et c’est le seul endroit où Cassedy pourrait se cacher s’il ne s’est pas déjà barré. Et il est trop fier pour laisser quelqu’un foutre le merdier dans ses affaires sans faire le ménage derrière lui. Ses affaires en prendraient un coup. »

Une fois cela décidé, je la regarde une dernière fois avant de sortir, une balle m’accueillant immédiatement. Je m’attendais à de la compagnie en sortant, mais pas la cavalerie avant même que le bout de mon masque de loup se pointe à l’air frais. Heureusement, la balle touche mon bras gauche, au niveau du coude, ce qui dans d’autres circonstances m’aurait cloué au sol et j’aurai pu perdre mon bras si une artère aurait été touchée. Mais là, tout ce que cela fait, c’est un ping et la balle rebondit. Je ne me retourne pas pour savoir si Hit-Girl a remarqué ce bruit étrange et me précipite vers les tireurs, parvenant à en assommer un et sans douter tuer l’autre vu le bruit que sa colonne vertébrale a faite au contact de ma semelle lors de mon coup de pied. L’instant d’après, je disparais à l’angle de l’entrepôt, faisant mon tour de la zone m’étant assignée, même si je sais que Cassedy ne s’y trouve pas. Mais juste au cas où il possède du lourd calibre quelque part qui risque de nous faire partir en fumée, autant que je prenne ces quelques minutes pour fouiller un peu dans les parages.

code by sixty


_________________

I won't just survive Oh you will see me thrive Can write my story I'm beyond the archetype I won't just conform No matter how you shake my core 'Cause my roots they run deep Oh you have so little faith Don't doubt it Don't doubt it Victory is in my veins I know it I know it And I will not negotiate I'll fight it I'll fight it I will transform
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2607

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]   Mar 25 Sep - 21:27


Autant ne pas se marcher sur les pieds
I

l était déjà arrivé que Mindy doive collaborer sur le vif avec des justiciers qui, prenant les devants, s'étaient retrouvés au même endroit au même moment (ce qui était encore plus frustrant que de devoir collaborer avec le reste des Avengers, mais ça, c'était encore un autre débat), mais elle devait bien reconnaître que c'était la première fois que les choses se passaient aussi bien. Sa camarade contre le crime ne contestait en rien ses méthodes de combat, et leurs façons de procéder semblaient plutôt complémentaires. Mindy était une individualiste, pourtant, mais elle parvenait malgré tout à céder un peu de terrain à son interlocutrice. Parce qu'elle l'avait vue à l'oeuvre et savait que ce serait une bêtise que d'agir dans son coin plutôt que de compter sur son aide, mais pas que. Dans d'autres circonstances, ça ne l'aurait peut-être pas tant dérangée d'agir en solo malgré l'évidence, borné qu'elle était. Mais elle avait appris à fonctionner en duo depuis son retour à New York. Depuis qu'elle avait retrouvé Dave, en somme. Clairement, ça avait eu un impact sur elle. Et en ces circonstances, on pouvait réellement dire que c'était tant mieux. Elle se contenta donc d'un hochement de tête approbateur quand son interlocutrice lui suggéra de quadriller du côté droit tandis qu'elle-même s'occupait du côté gauche.

Elle avait fait quelques pas seulement à l'extérieur quand elle entendit le sifflement d'une balle. L'attaque n'avait pas lieu de son côté, mais il était évident que Raphaëlle était tombée dans une embuscade. Elle hésita à venir à sa rescousse, mais l'écho du combat suggérait qu'elle s'en sortait très bien (en même temps, elle l'avait vue à l'oeuvre, c'était assez évident qu'elle était une pro - au point que Mindy trouvait étonnant de n'avoir jamais entendu parler d'elle), alors autant ne pas perdre de temps. Elle éclusa tout le côté gauche qui lui avait été attribué sans faire, pour sa part, de mauvaises rencontres. Puis finalement, elle se rendit au point de rendez-vous où les deux justicières devaient se trouver. En espérant qu'elle n'ait pas sous-estimé les dégâts que Redwolf avait pu subir de son côté. En ce qui concernait Mindy, son tour d'horizon lui avait semblé bien trop calme. Aucune rencontre malencontreuse à l'horizon, ni découverte alarmante...



code by Mandy


_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 38

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]   Lun 22 Oct - 20:24

J’ai sérieusement cru que ce gars allait détruire ma couverture lorsque le bruit de la balle contre le métal résonne. À moins que je ne sois un peu trop parano sur les bords et que je sois la seule à l’avoir vraiment entendu. En tout cas, ma nouvelle partenaire du moment ne dit rien et nous partons chacune de notre côté.

Au final, ce n’est pas plus mal que nous soyons deux, car le terrain à couvrir n’est pas si minuscule que ça. Je n’ai malheureusement pas le temps de me demander comment cela se passe de son côté, car je me retrouve rapidement piégée par un lot d’une dizaine de mercenaires qui n’auraient clairement pas du se lever ce matin. J’assomme proprement le gars le plus proche, lui volant son arme au passage avant de disparaître derrière un conteneur maritime le temps que les ricochets des balles s’arrêtent. Je suis contente de constater que je n’ai pas perdu de mes compétences de tireuse, même si j’étais loin d’être la meilleure des snipers. Mais en tant que Navy Seal, il fallait être un expert dans tous les domaines, combats, tirs, stratégie, survie, etc. Mais trois ans d’inactivité peuvent te rouiller la meilleure des compétences.

Les autres tombent comme des mouches, jusqu’à ce trio de mercenaires qui arrivent par derrière et dont le dernier encore debout ai la malchance de réussir à planter son couteau dans mon bras. Le bras gauche en plus. Il me sourit en retirant le couteau, tout fier de lui, jusqu’à ce que l’étonnement remplace ses traits lorsque le sang ne coule pas. Dans le trou qu’il vient de faire dans ma veste de cuir, que la balle précédente avait déjà amochée, se reflète simplement une plaque de métal, brillant sous la lumière de la lune lors de certains de mes mouvements. « Raté connard » je ne parviens pas à me retenir et lui prend son couteau pour lui planter dans la jugulaire alors qu’il ne comprend pas ce qui se passe.

Une fois qu’il tombe par terre et que je suis certaine que personne ne se trouve dans les parages, je regarde les dégâts fait à ma veste en pestant. Il va falloir que j’en achète une nouvelle. Je suis momentanément tentée de cacher les trous avec un bandage improvisé pour cacher ma prothèse, mais ce serait débile, car je ne saigne pas, d’autre part, je risque de me faire encore trouer et puis ce n’est pas comme si j’avais honte de mes prothèses. C’est juste que je préfère ne pas les montrer au public afin de ne pas attirer l’attention et de ne pas devoir dire à tout le monde d’aller se faire foutre, que je ne suis pas une bête de foire qu’ils peuvent reluquer en permanence. Et aussi pour éviter les références à Terminator, j’en ai marre de celles-là.

Je finis ensuite par atteindre l’endroit convenu, la barricade se trouvant encore là. Mon nouveau jouet balancé nonchalamment sur l’épaule (même si je préfère le combat à mains nues, une arme à feu peut toujours s’avérer utile), je m’approche de Hit-Girl. « Comment voudrais-tu procéder ? »

code by sixty


_________________

I won't just survive Oh you will see me thrive Can write my story I'm beyond the archetype I won't just conform No matter how you shake my core 'Cause my roots they run deep Oh you have so little faith Don't doubt it Don't doubt it Victory is in my veins I know it I know it And I will not negotiate I'll fight it I'll fight it I will transform
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2607

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]   Mar 23 Oct - 19:07


Autant ne pas se marcher sur les pieds
M

indy ne savait pas vraiment quelles mauvaises rencontres Redwolf avait bien pu faire, et même si elle était intriguée, elle ne s'était pas attardée. Si elles empiétaient sur le périmètre de l'autre, elles n'arriveraient tout bonnement à rien, et l'enjeu était trop important. Alors elle attendit que sa camarade d'un instant la rejoigne... et le fait est qu'elle s'en était visiblement parfaitement bien sortie et en était même revenue avec un nouveau joujou. Mindy afficha un léger sourire satisfait. Elle ne la connaissait pas, cette femme, et objectivement, c'est vrai qu'elle n'avait clairement pas l'air commode, mais pour l'heure, elle lui rendait de fiers services, et elle facilitait clairement une mission qui aurait été beaucoup plus complexe en d'autres circonstances au bout du compte. Elle était revenue en un morceau (enfin, un morceau, tout était relatif, pour le coup, mais elle avait l'air en parfaite santé quoi qu'il en soit, et c'était bien évidemment tout ce qui comptait, et rien d'autre).

Elles avaient toutes les armes de leur côté, au sens propre comme au figuré, pour régler son compte à cet enfoiré fini de Cassedy, c'était clairement ce qui comptait. Et quand Redwolf lui demanda de quelle manière elle voulait procéder, Mindy n'apprécia d'autant plus que son interlocutrice. Elle adorait prendre des directives, et détestait qu'on lui impose quoi que ce soit, donc quand on lui proposait de prendre les rennes, elle n'allait clairement pa dire non. Elle considéra la barricade qui leur faisait face... Il n'allait pas être des plus simple de la dépasser... Mais rien n'était impossible, évidemment, et elle estimait qu'il était déjà à leur merci.

-Soit on défonce cette putain d'entrée barricadé, puis on le défonce.
Ca c'était le plan frondeur et peu réfléchi, le genre de plans qui ne lui déplaisaient clairement pas... mais qui méritaient peut-être d'y revoir à deux fois en la circonstance, en l'occurrence. Ou bien... Elle fouilla dans sa ceinture et en tira un artefact, similaire à une grenade, petite trouvaille sortie des labos du SHIELD. Parfois, incidemment, être une Avenger avait ses avantages. On oblige le rat à quitter son terrier.

Si tant est que les rats vivent dans un terrier. Elle dégoupilla la fausse grenade, et parvint à la faire passer dans un fin interstice. Bientôt, un gaz extrêmement agressif s'en échapperait, et Cassedy n'aurait d'autre choix que de quitter sa tanière.




code by Mandy


_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 38

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]   Mer 14 Nov - 23:44

J’ai passé suffisamment d’années à commander diverses équipes pour pouvoir aujourd’hui laisser à d’autres ce plaisir. Et je ne me suis pas trompée sur ma partenaire du moment vu le sourire qui s’affiche sur son visage lorsque je lui fais part de mon non-désir de prendre les rênes. Je me demande si cette envie de mener la danse lui vient d’une habitude solitaire ou si on lui refuse ce genre de responsabilités d’habitude.

Ne perdant pas de temps en devinettes stupides, je me fige alors que Hit-Girl fait joujou avec la grenade. Des images sanglantes, des cris et une violente douleur me saisissent à la gorge et soudain je ne peux plus respirer. Je ne suis plus dans le Queens, mais de retour en Moyen-Orient, entourée de galets gris et de déserts à perte de vue, le soleil tapant et les scorpions pour tous compagnons, en plus de mes camarades. Je revois l’attaque, notre réaction adaptée, mais pas assez rapide, la mort volant dans le ciel sous la forme de projectiles avant l’explosion de lumière, de flammes, d’hurlements.

Il ne me faut que deux secondes pour me plaquer derrière le premier obstacle que je trouve, deux caisses relativement hautes et bourrées de marchandises sensées cacher les échanges illégaux se déroulants dans le coin. Ma respiration accélérée accompagne les battements frénétiques de mon cœur alors que je ferme brutalement les yeux. Mon arme tombe sur le sol dans un fracas de métal alors que j’agrippe fermement mon épaule gauche, celle qui n’est plus que métal et cybernétiques, alors qu’une violente douleur fantôme me fait serrer les dents. La même provient de ma jambe gauche, mais je ne peux pas multiplier mes membres et tout ce qu’elle fait c’est trembler.

Les hurlements de mes compagnons se mélangent aux bruits des explosions, accompagnés de mes propres cris et de la bataille qui fait rage, de coups de feu et de bruits de moteurs poussés à bout. Je ne saurais dire combien de temps se passe, si Hit-Girl réussit à s’en sortir toute seule, si Cassedy est finalement sorti ou non. Mais je ne suis plus dans le présent et rien ne parvient à me faire sortir de ce cauchemar. De grosses gouttes de sueur glissent le long de mon front alors que je ferme les yeux encore plus, fronçant les sourcils et grinçant des dents sous la force de mes mâchoires.

Pourquoi fallait-il que ce soit une foutue grenade ? Quatre ans après et je ne m’en suis toujours pas remise, même s’il est vrai que c’est la première fois en quatre ans que je vois une grenade. Les autres armes, je n’ai pas eu autant de mal, même si je garde une préférence pour le combat à mains nues. Mais les grenades, c’est une autre histoire.

code by sixty


_________________

I won't just survive Oh you will see me thrive Can write my story I'm beyond the archetype I won't just conform No matter how you shake my core 'Cause my roots they run deep Oh you have so little faith Don't doubt it Don't doubt it Victory is in my veins I know it I know it And I will not negotiate I'll fight it I'll fight it I will transform
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 2607

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]   Jeu 15 Nov - 18:14


Autant ne pas se marcher sur les pieds
T

out bien réfléchi, Mindy aurait peut-être dû avertir sa camarade du moment quant aux effets précis de la grenade qui n'en avait jamais que l'apparence qu'elle avait balancé à la gueule de Cassedy pour l'obliger à quitter sa planque. Elle devait bien le reconnaître, dans le feu de l'action, elle n'y avait pas immédiatement, songé, et même ensuite, elle eut le tort de ne pas comprendre immédiatement ce qui se passait dans la tête de sa camarade (en même temps, comment l'aurait-elle pu). Elle eut juste le temps de voir la justicière se mettre aux abris, réflexe qui n'aurait en effet pas été du luxe en d'autres circonstances, et elle la laissa faire, elle-même ne bougeant pas d'une once, aux aguets, le regard fixé sur la barricade de fortune de laquelle elle espérait bien voir cette crevure de Cassedy s'extirper tôt ou tard. Et elle fut en effet exaucé.

Elle l'entendit tout d'abord. Le bougre crachait ses poumons (qu'il en profite tant que ces derniers lui étaient encore utiles, ça ne durerait manifestement pas - Mindy avait la ferme intention d'y veiller, tout du moins), et enfin, la silhouette flasque et trapue de ce connard monumentale fit immersion. Ni une ni deux, Mindy se précipita dans sa direction, son arme au poing. C'était maintenant ou jamais, il lui fallait le temps de s'en tirer, mais elle ne voulait pas non plus se montrer trop... expéditive. Ce connard méritait d'en finir. Une balle en pleine tête, une mort directe et rapide, ce serait lui faire un cadeau... qu'elle n'avait pas envie de lui accorder. Alors elle se précipita sur lui, lui écrasa son pied en plein visage. Mais même affaibli, l'homme restait particulièrement coriace, et n'avait manifestement pas l'intention de lâcher le morceau. Elle pensait pouvoir l'avoir sur la durée, mais la situation exigeait qu'elles en tirent avantage... et leur avantage, à l'heure actuelle, c'était normalement leur surnombre. Sauf que pour l'instant, elle était seul.

-Qu'est-ce que tu fous, putain ?
l'interpella-t-elle avec force.

Elle pouvait s'en sortir à un contre un, mais elle commençait, à vraiment se demander ce que pouvaient être précisément les raisons de son mutisme. L'air de rien, et même si elle ne la connaissait pas, elle commencerait presque à être inquiète.




code by Mandy


_________________
- "She was like John Rambo meets Polly Pocket" -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Autant ne pas se marcher sur les pieds [pv Raphaelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Pieds Nickelés de Trap et Oiry
» Choix entre 2 trépieds : Benro ou Slik?
» Vous aider dans le comptage des pieds
» Bonjour, j'arrive sur la pointe des pieds
» J'ai enfin les pieds à l'aise...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: New York City :: Queens :: Queens' Streets-