Ce n'est pas parce qu'une chose marche qu'elle ne peut pas être améliorée [pv Natasha]


Partagez | .
 

 Ce n'est pas parce qu'une chose marche qu'elle ne peut pas être améliorée [pv Natasha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 59

MessageSujet: Ce n'est pas parce qu'une chose marche qu'elle ne peut pas être améliorée [pv Natasha]   Jeu 8 Mar - 19:26


Ce n'est pas parce qu'une chose marche qu'elle ne peut pas être améliorée
S

huri interrompit la communication et le visage de T'Challa disparut instantanément de son champ de vision. Tout Avenger était-il, son frère restait avant tout roi du Wakanda et se devait d'être auprès des siens. Shuri le savait, elle l'avait su dès le moment où elle avait accepté la proposition d'Everett de rejoindre le SHIELD, elle devrait accepter cette part de déracinement et d'inconnu. Aux Etats-Unis, elle peinait à trouver ses repères, il faut dire que tout ici était bien différent de son pays natal, mais petit à petit, elle s'acclimatait, et le moindre coup de blues était un peu contré par les conversations qu'elle pouvait tout de même avoir avec tous les proches qu'elle avait laissés là-bas.

Comme toutes les autres fois, elle avait interrompu la conversation par une vanne ou en chambrant gentiment son frère, sa manière de lui dire qu'il lui manquait... mais elle n'était pas à plaindre pour autant. Parce qu'elle aimait son nouveau job. Pas si différent que ça de l'ancien ceci dit, mais qui lui conférait un sentiment d'utilité supérieur. Parce que ce n'était pas seulement sa patrie qu'elle s'autorisait à protéger, c'était le monde. Affirmation un chouias prétentieuse, certes, mais pas si fausse, quelque part. Et puis, les Avengers, chacun à titre individuel, avaient des histoires et des compétences intéressantes, elle aimait bien la variété de possibilités que cela lui donnait... même si elle désespérait de voir Stark accepter de lui laisser l'opportunité de faire ne serait-ce qu'une ou deux mini-retouches sur son attirail d'Iron-Man.

A la place, elle avait donc l'intention de s'intéresser aux armes d'Hawkeye, et elle allait pouvoir s'y remettre sérieusement, maintenant qu'elle avait fait sa pause "discussion fraternelle", à peu près le seul genre de pause qu'elle s'autorisait, puisque la jeune femme, sans presque rien exagérer, depuis son arrivée en Amérique, passait presque l'intégralité de son temps dans son labo (bon, techniquement, ce n'était pas le sien, elle le partageait, mais quand bien même elle était là depuis peu, elle s'étalait déjà sacrément). Mais c'est qu'elle le voulait bien, aussi. Il y avait trop de choses à faire et à expérimenter pour qu'elle perde son temps à squatter le logement de fonction que le SHIELD avait bien gracieusement daigné lui prêter. Retournée à son ouvrage, donc, elle ne constata pas tout de suite le fait qu'une personne venait d'entrer dans la pièce.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 119

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Ce n'est pas parce qu'une chose marche qu'elle ne peut pas être améliorée [pv Natasha]   Lun 9 Avr - 22:09

Je n’ai jamais aimé James Bond. Ni le personnage, ni les acteurs l’ayant interprété, ni les films. Parce qu’à chaque fois, j’explose de rire. La représentation de l’espionnage est juste ridicule et le rôle stéréotypés des femmes et de James Bond en lui-même a le don de me foutre en rogne pour le reste de la journée, jusqu’à ce que j’explose un sac de sable ou deux en salle (bon, d’accord, je n’explose pas les sacs, je laisse Rogers le faire, mais c’est toujours drôle d’assister à ce genre de destruction involontaire). Donc, par conséquent, je déteste l’utilisation de gadgets et je suis très catégorique sur ce que je considère être un gadget et un objet utile. Mes pistolets sont utiles. Mon grappin est utile. Mes disques paralysants sont utiles et douloureux (croyez-moi). Mes Morsures de Veuve sont utiles. Les fléchettes à la Hawkeye : gadget. Une combinaison invisible : gadget. Une armure pour combattre à ma place : gadget. Le rouge à lèvres avec un parfum spécialement créé pour attiser le désir sexuel d’un homme : gadget. C’est peut-être du à mon expérience et à toutes les missions durant lesquelles ce ne sont pas mes gadgets qui m’ont sauvé la vie que je pense de cette manière, mais la technologie n’a jamais été une nécessité ou une passion. Après tout, j’ai été formée pour être une arme vivante et pouvoir briser une cible sans l’aide de rien d’autre que mon corps.

Et donc comme mes Morsures de Veuve tombent dans la catégorie des choses utiles, j’en prends soin. Tout comme mes armes de service et celles que je cache dans mon appartement et toutes mes planques, je les nettoie régulièrement et les recalibre. Mais après ma dernière mission à Budapest (non, pas celle à laquelle vous pensez, Clint n’était pas avec moi sur celle-là), quelque chose ne va pas. Je suis capable d’expliquer clairement ce qui a changé, mais le pourquoi du comment, aucune idée. C’est Fitz et Simmons qui ont des doctorats dans des domaines aux noms imprononçables, pas moi. Je n’ai même pas fini ma scolarité théoriquement…

C’est pourquoi j’en suis venue à visiter les laboratoires du SHIELD, surtout d’une certaine nouvelle à l’organisation. Autant dire que cette visite est aussi une visite de courtoisie, histoire de la rencontrer, surtout puisque je risque d’être amenée plus tard à travailler avec elle. Et si elle va fabriquer les gadgets de mes futures missions, je préfère la connaître avant. C’est donc en tout discrétion que je me glisse dans la pièce, l’unique bruit indiquant ma présence étant le bruit de la porte. Mais la scientifique a l’air occupée, car elle ne se retourne pas. Et c’est peut-être cruel de ma part de profiter de ma discrétion légendaire,  mais je m’approche sans faire de bruit jusqu’à l’une des tables, ayant repéré ce qui ressemble à un prototype d’une nouvelle arme à feu. Ne regardant pour l’instant qu’avec les yeux, je croise les bras dans le dos de ma veste en cuir avant de dire : « C’est intéressant, je n’arrive pas à déterminer le calibre… » Et il est vrai que je m’y connais en armes à feu, mais le design de celle-là m’est complètement inconnu. Cela pourrait même tout à fait ne pas être une arme à feu, avec les technologies alien qu’on découvre tous les jours, tout est possible.

code by sixty


_________________


Dernière édition par Natalia A. Romanova le Sam 14 Avr - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Ce n'est pas parce qu'une chose marche qu'elle ne peut pas être améliorée [pv Natasha]   Mar 10 Avr - 18:38


Ce n'est pas parce qu'une chose marche qu'elle ne peut pas être améliorée
S

huri sursauta légèrement quand une voix féminine la tira de ses réflexions et de ses petits "bidouillages". Elle n'avait absolument pas vu la veuve noire arriver, mais en soi ce n'était pas une première, quand la jeune femme s'attelait à la tâche, quand elle se laissait absorber par son travail, tout le reste avait tendance à être occulté, tous ses sens focalisés sur le même objectif. Ce qui était certainement un tort, car il n'y aurait rien de surprenant à ce que cela lui porte préjudice à un moment ou à un autre, mais c'était aussi un avantage en certaines autres occasions, notamment quand ses "collègues" avaient la fâcheuse tendance à s'agiter autour d'elle. Elle ne disait pas, de l'huile de coude, c'était toujours bienvenue, mais elle avait toujours préféré bosser en solo, et en l'occurrence, sans vouloir paraître présomptueuse (mais elle l'était sans doute), pour expliquer chacune de ses créations, il lui fallait presque remonter aux origines de la technologie qui les avait permise, et qui souvent échappait à ses interlocuteurs. Et Shuri n'aimait pas perdre du temps avec ce qui était, à ses yeux, une évidence. La jeune femme tourna son regard en direction de Natasha, qu'elle rencontrait pour la première fois mais reconnut au premier coup d'oeil malgré tout, et semblait particulièrement intéressé par le dernier prototype d'arme qu'elle était en train de peaufiner.

-C'est normal,
répondit-elle dans un sourire, vous devez pas en croiser tous les jours, des comme ça. Elle attrapa l'arme à une main et la présenta à son interlocutrice, ravie de discuter un peu de son dernier petit bébé. C'est plus ou moins l'équivalent d'un calibre 32, mais avec deux-trois bonus. Tiens, essaye-le, ajouta-t-elle en lui tendant l'arme, sans hésiter une seule seconde à la tutoyer, même si elles faisaient à peine connaissance (si on pouvait appeler ça comme ça). Sans me tirer dessus, hein, il est chargé, plaisanta-t-elle en laissant à la veuve noire le soin de se familiariser avec l'arme en question.

Sa spécificité première devrait lui sauter immédiatement aux yeux, le gun était aussi léger qu'une plume, même chargé à bloc, il ne pesait absolument rien.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 119

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Ce n'est pas parce qu'une chose marche qu'elle ne peut pas être améliorée [pv Natasha]   Sam 14 Avr - 18:14

J’essaie vraiment de ne pas juger les gens par leur apparence avant de les connaître, mais Shuri me semble être le genre de personne qui, d’un côté, possède une personnalité très opposée à la mienne, mais avec qui, d’un autre côté, je pense réussir à m’entendre correctement si ce n’est très bien. Rien que par la façon dont elle semble surexcitée de me parler de sa nouvelle création me donne envie de sourire et la fait monter dans mon estime. Son professionnalisme doit sans doute jouer beaucoup et j’ai toujours respecté les personnes qui sont particulièrement brillantes. C’est pour cela que, malgré tous les défauts que Tony étale aux yeux du monde encore et encore et encore, comme s’il n’avait jamais appris la leçon, je le respecte profondément, parce qu’il est capable de faire des choses dont je ne suis pas capable et qu’il utilise son géni pour essayer de nettoyer un peu le monde et en faire un monde meilleur. Ce qui me revient à penser à toutes les atrocités que j’ai commises et que je m’efforce de réparer depuis plus de quinze ans. C’est sans doute aussi pourquoi je suis particulièrement fan des gens qui utilisent leurs compétences pour améliorer le monde et m’aident à le faire.

Je prends donc l’arme en main lorsque Shuri me la tend, ce qui ressemble à un 9 mm classique, mais dont le design n’est clairement pas habituel. Il est intriquant par contre et je l’observe un instant tout en écoutant les explications de Shuri. « Il est beaucoup trop léger pour être un calibre 32 classique… » je remarque. Mais, de nouveau, cette arme n’a rien de classique. J’éjecte les munitions pour vérifier ses dires, plus parce que je n’arrive pas à croire que ce soit un calibre 32 que parce que je ne fais pas confiance à Shuri. Mais elle a raison, le diamètre correspond. Je compte le nombre de balles, elles aussi différentes de ce que j’ai l’habitude de croiser et je ne peux m’empêcher de sourire. « Qu’est-ce que tu as mis là-dedans ? Du vibranium ? » Petite pique innocente. Car, même si je suis au courant de la majorité des choses qui se déroulent dans le monde, principalement pour ma propre connaissance et non le SHIELD, je ne sais pas tout. Je sais par exemple que le Wakanda est l’unique producteur de vibranium et le métal est loin de m’être inconnu, vu le nombre incalculable de fois durant lesquelles j’ai utilisé le bouclier de Steve. Et j’ai rencontré T’Challa aussi, ça aide. Pourtant, je n’ai jamais eu l’occasion d’utiliser une arme en vibranium, à feu ou blanche et je ne peux nier que ce serait une expérience intéressante.

Ayant reçu l’autorisation de Shuri, je me dirige de quelques pas vers les cibles placées au fond de la salle. Je sors l’une de mes armes de service (si seulement Shuri savait à quel point je suis armée, là tout de suite) et la compare à celle de Shuri, tenant les deux devant moi. Puis je range la mienne et tire quelques coups rapides sur l’une des cibles sans prendre le temps de me rapprocher comme n’importe quel autre agent le ferait. Toutes les balles trouvent leurs cibles, mais je suis étonnée par leur vitesse. Comme si les balles étaient plus rapides, mais tout aussi puissantes. Je me tourne vers Shuri. « Pour du calibre 32, il n’y a presque pas de recul, c’est incroyable. Tu as réussi à le réduire de combien ? 45 ? 50 % ? » Là je suis vraiment impressionnée.

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Ce n'est pas parce qu'une chose marche qu'elle ne peut pas être améliorée [pv Natasha]   Dim 15 Avr - 10:45


Ce n'est pas parce qu'une chose marche qu'elle ne peut pas être améliorée
L

e sourire de Shuri s'agrandit quand la veuve noire constata la légèreté de l'arme qu'elle tenait entre les mains. C'était exactement ça : trop léger pour correspondre à ce que l'on attendrait d'un calibre 32 classique, et néanmoins plus performant, ce que la jeune femme était impatiente de voir son interlocutrice constater directement. On peut le dire, elle n'était pas peu fière de sa création. Quand on en venait à parler de ses inventions, on pouvait facilement constater que la demoiselle manquait peut-être d'humilité, mais en même temps, elle considérait que quiconque n'était pas fier de son travail ne devait pas être fait pour ce dernier. Elle, elle se donnait à fond, et puisque ça payait, elle n'allait pas se cacher derrière une quelconque fausse modestie. Elle hocha simplement la tête quand son interlocutrice suggéra que l'arme soit composée de vibranium, petite pique à son adresse qu'elle accueillait sans en prendre ombrage. C'était un fait avéré, le vibranium était au fondement même de la technologie wakandienne, et puisqu'on ne change pas une équipe qui gagne, elle n'avait pas de raisons de faire autrement. Après tout, elle était là pour participer au partage des ressources wakandiennes avec le reste du monde, et le vibranium était leur principale ressource.

Plutôt que de monologuer sur le sujet, elle préféra observer attentivement son interlocutrice essayer l'arme. Elle l'avait bien essayée de son côté, mais elle était loin d'être une tireuse d'élite, voir une vraie pro à l'oeuvre était bien plus impressionnant et allait peut-être lui permettre de constater où procéder quelques derniers ajustements. Car même si elle était en phase d'achèvement, l'arme n'était pas encore totalement prête, et pour cause, Shuri était une amoureuse des détails, elle trouvait toujours un petit quelque chose à perfectionner, à améliorer. Le résultat était à la hauteur des attentes de la jeune femme, et elle fut ravie de constater que son interlocutrice semblait assez impressionnée par ce petit essai. Ce n'est pas qu'elle tenait tant que ça à se faire mousser, mais bon, si son travail pouvait être apprécié à ce qui lui paraissait être sa juste valeur, elle n'allait certainement pas s'en priver.

-Soixante-douze pour cent,
précisa-t-elle, ravie. Et encore, elle se demandait s'il ne pouvait pas être possible de pousser plus loin les statistiques. Elle te plaît ? demanda-t-elle alors, non sans arrière-pensée.

L'arme n'avait pas encore de destinataire précis, mais ce serait un honneur et un plaisir pour elle que de l'adapter à la convenance de Natasha.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 119

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Ce n'est pas parce qu'une chose marche qu'elle ne peut pas être améliorée [pv Natasha]   Mar 17 Avr - 16:51

Bien que la raison pour laquelle je suis venue rendre visite à Shuri n’est pas pour tester de nouvelles armes, je ne suis pas contre de nouvelles expériences, surtout le genre qui entre dans mes préférences et me rappelle que, malgré mon expertise, je suis loin  de tout connaître et que, ce n’est pas parce qu’hier j’étais au sommet des connaissances de mes domaines, qu’aujourd’hui c’est encore le cas. Toutes les choses qui sont inventées chaque jour dans le monde, et notamment au sein du SHIELD, m’empêchent de me reposer sur mes lauriers et c’est très bien comme ça.

Et lorsque Shuri m’annonce le chiffre, je manque d’en lâcher l’arme de surprise. Soixante-douze pourcent, c’est statistiquement impossible. Mais heureusement que le mot impossible ne fait pas partie de mon vocabulaire. Impressionnée, j’observe de nouveau l’arme, un sourire plus que satisfait sur les lèvres. Si c’est ça le futur matos que j’aurai à ma disposition, je ne me fais pas de soucis pour la partie technique de mes missions. Cela n’a jamais été un problème au sein du SHIELD et surtout pour moi, puisque j’évite en général de trop me reposer sur mes armes ou mes gadgets. D’où le fait que je passe autant de temps, si ce n’est plus, à m’entraîner au corps-à-corps. Mais je sais aussi reconnaître l’importance stratégique d’être bien préparé techniquement et que ce n’est pas à mains nues que je vais faire sauter un bunker d’HYDRA par exemple. De plus, certaines habitudes sont dures à perdre, surtout celles de la Chambre Rouge, et dès mon plus jeune âge, on m’a appris à utiliser toutes sortes d’armes, car plus j’en maîtrisais, plus mes chances de survie étaient hautes.

« Elle me plaît beaucoup, en effet. C’est sûr que mes pistolets actuels à côté ce sont des jouets. Et si tu le souhaites, je me ferais un plaisir de les tester sur le terrain et de te faire un retour par la suite. D’ailleurs, tu as mentionné deux ou trois bonus, si l’on compte le poids et le recul qui ont été réduits, ça fait deux. Y’a-t-il encore quelque chose de spécial en plus ? À part le vibranium, qui est aussi un grand bonus. » Je souris. « Rogers va être jaloux s’il n’est plus le seul à manier du vibranium sur le terrain. »Je peux déjà imaginer sa tête lorsqu’il l’apprendra. Le mieux serait de lui faire découvrir ça en pleine mission. « Mais ce n’est pas uniquement pour ça que je suis venue. » Je repose l’arme à sa place et enlève ma veste de cuir que je jette sur le dossier de la chaise la plus proche et immédiatement, la voix de Clint résonne dans ma tête. Lui et sa théorie comme quoi j’utilise mes vêtements, les endroits où je les laisse et ceux des autres que je vole parfois comme une façon d’imposer ma domination.

Je tends ensuite mes avant-bras après avoir retroussé les manches de mon haut, révélant mes Morsures de Veuve à Shuri. « Je possède ces bijoux depuis mes débuts au SHIELD et j’avais même pu tester des prototypes similaires en Russie du temps où je travaillais pour le KGB. » Inutile de mentir et de cacher des choses sur mon passé, Shuri de toute manière le sait sans doute déjà si elle a lut mon fichier ou bien si elle écoute ce qui est dit à mon sujet dans les couloirs. « Elles sont excellentes et je n’ai jamais eu de grands problèmes avec, que ce soit au niveau du système de cible, du stockage d’électricité ou en général de leur calibrage et maintien. Mais après ma mission récente, il doit y avoir un soucis, car lorsque je les enlève, une fois sur deux, je me prends un coup de jus, comme si l’un des fusibles avait sauté. Je suis capable de les réparer moi-même, je le fais la plupart du temps, mais cette fois-ci, je n’arrive pas à déterminer ce qui ne va pas. Et bon, au niveau douleur, j’ai vu bien pire, mais je préfèrerais éviter de me faire électrocuter une fois sur deux. »

code by sixty


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Ce n'est pas parce qu'une chose marche qu'elle ne peut pas être améliorée [pv Natasha]   Mer 18 Avr - 18:34


Ce n'est pas parce qu'une chose marche qu'elle ne peut pas être améliorée
S

huri accueillit la réaction et la réponse de Natasha avec un sourire rayonnant. Elle ne demandait rien de plus que de voir ses créations trouver preneur, et surtout, obtenir la reconnaissance qu'elles méritaient. Elle se tuait à la tâche, et ça ne la dérangeait pas car rien ne lui plaisait plus que d'exploiter au maximum ses connaissances pour élaborer de nouveaux items, et elle savait qu'ils seraient d'une grande utilité à l'avenir. Maintenant qu'elle savait son interlocutrice impressionnée et intéressée par l'arme à feu qu'elle venait de tester, la jeune femme était d'autant plus motivée à la peaufiner au maximum, parce qu'elle savait à qui elle s'adresserait en l'occurrence.

-Faut encore que je peaufine tout ça, mais question portée de tir et vitesse de projection, on double plus ou moins les chiffres par rapport à un calibre 32 classique,
se plut-elle à lui apprendre dans l'espoir que, de ce point de vue-là également, son interlocutrice saurait être impressionnée.

Dans l'ensemble, cette arme avait un but bien précis et sûr, plus légère, plus puissante, plus efficace... les trois étant normalement peu conjugable. Mais Shuri partait du principe qu'il n'existait rien que l'on puisse faire du moment que l'on décidait de le faire. Il n'y avait ainsi aucun service, du moment qu'elle considérait qu'il était conforme à son éthique, qu'elle refuserait de rendre. Et pour cette raison, elle se montrait parfaitement attentive au propos de la veuve noire quand cette dernière l'informa de ce qui l'avait motivée à venir dans son laboratoire (qui n'était toujours pas uniquement le sien, mais peu importe). Elle examina les bijoux sur ses avant-bras. Ca lui donnait tout l'air d'être du bel ouvrage, il fallait bien qu'elle le reconnaisse. Mais du vieil ouvrage, aussi, si Natasha gardait ces morsures de veuve depuis ses débuts au SHIELD. Non pas qu'elle soit excessivement vieille non plus, hein, mais ces petits trésors technologiques avaient beau être pratiques, ils étaient forcément fragile, et comme n'importe qui ou n'importe quoi, le temps ne leur faisait pas de bien.

-Ca devrait pas être trop difficile à réparer,
affirma-t-elle, confiante, même si elle n'en avait pas vu assez pour en être sûre à cent pour cent, mais en même temps, elle considérait pouvoir tout réparer, et le problème évoqué par Natasha lui semblait assez anodin. Tu veux bien les enlever ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ce n'est pas parce qu'une chose marche qu'elle ne peut pas être améliorée [pv Natasha]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce n'est pas parce qu'une chose marche qu'elle ne peut pas être améliorée [pv Natasha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Huit semaines de prison parce qu'elle criait trop au lit
» La réalité est ce qui continue d'exister lorsque l'on cesse d'y croire
» un sujet très important , il faut en parler parce que sa devient de plus en plus grave , il faut faire quelque chose !
» petite chose bleue
» NOUVEAU TRUC/BAZAR/CHOSE/RUBRIQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Reste du monde :: Washington City :: Triskelion S.H.I.E.L.D. Base-